Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

Communiqué • jeudi 13 octobre 2016 à 04h30min

[Dernière minute : Le véhicule de marque Toyota Hilux dont l’immatriculation est 11 HM 0089 BF de couleur grise avec des rayures rouges, braqué à Ouahigouya, a été retrouvé au Parc Bangr Weogo, à Ouagadougou]

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

Selon un communiqué de la Gendarmerie nationale, un braquage a eu lieu ce jeudi 13 octobre 2016 vers 5H du matin.
"Les suspects étaient armés de fusils Kalashnikov et de pistolets automatiques. Ils ont retiré un véhicule TOYOTA HILUX immatriculé 11 HM 0089 BF de couleur grise avec des rayures rouges .

Prière à toute personne qui aurait vu ce véhicule à nous aider à le localiser en appelant nos services ou le numéro d’urgence 16."

Gendarmerie nationale

NB : Image d’archives

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 octobre 2016 à 11:50, par PITROAPA
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Bonjour
    Le nombre d’actes de banditisme grandit dans notre pays et c’est comme si nos forces se mettaient en alerte juste après les attaques pour puis se recoucher par ce que fatiguées. C’est un peut normale par ce qu’elles sont submergées aussi.
    Ma proposition est que notre pays se dote de systèmes de surveillance du genre ballons munis de cameras (Cameras de jour et Cameras de nuit). Cela permettra à une structure de surveillance de donner l’alerte à temps réel.
    Ce ballons pourront êtres placés au niveau de certaines zones en ville et hors de la ville. Ils seront en réseau avec plusieurs sites de visualisation (un site par ville par exemple).
    pensons y. et concertons nous pour une bonne surveillance.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 11:54, par jean
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Les événements se succèdent assez rapidement : l’affaire du pont Nazinon , l’attaque à intagom, le braquage à ouahigouya par des personnes armés de kalachnikov . on est tenté de croire qu’il existe un lien entre toutes ces actions "maléfiques" et qui laissent présager... quelque chose en gestation ?
    je ne veux pas engendrer des doutes mais il y a lieu à s’inquiéter.
    restons vigilants.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 12:22, par La barbe
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Mais au juste qu’est-ce qui se passe au Faso ? Est-ce que ce ne sont pas ces mêmes fauteurs de trouble de l’attaque qui ont mené ce braquage là. Le pouvoir déçu à surement la main sur tout ce qui se passe. Ces gens là pensent qu’il peuvent terrifier le peuple soudé du Burkina. Vous êtes vaincus au nom du tout puissant créateur. Vos actions resterons sans succès. Vous voyez qu’on vous élimine un peu un peu non ? Continuer le peuple va vous manger crus.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 13:25, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    - Chers burkinabè,
    - Chères burkinabè

    A travers cet écrit je vous lance un appel ! Partout où vous êtes mettez-vous en branle. Burkinabè que tu sois homme, femme, jeune, vieux, fonctionnaire, paysans, artisan ou même sans emploi, debout car l’heure a sonné. Burkinabè ! Levons-nous et oublions nos appartenances aux partis ou autres organisations. Nous sommes attaqués de toute part ! Faisons-y face comme un seul homme ! Taisons nos querelles et occupons-nous de régler les comptes de ces bandits qui nous agressent et lorsque nous finirons avec eux, nous retournerons à nos querelles byzantines.

    Chers frères burkinabè, avant-hier c’était sur le pont Nazinon sur la route de Pô, hier c’était à Intangom que les voyous ont encore frappé, et ce matin du 13/10/2016 vers 05h du matin c’est à Ouahigouya !! Ça suffit !!! La plaisanterie de mauvais goût a assez duré et y’en a marre maintenant ! Disons NON et contre-attaquons !! Les voyous qui ont refusé la République et les bandits errant dans le sable du Sahel ne doivent pas régenter nos vies.

    Mes frères, cette affaire ne concerne pas seulement les hommes de tenue ! Nous civils devrons nous y mêler et débusquer tous ces imbéciles qui veulent nous mettre à leurs pas à eux. Des bandes de mécréants qui pensent nous imposer leur volonté. Dénonçons-les tous autant que nous les connaissons ! Refusons de leur apporter assistance même si ce sont nos frères. Le temps des amusements est fini et bel et bien fini. Passons aux choses sérieuses !

    Burkinabè de tous bords, ne nous laissons pas faire et ne baissons pas les bras. Aidons nos frères gendarmes, militaires, policiers et tous les autres corps habillés à débusquer ces individus sinistres et à mettre fin à leurs basses besognes.

    Montrons-nous solidaires et faisons face à cette pègre qui écume le Sahel et nos villes ! Mes frères, défendons-nous et refusons de traîner les pieds.

    Policiers, Gendarmes, Soldats de toutes les unités, nous sommes avec vous et nous ne vous laisseront pas tomber. Toutes mes condoléances aux familles des vôtres qui sont tombés sous les balles assassines de ces mécréants qui ne craignent ni ne connaissent Dieu à fortiori Mohamed ou Jésus !

    Burkinabè, en avant contre la pègre qui nous écume !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 13:27, par WHISKY
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Dans ce pays où séparer le bon grain de l’ivraie est devenu difficile, je ne dénoncerai personne

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 13:32, par boka
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Mais ou est passes l’arsenal exibè a la place de la nation après le dementelement du rsp !!!ou bien personnes ne sait l’utilisé ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 13:36, par Bouba
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Ils ont cumulé de ministères dont ils n’ont aucune compétence. Peut-être pour s’enrichir encore et encore... sinon Rock n’a aucune compétence en défense. De plus, il comble le poste de l’Agence nationale des renseignements sur la base des affinités avec son ancien aide de camp et non sur la base de la compétence. Il s’est inspiré de Blaise qui avait cumulé le poste mais il oublie que Blaise était un militaire. Simon Compaoré, lui, il parle au hasard et peut même dévoiler des secrets dans sa démagogie et exposer nos forces de défenses et de sécurité à l’ennemi à l’image d’un Newton Ahmed Barry, le musulman de la 25e heure devenu Président de la CENI. On ne confie pas le destin d’un peuple à des dirigeants qui ne savent pas piloter le navire.

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 14:30, par YES
      En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

      Mr Bouba, Dieu vous benisse abondamment.
      Selon les Sages de Sion, lorsqu’un aveugle conduit d’autres aveugles, ils se retrouvent tous dans un trou !
      A plusieurs reprises j’ai dit : pas d’amateurisme ou de tâtonnements dans affaire de sécurité.
      C’est une tellement complexe qu’on ne la confie pas au premier venu, qu’il ait été maire, politique, ofnacer ou pasteur.
      Bref, nous sommes tous a bord du même bateau battant pavillon Burkina. S’il doit couler à cause de l’égoïsme, de l’orgueil ou de la volonté morbide de ceux qui sont aux commandes, on se retrouvera tous au fond et dans pas longtemps.

      Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 15:28, par Chapité
      En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

      L’homme qu’il faut à la place qu’il faut. On nomme, on charge, on décharge, on place, on déplace,on missionne...etc... les compétences qui n’acceptent pas les danses de serpent cireur ou d’être des garçons de courses pour ... sont dans les placards, à la maison ... il est temps d’arrêter d’envoyer les enfants des autres au casse pipe alors que les votre sont aux Etats Unis, au Canada, en Espagne, en France ou je ne sais où ?
      Regardez certains qui hier bougeaient avec une dizaine de garde du corps et qui sont seuls dans les marchés aujourd’hui et vous vous rendrez compte que ce ne sont pas vos multiples yes men qui sont des boucliers. Vanité des vanités. Les moyens de l’Etat doivent être mis au service du peuple

      Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 16:06, par damo
      En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

      mr bouda je suis parfaitement d’accord avec mais pour quoi vous parler de newton de musulman ? parlons des choses serieux qui peuvent developer notre patrie merci de ta participation.

      Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 16:32, par Mafoi
      En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

      Ok avec toi et pendant ce temps,un colonel Barry est rangé dans les placards.Très honteux

      Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 17:05, par RAWA
      En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

      Bouba, met un peu d’eau dans ton vin et reconnait que le travail n’est pas facile. Tu traites tout le monde d’incompétent mais il faut savoir quand même que les gars mouillent le maillot. Même en europe où ils ont pleins de moyens, ils ne peuvent pas éviter à 100% les attentats. Je prétent que n’importe qui à la place des décideurs ne ferait pas mieux. C’est comme quand tu regardes un match de foot et tu traites les joueurs d’ânes. Si on te monte sur le terrain, tu te rendra compte que ce n’est pas facile

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 13:49, par La Patrie ou la Mort, Nous vaincrons !
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Toutes ces attaques courant ce mois d’octobre, c’est pour decourager les amis du Faso, nos amis à venir au SIAO qui s’annonce bientôt. Ces méchants, ces assassins veulent porter un coup terrible à notre économie. Sachant qu’ils ne peuvent plus rien sur le plan politique, ils veulent passer par l’économie pour créer des ennuis au pouvoir en place. Mais c’est mal connaitre notre Cher Faso et son Vaillant Peuple.
    Vigilance tout azimut au Faso est vivement recommandée ; c’est à ce prix que nous vaincrons les forces du mal. Signaler tout mouvement et aspect étranges dans nos quartiers, villages, villes, etc. Ce SIAO 2016 aura bel et bien lieu avec toute la sécurité qui en vaudra à l’intérieur comme aux alentours du site, à Ouaga et dans tout le Faso. Amis du Faso, ce ne sont pas ces aigris, ces rancuniers aux yeux de hibou qui vont nous empêcher de nous exprimer. La Patrie ou la Mort, nous vaincrons ! Signé : L’Etalon Enragé mais Déterminé.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 13:55, par Henriette KOUASSI
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Bonjour a toutes et tous.Avant tout, condoleances aux Familles des victimes,aux FDS.Prompte retablissement aux blesses.
    .On parle trop.Silence et agissons.
    Bref :...

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:01, par ERIC80
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    je demande seulement aux forces de défence et de sécurité, ainsi qu’à l’ensemble du peuple burkinabè de rester vigilants car une personnalité politique de la sous région avait suggéré de frapper plusieurs localités du pays en vue de destabiliser le régime et le pays.Après le centre sud, y a eu le sahel et aujourd’hui le nord.A qui le tour ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:17, par PITROAPA
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Loin d’être un commerçant, j’ai proposé les ballons par ce que c’est un système efficace et moins couteux que de faire voler les broussards (petits avions de reconnaissance et de lutte contre la guérilla), les Hélicoptères, les drones qui ne nous appartiennent pas et qui cartographie notre pays pour tous sauf nous ; ça permet à nos combattants de faire la ronde par petits groupes et non plusieurs ensemble (à cause des étendus). Nous économisons aussi en carburant.
    Cela dit, Mr Yelekonna, ce n’est pas du tout calculateur mais partisan de l’efficacité au moindre cout.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:20, par L’Oeil du Peuple
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    La vigilance doit être de mise au niveau des forces de défense et de sécurité et avec une franche collaboration des populations afin de venir à bout du terrorisme et du grand banditisme. Nan lara an sara lé.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:21, par PEGWENDE
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    QUE LE SEIGNEURE COUVRE LE FASO DE SON SANG
    ET QU’IL CONTINUE DE BENIR SON PEUPLE AMEN !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:22, par KASSEMA
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Comme ton pseudo l’indique tu es vraiment un WHISKY et pas n’importe quel WHISKY.
    UN WHISKY frelaté. Si ç’était tes frères qui étaient tombés sur le champs de bataille on va voir si tu vas raconter des âneries pareils.
    Si tu ne vas pas dénoncer un bandit c’est ton problème. C’est le jour ou tu seras en pareil circonstance on verra .
    Que Dieu nous aide.

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 22:12, par Poko
      En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

      Si le véhicule est abandonné à Bangr-Wéogo, cela veut dire que l’ennemi est dans nos murs pour nous défier. Ca devient une question patriotique qui demande une mobilisation des intelligences. Laissons Whisky tranquille et réfléchissons sans exclure aucune hypothèse et tirons ce qu’il dit de pertinent. Si nous mettons nos intelligences ensemble, nous pourrons démasquer les ennemis internes et externes de notre pays. Si nous ne trouvons pas qui est le l’instigateur masqué et vrai coupable de ces attaques, nous tournerons en rond à nous entredéchirer entre honnêtes citoyens comme c’est le cas depuis 2014. Énonçons toutes les hypothèses possibles et procédons par élimination pour retenir les plus convaincantes. Tout le peuple y gagnera.

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:22, par WALAY
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Voilà des actes qui vont créditer les écoutes téléphonique entre DJIBRIL BASSOLET et SORO. Vraiment c’est le plan diabolique qui est en marche. Attirer les attentions vers d’autres horizons (la périphérie) pour mieux taper à l’intérieur (Ouagadougou). Avec ça vous voulez qu’on le libère. Je pense que non. Restons surtout vigilants. WALAY

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:22, par PEGWENDE
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    QUE LE SEIGNEURE COUVRE LE FASO DE SON SANG
    ET QU’IL CONTINUE DE BENIR SON PEUPLE AMEN !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:31, par Salam
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Tous ce qui se passe présentement n’est rien d’autre que la conséquence de nos agissements actuels : grèves corporatistes égoïstes par ci, réactions incontrôlées d’OSC par là... Croyez moi, l’état dans lequel le pays est en train de sombrer va donner raison à ceux qui croient que les civiles, c’est le désordre. Et il n’est pas exclu qu’un homme en kaki providentiel se sente interpellé. En ce moment, nous n’aurons que nos yeux pour pleurer et tout le monde va rentrer dans les rangs (syndicats, osc, partis politiques), et les acquis de l’insurrection aux calendes grecques.
    Je n’ai jamais vu un peuple aussi niais, il y a à peine deux ans, n’ eût été la désolidarisation des RSS du CDP, le pouvoir Compaoré allait réussir son projet de modification de l’article 37 sans problème. Ils nous ont aidé à nous débarrasser de la dynastie des criminels, Blaise Kouassi et consorts. Maintenant, après les avoir élu, au lieu de leur laisser le temps de balayer la maison rendue nauséabonde par un cumule de 27 ans de fientes, pour tout rééquilibrer et mettre le pays sur les rails. Voilà que chacun sort de nulle part pour jouer les leaders à la petite semaine.
    Quand tout sera ramené à zéro, nous n’aurons que nos gros yeux de crocodiles pour pleurer. Et croyez-moi, vu les mauvais comportements que nous montrons à la face du monde, il n’y aura personne pour s’apitoyer sur notre sort, comme ce fut le cas lors du coup d’État.

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 23:04, par "LE VIEUX"
      En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

      INTERNAUTE "SALAM", C’EST CETTE ARROGANCE DOUBLÉE D’UNE MIOPIE QUI EST LA CAUSE DES ERREMENTS DU MPP AUJOURD’HUI. IL A FALLU QUE LE DIABLE SOIT AFFAIBLI PAR DES COURAGEUX PATRIOTES "2009 A JANVIER 2014" POUR QUE DES PROFITEURS SURGISSENT DU BOIS AU DERNIER MOMENT POUR ACHETER LES VOTES DES HONNETES ET PAUVRES ELECTREURS POUR ÊTRE LÀ. LES BIENS MAL ACQUITS NE PROFITENT PAS. EN DES MOMENTS DIFFICILES, IL FAUT RANGER L’ARROGANCE DANS UN PLACARD.

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:31, par Citizen
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Avec ses nombreuses attaques, il est temps que nos FDS redoublent de vigilance et ne sombrent pas comme la plupart dans les maquis et jonchés sur les motos 135, ou dernier cri pour faire la "java" et faire le rallye sur nos voies. Il y va de la sécurité de notre pays et de la vôtre ainsi que de l’honneur du pays.
    Que des criminels vous surprennent à chaque fois et créent des morts dans vos effectifs, c’est humiliant. Non plus jamais ça.
    Les autorités devraient équiper considérablement nos FDS et ceux-ci devraient éviter certains comportements (que font certains civils) qui les exposent le plus et par ricochet la population.
    Paix à notre pays !
    Les ennemis de ce pays sur qui l’Éternel a mis sa Main toute puissante et bienfaisante auront du fil à retordre...!

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:32, par charles
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Merci Bouba ! tu as tout dit. ghhhjkkkloooll ; ; ; vvvvggggtyyyuuuuiiiooo,, b v vvfcccffcvvvbv

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:39, par Poko
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Les ennemis extérieurs ne font que profiter de nos divisions internes et de nos querelles politiques interminables pour nous agresser à répétition impunémment. Sur près de 5 ans, les crises politiques à répétition nous ont fragilisés. Depuis les mutineries de 2011, le pays est profondément déstabilisé et l’armée divisée, ce qui nous rend très vulnérables aux attaques extérieures.

    Dans la vie tous les choix ont des avantages et des inconvénients. Quand on chasse une belle femme parce qu’elle est sorcière, elle part avec ses beaux attributs physiques. Ayons l’honnetété de reconnaitre que l’ancien régime est parti avec ses forces et ses faiblesses. En 27 ans sous Blaise COMPAORE, nous n’avons pas été attaqué de l’extérieur. Le nouveau régime de RSS est arrivé avec ses forces (???) et ses nombreuses faiblesses au plan sécuritaire. Roch le changement est venu et voici ses insuffisances. On ne peut vouloir d’une chose et de son contraire.

    Ceux qui meurent au Sahel ne sont ni du CDP, ni du MPP, ni de l’UPC. Ce sont simplement des burkinabè. Devant la mort, il n’y a plus de régime ou de parti politique. Faut-il attendre qu’il y ait plus de morts et d’être humilié à la face du monde avant de nous réconcilier ? Quand nos intérêts politiques deviennent plus importants que notre amour de la patrie, cela veut dire que nous ne sommes plus des patriotes mais des apatrides. Il nous faut taire vite nos querelles pour faire front commun comme un peuple sensé. C’est une question de survie collective et de maturité politique.

    Dieu aime tous les burkinabè qu’ils soient de l’ancien ou du nouveau régime. Lui ne connait pas le clanisme et la chasse aux sorcières. Il déteste ceux qui divisent les frères et entretiennent les querelles. Dieu punit les méchants et leurs descendances jusqu’à la neuvième génération. Il bénit les justes et leurs descendants jusqu’à la millième génération (Cf la Bible). Dieu n’a pas dit son dernier mot sur le Burkina. Il fera triompher la vérité sur tous les mensonges et châtiera les méchants à la hauteur de leurs crimes et méfaits, qu’importe les régimes auxquels ils appartiennent.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:41, par Goomsida
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Je veux tout simplement dire que ces problemes ne sont pas imprevisible.
    Dans une nation on ne pardonne pas une erreure a qui que ce soit.
    Celui qui veut comprendre mon point de vue n’a qu’a faire des analyses sur ce qui ce passe avec notre justice et notre gouvernement.

    Ceux la dont vous accordez des faveurs ou essayez de proteger parce que vous avez collaborer hier vont vous niquer en plein midi.

    Alors reveillez-vous. Juste un conseil.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:53, par Intègre
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Chers compatriotes l’heure est grave. Ils nous ont déclaré la guerre. Soyez vigilants car tous ces évènements qui s’enchainent en l’espace d’une semaine ne sont pas un fait d’un hasard mais d’actes savamment préparés et coordonnés pour destabiliser notre pays. Tout Burkinabè où qu’il se trouve est un soldat en sursit. Si nous sommes unis comme le 16 septembre 2015, ils n’arriveront pas. Mais si nous nous asseyons pour critiquer nos forces de défenses et de sécurité, il sera trop tard. Aidons-les à neutraliser ces bandits armés.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 15:06, par Clair clair
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Parlons d’abord de Intangom. Paix à l’âme des personnes tuées ! Par deux fois, on frappe dans le même coin (Intagom) en l’espace de quelques mois seulement ; quelle légèreté du système sécuritaire ! On peut facilement penser que ces mêmes gars peuvent revenir frapper à Splendid Hotel sans difficulté. On n’a pas de dirigeants en réalité, on a des comédiens ! Il n’y a pas de place à la débroullardise en matière sécuritaire. Il faut des professionnels impitoyables comme Diendéré ou Bassolé pour démanteler les réseaux terroristes et pour qu’ils aient peur du Burkina. Au temps fort des Diendéré et Bassolé, qui oserait attaquer le Burkina ? Ce n’est pas pour les soutenir mais pour dire qu’ils avaient une bonne maitrise des enjeux sécuritaires. Si vous perder votre sécurité, vous auriez perdu votre économie, votre cohésion sociale, tout en fait. Il faut des criminels pour vaincre les criminels et là les Diendéré l’avaient bien compris contrairement à ces dirigeants mouta mouta. On ne sait même pas ce qu’ils font au pouvoir !

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 17:17, par RAWA
      En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

      Clair clair ce sont les mêmes gars que tu cites qui nous ont créé tous ces problèmes. Premièrement, ils ont été complice dans l’assassinat de Khadaffi qui a permi aux bandits d’voir des armes. Ceux qui ont tué le guide savaient très bien que la sous région serait destabilisée et c’est ce qu’ils cherchaient. Quan il y’a la guerre, les affaires marchent bien. Les bandits n’avaient pas peur de Diendéré et de Bassolé. Ces deux là étaient des leurs. Voilà pourquoi ils nous laissaent tranquille. Mais, il faut accepter de souffrir pour se débarrasser de ces bandits pluitôt que de collaborer avec eux.

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 15:30, par léveillé
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Internaute Bouba,tu as faillit me faire mourir de rires !!Newton Ahmed Barry,aigri de la 1ère heure de la transition devenu musulman de la 25 ème heure,prêt à indiquer des endroits stratégiques plan à l’appui aux ennemis du Burkina !!

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 15:33, par Juste
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Au Burkina sous MPP, le ministre de la Défense s’appelle Roch Marc Christian Kabore et celui de la sécurité, Simon Compaoré. On parle, on parle, ils s’entêtent à ne pas écouter. Ces deux là doivent céder leurs postes à des professionnels. Faut pas faire de la politique politicienne, alors que la situation est GRAAAAAAAVE.!Il faut que ces gens du MPP soient responsables.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 15:48, par GORKO
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    A Whisky ,quand tu recevras une balle perdue à cuisse tu comprendras qu’ on est plus dans qui est CDP,MPP, Sankariste et autres .Écoute la voix de Koro Yamyelé et tu comprendras que l’heure n’est plus aux querelles byzantines .

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 16:11, par Cheikh
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Merci à Kôrô Yamyélé que je soutiens énergiquement et merde à ce soulard de Whisky, qui risque d’être la première victime de ses propres turpitudes. Quant à moi, je pense par analyses que cette série d’attaques a pour but d’empêcher la table ronde, que le gouvernement envisage pour très bientôt, en effrayant les participants venant de l’extérieur. Donc il est hors de doute, que c’est une stratégie de sabotage, fomentée encore par les mêmes ennemis de la République, qui n’ignorent pas l’impact positif du succès que pourrait avoir un tel événement pour l’avenir de notre pays.Sans être spécialiste des questions militaires, je souhaiterais également que l’on devance rapidement ces malfaiteurs dans leur sillage, en s"apprêtant à les accueillir déjà aux autres points frontaliers, car j’ai comme l’impression qu’ils sont en train de faire le tour comme d’habitude. En outre, pourquoi ne pas installer à l’avenir, à ces postes frontaliers dont la plupart jouxtent de très vastes étendues d’espaces vides, des miradors dotés de projecteurs tournants ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 16:14, par zindsoaba
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Vigilance ! !vigilance ! Ça ressemble à un plan machiavélique de déstabilisation de notre en créant un chaos généralisé. souvenez vous des écoutes téléphoniques. : créer de la diversion de gauche à droite puis bam ! Attaque des le zounweogo et ououahigouya aujourd’hui, hier des l’oudalan , avant hier à Pô.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 16:22, par KIRIKOU
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Est ce le plan des Mayaki de SORO qui est mis en exécution ? les faits successifs semblent être liés.
    Arrestation ex RSP sur le Nazinon ,attaque à Intagom,braquage à Ouahigouya.
    Comme ils comptent sur leurs amulettes ,laissons les avancez seulement , nous allons les cueillir vifs ,ils seront confondus bientôt sans efforts extraordinaires de la part des forces du Bien.,parole de KIRIKOU.

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 22:17, par Poko
      En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

      HYPOTHESE 1 : Blaise et le RSP ne sont pas derrière ces attaques

      La bataille du pouvoir n’a jamais été aussi âpre et violente que ces deux derniers mois. Il y a sans doute une bataille stratégique entre quatre leaders ( Blaise versus RSS). Plusieurs s’empressent d’accuser Blaise d’être à l’origine de ces multiples attaques meurtrières. Personnellement, je ne pense pas que ce soit Blaise pour les raisons suivantes : l’homme est mis hors jeu et hors de la scène politique depuis deux longues années. Il est sans capacités d’action directe (hommes et logistique) et est déconnecté de certaines réalités du terrain. Il n’a plus le RSP à sa disposition ni l’autorité présidentielle pour pouvoir donner des ordres, financer et coordonner les actions politico-militaires. Les ex-RSP sont traqués et tués dans des conditions floues sans qu’on n’ait le temps de les entendre en justice pour attester leur culpabilité par rapport à des projets de destabilisation du pays.

      En tant que réfugié politique, Blaise est tenu par un devoir de réserve en territoire ivoirien pour ne pas mettre plus en mal Alassane Ouattara qui ne manque pas de problèmes avec les prétendants pressés à sa succession. Blaise n’a pas le contrôle des évènements et des initiatives politiques au Burkina Faso actuellement car son parti le CDP est laminé et morcelé en clans rivaux qui manquent encore de stratégie pour une réconciliation interne et une cohésion dans l’action. Le CDP n’est pas prêt au combat politique comme le démontre le report de son congrès de restructuration. En plus, Blaise est parti sans combattre véritablement "les insurgés" en disant vouloir éviter un bain de sang au peuple. Pourquoi reviendrait-il maintenant tuer les militaires burkinabè à répétition sans revendication ?

      S’il lui reste un peu de qualités du stratège militaire qu’on lui reconnait, osera-t-il engager une bataille perdue d’avance contre le MPP qui dispose encore d’une bonne capacité de mobilisation populaire ? Va-t-il encore se tromper sur les motivations réelles des acteurs politiques et OSC qui s’agitent pour se jeter dans la gueule du loup ? Malgré un désaveu public des tâtonnements, de l’incompétence ou des querelles de leadership des RSS, ce serait suicidaire politiquement pour Blaise comme ce fut le cas en Septembre (putsch CND) de vouloir harceler et décimer les soldats burkinabè dans l’espoir de reconquérir le pouvoir. La réaction des jeunes pro-Zida et autres apprentis insurgés sera encore de faire bloc contre une telle tentative parce que la haine contre Blaise et ses pro est toujours vivace chez certains. Leur facilité de mobilisation par achat et leurre ainsi que leur soutien sans esprit critique demeurent un bon fonds de commerce pour les populistes du MPP qui en usent et abuseront encore pendant un an.

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 16:30, par Veritaslover
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Ils sont où, ces politiciens arrogants qui insultent par leurs déclarations honteuses et mensongères dans la presse, la mémoire des victimes de l’insurrection et du putsch insensé ? Voilà bien des occasions de prouver aux yeux du monde entier vos mérites de "Héros Nationaux" dont vous pourrez vous vanter légitimement par la suite : nous avons besoin de votre sens "patriotique exceptionnel et inconditionnel" pour mettre un terme à ce phénomène d’insécurité grandissant.

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 22:29, par Poko
      En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

      HYPOTHSE 2 : Salif peut être l’instigateur des attaques meurtrières

      Au contraire, pendant que certains optent facilement pour dire que c’est Blaise l’instigateur des attaques sans fournir de preuves et arguments irréfutables, moi, je me demande si ce n’est pas Machiavel himself, le diable politique, l’homme aux milles coups tordus qui est à la manoeuvre. En effet, je pense que c’est dans les querelles internes de leadership des RSS qu’il faut trouver les explications plausibles des attaques en se posant la question : à qui profite le crime ????? L’arme a été utilisée sous la transition avec succès pour favoriser la prolongation. Maintenant que Simon et Roch sont en difficulté et sous les feux nourris des critiques du peuple, pendant qu’ils sont désavoués et insultés par le peuple à cause des attaques, Salif mène la danse sur tous les fronts sans être inquiété ou soupçonné.

      En vrai populiste exercé, il nous sert l’annonce du retrait des 105 000 parcelles hors de toute décision de justice, faisant ainsi comme son sous-fifre Chérif Sy. Il veut récolter seul les félicitations et les dividendes politiques sans ces camarades acculés. Seule indulgence, Salif ne mentionne pas le retait des parcelles de gens du MPP, pas même de Simon et de Roch. Bien malin, il ne veut pas faire imploser le parti qui lui est utile pour sa position de Président de l’Assemblée Nationale. Il y prépare activement l’avènement de son régime parlementaire pour prendre la part de lion tant désiré dans le partage du pouvoir. Cela va se concrétise s’il parvient à faire un passage en force grâce à ces alliés tapis au sein de la Commission Constitutionnelle. Avec un Simon diminué et contesté à la sécurité et Roch à la défense, réduit à sa plus simple expression et incapable de mobiliser des financements pour son programme de gouvernance, avec enfin un Blaise coupable facile désigné des MPPistes, le tour est joué pour créer la psychose en piqures de rappel et laisser le peuple terminer le boulot.

      Il reste seulement à se demander si Salif est capable de recruter, organiser et financer des enturbannés (noirs ou blancs) pour commettre des attaques contre les militaires burkinabès dans le but de pouvoir débarquer ou mettre en faiblesse prolongée ses camarades Roch et Simon ? Connaissant l’homme et ses méthodes d’action, chacun est libre de se prononcer. Son action historique et son éthique du combat politique reposent sur la conviction qu’en politique tous les moyens sans exception (y compris les plus déloyales et inimaginables) sont bons pour parvenir aux fins désirées. Présentement, il a les moyens humains et financiers ainsi que l’assise politique au sein du MPP et de l’armée (merci Denise Barry) pour parachever sa conquête solitaire du pouvoir suprême. Il fut actif au Libéria et s’y connait en guerillas et autres. L’expérience montre qu’il a toujours eu une longueur d’avance sur les autres et n’exclut pas la stratégie du pire pour parvenir à ses fins.

      On pourrait poursuivre les analyses en prenant d’autres personnes comme Djibril et Diendéré qui ont aussi des contacts au Mali. Les derniers évènements de 2015 montrent que chacun à décider de voler de ses propres ailes sans Blaise, de sorte qu’une action tripartite me semble peu probable en raison de leur situation d’incarcération et de manque de liberté de mouvement de chacun. Si ce sont de vrais djihadistes venus du Mali ou d’ailleurs qui veulent étendre leur zone de domination sur le Burkina, quels sont les arguments qui soutiennent cette hypothèse ? Et si les occidentaux (France et USA en l’occurrence) sont à la base d’un montage pour déstabiliser la sous-région et renverser leur contrôle géopolitique, quelles idées peuvent soutenir ce point de vue ?

      Le moment est venu de ne plus exclure des hypothèses par esprit partisan, mais de faire une démonstration avec des arguments objectifs suivant une démarche empirique. Je ne prétends pas détenir la vérité, mais je souhaite que quelqu’un puisse démonter mon argumentaire et convaincre que je me trompe. Une hypothèse est une proposition théorique qui peut être confirmée ou infirmée.

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 16:30, par Bissongo
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Merci Koro Yamyele. Laissons les experts en critique (l’art le plus facile d’ailleurs) continuer a marmoner et mettons-nous derriere nos forces de defense et de securite. Dieu benisse le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 16:41, par Ping D. Degage
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    J’ ai peur pour mon pays. C’est exactement ce que Baise et son regime pourri veulent. Creer le desordre mais qu’ ils sachent que leur temps est fini. Meme s’ ils veulent, ils non ka multiplier les attaques terroristes, les braquages terroristes, les pressions economiques, nous on les regarde seulement. Mais on les laisse pas faire, cette bande de rapaces.Vous n’avez meme pas appris la lecon. Vous etes tombes parce que vous vous etes moques de Dieu. C’est fini comme c’ est fini.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 17:08, par legagnat
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    J’appuie fortement l’appel lancé par Koro Yamyélé. Mais, il que nos plus hautes autorités à commencer par le PF prennent la mesure de la situation. Avec l’arsenal militaire et les unités d’élites dont dispose le pays, faut étouffer cet œuf sanguinaire avant qu’il ne pourrisse et contamine toutes zones sensibles du pays.

    Vive le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 17:11, par le Gaoualais
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Pourquoi dénoncer quelqu’un que vous allez attrapé et libéré dans deux mois ? laisser les gens tranquille

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 17:25, par Idogo
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    je dirai tout simplement à nos dirigeant de songer renouveler le parc armerie de nos FDS ce ne sont pas avec leurs gourdins du 19e siècle qu’ils peuvent combattre les djihadistes qui attaquent avec des armes du 22e siècle. il faut aussi songer au recyclage de nos FDS il leur faut d’avantage de formation de haut niveau qui correspnd a la nouvelle donne. ayons le courage de nous dire la vérité, nos FDS ne sont pas actuellement opérationnelles pour mener à bout la lutte contre le terrorisme qui ne fait que commencer.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 19:33, par Sidwaya
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Vehicule Toyota ilux a été braquer a Ouahigouya a 05hres ce jeudi 13 octobre par des suspects armées par des kalchs et qu’on retrouve ce même véhicule à Ouagadougou plus précisement à bangré wéogo aujourd’hui à 18 hres. Ah ! ah ! ah ! ça sent mauvais ; soyons vigilants et surtout aider nos FDS, car les ex-rsp sont là, c’est pour créer du désordres dans notre capital.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 19:40, par alinea
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    tout ce qui se passe au faso comme insecurite est la resultante de l’inpunite maintenue remarcablemnt dans notre nation. nous navons rien vu d’abord s’il n’y a pas de justice et y decoulant des punitions bien meritees. ce qui me rend tres nerveuse est le fait que c’est la population innocente et infortune qui paye a tout bout de champ la lourde tribu et non meme un seul fils des dirigeants en passant. convenez avec moi mes chers freres que ces derniers nous voyent comme des rats, autrement imaginons un instant que le fils d’un des RSS soit blessé lors d’une attaque au faso, vous serez surpris du haut reveil de ces gars. mais malheur ! he ! Dieu sauve le faso.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 19:41, par Le droitier
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Dernière minute : Le véhicule de marque Toyota Hilux dont l’immatriculation est 11 HM 0089 BF de couleur grise avec des rayures rouges, braqué à Ouahigouya, a été retrouvé au Parc Bangr Weogo, à Ouagadougou]
    Je dis simplement que c’est très grave non de Dieu. Mais et toutes ses contrôles sur nos voies ?
    A bon entendeur salut

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 19:55, par lecoq
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    A chacun sa securite,ne compter plus seulema sur l’armee et dormir,vous risquez d’etre abattu froidement si eux mem leur arm ne percute pas,a qui la faute ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 20:20, par Rodrigue
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Je suis parfaitement d accord avec ceux qui pensent qu à l allure où vont les choses Le président Rock Kabore doit trouver un professionnel expérimenté à la hauteur et confier les postes de ministères de la défense et de la sécurité, l heure n est plus au folklore, c’est très sérieux, ces malfaiteurs ont fait 180km de Ouhaigouya à Ouagadougou sans être repérés, ils sont où ? Et que vont ils faire ? Et que pouvons nous faire ? Ce régime doit se réveiller

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 22:43, par Fils et ami du Burkina
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Que Dieu bénisse et protège le Burkina Faso et les Burkinabè, qui se battent tous les jours pour un meilleur devenir.
    Des ennemies cachés veulent du mal à notre chère patrie, mais comme par le passé, nous invoquons et invoquerons Allah, le Tout Puissant qu’il nous soutienne et nous assiste pour les démasquer et mettre fin à leur forfaiture.
    Ils ont préparé leur plan, mais Dieu est plus fort en stratagème.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 23:36, par Saaga GNAGDGOLMA
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    y a problème !
    1) comment se fait t-il que des voyous avec des armes et une voiture volée entre si facilement a Ouagadougou ? Ou était le contrôle a l’entrée et sortie de Yako ? a l’entrée de Ouaga ? Ona trop vite oublié CAPUCCINO ? les delinquants pouvaient rentrer avec des tonnes d’armes et d’explosifs.

    2) De Ouahigouya à Ouaga, il faut au minimum 1h 30mn. Qu’attendait les forces de gendarmerie de Ouahigouya pour alerter tous les postes de contrôle afin qu’ils redouble de vigilance ?

    3) l’agressé lui même a du peut être appelé mais personne n’a réagit (choses fréquentes !)
    Que Dieu nous sauve ! y a trop de faille dans le système !

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre 2016 à 08:08, par okpayielo
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    BONJOUR CHERS INTERNAUTES ET MERCI POUR VOS RÉACTIONS SI VIVES ET DIVERSIFIÉES.

    IL EST VRAI QUE LES FAITS DE CES DERNIERS JOURS (SORTIE MÉDIATIQUE D’UN CERTAIN BLAISE COMPAORÉ SANS AUCUNE DÉCLARATION S’IL VOUS PLAIT, BRAQUAGES ET ATTAQUES PAR-CI PAR-LÀ AVEC DES VÉHICULES PRÉTENDÛMENT BRAQUÉ À OUAHIGOUYA ET QU’ON RETROUVE 24 H A PEINE À OUAGADOUGOU, ETC.) SONT FORT TROUBLANTS.
    UNE QUESTION : DANS LE SCÉNARIO POURRI DE LA FRANCE OÙ TOUTE LA DYNASTIE COMPAORÉ Y COMPRIS MÊME SON PERSONNEL DOMESTIQUE ONT QUITTÉ LE BURKINA SANS COUP FÉRIR, N’A-T’ON PAS IMAGINÉ UN BLAISE COMPAORÉ ULTRA PUISSANT DANS L’ENVIRONNEMENT YVOIRIEN À LA SUCCESSION DE OUATTARA ? EN D’AUTRES TERMES L’IVOIRITÉ ACCORDÉE À COMPAORÉ + LA RÉVISION CONSTITUTIONNELLE EN COURS EN CÔTE D’IVOIRE NE PERMETTENT-ELLES PAS À BLAISE COMPAORÉ DE SE FAIRE ÉLIRE DÉSORMAIS ? ON N’AURA PAS MIEUX TROUVÉ POUR DÉFINITIVEMENT NOUS FAIRE COMPRENDRE LA « MEDIOCRITÉ » SELON EUX (LA FRANCE ET LA CÔTE D’IVOIRE) DE NOS AMBITIONS.
    DE MON HYPOTHÈSE, J’EN CONCLUS QUE LES FAITS DE CES DERNIERS JOURS (SORTIE MÉDIATIQUE DE BLAISE COMPAORÉ SANS AUCUNE DÉCLARATION, BRAQUAGES ET ATTAQUES EN DIVERS ENDROITS DU BURKINA, ETC.) FONT PARTIE D’UN VASTE SCÉNARIO DE RÉCUPÉRATION DE NOTRE SOUVERAINETÉ À TOUS LES NIVEAUX D’OÙ D’AILLEURS LA PROSTITUTION DE NOS AUTORITÉS ACTUELLES (RSS) DEVANT LA CÔTE D’IVOIRE ET COMPAORÉ AUX FINS DE GRAPILLER QUELQUES SOUS POUR LEUR GOUVERNANCE À VUE. VALÈRE SOMÉ A EU RAISON AU MOINS SUR CE POINT : L’INSURECTION MENÉE PAR LA JEUNESSE (DONT CHAQUE FORMATION POLITIQUE S’OCTROIT MAINTENANT SANS HONTE LA PATERNITÉ !) EST MORTE DANS LES JOURS D’INDÉCISION SUR LA FAMEUSE TRANSITION À METTRE EN PLACE. AU BURKINA AIME-T-ON ENCORE LA VÉRITÉ (SI CE N’EST CELLE DE LA FRANCE) ?
    IL EST DEVENU ÉVIDENCE QUE LA SECURITÉ DOIT FAIRE L’OBJET D’UN MINISTÈRE À PART ENTIÈRE GÉRÉ PAR UN PROFESSIONNEL.
    PAR AILLEURS, JE PROPOSE QUE L’ASSEMBLÉE NATIONALE PUISSE NOUS GÉNÉRER UNE LOI PORTANT CRÉATION DE COMITÉS DE DÉFENSE À L’ÉCHELON NATIONAL DONT LA MISSION UNIQUE SERA ESSENTIELLEMENT LE RENSEIGNEMENT DE BASE POUR NOS SERVICES DE RENSEIGNEMENT (POLICE ET GENDARMERIE). SI CE GENRE DE STRUCTURE EXISTAIT, JE SUIS CONVAINCU QUE LES DIVERSES ATTAQUES CRIMINELLES DEPUIS L’AV. KWAMÉ N’KRUMAH JUSQU’À CE JOUR N’AURAIENT PAS EU LIEU. SI NOUS VOULONS QUE NOS FDS SOIENT EFFICACES, AIDONS-LES INDIVIDUELLEMENT ET COLLECTIVEMENT : LE PATRIOTISME (SI BON À ÉVOQUER PAR NOS FAMEUX POLITICIENS) C’EST D’ABORD CA !

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre 2016 à 09:14, par bush
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    FAUT-IL DENONCER QUELQU’UN ENCORE ICI AU FASO ET LE VOIRE 2 JOURS APRÈS EN CIRCULATION ? QUE CEUX QUI CRITIQUENT "WHISKY" COMPRENNENT QU’IL A POSÉ LÀ TOUTE LA PROBLEMATIQUE DE NOTRE JUSTICE. MEGD DE CE PAYS DES LIBERTES DITES PROVISOIRES.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre 2016 à 11:11, par noel nikiema
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    je suis telma etonné quant j’attend toujour sa dans mon pays. manque de l’insecurité comment un civile peut occupé un poste qu’il mérite pas ?? oubien le president ne veux pas le changé ?? s’il ses qu’il moingne il n’a cas dire on vas le changé.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre 2016 à 15:13, par HACIANNE
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Monsieur SIMON COMPAORE JE VOUS PRIE DE RECHERCHER LES CONSEILS DE DENISE AUGUSTE BARRY C EST MIEUX.LA STRATEGIE MILITAIRE N A RIEN A VOIR AVEC LA STRATEGIE POLITIQUE.
    JESUS AIMAIT BEAUCOUP JEAN ;MAIS IL A CONFIE LES CLES DE L EGLISE A PIERRE QUI L A TRAHI TROIS FOIS.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre 2016 à 18:41, par kiemmok
    En réponse à : Braquage à Ouahigouya ce jeudi 13 octobre 2016, selon un communiqué de la gendarmerie

    Impact de la dissolution du RSP ? Le RSP devait-il être dissous ? Ni y a-t-il pas lieu de répensez le problème autrement ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés