Pèlerinage à la Mecque : Priorité aux inscrits de 2015

mercredi 20 avril 2016 à 00h16min

Le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure informe la population burkinabè et la Oummah islamique en particulier, que lors d’une réunion tenue le samedi 12 mars 2016 avec la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) et les agences de voyages, la situation des candidats au Hadj 2015 qui n’ont pas pu voyager, du fait du coup d’Etat du 16 septembre 2016, a été abordée.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Pèlerinage à la Mecque : Priorité aux inscrits de 2015

S’inscrivant dans la logique de l’engagement du Gouvernement de la Transition de donner la priorité à ces derniers, les acteurs présents à la réunion du 12 mars 2016 sont convenus de faire inscrire en priorité, toutes les personnes se trouvant dans cette situation, et qui désirent toujours accomplir le pèlerinage à La Mecque en 2016.

En conséquence, le ministre d’Etat invite toutes les personnes se trouvant dans la situation et qui désirent toujours accomplir le Hadj 2016, à bien vouloir confirmer leur inscription auprès d’une agence de voyages, avec la remise à ladite agence, de leur passeport dans lequel, le visa Hadj 2015 a été apposé, au plus tard, le jeudi 28 avril 2016. Passé ce délai, aucune personne ne pourra se prévaloir de la priorité d’inscription auprès d’une agence de voyages pour le Hadj 2016.

Par ailleurs, les agences de voyages autorisées à recruter les pèlerins pour le Hadj édition 2015, 2016 et 2017 sont invitées à accomplir les opérations suivantes :

1) fournir une copie du visa de validation de la licence d’agence de voyage et de tourisme de catégorie A au plus tard, le 28 avril 2016 ;
2) constituer une caution bancaire de soumission représentant 20% du montant prévisionnel du versement des pèlerins sur la base de 800 000 FCFA par pèlerin à hauteur de 200 pèlerins, soit trente-deux millions (32 000 000) FCFA. La validité de ladite caution à constituer au plus tard le 28 avril 2016, court jusqu’à la délivrance des agréments suite à l’inscription des pèlerins ;
3) signaler par écrit, le remplacement des mandataires défaillants au plus tard le 28 avril 2016 ;
4) signaler par écrit, le groupe d’agences de voyages auquel, l’agence appartient et préciser les noms et adresses des responsables du groupe ;
5) acquérir avant le 30 avril 2016, les lecteurs de code-barres qui serviront à inscrire les pèlerins et à traiter les passeports sur le portail électronique saoudien pour l’obtention des visas hadj, et dont les caractéristiques sont : 3MCR 100 M ou 3M AT 9000 MK2

Le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure sait compter sur la prompte réaction des acteurs concernés par le présent communiqué.

Ouagadougou, le 19 avril 2016

Simon COMPAORE
Commandeur de l’ordre national

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 avril 2016 à 13:53, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Pèlerinage à la Mecque : Priorité aux inscrits de 2015

    - S’il vous plait, le pèlerinage coûte combien ? Vraiment je veux surprendre un parent respectable en le lui offrant. Merci de me renseigner.

    NB : Parfois votre Yamyélé est sérieux même si de temps en temps ils prend l’herbe comme quelqu’un me l’a déjà dit et c’est BILI-BILI mon ami que j’ai perdu de vue depuis un bon Moment.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2016 à 17:01, par Jeunedame seret
    En réponse à : Pèlerinage à la Mecque : Priorité aux inscrits de 2015

    Pèlerinage ou sommet à la Mecque ? Le gouvernement s’engagerait vers un concours de recrutement.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2016 à 23:52, par Dibi
    En réponse à : Pèlerinage à la Mecque : Priorité aux inscrits de 2015

    Pathétique et dangereux pour l’avenir de ce pays dit laïc et républicain.
    Sauf chez les nègres d’Afrique, tout Etat laïc sérieux et républicain par principe considère la religion comme une affaire de croyances et pratiques privées et personnelles.
    Aucun Etat de ce type dis-je, ne s’implique à ce point dans l’organisation de pèlerinages religieux de quelques natures que ce soit.
    C’est aux organisations religieuses de le faire ; c’est à dire de s’organiser pour conformer le voyage de leurs co-religionnaires aux règles des voyages internationaux.
    C’est ainsi dans tous les Etats laïcs. Mais ici, l’Etat s’implique contre toute attente à convoyer par an, des milliers de croyants burkinabè, vers les destinations les plus obscurantistes du monde ; où normalement, nos ambassades sont sensées se préoccuper de la seule sécurité de nos concitoyens qui viendraient à les solliciter. Point barre et rien d’autre !
    Des milliards de CFA (francs des colonies françaises d’Afrique) dont auraient besoin nos villages pour se développer sont ainsi jetés dans les caisses de cette pétro-monarchies obscurantiste wahhabite d’Arabie qui, à vraie dire, du temps des bédouins vivant sous tentes avait besoin de cette manne. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.
    Des exaltés de la foi comme de nos élites occidentalisées et criminelles qui, régulièrement font leurs petits tours dépravés en Occident où ils planquent leurs fortunes volées au bon peuple par les moyens de l’ETat qu’elles caporalisent, tout se passe dis-je, comme si le Nègre d’Afrique passait son temps à jeter aux autres par la fenêtre, ses économies en CFA (francs des colonies françaises d’Afrique) bien ou mal acquis, suivant les règles de la bonne gouvernance comme ils disent.
    Des sommes perdues qui ne servent à aucun développement social concret, mais plutôt à faire étalage par ce moyen, de pseudo-statut social acquis et dénué de toute spiritualité humaine véritable.
    Comment dans ces conditions, parler de développement auto-centrée quand on passe notre vie à nous échapper de nous-mêmes de façon illusoire pour enrichir d’autres, qui économiquement nous dominent et spirituellement nous appauvrissent ?
    Comment sortir de cet Etat bourgeois-compradore néocolonial ? Et qui comme tout Etat bourgeois réactionnaire s’appuie toujours sur les couches les plus investies dans le domaine de la religion et des réseaux de connivence nominalistes (rose croix, lions club, franc-maçons...).

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2016 à 15:01, par Jeunedame seret
    En réponse à : Pèlerinage à la Mecque : Priorité aux inscrits de 2015

    Si cette priorité était proposée aux autres croyances, le Faso n’aurait pas la tranquilité. Mais le gouvernement n’a pas le choix. Pas parce que les pèlerins sont nombreux ; mais parce que chaque ministre compte sur le wack pour sa pérennité au pouvoir. Allez-y voir le défilé des ladji charlatans chez nos autorités. Dans des recoins spéciaux..

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés