Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Ministère de la communication/ SYNATIC : La rencontre a accouché d’une souris

Accueil > Actualités > Société • • mardi 30 août 2016 à 08h53min
Ministère de la communication/ SYNATIC : La rencontre a accouché d’une souris

Le ministre de la communication et des relations avec le parlement, Rémis Fulgance Dandjinou a échangé avec une délégation du Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC), le 29 août 2016, autour de sa plate-forme revendicative.

Le Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC) a informé depuis quelques jours qu’il observera un sit-in le 1er septembre 2016 sur l’ensemble du territoire national. Si après ce sit-in, « rien n’est fait », il prévoit de durcir le ton en entamant une grève générale le 7 septembre prochain. Objectif : exiger la satisfaction de sa plateforme revendicative. Suite à ce préavis, le ministre de la Communication et des relations avec le parlement, Rémis Fulgance Dandjinou s’est entretenu avec ceux-ci pour voir dans quelle mesure ils pourront aplanir leurs divergences. « Il n’y a pas de vrai divergence. Il y a surtout un calendrier de mise en œuvre et certaines réponses qui ne sont pas totalement dans l’entente des syndicats », a précisé le ministre dès l’entame de ses propos. Et de poursuivre : « Ils nous ont écoutés et nous avons fait des propositions relativement concrètes ».

Au titre des actions, le gouvernement travaille sur un projet de frais de productions ; un autre a trait au service d’information du gouvernement ou la question des Directeurs de la communication et de la presse ministérielle est également posée mais aussi le reclassement des agents bloqués en A2, A3 et B1 depuis 2014. « Nous avons écrit au ministère de la fonction publique pour qu’une commission tripartite se réunisse pour traiter de la question. En ce qui concerne les aspects liés au frais de production, nous sommes en train de les rétablir ; les personnes qui ont cotisé mais pas suffisamment pour aller à la retraite, les EPE que sont Sidwaya et la RTB se sont engagés à faire des compensations pour qu’ils puissent avoir la retraite », a confié M. Dandjinou.

Par contre, un malaise persiste. La question du passage à la société d’Etat. A en croire le ministre, c’est un point difficile qui demande un certain nombre de délais dans sa mise en œuvre. C’est pourquoi, il a dit avoir demandé du temps aux syndicats. « Sur tous les autres points, nous sommes en accord avec eux. C’est peut-être le délai de mise en œuvre qui peut poser problème. Sinon nous avons conscience qu’il y a nécessité à faire évoluer certaines situations », a-t-il souligné. De ce fait, il a invité ses interlocuteurs à prendre en compte les propositions déjà faites et à permettre qu’il y ait une levée des mouvements de sit-in et de grève. Toute chose qui leur permettra de continuer la discussion de façon sereine.

« Nous avons pris acte (…). Mais nous restons sur notre faim car tout ce qui a été dit sont des promesses, des engagements. Pour cela, nous allons rendre compte à la base dès demain et avec l’ensemble des travailleurs de Ouagadougou, nous déciderons comment répondre concrètement ou faire des contres propositions », a signifié le secrétaire général du SYNATIC, Siriki Dramé.
Une chose est sûre pour l’instant, le syndicat ne désarme pas car convaincu que seul le gouvernement à la solution à ses revendications « qui n’ont que trop duré ». Cette énième sortie du SYNATIC connaitra la mobilisation des travailleurs, a annoncé M. Dramé. « Les gens sont gonflés à bloc et nous sommes persuadés que les travailleurs cette fois-ci iront jusqu’au bout pour arracher une satisfaction de leurs revendications », a-t-il indiqué.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Le ministère en charge de la Réconciliation nationale rappelle qu’« il n’est pas en mesure d’accorder un quelconque soutien financier »
Guinée : L’ancien porte-parole du gouvernement arrêté par des hommes cagoulés
Coupe CAF : L’ASFA se qualifie aux 16e de finale en battant le FC San Pedro
GANZOURGOU : La journée marathon du ministre Bougouma
« Surveillance rapide de la mortalité au Burkina Faso » : près de 25 000 décès enregistrés en 2020 et 2021
Semaine nationale de l’information et de l’orientation post-baccalauréat : « Une belle opportunité d’échanges avec les nouveaux bacheliers sur la formation et le financement des études », selon Dr Lydia Rouamba
Communes à statut particulier : Des réflexions pour améliorer la législation
Kaya : SOS village d’enfants clôture son projet d’aide d’urgence
Burkina : L’ONU-HABITAT et ses partenaires renforcent les capacités des acteurs du Centre-nord sur la gouvernance foncière locale
Camp Ouezzin Coulibaly : Sortie de la 47e promotion des Sous-officiers de la gendarmerie
Maintien de la paix dans le monde : 147 policiers et gendarmes burkinabè prêts à servir
Journée mondiale de la sécurité des patients au Burkina : Les soins maternels et néonatals sans risque au cœur de la célébration
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés