Présidence de la Commission de l’Union africaine : Pourquoi Jean-Baptiste Natama devrait être candidat ?

vendredi 30 septembre 2016 à 10h50min

Dans la déclaration qui suit, le Mouvement de la Jeunesse Africaine soutenant la candidature de Jean-Baptiste Natama à la Présidence de la Commission de l’Union Africaine, décline les raisons de son appel. Lisez plutôt :

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Présidence de la Commission de l’Union africaine : Pourquoi Jean-Baptiste Natama devrait être candidat ?

Sa vision pour l’Afrique, sa foi et son combat inlassable en faveur de l’impérieuse et possible renaissance de l’Homme et du continent africains, les valeurs qu’il défend et qui sont aussi celles de sa vie, sa riche carrière, ses compétences et expériences académiques, professionnelles et pluridisciplinaires soutenues par de nombreuses distinctions et un leadership affermi font de ce panafricaniste humaniste, le candidat naturel doté du profil et de la presque prédestination pour l’emploi.

Parfaitement au cœur des rouages de la Commission et de l’Union Africaines depuis 1995, Jean-Baptiste Natama y a brillamment exercé plusieurs fonctions et à différents niveaux de responsabilités stratégiques, tout en étant un participant assidu, depuis Maputo en 2003, à tous les sommets de l’Organisation. Il est ainsi connu pour avoir été Haut Représentant adjoint de l’UA pour l’opérationnalisation de la force africaine en attente, membre du groupe d’expert-formateurs aux opérations de maintien de la paix et de résolution des conflits de l’Organisation des Nations Unies et de l’Union africaine, Fonctionnaire, Chef du Bureau de liaison de l’Union africaine à Khartoum pour le Darfour (Soudan) et Adjoint au Représentant Spécial du Président de la Commission de l’Union africaine au Soudan, Chef adjoint de la Mission de l’Union africaine au Soudan (AMIS) Darfour.

Ses mérites, son efficacité et son dévouement lui vaudront de devenir la véritable « tour de contrôle » de l’institution, de 2012 à 2015, au poste très stratégique de Directeur de Cabinet de la Présidente sortante, le Dr NkosazanaDlamini-Zuma, confirmant et couronnant ainsi une carrière bien remplie. Ses anciens collaborateurs parlent d’ailleurs d´un véritable bosseur, doté de grandes capacités de médiation. "C´est une force de l´ombre qui ne vit que pour son continent", renchérit un diplomate africain à la retraite.

Celui à qui la « Maison Afrique » n’a finalement plus grand secret à révéler dispose incontestablement aujourd’hui d’une parfaite maîtrise de l’Afrique, de l’Agenda 2063 dont il a supervisé l’élaboration ainsi que des programmes stratégiques du continent, incluant l’architecture africaine de Paix, de Sécurité, de la Gouvernance et du Développement, une connaissance aigue des institutions africaines et de leur leadership (Parlement Panafricain, BAD, CEA, MAEP…) Expert des questions politiques, géopolitiques et géostratégiques, de sécurité, de défense et de paix à l’échelle du continent, il est aussi nanti de compétences de haut niveau en matière de politiques et relations internationales, de coopération multilatérale, de management et de gestion holistiques des organisations et institutions axés sur les résultats.

Diplomate chevronné, homme d’influence et d’aura, distingué meilleur promoteur de la Diplomatie en Afrique par l’ONG Nouvelle Vision Afrique (Nov’ Afrique) à travers le Prix Panafricain des Leaders (PADEL) en juillet 2016, Jean-Baptiste Natama brasse un important et bien dense réseau relationnel varié avec un carnet d’adresses solidement étoffé en Afrique et dans le monde au niveau décideurs. Cultivant à volonté une grande proximité avec la jeunesse et les organisations de la société civile du continent qu’il considère comme les piliers véritables de la Renaissance africaine, il est aussi l’une des personnalités africaines les plus influentes et les engagées sur les chantiers de cette Renaissance. A l’endroit des dirigeants, leaders et décideurs du continent, il ne cesse d’ailleurs de clamer avec fermeté sa foi d’un panafricaniste humaniste : « La Renaissance africaine, ce sera notre capacité à réaliser l’utopie que nous dictent nos peuples ».

Parfait polyglotte, il manie avec une séduisante aisance une douzaine de langues du continent et du reste du monde que sont le français, l’anglais, l’espagnol, l’arabe, le kirundi, le kinyarwanda, le swahili, le bambara ainsi que beaucoup d’autres langues burkinabè, ce qui en fait un véritable homme de terrain, familier des peuples d’Afrique et de leur quotidien qu’il côtoie, vit, partage et défend. Homme de discrétion, d’efficacité et médiateur de talent, il a été plusieurs fois nommé facilitateur, envoyé spécial et expert au compte de nombreuses institutions dont l’ONU, l’UA, la CEDEAO, le NEPAD dans de nombreux pays africains. On retiendra qu’il fut Médiateur de l’Union africaine dans tous les pourparlers de paix inter soudanais sur le Darfour, membre Représentant de l’Union africaine au sein du Mécanisme de mise en œuvre de l’Accord conclus entre les Nations unies et le Gouvernement du Soudan pour l’action humanitaire au Darfour.

Juriste et excellent communicateur dont l’ardeur et la rigueur au travail sont reconnus, Jean-Baptiste Natama œuvre depuis plusieurs années en faveur de l’éducation et de la formation des élites du continent en tant qu’enseignant-visiteur. Il est ainsi facilitateur de l’ONU et de l’UA à l’Ecole de Maintien de la Paix d’Alioune B. Mbeye de Bamako au Mali, au National DefenceCollege d’Abuja au Nigéria, à l’International Peace Support Training Centre de Nairobi au Kenya, à la SADC RegionalPeace Training Centre d’Harare au Zimbabwe, au Centre Régional de Formation sur la Résolution des Conflits du Caire en Egypte, au Centre d’Etudes Stratégiques de l’Université de Gaborone au Botswana, au Centre de Formation Koffi Annan pour le maintien de la Paix à Accra au Ghana…

Dans son pays le Burkina Faso, il est affectueusement appelé « Monsieur Bonne Gouvernance » et présenté comme un modèle accompli de courage, de persévérance, d’intégrité, de travailleur acharné, dévoué dont le parcours inspire la jeunesse qui lui lancera d’ailleurs l’appel à se présenter à l’élection présidentielle de novembre 2015. Ancien Officier militaire, son pays garde de lui en effet, l’image de ce jeune soldat qui, à l’âge de 20 ans, a été fait à titre exceptionnel Médaillé d’Or du Flambeau de la Révolution (Commandeur de l’Ordre National) pour bravoure et hauts faits de guerre à l’issue de la triste guerre qui opposait en décembre 1985 son pays au Mali frère et ami.Ces valeurs entretenues au fil du temps tant aux niveaux national qu’international à travers une carrière de plus de 30 ans, font de lui un véritable leader charismatique et un manager confirmé au parcours couronné par de nombreuses distinctions dont celles de la Médaille commémorative burkinabè avec agrafe Burundi, de la Médaille d’honneur militaire burkinabè et de la Médaille du mérite de l’OUA.

Homme politique et d’Etat, il est aussi un écrivain à la plume prolifique. Ainsi, outre de nombreuses publications dans des revues et magazines spécialisés sur différents sujets, il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages dont « Tourbillon et Paroles bleues », un recueil de poèmes, « Les droits de l’homme et le MAEP », un sublime ouvrage spécialisé de droit, « Manifeste pour une jeunesse responsable », un essai de morale sociale, « Jean-Baptiste Natama, un nouveau leadership africain », un livre d’entretien dans lequel il livre sa vision de l’Afrique.
Fait à Paderborn le 31 août 2016

La Coordination du Mouvement de Soutien
Martin EDJABOU du Togo
Raoul Melon DIFFO du Cameroun
Cyrille YODA du Burkina Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés