Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

vendredi 20 janvier 2017 à 23h59min

Deux braqueurs, ayant dépouillé un orpailleur de sa moto « 135 » et d’une forte somme d’argent, ont été brûlés accidentellement le 18 janvier 2017 dans un champ de canne à sucre de Bérégadougou, où ils avaient trouvé refuge.

Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

Selon les informations recueillies auprès des employés de la Société sucrière de la Comoé (SN-Sosuco), c’est après avoir dépouillé un orpailleur de sa moto « 135 » et d’une forte somme d’argent, que deux bandits ont trouvé refuge dans le champ de canne à sucre à Bérégadougou, localité à 458 km à l’Ouest de Ouagadougou.

Le même jour, le champ devait être brûlé et coupé. C’est ainsi que les deux voleurs qui s’y étaient réfugiés, ont été accidentellement touché par les flammes, selon les témoins.

Surpris, l’un des bandits a été brûlé vif tandis que le second, moins touché, s’est réfugié dans un autre champ de canne. Il demandera secours, au cours de la nuit, à un ouvrier du service d’irrigation du périmètre.

Conduit au dispensaire de la SN SOSUCO par une ambulance, son état assez critique a nécessité son transfert au centre hospitalier régional de Banfora, puis au centre hospitalier universitaire Sanou Souro de Bobo-Dioulasso.

Dans leur cachette, une arme à canon scié, une machette, un poignard, des amulettes, une importante somme d’argent et un portefeuille auraient été découverts par les coupeurs de canne à sucre, et remis à la gendarmerie de Bérégadougou.

Agence d’Information du Burkina

Vos commentaires

  • Le 20 janvier 2017 à 10:43, par ac En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Ca ressemble à du travail d’un féticheur ou d’un wackman

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 11:00, par Superman En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Ils l’ont mérité.C’est pas tout le monde qu’on braque sur cette terre.C’est la punition divine.Si ces braqueurs savaient quel risque ces orpailleurs prenaient ils n’auraient pas agi ainsi.C’est une leçon pour les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 11:11, par Nabiga En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Comme quoi, on paye le mal que l’on fait aux autres souvent sur terre avant de partir de l’autre côté. En tout, ça c’est l’enfer avant l’enfer !!

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 11:12, par  !!!!!!!! En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Bien fait pour eux au lieu de déployer toute cette énergie pour voler tes semblables va bander tes muscles pour bosser comme eux et tu pourras te payer ce que tu envie chez eux en tout cas c’est pas tout le monde on braque hein donc vraiment si ce karma pouvait s’appliquer à tous les voleurs du monde nous vivrons mieux !!
    Je souhaite que les médecins le laisse agoniser avant de mourir ça ne sera que juste récompense

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 11:34, par alfa En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    C’est mal connaitre les orpailleurs ki ont eux aussi une forme de protéger.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 11:48, par Chan En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Hmmm...Ca m’etonne que l’importante somme n’a pas été brulé.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 13:03, par  !!!!!!!!!!!!!!! En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    C’est bien fait pour eux ! C’est le prix du mal. C’est Dieu qui l’a voulu ainsi

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 13:23, par TANGA En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    QUOI ?
    Des braqueurs braqués par le feu !
    Si la douleur est agréable, eux aussi n’ont qu’à goutter au feu.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 15:18, par BURKINA FASO En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Cela est une bonne nouvelle qui prouve l’existence de loi divine.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 18:53, par SOMLE En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    ARCHI VRAI KORO CE FETICHE PUISSANT AGIT CONTRE LES VOLEURS A ETE SUBTILISE AU SUD OUEST PAR LES GBINS

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 20:37, par La Foudre En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Gloire à Dieu. Que son nom soit loué. Amen !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 22:27, par MOREBALLA En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Dieu ne dort pas ! Merci au feu salvateur qui consumera à chaque fois que de besoin aux braqueurs et toutes les sinistres personnes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2017 à 00:23, par duwaw-de En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Que la justice divine soit bien rendue. Mais je ne comprends pas une chose ! C’est le survivant malade qui s’est exprimé oubien c’est le gardien sécouriste ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2017 à 07:47, par A Yaana En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Pleurer la mort est une chose normale et recommandée mais cette mort vaut-il la peine d’être pleurée ? Quelle était leur intention avec des poignards, fusil et autre ? Dieu ne bouffe pas crédit mais il le paie.
    Mais où se trouver cette somme d’argent à tel point à ne pas être brûlé ? Là j’en doute de lexplication. En plus, est-ce l’argent de l’orpailleur ?
    Que feront les gendarmes ou la justice avec cet argent ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2017 à 08:06, par Jahman En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    On ne peut finir impunément quand on veut jouir des biens que d’autres ont suées pour avoir

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2017 à 08:11, par Poko En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Deux présumés braqueurs et non deux braqueurs, s’il vous plaît.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2017 à 09:55, par Prédicateur En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Le second,après avoir tout dit,est décédé lors de son évacuation à bobo.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2017 à 10:09, par Alexio En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Mes frers burkinabe c est affreux vos deductions speculatives et honteuses. Si vous lizez ce recit d drame correctemment, ou est le rapport divine concretement ? Separez dieu avec nos stipudites, s ils existent vraiment. Pourquoi on endosse toujours nos malheurs a i immateriel ? Alors que lhomme est le plus inteliigent de toutes les creatures terrestres ?

    On ne rejouit pas d une tragedie de cette envergure, quelque soit l infractions de ses deux individus qui sont aussi burkinabe comme vous et moi. C est une affaire a caractere sosiale et huridique en meme temps.

    - Le caractere sosial. Letat burkinabe n a pas d eradiquer la pauvrete. Et la seule pour d autres, c est la loi de la jungle pour joindre les deux bouts en appliquant tous le motens accesssible pou atteindre ce but. La satisfaction des besoins. La ou le politique echue l anarchie est en bonne forme de puissance. L incivisme grandissant est un exemple concret.

    L etat ne peut pas tout faire. mais elle peut assurer les besoins de prioritaires du peuple.

    - Le caractere juridique. Seule la justice est la seule instance qui peut deliberer un jugement sur cet accident, avec les faits eludes sanctionner par un rapport objectif.

    Nous devions pas aller vite au besogne, avec notre justice de la rue.

    Répondre à ce message

    • Le 21 janvier 2017 à 17:03, par "Le silence vaut parfois mieux que certaines paroles" En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

      @ Alexio

      Le défenseur de l’indéfendable !!!
      Si tu fais partie de la bande, confirme le nous. Et tu verras ce qui va se passer !

      Ou si c’est parce que tu n’as rien à dire, ton silence nous serait préférable.

      Répondre à ce message

    • Le 22 janvier 2017 à 03:28, par ALEXANDRO En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

      Petit Homonyme, Je ne te dis même pas bonjour. Pourquoi vouloir compliquer une situation facile ? Si tu as des problèmes avec l’État, sors défilé nu ou bien, immoles-toi par le feu sur une place publique. Tout le monde devrait se réjouir de tels faits. On parle de braqueurs et tu trouves à parler de je ne sais quoi ? Je me demande si toi même n’es pas un braqueur. Il n’y a pas meilleure justice que celle-la. Ce n’est pas par ce qu’on est pauvre qu’il faut dépouiller des gens qui sacrifient leurs vies pour chercher leur pitance. Fasse que tu tombes sur ce genre d’individus. Un braqueur cesse d’être Burkinabé. C’est le nom du pays qui le dit. BURKINA FASO veut dire PATRIE des GENS INTÈGRES.

      Tu perdras ton titre de Burkinabé en soutenant de tels individus. Il y ’ a pleins de dossiers à la Justice pour s’occuper de telles affaires, mon petit.

      Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2017 à 14:37, par une burkinabé en France En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Qu’ils reposent en paix. Mais tout est payé sur cette terre. Ne jamais vouloir le mal de l’autre.
    Tu as fais bien c’est pour toi, le mal aussi c’est sur toi. Alors mes frères faisons le bien partout où nous passons.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2017 à 22:16, par Wendy En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Alaxio, Je soutien une partie de votre analyse. Mais je me demarque de cette vision tordue quand a l’existence de Dieu. Il ya un Dieu, C’est dommage que tu te rendra compte de son existence le jour suivant le moment ou tu prendras ta derniere bouffee d’air. Ce sera triste pour toi et maintenant cest le moment de te repentir.

    Bref, quelque soit l’act commis par ce bandit. je ne suis pas sur quil merite un tel sort.
    Ce qui est sur, la nature rend justice parfois. Null ne peut vraiment savoir ce que ce gars a fait avant son dernier vol.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2017 à 23:54, par warba En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Bonne et heureuse annee a KA,YAMYELLE, KANZIM ,LE CITOYEN ,et a tous ceux qui enrichissent gratuitement le debat sur la toile de lefaso.net avec des propositions tjrs intelligentes et percutantes.Je vous salue.Je ne vous connais pas mais je pense que ce regime gagnerait a vous recruter dans un pool de conseillers presidentiels parce que qd je vous lit je vois la connaissance et l’experience accumulees depuis les annees 1980 ,au temps des fameux CDR avec les debats de hauts vols.courage.Je pense egalement qu’il faut envisager nous retrouver physiquement dans un cadre associatif pour mutualiser nos experiences et tracer une nouvelle route pour les jeunes insurges et autres consommateurs de tramazole

    Répondre à ce message

    • Le 23 janvier 2017 à 09:17, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

      - Merci cher Warba, et je te souhaite également bonne année, et au nom de mes amis Ka, Kanzim et le Citoyen au cas où ils n’auraient pas lu ce message de ta part. Merci mon cher. Oui ta proposition est très pertinente si jamais les dirigeants arrivaient à nous extirper de l’ombre du net afin que nous leurs parlons franchement et véridiquement avec propositions et orientations à l’appui. C’est ainsi que font les grands dirigeants et les grands argentiers de ce monde. Ils ont toujours un pool léger de conseillers qu’ils appellent Think Tank dont le rôle est de réfléchir, analyser et proposer en tenant compte de la ligne politique de la personne qu’il conseille. Mais dans nos pays, on connait peu cette pratiques et les dirigeants préfèrent écouer les mensonges des plus bavards et des plus hypocrites ainsi que les les lamantations des flâteurs et des médisants. Voilà pourquoi les peuples finissent par perdre espoir et s’énerver.

      - Par exemple cette affaire d’emplois pour les jeunes, le battage médiatique dont on en fait et les pratiques autour de cette question, ne sont pas de nature a permettre au finish des résultats crédibles !
      - Je prend encore la récente question des ’’Koglweogos’’ dans l’Ouest qui a failli entraîner un affrontement entre dozos et Koglweogo, on pouvait simplement la régler. Il suffisait pour celà d’entrer en discussion avec les dozos et les leaders d’opinion coutumiers de l’Ouest pour adapter les Koglweogo aux contexte local. Une des piste est par exemple de ne pas dénommer Koglweogo dans l’Ouest mais de dire ’’Associations Yèrè-Tanga’’ qui veut dire ’’Association protégeons-nous’’ en dioula que tout le monde comprend. On laisse les populations choisir la dénomination qui les conviendrait. Encore une fois, merci warba.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2017 à 09:45, par Yankee En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Ainsi donc, leurs âmes tourmentées, risquent d’errer à jamais dans les ténèbres, sans possibilité de rémission de leur péché. Mais Dieu est bon. Que ces hommes qui se sont trompés reposent en paix et que les à cotés du Paradis leur soient accordés en attendant. Une grande consolation aux parents qui doivent énormément souffrir de cette situation. Condoléances.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2017 à 10:43, par tilé En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    merci a ceux qui ont arrête les supposés braqueurs mais j’ai une question comment se fait il qu’un est mort et on retrouve l’argent et amulette non brulé dans leur cachette ? L’argent ne prend pas feu ? affaire à suivre.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2017 à 11:19, par ATIKE En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Tout ce paye sur terre ici. Si c’est pas le fautif qui paye, ce sont les enfants qui récoltent. Donc ceci doit être une leçon pour les malfaiteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2017 à 12:27, par Bédjou En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Bien fait pour leurs sales gueules. Ça ressemble fort à une punition divine.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2017 à 15:53, par warba En réponse à : Comoé : Deux braqueurs brûlés accidentellement à Bérégadougou

    Merci a Yamyelle et j’approuve votre reflexion sur les koglweogo.En fait le probleme Peut etre simplement regle.la loi a prevue la mise en place dans chaque village d’une commission villageoise de developpement et il suffit de s’adosser sur cette structure legale pour creer une sous commission developpement local et une sous commission appui a la securite qui pourra etre occupee par les koglweogo ou par les dozos. Cette sous commission sera la seule competente et autorisee a gerer les questions de securite dans chaque village avec l’appui des mairies et de l’etat.Ceux qui vont refuser de se fondre dans cette legalite seront alors declares hors la loi et combattu.Sinon l’idee de police de proximite en elle meme est une betise et un gros piege pour la securite nationale du fait qu’on transforme des paysans analphabetes en policiers ou militaires locaux avec des risques a terme de rebellion,d’indisciplines et de revendications armees.Certains meme commencent a se caire appeler"militaire koglweogo" et le pas des revendications ingerables est vite franchi.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés