Programme présidentiel d’urgence/Eau et assainissement : Le ministre a visité les travaux dans le Sud-ouest

vendredi 1er juillet 2016 à 22h09min

Le marathon continue pour le ministre de l’eau et de l’assainissement. Après les régions du Centre et du Plateau-central où il a visité quelques ouvrages en cours de réalisation dans le cadre du programme présidentiel d’urgence, Niouga Ambroise Ouedraogo était cette fois-ci dans le grand Ouest. Première étape de sa tournée : le sud Ouest. De Nako à Oronkua en passant par Koursera-Poura, c’est au pas de course que la mission a apprécié positivement l’exécution des travaux.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Programme présidentiel d’urgence/Eau et assainissement : Le ministre a visité les travaux dans le Sud-ouest

Le programme présidentiel d’urgence en sa composante Eau et assainissement est lancé depuis fin mars 2016 et sur le terrain, les premières infrastructures sortent de terre. Forages, systèmes adduction d’eau potable simplifié et latrines. Les entreprises d’exécution et de contrôle s’activent pour livrer les ouvrages à temps. Au terme d’une visite de cinq heures dans trois communes du Poni et du Ioba, le ministre Ambroise Ouedraogo a reconnu que l’exercice en valait la peine et s’est dit confiant quant à la suite des travaux.

Bientôt la fin du calvaire

A Nako, commune située à 40km de Gaoua, le ministre a visité les travaux de réalisation d’un système d’adduction d’eau potable simplifié (AEPS), un ouvrage conçu pour faire face au manque d’eau potable constaté dans la commune, et ce jusqu’à l’horizon 2020. D’un coût total de 93 462 042 F CFA, cet AEPS à terme sera composé d’un forage de 5.17 m3/h qui alimentera quatre bornes fontaines, d’un château d’eau métallique de 20 m3, qui selon les propos de Casimir Ilboudo de Planète ingénierie et développement, devrait être fixé le 15 juillet.

Pour Rose Kambou, habitante de la commune, ces ouvrages d’eau viennent à point nommé car ils éviteront aux populations les longues distances à la recherche de l’ « or bleu ». Quant au maire nouvellement installé, Doubloni Hollo, il a rappelé au passage que la commune compte 23 forages en panne et que les habitants de cinq villages n’ont pas encore accès à l’eau potable.

"Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd", a déclaré le ministre à ses hôtes. Bien que réceptif au message, Ambroise Ouedraogo a rappelé à chacun de "bien faire son travail". Il a par ailleurs félicité et encouragé les entreprises pour le travail sans calculs qu’ils abattent au quotidien pour rendre les ouvrages dans les délais, c’est à dire avant le 27 septembre 2016.

Le plan de Plan International pour les villages

Après Nako, la mission a mis le cap sur Kourbera-Poura. Là, Plan international a mis en oeuvre depuis 2013, un projet visant à créer un espace propice au développement de l’enfant. Toutes les 32 concessions du village disposent d’une latrine. Celle de Da Sié Désiré a été visitée par le ministre qui n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction sur la qualité de l’ouvrage. La défécation à l’air libre ne sera plus qu’une mauvaise habitude à Kourbera-Poura, village qui est en passe d’obtenir la certification. En plus des 3081 latrines qui ont été construites dans le Poni et le Noumbiel, Plan international a réalisé également 145 forages.

Cliquez pour lire la suite sur regions.lefaso.net

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net
Photos : DCPM du ministère de l’eau et de l’assainissement

Quelques chiffres sur les réalisations prévues dans le Sud-ouest

• Cout estimatif du programme présidentiel d’urgence-Composante Eau et Assainissement en 2016 : 600 millions de francs CFA ;
• Sur les 56 forages neufs à réaliser, 12 ont été réalisés à la date du 23 juin 2016 ;
• La région compte 16 AEPS fonctionnels sur les 20 présents ;
• 1 AEPS neuf sera réalisé et un autre réhabilité
• 620 latrines familiales, 2 latrines publiques, 4 latrines pour écoles
• 100 puisards domestiques.

Source : Dossier de presse

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er juillet 2016 à 15:16, par Amadoum
    En réponse à : Programme présidentiel d’urgence/Eau et assainissement : Le ministre a visité les travaux dans le Sud-ouest : 23 FORAGES EN PANNE !

    "23 forages en panne" realises a cout de millions, "et que les habitants de 5 villages n’ont pas encore acces a l’eau potable".

    Quand j’etais en classe de sixieme un de mes professeurs, francais, nous avait dit un jour que nous Africains etions toujours prets a acheter les choses, mais tres lents a les entrenir. Nous etions tres faches et prets a le lyncher. Mais, le temps, l’observation et la reflection aidant, je lui ai donne raison. Pourquoi ces forages ne fonctionnet-ils pas ? Rien ne peut justifier leur non-fonctionnement..

    Pour metre fin a a de telles pratiques facheuses sur toute l’etendue du territoire, voici ma suggestion : pourquoi ne pas livrer de telles realisations avec des pieces de rechanges et former une personne/ un groupe de personnes qui veilleront a l’entretien de ces forages ? Cette approche doit etre une des conditons attachees a la livraison de tous les ouvrages dont la realisation requiert l’expertise que nous n’avons pas sur place. Peut-etre c’est deja fait !

    Sinon, pourquoi depenser des dizaines, voire des centaines, de millions F CFA pour realiser un ouvrage qui s’arretera de fonctionner parcequ’une piece doit venir de... Ou encore, nous attendons quelqu’un de ... pour la reparation. Il y’ a des annees, une telle explication etait acceptable, mais aujourd’hui, je ne le pense pas.

    Bonne fin de semaine a tous !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2016 à 18:05, par Et puis quoi ?
    En réponse à : Programme présidentiel d’urgence/Eau et assainissement : Le ministre a visité les travaux dans le Sud-ouest

    Un élève de sixième qui a, comme réflexe, de songer à lyncher son professeur pour avoir exprimé une opinion. Mme ou M. Amadoun, c’est sans doute des larmes de tendresse qui vous viennent aux yeux chaque fois que vous entendez que des élèves ont agressé des enseignants - comportement en voie de normalisation dans ce cher pays !

    D’accord quand même avec vos suggestions relatives à l’acquisition des pièces de rechange et à la formation du personnel.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés