Virus Ebola : Bientôt un exercice de test du dispositif de gestion

jeudi 27 octobre 2016 à 01h00min

Le ministère de la santé en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a tenu un point de presse ce mercredi 26 octobre 2016 à Bobo-Dioulasso afin d’informer les hommes de media sur la tenue d’un exercice de simulation de lutte contre la Maladie à Virus Ebola. Un exercice qui se déroulera dans les districts sanitaires de Bobo-Dioulasso durant cinq jours, visant à tester le dispositif de gestion de cas de maladie à virus Ebola au Burkina Faso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Virus Ebola : Bientôt un exercice de test du dispositif de gestion

L’épidémie de la maladie à virus Ebola (MVE) en Afrique de l’Ouest a mis en évidence des insuffisances dans les systèmes nationaux de réponse aux urgences. Bien que l’épidémie soit terminée, la survenue de cas sporadiques au niveau de la Guinée et du Liberia constitue une préoccupation majeure de la surveillance épidémiologique au Burkina Faso.

A cet effet, le Ministère de la Santé dispose d’un plan de préparation et de riposte à une éventuelle épidémie de MVE, de même que des équipes d’intervention rapide et de prise en charge ont été formées et mises en place à tous les niveaux (central, DRS, CHU/CHR, DS).

C’est dans le cadre du renforcement de cette surveillance que le Ministère de la santé a envisagé la réalisation d’un exercice de simulation pratique sur la gestion d’une situation d’urgence orientée vers les cas de MVE avec l’implication des acteurs aux différents niveaux. Cet exercice qui se fera avec l’appui technique et financier de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) permettra d’identifier les principales lacunes dans les procédures, la formation, la planification et de revoir, au besoin, le système national de réponse aux urgences sanitaires.

Prévu pour se dérouler en une session de cinq jours au cours du mois d’octobre 2016 à Bobo Dioulasso, le but de l’exercice est de valider les plans et directives, les processus ainsi que le système de réponse à une urgence dans son ensemble et aussi les opportunités d’amélioration et d’exercer les équipes et système de réponse. L’exercice vise donc à détecter précocement et répondre en temps opportun et efficacement à une urgence, dans le contexte de la préparation à Ebola.

L’exercice teste les capacités opérationnelles, c’est-à-dire le déploiement des équipes dans un contexte le plus réaliste possible. La portée des capacités comprend la détection des cas, la mobilisation des équipes d’intervention rapide, la recherche et l’investigation des contacts, la prise en charge des cas, la communication de risque et la coordination au niveau régional et de district. Pour la réalisation de cet exercice, l’OMS met à la disposition du ministère de la santé une équipe d’experts dont certains sont venus du siège à Genève.

Toutefois, il est demandé à la population sa pleine coopération en ne relayant pas de fausses rumeurs car il s’agirait d’un simple exercice de simulation. Rappelons qu’aucun cas de la Maladie à Virus Ebola n’a été notifié au Burkina Faso à ce jour et le ministère tient à rassurer la population et l’inviter à vaquer normalement à ses occupations.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 octobre 2016 à 13:45, par 10sur10
    En réponse à : Virus Ebola : Bientôt un exercice de test du dispositif de gestion

    Pitié pour des cadres en manque d’imagination pour la santé de la population. Je n’ai jamais vu une simulation test du dispositif de prise en charge de palu grave, d’AVC ou d’appendicite qui pourtant tuent chaque année des dizaines de milliers de compatriotes mais laisse de marbre les cadres corrompus à la recherche de l’argent facile.
    Le ministère de la santé est à la dérive !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés