Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

samedi 14 mai 2016 à 00h30min

Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police Nationale ,en ce jour triste pour toute la famille des forces de Défense et de Sécurité , avec la perte de ce brave et jeune policier.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

Il venait à peine , de prêter le serment de protéger et servir ses concitoyens jusqu’au sacrifice suprême.

Tombé alors qu’il essayait juste de faciliter et sécuriser les trajets de ses concitoyens. ..

Paix à son âme.
Repose en paix, brave homme de loi.
Courage à ses collègues pour la suite.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 14 mai 2016 à 12:34, par Chapité
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    RIP. j’espère que la réaction des policiers américains sera désormais votre ; il est temps de gouverner, restaurer l’autorité de l’Etat n’en déplaise aux chercheurs de bétail électoral

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 12:36, par Passék-taalé
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    On vois maintenant que la cohésion entre les FDS tant prônée par nos autorités commence à prendre forme.Vivement que sa perdure.Paix à son âme.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 12:53, par Professeur
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    Nous sommes tous responsables d’une manière ou d’une par notre soutien au mauvais comportement de nos concitoyens. On est prompte à manipuler l’ opinion publique contre les force de sécurité. Je suis persuader que si c’était l’ usager qui était décédé le public aurait réagi violemment contre la police bien qu’il ait provoqué l’ accident.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 13:58, par Fasokadi
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    face a cet incivisme grandissant sur le territoire national ; face au silence de nos dirigeants ; face a cet agonisement de l`autorite de l`etat ; je ne peux que dire courage aux FDS ,l`avenir nous dira qui a raison.. Paix a l`ame du disparu.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 14:41, par BASSAN Juste
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    Merçi à la gendarmerie nationale ainsi que les autres forces de défense et de sécurité. Car "l’UNION FAIT LA FORCE". Paix à l’âme du disparu. Que le seigneur apaise les cœurs de sa famille ainsi que la famille de son institution.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 14:52, par Trahison
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    Tres beau geste de la part de nos freres gendarmes. Policiers et gendarmes poursuivant les memes buts a travers des corps differents, tout mal a l’ un des corps est tout le mal fait a tout le corps de la securite. Nous populations y sont les premiers gagnants. Je sens la sincerie dans ce message. Et c’est pourquoi j’ y reagis tres positivement. Vive la police, vive la gendarmerie. A bas l’ incivisme ! Que ce jeune et brave policier mort en voulant proteger nous tous repose en paix. Maintenant, tout ensemble, gendarmes et policiers, s’ il vous plait, retrouvez ce fumier au plus vite, sinon il ne va jamais se livrer pour se delivrer de sa conscience coupable. C’est sur que les populations vont vous y aider. La pagaille dans ce pays n’ arrangera personne. Il manque l’ autorite de l’etat.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 16:43, par Lina
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    C’est vraiment triste et inadmissible ce qui s’est passé. La population doit tirer des leçons pour que plus jamais cela ne se répète. Mais les forces de l’ordre aussi doivent tirer des leçons, surtout les policiers. Les policiers et les douaniers ont mauvaise réputation à cause de corruption, l’affairisme, complaisance dans l’application de la loi. 1- Imaginez un policier qui arrête plusieurs personnes au feu. Il prend l’argent (corruption) de ce celles qui sont aisées et les laissent partir sous le regard de ceux qui ne peuvent pas corrompre. Imaginez ce que cela fait. 2- Ou bien, si c’est une fille, on s’amuse et la fille donne son Nr de tel (pas sûr que c’est le bon), et elle passe. 3- c’est pareil avec les connaissances, ami ou copine d’un collègue. Il faut que ça change au niveau de la population, mais aussi au niveau des forces de l’ordre surtout les policiers. Le nom "policier" est devenu banal. "Gendarme" va mieux encore. Le policiers justifient meme officiellement leurs agissements par rapport à leur salaire. Mais il faut qu’ils sachent, c’est en connaissance de cause qu’ils ont tout de meme passé ce concours. Il faut arrêter d’avancer des choses comme cela pour justifier la corruption. Il faut que la loi soit la meme pour tous. Il faut introduire un système de paiement informatisé/electronique des pénalités sur place. Il y a des appareils pour cela. Comme cela le policier n’a pas à discuter longtemps avec des gens. Comme cela il applique la loi à tous. Et c’est SEUL ça qui va soigner son image. Le passager n’aura plus de haine pour lui à cause de tant de cas de corruption vécu avec ces policiers. C’est avec amour : Etat, populations et surtout policiers vous mêmes, devriez revoir les choses !

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 17:05, par HINASO
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    Quel beau geste de la gendarmerie ! Il reste à retrouver ce vulgaire individu et le condamner à la hauteur de son crime.C’est inadmissible dans un Etat de droit bien que ce concept est en danger actuellement au Faso. Depuis je me sens très mal à l’aise.
    Toutefois je voudrais attirer l’attention de certains internautes, que je suppose être soit des policiers ou des gendarmes ou encore leurs proches, qui disent que si c’était un civil qu’un homme de tenue avait heurté mortellement, les droits de l’homme ou la société toute entière n’allait pas comprendre. Ce n’est pas beau d’opposer civils et FDS dans un Etat. C’est même très risqué et dangereux de penser ainsi.Et je parie que 90% des réactions qui condamnent ce faits sur le Faso.net depuis les événements sont des civils. Allons ensemble dans le sens de la construction de ce beau Faso car nous n’avons pas deux patries. Par exemple, pour ce cas, rassurez vous que nous les civils consciencieux, sommes très touchés de ce qui arrivé à notre brave frère qui est tombé en voulant assurer la sécurité des citoyens. Je ne serai tranquille que lorsqu’on me dira un jour qu’on a mis la mains sur ce gredin et la sanction qu’il mérite. Je demande aux parents de ce monsieur de faire preuve de dignité en dénonçant leur proche. Il est vrai que les parents ont le droit de protéger leur rejeton même recherché, mais dans ce cas ci, c’est extrêmement grave parce qu’il n’a même pas daigner s’arrêter. C’est un crime volontaire et il faut qu’il ait le courage d’assumer. Éduquons bien nos enfants dans les maisons sinon la lutte contre l’incivisme ne serait que théorique.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 17:22, par sib
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    mci à la gendarmérie, à la police et au FDS qui s’oufre jour et nuit pour la population

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 19:08, par Lina
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    C’est vraiment triste et inadmissible ce qui s’est passé. La population doit tirer des leçons pour que plus jamais cela ne se répète. Mais les forces de l’ordre aussi doivent tirer des leçons, surtout les policiers. Les policiers et les douaniers ont mauvaise réputation à cause de corruption, l’affairisme, complaisance dans l’application de la loi. 1- Imaginez un policier qui arrête plusieurs personnes au feu. Il prend l’argent (corruption) de ce celles qui sont aisées et les laissent partir sous le regard de ceux qui ne peuvent pas corrompre. Imaginez ce que cela fait. 2- Ou bien, si c’est une fille, on s’amuse et la fille donne son Nr de tel (pas sûr que c’est le bon), et elle passe. 3- c’est pareil avec les connaissances, ami ou copine d’un collègue. Il faut que ça change au niveau de la population, mais aussi au niveau des forces de l’ordre surtout les policiers. Le nom "policier" est devenu banal. "Gendarme" va mieux encore. Le policiers justifient meme officiellement leurs agissements par rapport à leur salaire. Mais il faut qu’ils sachent, c’est en connaissance de cause qu’ils ont tout de meme passé ce concours. Il faut arrêter d’avancer des choses comme cela pour justifier la corruption. Il faut que la loi soit la meme pour tous. Il faut introduire un système de paiement informatisé/electronique des pénalités sur place. Il y a des appareils pour cela. Comme cela le policier n’a pas à discuter longtemps avec des gens. Comme cela il applique la loi à tous. Et c’est SEUL ça qui va soigner son image. Le passager n’aura plus de haine pour lui à cause de tant de cas de corruption vécu avec ces policiers. C’est avec amour : Etat, populations et surtout policiers vous mêmes, devriez revoir les choses !

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 19:31, par Ange - prisonnier
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    Bonjour confrères. Pour ces genres de choses, les premiers responsables des FDS doivent faire un communiqué officiel de compassion aux douleurs de les frères d’armes. Pour ainsi dire que ce message de la gendarmerie est vague. Il est signé par qui.
    Quant à l’international 7 du profile Lina, je comprends parfaitement vos inquiétudes et suggestions. Mais saches qu’on attend pas la mort d’autrui pour se venger. Autrement dit vos critiques sont insensés. Aussi, saches qu’on ne haie pas la Police comme tu le rêve. Si tel est le cas l’Etat n’existerait plus. Peut - être vous, vous avez une haine contre les Policiers par hypocrisie. Vous savez, LES POLICIERS SONT DES ANGES ENVOYÉS SÛR TERRE AUPRES DES HOMMES ET VOUS, VOUS REPRESENTÉS LE LUCIFER. Donc votre haine est égale à celle contre Jésus Christ que vos CO-LUCIFER ont crucifié. POUR TREMINER CHERS INERNAUTE 7 DIT LINA, TOUT CE QUE VOUS PENSEZ QUE C’EST DU MAUVAIS N’EST QUE DU SOCIAL.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 19:44, par le citoyen
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    Il ne suffit pas de faire des déclarations de soutien mais cela doit se sentir dans vos gestes et actes de tous les jours. De toute façon cet incivisme n’épargne personne et les FDS ont intérêt à faire front commun pour exiger protection et faire appliquer la loi dans toute sa rigueur. Même les Kolgoweogo savent se défendre.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 19:49, par Le Panafricain
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    Faites un tour de New York,ici tu ne joues pas avec un policier,tu risques de le regretter toute ta vie,aucun pays ne peut se développer sans au,il n,ait une police qui exerce son autorité ,merci a la gendarmerie qui vient de comprendre que la police est un corps indispensable ds un pays et mains dans la main sans rivalité ni mépris de l,autre ils peuvent ensemble relever ce dé fi de l,insécurité
    Vive la police vive la gendarmerie ensemble main ds la main !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai 2016 à 08:24, par Maam
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    Qui a signe very communique ? LA gendarmerie se disant MILITAIRE ne doit pas faire ces genres DE communication sans Passer par l’armee meme s’ils assurent notre securite. Soit on les reversent a la police pour eviter les doubles emplois.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai 2016 à 09:31, par citoyen
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    Depuis un certain temps je ne commentais plus rien, je me contentais juste de lire et je la ferme. Cette fois ci je n’ai pas pu résister. J’en n’ai gros sur le cœur face à ce drame qu’on pouvait éviter.J’ai été une fois témoigne d’une scène qui n’allait pas être loin de celle là. La police était en contrôle de routine en face du terrain de l’USFA.Alors que le policier faisait signe à un automobiliste de s’arrêter pour le contrôle, ce dernier a bien ralenti avant de s’engager en trombe tout droit sur le policier.Celui ci a eu la vie sauve grâce à son reflex de flic.Continuant sa folle course l’indélicat à heurté violemment un autre automobiliste lui arrachant son rétroviseur avant de s’engouffrer dans la circulation.
    Chers frères arrêtons tous cela car ça nous conduit nul pars qu’a l’abime.
    Éternel repos à l’âme du disparu.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai 2016 à 12:36, par Sayouba
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    Courage, courage et encore courage aux FDS. Ce qui arrive n’est pas du tout surprenant. Sans être un devin ou dieu, j’étais persuadé qu’un cas de ce genre arriverais. J’imagine ce que vie les FDS au quotidien. Je suis pas un des FDS mais j’ai la chaire de poule quand je vois ce se passe dans la circulation :
    - devant le feu de la RTB radio, les motocyclistes et cyclistes(enfants hommes comme femmes avec bébé ou sans bébé au dos) tous les jours défient et narguent à outrance les policiers dans leur mission ;
    - au rondpoint des nations unis, là je suis tombé des nus quand homme a brulé le feu et marqué un arrêt forcé au milieu car de l’autre côté les autres avaient déjà pris l’élan. Face à plus de six policiers, ils s’est accroché dans une lutte âpre à sa moto créant un attroupement. A l’aide de leur radio du genre talky walky, il policier a rendu compte aux supérieurs et l’ordre reçu a été de laisser le contrevenant partir tranquillement. La réaction des autres me laisse croire que tout le monde dans ce pays même les voyous drogués qui rodent comme vendeur ambulant de n’importe quoi a étudié en SJP, connaissent leur droit et anarchique veulent l’enseigner partout. Un usagé qui n’a rien compris dans ce qui s’est passé disait " laisser lui partir sinon si vous gattez sa moto vous allez payer"
    , d’autre "au lieu d’aller en brousse aider les Koglwéogo à attraper les voleurs, c’est en ville que vous venez arrêter les gens".
    A qui la responsabilité de cet incivisme grandissant ?
    Hé ! Courage aux FDS

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai 2016 à 22:37
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    je suis decus si les FDS ne saime pas si toi internot 7 tu nest pa decu de cet at tu est fiere parcequ cest un policier tu regretera sur tout ta vie repose en paix ast RASM

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 11:20, par le vigilant
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    merci aux pandores pour lunité d’action avec la police. Mais je prefère l’expression frères d’armes que l’expression ami

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 12:03, par bavouma 2015
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    cher internaute 7,tu es donc fier de la mort du policier car tes propos le témoignent visiblement mais sache que si Dieu châtie les méchants sur terre, qu’il fasse des miracles pour que tu meurs accidentellement ces deux jours qui suivront ta déclaration inhumaine,Police Nationale, Gendarmerie Nationale et autres FDS, prions pour que l’internaute meure de la plus mauvaise manière sur la terre de notre chère patrie qu’est le BF,qui haie les FDS doit être maudit et doit mourir de façon atroce

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 17:00, par moi meme
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    Mon cher internaute n°7 l’heure n’est pas au commentaire inutile il s’agit là d’une vie.si vous n’avez rien à dire que de choquer les gens par propos c’est mieux de ne pas nous faire lire du n’importe quoi.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 13:10, par Gisele
    En réponse à : Gendarmerie nationale du Burkina Faso : Nous sommes de tout coeur avec nos amis de la Police nationale

    Bonjour je me permet de signaler in escro que j air Connu par internet et qui depouller et continue toujoursa me demander de l argent je sais qui reside LA bas I’ll eat tres malin fait does montage De photos se sert d une gamine out peut Etre as fille soyer vigilant car he said qu I’ll continue a voler les femmes c eat un menteur

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés