Pèlerinage paroissial annuel de Kwakwa : Une ferveur sécurisée par la Police

LEFASO.NET | David Demaison Nébié • jeudi 16 février 2017 à 23h20min

Le 28 janvier à eu lieu le pèlerinage paroissial de Kwakwa dans la province des Banwa. Evènement annuel depuis 1988, ce pèlerinage n’a pourtant pas eu lieu en 2016 à cause de menace sécuritaire. C’est pourquoi la ferveur des paroissiens de Solenzo et de ses environs était particulière ce jour 28 janvier 2017. Il ne fallait pas se faire conter l’évènement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Pèlerinage paroissial annuel de Kwakwa : Une ferveur sécurisée par la Police

Déjà, depuis une dizaine de jours, les préparatifs allaient bon train : rencontres, nettoyage des lieux, répétitions de chorale, dispositions sécuritaires. Ainsi, dès le 27 janvier, la veille du pèlerinage, on remarquait des mouvements de personnes entre Solenzo et le sanctuaire situé à 15km. Des groupes y ont même passé la nuit pour mieux peaufiner leurs activités.

Très tôt en ce jour solennel du 28 janvier, des quatre coins, les fidèles se rendaient par tous les moyens au sanctuaire. Dès sept heures, les lieux grouillaient de monde, chacun cherchant à trouver une bonne place pour mieux vivre la messe prévue à 10h. A 8heures, des prêtres venus de diverses paroisses voisines étaient disposés pour donner la confession à ceux qui le demandaient.

Pendant ce temps, les organisateurs s’attelaient à mettre en place le dispositif matériel pour être à l’heure. A 10h, la messe commence par une longue procession composée de servants, de catéchistes, de prêtres et de responsables paroissiaux. Puis, le curé de la paroisse de Solenzo, l’abbé Lambert Konaté prononce un mot introductif et d’accueil en saluant toute la communauté présente : les prêtres, les autorités administratives, les différents groupes de la paroisse et ceux venus d’autres paroisses.

Présidée par l’abbé Zéphirin Bagnoa, la célébration s’est poursuivie dans la ferveur, la communion et dans la joie. Lectures, procession de la parole, consécration eucharistique, homélie, communion, voilà les actes forts qui ont marqué la célébration, le tout ponctué de chants de la chorale. Dans son homélie, l’abbé Mathurin Sari a mis l’accent sur la place de Marie dans l’Eglise, Marie mère de Dieu, Marie mère de l’amour, Marie lien profond de la contemplation de Dieu. Il a alors invité les fidèles à suivre l’exemple de Marie pour suivre Dieu. Chacun doit au quotidien prier Marie pour qu’elle intercède pour lui. Le thème même du pèlerinage en dit long : « En Marie, contemplons la beauté d’être chrétien ».

C’est par des chants d’action de grâce que la célébration du pèlerinage paroissial de Kwakwa 2017 a pris fin aux environs de 13h. Rendez-vous est pris pour l’année 2018 si tout va bien. Il faut noter que tout cela s’est passé dans un environnement sécurisé par les agents de la police qui étaient visibles aux quatre coins.

David Demaison Nébié
Correspondant dans la Boucle du Mouhoun

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés