SOS inondation : Les riverains de la partie versante des 37e et 38e poteaux crient au secours

vendredi 4 mars 2016 à 00h07min

La cellule de crise de la partie versante du radier des 37e et 38e poteaux de Bissighin a animé une conférence de presse ce jeudi 03 mars 2016. Objectif : se faire entendre par les autorités afin de trouver des solutions à leurs préoccupations vu que la période hivernale s’annonce à grands pas.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
SOS inondation : Les riverains de la partie versante des 37e et 38e poteaux crient au secours

Vu les multiples inondations, vu les différentes interpellations adressées aux autorités d’une éventuelle inondation et face à leur silence, la cellule de crise a invité les Hommes des médias à être son porte-voix auprès du gouvernement pour soutenir les populations de cette partie sur qui, pèsent des risques d’inondations liées aux travaux rentrant dans le cadre de l’aménagement des bidonvilles (PPAB).
Rappelons que cette cellule a été créée le 05 décembre 2015 dans l’esprit de lutter pour la maitrise des eaux provenant du radier 37e et 38e poteaux solaires allant du marché de Bissighin.
En effet, selon M. Assamadou Sawadogo, 47 familles et 212 personnes sont susceptibles d’être menacées par les eaux provenant du radier.
Voici pourquoi, dit –il : « nous avons organisé une première rencontre avec le chef de Bissighin au palais royal dans le souci de lui signifier notre inquiétude quant à la pose du radier qui drainera les eaux environnantes vers un seul couloir de passage servant de caniveaux. Sur ses conseils, il nous a recommandé de conduire l’entreprise chez lui, afin de discuter pour trouver un terrain d’entente ».
Il poursuit en disant qu’en bon moaga, ils ont fait exactement ce que leur a suggéré le chef, sauf que grande a été leur surprise de voir l’entrepreneur commencer l’exécution des travaux sous prétexte d’avoir reçu l’ordre de ce même chef, ainsi que celui du responsable du projet PPAB.
« Les riverains de la partie versante du radier, du fait qu’on ne les écoutait pas, voulaient empêcher l’exécution des travaux, mais comme nous sommes tous responsables, nous avons alors décidé d’emprunter les voies légales pour nous faire entendre, en saisissant cette fois l’administration », a martelé M. Sawadogo.

A la question de savoir où ils en sont arrivés, M. Sawadogo nous a signifié que la lettre d’interpellation adressée au président de la délégation spéciale (PDS) de l’arrondissement 8 avec ampliation à la commune de Ouagadougou, au haut-commissaire du Kadiogo et au ministère de l’habitat et de l’urbanisme depuis le 08 décembre 2015, l’administration est restée muette face à leur requête.
Par ailleurs, il a affirmé que ce n’est qu’à la cinquième semaine que le PDS a réagi en les orientant de passer voir la direction de l’urbanisme et des travaux fonciers car n’ayant pas été associé à l’exécution de ces travaux.
En sus, il a ajouté que ce n’est qu’à ce moment qu’ une lueur d’espoir a commencé à naitre sur leurs visages puisque qu’ils ont pu tenir une première rencontre avec Madame la D.R.A.U, M. Bamouni et lui-même qui malheureusement n’a pas eu de suite à cause d’une réunion de service qui a contraint la D.R.A.U à suspendre et jusqu’à cette date c’est toujours le silence.

Un appel à l’état et aux chargés des travaux

Pour pallier aux éventuels cas d’inondations que pourrait connaitre cette partie du secteur 35 de l’arrondissement 8, les résidents suggèrent à l’état de mettre les moyens à travers la construction de caniveaux qui achemineront les eaux de pluies jusqu’au marigot ; ce qui va permettre aux habitations de rester sur pied. Aussi, il a été proposé de reloger les familles dont les cours sont sur les voies d’eau et cela avant que l’hivernage batte son plein.
A l’entreprise ECOBA chargée des travaux, M. Sawadogo pour finir, leur a demandé simplement de creuser un caniveau en V qui drainera l’eau à 70m en repartant vers les 36e et 35e poteaux jusqu’au bas-fond dans les plus brefs délais, car la saison hivernale approche.

Annick Kaboré (stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 mars 2016 à 10:25, par Fatima Wodié
    En réponse à : SOS inondation : Les riverains de la partie versante des 37e et 38e poteaux crient au secours

    "A la question de savoir où ils en sont arrivés, M. Sawadogo nous a signifié que la lettre d’interpellation adressée au président de la délégation spéciale (PDS) de l’arrondissement 8 avec ampliation à la commune de Ouagadougou, au haut-commissaire du Kadiogo et au ministère de l’habitat et de l’urbanisme depuis le 08 décembre 2015, l’administration est restée muette face à leur requête".
    Ok Et à la saison des pluies on viendra dire que nous sommes surpris que le gouvernement rend visite à des sinistrés ? c’est tout ça qui fait que nos politiques énervent.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 11:01, par joseph
    En réponse à : SOS inondation : Les riverains de la partie versante des 37e et 38e poteaux crient au secours

    Les autorites de ce pays mangent sur le dos des vulnerables car le sinitre passé de bissighin a été mal gégé .mais tout le est alerté et plus rien ne sera comme avant .le projet PPAB a ete mal exploté a bissighin car la réalité sur le terrain est autre que sur les papiers

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés