Grève des agents de la santé à Gaoua : Une marche de protestation contre les agressions des agents

LEFASO.NET | Par Dalou Mathieu Da, correspondant régional • mercredi 23 novembre 2016 à 22h25min

La section du syndicat national des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA) du Poni observe depuis le 22 novembre dernier une grève de 72heures. Lancée par le bureau national, cette grève a pour objectif de réclamer du gouvernement l’amélioration des conditions de travail et de vie. Le mouvement est largement suivi à Gaoua.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Grève des agents de la santé à Gaoua : Une marche de protestation contre les agressions des  agents

Au deuxième jour de la grève, les travailleurs de la santé humaine et animale de la section SYNTSHA de la province du Poni ont initié une marche de protestation contre les agressions dont sont victimes les agents de santé. Ces derniers ont remis la lettre au Haut-commissaire de la province du Poni Ram Joseph Kafando afin d’exiger de protéger les agents de santé, de procéder à l’arrestation et surtout de sanctionner tous ceux qui s’en prennent aux travailleurs.

Pour M. Badesser Dabiré responsable du syndicat, en plus de cette marche de protestation le SYNTSHA demande la satisfaction de sa plateforme revendicative qui se résume à l’amélioration des conditions de travail et de vie des agents de santé. De l’avis de M. Dabiré la grève est largement suivie. Les formations sanitaires sont toutes fermées excepté le centre hospitalier régional de Gaoua où travaillent les agents n’ayant pas le droit de grève. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Dalou Mathieu Da, correspondant régional
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 novembre 2016 à 08:14, par lecoq
    En réponse à : Grève des agents de la santé à Gaoua : Une marche de protestation contre les agressions des agents

    bandes de voyous,ne s’amuser pas avec la vie de la population, vous traquez des délinquants pour etre agressé ? si vous même,vous n’êtes professionnelles dans votre fonction,bien sur on vous mettra au norme

  • Le 24 novembre 2016 à 09:11, par sibzabda 2
    En réponse à : Grève des agents de la santé à Gaoua : Une marche de protestation contre les agressions des agents

    Chers agents de santé, vous n’avez rien vu d’abord ! Comment vous pouvez vous plaindre lâchement comme ça ? Ayez du courage ! Demain à la fin de votre grève, on fera tout les bilans ! On comptera bien-sur les morts, on vous proclamera martyr assorti d’indemnité de sorcellerie bien mérité ! Quant à moi, vous avez mon soutient puisse que je vous comprend mais pas vous tous. Je comprend ceux qui se sont parachutés dans le domaine sans le minimum de vocation et d’humanisme ! Ceux-ci veulent se comparer à l’inspecteur des impôts , au magistrat ou à l’administrateur des hôpitaux. De toute façon, revendiquer est de votre droit le plus absolu, mais soigner"le service minimum" est notre droit le plus absolu, donc votre devoir. De toute façon vous savez comment on traite les "sorciers" de votre genre dans notre pays.A bon entendeur, salut !

  • Le 24 novembre 2016 à 12:44, par Zas
    En réponse à : Grève des agents de la santé à Gaoua : Une marche de protestation contre les agressions des agents

    Et vous êtes fiers de vous que tous services de santé soient fermés ! L’histoire vous jugera, soyez en sûrs.

  • Le 24 novembre 2016 à 13:02, par Zas
    En réponse à : Grève des agents de la santé à Gaoua : Une marche de protestation contre les agressions des agents

    Et vous êtes fiers de vous que tous services de santé soient fermés ! L’histoire vous jugera, soyez en sûrs.

  • Le 24 novembre 2016 à 14:05, par Sory
    En réponse à : Grève des agents de la santé à Gaoua : Une marche de protestation contre les agressions des agents

    Vous n’avez encore rien vu !
    Certainement, vous recevrez des bonifications après ces actes de sorcellerie !
    Mais les âmes des morts seront toujours à vos trousses.
    - Quand vous tiendrez votre verre de bière payée par cet argent sanguinolent, les morts
    d’accident de circulation par manque de soins seront entrain de vous observer ;
    - Quand vous serez devant votre plat garni à côté de vos enfants, sachez que les bébés morts
    par manque de soins sont là et vous observent...
    PS : Vous pouvez continuer votre grève au temps que vous voulez ; si les balles du RSP ne sont pas venues à bout de ce peuple, ce ne sera pas vos actes lâches qui pourront nous ébranler.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés