Direction des bourses et des aides financières : Harouna Sandwidi aux commandes

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • vendredi 13 janvier 2017 à 20h30min

La direction des bourses et des aides financières du Centre national de l’information, de l’orientation scolaire et professionnelle, et des bourses (CISOPB) a un nouveau chef. Il s’agit de Harouna Sandwidi. Officiellement installé dans ses fonctions, ce vendredi 13 janvier 2017, par le secrétaire général du ministère en charge de l’enseignement supérieur, il remplace à ce poste Bertin Nonguierma.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Direction des bourses et des aides financières : Harouna Sandwidi aux commandes

Nommé en conseil des ministres en sa séance ordinaire du jeudi 5 janvier dernier, Harouna Sandwidi a pris officiellement les rênes de la direction des bourses et des aides financières (DBAF) du CIOSPB, ce vendredi matin, au cours d’une cérémonie assez sobre présidée par le secrétaire général du ministère en charge de l’enseignement supérieur, Tanga Pierre Zoungrana. Une prise de fonction qui intervient dans un contexte marqué par le mécontentement des étudiants burkinabè vivant au Maroc sur leurs arriérés de bourses.

« Les défis qui nous attendent sont immédiats et nécessitent le concours de tous. Je sais pertinemment que la question des bourses est sensible, c’est pourquoi je voudrais vous rassurer que je donnerai le meilleur de moi-même dans les missions qui m’ont été confiées », a déclaré le nouveau directeur à ses collaborateurs à qui il a demandé une synergie d’actions.

Pour bien mener la tâche à lui confiée, il a reçu un conseil de la part du SG du ministère en charge de l’enseignement supérieur. Celui d’utiliser beaucoup de tact pour faire le lien entre le courage et le succès. « Cette nomination ressemble à un cadeau de nouvel An mais ce cadeau est une charge », a-t-il révélé. Et de poursuivre « Nous souhaitons que vous restiez disponibles parce qu’avec le directeur général du CIOSPB, nous allons vous charger, vous surcharger pour le bien des étudiants ».

« Ici, c’est une maison d’étudiants, de jeunes et qui dit jeunes, dit contestation », a lancé le directeur sortant, Bertin Nonguierma, à l’endroit de son successeur, tout en le prévenant de la pression qui l’attend. « Je compare les bourses à un arbre qui porte dix mangues alors qu’il y a cinquante personnes en dessous. Ceux qui n’auront pas les mangues auront toujours le sentiment qu’il y a anguille sous roche. C’est ce que nous vivons ici au quotidien », a déploré le directeur sortant avant de conseiller : « le vent favorable, c’est vous qui devez le chercher ».

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés