Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

LEFASO.NET | Par Youmali Ferdinand Junior KOANARI (Stagiaire) • mardi 28 février 2017 à 22h53min

Dans la nuit du lundi 27 au mardi 28 février 2017 aux environs de 23 heures, le mouvement islamiste Ansarul Islam d’Ibrahim Malam Dicko a attaqué deux commissariats dans la province du Soum au nord du Burkina Faso : celui de Barabulé et celui de Tongomaël. Bilan, un civil blessé légèrement, des motos et des bâtiments incendiés.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël  sous le coup de l’hydre djihadiste

A quelques encablures de la frontière malienne, les commissariats de Barabulé et Tongomaël dans la province du Soum, ont fait l’objet d’attaques simultanées de djihadistes dans la nuit du lundi à mardi. Opération Coordonnée ? Le bilan provisoire de ces attaques fait état d’un blessé léger (Voir communiqué en pièce jointe). Selon le haut-commissaire de la province du soum Mohamed Dah, les attaques étaient presque simultanées, mais celle de Barabulé a été plus intense que celle de Tongomaël.

Ces attaques interviennent une semaine après le remaniement ministériel au cours duquel, le Président Roch Kabore a réitéré sa confiance à Simon Compaoré à la tête du ministère de la sécurité du pays, et nommé Jean Claude Bouda ministre de la défense nationale et des anciens combattants.

L’attaque aurait été orchestrée par Ansarul Islam d’Ibrahim Malam Dicko, la branche d’Ansar Dine au Burkina Faso. Ce même groupe avait perpétré les attaques de Nassoumbou qui avaient couté la vie à 12 « boys » de l’armée burkinabè. Selon jeune Afrique, citant une source sécuritaire, l’attaque de Barabulé a été perpétrée par une dizaine de djihadistes qui se sont déplacés sur six motos.

Au commissariat de Barabulé, les assaillants ont emporté deux motos avant d’en brûler deux autres et de mettre le feu au lieu. Dans leur mouvement de fuite, ils ont mis le feu à une préfecture voisine où deux ordinateurs ont été dérobés. A Tongomaël, ce sont également deux motos qui ont été emportées et seize autres brûlées sur place. Les assaillants ont également incendié la préfecture de Biguiel. Pour signer leur forfait, les assaillants ont placardé un écriteau en arabe avec l’inscription « Ansarul Islam ».

Cette attaque n’est pas sans effets néfastes sur le FESPACO qui réunit des cinéphiles venus du monde entier, même si le théâtre des opérations se situe à plus de 200 km de Ouagadougou et que les autorités ont promis un festival en toute sécurité.

Elle intervient également au moment où le Burkina Faso abrite un exercice militaire multinational dénommé « Flintlock » avec les Etats Unis. Un exercice qui a pour but de renforcer les capacités de la grande muette dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme.

Youmali Koanari (Stagiaire)
Lefaso.net
Source : Jeune Afrique, le monde Afrique, la tribune, RFI, France 24.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 février à 11:54, par visionnaire
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Bjr qu’on envoie les koglweogo au nord précisement Djibo Dori etc...

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 12:00, par RAWA
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    L’art de gouverner une armée consiste à ne pas laisser vieillir les hommes dans leur poste.

    Des moutons dirigés par un lion sont plus redoutables que des lions dirigés par un âne.

    La sécurité est la condition première du développement !

    RAWA EX RSP SANS PAROLE CAR VOUS ÊTES LE PEUPLE INSURGE !

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 12:08, par RV
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Dieu sauve le Burkina Faso.
    Le Président Rock doit consulter au plus vite l’opposition et les forces vives de la nation sur cette question nationale pour une solution globale.
    Ca urge !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 12:12, par Beogo biiga
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Dieu soit loué qu’il nyait eu aucune pertes en vie humaine. Il faut :
    - declarer la zone en etat de guerre ;
    - reguler la circulation sur de grosses moto dans des accoutrements susceptibles de cacher
    des armes ;
    - construire dans la zone à terme, une grande base militaire

    Répondre à ce message

    • Le 28 février à 13:43, par Beogo biiga
      En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

      j’oubliais, le dispositif sécuritaire doit être revu de tel sorte à ce que si ya une attaque dans un lieu precis, dans les 15 minutes qui suivent, une première equipe de renfort d’une dizaine d’hommes soit à mesure d’etre sur place. Et enfin il faut doter chaque commissariat de blocs de béton qui pourraient servir d’abris contre les balles en cas d’attaque. Je suis un profane mais j’imagine que les blocs de beton fait avec du granite du genre ce que l’on voient sur les chantiers de l’echangeur du nord pour bloquer les routes, peuvent bien bloquer les balles. Si ce sont les ressources qui font défaut lancer une opération de souscription volontaire. Vraiment on ne peut laisser nos commissariats à la merci des balles. Si au mois les forces de securité ont un abris pour se replier et résister aux attaques le temps de recevoir du renfort. JYa qoui meme ???? On a pas de stratège dans notre armée ou quoi ??? voilààà que nous profanes, on reflechie a leur place navec des proposition peut etre idoite.!!!!!

      Répondre à ce message

      • Le 1er mars à 08:21, par X
        En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

        BJ BEO BIIGA. CEST BIEN COMME IDEE. MAIS PENSEZ VOUS QU A LHEURE ACTUELLE NOUS DISPOSONS CES MOYENS ? OU ALORS VOUS VOULEZ DIRE QUE CES LA VOLONTE QUI MANQUE

        Répondre à ce message

      • Le 1er mars à 08:43, par SidNaaba
        En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

        On n’a même pas besoin de bloc de bétons, des sacs remplis de sable font l’affaire.
        Les alentours de ces commissariats aurait dû minés à la nuit tombée , sans compter des pièges et pleins d’autres moyens faciles à mettre à l’oeuvre,
        Pourquoi ne pas enterrer des containers qui serviront de magasins pour garder le matériel et les engins,
        comme vous le dites , on se demande s’il ya la volonté même.

        Répondre à ce message

        • Le 1er mars à 13:16, par COPA
          En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

          Pensez-vous que des sacs remplis de sable peuvent bloquer des lances roquettes. Les blocs de bétons armés sont plus appropriés. Pourquoi ne pas songer à infiltrer des agents bien équipés parmi les populations ; faire en sorte que ces agents habitent aux seins de location non loin des lieux pris pour cible. En cas d’attaques ils pourront répliquer les minutes qui suivent. Infiltrer également des sentinelles au moins à 30 kms qui collaboreront avec les populations pour remonter les informations. Tout ceux-ci dans le but minimiser les dégâts. Lorsque l’étau sera ferme. Par la grâce de Dieu on aura des prisonniers. La traque pourra débuter. C’est inadmissible de laisser des voyous sans fondement ni convictions endeuiller nos familles. Que Dieu bénisse ne l’Afrique.

          Répondre à ce message

    • Le 28 février à 20:04, par Bernard KABORE
      En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

      Merci pour ta claire voyance.Disons que j’ai même fait cas à plusieurs reprise de ton troisième point.une grande base serait l’idéale pour reduire au silence ces adeptes de la barbarie déguisés en combattant réligieu.

      Répondre à ce message

  • Le 28 février à 12:29, par Zangoté
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Donc cette fois-ci encore ils ont pu commettre leur forfait et se volatiliser dans la nature sans laisser la moindre trace ! Pauvre de nous ! Comment allons-nous faire maintenant ? On dirait que nous avons à faire à des terroristes wackmen aux pouvoirs mystiques qui peuvent disparaître et apparaître quand et comme ils veulent. Si je comprends bien ces individus peuvent même décider de frapper tous les jours comme ils veulent puisque jusque là on n’a jamais pu mettre la main sur l’un d’entre eux. A ce rythme ça devient vraiment insupportable.

    Répondre à ce message

    • Le 28 février à 12:53, par yamambala
      En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

      Dieu soit loué qu’il n’y ait pas eu de mort. Bref, on dirait que la consigne donnée à nos braves hommes de sécurité est de "déserter" les postes de commissariat la nuit tombée. Eh bien si ça peut sauver des vies en attendant des mesures vigoureuses, nous ne pourrons que louer cette mesure. La patrie ou la mort, nous vaincrons !

      Répondre à ce message

  • Le 28 février à 12:35, par YIRMOAGA
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Aucun de nos FDS tué n’est pas une gloire ? Ni un bilan élogieux ?
    Si on avait pu réagir face à l’attaque, oui ? On aurait crié victoire ? Om si l’armée avait pu soutenir ou appuyer les commissariats attaqués, on aurait crié victoire ? Quelle est la mission de l’armée dans la zone ?
    Si elle ne peut pas appuyer ou soutenir, poursuivre et détruire tout élément venant à perpétrer une agression, alors le retour dans les lieux huppés de Ouaga sera mieux ?
    Monsieur le politicien MIN.DEF, on attend que vous réagissez face aux terroristes qui viennent de.................?Les Djédjérés de MANGA ( troupe atypique) pourront s’envoler pour venir en aide afin qu’on puisse les terroriser ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 12:44, par ghi
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    L’histoire nous rappelle que la Haute Volta a ete supprimee en 1932 ;puis reconstituee en 1947. DE meme,en cette annee 2017,face aux Djihadistes et au regionalisme severe des mossi, le Burkina Faso doit etre purement et simplement supprime .Le pays est faible, souffre de son propre poison et ne peut relever aucun defi.

    Répondre à ce message

    • Le 28 février à 14:43, par Burkinabè
      En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

      Mon cher Ghi, c’est toi qui est derrière ces attaques ou quoi ? Qu’es ce que l’ethnie que tu as citée a avoir dans ces histoires. Au moment ou tout le peuple cherche des solutions dans l’union , toi tu interviens avec des propos haineux et divisionnistes.On pourrait même dire que tu es hors sujet. Dommage pour toi. Tu es passé à côté de la plaque. Rien de positif dans ce que tu viens de balancer sur la toile. Soit un peu positif et rassembleur un jour. On ne parle pas d’ethnie plutôt de nation burkinabè. Il faut changer un jour. Faisons en sorte que nos propos servent à nous unir qu’à nous diviser. Nous sommes condamnés à vivre ensemble dans ce pays. Cultivons le vivre ensemble. Le problème du terrorisme ou du djihadisme est un phénomène mondial. Certains peuples l’on connu avant nous. N’accusons personne. C’est ça aussi le fort du nègre. Les coupables ce sont les autres et non lui. On cherche des solutions faciles en accusant les autres. Les hommes sont faits pour résoudre les problèmes. Les solutions nous devons les trouver ensemble. Ce n’est pas dans la haine que nous trouverons des solutions ni dans la division. C’est ENSEMBLE que nous gagnerons et seront FORTS. Un frère burkinabè à toi mon cher GHI.

      Répondre à ce message

    • Le 28 février à 15:58, par EBENEZER
      En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

      L’ internaute "ghi" vient de m’apprendre une chose : "les mossis sont des régionalistes sévères".
      Dans le plateau central mossi, internaute"ghi"as-tu été violenté parce que tu n’es pas mossi ? Je pense que dans la composition du gouvernement du BF, le premier Ministre n’est pas un mossi et la géopolitique a été respectée. Sabari comme disent les
      dioula, quitte dans ça car le Burkina n’en a pas besoin.
      Aux FDS, je leur prodigue mon soutien car les délinquants ne triompheront pas.

      Répondre à ce message

      • Le 28 février à 21:08, par "LE VIEUX"
        En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

        COMME LES RSS ACCEPTENT AVEC JOIE LA GESTION COLLEGIALE (A TROIS TETES), LE REGIONALISME EST CONSACRÉ DE FAIT. ACTUELLEMENT C’EST KADIOGO-PLATEAU CENTRAL-YATENGA QUI IMPOSENT LEUR VUE SUR LES AUTRES. C’EST UNE SITUATION DE FAITE INTENTIONNELLEMENT ENTRETENUE.

        Répondre à ce message

        • Le 1er mars à 19:21, par EBENEZER
          En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

          Quelle compréhension du régionalisme ! Je ne pense pas que internautes "ghi" et "vieux" aient la
          même appréhension du régionalisme.
          Toutefois je tiens à préciser une chose : je veux parler du plateau mossi qui est plus vaste que la région administrative
          du plateau central selon le découpage du B.F en 13 régions.
          Selon la compréhension de internaute"vieux" lui même est régionaliste pour les membres sa famille s’il en a
          fondé et régionaliste pour ses employés ou agents s’il est responsable de...... puisque c’est lui"vieux" qui impose
          son point de vue sur eux.
          Que le Dieu créateur des cieux et de la terre soutienne le Burkina Faso contre ces délinquants (de terroristes).

          Répondre à ce message

      • Le 1er mars à 08:16, par lewang
        En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

        Lui là est hors sujet et l’ethnie que tu as indexé est loin d’être régionaliste ou quoi tu penses. si tel était le cas BF n’allait pas etre cette havre d’hospitalité légendaire dt on aime parler. demande à Ablassé... il l’appris à ses dépends : les deux d’ailleurs Ouédraogo et Compaoré. ce qui s’est passé au BF en 2014 ne peut se produire dans certaines contrées tout simplement parce que certains diront que c’est parce qu’il est du Nord ou du sud, ou encore bantou ou agni, ou encore muslman ou chrétien...... que vous voulez le chasser. Ici tu es burkinabé point barre. Si tu déconnes nous on te mets à ta place.

        Répondre à ce message

    • Le 1er mars à 07:45, par TIORN
      En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

      mon ghi je vous interpelle sur vos propos en vous signifiant que l’incapacité de nos FDS devant les djihadiste devrait être vu comme une faillite collective aussi bien de l’armée que de la population mais vouloir imputer à une ethnie c’est faire preuve de bassesse . je pense pour vous que de vous auto déchoir de votre nationalité et voir ailleurs car vous êtes un élément dangereux si bien que je me demande si vous n êtes pas un des leurs

      Répondre à ce message

  • Le 28 février à 12:46, par SOS
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    simon fait face à ces premiers défis, que faire ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 12:47, par visionnaire
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Donc cette fois-ci encore ils ont pu commettre leur forfait et se volatiliser dans la nature sans laisser la moindre trace ! Pauvre de nous ! Comment allons-nous faire maintenant ? On dirait que nous avons à faire à des terroristes wackmen aux pouvoirs mystiques qui peuvent disparaître et apparaître quand et comme ils veulent. Si je comprends bien ces individus peuvent même décider de frapper tous les jours comme ils veulent puisque jusque là on n’a jamais pu mettre la main sur l’un d’entre eux. A ce rythme ça devient vraiment insupportable. Les population de ces zones doivent être complices avec les soi-disant terroristes. Ils craignent pour leur vie. Le conseillé qui a dénoncé un terroriste en a fait les frais

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 13:00, par visionnaire
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    je me pose la question de savoir s’il y ’avait réellement un policier de faction ce jour. Car qui est fou pour ce laisser canarder par ces fous de dieu. Il y ’a longtemps que les policier n’osent plus dormir dans un commissariat de police. Ils sont maintenances dans leurs demeurent respectives. Ces fous de dieu en veulent à nos autorités. Tant que les langues ne se delieront pas on aura pas une solution de suite

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 13:05, par badini
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Archi- faux. Ne nous refugions pas derriere les frontières pour expliquer notre incapacité à neutraliser les assaillants. Tongomayel est à plus de 80km de la frontiere. Pitié !!! je comprends qu’il est difficile de les combattre mais se refugier derriere le fait que c’est la frontiere qui les protege est nulle comme anlyse. Ce n’est pas une zone qui m’est inconnue.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 13:07, par Indjaba
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Tout Orgueil mis à part on a perdu non seulement le Soum mais aussi le courage légendaire de nos hommes de tenue. Dans le passé , qui que tu sois, tu peux pas venir attaquer un poste de police, de gendarmerie et repartir comme si tu repartais d’une fête. A écouter RFI, les policiers se sont mis à l’abri avant l’assaut, c’est bien mais il faut tirer une balle sur au moins un Djihadiste depuis votre cachette. Aussi le commissariat deTongmael est non seulement situé sur une grande voie mais aussi elle est très loin de la frontière. Que des bandits l’attaque à moto et aient le temps d’aller bruler une préfecture et une mairie avant de disparaitre, cela pose un problème de stratégie de nos militaires dans la zone et éventuellement des moyens mis à leur disposition. Si c’est bizarre qu’on lance un appel international à l’aide. Mais méfier vous de l’aide de la France car elle peut transformer Djibo en Kidal où elle et les rebelles interdiront à nos bidasses de s’y rendre.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 13:12, par Enervé complet
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Aucun policier tué, oui, c’est bien. Mais combien de terroristes tués ? Et puis l’attaque a été revendiquée par le même groupe de Malam ou c’est Balam là. On le connaît bien. On sait où il cache ses armes. Pourquoi ne pas les débusquer et les mater, les anéantir, les * !^$*ù% !, les faire disparaître de la surface de la terre ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 13:15, par DAN
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Mon point de vue sur les attaques terroristes est ceci :
    1) Les burkinabè doivent se préparer pour vivre avec ce phénomène et pourquoi ?
    Imaginer que des pays comme l’Iran et autres pays du golf finances des groupes d’individus qui ne comprennent rien de l’Islam sous le couvert de l’Islam,pensez vous que c’est un pays pauvre comme le Burkina qui va réussir à bannir se phénomène.Connaissez vous combien de djhadistes sont enfermés au Niger et chaque jour que Dieu fait l’armée nigerienne raffle des centaine mais il ya toujours des militaires negeriens qui sont tués par dizaine. C’est un fait qui depasse la securité national.Rassemblons nous tous comme un seul homme derrière nos autorités car elles sont aussi menassées comme le citoyen lamda.Journaliste,osc,opposition,parti politiqueautorités coutumières et religieuses revoyons notre façon de communiquer,de critiquer.La solution agissons comme si j’étais à la place du Président du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 13:57, par kuuda
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Au lieu de passer tout le temps a ratisser après les attaques sans succès, trouvez une solution offensive. Moi je propose de poser des mines antipersonnelles sous forme de lignes avec des portes de passage. Le reste on verra comment ils vont d’arranger

    Répondre à ce message

    • Le 1er mars à 13:41, par Nikiema
      En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

      Mon frère, les mines antipersonnel sont interdites depuis 97. Les raisons sont que la mine posée ne porte pas le nom de l’ennemi, elle explose en présence de l’ennemi que du poseur ; les conséquences de ces armes s’étallent sur de long terme ; les endroits abritants des mines ne sont pas identifiables bien des années après (comme au Sénégal) ; les enfants sont les victimes car ils jouent là ou bon leur semble. La lutte contre le terrorisme n’est pas si facile comme dans une guerre ordinaire. il faut une lutte holistique qui prenne en compt surtout les causes d’un tel phénomène.

      Répondre à ce message

  • Le 28 février à 14:19, par lebronze
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    internaute 14. ce que tu dis est l’idéal, mais en attendant fais toi affecté labas ou va y résider, tu n’auras pas le temps de donner des leçons de morale. allez hop, a l’action

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 14:26, par YIRMOAGA
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Le djihadisme est prêché à OUAGA ici et personne n’en parle ? Le mouvement sunnite (wahhabite) prêche à tout moment , se mettent en marge de la société, et trouve que non au terrorisme mais oui au djihad qui est un combat noble. Écoutez les dans les radio, sur les lieux de leurs mosquées, ils se démarquent du reste de la société ?
    Personne ne parle ? Les terroristes mènent une lutte contre les blancs, mais les djihadistes sont nos frères qui vont nous exterminer ? Très illuminés, la secte wahhabite va porter un coup extrémiste contre l’unité nationale.
    Alonsire seulement et on vera......?

    Répondre à ce message

    • Le 1er mars à 08:21, par Kiko
      En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

      Effectivement, ils sont combien à nous rabâcher les oreilles que tous ceux qui ne sont pas musulmans sont des cafres ? C’est prêché au vu et au su de tous . Certains même vont jusqu’à se féliciter des attaques terroristes parce dirigés selon eux contre des gens qui méconnaissent la "religion". Non loin de nous, au Mali voisin, le président du haut conseil islamique s’est même réjoui après le vandalisme contre des bars et restaurants considérés selon lui comme de lieux d’impureté. Le cas du Niger où des lieux d’écoles catholiques et autres lieux de culte chrétiens ont été vandalisés, avec à la clé des morts, reste frais dans les mémoires. Dites-moi, en quoi ces actes sont-ils différents de ceux de Malam Dicko ? Des nègres qui ont vécu en paix avec leurs coutumes et qui décident subitement de s’écarter de ses valeurs fondamentales pour embrasser des traditions qui ne sont pas les siennes. On peut décider de s’intéresser à autre chose que ce qui est de chez soi, mais s’en écarter fondamentalement, c’est se renier soi-même, c’est "tuer son âme". Je me rappelle aussi comme si c’était hier de l’écrit d’un soi-disant musulman qui affirmait que le coran recommandait qu’on se méfie des chrétiens et des juifs, comme si parmi ses parents il n’y en a pas qui ne pratiquent pas la même religion que lui. Doit-il pour aUtant s’en méfier ?. Ces arabes qu’il ne connaît pas lui sont-ils plus chers que les siens ? J’ai ttoujours trouvé trop facile qu’on me parle de religion de paix quand ce qu’elle génére est loin de cultiver la paix.

      Répondre à ce message

  • Le 28 février à 14:37, par kroh
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Nos policiers ont préféré se cacher. Bien au moins ils sont en vie, mais que personne n’a daigné tirer quelques coups pour riposter aux assaillants me parait curieux tout de même. il doit avoir un problème dans le commandement des troupes, à moins que ce ne soit la réaction typique de nos troupes ces années, contrairement aux braves soldats voltaïques.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 14:52, par Dimathème
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Triste mais il y a plusieurs responsabilités.
    1) nos commissariats sont sans clôture. Idem pour les postes de gendarmerie. Prenez un exemple, les postes avancés de gendarmerie entre deux localités et les commissariats des communes rurales ; aucune clôture ( à Dori on vient de mettre une grille/grillage). Il faut que les commissariats et les postes militaires soient clôturés et qu’il ait des postes de sentinelles en hauteur....
    2) les populations sont coupables de ces choses car à force de se taire et ne rien dire, on est toujours victime de celui qui sait parler.
    3) le ministère en charge de la sécurité : en dehors de la BAC et de l’UIP notre police n’a pas des forces d’intervention rapide au niveau régional. Mieux, l’UIP est basé à Ouaga avec possibilité d’intervention dans les autres zones. cela est la même chose pour l’USI/GN . Entre nous ne pensez vous pas qu’il est grand temps que ces unités aient des antennes au niveau régional ?
    4) les FDS sur le terrain. je parie que nos FDS sur le terrain ont peur d’agir. Elles se renferment et cela est visible par ces fous de Allah sinon ils n’oseront pas attaquer. Si jamais il y a une riposte violente et qu’on dénombre beaucoup de pertes au niveau de ces gens, ils réfléchirons avant d’attaquer un poste. Mais constatant le laxisme de nos FDS, ils sont beaucoup plus encouragé....
    5) la chaine de commandement. Que fait la hiérarchie militaire et la DG de la police ? chacun cherche à protéger ses "fesses" et il n’est pas rare d’entendre les FDS dire "on attend les ordres". Non de Dieu qu’à fait le commandement depuis Nassoumbo ?
    le MDNAC et le ministère de la sécurité ont intéressé a se réveiller

    Si je dois continuer, je vais pas quitter ici.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 15:01, par le cobattant
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    les terroristes sont des habitants du Soum j’en suis convaincu. Sinon des gens venant du MALI ne peuvent pas être lourdement armés et se déplacer dans le sahel sans être repérés.Ils sont donc avec les populations et celles-ci ont certainement peur de les dénoncer à cause des représailles dont sont victimes ceux qui osent. Les FDS doivent développer un réseau assez puissant de renseignement. Soutenons nos autorités et nos FDS au lieu de peindre tout en noir comme si nous avons intérêt à ce que notre pays brule.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 15:35, par warzat
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Quand on est capable de concevoir un projet de développement à partir d’une analyse documentaire y compris cartographique et quand on observe la carte de l’écrit ci-dessus, une déduction s’impose : les terroristes ne peuvent pas repartir au Mali, ils sont donc sur place et parmi les populations. Alors si on veut faire des omelettes sans casser des œufs.......

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 15:40, par Bisbille
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Je ne comprends plus rien. Un message de bienvenue au nouveau gouvernement ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 15:53, par Capitaine
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    De toute évidence, le combat contre l’insécurité est le combat de tous, civils comme militaires .Aucun pays n’est à l’abri des surprises des attaques terroristes. Les événements du 11 septembre 2001 contre le Wall Trade Center de New –York, les attaques de Paris, de Berlin, sont autant de preuves que les terroristes peuvent surprendre même les pays développés dont les systèmes de sécurité sont bien équipés. Au Burkina, l’accent doit être mis sur l’équipement des forces de défense et de sécurité, le renforcement des services de renseignement et surtout une grande collaboration des agents de sécurité avec les populations pour une lutte efficace contre le terrorisme et le banditisme. Le regain de dynamisme et de confiance que le ministre de la sécurité Simon Compaoré est en train d’insuffler aux agents de sécurité est un bel élan à consolider. De même, le nouveau chef d’Etat major général des armées devrait pouvoir mettre en œuvre de nouvelles stratégies opérationnelles dans la lutte contre les attaques terroristes aux frontières du pays. Les patrouilles actuelles dans la zone du nord s’inscrivent ainsi dans les bonnes actions de sécurisation. Les citoyens peuvent alerter les services de sécurité aux numéros suivants.16 (gendarmerie) ,17(police) ,10 10(sécurité).

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 16:01, par SOME
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    "28 fevrier 11:51 Les attaques de Baraboulé et Tongomael qui ont eu lieu dans la nuit de lundi à mardi ont été revendiquées par le groupe terroriste du burkinabé Malam Dicko"
    si cette revendication s’avere vraie, c’est tres grave car on crée un precedent qui risque de couter cher a des innocents.

    depuis quelques temps un certain groupe ou association ou organisation se pretend defendre les peuls. Dans des interventions j’avais tirer la sonnette d’alarme sur ces derives tribalistes. Il s’est trouvé meme des gens qui interviennent sur lefaso.net pour cautionner et defendre ce tribalisme là.

    Ces comportements foncierement negatifs et nocifs non seulement pour le burkina, mais aussi et surtout pour les peuls eux memes. Il n’est pas dit que cette attaque soit dans ce cadre là, mais tres vite des gens peuvent faire les amalgames et s’en prendre à de paisibles compatriotes ou non compatriotes tout simplement du fait d’etre peul.

    Ceux qui preconisent la defense des peuls parce qu’ils ont toujours ete persecutés etc ne font que preparer du mal pour les peuls. Quand les choses tourneront mal, eux ils pourront etre protégés en se disant representants defenseurs de la cause peul et passer dans les medias, se pavaner et avoir l’impression d’exister alors que de pauvres individus subiront injustement la vindicte populaire sans rien comprendre a rien.

    je veux dire qu’en cette heure grave pour notre vivre ensemble, il y a des irresponsables dans notre pays qui font usage la mauvaise maniere pour soutenir une mauvaise cauase sous d’autres pretexte. Aux peuls de ne pas laisser des opportunistes parler en leur nom.

    Le rwanda n’est pas seulement le rwanda, ca peut etre aussi le burkina : avant de le devenir, on voit tout est possible, legitime et meme obligatoire ; mais une fois dedans, on regrette mais tout est deja gaté. Qui eut cru que cela aurait pu arriver en cote d’ivoire ? Et pourtant ! C’est maintenant qu’il faut agir, en amont.
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 16:09, par Cequejenpense
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Quelqu’un avait promis de terroriser les terroristes. Qu’est-ce qu’il attend ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 16:11, par SS 20
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Même si tout ce qui est militaire est secret ; il y a lieu maintenant que des actions vigoureuses soient entamées pour anticiper sur les actions des fous de satan .
    Pourquoi ne pas jalonner le long de la partie dangereuse de la frontière ne serait ce que de sections militaires à chaque 25 km ; ainsi si ces attaques proviennent de l’intérieur , il serait facile en l’espace d’une journée de mettre la main sur ces fous.
    C’est quoi même chers autorités ? voulez vous qu’on organise les femmes avec des spatules pour prendre d’assaut ces zones ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 16:13, par war
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    C’est un bon arrivee des djihadistes au nouveau CEMGA,enfant du coin ;Nos militaires refusent de se battre et mourir cadeau parce que l’etat ne prend pas en charge les veuves et orphelins et il nya rien en dehors des decorations .Le message est clair:il ya une katiba combattante pour occuper la bande de l’agacher cote burkina(de tougan,ouahigouya,titao,djibo,dori a sebba) et cote malien en jonction avec l’azawad malien.il faut carrement une base militaire et un bataillon de 1000 commando feroces ou bien envoyez un regiment de magistrats biens payes.rappelez tous nos contingents sinon on se reveillera avec djibo et dori occupes par le borgne

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 16:14, par aurapanou
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Les grands maîtres de ce monde savent ce que c’est,cette histoire de terrorisme.
    _Chers compatriotes,ne poussons pas nos frères d’armes au suicide infernal dans nos pays d’Afrique.
    _C’est une autre opportunité pour les pays colonisateurs de se maintenir en Afrique en nous venant aide militairement hors chez eux aussi c’est la déception.
    _Islamisation du monde(si c’est vraiment la raison du terrorisme) quel crime y’a t-il ? Le christianisme n’est-il pas fier de dominer aujourd’hui le monde ? Après avoir utilisé le nom du bon Dieu,on connaît aujourd’hui la vraie raison d’être de la bible de Rome.
    _Ne faisons pas tuer gratuitement nos frères.
    Mon humble avis.

    Répondre à ce message

    • Le 28 février à 18:19, par Marie
      En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

      Vous avez du oublier de prendre vos medicaments ce matin. Faites attention a votre sante. Laissez les fora a ceux qui ont l’esprit plus ou moins sain. Deja qu’eux ne parviennent pas a debrouiller la pelotte, si les desequilibres mentaux doivent s’en meler, on n’est pas sorti de la gadoue.

      Répondre à ce message

    • Le 1er mars à 11:42, par ESPOIR_BURKINA
      En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

      Bonjour à tous, je trouve que les attaques terroristes se passent de manière trop parfaite comme dans les films. C’est-à-dire que les choses étaient préparées par quelqu’un(celui qui met en scène les deux camps). Je pense aussi que les maitres de ce monde actuel en savent beaucoup. Même les soldats du pays le plus puissant au monde ne peuvent pas traverser les frontières d’un autre pays(aussi pauvre qu’il soit) ,faire ce qu’ils ont à faire et ressortir sans aucune riposte aussi négligeable soit-elle. je suis persuadé que nous sommes des marionnettes qu’ils dirigent là ou bon les semble. Qu’on se dise la vérité : le BURKINA FASO est tout simplement victime d’un complot international .Et je me demande comment les gens continuent a ne pas comprendre ce qui se passe dans le monde. Exemple : jusqu’à présent (à ma connaissance personne ne sait comment ces gens ont traversé tout le BURKINA pour exécuter leur acte terroriste en plein Ouagadougou). Cependant personnes ne remarque un certains nombre de faits :
      - aucun d’eux (terroristes) n’est jamais arrêter ;
      - ils réussissent toujours leur coup comme dans les films ;
      - et c’est justement au moment où le peuple BURKINABÈ veut accéder à la liberté de voir clair dans tout ce qui concerne le pays que ces problèmes surgissent.
      Réfléchissez beaucoup chers frères et sœurs du Faso car lorsque le problème est mal analysé, l’interprétation est hors sujet et la solution est d’offices nulle. Q’ALLAH sauve notre chère patrie. AAAAAAmine

      Répondre à ce message

      • Le 1er mars à 13:35, par Marie
        En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

        Et la meningite qui frappe nos campagnes, qu’en pensez-vous ? Vous avez surement Votre petite idee la-dessus ? Est-Ce un complot international contre Ce beau et riche Burkina Faso envie par les grandes puissances ?

        Répondre à ce message

      • Le 1er mars à 15:04, par SOME
        En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

        De tous ces brouhaha de gens qui se croient toujours detenir la verité absolue plus que les autres, voila une intervention qui aborde le fond de l’analyse : felicitations ! Si l’état ne fait rien, si les soldats se terrent dans un silence honteux, etc c’est parce qu’ils savent ce qui est przparé pour le burkina par ceux qui se disent les maitres du monde. Les gens delaissent la dimension geopolitique de ces provocations que l’on fait contre burkina. C’est un plan international preparé depuis bien longtemps (dont je n’esquisserai pas certains contours) et qui entre dans la geopolitque generale de l’afrique et de ce que devra etre le monde dans les decennies avenir. Thomas sankara, gbagbo, kadafi, le mali, dadis camara, etc en ont ete les premieres victimes.

        La suite sera catastrophique pour l’afrique qui en prendra encore pour des siecles, vu la facon dont les africains reagissent face a ce defi. Pas du tout a la hauteur (du moins en tout cas, pas pour l’instant). Mais l’insurrection et la gestion de la transition (meme si elle pouvait etre ameliorée, et on sait pourquoi elle n’a pas été améliorée et on ne paie aujourd’hui certaines consequences) donne a comprendre qu’il existe un vrai espoir : oui un autre avenir est possible, mais il faut accepter en payer le prix. Car ceux qui attaquent savent tres bien qu’ils ont beaucoup a perdre. Et le burkina tout comme avec la revolution sous thomas sankara qui leur a donné des suers froides car ils ont failli perdre reellement, vient de montrer que l’espoir ou l’initiative peut venir du burkina. Alors, et avec la complicité de certains compatriotes comme toujours, il faut éliminer ce foyer "négatif" qu’est devenu le burkina avec la fuite de blaise.
        SOME

        Répondre à ce message

  • Le 28 février à 16:49, par Snake
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    On dirait que c’est uniquement dans des films qu’on peut voir des éléments (commandos) infiltrer une zone et anéantir un individus. Les ricains ont formé nos vaillant soldats mais hélas je conclu que des années après, si j’ai bonne souvenance, comme la dit un haut gradé de l’armée ricaine un jour au sujet du Mali "Its a garbage" ! Oui, c’est du n’importe quoi ! Qu’on dépende d’appui de forces étrangères. C’est vrai qu’il faut des drones ou je ne sais quoi encore, peut être ! Mais, visez un peu le nombres d’éléments qui squattent devant les domiciles de certains caciques ! De véritables casernes. C’est du n’importe quoi que l’on ai eu des "rambo" et autres qui terrorisaient.... des civiles ! C’est du n’importe quoi qu’on nous montre à chaque 11 décembre des équipes dite d’élite, mais qui ne sont jamais là quand on a justement besoin d’eux. C’est du n’importe quoi qu’on ai des bases avec de supers éléments français et ricains (cf. attentas de Ouagadougou : plusieurs heures d’attente pour manque de... vision nocturne ?), sans savoir où et comment vont ces barbus (barbouzes ?) après leurs frappes apparemment ciblées ! C’est du n’importe quoi qu’on parle chaque fois de renforts envoyés par ci par là ! Apparemment ces barbus (barbouzes ?) jouent avec nos nerfs. Et si on n’y prend garde, ils y arriveront !

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 16:59, par SAPO
    En réponse à : Attaques Baraboulé et Tongomael : Aucun policier tué, une femme blessée

    Dieu merci que les pauvres policiers ont déserté les lieux avant les attaques. A défaut de pouvoir anéantir l’ennemie, il ne faut pas se faire tuer comme des poulets. C’est pas mal comme stratégie, mais à la longue il faut se donner les moyens d’affronter l’ennemie.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 17:44, par Valse
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Avec tout ça on veut abolir la peine de mort au Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 18:10, par QUID
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Les incertitudes qui pèsent sur l’évolution de notre environnement international et son haut degré d’imprévisibilité nous obligent à prendre le taureau par les cornes.
    La Défense Opérationnelle du Territoire est l’un des fondements de toute Nation, elle s’adapte et s’organise pour faire face aux risques et menaces . Toutes les composantes de la societe Burkinabé doivent etre des un acteurs de premier plan dans l’organisation de la défense.

    La securite et la défense etant a la base du developpement de tout pays, il est urgent que notre gouvernement de COPAINS et de COQUINS se mette rapidement au travail, donne les moyens necessaires pour endiguer ou enrayer le fleau des attaques.

    Si on perd un centimetre carré du territoire, si un compatriote tombe encore sous les balles assassines de ces fous, la suite ne vous sera pas contée.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 18:16, par kabore authentic
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    trop d’attaque au BURKINA FASO,honte à celui qui est charger de la sécurité ;démissionner et donner qui de droit afin qu’il puisse nous sauver .à cause de DIEU,faites le pour nous.

    Répondre à ce message

    • Le 28 février à 20:48, par Amour de la Patrie
      En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

      Hey ! comptons sur ce que nous savons si bien faire : la riposte asymétrique ! Nous l’avons fait contre le régime de BC et son RSP. Traitons l’affaire-là à la burkinabè d’abord ! Rendons le Burkina un enfer pour djihadistes. 1) Décréter l’état d’urgence dans la zone avec interdiction de circuler avec des grosses motos etc....2) Envahir en masse la zone (ou insurrection populaire) avec l’appui des dozos, des koglowéogos, des militaires retraités, des anciens CDR, des civils (un civil est un militaire en permission) et barricade de toutes les rues, ruelles etc.....Il suffit de sonner la mobilisation et vous aurez tout le monde. 3) Fouiller les habitations, les puits, les fourés etc. Le ver est dans le fruit. 4) Maintenir cette présence massive jusqu’à ce que les forces régulières maitrisent la zone. 5) Mettre toute la zone sur écoute avec la collaboration des opérateurs téléphoniques

      Répondre à ce message

    • Le 1er mars à 08:23, par drabo
      En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

      il serait mieux que vous kabore authentic vous partez le remplacer.

      Répondre à ce message

  • Le 28 février à 18:43, par Yiriba
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Ça va mal dans la cabane. Très mal même. Les forces de défense, de même que le pays, sont donc impuissants devant ces terroristes. Dans l’impossibilité de trouver une solution stratégique nationale aux attaques avec succès des terroristes, devrait-on aller apprendre auprès ces ’talentueux et compétents’ combattants ? C’est à dire, comment attaquer des institutions armées d’un pays sans perdre un combattant et repartir librement, puis disparaître dans la nature. Se rendre introuvables au Burkina et au Mali, 2 pays engagés publiquement à combattre les terroristes ensemble. La réponse à cette question revient aux experts nationaux des services de renseignements, aux officiers militaires et aux décideurs politiques qui sont tous payés par le peuple pour trouver une réponse acceptable. Continuer à subir de tels affronts et se dire qu’on possède des forces de défenses, parait comme une contradiction. Ce n’est pas un désaveux ou incrimination des forces de défense nationale, mais une recherche des voies et moyens de répondre efficacement aux agressions terroristes (du moins à quelques unes). Ce peuple n’est plus en sécurité pour se développer.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 18:56, par tengen-biiga
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Quel est l’objectif de ces assaillants ?
    Eux-seuls savent mais il est fondamentale d’étudier cette question.

    Les faits (harcèlements..) montrent qu’ils soient 1) faibles comparés à la capacité de l’armée burkinabé. Sinon ils auraient procédé comme au Mali en occupant du terrain 2) soient ils cherchent à nuire puissamment au pays : en sapant son développement , en montrant à la face du monde que nous sommes un pays ou règne l’insécurité, en éveillant la révolte de certaines populations ....
    D’autres hypothèses non idiotes sont le fait de se venger (ils auraient eu pignon sur rue pendant le règne de Blaise Compaoré), de soutenir des revendications...

    Toujours est-il que selon moi, la juste compréhension de leurs objectifs est un préalable à toute forme de discussion. Je ne parle pas des actions qui sans doute ont commencé à être déroulées par l’armée et ...

    En attendant, une sagesse dit :"quand la pluie te bat, il est insensé de te battre en surplus"

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 19:44, par la droiture de l’homme
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    il faut interdire les mouvement de motos et voiture au delà d’une certaine heure (18heures à 6 heures). en somme un couvre-feu. le gens pourront se déplacer avec des ânes des vélos ou à la marche. en cas d’attaque on pourra ratisser rapidement les lieux. Exception : ceux qui roulent à moto ou véhicules doivent avoir un laisser-passer (ambulances), ou les malades doivent avoir une raison sérieuse. ils doivent être inscrits dans un registre pour qu’on puisse les retracer. Les populations vont comprendre
    il faut penser stratégie. faut acheter des hélico de combats pour se déplacer rapidement.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 19:59, par EZECHIEl K
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Que dieu sauve le Faso !! pour que les attacques arrête Burkina ILS faut libère le Génèral Gilbert. celuis qui connais ces gens là.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 20:14, par LE LOU
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    sa me fait mal au cœur quant je pense que c’est mes frères qui tombent comme sa et qu’il n’y a pas des mesures concrètes allant dans se sens.
    et je pense que si sa doit continue comme sa nous allons tous nous alignè derrière leurs causes, heureusement , qu’ils s’en prennent pas encor a la population elle même...

    il faut qu’il ait des mesure ferme, pas des lois, ni n’importe quoi comme les beaux discours et autres...

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 20:21, par Eric de Kouria
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Je me souviens des déclarations guerrières du nouveau ministre de la défense qui maladroitement copiait Charles Pasqua en affirmant vouloir terroriser les terroristes. Ce gouvernement "de copains et de coquins" n´est pas du tout à la hauteur. Reconnaissons le et recherchons ensemble les solutions aux fractures béantes qui subsistent dans notre quotidien. Rien n´a changé au Burkina. C´est la même racaille qui est au pouvoir. Les mêmes pourris. Gouverner ce n´est pas faire des déclarations spectaculaires, mais plutôt rechercher l´efficacité dans la discrétion. Ensemble pour un Burkina nouveau.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 22:42, par KET
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    LA REGLE VOUDRAIT QUE CE SOIT LES FDS QUI PARTENT ATTAQUER LES " " , AU LIEU QU’ILS SE FASSENT ATTAQUER : DU AUX RAPPORT DE FORCE QU’IL EXISTE EN EUX. PLUS D’UNE ANNEE APRES LE PREMIER ATTAQUE , ILS N’ONT MEME PAS ENCORE FAIT UNE OFFENSIVE. TRISTE

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 22:49, par Boudes
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Il faut vraiment ouvrir loeil sinon s ils se rendent comte que ya rien en face, on sera surpris un matin.il faut veritablement fouiller la zone.ya des complices qui il faut demasquer.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 23:56, par Bonzi
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Le Burkina a-t-il perdu le nord ? c’est la question qu’un journaliste a eu à poser et qui reste toujours d’actualité. Voila que nos fds sont réduits à fuir comme des lapins. C’est ce qui s’est aussi produit avant l’envahissement du nord du Mali. Allons-nous vivre le même scénario ? En tout cas pour le moment nous ne voyons aucune riposte conséquente. Et pourtant on continue à recruter dans l’armée, la gendarmerie, la police.....Ne faut-il pas alors les reconvertir dans d’autres domaines ? Un État qui ne peut pas assurer l’intégrité de son territoire est-il encore un État ? Ces attaques intempestives servent-ils les intérêts de nos autorités pour qu’on ne voit rien venir ? La vie des citoyens compte-elle vraiment pour cet État ? Qu’est-ce qui a été fait pour protéger le conseiller qu’on savait menacé de mort ? Cet État qui crie sa misère va-t-il dédommager ces fonctionnaires qui ont perdu leurs biens ? Faut-il continuer à y envoyer des agents si on ne peut pas assurer leur sécurité ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 00:50, par YIRABA
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    internaute n1
    on te comprend les kolgweogos ont mis dans l’eau entreprise ,si c’est le cas on s’en fout.
    ce n’est rien d’abord il y aura opération 0 bandits qui vien. trouve toi autres fonction.
    Nos autaurités si c’est souvent la joie de nomination qui les amènes à parler de sorte bonhhhhhhh voilà qu’il met vite en place pour terroriser les terroristes sinon haaa pour le moment ils nous terrorisent.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 01:26, par BALLA
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Je me demande si on ’a une armé encore. Des attaques dans la même zone et encore et encore demain encore. Ce n’est plus du terrorisme c’est foutaise que ces gens la nous font. On manque de stratégie il faut être honnête et le reconnaître. Frapper comme la foudre et disparaître comme l’éclair est la devise d’une unité de l’armé que j’entend chaque 11 décembre mais ils sont où ? Il est temps d’agir.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 01:52, par Ancien
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Ces commissariats sont-ils clôturés ? Les policiers s’étaient mis en sécurité dites-vous ? Donc ils étaient au courant de l’arrivée des terroristes ? Pourquoi alors ne se sont-ils pas embusqués quelque part et cueillir par des balles ces assassins ? Est-ce à dire que nos FDS sont prêtes et d’accord de mourir seulement dans la surprise mais jamais en se battant pour vivre et défendre leur pays ? Faut-il conclure sur une certaine couardise de nos FDS ? Où sont donc passés tous ces soldats dont on a filmé même le départ de Ouaga pour cette partie du pays ? Ces dernières attaques ressemblent à des tests de notre dispositif sécuritaire. Et visiblement, nos examinateurs ont su révéler et nous révéler que nous ne sommes que des courges. Jusque là, il n’y a aucun résultat de nos FDS dans la lutte contre les terroristes. si nos autorités continuent à refuser de fouiller le soum de long en large, elles finiront de convaincre tout le monde de leur incapacité et nous amener à regretter Blaise. il leur reste très peu de temps pour se racheter si ce n’est déjà tard. Les burkinabè sont dans un état d’esprit favorable à de telles actions et à la fermeté face même à des mauvaises manières de servir. même si on licencie aujourd’hui un agent de santé ou un enseignant ou un magistrat ou un gendarme ...indélicat le peuple va les soutenir. Avant la fin de l’année 2017, si rien n’est fait, c’est fini. Il n’y aura aucune possibilité de bénéficier d’une quelconque crédibilité. Après Blaise, ne chercher pas à vous faire aimer. Servez le pays par la rigueur.Il n’y a que cela à faire. Ce mandat n’est pas celui du développement du pays. Ne rêvez pas. Ce qu’il faut c’est de redresser, de rectifier maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 07:22, par Tinginbiiga
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    La meilleur stratégie de défense, c’est l’attaque, la seule stratégie qui vaille c’est d’envoyer un commando neutraliser les assaillants au mali. C’est pas les hommes qui manquent. Contrairement a ce que les gens croient le burkina a de très bons soldats. Seulement nos dirigeants actuels sont trop politiquement correct, ils n’osent pas violer le territoire malien. Ou bien je dirai qu’ils n’ont pas suffisamment de couilles pour ordonner que Dicko soit retrouver vaille que vaille et liquider. La nature a horreur du vide, si vous n’êtes pas capable d’assurer la sécurité des burkinabés, les burkinabés vont organiser leur propre sécurité. Vous allez assisté a la militarisation des kogweogos et bonjour la centre Afrique. Si vous êtes des lâches laisser la place a plus vaillant que vous pour vous montrer le chemin de la victoire. Demander a Poutine ou a Erdogan, ils vous diront comment faire

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 07:51, par Bangbèda
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Afin de faire face à cette situation, la seule solution est de tisser un réseau de renseignement suffisamment solide pour anticiper et frapper avec une violence disproportionnée toute tentative de mettre à mal l’intégrité de notre territoire.

    Frapper de front ne marche pas lorsqu’il s’agit de petite troupe mobile/de guerilla, même en mobilisant l’ensemble des forces armées.

    Il faut une troupe d’une 50aines de personne, l’élite de l’élite de la gendarmerie, pour opérer des actions non officielle sur les dirigeants de ces groupes.

    En parallèle, il faut investir dans ces localités pour permettre aux populations de se sentir citoyen au même titre que les habitants de la capitale. Quand on gagne sa vie décemment et que l’on survient à ses besoins de base sans souffrance, on réfléchit à deux fois avant de se lancer dans ce type d’aventure.

    Juste des suggestions.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 08:28, par somé
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    N’est ce pas possible que l’armée puisse encercler la zone et procéder à une fouille minutieuse dans toutes les familles enfin de récupérer au moins les armes cachées ? Certainement qu’ils auront de grosses surprises. Je pense que c’est une rébellion qui se fomente. La stratégie actuelle c’est de saper le morale de soldats. Quant ils lanceront au temps venu l’assaut sur waga vous verrez la déroute de notre armée à l’image de l’armée malienne en son temps. Qui sait peut être la France les arrêtera à la porte de Ouagadougou. Si non comment comprendre les attaques permanentes de nos soldats sans aucune revendication officielle et personne ne cherche à comprendre. Toute le monde sait que quand les terroristes attaquent après la revendication de l’attaque ils donnent les raisons et/ou leurs doléances. Chez nous, attaques chaque deux jours mais rien. Comme si tout le monde surtout nos autorités savaient déjà ce qu’ils voulaient. Peut être que ça aussi c’est secret défense. Mais une chose est sure quand on s’amuse avec du feu on fini toujours par se bruler.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 08:32, par OCy
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Je propose que les cadres de l’armée aillent voir le Gal Gilbert DIENDERE en prison et lui demander s’il peut donner un coup de main au pays. Je pense que Gilbert DIENDERE a voulu toujours rester fidèle à celui qui a été son supérieur hiérarchique à Po mais a quelque chose d’humain en lui. Et le fait d’avoir limité le carnage le 15/10/87 et de fondre en larmes après le constat des dégâts sont des exemples. Je pense que Gilbert DIENDERE peut faire quelque chose contre le terrorisme

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 08:51, par Paligba
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    1- Que le président du Faso face un discours a la nation a la hauteur de la situation qui nous est imposée. Qu’il fasse ressortir clairement dans le discours que c’est un de nos compatriotes du nom de Malam Dicko qui est a la base de cette situation. Que ce discours soit traduit dans autant de langues nationales que possible.
    2 - Que la tête de Malam Dicko soit mise a prix. 500 000 000 F CFA pour quiconque apportera Malam Dicko a la place de la nation, mort ou vif.
    3 - Que des missions commandos soient envoyés dans toute la sous région a la recherche de Malam Dicko.

    Le Burkina ne peut pas vaincre le terrorisme mais le Burkina doit pouvoir neutraliser son fils Malam Dicko.

    Répondre à ce message

    • Le 1er mars à 11:27, par YIRMOAGA
      En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

      Pardon, on a pas à faire au terrorisme mais au djihadisme ? Et nous vivons le djihad au cœur de Ouaga ? Si on doit voiler sa femme ou ses femmes et enfants en noir pour quel mode, pendant ce temps, l’homme est dans ses accoutrement de saute-mouton, et on trouve que le prophète ...........? Quelle dictature conjugale ? On traite les autres de non croyants, et à chaque attaque djihadiste, ils se rejouissent ? Ici à Ouaga même ? Suivez les prêches ? Ouaga va s’enflammer sous peu ? Le djihad n’est pas au Nord, mais attendez-vous à une agression collective ici même ?

      Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 08:58, par Sentinelle
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Les populations doivent véritablement collaborer avec les FDS. Tout mouvement suspect doit être signalé, et les habitants se doivent de créer des cellules de veille et d’information efficaces.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 08:58, par kiemad
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Rappelez-vous la bravoure du peuple voltaïque reconnue même par la métropole France pendant la colonisation car pendant la première et la deuxième guerre mondiale la colonie de la Haute Volta a fournit beaucoup de ses fils pour combattre au côté de la France. Aujourd’hui on chante partout la patrie ou la mort nous vaincrons. C’est une contradiction dans la mesure ou la hiérarchie est informée bien avant les attaques puis que les policiers ont eu le temps de fuire. Togomael est proche de Djibo qui abrite un camp militaire. Djibo Togomael c’est comme le rond point de la nation et Saba. Pourquoi chaque fois les renforts arrivent après les forfaits. Ou est donc cette armée courageuse qui s’est faite parlée d’elle dans la sous région : Libéria - Sierra Léone -Cote d’Ivoire...On a l’impression que c’est les civiles que les gendarmes policiers et militaires" moyen". Que les autorités et sa hiérarchie militaire sachent que le peuple va refuser cette humiliation. Metez la politique à côté et placez les gens qu’il faut à leur place sinon le peuple ne sera pas content.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 09:05, par Belko
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Arrêtons une fois d’identifier ces espèces comme étant des gens qui défendent une idéologie religieuse.. Non.. Ceux ne sont que des bandits.. Des assassins. .. Sinon comment comprendre . Ils emportent des motos, des ordinateurs,et mes mêmes des broutilles en numéraire. Traitons comme des bandits et c,est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 09:41, par Nacoubala
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    heure ne pas a la discuter il faut agir avec fines .comme je vous disais le pays a besoin de tout ces fils. que tu sois M P P C D S U PC C D P. Nous sommes tous concernais . PRIONS LE SEIGNEUR. NACOUBALA EST DE RETOURE.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 09:49, par Temps de l’action
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    les Burkinabé me font rire. vous pensez qu’on a commandité la catastrophe des 30 et 31 octobre 2014 et dissout le RSP pour quoi ! souhaitons que ce qui pourrait rester du Burkina comme territoire soit viable

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 10:04, par KABILA
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    oui ns devons vraiment soutenir le tut puisant ministre si non ns serons tous déçu après vs savez l air est grave a dijbo donc il faudra qu’on prennent les mesures idoines au prealable pour barer la route a ces diables c’es urgent monsieur le ministre

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 10:13, par Banse
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    TOUTES CES ATTAQUES SONT INSIGNIFIANTS, POURQUOI NOUS SOMMES TOUJOURS MENACES DANS NOTRE PAYS ? POURQUOI NOS AUTORITÉS SONT TOUJOURS COAGULEES PAR CES ATTAQUES MENACENTES ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 10:28, par Franc Macon
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Vraiment c’est difficile à comprendre. Ce que je veut savoir c’est s’il y’a eu riposte ? Je connais bien la zone et je sait qu’il y’a regulierement des patrouilles de millitaire. Mais qu’est ce qui se passe réellement dans la zone ??? Que les autorités nous éclaire ? S’ils ne peuvent pas qu’il lance un un récrutement de volontaire pour defendre la patrie. Et là ils veront vrai garçon.On a pas peur de C’est prétendu jihasistes qui non rien dans leur pantalons pour attaquer les gens en surprise et fuire ?Ce n’est que des lâches.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 10:37, par Le Sable
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Qui peut m’expliquer ce qui se passe dans ce pays ? C’est le gouvernement qui est complice ou ce sont les FDS qui ne valent rien ? Excusez moi si je fruste. Je suis dépassé, je ne comprends plus rien dans ces histoires d’attaques de camps de FDS.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 11:26, par Gringo
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    C’est curieux avec les images que l’on nous montre qu’il n’ y ait pas de victimes(blessé leger)

    La question que l’on est en droit de se poser : où étaient nos SDF ? sans doute que la consigne actuelle est d’abandonner le commissariat la nuit venue et de se planquer jusqu’au matin pour reprendre service si entre temps aucun djihadiste n’était signalé.

    A moins que cette fois on ait eu affaire à des djihadistes plus humains qui auraient décidé d’épargner les vies humaines.

    Dans tous les cas, si on peut se consoler de ne déplorer aucune perte humaine, le problème reste entier : nos SDF sont à la merci des assaillants.
    c’est triste et démoralisant !

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 12:51, par Hector
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Il y a visiblement des gens qui ont des agendas cachés dans des actes de troubles à la paix sociale .Comme le disait le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré à l’occasion du bilan d’un an de son pouvoir, il n’y a pas que des ennemis extérieurs contre le régime en place mais aussi à l’intérieur du pays. Il en veut pour preuve l’aveu de certains terroristes d’origine burkinabè qui, après avoir été appréhendés disaient qu’ils n’avaient pas de regret et que si l’occasion leur était donnée, ils récidiveront. Il faut rappeler qu’un Burkinabè du patronyme Sawadogo avait été arrêté parmi des terroristes au Mali. De nos jours, c’est un Dicko qui sème la terreur dans le Soum. Le commandement des forces de défense et de sécurité n’est pas l’apanage des militaires exclusivement. Des civils de par le monde ont pleinement assumé ces fonctions. Je persiste dans ce commentaire pour que le grand public comprenne le fond de ces intrigues politiciennes. Beaucoup de citoyens commencent à comprendre en voyant de plus en plus que des terroristes du Nord sont des Burkinabè. Qui les manipule et à quelle fin ? Vigilance et discernement.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 12:56, par OUEDRAOGO Serge Romeo
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Les populations doivent véritablement collaborer avec les FDS. Tout mouvement suspect doit être signalé, et les habitants se doivent de créer des cellules de veille et d’information efficaces. Mon frère c est bien vu

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 14:25, par lecoq
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Je ne comprend pas une chose au Burkina Faso, suivez très bien les scènes ! A chaque fois qu’on parle de petit truc allant vers le Général Bassolé, hayaa on frappe en même dans les deux jours qui suivent. ou c’est une manière pour freiner l’avancer du dossier du Général ou pour déstabiliser le pays ? tentez de me faire raisonner,en tout cas c’est la remarque que j’aie fait, pardonnez vous même faite le raisonnement par rapport aux évènements au Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 15:11, par SAIBOU
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    POUR MOI , ON DEVRAIT PRIMER ET ASSURER LA SÉCURITÉ DES FOURNISSEURS D’INFOS. (prime allant de 100000 à 1000000 de cFa).

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 15:28, par visionnaire
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    C’est curieux avec les images que l’on nous montre qu’il n’ y ait pas de victimes(blessé leger)

    La question que l’on est en droit de se poser : où étaient nos SDF ? sans doute que la consigne actuelle est d’abandonner le commissariat la nuit venue et de se planquer jusqu’au matin pour reprendre service si entre temps aucun djihadiste n’était signalé.

    A moins que cette fois on ait eu affaire à des djihadistes plus humains qui auraient décidé d’épargner les vies humaines.

    Dans tous les cas, si on peut se consoler de ne déplorer aucune perte humaine, le problème reste entier : nos SDF sont à la merci des assaillants.
    c’est triste et démoralisant !

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 17:29, par enfantnoir
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Que chacun fasse son travail dans ce pays là sinon ça n’iras jamais.On peux pas des armes lourdes à certains qui sont callé à Ouaga entrain de se battre pour être au palais presidentiel,Au premier ministère.soit pour aller au Darfour ou au Mali pour remplir leur poche.et doté des armes légère aux autres pour les envoyé à l’abatoire

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 17:42, par enfantnoir
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Que chacun fasse son travail dans ce pays là sinon ça n’iras jamais.On peux pas des armes lourdes à certains qui sont callé à Ouaga entrain de se battre pour être au palais presidentiel,Au premier ministère.soit pour aller au Darfour ou au Mali pour remplir leur poche.et doté des armes légère aux autres pour les envoyé à l’abatoire

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 17:43, par vision
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Il n’y a pas de combat....quand je vois des Kalachnikov se balader aux feux tricolores ça fait double honte !!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars à 12:52, par Elso
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Bonjour
    Je suis entièrement d’accord avec Visionnaire quand il demande d’envoyer les koglweogo au nord du Burkina. Étant dit que ces dernier veulent s’installer partout dans le pays de gré ou par force par manque de travail. Je pense bien maintenant que le ministère de la sécurité pourra les utiliser comme supplétifs. Sincèrement je demande aux koglwéogo de mettre à contribution leur efficacité et compétences car c’est une question de souveraineté. Merci pour votre compréhension.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars à 13:35, par SOLUTION
    En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : Barabulé et Tongomaël sous le coup de l’hydre djihadiste

    Je pense que le président doit croiser les soldats (sans les officiers ) et trouver des solutions a ce problème.Pendant que d’autres (bras long) utilisent tout les moyens pour avoir une mission onusienne ou être affecté dans des services juteux, les bras cassés (contraire de bras long) sont déportés à djibo sans pitances ni ration pour assurer le quotidien.Il est très difficiles de penser à se battre.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés