Corruption électorale : Le RAJIT et le REN-LAC en synergie pour combattre le phénomène

jeudi 19 mai 2016 à 06h11min

Le Réseau africain des journalistes pour l’intégrité et la transparence (RAJIT) a organisé, en collaboration avec le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC), un panel sur la corruption électorale, le 14 mai 2016. C’est le Centre national de presse Norbert Zongo qui a servi de cadre pour cette rencontre d’échanges et de sensibilisation des journalistes sur le phénomène.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Corruption électorale : Le RAJIT et le REN-LAC en synergie pour combattre le phénomène

La campagne électorale en vue des municipales du 22 mai 2016 bat son plein. Malgré l’interdiction des gadgets et autres cadeaux, l’on constate que les partis politiques et candidats indépendants distribuent du carburant, des tee-shirts, et même des espèces sonnantes et trébuchantes aux électeurs. Objectif : pouvoir bénéficier de leurs voix le jour du scrutin. C’est ce qui avait également été constaté au cours des élections présidentielle et législatives de novembre 2015. D’ailleurs, selon un rapport du REN-LAC, les partis arrivés en tête lors de ces élections couplées sont celles qui ont distribué le plus d’argent.

C’est donc pour sensibiliser les journalistes sur le phénomène que le RAJIT et son partenaire ont organisé ce panel qui a duré plus de deux heures. « Nous avons jugé important, pour un réseau comme le RAJIT qui œuvre pour la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption dans notre pays, d’échanger avec la presse burkinabè sur le contenu de la loi sur la corruption en période électorale et aussi échanger sur le rapport du REN-LAC sur la campagne électorale de 2015. C’est pour nous une question essentielle d’œuvrer à ce que les deniers publics soient bien gérés et que le partage des ressources soient équitables, que la gestion soit efficiente pour que nous puissions avancer vers le développement », a expliqué Gabriel Kambou, le président par intérim du RAJIT.
Car, poursuit-il, une chose est de voter une loi, une autre est de l’appliquer afin que les résultats attendus puissent être atteints.

Les intervenants ont relevé entre autres le fait que l’application de la loi pose problème. Pire, ont-ils précisé, le civisme des hommes politiques laisse à désirer. En témoigne les affiches de leurs logos sur des espaces interdits par la loi. « Actuellement, il est décrié l’incivisme des jeunes, des élèves, mais on oublie que les partis politiques sont les premiers à être ‘’inciviques’’. Si la loi vous dit de ne pas mettre vos affiches sur le goudron ou sur des portails ou encore sur certains édifices publics, et vous le faites, vous êtes disqualifiés pour demander aux autres de respecter la loi. C’est de l’incivisme et nous devons le dénoncer », a martelé Gabriel Kambou.

Les discussions ont également porté sur la question de la réglementation du financement des activités des partis politiques. Il s’agit, entre autres, des aspects liés au financement public, au plafonnement des dépenses de campagne, au financement privé des activités des partis politiques et des campagnes électorales. « C’est des interrogations qui méritent d’être posées et qu’il faut, à l’issue d’un débat suffisamment ouvert et élargi, arriver à trancher ces différentes questions. Personnellement, je pense qu’il faut réglementer la question de financement privé et réfléchir à l’interdiction des financements publics accordés aux partis politiques », a confié Bruno Kéré, chargée de plaidoyer et de lobbying du REN-LAC, par ailleurs principal animateur du panel.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés