Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

LEFASO.NET | Par Marcus Kouaman • mercredi 22 février 2017 à 23h08min

Elle est effective sur le territoire national depuis 8h00 ce mercredi 22 février 2017. Cette grève des agents des péages en principe se poursuit jusqu’au 28 du mois. Si rien n’est fait durant ce temps, les voyageurs useront généreusement de la route d’une ville à une autre, une semaine durant, puisqu’ils ne vont pas s’acquitter des frais de péage.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

Barrières ouvertes, circulation libre, aucun agent sur les lieux, guichets fermés. C’est le constat que nous avons fait en ce jour, date du début de la grève des agents des péages sur les axes routiers. Principalement, sur l’axe Ouagadougou – Bobo Dioulasso (RN1) et Ouagadougou – Ouahigouya (RN2), les habituels occupants avaient déserté les lieux. Répondant ainsi à l’appel de la Coordination des comités de la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B) des péages pour se faire entendre de l’autorité.

L’on pouvait lire sur les affiches placardées en ces lieux : « Non à la privatisation des péages » ; « Pour la régularisation du statut des agents du péage » ; « Contre les injustices ». Des mots qui résument en réalité la plateforme minimale, objet de ce sixième mouvement d’humeur en moins d’un an.

Certains usagers de la route semblaient surpris de cette situation au point de ralentir et de jeter un coup d’œil à gauche comme à droite. En provenance de Koudougou, A.T., chauffeur de citerne, qui a requis l’anonymat, a souhaité que les grévistes insèrent dans leur plateforme l’entretien des routes. « Nous avons l’impression de payer le péage pour rien. Les routes ne sont pas bonnes du tout et cela endommage nos véhicules », lance-t-il. Comme exemple, il cite l’axe Fada-Koupéla, avant de demander à l’Etat de réagir rapidement aux revendications du syndicat afin de trouver un compromis. Surtout que chaque jour de grève entraine des pertes d’argent pour l’Etat, donc pour tous.

Joint au téléphone, le Secrétaire général de la Coordination syndicale, Hubert Sawadogo, confie que la grève est bien suivie sur l’étendue du territoire national. A ce stade, le dialogue est-t-il renoué entre le syndicat, les autorités du Trésor et le ministère de l’Economie et des finances ? « Non », répond-t-il. Le seul contact qu’il y a eu entre les deux parties dans la matinée, foi du syndicat, serait une correspondance que la Direction générale du Trésor les a invités à récupérer.

Pour mieux comprendre cette situation, nous avons tenté, dans l’après-midi de ce mercredi 22 février 2017, d’entrer en contact avec le Directeur général du Trésor à travers son service de communication, sans suite. Au moment où nous tracions ces lignes, le mouvement de grève se poursuivait, il n’y avait toujours pas de pourparlers entre autorités et syndicats. Et rien n’avait filtré du contenu de cette correspondance.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 février à 19:29, par Indjaba
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Il faut les chasser, les payer et recommencer un recrutement où ces derniers peuvent encore postuler avec de nouvelles conditions. On est fatigué des grèves.

  • Le 22 février à 19:34, par CestmonOpinion
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    1. Et le service minimum ? On s’en fout ?
    2. La privatisation des peages n’est pas forcement une mauvaise chose. L’Etat ne peut pas bien gerer tout cela. Les doleances peuvent etre satisfaites meme avec le prive. Peut-etre meme mieux !

  • Le 22 février à 23:04, par papou
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Il faut supprimer ces piquets aux abords des grands axes . Regarder comment sont les routes et vous conviendrez avec moi que ces peages ne servent a rien . Il prennent l’argent pour faire quoi ? Ils n’ont qu’a grever jusqu’a la fin de leur vie .

  • Le 23 février à 09:50, par Ali
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Que le processus de privatisation soit accéléré et qu’on en finisse avec ces grèves à n’en pas finir. Venus sans test de recrutement, voilà des gens qui sont devenus très arrogants et mettent en difficulté leurs oncles et tantes qui les ont sortis de leur misère. On vous invite à boire le lait et vous voulez compter les veaux !

  • Le 23 février à 09:53, par soutra boys
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Dieu merci une grève utile,ne revenaient même plus,un exemple de libre circulation des personnes et des biens.
    Souvent tu arrives au péage ils sont cloîtré dans leurs bureaux de 01 tôle et ils te menacent de descendre venir leur remettre l’argent.

  • Le 23 février à 10:18, par JO
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    je suis d’avis avec vous trois. ce sont des bandes de paresseux , il faut changé de boulot si cela ne vous convient pas, n’étiez vous pas au courant avant de commencer ? bandes de suivistes

  • Le 23 février à 10:24, par S. Diallo
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Le péage sur une route qui n’est pas une autoroute ne se justifie pas. C’est archaïques et ça réduit la mobilité. Je propose que l’état démantèle ce système signe d’un sous développement chronique en licenciant et en payant les droits des travailleurs. Pour récupérer le manque à gagner pour le trésor, que quelques centimes soient ajoutés sur le prix du carburant . Avantage : plus d’agents sur les routes pour nous piquer des pièces de monnaie, l’état ne perd aucun sous, pas de gréviste potentiel à gérer et fluidité du traffic amélioré.

  • Le 23 février à 10:32, par kaka
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Le guichet Fada-Koupéla doit rester fermé jusqu’à la rehabilitation du tronçon.

  • Le 23 février à 10:47, par Sage
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Les gens exagèrent avec les grèves. On en marre. Mais quelque part, c’est l’Etat qui a ouvert la brèche avec les magistrats.
    Bon ! J’espère qu’ils seront payés pour les jours grevés ?
    Voila une grève qui ne déplaît pas forcément. Continuez on vous adore.
    D’ailleurs l’Etat peut supprimer ces péages et récupérer le manque à gagner sur le carburant ou la bière (carburant de certaines personnes). On verra contre qui vous allez grever.

  • Le 23 février à 10:52, par lebronze
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    BANDES D’INCAPABLES, EST CE QUE VOUS POUVIEZ GREVER SOUS LE REGIME COMPAORE ? AVIEZ VOUS FAIT UN TEST ? ON SAIT COMMENT CHACUN EST VENU. OK, SOLUTION PALLIATIVE ? ON ORGANISE RAPIDEMENT UN TEST ET ON VERRA COMBIEN VONT RESTER. L’ETAT N’A QU’A PRENDRE SES RESPONSABILITES CAR ON EST FATIGUE DE CES GENS LA. ILS VEHICULENT UNE FAUSSE IMAGE DU PAYS SUR LA SCENE INTERNATIONALE COMME SI RIEN N’ALLAIT ET QUE LE PAYS EST FAIT DE GREVE , GREVE ET RIEN QUE DE GREVE ALORS QU’IL YA DES GREVES INUTILES. A BON ENTENDEUR, SALUT

  • Le 23 février à 11:30, par RAZOUGOU
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Que ces gens nous dise d’abord comment ils ont été recrutés. Ils sont des ’’rejetons’’ des dignitaires de l’ancien regime que nous avons chassé. On n’a qu’à les chasser tous et refaire un recrutement. Bande de corrompus

  • Le 23 février à 11:37, par Dosso
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Trop c’est trop, les péagistes sont environs 500, il faudrait tous les licenciés. Ils ont été recrutés sous forme de copinage, ils ont oublié cela. L’état ne prend pas ses responsabilités, il fallait réquisitionner des militaires pour ouvrir ces péages pendant cette période de gréve et après. Eux au moins ils sont honnêtes. Ces péagistes vont courir encore voir sa majesté le Moro Naba, et là ils comprendrons.

  • Le 23 février à 11:46, par bavouma 2015
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Eh le pays des hommes INTEGRES ! où allons nous avec cette façon de faire ?est-ce que la démocratie signifie pagaille ?Mme le Ministre il est temps de prendre vos responsabilités avant qu’il ne soit tard pour vous. Combien de nos jeunes sont au chômage ?Prenez une mesure pour sanctionner ces voyous et recruter des jeunes plus diplômés et formez les pour faire le travail. Il faut que le pays bouge !Notre économie agonise et on laisse passer des milliards. J’évite de faire des calculs relatifs à ce que l’Etat perd par jour voire par semaine. Ils ont été recrutés avec quel diplôme ?Pourquoi contre la privatisation des péages ?Est-ce que l’Etat peut tout gérer seul ?S’ils peuvent avoir mieux ailleurs qu’ils y aillent en démissionnant !Après ils réclament leur droit. Mme le Ministre, nous suivrons la gestion de cette affaire et si elle se gère avec laxisme, ne soyez pas surprise que d’autres réclamations vous parviennent

  • Le 23 février à 11:49, par adjalarose
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    bonjour à tous. ces agents qui font la grève là ils sont venus comment ? ils connaissaient les conditions et maintenant ils nous fatigue avec des grèves en n’en pas finir.qu’ils démissionnes tous et laissent la place à d’autres. que viennent vite la privatisation avec recrutement sur un vrai test. nous sommes fatigués des revendications bidons.

  • Le 23 février à 12:27, par Sage
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Grève grève !!!!!’´
    Il paraît que les voleurs aussi veulent prendre leur responsabilité en allant en grève si on dit pas aux kogleweogo de les laisser opérer en paix. La conséquence c’est le chômage garanti pour beaucoup de policiers même si beaucoup d’entre eux sont aussi voleurs avec les raquets, idem pour les gardiens, baisse d’activités pour les sociétés d’assurance et sociétés de gardiennage d’où chômage pour les employés, manque à gagner pour les filles que les voleurs vont courir (une partie des sous sert à nourrir leurs familles et meme à payer des frais de scolarité) .......
    A un moment on arrivera au point où on dira "si tu n’arrête pas ta grève je grève".

  • Le 23 février à 14:15, par Mamon Yélé
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Les agents des péages sont des collecteurs d’impôts car finalement le péage n’est qu’un prélèvement obligatoire, donc un impôt. Il devraient avoir un statu en lien avec les impôts et une carrière. Dieu sait combien d’argent ils récoltent en fonction du trafic.
    C’est exactement comme le CCVA où sans nous rendre aucun service on nous fait payer tous les ans ou les six mois un prélèvement avec peu de préoccupations sur l’état de nos véhicules..La privatisation du CCVA est une escroquerie entre copains coquins pour se partager cet impôt. Si l’on fouille on verra que comme dans le système de location des immeubles il y a comme un réseau mafieux qui se partage une manne.
    Si l’on privatise les péages pourquoi ne pas privatiser les directions régionales des impôts et du trésor. Ainsi, comme au temps du Christ les collecteurs d’impôt seront des gourous à qui l’Etat a vendu une part de sa souveraineté sur une partie du territoire pour collecter l’impôt et lui reverser une côte part. Les agents des péages seront comme les vigiles, surfacturés aux services et sous payés comme des esclaves.
    Voyez ! au niveau des sites miniers il y a des intermédiaires voraces entre les entreprises minières, maîtresse d’ouvrage et les agents. Ces intermédiaires se sucreront le maximum des recettes. Vous les verrez par la suite demander des subventions complémentaires pour gérer ces services qu’ils décréteront non rentables. Ils demanderons des exonérations d’impôts et taxes et n’assureront aucun entretien des infrastructures.
    Croyez moi, c’est irresponsable de la part de l’état de vouloir vendre ainsi ses enfants à des filous mais ceux qui nous gouvernent y sont habitués
    Mais enfin est ce que ce n’est pas déjà fait ? S’il y a des perdrix plus grandes que les autres, c’est qu’elles sont perchés sur des termitières.

  • Le 23 février à 14:55, par Mamon Yélé
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Les agents des péages sont des collecteurs d’impôts car finalement le péage n’est qu’un prélèvement obligatoire, donc un impôt. Il devraient avoir un statu en lien avec les impôts et une carrière. Dieu sait combien d’argent ils récoltent en fonction du trafic.
    C’est exactement comme le CCVA où sans nous rendre aucun service on nous fait payer tous les ans ou les six mois un prélèvement avec peu de préoccupations sur l’état de nos véhicules..La privatisation du CCVA est une escroquerie entre copains coquins pour se partager cet impôt. Si l’on fouille on verra que comme dans le système de location des immeubles il y a comme un réseau mafieux qui se partage une manne.
    Si l’on privatise les péages pourquoi ne pas privatiser les directions régionales des impôts et du trésor. Ainsi, comme au temps du Christ les collecteurs d’impôt seront des gourous à qui l’Etat a vendu une part de sa souveraineté sur une partie du territoire pour collecter l’impôt et lui reverser une côte part. Les agents des péages seront comme les vigiles, surfacturés aux services et sous payés comme des esclaves.
    Voyez ! au niveau des sites miniers il y a des intermédiaires voraces entre les entreprises minières, maîtresse d’ouvrage et les agents. Ces intermédiaires se sucreront le maximum des recettes. Vous les verrez par la suite demander des subventions complémentaires pour gérer ces services qu’ils décréteront non rentables. Ils demanderons des exonérations d’impôts et taxes et n’assureront aucun entretien des infrastructures.
    Croyez moi, c’est irresponsable de la part de l’état de vouloir vendre ainsi ses enfants à des filous mais ceux qui nous gouvernent y sont habitués
    Mais enfin est ce que ce n’est pas déjà fait ? S’il y a des perdrix plus grandes que les autres, c’est qu’elles sont perchés sur des termitières.

  • Le 23 février à 15:13, par Nabiga-01
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Bonjour tous les internautes, moi je pense aussi que la grève semble remplacer le dialogue au Burkina. On peut revendiquer, certe, mais cela ne veut pas dire qu´on ferme tout pour aller rendre visite aux tanties du village. On va au boulot et on manifeste une grève d´une demie journée. C´est ça une manifestation syndicale civilisée. Au Burkina, quand on décrète une grève, beaucoup sont heureux, car enfin, on peut s´absenter du boulot sans remors. C´est comme ça on met sa vie et celle des autres souvent en retard. Revoyez vous moeurs, si non les choses deviendront pire qu´avant. Pensez à notre cher pays. Chacun doit payer un prix pour qu´on avance. Syndicat, patronat, gouvernement et gouvernés, le pays est à tout le monde. Avant de poser un acte, ne pensez pas seulement à vos intérêts personels.

  • Le 23 février à 15:39, par Le neveu
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Ces gens là ne sont pas honnetes. à chaque fois qu’il y a une grande manifestation dans le pays, ils ouvrent la porte. dans tous les pays voisins, le péage est géré par des privés. en RCI même, c’est automatique. le privé n’est pas aussi mauvais, tout dependra des clauses. svp, ne retardez pas le pays

  • Le 23 février à 15:46, par Pat
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Il n’est pas interdit de grever c’est normal mais dans chaque grève on assurance un service minimum ! En une semaine de grève sans ce service minimum combien de francs l’Etat Burkinabè a t’il perdu ? Il faut que les gens commencent à mettre en relation le bien du pays et leur bien personnel. Chacun veut augmentation de salaire alors que concrètement le travail n’est pas ça !

  • Le 23 février à 16:07, par Tchié
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Tu m’as mort de rirrrrr comme disait un samo !!! Mon ami, un agent du péage à cherché ta femme non ??? Rire à gogo.

  • Le 23 février à 16:15, par le routier
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Que l’état envoie les V.A.D.S à leur place pour récolter les taxes en attendant qu’une solution soit trouvée.

  • Le 23 février à 16:49, par Kô-tigui
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Bonsoir

    Je suis d’avis avec "le routier". Il y a des gens au Burkina qui sont des temporaires qui cherchent un travail de ce type, mais qui ne le gagnent pas. Que l’Etat prenne ses responsabilités en trouvant très rapidement un solution de rechange : FDS, VADS, demandeurs de travail journalier, ..... On verra ce qu’ils vont dire quand ils viendront trouver leur place occupée. Ils iront à la bourse du travail dans le bureau de Bassolma pour travailler !!
    En tout cas, moi je ne vais pas tolérer que le MINEFID vienne à la fin de la grève nous faire une litanie sur les pertes subies du fait de cette grève !

  • Le 23 février à 17:03, par KOBINABA
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Le routier pourquoi tu m as devancer.J allais dire que le gvt manque d imagination. Pourquoi ne pas envoyer la gendarmerie percevoir les taxes.Avant c est eux qui le faisaient.J ai du mal a comprendre comment le gvt n y a jamais pense ou c est du laxisme.Par la meme occasion ils comprendront qu on peut les remplacer d un clein d oeil.

  • Le 23 février à 17:12, par Zangoté
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Leur lutte est noble mais l’Etat ne doit pas perdre pour autant ses recettes. Alors je propose que tout en examinant leur plateforme revendicative avec attention, l’État prélève le manque à gagner sur leur salaire. Même s’il faut les endetter pour qu’ils paient les recettes perdues, il faut le faire. Il en est de même pour les agents du trésor et d’ailleurs pour tous les grévistes de quelque corps que ce soit. Cela s’appelle tout simplement de la responsabilité : "tout fait de l’homme qui cause à autrui un dommage oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer". J’ai toujours soutenu qu’on n’est pas obliger de s’éterniser dans un métier surtout quand on pense qu’on est sous payé pour le travail qu’on fait ! Si un boulot ne me convient pas, je cherche mieux, je quitte et je laisse les autres tranquille. C’est d’ailleurs les faux chantres de la fidélité aux emplois qui nous causent tous ces problèmes. Si un agent du trésor est payé à 100 000FCFA/ mois et qu’il trouve que c’est peu, alors qu’il ait le courage de démissionner au lieu de pourrir la vie de toute l’administration. Dans un contrat, les parties s’obligent mutuellement à exécuter les clauses contractuelles qui ne peuvent être modifier que d’accord partie. Ici, le gouvernement dit qu’il ne peut pas et vous, vous insistez et vous allez même jusqu’à bloquer l’exécution du contrat dans ses termes pourtant acceptés par vous au départ ! Merde à la fin...

  • Le 23 février à 18:03, par L’Oeil du Peuple
    En réponse à : Grève des agents du péage : Toute une semaine « généreuse » pour les voyageurs

    Qu’est-ce que l’ETAT fait pour assurer la continuité la continuité du service de recouvrement des péages ?Et pourtant l’État dispose de tous les moyens afin qu’il n’ait pas une rupture dans le recouvrement des péages en réquisitionnant les militaires qui ont une connaissance dans le domaine des finances.Cela fait la Nième fois que l’État perd des ressources du à la grève des agents du péage et aucune solution n’est trouvée.Vite qu’une solution rapide soit trouvée.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés