Enseignement supérieur privé : L’ESTA sur le chemin de l’excellence

mardi 31 mai 2016 à 23h00min

Les étudiants et l’équipe d’encadrement de L’Ecole supérieure des techniques avancées (ESTA), n’oublieront pas de sitôt la journée du samedi 28 mai 2016. La raison : 6 diplômes de l’école ont été accrédités par le CAMES et une promotion a fait son entrée sur le marché de l’emploi. Il s’agit de la 13ème promotion 2014-2015, baptisée « François de Salle Ouédraogo ». La cérémonie était placée sous le patronage du professeur Filiga Michel Sawadogo, ministre en charge de l’enseignement supérieur.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Enseignement supérieur privé : L’ESTA   sur le chemin de l’excellence

« Désormais avec l’accréditation des diplômes, vous possédez bien plus que des parchemins, mais des sésames, de véritables passeports pour les entreprises, pour le monde entier », a indiqué le nom de baptême de la promotion, François de Salle Ouédraogo, Directeur général de la SONABEL, représenté par la directrice des ressources humaines, Edith Traoré.

Ainsi, après la reconnaissance de 4 diplômes en 2007, l’ESTA poursuit son objectif d’assurance qualité : « Former des techniciens supérieurs et ingénieurs immédiatement opérationnels et répondant aux besoins effectifs des entreprises ».
Un pari réussi, puisqu’au cours de l’année 2015, 6 diplômes soumis au CAMES ont bien été accrédités. Selon le Directeur général de l’ESTA, Dr Siriki Traoré, cette accréditation est au mérite du conseil scientifique de l’ESTA, du corps professoral et des étudiants. A cet effet, les 18 meilleurs étudiants de la promotion 2014-2015, ainsi que les meilleurs enseignants ont été récompensés pour la qualité de leurs prestations.

Pour le patron de la cérémonie, le professeur Filiga Michel Sawadogo, il s’agit d’une cérémonie très importante à laquelle, il a tenu à participer. « Cette cérémonie est relative à la promotion de l’excellence. Nous voulons que l’ESTA poursuive dans ce sens et surtout, que les autres établissements, particulièrement les établissements privés, puissent intensifier les actions tendant à la promotion de la qualité de l’enseignement supérieur ». Aussi, il s’est dit satisfait de la cérémonie de récompense des meilleurs étudiants, un système d’émulation qui motive certains étudiants à maintenir le cap et d’autres, à suivre le bel exemple.

Dans cette dynamique, le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation (MESRSI), a convié les écoles supérieures et la jeunesse, à s’intéresser aux filières technologiques, des filières pour lesquelles, le Burkina à d’énormes efforts à fournir.

Représenté par Edith Traoré, directrice des ressources humaines de la SONABEL, le nom de baptême n’a pas manqué de saluer les premiers responsables de l’ESTA pour l’immense travail abattu. Ainsi, il s’est dit convaincu quant à leur intégration sur le marché de l’emploi. « Au regard des filières pour lesquelles vous avez opté et de la qualité de la formation que vous avez reçue, j’ai la ferme conviction que avez l’attirail nécessaire pour affronter avec succès le marché de l’emploi » a-t-il noté.

Par ailleurs, persuadé que nul n’a la science infuse, François de Salle Ouédraogo a exhorté ses filleuls à se remettre en cause et « à rester humbles dans l’apprentissage parce que les technologies ne sont pas figées, elles évoluent très vite, et peut être même beaucoup plus vite ».

Créée en 2003, l’Ecole supérieure des techniques avancées (ESTA), forme des étudiants dans 7 filières. Ce sont : réseaux informatiques et télécommunication, génie électrique et informatique industrielle, génie biomédicale, électromécanique, système information et réseaux, finances comptabilité, marketing et gestion commerciale.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés