Ouverture de la paroisse saint Joseph de Gogo

lundi 2 mai 2016 à 16h54min

L’eucharistie du sixième dimanche du temps pascal a consacré l’ouverture officielle de la nouvelle paroisse de Gogo, dans le diocèse de Manga. Située à 20 km environ de Manga, la nouvelle paroisse dédiée à saint Joseph artisan, a célébré au cours d’une messe unique ce dimanche 1er mai, trois grands événements : l’inauguration de la paroisse, l’installation du premier curé et la fête patronale paroissiale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ouverture de la paroisse saint Joseph de Gogo

La maisonnette en paillote de 1960 a cédé sa place à une grande une bâtisse. Ainsi la vie de l’église dans sa croissance silencieuse mais certaine. Le bon accueil fait au catéchiste Joseph, pionnier de la mission dans la succursale de Gogo, a semé une graine qui a poussé en donnant un arbre géant. La multitude est venue de tous les environs et a chanté en cœur la joie de l’érection de cette nouvelle paroisse qui fait de Mgr Gabriel SAYAOGO ordinaire du lieu un évêque heureux : « Je voudrais d’abord rendre grâce au Seigneur, pour le don magnifique qu’il vient de faire au diocèse de Manga en portant à sept (7), le nombre des paroisses ».

« En ouvrant cette paroisse aujourd’hui poursuit-il, je reste frappé par l’affluence des fils de Gogo, qu’ils soient résidents sur le territoire ou qu’ils vivent ailleurs. Ils ont répondu à l’appel de leur curé et sont accourus pour rendre grâce au Seigneur. Je nourris cette espérance que ce que nous vivons aujourd’hui n’est qu’un prélude à ce que Gogo puisse vraiment se prendre en charge et que l’Eglise de Dieu puisse croitre ici à Gogo et dans le diocèse de Manga »
.
La joie du Père de famille est partagée par la foule immense des paroissiens et de leur curé monsieur l’abbé Jean-Baptiste OUIYA qui se montre confiant quant à l’engament des fidèles en faveur d’une paroisse dynamique. « Depuis le mois de septembre 2015 où je suis avec vous dit-il, vous n’avez cessé de montrer votre zèle pour la mission et votre disponibilité à rendre effective une vie communautaire paroissiale ». Cette vie paroissiale se réalisera à Gogo lorsque les chrétiens dont le nombre ne cesse d’augmenter comprendront leur devoir d’écoute quotidienne de la parole de Dieu.

« La joie du croyant confie Mgr Gabriel dans son homélie, lui est procurée par sa relation d’intimité avec son Seigneur ». Appelant les paroissiens de Gogo à l’imitation des premiers chrétiens qui étaient assidus à la lecture de la Parole de Dieu, l’évêque sensible à la grande proportion de la jeunesse, ne s’occupe pas que du spirituel pour ses fils : « Ma préoccupation à l’égard des jeunes de la paroisse de Gogo est la même pour tous les jeunes du diocèse. Le petit nombre de pasteurs fait que l’encadrement des jeunes est difficile, et nous n’arrivons pas à leur donner le lait de l’église, cet aliment solide selon l’apôtre Paul aux éphésiens, que nous aurions pu leur donner. Alors les jeunes se retrouvent en proie à toute sorte d’espérance, de promesse, et d’aventures. Je nourris le vœu que le nouveau curé saura avec les agents pastoraux qui sont une aide pour lui, pouvoir les encadrer, leur indiquer le chemin juste, et faire en sorte qu’ils puissent trouver leur place et jouer leur rôle dans cette église qui est la leur ».

En messager d’un salut qui prenne en compte l’être entier de l’homme, Mgr Gabriel qui érige une paroisse dans une commune abritant bientôt un site aurifère, (la mine d’or de Kiaka) prêchera en faveur d’un développement holistique : « L’évêque est citoyen comme les autres et se réjouit lorsqu’un projet de développement s’installe sur une partie quelconque de son territoire. Mais nous savons que beaucoup de projets de développement aujourd’hui ne sont pas sans difficulté pour nos populations. Beaucoup en effet ne prennent pas en compte les réalités écologiques, économiques, culturelles et même cultuelles de nos populations. Mon vœu est que ceux qui viennent exploiter cette mine d’or puissent d’abord reconnaitre que ce sont des êtres humains qui y vivent, qu’ils prennent toutes les précautions pour ne pas nuire à la santé de ces populations, et apportent également leur pierre dans la construction matérielle de diocèse ».

Abbé Joseph KINDA
www.egliseduburkina.org

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 mai 2016 à 18:33, par Jeunedame seret
    En réponse à : Ouverture de la paroisse saint Joseph de Gogo

    GOGO paroisse ? Quoi ? Le même GOGO-là ? Répétez-moi ça !. héé..Dieu a de surprises belles et ravissantes ! Gogo à ce stade ? Là je promets un forage.. Que Dieu nous révise le courage de fouler à pieds Sakouilga, Gogo jusqu’à Yambassé pour nos entreprises. Seigneur inspire-nous ; aide-nous à les installer. Qu’est-ce qui manque à GOGO ? Que Dieu bénisse les initiateurs et les fidèles. Saint Joseph de Gogo...cheer up ! Head on !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2016 à 23:21, par Émilie
    En réponse à : Ouverture de la paroisse saint Joseph de Gogo

    Bon courage au nouveau curé et que le Seigneur soit réellement son mentor. L’abbé JB OUIYA a du mérite et Gogo enregistrera beaucoup plus de fidèles grâce à lui et à Dieu.
    Félicitations donc aux paroissiens et au nouveau curé.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2016 à 21:35, par Goïgoam
    En réponse à : Ouverture de la paroisse saint Joseph de Gogo

    Toutes nos félicitations aux catholiques de Googo. En 1950, au moment où le Père Metayer envoya le premier cathéchiste, il y avait un seul chrétien du nom de Daniel (un fils de Naaba Tanga de Manga). Le reste de la population était constitué de coutumiers (animistes) et de musulmans. La parole de Dieu a été semée, sur un terrain très fertile. Les grains ont germé, aujourd’hui, les semis ont un beau feuillage et promettent de bons et nombreux fruits. Gens de Googo, travaillez davantage pour qu’au moment où le maître du champs va venir (notre Seigneur Jésus Christ), il y ait de bonnes récoltes, rien que de bonnes récoltes et rien à jeter au feu. Par la sainte grâce de Dieu. Bon courage à l’Abbé Ouya Jean Baptiste. Il y a énormément de choses à faire. Que Dieu inspire chacun de lui venir en aide par nos prières et nos autres soutiens multiples.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai 2016 à 16:10, par JBO
    En réponse à : Ouverture de la paroisse saint Joseph de Gogo

    Merci à Goïgoam pour son apport.
    Merci à Emile.
    Merci également à Jeunedame seret. Merci pour la promesse de forage ! Dieu bénisse !
    Le curé peut être contacté au 70473584 ou par mail : psjgoogo@yahoo.fr

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés