An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour une meilleure gouvernance

lundi 16 janvier 2017 à 18h47min

Ceci est une lettre ouverte de la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale, section Côte d’ivoire, au présiden du Faso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour  une meilleure gouvernance

Réunie en conseil extraordinaire, la CODER- CI (Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale, section Côte d’ivoire, ndlr) s’est penchée sur la situation socio-politique du Faso, et décide d’adresser la présente au président du Faso.

Excellence, en cette nouvelle année 2017, la CODER-CI vous souhaite une sainte et heureuse année. Ces mêmes vœux sont adressés à votre famille, votre gouvernement et aux présidents des partis politiques membres de la CODER. Que la paix divine soit au Faso.

Vous venez d’achever votre première année à la tête de notre pays. Les bases de votre gouvernance sont enracinées et la critique politique s’impose pour une démocratie vivante dans notre pays.

La CODER-CI observe que plusieurs entreprises fermées sous la défunte transition alors que le CNT (Conseil national de la Transition, ndlr) nous a couté 7 milliards et d’autres sous votre gouvernance font de nombreux chômeurs. Le MPP (Mouvement du peuple pour le progrès, parti au pouvoir, ndlr) et ses alliés après un an de gouvernance viennent de démontrer leur incapacité à régler la question relative à l’emploi. Vous l’avez avoué par la trêve sociale que vous avez demandée au peuple. A cet effet, nous proposons un gouvernement d’union nationale pour sauver l’incapacité de certains de vos ministres.

Au titre de la justice dans notre pays,le tableau est aussi sombre. Le premier ministre Zida de la transition a volé le peuple. Il n’est point inquiété. A lui, il faut ajouter plusieurs gouvernants de notre ex-transition qui de façon impunie profitent de leurs détournements. A quand l’audit de la défunte transition ? Sous votre gouvernance, notre pays est face a une justice à double vitesse.

Les Burkinabé de l’étranger vous félicitent pour les avoir associés à la commission constitutionnelle. Ils se réjouissent du fait qu’ils seront consultés quant au projet de notre loi fondamentale. Du reste, notre joie est encore grande en ce qui concerne notre participation aux élections à venir. A cet effet, nous proposons que l’enrôlement et d’autres questions techniques soient effectives deux ans avant la tenue du scrutin.

La CODER-CI adresse ses condoléances les plus sincères aux parents des victimes du terrorisme dans notre pays et souhaite une meilleure guérison aux blessés. Outres les actes de terrorismes, notre pays en réalité ne dispose pas d’un ministère de la sécurité, mais de l’insécurité. Le ministre Simon Compaoré qui affirma qu’il n’a jamais demandé à être ministre de la sécurité, doit démissionner s’il aime le Faso. Un ministère n’est pas une mairie.

Excellence, une gouvernance se veut éducative, respectueuse et responsable. Le président de l’assemblée nationale en la personne de Salifou Diallo ne répond pas à ces critères quand il affirme : je m’en fou, je fais ce que je veux. Un homme d’État de son niveau fait la honte de notre pays. Outre cela, il gouverne avec haine et mépris du CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès, ex parti au pouvoir, ndlr). Nous voudrions rappeler que Salifou Diallo ne peut pas échapper à tous les crimes commis par le CDP si le droit se veut rigoureux. Nous vous prions de le ramener à l’ordre. Les Burkinabè attendent mieux que la politique au rabais dirigée par notre président de l’assemblée nationale et du MPP.

Excellence, notre peuple sous votre gouvernance, souffre encore du népotisme et autres comportements peu idoines. Les pauvres sont encore exploités par les nouveaux riches de l’État. Notre pays vient de manquer le rendez-vous de l’alternance tant souhaitée avec une économie au rouge, une grogne sociale et une démocratie assassinée.

Libérez Djibrill Bassolé, Djindjeré Gilbert et les autres prisonniers politiques, ou ramenez nous zida et faites l’audit de la transition. Justice au peuple.

Pour la CODER Cote D’Ivoire
Le secrétaire général GNISSI Dominique

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 janvier à 19:14, par Cheikh
    En réponse à : An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour une meilleure gouvernance

    Humm ! Voilà ce qu’on soupçonnait dès le départ ! L’on a bien fait de se douter très tôt, que cette CODER-là n’était rien d’autre qu’un instrument à pièges ! C’est à dire une initiative insidieuse, destinée à duper platement le gouvernement. Ne voilà-t-il pas déjà qu’avec le temps, l’on nous démontre suffisamment aujourd’hui, qu’elle ne constitue qu’une nacelle dont les fils sont manipulés d’ailleurs, et à fortiori du domicile de Blaise ! Hourra ! Messieurs de la CODER, il faut tout arrêter maintenant, car votre drap est cassé.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 19:22, par aaa
    En réponse à : An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour une meilleure gouvernance

    Nous préférons SIMON et SALIF à vous. N’en déplaise. Vous plaisantez avec notre insurrection .Mais tôt ou tard vous comprendrez peut-être même à votre dépend. Continuez avec votre CODER

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 20:17, par Badisak
    En réponse à : An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour une meilleure gouvernance

    On sent que vous êtes vraiment loin des réalités de ce pays. Nous qui avons vécu dans ce pays sous le règne de Blaise COMPAORE qui a fini par fuir en Côte d’Ivoire et renoncer jusqu’à sa nationalité, savons qu’il y a un peu plus de démocratie aujourd’hui. Connaissez-vous le slogan du temps du désormais Blaise Kouakou ? "Si tu fais, on te fait, et il n’y aura rien !". Nous connaissons maintenant ce qu’est la liberté d’expression, et il n’y a qu’à suivre l’actualité du pays à travers la presse et autres médias pour s’en convaincre. Vous êtes peut-être de bonne foi, mais il me semble que vous êtes manipulés par des nostalgiques du régime que notre peuple longtemps abusé et martyrisé a chassé du pouvoir avec la bénédiction du DIEU TOUT PUISSANT. La vie est si courte que pour mérité d’avoir vécu, il nous faut poser des actes qui feront la fierté des générations futures de nous avoir eu comme devanciers. Partout où vous allez dans le monde, quand on parle de : Thomas SANKARA, Norbert ZONGO, KI Zerbo pour ne citer que ceux là, vous êtes fiers de les avoir eu comme compatriotes. Ayons en partage les vertus de la vérité, de la justice, de la dignité, de l’intégrité, et du patriotisme, qui sont les valeurs caractéristiques des grands Hommes.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 21:13, par Ka
    En réponse à : An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour une meilleure gouvernance

    Blaise Compaoré l’introverti vous manipule pour que vous veniez avec ce message soudoyer son beau avant de lui mettre dans son four à 1000 degré, comme ce fut le cas de Thomas Sankara, J.B lingani, Henri Zongo, Clément Ouédraogo, Norbert Zongo, le juge NEBIE ! Ne vous fatiguez pas, la jeunesse Burkinabé a dit que rien ne sera plus comme avant. Les miettes qu’a reçues Ablassé Ouédraogo pour se venger de ses adversaires qui est la ruse de l’introverti, ne peut en aucun cas ébranler l’alternance politique du Burkina avec sa jeunesse : Car après l’insurrection du 31 Octobre 2014, l’alternance politique du Burkina est devenue leur totem sacré. La page de blaise Compaoré et de François est tournée, comme celle de Maurice Yameogo et ses cousins. Les RSS qui patinent entre laisser le pouvoir aux mains de leur diable, ou de s’éterniser à leur tour au pouvoir sans lui ? Sachent qu’il y a la jeunesse avec des objectifs concrets sur leur chemin : Et ni le mangeur de colas appelé Ablassé Ouédraogo avec sa CODER, ni l’introverti, ne pourrons barrer l’objectifs de la jeunesse qui est ‘’’Rien ne sera plus comme avant, car le Burkina veut avancer dans l’émergence, dans la justice, sans les criminels en puissance.’’’

    Répondre à ce message

    • Le 17 janvier à 11:32, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour une meilleure gouvernance

      - Merci mon cher ami KA d’avoir fait l’observation exactement comme je le pense. Oui, j’ai comme l’impression que Ablassé Ouedraogo a un ojectif caché avec cette histoire de CODER. Qu’on fasse Attention et surtout Roch et Zeph de faire gaffe, et que la jeunesse soit vigilante.

      J’ai aussi une vague Impression que Albert Ouedraogo alias ’’Tocsin’’ a une idée derrière la tête : Constitutionnaliser la chefferie, étant lui-même de la chefferie.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 23:03, par TUUK-SOMDE
    En réponse à : An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour une meilleure gouvernance

    Quelques observations à la Cder-Ci.
    1) "A cet effet, nous proposons un gouvernement d’union nationale pour sauver l’incapacité des certains de vos ministres. " Au BF on en finir avec l’incapacité. On ne veut pas la sauver. C’est désormais bani. Donc gardez votre sauvetage de l’incapacité. C’est ce que l’insurrection à proscrit.
    2) "Nous voudrions rappeler que Salif Diallo ne peut pas échapper à tous les crimes commis par le CDP, si le droit se veut rigoureux. " Les crimes économiques peuvent être imputes au parti par le vote des lois et l’échec des politiques. Mais les crimes de sang et les detournements sont personnels. On n’a jamais dit que le CDP a commis des crimes. Il a mal gouverné. De par votre aveux vous donner de nouveaux chefs d’inculpation comme "association de..... "à la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 00:22, par Yako
    En réponse à : An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour une meilleure gouvernance

    Voici le diagnostic posé.C.à.d l’état réel de notre pays depuis le coup d’état du 30 oct 2014 appelé pour le besoin de la cause "insurrection".Chômage de masse,insécurité,justice à deux vitesses.Bref.Toutes les conditions d’une contre-insurrection de stabilisation sont reunies.Et pourtant le gouvernement se félicite d’avoir fait une croissance du pib de l’ordre de 5,4% ! Et vend son PNDES comme une cagnotte fiscale.les Burkinabé seraient-ils prêts à acheter du poisson au large,en espérant une éventuelle solution miracle du pndes dans un avenir indéterminé ?Un gouvernement d’union nationale serait la solution idoine afin de débloquer le pays.C’est du bon sens.Bonne et heureuse année 2017.

    Répondre à ce message

    • Le 17 janvier à 13:43, par BADINI
      En réponse à : An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour une meilleure gouvernance

      C’EST DOMMAGE QUE VOUS PRENIEZ LE NOM YAKO QUI EST UNE VILLE RESPECTABLE DU BURKINA ET DE SURCROIT VILLE NATALE DE NOTRE SAGE EL HADJ OUMROU KANAZOE. JE DIS DOMMAGE CAR VOUS N’ETES PAS BURKINABE. EN TOUT CAS VOS ANALYSES ME FONT DOUTER DE VOTRE NATIONALITE. LE PNDES EST UNE CAGNOTTE FISCALE, C’EST UN POISSON DANS L’EAU, AVENIR INCERTAIN.... S’IL YA UN AVENIR INCERTAIN, C’EST LE VOTRE QUE BLAISE A EMPORTE DANS SES VALISES LE VENDREDI 31 OCTOBRE 2014 AVANT LA PRIERE SACREE DE CE JOUR BENI.

      Répondre à ce message

    • Le 20 janvier à 14:24, par LE KISS
      En réponse à : An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour une meilleure gouvernance

      MERCI BEAUCOUP MON CHER BADINI POUR M AVOIR DEVANCE POUR REPONDRE A CE SIEUR YAKO . JE REGRETTE FORT BIEN QU IL UTILISE EN EFFET LE NOM DE NOTRE CHERE VILLE COMME SON PSEUDONYME . S IL VEUT PARLER A L IMAGE DES IVOIRIENS QU IL UTILISE LE FAMEUX MOT YAAAKOOO ET NON YAKO DU PASSORE . MERCI

      Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 08:28, par CFOP
    En réponse à : An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour une meilleure gouvernance

    Vous qui êtes en CI et qui ne comprenez rien-là, quittez vite dans CODER. Sinon, la COLÈRE du peuple va vous atteindre. Cet ancien-nouveau Front républicain nous fait chier.

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 08:40, par Mamon Yélé
    En réponse à : An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour une meilleure gouvernance

    Apatrides, vous êtes heureux que l’on vous accepte à la constitution et vous voulez participer aux élections. Pourtant vous êtes sans égards pour le peuple qui a fait son insurrection. Pour vous donner bonne conscience vous préférez arrêter l’histoire à la transition que vous accusez de tous les maux d’Israël. Vous reconnaissez être criminelle mais proposez qu’on vous joigne ceux qui ont souper avec vous, le Diable comme eux mêmes le disent. Vous vous reconnaissez comme tel mais dans le cadre du CODER vous exigez qu’on ne parle pas de vos crimes mais de réconciliation avant la justice. Pourtant vous, vous muez en juges et accusateurs des vainqueurs. Soyez conséquents. Avant sa fuite et son option d’apatridie je disais toujours que Blaise est une panthère peureuse qui griffe dans sa fuite, qu’il aimait le Burkina en tant que pays dont il est président pour siéger aux cotés des autres chefs d’état mais qu’ils haïssait les Burkinabés. Au temps fort de la grogne qui a abouti à l’insurrection j’ai et c’est toujours vrai que Blaise aimerait que le peuple Burkinabé n’ai qu’une gorge afin qu’il puisse la trancher et s’en débarrasser. Vous, ses thuriféraires étiez là pour l’encourager dans les crimes et les injustices que vous avez instaurez en système. Vous exigez que cela revienne......
    Maintenant vous vous dévoilez non pas comme des chercheurs de réconciliation mais des subversifs avec une vermine interne à détruire notre pays pour vos seuls intérêts. Malheur au Burkina si nos dirigeants vous écoutent. Votre lettre et les démarches de votre vermine ne méritent pas d’être traitée comme du papier c... pour les détenues.

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 08:47, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour une meilleure gouvernance

    - La CODER-CI a raison ! Le président ROCH même quand il parle, on sent de la paresse dans son langage (excusez ! C’est quand on aime quelqu’un qu’on lui dit la vérité). Et ROCH doit absolument revoir son Gouvernement et laisser de côté ses sentiments dans les nominations d’amis et de proches. Pour ma part, s’il veut réussir, il doit changer 90% des membres de son Gouvernement actuel. Moi je vois quelques ministres qui doivent rester :

    Rosine Coulibaly
    Simon Compaoré
    Clément Sawadogo
    Tahirou Barry
    Jacob Ouédraogo
    Alpha Barry

    - Tous les autres, il faut les balayer !! Il y en a actuellement un de ces ministres bavards, hypocrite, opportuniste et foireux, originaire d’une grande région, qui cherche des alibis pour créer des coups d’éclat en vue d’attirer l’attention sur lui pour avoir des arguments en vue d’être maintenu à son poste. Certains courrent dans leurs villages où ils font des offrandes aux fétiches pour être maintenus à leurs postes. Le même dont je parle plus haut le fait alors qu’il est vomit chez lui par la grande majorité de la population, sauf les membres de sa famille directe bien évidemment.

    CONCLUSION : Plus ROCH dure à nommer ses nouveaux ministres, plus les fétiches, les marabouts et autres charlatans auront raison de lui pour lui faire perdre la raison !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 10:39, par patarbtalé.
    En réponse à : An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour une meilleure gouvernance

    les habitués des gouvernements d’union ou protocolaire et de la majorité qui gouverne par tous les moyens, conservateurs par manipulation de constitutions, jeteurs d’éponge pour des compétition démocratique en temps d’interpellation légale, vous qui assumez sans être auteurs, sachez que les gouvernements d’union ne le sont qu’en temps de crise institutionnelle. votre opposition ne signifie pas crise institutionnelle .

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 11:59, par panzers
    En réponse à : An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour une meilleure gouvernance

    Sacré CODER - CODER-CI " Le gouvernement affiche FULL " et aussi pour votre information, c’est un groupe de partis politiques qui est au pouvoir pour faire ses preuves pendant 5 ans avant d’être sanctionné. PATIENTEZ il reste que 4 petites années. Et de grâce un peu de dignité - arrêtez- vous CODER - de nous parler de gouvernance vertueuse car le peuple n’est pas dupe. Persévérez dans la prière et les actions de grâce pour le salut de vos âmes et rassurez vous quant à la vigilance du peuple Burkinabè sur la gestion de chose publique. Notre peuple se suffit à lui même pour nettoyer et balayer la maison commune des impuretés politiques présent et futur comme nous l’avons fait pour ceux qui se voulaient invincibles et irremplaçables. CHUUUT "ON TRAVAIL"

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 22:33, par ocm
    En réponse à : An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour une meilleure gouvernance

    Bonjour monsieur GNISSI Dominique,

    Merci pour votre analyse qui laisse apparaître allégrement certaines faiblesses et de l’égoïsme sans pareil. SVP, prenez bien en compte les commentaires et remarques des uns et des autres. Faites votre auto critique et pensez bien à votre progéniture en leur laissant une bonne éducation.

    Répondre à ce message

  • Le 18 janvier à 19:14, par Kayi
    En réponse à : An I du président Roch Kaboré : La CODER- CI pour une meilleure gouvernance

    Des drôles de propositions venant de drôles de conseillers. Cela laisse complètement perplexe tout observateur impartial. Insinuer que les bons ministres du gouvernement actuel se composent de quelques Peulh et Mossi qu’il faut garder soigneusement dans le futur gouvernement, c’est verser dans le régionalisme voire dans l’ethnicisme. Donc c’est véritablement induire le Président en erreur. C’est mon avis.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés