Bobo-Dioulasso : Le syndicat national des travailleurs des collectivités territoriales du Burkina (SYNATRA-CTB) réclame de meilleures conditions de vie

mardi 11 octobre 2016 à 00h00min

Le syndicat national des travailleurs des collectivités territoriales du Burkina (SYNATRA-CTB) est sorti ce lundi 10 octobre 2016 pour marquer son indignation face aux conditions de travail et de vie des agents des collectivités territoriales, face aux traitements discriminatoires et de division à l’égard des agents communaux.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo-Dioulasso : Le syndicat national des travailleurs des collectivités territoriales du Burkina (SYNATRA-CTB) réclame de meilleures conditions de vie

Cette grève fait suite au décret portant modification du barème de solde et classement indiciaire uniquement adressé aux personnels de la police municipale et excluant les autres travailleurs des collectivités.

Au cours de cette grève de 72 heures, plusieurs communications seront menées, d’abord sur le droit de grève, ensuite sur l’historique du mouvement syndical et enfin sur l’engagement des militants.

Le syndicat exige de leur ministre de tutelle de meilleurs traitements égaux et légaux et aussi la révision de la loi 027 qui les régit.
Pour Lamine Passoulé secrétaire général du syndicat, « les raisons de la grève c’est pour d’abord interpeller notre ministre de tutelle qui est monsieur Simon Compaoré pour dire que nous sommes aussi des Burkinabè et que nous avons droit au fruit des efforts que nous consentons pour le développement de ce pays. Et nous jugeons qu’il est temps qu’on parle de nous. Qu’on se penche sur nos conditions. » A-t-il laissé entendre.

Les travailleurs des collectivités se disent être en marge. Ils souhaitent que le conseil des ministres prenne des dispositions pour l’application de cette nouvelle loi.
Face au « faux jeu » que le gouvernement mène avec les agents des collectivités, le syndicat affirme ne pas se laisser manipuler et le travail ne sera repris que sur ordre du bureau national. A réaffirmé le secrétaire général du syndicat, Lamine Passoulé.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 octobre 2016 à 09:27, par N’importe qui
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le syndicat national des travailleurs des collectivités territoriales du Burkina (SYNATRA-CTB) réclame de meilleures conditions de vie

    Vous êtes en train de vous chatouiller pour rire. Il n’y aura rien pour vous. Les agents communaux ne peuvent pas avoir de statut parce qu’ils n’ont pas de statut. Comment vous avez fait pour vous intégrer à la collectivité ? Est-ce par concours, par test de recrutement ou par qui ? 99,99% des agents de la commune sont intégrés par Simon pendant que d’autres personnes trainent nuit et jour sous le soleil sans pouvoir compétir. Vous êtes rentré là-bas par injustice donc ne cherchez pas la justice et l’équité dans l’injustice. Allons y demander au service des RH comment il obtient son personnel : c’est sur recommandation. Le DRH lui même a été recommandé. Un conseil pour vous, soyez humble et recommencer à travailler pour les usagers sinon, l’ASCE-LC va visiter vos locaux pour nous renseigner qui est qui et chacun est arrivé au prix de combien ?

    Répondre à ce message

    • Le 12 octobre 2016 à 12:07, par PATARBTAALE
      En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le syndicat national des travailleurs des collectivités territoriales du Burkina (SYNATRA-CTB) réclame de meilleures conditions de vie

      salut mon frère. parle de ce qui t’interresse car tu ignore bocoup de chose. comprend mieux k’il existe au sein du MATDSI une direction de la fonction publique territoriale . aussi ; les agents communo sont de 2 types à savoir les fonctionnaires permanents et les contractuels. les contractuels sont récrutés soient par les maire soit par des projets ki les paient. les fonctionnaires permanents, pas moins de deux promotions ont subit des concours directs nationaux de recrutema de la fonction publique puis une formation de 2 ans à l’ENAM ou à l’ENAREF. Informes toi pour ètre à jour car bocou de choses t’echape et surtou ne parle q de ce q tu connaît à jour et d’actualité.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés