Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

jeudi 25 août 2016 à 09h18min

C’est l’inspiration de deux opérateurs culturels, organiser le concours de grosses fesses. Business, activité ludique, ou les deux à la fois ? En tout cas, cette fois- ci, la pilule a du mal à passer. Levée de boucliers dans tous les sens contre cette initiative jugée déshonorante pour la femme, invitée à venir remuer son popotin pour des broutilles. Mais les adeptes de ‘’gros postérieurs’’ ou simples supporters de l’initiative, dénoncent ‘’l’hypocrisie’’ des Burkinabè…

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

Comme d’habitude, deux camps s’affrontent. Ceux qui sont pour l’événement, tout en le défendant, dénoncent ‘’l’hypocrisie’’ des Burkinabè qui ragent contre ce genre d’initiative sur tous les toits, mais aiment ‘’ça’’ tout de même. De l’autre côté, il y a ceux qui disent ‘’trop c’est trop’’, la dépravation des mœurs a atteint des proportions inquiétantes, et organiser un concours grand public pour soi-disant magnifier les femmes à forte corpulence, c’est comme enterrer des bribes de morale restantes. Demander aux femmes « avec des postérieurs généreux », de venir exhiber leurs popotins pour avoir une moto ou une télé, cela n’a rien d’amusant. Bien au contraire.

En réalité, certains ne se fixeront pas de limites dans leurs initiatives tant qu’ils y sentent l’odeur du magot. Ceux qui défendent l’initiative parleront de liberté d’entreprendre pour ceux qui ont eu l’idée, ou l’liberté d’aller voir ou non le ‘spectacle’’ pour le public. Mais, faut-il tout accepter sous le couvert de la liberté ? Si oui, il ne faut pas s’étonner que le peu de dignité qui nous reste foute le camp et que par pudeur, ce que l’on ne devrait exhiber à tout vent, soit montré sur scène et que des gens viennent payer des tickets pour ‘’se laver les yeux’’ comme on dit. Si ce n’est pas du voyeurisme, ça y ressemble beaucoup.

Ces spots publicitaires partout en ville, à la télé et à la radio qui annoncent le concours de grosses fesses à Ouagadougou sont simplement une agression, surtout pour le jeune public en ces temps de vacances. On en vient à se demander s’il y a un capitaine dans le bateau burkinabè pour jouer le rôle de ‘’chien de garde’’ dans la cité.

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) semble ne pas s’émouvoir de ce qui visiblement porte atteinte à la dignité de la femme. D’ailleurs, le communiqué du ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille semble mettre le CSC face à ses responsabilités non assumées. « Nous demandons au Conseil supérieur de la communication (CSC) de prendre des mesures adéquates pour réguler la diffusion sur les chaînes de télévision publiques et privées ainsi qu’au niveau des presses écrites et sur les panneaux publicitaires, les informations ou publicités qui dévalorisent l’image de la femme burkinabè. Et cela en mettant en branle, les dispositions de la loi du 25 octobre 2001 portant interdiction de publicité sur les produits dépigmentant, dont les chapitres II et III condamnent toute forme de publicité qu’elle juge attentatoire à la dignité humaine », lit-on dans le communiqué paru ce 23 aout 2016.

C’est une sortie à saluer, et avant cela, la veille citoyenne portée sur l’événement est en train de porter des fruits. Les deux initiateurs du concours des postérieurs généreux Boubié Firmin Bazié (Agozo) et Hamado Douamba (l’homme de Savane), après avoir été reçus par des représentants du ministère de la femme, ont pris l’engagement d’œuvrer à ne pas salir l’image de la femme, surtout à travers les spots. Ils se sont engagés à un « Recadrage ». Comment ? En annulant purement le concert ?

TCS
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 août 2016 à 05:29, par Nabiiga Ouedraogo Sidi Alfred
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Il n’ y a pas que ces concours imbeciles de grosses fesses qui blessent la morale. Tous les concours " Miss" sont immoraux. C’est la traite de la femme qui continue. La plus belle femme de ceci ou de cela, c’est une injure.Il faut avoir un petit cerveau de moineau monte sur une petite tete pour prendre part a cs concours de la honte. Une femme digne ne va jamais se lancer dans ces faux concours qui sont en fait la promotion de la prostitution de luxe.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 06:12
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Je souhaite que ce concours soit purement et simplement annulé et en même temps je souhaite qu’il se tienne et que tous le boycottent pour donner une belle leçon de morale mais com la morale agonise chez nous, mieux vaut l’annuler pour donner une belle leçon car le recarder n’aura aucun sens. Les filles reviendront pour montrer leurs postérieurs afin de gagner du pain, même que ce pain ne sera pas béni. Eh Agozo et l’homme de la savane, Dieu vous aidera. Alors pitié, ayez du respect pour notre Mère du ciel, pour vos grand.mères, pour vos mères et aussi pour vos épouses, vos sœurs et vos enfants. Ne participez pas à la perversion de la Cité. SVP !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 07:22
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    C’est quelle autre connerie ou bêtise sous prétexte de liberté encore ?Même si l’on aime les grosses fesses ,on ne les veux pas remuantes dans une insulte institutionnalisée de concours public.
    Sachons donner une limite morale à l’extravagante liberté juridique dans nos vie.Je suis sur que certains à ce rythme coucheront avec leur progéniture si un jour la soi disant loi enlevait à cet acte son caractère incestueux.
    Arrêtons nous et réfléchissons un jour à ça.
    N’oubliez surtout pas d’organiser le concours du clitoris le plus naturel ou gros.Ça aussi on aime et c’est aussi la liberté et la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 07:42, par Pharaon
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    faire la promotion de fesses modifiées !!on est où là ?c’est totalement inconcient.vous n’avez rien a faire et vous voulez maintenant encourager nos soeurs a utiliser des produits qui les detruisent,juste pour vous faire de l’argent !!c’est sadique et imoral !!agozo,accepteras-tu que ta fille se prostitue dans des activités macabres,denaturant et honteuses comme celle-là ?vous me decevez trop !!rien que de l’égoisme !!les femmes respectez-vous.on apprecie que ce qui est naturellement irreprochable,telle l’intelligence,qui guide d’ailleurs toutes nos actions !!combattez ces genres d’initiatives qui n’encouragent que la lâcheté !!

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 08:15, par Sidyèta
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Je pense que le Burkina est en train de perdre certaines de ses valeurs et intégrités. Envié par tous à travers le monde, je pense qu’on risque de ne plus avoir confiance en nous. En plus organiser miss grosses fesses apporte quoi de concret à la nation, en dehors du fait que l’initiateur aura son argent et contribuera à la dépravation de mœurs, que certaines personnes ne voient pas de suite ou font semblant de ne rien voir. Hypocrisie ou quoi ?
    Il faut que chacun contribue a sa manière a la construction du Faso qui nous est tous chers, que passer son temps a ne rien faire et contribue également à tout détruire.
    Bon vent à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 08:18, par HOLO DAH
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    CONCOURS DES GROSSES FESSES MAIS POURQUOI PAS CONCOURS DES PETITES FESSES. SOYONS SERIEUX RESPECTONS LA FEMME.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 08:21
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Moi je pense que la morale a déjà trépassée au pays des Hommes Intègres. Il ne reste maintenant qu’à organiser ses funérailles. Comment peut-on permette à des gens gens d’organiser soit un concours pour promouvoir les fesses de la femme. Qu’est-ce qu’on y gagne ? Qu’est-ce que la jeunesse en particulier et le pays en général y gagnent en organisant ce concours, qui à mon avis, ne fais pas honneur à la femme. Mais comme les autorités de ce pays ont jetés l’éponge quant à leurs responsabilités, tout ce qui contribue à abrutir la femme et la jeunesse est la bien venue. Le CSC ne joue pas aussi son rôle. Tout ce qui passe sur la RTB est les autres chaines privées n’est qu’une incitation à la dépravation des messes ; raison pour laquelle nos sœurs de nos jours ne se gênent plus a porter des collants à tout vents, y compris dans les lieux de cultes. Mais je pense que le vrai combat viendrait principalement des femmes elles-mêmes. Nous les hommes, on ne fera que les appuyer et les accompagner. UN PEU DE RESPECT QUANT MÊME POUR LA DONNEUSE DE VIE !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 08:30, par M.S.
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    ENFIN ! Mieux vaut tard que jamais, a-t-on coutume de dire.
    Chapeau bas au Ministère en charge de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille pour cette interpellation bien à propos. En effet quelles que soient les bonnes intentions de bonnes volontés, on ne peut pas mener un combat contre une pratique jugée indécente, tant que les premières personnes concernées par cette pratique ne prennent pas leur taureau - du moins le taureau - par les cornes. Quelqu’un disait que c’est le propriétaire du chien enragé qui en premier se saisit de sa tête, et les autres viennent ensuite à son secours.
    Vous conviendrez avec moi que si ce concours a lieu (Plaise à Dieu, aux femmes et aux hommes de bonne volonté que ça n’ait jamais lieu), ce ne sont pas les hommes ‘masculins’ qui vont se déguiser en femmes ‘féminines’ pour faire ’bim-bim’. C’est sûrement pour imiter les ‘bobaraba’, les ‘bobarafitini’ et les ‘Awolaba’ qui se passent sous d’autres cieux, que certains de nos artistes ont cru avoir fait la trouvaille du siècle avec ‘bim-bim’. Le Ministère de la Femme l’a si bien exprimé : " La lutte contre la discrimination sexuelle [ajoutons « et pour la défense et la préservation de la dignité de la femme »]est d’abord le combat des femmes et elle passe par la valeur qu’elles donnent à leur propre image"
    C’est bien de demander au Conseil supérieur de la Communication (CSC) de « prendre des mesures adéquates pour réguler la diffusion sur les chaînes de télévision publiques et privées ainsi qu’au niveau des presses écrites et sur les panneaux publicitaires, les informations ou publicités qui dévalorisent l’image de la femme burkinabé » Cependant il faut que les femmes et les hommes de bonne volonté fassent la veille citoyenne sinon éthique, pour scruter ces informations et publicités afin d’aider le CSC à déceler celles qui portent atteinte à la dignité humaine en général et à celle de la femme en particulier. N’oublions surtout pas de jeter un regard critique sur les documentaires et feuilletons sur nos chaînes de télé ; des choses pas catholiques s’y passent souvent. Et quand les parents s’empressent de se saisir de la télécommande pour changer de chaîne, les enfants leur disent : « Papa / Maman, c’est une rediffusion »
    L’IMAGE DE LA FEMME NE SERA RIEN D’AUTRE QUE CE QUE LES FEMMES-ELLES-MEMES VEULENT QU’ELLE SOIT

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 08:38, par boka
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Celle de droite est bien hein !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 08:39
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    La morale est de retour au pays des hommes intègres. Malheureusement avec un fond d’intégrisme. Pourquoi accepter l’exhibition des femmes pour le concours "miss" et refuser ce concours "bim bim" juste parce que cela tient compte du postérieur. Le concours "miss" tient compte de plus de critères que la forme et cela attise l’appétit des expatriés qui sponsorisent cela à coût de millions. Dieu seul sait ce qui se passe dans les vestiaires de ces concours et les pressions que subissent les candidates "miss". Au moins pour ce concours, il y a un sens d’humour, et aussi pour dire qu’on peut être grosse mais admirée. ça fait quoi ??? de grâce, entre nous qu’ont les gros postérieurs d’attirants ? Laisser les gens tranquilles. Exhibition, exhibition, commencer par interdire l’importation de certaines tenues de femmes, par fermer les bordelles et les boîtes de nuit. Hypocrites que vous êtes, laisser mon pays laïc tranquille vous les grands consommateurs de dépravations.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 08:47, par lecorbeau
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Vous n’avez rien a dire. Les concours miss Burkina ou des jeunes filles filles viennent trémousser leurs popotins et défiler en maillot de bains devant de vieux pervers sont plus immoraux que ce concours de grosses fesses.Si vous êtes sincères avec vous même allez au bout de vos revendications en demandant l’annulation pure et simple du concours miss Burkina.Si les filles "tailles fines" ont le droit de faire la promo de leur corps devant les vieux pervers du pays pourquoi les femmes rondes ne peuvent pas en faire autant ? Pour votre gouverne sachez que le Burkina n’est pas pionner dans ce domaine ce concours existe bel et bien dans d’autres pays comme le Brésil par exemple

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 08:49, par yems
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Il reste maintenant à organiser Miss titim tim après que bibim bim soit passé. Alors que cette manifestation passe ou pas, Nous avons débordé les limites. Avant on utilisait les femmes pour decorer les cérémonies, et aujourd’hui cette pratique continue toujours. C’est la que la gente féminine doit se rendre compte que son corps est toujours comme un jouet pour les hommes. Mais malheureusement certaines femmes ne pensent qu’à travers leurs fesses. Ces femmes n’ont jamais protesté et aujourd’hui c’ est le ministère de la femme qui s’injurge contre Miss bimbim, alors pour moi c’est un Eveil de conscience de leur part pour se ressaisir. Donnons leur cette chance en respectant leur point de vue. Excusez moi cher lecteurs vous savez le noir est à la fois intelligent mais parfois aussi trop bête. On aime copier trop chez le blanc sans savoir qu’il n’a pas la meilleure civilisation.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 08:49, par MEDA W.
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Pour l’honneur de la femme et celui du Burkina,ce vil concours devrait être annulé sans autre forme de procès. Ce qui s’est passé déjà est suffisant,tournons une nouvelle page.sinon un jour, les homosexuels organiseront un concours du mâle le plus sexy ou les hétéro ;l’homme qui possède le sexe le plus long.La liberté a aussi des limites,surtout quand il s’agit de promouvoir la culture de la dépravation de façon ouverte.On peut regarder des films porno sur sa télé ou portable et se prendre le pied à outrance ,ça c’est un problème personnel mais quand on invite et incite la jeunesse à ciel ouvert comme à cette manifestation, on doit durcir le ton et mettre fin à cela. Le gouvernement doit revoir les textes à l’égard de ces concours avilissants. Même si le public semble aimer,ce n’est pas une raison pour laisser n’importe lequel pantin assoiffé de gain mettre en danger la morale publique.Enfin,ça c’est un avis.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 08:55, par John le bobolais
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Une telle initiative venant de Agozo ne doit surprendre personne ici au Faso. vous ne voyez pas comment ce dernier s’habille lors de ces prestations ? La notion de la morale lui a échappé il ya longtemps. Mais je n’en veux pas à Agozo puisqu’il est à la recherche de sa pitance j’ai pitié de nos sœurs qui ne lui donnent pas cette leçon de vie.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 09:03, par Lionceau
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    M. Le journaliste TCS du lefasonet, merci pour les "IMAGES ILLUSTRATIVES", des femmes « avec des postérieurs généreux » comme je les adore. Donc c’est ça Bimbim là ? Ou avez vous pris les photos ? ils ont déjà organisé concours là ou quoi ?

    On dirait que moi j’ai le même œil que l’internaute 9 Boka deh !

    Heureusement que le CSC, n’a pas censuré vos images, sinon je n’aurais pas eu " la folle envie de parcourir votre article en totalité". Aaah aaah ! ce n’est pas grave pourvu que Mme le Ministre n’’interpelle pas encore notre cher CSC sur des images et propos dévalorisantes de la femme dans les média

    Lol ! Vous voyez que c’est pas vraiment facile. BimBim quand tu nous tiens ! C’est nous même on aime ça wooh, on va faire comment ?

    En tout cas merci beaucoup TCS, même si on interdit concours là on aura vu un peu ooh !


    Webmaster laisse passé SVP

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 09:08
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    C’est le mot fesse qui vous met dans cet état ou bien si non on parle de miss pour les fille maigrichonne et affamées à tout moment sans que l’on voit votre réaction. Pour une fois on parle de nos femmes africaines et naturelles, c’est à ce moment qu’on voit des pseudos intellectuels sortis de je ne sait où crier à tout bout de champ. Hypocrites là quittez !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 09:13, par GES
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Dévalorisation de la femme burkinabè !!! A-t-elle commencé avec les initiateurs du concours cité ? NON. Depuis au moins une décennie, en circulation ou au cours des manifestations du genre FESPACO, etc. on voit des filles et femmes aux fesses et seins en l’air, pire avec des numéros de téléphone gravés dessus (4 chiffres sur la fesse ou le sein gauche, 4 chiffres sur la fesse ou le sein droit). Toujours en circulation, il y a des filles et femmes d’un certain rang social au volant de leur véhicule, en jupette, les jambes écartées et les poils en désordre.
    Cela dit, entre spots publicitaires et cette triste réalité, je choirai les spots publicitaires, entre agression virtuelle et agression physique (viols), je choisirai la première.
    A mon avis, le Ministère de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille ainsi que le Ministère de la culture que j’ai écouté ce matin sur la radio OMEGA gagneraient à organiser des campagnes de sensibilisation des filles et femmes au lieu de demander le recadrage ou l’annulation d’un concours.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 11:53, par pataamleukré
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Vont elles se présenter sans Burkindi ,pardon sans burkini ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 12:02, par Zorro
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    A ceux qui encouragent cette initiative en dénonçant l’hypocrisie des burkinabè parce qu’ils aiment ça, je dis ceci : l’être humain (en dehors des religieux et religieuses qui font le vœux de chasteté) aime bien les rapports sexuels et en particulier les partenaires qui savent bien le faire mais est-ce pour autant qu’il faut organiser un concours du meilleur ou de la meilleure partenaire sexuelle après un acte sexuel en public ? Le ministère de la culture devrait interdire purement et simplement cette manifestation. Je suis catholique mais je comprends maintenant pourquoi dans un certain pays islamique, il avait été créé en son temps, un ministère de la promotion de la vertu et la répression du vice.........Kayiii !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 12:22, par lex père
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Dès la 1ère ligne, on peut lire un délicieux "opérateurs CULTURELS"... En fait, à défaut de pouvoir donner du pain au peuple, on lui offre des jeux...

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 12:28, par lex père
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Pour répondre à l’internaute 19, je tiens à lui faire remarquer que les hauts dignitaires d’Arabie saoudite, pays qui ose disposer d’un ministère de la protection de la vertu, ne sont pas les derniers à acheter des magazines pornographiques quand ils viennent en Europe ou à s’offrir les services de call-girls dans leurs palaces de luxe....

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 12:39, par burkinabé
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    J ai l impression que la dépravation est entrain d atteindre un niveau où il sera difficile de gérer , parce qu’ à cette allure, ne soyons pas surpris de voir "une élection de filles nues". J avais une considération pour agozo surtout après son tout 1er album qui conscientisait . Mais , il a pris un autre virage qui n est plus intéressant. Déjà, j ai trouvé que la tenue , voire , le caleçon qu’ il a porté lors des Kunde 2016, n était pas du tout artistique mais nul dans tous les sens. Et pour cette élection de filles aux grosses fesses, Je crois qu’ il devra l annuler tout simplement s il ne veut pas que ses fans le laisse tomber.
    Il pourrait organiser une activité en vue de récolter des fonds pour les malades, les orphelins, les personnes âgées... qu’ il dit défendre.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 12:44, par Saïd
    En réponse à : concours des grosses fesses .

    la question est savoir si les organisateurs sont croyants ou athées .sinon je pense que les religieux jouent leurs Part dans la société burkinabé donc la balle est le camp des autorités qui gouverne.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 12:52
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Internaute 9, boka, ne te laisse pas avoir. Regarde bien c’est mêmes fesses là seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 12:52, par Zounogo
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Le BF n’est qu’une copie de la France qui souhaite voir la nudité de la femme que de la voir bien habillée décemment. Le burkini ne doit pas être vu comme un accoutrement musulman mais comme un accoutrement qui rend la femme digne et respectable.
    En ce sens, nos mêmes ministères ont acclamé et encouragé l’organisation des concours soient disant Miss où les femmes et filles de petite corpulence viennent montrer leur corps, leur nudité. Pourquoi ne pas permettre à celles rondes de présenter les siennes aussi ? Est-cequ’il n’ya que des tailles fines au BF ? Ou bien n’ont-elles pas de dignité ? Si c’est ainsi Votez une loi pour qu’elles se promènent nue alors.
    IL S’AGIT DE LA DISCRIMINATION A L’EGARD DE LA GROSSE FEMME. Ça fait honte si vous votez et chantez chaque fois la politique de la non-discrimination et vous êtes agissez pour la discrimination.
    Ouanré, est-ce parce qu’elle est maigre qu’elle n’interpelle pas les autorités à interdire les élections miss ou bien c’est une simple jalousie de la grosse et femme ?Ou bien elle n’était pas engagée à lutter pour la cause de ses semblables ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 13:00, par BOUKIRA
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Internaute 16, je partage en partie votre incompréhension. Les années d’avant on parlait de miss pougbédré ou quelque chose dans le genre sans que cela n’émeuve personne. Or ce n’est ni plus ni moins que le même concept "exalter les rondeurs féminines" repris un peu maladroitement peut-être en insistant sur le mot "fesse". Chers promoteurs supprimer ce mot par quelque subterfuge que ce soit, et vous pourrez circuler librement.
    C’est désolant, s’il y a à condamner, il faut plutôt condamner le concept d’exhibitionnisme dans globalité, sinon la levée de boucliers à laquelle nous assistons actuellement n’est qu’un jeu d’hypocrisie. Souvenons nous que la dépravation des mœurs annonce le déclin d’une nation. Avant la crise en CI, il y avait mapouka !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 13:12, par Alexio
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Le Bresil a ce concour chaque annee. Mais est-cela arrete la vie de suivre son cours. Notre societe doit demystifier justement cette fausse morale qui nous obscurantisent.

    Mr Zorro, si vous etes catholique, je crois que c est par convictions. Alors je ne vois pas pouquoi moraliser ceux la qui challengent votre catholicite ?

    Jesus votre Dieu avait etroitement des rapports humains avec Magdela la prostituee. Son dernier jour sur la terre, elle etait a table avec Jesus.
    Dans un pays laic, je m imposerait contre toute mixture de la religion pour en de couler des lois conforment a celle-ci.
    L hypocrisie religieuse ou des religions qui nous manipulent depuis leurs introductions en Afrique analphabete, jusqu a nos jours.

    Les Europeens qui nous ont colonises sont pires que nous le sommes. En matiere de standard morale, ta liberte de critiquer doit s arreter la ou la liberte des uns ou des autres commencent.

    Voila pourquoi les boites de nuits pour Streep-tease, pour homosexuels existent. Etc.
    Chacun dans son chacun dans un pays democratique.

    One peut pas defendre tous ceux que on n aime pas. Sinon la terre serait invivable pour nous tous. Une question de gout evidemment.
    Cela demande de la tolerance et une grande ouverture d esprit. C est du catholicisme selon St Jean.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 13:22, par yé !
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Interdisons donc :

    - Miss Burkina où on défile avec maillot dit de bain. La salle de spectacle est-elle une salle de bain, une piscine ou une plage ? En quoi la jeune fille de 20 ou 25 valorise t-elle la femme lorsqu’elle défile aux 3/4 nue (juste un léger soutien-gorge et un string) devant des spectateurs ?

    - Miss Pogbédré où c’est l’obésité, considérée ailleurs comme un problème de santé publique, qui est mise en valeur.

    - Les festivals kiegba et autres djandjoba, ces rencontres traditionnelles où les femmes magnifient (ou se cognent) les fesses.

    - Les clips vidéos de nos artistes locaux où des filles/femmes burkinabè remuent frénétiquement le popotin. Ils sont légion.

    Si on a fermé les yeux jusque là, pourquoi ces cris d’orfraie ? Tout ce qu’on peut reprocher aux promoteurs de Miss BimBim, c’est d’avoir osé le mot "fesses". Sinon des points ci-dessus, pas un seul n’expose autre chose que la femme-objet ! La preuve : pourquoi n’y a t-il pas les pendants masculins de ces spectacles ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 13:53, par NBA
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Voyez-vous les gens !!! Des personnes avec des idées précaires, éclairées par je ne sais quel esprit en vu de saper l’intégrité futur de la jeunesse burkinabè... D’autres pensent que tous les moyens sont bons pour entreprendre.... ATTENTION FAITES UN BACK UP !!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 14:14, par BOUBA
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Miss Burkina on a compris ! Miss Pogobédré on est d’accord mais Miss Grosse Fesse ça c’est du bordelle.Ah ! les femmes pitié à vs on dirait que votre dignité est totalement finie maintenant.Le peu d dignité qui restait voila que tu l’a déjà bafoué.IL faut sanctionner les individus qui ont ces mauvaises initiatives.Ministère de la femme,ONG voie de la femme,association féminine où vs êtes ?VS êtes attaqués hoooooo !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 14:51, par prince
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Il ne faut pas que deux imbécile dans la république puisse embarquer tt le monde.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 15:07
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Épiphénomène au Faso, je dis bien épiphénomène !!! La liberté animale et l’argent roi vont nous brouter tous ici !!! A quand le prochain ’’concept’’ provocateur ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 15:28, par yembi
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Hey les gens !! ils sont malins hein ? concours de grosses fesses. donc elles vont defiler, dehancher, remuer, secouer, et vous serez assis deriere pour apprecier ? mais une question au jury la decision se fera comment ? les fesses seront seront pesées au kilo oubien ça sera comment ??

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 15:51, par Sage
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Des concours bêtes comme ça !
    Quel est votre mérite d’avoir de grosses fesses ou d’être belle ? Quel effort avez-vous fait pour avoir de grosses fesses ? Du n’importe quoi !!!
    Quant à ceux qui parlent de liberté, mon œil !!! Nul part sur la Terre, la liberté est totale. 1, la nature vous fixe des limites ; vous voulez volez et planez comme un oiseau ? et bien ! la nature vous arrête ; vous trouvez que la joue du Pr là, B.. mérite une petite gifle, vous ne serez pas libre de le faire et vous repartiez avec des injures pas possibles. Au total, en dehors des limites naturelles, chaque société fixe les limites de la liberté qu’elle pense être bonnes à un instant T.
    Pour ceux qui disent que les gens condamnent mais aiment ça, je leur poserez la simple question de savoir, s’ils seraient fiers de voir leurs propres filles ou sœurs participer à cette niaiserie ? très peu répondront par l’affirmative ; ils veulent que les filles et sœurs d’autres participent pour s’égayer ; quel égoïsme !. Si c’est bien, envoyer vos filles et sœurs participer.
    Non ! merde quoi ! "soulever le cœur de l’homme" comme ça pour des conneries.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 15:57, par SAMORY
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il ya AWOULA en COTE D’IVOIRE (vous êtes GAOU)

    Si c’est pas de la "gaousie", il faut savoir que les concours de beauté sont fonction des cultures des peuples et des nations. Chez certains peuples comme dans le SUD de la Côte D’ivoire d’où vient le MAPOUKA que vous avez tous aimé, avoir des fesses fortes est synonyme de belle femme.
    La COTE D’IVOIRE a officialisé le concours MISS AWOULABA et c’est en personne la Prémière Dame et des membres du gouvernement avec un Direct sur la RTI qui permet de faire l’élection MISS AWOULABA. La gagnante part avec au moins 5 Millions de F CFA ;
    Que les GAOU retournent dans leurs villages. Nous avons nos traditions et aimons la femme africaine.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 16:02, par Doloumkanga Issouf Ouedraogo
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Desormais on va faire concours de gros caca aussi dans ce pays.Tout va a vau- leau dans ce pays de la plus belle merde. N’ importe quoi. Mais pourquoi ca ne derange pas les gens, l’ idee meme de Miss tout court qui est le debut de la devalorisation de la femme ? Ou bien la Ministre qui ne se plaint pas contre Miss Burkina accepte qu’ on devalorise la femme dans son entierete, pas seulement les fesses ? Je suis contre cette exposition des corps que personne ne peut fabriquer. je ne suis pas seulement contre Miss BimBim ou BeteBete.On a qu’a etre logiques. Ou on s’ insurge contre ces concours Miss qui ne veulent rien dire et ne representent que les plus belles femmes des membres du jury qui choisissent certainement leurs +Belles en connaissance de cause, cad, apres avoir bien goute meme, ou alors on liasse n’ importe quel escroc qui a l’ imagination fertile organiser son concept tordu. Vous n’ etes pas contre la peine de mort, mais vous etes contre qu’ on coupe les bras des condamnes. C’est ca, n’ est-ce pas ?Hypocrites, vous tous qui sont contre ce machin Betebete, hypocrites de vous si vous n’ allez pas contre Miss Burkina. Alors, laissez Agozo organiser son Miss Betebete pour avoir a manger. On s’ en fout de la morale. Elle n’ existe plus dans ce pays. Meme si tu peux egorger ta maman pour etre riche et rouler en V8, ou est le probleme ? Est-ce que es gens se posent encore de questions sur l’ origine des richesses ? Nous, ici, on a fini avec ca. Laissez Agozo faire comme la majorite des cupides Burkinabe. Comme ca demain, moi je vais organiser Miss Volcan. Ca va demenager. Car la ca se passera directement , en live, dans la couette et en direct avec un encephalogrammme pour voir quelle fille peut amener plus haut au 7 eme ciel.Comme ca, on va aller droit au but du devergondage car pourquoi croyez- vous qu’ il y ait ces concours ? C’est pour le plaisir des hommes, n’ est-ce pas ? Et quelques filles a la tete de coq, cervelle de moineau, croient vraiment qu’ elles sont reellement les plus belles. Selection de bordelles nationales et internationales, ouais ! Webmaster, tu me censures depuis alors que je ne fais que dire la verite et toi - meme tu es d’ accord avec moi. Faut pas faire le faux type comme bcp de burkinabe. Je ne fais que conscientiser ces femmes idiotes qui croient que quelque part, il y a une "plus belle femme". Heureusement que c’est pas toutes les femmes. Becp sont blessees dans leur chair et leur dignite avec ce manque de respect pour nos mamans, les femmes. Si tu ne me publies pas, tu es d’ accord que la Miss est plus belle que ta femme. En comment ? C’est toi seul qui sais ce que la maman de tes jolis enfants t’ apporte comme beaute dans la vie. La beaute, c’est seulement le physique ? Tchrrrrr...Mme la Ministre, vous devez lutter contre toute atteinte a l’ integrite physique et morale de la femme. Ne vous arretez pas seulement a l’ exposition des grosses fesses. Luttez contre l’ exposition de tout le corps de la femme. On ne respecte que ce qui n’est pas vulgaire, que ce qui semble dur a avoir et meme a voir. Quand c’ est expose deux pour 5f, la, c’est des mangos, moins cher. Les greffies, c’ est jamais 2 pour 5f et c’est rare, c’est cher.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 16:13, par TENGA
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    je passe par là pour féliciter Caroline Ouanré pour son engagement à lutter contre cette bassesse. Outre cette activité de carence d’idées, je souhaiterai aussi que nos chaines de télé arrêtent de passer aussi les télénovelas qui concours aussi à détériorer l’éducation de nos enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 16:41, par Le Juré
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Aiie, si on regarde même, ça vous fait quoi ? est ce que ce sont vos fesses qu’on regarde ?
    Que ceux qui ne veulent pas regarder n’ont qu’a fermer les yeux. Comme cela, chacun tirera son compte :

    1- Ceux qui regardent sont enjaillé
    2- Ceux qui ne regardent pas iront au paradis
    3- Celles qui montrent leurs BimBim auront leur moto, chèques et peut-etre meme mari
    4- Ceux qui organisent auront leurs gombo.

    Moi, je ne cherche rien de tout ça. Je veux juste être membre du jury DE PRÉSÉLECTION des candidates.
    Agozo, pardon il faut m’appeler oooh

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 17:13, par KOUMBEM
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Internaute n°10.Merci de votre franchise.Je valide.
    Allons seulement !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 19:03, par angamiri
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Continuer à restreindre les libertés sous des prétextes divers jusqu’à ce que des barbus illuminés viennent interdire la vente et la consommation d’alcool dans un Burkina laïc. Allons seulement. À bon entendeur salut

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 19:25, par LE MAITRE
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    c’est tristne que des gens qui ont une mère puissent penser à des choses pareilles. il est vraiment temps que l’on arrête ces choses. la femme est devenue un gagne pain pour les artistes. chaque jour la TNB nous diffuse ces filles qui ballance leurs fesses non ? le premier promoteur des cela c’est notre télé et tous les artistes qui sont devenues des fabricateurs de porno à l Burkinabé. ce qui est sûre que personne ne soit candalisé, il y aura des femmes candidates. c’est d’abord aux femmes de défendre leur honneur. si les NAPAGBA de sa majestée le NABA BAONGO devraient réagir. les vraies premières dames c’est elles. les autres ne feront que sponsoriser cela pour assurer l’électorat de leurs maris.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 20:12, par zaza
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    bonjour a tous et a toutes
    Moi, si ce concours a lieu je vous jure aux noms de tous ceux qui me sont chers que je vais m arranger pour organiser "le concours Mister Gros et Long Penis"
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 22:36, par YIINONGHIN
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    malédictions toutes ces choses maudites, que DIEU nous aident a les éradiquer hors de nos sociétés. L’occident a pris le dessus mais ayons espoir, la situation se renversera d’elle même. Je salue cette action du ministère de la Femme....!!! Et pour les internautes qui ont cités des horreurs passées comme miss Burkina, miss pogbedre et autres ; sachez que ce n’est ni le même régime ni les mêmes ministres et a la différence il y a maintenant un MINISTÈRE DE LA FEMME donc attendons voir !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 00:47
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Il nya pas cet homme qui naime pas les fesses. Donc accompagnons levenement.....

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 03:16
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Trop tard Mmme le Ministre. La femme est devenu est un objet de plaisir. Il faut l’avoir à ces cotés : au gouvernement ; comme secrétaires, dans nos associations, etc. des lobis occidentaux guidés par satan font tout pour detourner nos societés au nom du modernisme. Nos gouvernements de grands garibous plient sur toi.
    Avec la dscriminatoire en faveur des femmes dans les emplois je crains une haine contre les femmes. Leur seul salut, c’est quand tu te rends compte que ta maman est une femme.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 03:24, par koukson
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    a l,internaute 42 zaza,ce concours de gros et long sexe n,aura de candidats que des personnes idiotes comme vous autres.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 04:17
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    N044, tu es un pervers. Ce n’est pas parce que tout le monde aime les fesses comme tu le dis qu’ il faut aller les exposer en public, devant le regard meduse de nos enfants. On aime le sexe aussi mais pourquoi on ne le fait pas en public ? C’est ta fille aux fesses desordonnes- la, tu vas accompagne dans ca !!! Tchrrrrr !!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 10:04, par Docteur Socrates
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    C’est peut-être l’occasion pour nos autorités d’engager la réflexion en vue de la mise en place, s’il n’en existe pas, d’un "observatoire des bonnes moeurs et de l’intégrité".

    Comme l’ont mentionné certains participants au forum, il ne faudrait pas seulement supprimer le concours des grosses fesses mais également les différents concours de miss qui créent des frustrées et qui n’honorent pas les femmes. En témoigne les petites tenues dans lesquelles elles sont quelque fois obligés de défiler pour "officiellement" montrer leurs atouts physiques et officieusement satisfaire la libido de quelques pervers !

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 10:42, par Le Bison
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Je suis un homme d’un certain âge, mais honnêtement au regard de tout ce qui passe à la télé depuis des années je ne vois pas en quoi ce concours gêne. Je me suis mis depuis longtemps dans le positif de la chose n’ayant pas le choix et pour cela le concours "Bim Bim" permet de mettre en relief ou d’illustrer la beauté de la femme corpulente. Parce que ce n’est pas tout le monde qui voit cette beauté. Allez demander aux femmes corpulentes comment elles souffrent pour se faire admirer

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 12:22, par Façon de voir
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Super ! Laissez-nous profiter du spectacle SVP ! Si vous acceptez les concours miss où les corps des femmes minces sont mis en valeur, pourquoi vous refusez ce droit aux femmes aux formes généreuses ? Et puis, ne faisons pas une fausse bagarre pour les femmes alors qu’elles mêmes rament à contre-courant dans leur comportement. Les organisateurs ne forcent aucune femme à venir s’inscrire pour ce genre de spectacle ; d’ailleurs, si aucune femme ne s’inscrit, l’opération va mourir d’elle même ; mais attendez voir combien vont se bousculer pour s’y inscrire. D’autre part, ce que vous ne savez pas, c’est que les rondeurs féminines (naturelles bien sûr) soignent le stress de beaucoup hommes quand elles sont en mouvement. C’est ce que certaines ont compris en rivalisant d’habillements extravagants et provocants mettant en valeur leur postérieur à chaque fois qu’elles ont l’occasion de se faire voir. Ne soignons pas hypocrites comme l’a dit l’internaute n°16, combien de gens n’adorent pas les rondeurs féminines qu’ils ne s’en privent jamais à chaque occasion ? Alors supprimer tous les concours miss ou bien laissez-nous nous délecter à coeur joie !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 22:50
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Les burkinabe aiment les femmes mais sont de grands laches. Ils aiment les fesses maigres. Donc quand c’est Miss Maigre maigre comme chez les blanc- la, ils disent rien. mais quand c’est Miss Grosse fesses, ils foyi. Ils pensent a leurs mamans tout de suite et se rappellelent l’ existence de la morale. Sinon, c’est la meme nudite- la qu’ on veut nous montrer, djo ! Laissez- nous on va se laver la figure comme d’ habitude. C’est pas chaque jour on peut voir ces bordelles de luxe se denuder. Sinon normalement Miss Maigre ooh, Miss Grosses ooh, c’ est dans quel concours de Miss on verra pas les fesses ?Hebe !!! Pour ca, on ameute tout le quartier des ayatollahs nouveaux ?Ils sont devant toi, ils n’ ont pas vu ton front( Miss Maigre) mais ils voient ta nuque( Miss Grosse Fesses). C’est nouveau, ca ! Desormais, plus de Miss dans notre pays. C’est Moutapha Kanr Soba Babli Bonkiano qui amene sa bordellerie de New York en 1985. Sinon Miss miss pour aller ou ?Vous pouvez definir la beaute, vous ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 22:54, par Testicule D’ Or
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    N028, Ye, moi j’ ai une idee. On va organiser le Concours Mister Gros Testicules d’ Or. Conditions preliminaires a remplir : Avoir blinder 3 femmes dans la meme annee : Une fille non maire, sa propre femme et la femme du voisin ! Si tu es d’ accord avec la proposition, appelle moi sur mon76- 45 320123. Si tu ne me trouves pas, laisse un message sur ma boite vocale.

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2016 à 00:46, par FANTASY
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Laissez les gens mater les grosses fesses. C’est quoi ça ? Rien que la photo illustrant l’écrit est alléchante et on veut priver les gens de leur bonheur. On va mater les vrais culs une fois pour de bon. Ceux qui veulent pas de derrière n’ont qu’ à nous foutre la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2016 à 13:50
    En réponse à : Concours des grosses fesses : Il faut savoir mettre des limites à la liberté !

    Mes amis que vous le voulez ou pas, les fesses ou "bassins" font parti des critères de beauté physique et de séduction d’une femme. Les femmes elles mêmes s’évertuent à mettre en exergue ce critère de beauté et de séduction à travers leurs démarches, leurs tenues ....
    Il y en a même qui prennent des produits ou subissent des chirurgies esthétiques pour valoriser leurs fesses.

    Et les hommes les fustigent du regard et les apprécient, si ils ne les désirent pas en secret.
    Secret de polichinelle d’ailleurs.

    Maintenant si vous ne voulez pas que l’on exprime tout haut ce que tout le monde y compris les femmes ont dans leurs subconscients, c’est autres choses.

    Au demeurant, concours ou pas, publicité ou pas, ça ne changera en rien le coté sensuel de la chose. Les hommes continueront a aimer et les femmes a aimer et valoriser leurs fesses.

    A mon avis laisser les gens s’enjailler. C’est juste un peu d’adrenaline pour oublier la pauvreté et autres petits soucis.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés