Exclusion d’un agent de la DRJFIP : Le SYNAJEFP dénonce une violation des libertés syndicales

samedi 14 mai 2016 à 00h05min

Camarades militantes et militants,
Camarades sympathisantes et sympathisants,
Chers travailleurs,
Le personnel de la Direction Régionale de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion Professionnelles du Centre-Sud (Manga) observe depuis le samedi 07 mai 2016 un mouvement de protestation contre une décision d’exclusion du camarade SAWADOGO Mahamadi, agent à la DRJFIP et exclu du Comité régional de sélection des dossiers pour le compte du Programme Emploi Jeunes pour l’Education Nationale par les autorités du Département.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Exclusion d’un agent de la DRJFIP : Le SYNAJEFP dénonce une violation des libertés syndicales

En effet, le camarade SAWADOGO Mahamadi aux dires des autorités, aurait été auteur de supposées déclarations sur la page Facebook du SYNAJEFP et celles-ci tendraient à freiner l’engouement des jeunes pour le programme au niveau régional.
Saisi par la section régionale du SYNAJEFP Centre-sud, le Bureau Exécutif National a entrepris des échanges et des concertations avec les autorités du ministère ainsi que d’autres organisations sœurs. A l’issue de ces échanges et concertations, le BEN fait l’analyse suivante de la situation :

1. La sanction prise par l’autorité contre le camarade ne respecte aucune procédure administrative disciplinaire, donc illégale et arbitraire. A ce jour aucune notification de faute administrative n’a été adressée à l’agent pour qu’il puisse émettre son droit de réponse ;

2. La sanction en elle-même souffre d’un vice de procédure car le Gouverneur de la Région concernée, Superviseur du Comité régional PEJEN n’a été saisi, ni informé et avisé par les Autorités sur la nature de la sanction ;

3. Les opinions émises par le camarade SAWADOGO Mahamadi ne violent en aucun cas le secret professionnel ;

4. Le camarade n’a en aucun moment dans ses propos, offensé ou outragé l’autorité ;

5. Ces opinions ont été en plus exprimées sur la page du syndicat qui est un cadre d’expression libre, un canal d’information et de communication à l’endroit des militantes et militants, des sympathisantes et sympathisants.
Deux exemples simples :

 De nombreux enseignants émettent quotidiennement des opinions contraires à celles des autorités sur le continuum éducatif et sur le système Licence-Master-Doctorat (LMD) et autres programmes dans le secteur de l’éducation. Ils n’ont jamais été renvoyés des salles de classe sur la base de leurs opinions ;

 Des agents de santé formulent des critiques sur l’opération de la gratuité des soins néonataux sans qu’ils ne soient interdits d’apporter des soins aux malades.
De cette analyse, le BEN considère qu’il y a une violation grave des libertés syndicales, des libertés d’opinion et d’expression.

Par conséquent, le BEN désapprouve cette mesure notoirement arbitraire et
condamne cette propension à embrigader et à mettre au pas le personnel du MJFIP. Il rejette systématiquement la directive de la hiérarchie invitant le camarade SAWADOGO Mahamadi à adresser une lettre d’excuses à l’autorité. De même les tentatives d’intimidations à l’encontre des camarades connaîtront la réaction systématique du SYNAJEFP et de l’Unité d’Action Syndicale (UAS).

Toutefois, le BEN se réjouit de la forte mobilisation du personnel et salue l’esprit de solidarité qui anime en ce moment les camarades du Centre-sud et le soutien exprimé et manifesté par la majorité des agents des différentes structures du Département. Il vous invite à rester mobilisés pour la défense des intérêts de travail, matériels et moraux.

Le SYNAJEFP saisit l’occasion pour adresser tous ses sincères remerciements à la coordination régionale de l’Unité d’Action Syndicale du Centre-Sud et la Section Régionale de la F-SYNTER pour son précieux soutien à nos camarades dans leur quête de liberté et de justice.
Il exprime sa reconnaissance à toutes les organisations syndicales sœurs, en particulier à la coordination nationale de la F-SYNTER pour leurs soutiens et leurs conseils avisés.

En rappel, les libertés démocratiques et syndicales au regard de ce qui précède, demeurent toujours une quête permanente pour la construction d’une société de justice, de liberté et d’égalité. Le SYNAJEFP invite les autorités du MJFIP au respect de l’esprit de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 qui a révélé la soif d’expression du peuple burkinabè dans son ensemble. En effet, le peuple s’est inscrit dans une nouvelle ère démocratique, une société plus ouverte et respectueuse des libertés individuelles, collectives et démocratiques.

En outre, si le sentiment de rejet du PEJEN est plus que jamais perceptible en témoigne la faiblesse des inscriptions dans les structures techniques du Département en charge des questions d’emploi, la réaction de rejet des syndicats de l’éducation face à ce programme, la crainte d’échec du PEJEN ne saurait se transformer en un acharnement contre des agents qui, du reste, déploient quotidiennement des efforts pour sa mise en œuvre.

La situation est donc préoccupante et le Syndicat National des travailleurs des secteurs de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle appelle les travailleurs des niveaux central, déconcentré et rattaché à plus d’union et de cohésion. Il vous invite à rester mobilisés pour les batailles à venir.
Cette situation vient encore une fois de plus, interpeller le personnel du MJFIP à une vigilance accrue et à la solidarité agissante.

Seul (e) s les Organisé (e) s Triomphent !
Vive le SYNAJEFP.

POUR LE BUREAU EXECUTIF NATIONAL
LE SECRETAIRE GENERAL NATIONAL
Raoul BAYALA

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 mai 2016 à 00:44, par prédicateur
    En réponse à : Exclusion d’un agent de la DRJFIP : Le SYNAJEFP dénonce une violation des libertés syndicales

    Militer dans un syndicat ne veut pas dire être arrogant. Depuis plus de quinze ans je milite utile dans le syndicat de mon secteur ministériel, mais quand lis vos publications on a souvent l’impression que vous voulez provoquer l’autorité pour qu’on parle de vous. Les membres de votre syndicat ont besoin de formation en syndicalisme. Sinon n’importe qui ’exprimera n’importe comment et cela décrédibilisera ce jeune syndicat déjà dynamique. Rappelez souvent vos ’’hommes’’ à l’ordre. Un formateur.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai 2016 à 08:49, par Tapsoba R(de H)
    En réponse à : Exclusion d’un agent de la DRJFIP : Le SYNAJEFP dénonce une violation des libertés syndicales

    Hummm ! JC BOUDA a vraiment fort à faire avec son ministere .Au ministere ça bout ,semble t-il .Et comme si cela ne suffisait pas,des problèmes aux services déconcentrés de ce ministère viennent s y greffer.Licenciement ou Exclusion du comité régional de sélection ? Ses propos sont-ils de nature à mettre en cause son impartialité dans ce comité de sélection ? Ou dénonce t-il justement des methodes pas catholiques ? Des zones d ombre tout de même !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai 2016 à 20:22, par le Che
    En réponse à : Exclusion d’un agent de la DRJFIP : Le SYNAJEFP dénonce une violation des libertés syndicales

    Ce syndicat a besoin d’etre soutenu vu ce qui se passe dans la maison , tenez vous bien, le Ministre est mal tombé depuis qu’il s’est écarté de son SG Lamouzana que l’APROJEFP, une association des agris a combattu parcequ’il est franc et digne de conduire BOUDA à leur détriment, jeunes indignés de la transition. l’APROJEFP a su passé par l’incontournable et l’homme fort de la maison, que j’appelle Sacré le DRH qui s’est fait berné par Nabaloum et compagnie et a pu positionner des élements de sa structure. Aujourd’hui, le syndicat et tous les cadres sont mécontents du fait que la maison est politisée par un SG et autres. La maison est clanisée par les ressortissants de Manga. Le syndicat est devenu fort et recoit des intimidations par moments mais , le ministre oublie beaucoup de choses. Les cadres sont mécontents et aussi reconnaissent tous que le PEJEN est nul et sans avénir. Vous pensez que les cadres ne sont pas des intellectuels ? critiquer, c’est dire les failles et même si demain, vous fabriquez un programme médiocre comme celui du bac +2, il sera bel et bien critiqué. Alors pour que la maison ait la paix, le depart de BOUDA est sollicité et il faut un SG de la maison et c’est tout. Vive les cadres et vive le syndicat. Unissons tous contre l’intimidation et la peur. Beaucoup de problèmes

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai 2016 à 21:52, par Bast
    En réponse à : Exclusion d’un agent de la DRJFIP : Le SYNAJEFP dénonce une violation des libertés syndicales

    Yako, mon ministère de la vieillesse avec le vieux Bouda, allons seulement sur le sang des jeunes du 30 et 31 octobre. Le reveil sera douloureux un mercredi, pardonnez un jeudi matin après ces élections municipales. Tous les jeunes et autres structures n’attendent rien de ce ministre n’en déplaise à ceux de manga

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 11:18, par CPD
    En réponse à : Exclusion d’un agent de la DRJFIP : Le SYNAJEFP dénonce une violation des libertés syndicales

    Il ne faut pas régionaliser les choses. DEMBELE avait nommer Lamouzana parce que c’est son parent. Est ce que le SG actuel est du Centre Sud ? Votre syndicat semble être rempli de gens aigris sinon que veut dire" nommer un SG de la maison ?" Quitter dans ça, il faut de la compétence. N’est ce pas OUBDA et votre LAMOUZANA qui ont jeter le ministère dans gouffre où il se trouve aujourd’hui ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 14:11, par Opinion
    En réponse à : Exclusion d’un agent de la DRJFIP : Le SYNAJEFP dénonce une violation des libertés syndicales

    Ce syndicat fait trop de publications au lieu de passer par des actions vigoureuses pour ce faire entendre. L’expérience a montré que les autorités de ce pays n’entendent que le langage de la force.
    Faites mille publications, personne ne vous écoutera, même l’opinion nationale ne vous prendra pas au sérieux.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 14:14, par Depassage
    En réponse à : Exclusion d’un agent de la DRJFIP : Le SYNAJEFP dénonce une violation des libertés syndicales

    Le monde syndical doit s’intéresser à cette affaire qui parle de liberté syndicale et d’expression. Comment un agent peut-il faire l’objet de discrimination sur la base de simples critiques ? Je n’en crois pas.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 14:20, par Loé
    En réponse à : Exclusion d’un agent de la DRJFIP : Le SYNAJEFP dénonce une violation des libertés syndicales

    Vive le SYNAJEFP. Le combat n’est pas simple lorsque les ennemis internes sont plus dangereux que les ennemis externes. Mais bon, qu’à cela ne tienne, pouvons nous baisser les bras face à l’oppression ? Dans tous les cas, la nature a horreur du vide, sans contre-pouvoir, il y’a forcement abus de pouvoir. C’est pourquoi, même si certains estiment que le SYNAJEFP n’est pas à la hauteur de lutte, qu’ils viennent apporter mains fortes !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 14:24, par Unmot
    En réponse à : Exclusion d’un agent de la DRJFIP : Le SYNAJEFP dénonce une violation des libertés syndicales

    C’est quelle histoire encore ? Exclure un agent pour des critiques ? C’est quand même sérieux.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 14:29, par coup2coeur
    En réponse à : Exclusion d’un agent de la DRJFIP : Le SYNAJEFP dénonce une violation des libertés syndicales

    Internaute 1 ou Prédicateur. Un syndicaliste doit avoir une forte personnalité comme Bassolma BAZIE. Je ne sais pas ce que vous appelez arrogance, mais vous semblez être nul en syndicalisme.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 15:27
    En réponse à : Exclusion d’un agent de la DRJFIP : Le SYNAJEFP dénonce une violation des libertés syndicales

    Quand un syndicat se mele des nomminations d’un ministre, il ignore sa veritable raison d’etre qui est de defendre les intérêts matériels et moraux des travailleurs. Le SYNAJEFP depuis le ministre DEMBELE, l’éminente médiocrité du gouvernement de la transition, a passé son temps à rivaliser avec des associations qui n’ont aucun lien de nature avec lui. APROJEF a dit ceci , un tel a dit cela, le syndicat a droit de siéger dans tel ou telle instance... voici le bilan pathétique d’un certain RAOUL BAYALA caractérisé par la défense d’intérêts bassement individuels et sordides à la tête de ce syndicat qui ne peut rien apporter aux travailleurs du MJFIP. Si ce n’est manipuler la peur des différents autorités du ministère sur ses prétendus capacités de nuisance pour en tirer profit. Monsieur le ministre Bouda, faites votre travail en âme et conscience en ayant pour souci que l’histoire vous donne raison et en vous méfiant de ce syndicat dirigé par un collectif d’ambitieux des postes de nomination. Mais pour revenir sur le sujet, rétablissez ce travailleur dans ses droits et évitez les bagarres inutiles.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 22:23, par L’Homme Fort
    En réponse à : Exclusion d’un agent de la DRJFIP : Le SYNAJEFP dénonce une violation des libertés syndicales

    Désolé d’entendre tous ces gens repus et indignés. Le camarade BAYALA Raoul, si vous le connaissez, vous tomberez des nus. Il n’a rien à cirer avec vos postes de nomination en acceptant se sacrifier pour l’intérêt collectif pour présider les destinées du SYNAJEFP. Le syndicat est dans son rôle de dénoncer les dérives des responsables.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 22:30, par L’Homme Fort
    En réponse à : Exclusion d’un agent de la DRJFIP : Le SYNAJEFP dénonce une violation des libertés syndicales

    Internaute 11 : Sûrement un voleur de la République sous la transition qui verse sa bile crapuleuse et nauséabonde toute honte bue de son passage au MJFIP. Suivez mon regard un soit disant tout puissant du MJFIP sous la transition. L’homme à qui vous vous adressez a une hauteur d’esprit et de vue que vous. Bande de voleurs de la République. L’ASCE à vos trousses.
    Camarade SG soyez serein et laissez ces vautours vautrer.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés