Enseignement supérieur : Le Ministre s’imprègne de l’état d’avancement de la construction des amphithéâtres

mardi 16 février 2016 à 23h52min

Le Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Filiga Michel Sawadogo, a eu une matinée bien chargée ce mardi 2 février 2016. En effet, il a mis à profit son temps pour visiter, sur invitation de l’AGEM, maître d’ouvrage délégué, les chantiers de construction d’amphithéâtres au profit de son département.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Enseignement supérieur : Le Ministre s’imprègne de l’état d’avancement de la construction des amphithéâtres

La première escale du Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation et de sa délégation a été l’Institut des sciences (IDS). Pendant près de trente minutes, il a visité à pas de course le chantier de l’amphithéâtre. En effet, au beau milieu de la cour de l’IDS a poussé un grand bâtiment d’une capacité d’accueil de 700 places.

Le joyau devait être remis depuis près d’un an, mais il est toujours en finition. « Il reste la pose des carreaux, le plafond, l’installation électrique et la climatisation », a indiqué le directeur général de l’AGEM. Ce retard n’est pas sans conséquence pour le fonctionnement de l’IDS. « Ce bâtiment va nous soulager dans la mesure où avec l’effectif actuel, nous sommes obligés le double flux. Ce système nous coute cher », a indiqué Pr Adjouma Thiombiano, directeur général de l’IDS.

Trois amphis pour les étudiants

A l’Université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo, le Ministre et sa délégation ont visité la construction d’un amphithéâtre et de deux immeubles R+2 qui abritent des salles de cours et des bureaux pour enseignants.
L’Amphithéâtre a une capacité d’accueil d’environ 2500 étudiants. C’est certainement l’une des grandes bâtisses de l’université. Elle va permettre de résorber le manque de places dont souffrent les étudiants.

« Nous sommes satisfaits de l’état d’avancement des travaux. Comme vous le constatez, ce sera les plus grands et les plus résistants bâtiments de l’Université. C’est du reste ce que nous voulons. Parce qu’il est actuellement nécessaire de rattraper rapidement le retard accusé par l’université », a indiqué Filiga Michel Sawadogo.

Pour la réalisation de ces ouvrages, le gouvernement a misé la bagatelle financière de 6 000 000 000 de francs CFA. Les délais de finition sont prévus pour fin février et mars.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés