Incendie à la SNC 2016 : Les victimes attendent toujours leur indemnisation

LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • mardi 21 février 2017 à 22h07min

Depuis l’incendie du 29 mars 2016 qui a ravagé une partie de la foire de la Semaine nationale de la culture (SNC) de cette même année, laissant les sinistrés dans la désolation, ces derniers attendent leur indemnisation qui selon eux ne semblerait pas disponible. C’est ainsi que, réunis au sein d’un collectif, ils ont animé une conférence de presse ce mardi 21 février 2017 à Bobo-Dioulasso pour, disent-ils, interpeller le gouvernement à prendre ses responsabilités.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Incendie à la SNC 2016 : Les victimes attendent toujours leur indemnisation

La Semaine Nationale de la Culture est une activité qui participe à la promotion de la culture du Burkina. Comme à chaque édition, plusieurs activités sont organisées pour une meilleure visibilité de cette biennale. Parmi ces activités, figure la foire qui se déroule sur le site de la SNC et qui draine des milliers de festivaliers. Pour accompagner l’Etat dans cette noble mission, des dizaines d’exposants se mobilisent chaque année avec des marchandises diverses pour rendre la fête belle.

Malheureusement, le 29 mars 2016, lors de la 18eédition, un incendie a ravagé la partie la plus importante de la foire. Environ une centaine de stands sont partis dans les flammes laissant les exposants dans la désolation. « Cet incendie a causé d’énormes pertes matérielles d’une valeur de plus de quatre cent seize millions (416 000 000) de francs CFA », nous a confié le coordinateur du collectif, Jean Kabré. Suite à ce sinistre, le président Roch Kaboré s’était déporté sur les lieux pour encourager les sinistrés et les rassurer de la prise de dispositions pour le dédommagement dans un bref délai.

A entendre le coordinateur du collectif, ces derniers auraient reçu une aide venant du président ainsi que du ministre Tahirou Barry à l’époque. Mais ces soutiens selon eux n’avaient rien à avoir avec leur indemnisation. « Avant de repartir, Rock Marc Christian Kaboré nous a remis six millions (6 000 000) de francs pour nous nourrir en attendant. A la rentrée scolaire passée, ce fut le tour du ministre de la culture, des arts et du tourisme, Tahirou Barry de nous faire un don de Dix millions (10 000 000) de francs pour nous permettre de faire face aux charges de la rentrée scolaire » a laissé entendre le coordinateur. Un soutien que ces derniers saluent à sa juste valeur. Selon leur porte-parole, cela fait déjà un an que toutes les promesses, tous les engagements pris par les autorités n’ont pas été tenus. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 février à 09:05, par Thién
    En réponse à : Incendie à la SNC 2016 : Les victimes attendent toujours leur indemnisation

    On se demande pourquoi les africains sont négligeant en matière d’assurance et attendent tout de l’Etat !
    Pourquoi les organisateurs de ces cérémonies n’obligent pas les exposants à s’assurer avant d’avoir la place ? Il faut anticiper le risque car tout le monde sait qu’il existe !
    L’Etat ne finira jamais de dédommager tous les acteurs des différents marchés qui brûlent tous les jours dans ce pays !
    Il faut donc obliger tous les occupants des marchés et autres cérémonies à s’assurer avant de bénéficier des hangars !

    Répondre à ce message

  • Le 23 février à 11:18, par GORBATCHEV
    En réponse à : Incendie à la SNC 2016 : Les victimes attendent toujours leur indemnisation

    Foutez nous la paix.pourquoi attendre toujours qu’on vous soutienne.est ce Rock ou son gouvernement qui ont mis le feu a vos stands.travaillez a vous relever au lieu de vouloir la facilité.bande de fainéants.
    .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés