Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

lundi 6 février 2017 à 23h39min

Le lundi 23 janvier 2017 sur l’axe Tougan-Dédougou, des passagers à bord d’un car immatriculé 11 KGO 118 de la compagnie TKF ont vivement manifesté leur mécontentement contre le chauffeur et ses convoyeurs. En cause, la surcharge et un excès de vitesse.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

Le car qui assurait la ligne Tougan- Dédougou à son départ de la gare était déjà surchargé de plus de 7 personnes. Certains assis sur des bidons et d’autres débout. Les convoyeurs ont fait savoir à ces derniers que certains passagers descendaient au premier village après le poste de la gendarmerie. Pendant ce temps, le car continuait de prendre d’autres passagers au cours du trajet. A partir du village Zibara, celui- ci était plein à craquer. Plus de 80 personnes étaient « entassées », sans compter les bagages et les motos. Vu le nombre de passagers, l’oxygénation était insuffisante.

Et avec l’excès de vitesse, les passagers ont commencé à grogner et attendaient d’arriver au premier poste de police pour dénoncer l’irrégularité. Dans le car on pouvait entendre « chauffeur vas-y doucement. Nous ne sommes pas aussi si pressés que ça. Nous ne voulons pas de tombes en bordure de route. Convoyeurs où allez-vous faire monter ces passagers ? » Nous avons vécu cette situation dans le car qui nous transportait de Tougan-Dédougou.

Une fois au poste de police de Gassan, cet état de fait à été signalé par un passager parmi tant d’autres mécontents. Après la dénonciation, la police est venue et a fait descendre l’ensemble des passagers pour un contrôle d’identité et ensuite a procédé à un comptage des passagers. Le policier a fait savoir aux plaignants que le car est d’une capacité de 80 places mais il y a une surcharge. Surcharge de combien de personnes ? Ont demandé les passagers.

A cette question, celui-ci a refusé de répondre sous prétexte de verbaliser le chauffeur et ses convoyeurs. Ce qui est sûr « vous n’atteignez pas 160 ». Ainsi, les passagers ont procédé à un comptage de chaises et de personnes. Ceux-ci ont obtenu 42 places sur le champ. Alors que le chauffeur et ses apprentis disaient à haute voix devant les policiers présents que le passager qui n’est pas content pouvait descendre du véhicule et prendre un autre car. Le chauffeur d’ajouter que sur cette ligne Tougan-Dédougou, policiers et eux chauffeurs se comprennent.

Les passagers du véhicule s’attendaient à une réaction de la police, ce qui n’a pas été fait. Nous étions obligés de remonter tous dans le véhicule sous les yeux des policiers. A écouter certains témoignages, ce phénomène de surcharge de cars est fréquent sur cet Axe Tougan- Dédougou, sous le regard complice de la police des lieux. Si rien n’est fait, le pire que personne ne voudrait voir se produira. Des pauvres innocents payeront de leur vie, malgré eux.

David Demaison Nébié
Correspondant dans la Boucle du Mouhoun
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 février à 01:26, par TINTIN
    En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

    Qu’un spécialiste du droit m’éclaire:est il possible dans ce cas qu’un des passagers ou plusieurs déposent une plainte auprès du procureur du Faso contre la police qui n’a pas fait son travail et qui de par sa négligence à contribuer à mettre en danger la vie des passagers.

    Répondre à ce message

    • Le 7 février à 09:12, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

      - TINTIN, biensûr que tu peux, même seul ou avec d’autres passagers volontaires. Vous voyez un avocat qui vous conseille. Ensuite vous allez déposer votre plainte contre la police avec constitution de partie civile. N’oubliez pas d’ajouter dans les motifs, cerains éléments tels que : La non assistance à personnes en danger de mort (parce que là, la police ne vous a pas assisté alors que vous étiez en danger de mort en cas d’accident), Négligence coupable dans l’exercice de sa fonction, Refus d’exercer son rôle et complicité avec le chauffeur et les convoyeurs.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 7 février à 05:14, par verité no1
    En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

    Regardez-moi des pseudo-policiers passionnés de billets de banque !!!!!!!
    C’est une triste réalité, la morale a disparu au Faso, heureusement que les étalons sauvent toujours l’honneur !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 06:24, par Yiriba
    En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

    Le ministre Simon Compaoré avait signifié au syndicat des transporteurs qui dénonçait les rackets des policiers dans un article précédent de Fasonet de ne pas CÉDER. Ce présent article nous indique vraisemblablement que ce sont les transporteurs qui initient la corruption afin de violer librement le code de la route (vitesse) et la sécurité dans les transports (surcharge par exemple). Un policier reçoit déjà un salaire pour faire respecter les lois relatives aux transports routiers ne doit pas pas s’attendre à recevoir des revenus illégaux durant son travail. Les policiers sont mal payés ? Peut-être, mais ce n’est pas la voie honorable d’obtenir une normalisation de salaire. Ce qui est bien ici, c’est que les passagers ont dénoncé ce qui devrait être perceptible et réprimé par ces professionnels du contrôle routier. Rien à faire. On est en démocratie qui ne se limite pas seulement au bureau de vote, la loi est du côté des vrais victimes. Il faut que les citoyens se prennent en main pour faire changer les choses. L’État, par ces moyens limités peut être dans l’impossibilité de venir à l’aide au citoyen partout. Dans un cas comme celui-ci, c’est de s’entendre comme groupe de passagers, et de ne payer seulement pour la capacité maximum de sièges réglementaires dans le bus (42). La différence, c’est les inconvénients de transport que vous avez subis au risque de votre vie. Vous avez payé d’avance les frais de voyage ? Trouvez quand même un moyen pour décourager cette violation de la sécurité dans les transports et prêts à vous défendre. Le transporteur n’osera pas vous traduire devant une instance officielle si les faits sont vrais. Quant aux agents de contrôles (polices, gendarmes), envoyez leurs noms si possible, la date, le lieux, l’heure approximative, deux témoins passagers et votre nom au bureau du ministre S. Compaoré. Probablement quelque chose pourrait se passer. Mais ,tout cela est compliqué et on n’a pas le temps ? Alors, il va falloir attendre encore pour que le pays ait les moyens d’éradiquer cette corruption et illégalité. Merci M. Nébié pour l’article.

    Répondre à ce message

    • Le 7 février à 09:48, par gnibonnon
      En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

      Bonjour mon frère tu as raison mais pour celui qui est à tougan et qui vis la réalité sait bien ces surcharges peuvent s’expliquer.
      il y’a un car TKF par jour sur la ligne si tu le rate il faudrait attendre le lendemain. les passagers eux même sont complice ne voulant pas reporter leur voyage sont près à sacrifier leurs vies. Compte tenu de l’Etat de la route les transporteurs se reversent de mettre leurs véhicules sur la route qui risque de s’amortir en un rien de temps. le Policier qui vas descendre un passager pour cause de surcharge à Gassan comment ce passager vas t’il rejoindre Dédougou ou Tougan étant dit que c’est le seul véhicule par jour. Moi je vie, à tougan et à chaque voyage pour me ravitailler en marchandise à Bobo c’est toujours le même cal-vert.

      Répondre à ce message

  • Le 7 février à 08:50, par Traoré Toua Ladji
    En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

    jai vécu la même situation en 2009 de retour d’une mission à Toma. Le car est arrivé de Tougan déjà plein dans un nuage de poussière. Devant le commissariat de police, il a encore chargé les passagers. au moment où le car surchargé voulait demarrer, 2 policiers en tenue sont rentrés devant et se sont arrètés. de derrière où j’étais assis, je me suis levé pour leur demander pourquoi eux-même rentrent dans un car déjà surchargé. "mon frère, tu ne connais pas la route-là. si tu rates cette occasion, tu n’iras pas à Ouaga aujourd’hui", ont-ils martelé. c’est là jai analysé la qestion des surcharges. les responsabilités sont à situées. Primo ; les surcharges sont le fait du mauvais état des routes, ce qi fait que de nombreuses compagnies, de peur de ne pas détruire leur parc, ne sy hasardent pas. les quelques unes qui s’y rendent n’ont pas le choix : ils surchargent. les passagers n’ont pas le choix aussi : ils embarquent sans trop de débat. Conclusion ; il appartient à l’Etat de rendre les routes praticables pour attirer les investisseurs, les compagnies de transport. voilà !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 08:57, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

    ’’Vu le nombre de passagers, l’oxygénation était insuffisante’’.

    - Wayiii !! Surtout si incivique pète en ce moment après avois mangé des oeufs boullis ! Il va tuer tous les passagers !

    Moi je dirai, voila des passagers responsables ! Ils on eu raison de manifester au lieu de s’assoir comme des mouton pour que ce chauffeur inconscient aille les renverser dans un ravin à quelque part ! Merci à vous chers passagers.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 09:47, par drabo
    En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

    Avez vous vérifié la véracité des faits relatés ? l’on est pas obligé de prendre place dans un car déjà plein à craquer. Ce que les gens oublient, l’état de la route tougan dédougou n’est pas du tout ça, ce qui a fait que les sociétés de transport l’on abandonné. Donc la seule société qui se débrouille c’est bien TKF. une fois que tu rates ce car il faut attendre le lendemain, comme les gens sont pressés, ils s’engouffrent dedans, après ils se plaignent. C’est la meme chose que le car STAF qui dessert tougan ouahigouya. Ces voies ont besoins d’etre desenclavées pour que les sociétés de transport se bousculent.Prenez votre mal en patience pour quelques temps encore.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 09:52, par AD VITAM AETERNAM
    En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

    Bonjour tous !
    Je vous pose la question est-ce qu’ on peut protéger quelqu’un contre lui-même ?
    Je pense que tous ces gens là sont majeurs et ils savent ce qu’ils font... On a forcé personne à monter dans ces véhicules et ils paient avec leur sous alors basta ! Que la police s’occupe d’autre chose.

    Répondre à ce message

    • Le 7 février à 13:26, par SAA
      En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

      Pour te répondre, je dirais oui. je vois que tu ne mesure pas l’ampleur de la situation. Je reste convaincu que des gens comme vous autres seront les premiers à fustiger l’État en cas de problème. Ayons le courage de nous dire certaines vérités.
      pour exemple, j’emprunte le car en gare et tu voudrais que je descende en cour de route pour les beaux yeux des "chauffards et convoyards", en quête d’argent, pas question. il faut sanctionner la POLICE pour non assistance en danger. POLICIERS de GASSAN, vous avez un CARTON JAUNE. attention.

      Répondre à ce message

  • Le 7 février à 10:02, par Sylvanus
    En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

    La prochaine fois comme l’a dit @Yiriba, il faut relever tous les éléments pouvant permettre d’identifier le/les policier(s)/gendarme(s) en question, les faits incriminés (photos, ...), des témoins si possibles et saisis leurs chefs (MATDSI, DGPN, CEMGN, Procureur, ...). Et pour les policiers, envoies une ampliation à leur syndicat. Le plus rien ne sera comme avant impose que certains soient secoués vigoureusement pour se réveiller.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 11:18, par al iklass
    En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

    Disons la vérité, celui qui n’est pas content n’a qu’à prendre ça voiture et rouler.....
    Vraiment ?!!!! Quand toi à vue la surcharge,tu aurais du descendre avant la gendarmerie.
    En plus on doit de poursuivre pour photographie sans autorisation. Vous voulez....

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 12:26, par alidson
    En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

    ils ont fait comment pour passer au poste de Gendarmerie ?vu que les internaute s’acharnent uniquement sur la police.j crois qu’il y a une volonté manifeste de dénigrer la police. merci

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 12:30, par alidson
    En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

    ils ont fait comment pour passer au poste de Gendarmerie ?vu que les internaute s’acharnent uniquement sur la police.j crois qu’il y a une volonté manifeste de dénigrer la police. merci

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 14:58, par pasfacile
    En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

    Ce qui est intéressant dans cette histoire, c’est qu’elle me permet de dire un mot sur le métier de policier. Sur un tel axe où c’est la faute des autorités de n’avoir pas facilité l’accès par de bonnes voies, c’est le policier qui endosse les pots cassés. En effet, il arrive que ce dernier, puisque vivant les mêmes réalités que les populations, tolère certains actes ; moi je m’ assoies à Ouaga et je l’insulte avec toute la police (ça c’est le burkinabè nouveau). Si en voulant être trop règlo il fait descendre le surplus de passager avec toutes les conséquences fâcheuses que cela implique (préfet, infirmier, enseignant, et autres fonctionnaires absents le lendemain de leur poste suivi d’un cas de mort au dispensaire....) je m’assoies encore derrière mon ordi ou mon iphone et je mets leur fuck et puis c’est tout. En ce qui me concerne, loin de moi l’idée de les soutenir aveuglement, je leur dirait ceci : "puisque vous êtes amené à vivre avec les populations dans leur réalités profondes je vous dis de choisir toujours le juste milieu et de ne pas être toujours radical car notre société est ainsi faite". Courage à vous et plus d’intégrité dans vos actions !!!!
    Remarque au passage le texte dit ceci au début : "Les convoyeurs ont fait savoir à ces derniers que certains passagers descendaient au premier village après le poste de la gendarmerie...." mais apparemment cela n’est pas un problème si la gendarmerie les laisse passer ???? soyons plus objectifs.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 16:09, par Radnééré
    En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

    Mes gars. Il faut de fois encourager les gens pour sauver les situations. Pour toute cette zone, il n’y a que TKF qui se débrouille pour faire vivre à la population "l’ère 2017". S’ils ne le font pas ce seraient les passagers qui rateront les départs qui les banniront. Entre nous, ce n’est pas bien les surcharges mais vous voulez quoi ? A qui la faute ? C’est pas parce que vous avez eu vent du goudron qu’il faille leur présenter le revers de la main ! En entendant le "certificat de reconnaissance" à leur dédier et le goudron, prions Dieu pour qu’il nous épargne du pire.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 17:04, par Tougan
    En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

    Pour ma part je félicite la compagnie TKF qui fais tout possible pour déservir cette ville. Que beaucoup de gens sache que peut le procureur près du tribunal de grande instance de Tougan le commandant ou le CB de la gendarmerie ou le directeur provincial de la sécurité voyage dans ces conditions avec TKF. Parce que si tu as réunion à Dédougou ouaga bobo où quelque part dans ce Burkina et que si tu rate TKF le matin tu ne participeras à cette réunion. Ceux qui ne connaissent pas Tougan peuvent en vouloir à la police, à TKF à la gendarmeire ou à la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 10:27, par Radnééré
    En réponse à : Axe Tougan- Dédougou : La surcharge est-elle légalisée ?

    Internaute "Tougan" tu as bien dit. Je suis sûr qu’au moins ces surcharges règles beaucoup de problèmes. Prions Dieu pour que les "dieux du peuple" pensent aux misérables populations qui vivent toujours la période des indépendances (1960 par là). Ceux qui critiquent négativement doivent se rendre compte que TKF rend beaucoup service qu’il ne cherche l’argent. Quelqu’un qui ne connait pas la zone si on vous dit d’emprunter TKF 7 jours successivement et venir prendre de l’argent vous risquer de jeter l’éponge. Je repète que je ne défends pas les surcharges.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés