Le fonds national pour l’éducation et la recherche : L’antenne régionale de Bobo inaugurée

mardi 16 février 2016 à 23h50min

Le fonds national pour l’éducation et la recherche (FONER) est désormais opérationnel à Bobo-Dioulasso, deuxième ville du Burkina. Construit dans la même grande cour qui abrite le lycée Ouezzin Coulibaly (LOC) et l’Officie national d’identification (ONI), l’édifice a été officiellement inauguré le lundi 15 février 2016, en présence du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Michel Filiga Sawadogo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le fonds national pour l’éducation et la recherche : L’antenne régionale de Bobo inaugurée

Composée d’un bâtiment de quatre bureaux, l’antenne régionale du FONER qui a officiellement ouvert ses portes au monde universitaire de Bobo, est d’un coût total de 14 millions de francs CFA. L’antenne régionale du FONER à Bobo, permettra selon les autorités, de répondre aux nombreuses sollicitations universitaires, et surtout de rapprocher davantage des utilisateurs réels et rendre opérationnel le FONER au service des étudiants.

«  Avec cette nouvelle antenne, c’est plus de 405 dossiers de prêts, et 5845 dossiers d’aides qui seront désormais traités sur place à Bobo. Cette décentralisation répond à une volonté affichée de la direction du FONER d’ouvrir des antennes régionales dans les régions abritant les universités afin de rendre le FONER plus proche et rapidement accessible aux étudiants des universités du Burkina », a fait savoir Abdoul Karim Sawadogo, DG du FONER. Ainsi, pense-t-on, les étudiants trouveront sur place une satisfaction à leurs préoccupations.

Parlant justement de préoccupations des étudiants, le ministre a invité ces derniers à reconnaitre les efforts déjà réalisés par le gouvernement burkinabè jusqu’à la limite objective des ressources de l’Etat, quoique beaucoup restent à faire ; et de dire qu’il faut que les réclamations s’inscrivent dans les règles de l’art.

A la question des journalistes de savoir s’il était possible de supprimer le système LMD (Licence, Master, Doctorat), comme le souhaitent les étudiants, le ministre a répondu par la négative, en faisant savoir qu’il s’agit d’une norme mondiale et dont le Burkina ne saurait se mettre en marge. Cependant, dit-il, il est important que l’on voie les mesures d’améliorations des conditions inhérentes pour la poursuite du système qui est une exigence mondiale.

Quand au FONER proprement dit, le directeur général de ce fonds a loué les efforts déjà réalisés dans le sens de l’appui à la formation universitaire et la recherche, depuis son existence de 1994 à nos jours. A titre illustratif et toujours selon le DG, 100 987 prêts et 387 154 aides ont été octroyés aux étudiants des universités publiques par le FONER, pour financer leurs études.

Pour rappel, pendant que la cérémonie devrait se dérouler, une centaine, peut-être un peu plus d’étudiants sont venus sur les lieux avec des pancartes aux contenus hostiles à l’autorité, pour disent-ils, se faire entendre.

Josias DABIRE
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés