Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

Ceci est une tribune du juriste Abdoul Karim Sango sur la conduite des affaires de l’Etat. • samedi 11 février 2017 à 01h04min

Le Burkina traverse une période de forte turbulence qui conduit progressivement à une dramatique déliquescence de l’Etat. Ce que je vois, ce que j’entends et ce que je sens ne rassure pas et m’inquiète pour l’avenir de notre chère patrie ! Si nous n’avons pas un sursaut national pour faire face au danger qui nous menace et qui est déjà bien installé, je crains fort que demain il ne soit trop tard !

Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

Chaque jour qui passe, nous rapproche inéluctablement du chaos et la menace se précise. Le danger dont je parle, ce n’est pas le terrorisme, il est pire que ce mal ! Le sursaut que j’évoque non plus n’est pas un vain mot, il exige de tous l’acceptation des vraies valeurs communes qui peuvent renforcer le sentiment national.

Il faut impérativement rebâtir ce pays sur le socle des valeurs de la République. Quelques-uns perdront très certainement leurs privilèges, mais dans tous les cas, la République dans son essence est antinomique avec l’idée de privilèges. C’est le seul prix à payer pour renforcer le crédit et l’autorité de l’Etat. Sans un Etat juste, fort et capable, notre cher beau pays n’arrivera à relever aucun défi, même les plus petits, il ne faut pas se mentir à nous même.

Ne vaut-il pas mieux sacrifier quelques-uns pour sauver toute la nation ! Plus de deux mois pour trouver une solution à une crise des scolaires dans une petite localité, c’est le signe de l’Etat failli ! Encore combien de temps pour comprendre que les bandits qui attaquent quotidiennement les citoyens, défient l’Etat, et sont convaincus qu’en face d’eux c’est maïs pour reprendre une expression ivoirienne. Personne n’y gagne sauf les pêcheurs en eaux troubles !

Il y a un temps pour chaque chose comme cela est écrit dans le livre de l’Ecclésiaste, les intrigues politico politiciennes ont fait plus de mal à ce pays que le Sida et toutes les autres pandémies que nous connaissons. Et tout ça doit cesser afin de mutualiser toutes les intelligences de ce pays pour éradiquer la pauvreté. J’ai cherché et je cherche toujours mais je n’en trouve pas, je ne vois aucun Etat de ce monde qui a pu prospérer avec notre façon de concevoir la politique.

Nous devons abandonner cette "sale" culture politicienne et administrative qui fait du tort à notre patrie et à des personnes innocentes, et dont les conséquences peuvent être irréparables. Ce pays n’est pas pauvre, comme l’avait dit le président Sangoulé, le Burkina souffre plus de la méchanceté inutile de ces fils que de la rareté des ressources.

Pour terminer, je vais vous raconter une histoire vraie ! En mai 2014, je sollicitais une audience auprès d’un aîné proche du président Compaoré qui me fit l’honneur de me recevoir pendant une trentaine de minutes, à l’époque tout puissant ministre et que j’appréciais assez bien. Je lui ai dit, tu sais grand frère, je suis généralement quelqu’un de téméraire et courageux, mais je dois avouer que ce que je vois venir pour vous et ce pays me fait peur, abandonnez votre projet de modification de l’article 37 !

Et dites à Blaise que la seule chose qui puisse lui permettre de demeurer grand dans l’histoire de ce pays, c’est qu’il ne cherche pas à se maintenir au pouvoir. Le ministre a simplement souri en me disant qu’il avait confiance en Blaise Compaore et que ce dernier aimait le Burkina plus que nous tous et savait ce qu’il y avait de mieux pour notre cher pays. Vous connaissez la suite de l’histoire !

Abdoul Karim Sango
Juriste

Vos commentaires

  • Le 10 février 2017 à 15:19, par EL MAGNIFICO En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    analyse très pertinente et profonde.les mots sont forts et grossiers mais ça dénote de la gravité de la situation.je suis d’avis avec vous mon cher ami SANGO.

    Répondre à ce message

    • Le 14 février 2017 à 10:06, par VISION En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

      Je pourrais aussi être d’accord, mais moi j’ai une fâcheuse tendance à avoir une mémoire d’éléphant : Sango dit : "Sans un Etat juste, fort et capable, notre cher beau pays n’arrivera à relever aucun défi, même les plus petits, il ne faut pas se mentir à nous même." et il ajoute que les manœuvres politiciennes ont fait plus de mal à ce pays que le sida. C’est vrai ! sauf que sorti de la bouche de Sango, ça sonne faux quand même ! Sango, je pense humblement qu’il est un peu tard, et vos compromissions d’hier sont en train d’être payées aujourd’hui :

      Tenez : L’Etat juste que vous appelez de vos voeux, c’est ce qu’on vous disait sous la transition, mais vous nous avez réduit au silence, parce que vous teniez coûte que coûte à régler des comptes de façons politiciennes, sans passer par la justice,et le droit. Quit à soutenir des loi rétroactive, et à mettre à la poubelle des décisions de justices qui ne plaisaient pas. Vous avez applaudit tout cela hier. Vous avez "réussi". Tout cela à permis à la transition de transmette le pouvoir au groupe actuel de facon "politicienne" comme vous le dite. Et aujourd’hui vous voulez expliquer à ces même gens au pouvoir auj, qui ont prospérer hier de façon aussi injuste, qu’il y a un avantage à agir autrement ?? NON Mr, ils ne peuvent pas vous entendre, c’est vous qui être en train de changer de méthode, eux ils sont comme ils sont, ils sont constants dans leur méthode, à l’image de leur mentor Blaise (que vous citez ci-bien). Vous vous n’êtes pas constant ! (commencez par battre votre coulpe et on verra après) ! Merci Bien.

      Répondre à ce message

  • Le 10 février 2017 à 16:03, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Merci, tu es un visionnaire avéré pour l’avenir de notre pas : la première cause qui mine le développement de notre pays, c’est l’injustice ! La première cause qui crée des crises sociales dans notre pays, c’est l’injustice et la politique injuste de nos gouvernants et leur l’égoïsme : ‘’’Les mensonges lors des discours nous disant qu’il est temps de changer, de faire moins de mal aux justiciables par des décisions honteuses et injustes, ne relève que de la théorie et des ruses de leur part pour berner le peuple.’’’ Ce mal est à combattre sérieusement comme le terrorisme avant de penser a des objectifs concrets au développement du pays, et je confirme ton analyse. Comme je l’ai toujours répété dans mes critiques fondées : Sans une politique juste, aucune classe donnée ne pourra maintenir sa domination, et par conséquent ne sera pas en mesure d’accomplir sa tâche économique pour le pays. Et ce n’est pas l’ex-ministre dont tu parles et son mentor Blaise Compaoré qui me diront le contraire. Continue de nous apporter des analyses de ce genre pour débloquer les consciences de nos gouvernants.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2017 à 16:06, par J’aime pas le droit En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    "Ne vaut-il pas mieux sacrifier quelques-uns pour sauver toute la nation ! Plus de deux mois pour trouver une solution à une crise des scolaires dans une petite localité, c’est le signe de l’Etat failli ! Encore combien de temps pour comprendre que les bandits qui attaquent quotidiennement les citoyens, défient l’Etat, et sont convaincus qu’en face d’eux c’est maïs pour reprendre une expression ivoirienne."

    C’est le caractère impérialiste du "DROIT" et des "DROITS DE L’HOMME" qui favorise cette situation de désordre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2017 à 16:08, par Koutoukou Hah En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Ah oui l’administration publique de notre pays est pourrie , un tel est du clan de celui ci ,un autre est de celui là pendant ce temps ceux qui méritent leur place sont mis de côté malgré leur compétence.
    Il est temps que le gouvernement sévisse là où il le faut et encourager aussi là il le faut.
    A vouloir caresser tout le monde dans le sens du poil n’est que pur populisme et ça ne porte pas loin. J’espère que ce cris de cœur de mr Sango sera entendu.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2017 à 16:21, par Kankelen En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Bravo ! à toi. M. SANGO
    Je partage largement votre inquiétude. Notre très cher Etat est entrain de partir à vau-l’au. Cela me rappelle la situation d’un pays voisin au crépuscule du poivoir du Général président. Suivez mon regard. Il a rendu possible toutes les compromissions. On pouvait tuer au Nord, voler les deniers publics au Centre, piller au Sud, sans qu’on ne lève le petit doigt. La suite, vous la connaissez. Un Etat faiblard. Aucune autorité.
    La situation actuelle de mon pays me choque au plus haut point.
    Domba Jean Pierre Palm, Maître SANKARA...ont prédit une nouvelle insurrection. Vivement que cela arrive pour qu’enfin la dignité du Burkinabè lui soit rendu.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2017 à 16:27, par LE JUSTE En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Où en est-on avec " l’Affaire Canal +" ? Nous attendons le verdic Mr Sango

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2017 à 16:30, par Patinda En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Merci Mr Abdoul Karim Sango.
    Le sursaut dont vous parlez se traduit comment en terme d’actions concrètes ? Dites-nous comment faire pour sortir de "cette merde" ? Sinon la situation est connue. Mais ce sont les meilleures idées qui nous manquent pour en sortir, nous et peut-être les dirigeants aussi.

    Répondre à ce message

    • Le 11 février 2017 à 12:41, par warzat En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

      Dans tous les ministères, il y a des dossiers bloqués depuis plus d’une année, surtout par des directeurs et cadres qui ne trouvent plus leur compte (avantages indus du fait de corruption), à cause de nouvelles mesures. Certains directeurs ont attendu de voir si le propriétaire du dossier est dans les cordes de l’homme politique qui l’a fait nommé. C’est ainsi qu’à trainer la dette intérieure. Au niveau des marchés aussi ça traine surtout chez les financiers parce qu’une nouvelle approche diminue les intervenants et donc moins de corruption. Est qu’il existe un seul ministre qui peut demander à ses directeurs quels sont ces dossiers ? Est-ce qu’il les connait ? Pour que ça avance, il faut être en mesure de rencontrer le ministre pour évoquer ton dossier. Si fait que c’est seuls ceux qui émargent au budget de l’état qui ’’rient’’. Alors que la richesse est créée par le privé. Il faut que les ministres demandent des comptes et sanctionnent ceux qui sont payés à ne rien faire dans l’administration. Il n’ y a pas dans notre administration des obligations de résultats.

      Répondre à ce message

  • Le 10 février 2017 à 17:02, par adoul En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Une tres belle analyse. depuis que Rock a dit que etre chef d’etat ce n’est pas terroriser le peuple et que la fonction de chef d’Etat est passager, j’ai compris que nous sommes foutus pour de bons. Personne ne vous a dit de terroriser le peuple, on vous demande d’etre ferme , donner l’ordre les forces de l’ordre vont faire un vrai nettoyage des bandits, coupeurs de routes, criminels....Mais au lieu de cela , vous voulez gerer le Burkina et apres vous , on ne dit pas que Rock a fait ca, que sous Rock , il y a eu une vraie purge et la securité est revenue.....? Vous voulez juste gerer le train train quotidien , ne froissez personnes......attendre votre fin de mandat et allez vivre aveclesprivileges dus au chef d’Etat. Vous etes simplement irresponsable, apatride peureux et sans poigne.... beaucoup d’exemples sont là , incapable de faire un gouvernement, incapable de tenir tete devant ADO face a l’affaire Soro..... Un patriote c’est Jerry Rawlings, il a fouillété les gens , mais actuellement, il est bien aimé et circule librement. Meme si vous fouilletez le smechants, ils seront daccords quils meritent, leurs parents avec le temps sauront que vous avez bien fait. Au lieu de ca vous voulez juste arrondir les angles, sans patriotismes...juste acheter les consciensces aveclargent des 27ans pour etre elu et venir dire que etre chef detat ce n’est pas terroriser le peuple. Depuis 2016 le pays est en hibernation et on ne sait pas quand estce le reveil ? et cela a été parfaitement depeint dans le memorandum du cfop et dans la brillante analyse du prof sango.

    On vous demande detre garcon et vous faites des fuites en avant. continuez l’histoire tourne et chacun repondra de ces compromissions.........

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2017 à 17:17, par Cheikh En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Pour une personnalité comme vous, je ne qualifierais point cette intervention de pertinente.
    Au contraire, c’est à peine si par votre analyse, vous ne provoquez pas plutôt une tempête dans un verre d’eau ! Par votre introduction vous n’hésitez pas à vous lancer dans une gigantesque alerte, comme s’il fallait s’attendre à un tremblement de terre au Burkina, pour vous rabattre ensuite comme justificatif, sur les difficultés de résolution d’une simple crise scolaire locale. Par ailleurs, soit vous faites volontairement preuve d’incohérence dans cette analyse, soit vous nous cachez quelque chose de plus gros, en nous laissant le soin de deviner.
    Sinon, quelle relation y aurait-il entre les privilèges individuels de certains responsables, et un anonyme remous dans les écoles ? Il eût fallu mieux nous éclairer quand même.
    Quel est dis-je encore, le lien entre le retard de résolution de ce genre de problème, et les attaques terroristes contre les citoyens ? A vrai dire, loin de moi l’idée de minimiser l’importance de ce bras de fer entre élèves et parents d’élèves, que nous avons tous eu l’occasion de suivre depuis le départ. Mais de là à le déformer, au point d’en faire un tsunami pour le Burkina, je ne suis pas d’accord. Dans la mesure d’ailleurs où au moment des faits, certaines voix parmi tant d’autres, exhortaient à la fermeture pure et simple de l’école, je ne vois pas en quoi un retard de deux mois dans les procédures de négociation, pourrait entraîner un chaos pour ce pays, voire nécessiter un sursaut républicain ! Entre nous, les termes employés semblent exagérés, car vos paroles ont sans doute dépassé vos idées.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2017 à 18:26, par burkimbila En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    on a pas besoin d’etre charlatan pour savoir que à se rythme le Burkina va droit dans le gouffre,le gouvernement tatonne et veut caresser tout le monde dans le sens du poil ca ne peut pas marcher,ils ont promi 700milliard d’investissement en 2017 et jusque ici rien ne profil a l’horizon,rien ne va absolument rien,l’administration,la sécurité,les universités,la santé,c’est la vrai merde
    gouvernement de sans couille !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2017 à 18:28, par Levigilent En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Le prophète de l’apocalypse a parlé ! Pourquoi faut-il que nos intellectuels veulent tout simplement se faire connaître par le terrorisme mentale. Utilisez vos compétences pour conseiller pas pour allumer le feu

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2017 à 19:29, par Dramouss En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Pour faire suite à votre analyse, j’aurais souhaité de vous une analyse en trois temps : les constats, les manifestation et les propositions de solutions. Pour votre rang, je vous mettrai sur les propositions de solutions qui pourront nous faire avancer.
    J’ai encore quelques numéros de Norbert ZONGO qui faisait toujours des propositions pour le développement de ce pays que nous aimons. C’est facile de s’asseoir critiquer, organiser des conférences ou des memorandum etc... Nous devons agir en faisant venir les choses pour nous et nos enfants. Au bilan chacun doit montrer ce que j’ai pu faire pour ma famille, mon village et mon pays.
    Pour ma part, commençons à changer de mentalité que la politique n’est pas un raccourcis pour se construire, le changement commence pour l’abandon de nos propres vices, le travail bien fait permet à l’homme de s’affirmer, l’amour de servir l’autre, l’amour de la dignité, l’honneur et DIEU et non le MATERIEL....

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2017 à 19:43, par vrai En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Je valide l’internaute 9 cheick .Ne soyons pas trop pessimistes. Laissons rock travailler et faire ses preuves. J’ai l’impression que le souhait de certaines personnes c’est que le Burkina sombre dans le chaos. Mais s’il plaît à dieu cela n’arrivera pas.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2017 à 19:49, par Salaka En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    merci mr Sango pour cette clairfoyance. Moi je n’ai jamais fais confiance à ces trio et leur bande. Malheur à nos ressources minières, financières, etc. En 1 an on a vu les actions concrètes de la transition à sa tête mr Kafando Michel, des structures sanitaires et écoles ont été construites dans toutes les regions du pays, des dossiers pandants ont été ouverts, etc. Honte à ceux qui ont cru en ces anciens fautifs du vrai CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2017 à 20:20, par ASSANE OUEDRAOGO En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Exatement ! je partage votre point de vu,Mr Sango.Par rapport à l’état actuel du pays,le pouvoir est sans but précis mais, de l’anarchie en pagaille.depuis le début 2o16 le pays fonctionne dans le désordre et l’irresponsabilité.j’espère que votre analyse sera bien et belle vue.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2017 à 20:47, par drc En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Je suis parfaitement d’avis avec Mr SANGO. Toutes les situations que le Burkina et son peuple traversent est du à un laxisme de la part de nos autorités.
    - Pour une simple interpellation exciseuses, des individus marchent sur une brigade de Gendarmerie où des saccages furent enregistrés. Même pas une répression. Se sont-ils baser sur quel droit pour agir de cette sorte. En rappel toute caserne est un endroit inviolable. Pensez-vous qui si on avait un dirigeant digne cela pourrait se faire.
    - Des kolwéogos(bétails électoral) érigent des barricades sur des routes nationales. l’autorité de l’état n’est même pas en mesure d’adresser une réquisition aux forces de l’ordre pour réprimer au motif que c’est l’approche des élections municipales, il faut les laisser faire.
    - Des élèves descendent les couleurs nationales et brûle. Pas la moindre répression.
    - Le Pf refuse de céder la défense et la sécurité aux hommes qu’il faut pour peur d’être renverser par un coup de force.Chose inévitable puisque ça fait partir de notre histoire. Pour dire des individus traversent la frontière, commettent leurs forfaits et repartent sans être inquiéter. Ceci dit, ils ont imiter l’intérieur.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2017 à 21:18, par temps de l’action En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    vous auriez pu nous rappeler les valeurs de la republique au Burkina mr Sango. je ne suis pas sûr que nous soyons dans une republique au sens français du terme. dans la constitution il est dit que le faso est la forme republicaine de l’Etat. donc nous sommes dans un faso qui serait une forme particulière de republique, mais pas dans une republique classique. ainsi quand les gens disent on est dans une republique, c’est l’etat qui a le monopole de ceci ou cela, les populations ne peuvent pas se constituer en KWG pour faire ceci ou cela ça m’étonne

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2017 à 23:21, par kissi En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Merci mon grand pour la pertinence de ton analyse. Mais comme le burkinabé n’a plus de dignité, ils viendront encore faire des commentaires à la connexion voulant dénigrer votre personne au lieux de chercher à comprendre le message qui leur est adressé. Encore BARKA

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2017 à 05:52, par Gangobloh En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Le mal de ce pays n’est pas sa pauvreté mais la méchanceté de ceux qui pensent détenir un pouvoir. Le peux de pouvoir que le Seigneur nous donne est pour arranger et non pour gâter. Dès que nous oublions que nous n’avons pas de pouvoir absolu , les dégâts sont là. La frustration a poussé la majorité des burkinabé à l’incivisme dans tous les secteurs de la vie . Le drame à venir serait catastrophique si les politiques ne changent pas leur maniere de gérer le PETIT pouvoir en leurs mains . Les gouvernés changeront si les gouvernants changent . Le changement de mentalité doit venir des gouvernants et le bas peuple suivra comme la canne suit ses canetons. Que le Seigneur donne la sagesse et le courage à nos hommes politiques pour qu ’ ils mènent une révolution de conscience pour le bien être de tout le peuple. Sans cela ngaou.

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2017 à 08:35, par Lavie En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Belle analyse même si certains mots pourraient être trouvés comme dure. Je me réfère simplement à cette chanson de Zedess qui dit :" Nous avons quitté la merde pour nous installer dans l’anus ". Les anglais disent : "what a pity !" Cependant la seule solution est de travailler à ne pas écourter le mandat démocratique de nos dirigeants actuels et de continuer à les inviter au vrai changement jusqu’à la prochaine élection.
    vive le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2017 à 09:26, par Moné En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Les autorités burkinabé doivent faire la lutte contre le grand banditisme l’une de ces priorités.Un pays où les citoyens ne peuvent pas se déplacer en toute sécurité n’est pas un pays.Pour moi le gouvernement devrait créer une force chargé uniquement pour lutter contre ces hors-la-loi sur tous l’étendu du territoire.

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2017 à 13:43, par Togsé En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Arrêtez vos propos pessimistes ! Notre pays aura un avenir meilleur malgré les nombreuses difficultés qu’il traverse.

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2017 à 17:03, par le fou En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    he les oiseaux de mauvais augure au lieu de predire l’ apocalypse préparez vous pour les présentiels à venir et arrêter de fatiguer les gens et puis même moi le fou j’ai vu comme tout le monde de chute de Blaise venir donc...........

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2017 à 23:41, par kouadio En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Mr Sango Blaise aimait vraiment son pays ! Le Burkina etait craint et tout puissant. Vous avez cru qu’en le faisant partir pour manger a votre tour, tout irait bien pour vous et le pays. :e pire pour le pays c’est un ensemble d’elements comme le manque d ;autorite, la misere, l’absence de vision et le terrorisme. Les jihadistes se baladent sur notre territoire comme ils veulent et en tenue militaire ! Regardez la zone interdite aux francais par l’ambassadeur de France. Regardez l’article du Faso.net sur le jihadisme dans les villages du Sourou

    Répondre à ce message

  • Le 12 février 2017 à 07:10, par warba En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Belle mise en garde car nous ecoutons aussi.Les valeurs pronees pendant l’insurrection ont ete trahies et pliees avec une nouvelle corruption large et galopante.Le pouvoir au lieu de travailler a consolider les valeurs de la republique par une vraie justice et une gestion juste et patriotique se borne plutot a soigner son image sur base demagogique.Les promesses du PNDES sont simplement des annonces pour calmer un peuple furieux et affame.Les 8000 milliards sur 5 ans ne depasse pas trop ce que blaise mobilisait deja sur 5ans sans tapage.j’ai reverifie annee par annee et sur 5ans les financements acquis par le cdp et on arrive a la meme chose en terme de promesses.Les 10 000 milliards du prive c’est du vent car en dehors du blanchiment d’argent sale(drogue,arme,argent des terroriste..) il n’ya pas de vrais prives capables d’injecter meme 500 milliards/an au Burkina.Il ya deux menaces actuellement : 1)une vaste attaque djihadiste pour occuper l’agacher qui integre Tougan, ouahigouya,djibo, dori et sebba avec les mines de Tambao et le petrole identifie qui sera integree a l’azawad mais surtout au magreb islamique ;tous les signes sont la et ca risque de ne pas tarder.2) une rebellion armee appuyee par une fraction locale de l’armee est a craindre et ca va faire mal.La reconciliation politique entre les anciens collabos de blaise devient urgente et necessaire pour conjurer ce qui se prepare en douce.Salif a raison qd il parle de complot interne et externe car son pouvoir risque de vaciller

    Répondre à ce message

  • Le 12 février 2017 à 11:45, par Peuple En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Très pertinente analyse et bien intellectuelle. Merci SANGO.

    Répondre à ce message

  • Le 13 février 2017 à 09:03, par skitter En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    Sango a peut être utilisé des mots durs, mais dans l’ensemble, point besoin d’être un magicien pour comprendre que les Burkinabè confondent démocratie à "dire et faire ce qu’on veut"Du matin au soir dans les radios c’est terrible ce qui se dit.L’Etat manque d’autorité et les citoyens en abusent.Mais personne n’en sortira gagnant !

    Répondre à ce message

  • Le 13 février 2017 à 16:07, par la force révolutionnaire En réponse à : Burkina Faso : Le sursaut républicain, pour sortir de la merde !

    merci pour cette analyse le BURKINA a besoin de la révolution nous remercions les uns et les autres pour leur contribution d’une manière ou d’une autre et de façon consciente ou inconsciente.le peuple est toujours témoin et acteurs de l’histoire.
    inutile de vous rappeler comment naissent les révolutions :( injustice détournement gabegie népotisme crimes etc..) à bon entendeurs salue
    la patrie ou la mort nous vaincrons.
    merci une fois de plus j’admire votre sincérité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés