Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

lundi 7 décembre 2015 à 23h48min

Tristesse et désolation. C’est le sentiment que l’on pouvait lire sur les visages de ces Burkinabè âgés environ entre 15 et 35 ans, chassés comme des malpropres du village de Siguiri (Région de Haute- Guinée) en Guinée- Conakry. C’était comme une chasse à l’homme, confie Seydou Derra 28 ans, encore sous le choc. Rapatriés de force depuis le 2 décembre, ils ont été accueillis ce dimanche 6 décembre, en fin de soirée par le gouverneur de la région Alfred Gouba.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237  Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

2 000 F CFA, c’est le montant qui a été remis à chacun des 237 Burkinabè rapatriés de la Guinée-Conakry à leur arrivée à Bobo-Dioulasso, afin qu’ils se mettent quelque chose sous la dent. L’initiative est de la direction régionale de l’Action sociale et de la solidarité nationale des Hauts-Bassins, soutenue par le ministère de tutelle. D’autres très sales et certains « puants » dans des tenues délabrées, ce sont des Burkinabè profondément abattus pour avoir tout perdu qui ont regagné la mère patrie. Eux qui étaient allés chercher un mieux-être dans ce pays d’Alpha Condé ont vu leur rêve se briser après des mois (pour certains) et des années (pour d’autres) de durs labeurs sur un site d’or dans le village de Siguiri.

Comment en est-on arrivé là ?
Les Burkinabè rapatriés de force de la Guinée-Conakry ignorent ce pourquoi la police et la gendarmerie s’en sont pris à eux. En effet, raconte Manasé Yabré âgé de 20 ans et qui a quitté le Burkina le 19 mars 2015 : « Une nuit, les gendarmes sont venus avec des cargos pour nous chasser du village. Nous sommes allés sur notre lieu de travail, ils sont encore revenus là-bas. Ils nous ont dit d’aller au commissariat de police. Mais c’était sans compter avec les policiers. Là-bas, nous avons tout simplement été enfermés comme des voleurs. Nous avons passé 11 jours en prison, dans des conditions inhumaines. Une miche de pain était donnée pour 6 personnes. Nous avions beaucoup souffert ». Non contente de ces tortures tant morales que physiques, la police et la gendarmerie guinéenne, poursuit Manasé Yabré, ont pillé les Burkinabè. Elles ont, dit-il, emporté or, argent, engins à deux roues, habits, et bien d’autres objets de valeur.
Ces propos sont confirmés par Yvette Kientega, 20 ans et mère d’une fille de 2 ans. Bébé presque pas habillé sous le bras, elle loue d’abord le Seigneur pour n’avoir pas été violée par ces forces de l’ordre guinéennes avant de confier qu’ils ont toutefois été molestés par ces derniers. « Moi je vendais au marché. La police est venue nous chasser. Ils nous ont pillés. Je n’ai pu apporter que l’habit que je porte. C’est au Burkina qu’une personne a eu pitié de mon enfant en lui donnant un habit. Elle ne porte pas même de culotte », a-t-elle dit en langue mooré. Mariée à Yako, elle y travaillait sur un site d’or. Il y a six mois, elle s’est rendue en Guinée en laissant son mari au pays.

Lire la suite

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 décembre 2015 à 12:08, par kam
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    J’ai des larmes aux yeux en lisant ces témoignages !je pense qu’avec le nouveau président,il faut qu’on commence à se respecter ! Chaque fois,ce sont des milliers de burkinabé qu’on rapatrie !Que font nos autorités ? faisons la réciprocité !!!Le CSBE(Conseil Supérieur des Burkinabé à l’Étranger) que que faites vous ? je pense qu’en toute honnêteté les autres pays sont jaloux des burkinabé parce qu’ils sont travailleurs !je suggère désormais si un pays expulse un burkinabé que nous,nous expulsons deux !!!A partir de ce moment ils vont comprendre !Au moment ou ici ils (étrangers) sont choyés,les nôtres sont brimés !!! web master laisse passer,je ne suis pas xénophobe,mais quelqu’un qui dit la vérité !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 12:10, par Innocent
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    On est toujours mieux chez soit

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 12:17, par KOULOU
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    je suis tres revolté mais cette attitude.il faudrait que le gouvernement demande des comptes a l’Etat de Guinée Conakry qui à mon avis est un Etat irresponsable.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 12:20, par ouedi
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Le BURKINA FASO est doux, restez et travaillez.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 12:21, par Sobriete
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    C’est déplorable ce qui s’est passé. Je pense que personne ne peux commenter ces faits sans être situé sur les causes. Nous avons vu des Burkinabès en Côte d’Ivoire qui se sont faits propriétaire terrien au point même d’occuper des fôrèts classées. Courage pour votre intégration dans la patrie mère.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 12:43, par warzat
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Tôt ou tard, les Guinéens le paieront. Quelque part dans la bible, la parole dit d’éviter de faire du mal à un étranger qui est loin de chez lui. Que Dieu nous donne longue vie pour que nous voyions sa justice. Du reste la petite histoire de notre courte vie, indique que les pays où des hommes politiques ont pris de telle décision ont connu des pires atrocités par la suite.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 12:45, par max
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    les guinéens n’acceptent pas la pagaille que nous Burkinabé acceptons dans nos cites d’orpaillage manque d’hygiènes, prostitution ,abattage d’arbre, drogue, travail d’enfants etc...je déplore seulement le pillage des ressources et le rapatriement de nos compatriotes.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 12:46, par oueddy
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Il n’y a pas mieux que chez sois. Vive le Burkina Faso ! Vive la terre de nos ancêtres !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 12:46, par Jeunedame seret
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    C’est l’intégration africaine.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 12:46, par panga
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Mais qui se fou de notre gueule comme ca ? Qu ;on nous dise toute la verite sur cette histoire. On ne peut plus et on ne dois plus se foutre des Burkinabe de cette maniere encore. Depuis des maintenant si Rock sait qu’il va venir se comporter comme un incapable Zida est la.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 13:03, par gunter coted’Ivoire
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Bien qu’il soit désolant de voir des humains traités de cette manière, il faut aussi condamner l’attitude sauvage de certains immigrés Burkinabè qui occupent et exploitent de façons anarchiques et sauvages les terres et ressources de leur pays d’accueil. Le cas de la foret classée de mont Peko en côte d’ivoire ou plus d’une centaine de familles Burkinabès vivent illégalement pendant plus de 5 ans déjà, en effraction de toutes loi et regles du pays en est un exemple éloquent de la sauvagerie avec laquelle ils sévissent dans leurs pays d’accueils. Aidez les autres à vous aider aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 13:06, par boanga
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Vive l’unité africaine. les nouveaux gouvernants et futurs opposants sont avertis. Voici ce qui quand arrive quand ce n’est pas la Méditerranée ! pauvres Afrique !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 13:24, par wiliams
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    c’est tout simplement triste !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 13:28, par Zoe
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Bonne arrivee chez vous. Cependant, je demande au gouverneur et au ministere de la sante de bien suivre nos freres et soeurs venant de guinee-conakry en ce qui concerne Ebola..

    Ce n’est pas que nous les traitons mal. C’est tout juste des mesures de precaution afin de prevenir que Ebola s’introduise dans notre pays par eux.

    C’est une mesure de sante publique a prendre au serieux. Nous en Afrique, nous ne sommes pas du tout prevoyant. Ebola, ce n’est pas le palu dont on peut en guerrir. Ebola tue sans exception.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 14:13, par panga
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    web master laisse passer on a ete attaquer de dehors. Les Guineens qu’on considere comme nos freres ne peuvent pas nous faire ca. Ou est passer Alpha Conde’ ? J,arrive pas a croire. Nous les Burkinabe on a pleurer pour toi quand tu etais en prison. C’est comme ca tu es ? Qu’on nous dise toutes la verite dans cette histoire la. Parce que je connais aussi mes freres, nous somme des gens on recule pas. Mais quelque soit alpha, tu ne peut plus rappatrier des Africains comme ca a l’interieur de l,Afrique et de surcrois des gens d,un peuple ami et frere ! Quel lecon veut on donner aux enfants Africains qui regardent ? Que nous ne somme pas les memes ? Mais c,est bon, Dieu est grand. Rock faut faire on va bien travailler notre pays aussi comme ca les gens vont venir on va faire notre malin aussi. Depuis les annees 80 c,est nous on chasse de partout, Ghana en 1982 on nous a chasser on est sortis partis en Cote d’Ivoire labas aussi on nous a pas laissez Gabon ? ca meme c,est chaque jour, petite Guinee de Alpha Conde la aussi veut voir claire dans nous. Ya pas longtemp cetais lampe petrole qu’on allumait dans leur aerodrom international vous voulez aujourd’hui chasser nous les Burkinabe. Salif faut faire pardon tu va bien guider le type la on va bosser dure on est pret oh et puis on aime traivailler. Donc bras long, coruption, quoiquaquoi la on va tous laisser ca et puis bien travailler pays la et tout le monde sera content. Des petit pays comme ca doivent dans les normes respecter les Burkinabes en sejour dans leur pays. Attention hein Alpha Conde,un Burkinabe n,est pas n,importe qui. N’gaw. Tout ca la m’enerve Zida doit partir dans quelque jour sinon lui je fais confiance il allait donner l,exemple aux presidents Africain qui dorment toujour en classe. Le train de l,Afrique a demarer au Burkina peut pas le stopper.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 14:27, par Sidbala
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    L’article 55 du Traité Revisé (1993) de la CEDEAO consacre la suppression totale de tous les obstacles à la libre circulation des personnes, des biens, des capitaux et des services ainsi qu’au droit de résidence et d’établissement... Cherchez l’erreur !
    A charge pour le Burkina de saisir les instances appropriées pour :i) faire respecter le droit de ces citoyens ; ii) demannder des réparations et iii) Faire condamner la Guinée à payer des dommages et intérêts. CQFD.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 14:40, par Touba
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Il est humainement insupportable de lire un tel sort de nos frères et sœurs. Il faut dire qu’il est souvent facile de partir, mais il est surtout mieux de savoir où on met les pieds, quel sont les règles. Les choses ne sont plus comme avant. Chacun a des problèmes chez lui dont le règlement peu se faire sur le dos de ceux qui ont franchi leur frontière.
    Nous avons écouté une partie, il faut que du coté de la Guinée on nous disent si les règles des droits humain ont été respectés et que reprochent ils à nos ressortissants.
    Pour le moment, beaucoup de courage à nos compatriotes.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 14:41, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    - Moi je n’ai pas de larmes aux yeux ! Vous savez pourquoi ? Eh bien parce que ’’Oeil pour oeil, dent pour dent’’ dit la loi du Talyon ! On devrait aussi chasser des guinéens. Le même nombre aussi. Parce qu’ils sont nombreux ici au Burkina Faso à Bobo-Dioulasso, Banfora, etc. On doit absolument rembourser la dette de Alpha CONDÉ !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 14:43, par kzal
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Cet article est à la fois choquant et révoltant. Je crois qu’il est temps que les Burkinabé apprennent à se faire respecter par les autres. Les gens abusent trop de la magnanimité des burkinabés. Pourquoi cette animosité et cet acharnement à l’égard de nos compatriotes à l’étranger alors que les étrangers sont bernés et traités avec beaucoup de soins comme des œufs chez nous ? Dans quel monde sommes-nous ? C’est toujours celui qui n’aime pas le mal, l’injustice ou qui, grandeur d’âme et respect de la dignité humaine obligent, ne peut pas commettre ce mal ou cette injustice, qui en est victime de la part des autres...

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 14:46, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    - MAX (7) toi tu connais mal la Guinée et les guinéens ! Plus sale que ces gens-à tu meurs ! C’est pas pour rien qu’Ebola refuse de quitter la Guinée. Ils sont très sale et dans leurs maisons et eux-mêmes.

    D’ailleurs on doit vérifier si ces rapatriés ne nous ont pas amené Ebola ici ! Parce que le président Alpha CONDÉ a toujours été jaloux du Burkina contre lequel il ne peut rien et ne ourra rien, lui un barbare ! Il est capable d’organiser cette affaire avec le secret espoir qu’ils vont rentrer ici avec Ebola !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 14:57, par Alexio
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Ou est la CEDEAO ? On nous parlent de la libre circulation de la population et des biens des Etats membres. Cet acte xenophobe est contre cette reserve.

    Quand j ai entendu le le journaliste de la TV5 se posant cette question malencontreuse, j etais revolte au fonds de mon coeur.

    Ne condamnons plus les Europeens de nous traiter de la sorte, car les africains ne se respectent pas entre eux. Tout est hypocritie diplomatique des pouvoirs qui manipulent leur peuple cet acte anti-africain.

    Au Gabon, un africain doit avoir un visa d entree sur un africain. Quand les Europeens operent de lameme maniere. On crie au RASISME.

    La Douane maliene avec ses traccasseries de nos chauffeurs pour arrondir les fins du mois. Comme si ces chauffeurs etaient la cause leur grille salariale.

    Tant que les africains ne vont se debarrasser avec ses abus de pouvoir des employes de l Etat qui prennent la loi en leur mains pour leur propre compte, l integration africaine serait une utopie.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 15:33, par lemarabout
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Au Burkina l’étranger est respecté plus que l’autochtone.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 15:36, par charles
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    La guinee de alpha condé a supporté le MPP de roch.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 15:37, par bijou
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    heee SEIGNEUR j’ai des larmes au yeux ces vraiment mechant et hunimain comment des africain peuvent traiter d’autres africains de la sorte ?ces bien fait pour nous les burkinabe au lieu de nous comptenter de notre tres beau et merveilleux pays qui est le burkina faso on part nous donner en maltraitance dans d’autres pays c’est pas grave que le gouvernement et toute les personnes qui peuvent venir en aide à nos frere et seur (habit chaussur ;boulot......)le fasse on va leur donne montre à ces guinneen que nous avion depasse ce stade et que nous ne somme pas comme eux

    QUE DIEU continu de benir notre BURKINA FASO et le protege de tout danger et honte

    ammmmennnnnn

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 15:40
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    C’est déplorable et révoltant. Nos autorités doivent s’expliquer avec celles de la Guinée. Il faut cependant reconnaitre un fait qui nous caractérise nous burkinabé ; nous avons un peu trop tendance à nous comporter en hors-la-loi dans nos pays d’accueil et quand les autorités de ces pays sévissent, nous crions et pleurons à nous fendre l’âme. Le burkinabé est très travailleur, mais est par contre et malheureusement trop indiscipliné. D’un autre côté, Alpha Condé a prouvé depuis son premier mandat qu’il est pire que Lansana Conté et Dadis Camara réunis. L’Afrique a prit fait et cause pour lui quand il était persécuté par Conté mais je suis sûr que bien de personnes regrettent aujourd’hui leur lutte en faveur de ce type

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 16:17, par le mandib
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Par mesure de prudence ,il faut nécessairement des visites médicales avec qu’ils ne rejoignent leurs familles respectives.merci !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 16:30
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    c’est vrai que en regardent des compatriotes dans cet état fait mal au cœur ! mais n’oubliez
    pas que, ici chez nous, c’est genres des cas est fréquent dans nos sites d’or !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 16:33
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    c’est vrai que en regardent des compatriotes dans cet état fait mal au cœur ! mais n’oubliez
    pas que, ici chez nous, c’est genres des cas est fréquent dans nos sites d’or !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 16:38, par Naboho Lassina
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Tout cela nous arrive ,par ce que nos dirigents ont pillé le pays,sans penser aux autres.Rien n a été fait pour arreter les bras valides dans notre pays .Comment comprendre une minorité milliardaire tandis que la majorité des burkinabès croupissent dans la misère.C est bien la faute de la société il faut moraliser les citoyens et faire la lumière sur les crimes économiques .Bon courage chers compatriotes que l état vous vienne en aide.merci

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 16:54, par Tantie
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    ZOe a raison, Ministère de la santé, rassurer nous que des mesures sont prises en ce qui concerne ces rapatriés et Ebola.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 17:19
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    LE GOUVERNEMENT PASSE A MIS DANS LA TÊTE DES BURKINABES QU’ON A RIEN POUR QUE LE PAYS SE VIDE ET QU’ILS AIENT LE TEMPS DE BIEN PILLER COMBIEN SONT DES MULTI- MILLIONNAIRES TOUS CES SOMMES VOLÉES POUVAIENT CRÉES DES EMPLOIS POUR EVITER NOS PAUVRES PARENTS D’ALLER SE FAIRE IMILIER AILLEURS.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 17:26, par Sidpayétka
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    BONSOIR A TOUS !
    Merci au Gouverneur de la région des Hauts Bassins qui a su actionner rapidement le secours d’urgence afin de réduire le calvaire de ses jeunes et de ces femmes. Le gouvernement du Burkina Faso se devrait d’user de la diplomatie active pour comprendre et circonscrire le phénomène a temps. Certes sur les sites d’orpaillage on trouve du tout : la contre bande, la drogue, la prostitution, l’homosexualité, les" gourmanchés" avec leur Wak, les marabouts sacrificateurs d’organes humains, l’alcool, et puis..... et puis le gangstérisme pour ne pas dire les braquages et les crimes les plus crapuleux. Des burkinabé si sociables et si solidaires et compatissant avec n’importe quel être humain a deux pieds (il faut les suivres en RCI) se sont -ils mutés et mués en vandales et impolis au point d’oublier qu’il ne sont pas en territoire conquis ? Cela m’étonnerais beaucoup car le burkinabe sait ce que çà veut dire être a l’étranger qui rime avec être a l’étroit. Ils ont du faire l’objet d’une accusation fortuite ou ce qui est plus plausible, il faut plutôt rechercher les causes et les raisons ici au Burkina meme. Ce qui meut les Guinéens de Conakry, meut également et a déjà mu les burkinabés. Les sites aurifères sont vendus (sols, sous-sols, air, bétail et hommes et leurs habitats (biotopes) a des compagnies et multinationales qui les délogent (ou les relogent sans tenir comptes de leurs habitudes et de leurs mœurs et rites) et les envoient se faire voir ailleurs ; surtout les orpailleurs et les jeunes sans emplois qui y trouvaient leurs pitances. La Guinée Conakry aussi probablement comme le Mali, le Sénégal et bien d’autres pays sur le continent en ont fait de meme. Le sol, le sous sol guinéen ont été vendus et il fallait déguerpir mano militari les gros travailleurs que sont les Burkinabé pour laisser place aux autres (les nouveaux propriétaires). L’Afrique refuse d’ouvrir les yeux et de regarder la misère en face. Elle feint d’ignorer le nomadisme des peuples surtout dans sa frange jeune qui ne connait pas de frontière(intérieures ou extérieures, naturelles comme l’océan ou artificielles). L’immigration saisonnière se développe très rapidement et est transfrontalière sinon comment comprendre qu’un jeune de Toulfé vers Titao se retrouve a Bourzanga, a Alga, a Koltanguin dans le Passoré, a Tougan, au Mali vers Kita ou Kaii, au Sénégal vers Thiès et Tambacounda et en Guinée Konakry puis en Guinée Equatoriale au bout de 2 ans. Mes frères, dirigeants d’Afrique, ouvrez l’œil et le bon car le nomadisme prend de l’ampleur de meme que les frustrations. Aucune force de l’ordre ne sera très bientôt en mesure de contenir cette fronde humanitaire sans génocide. Nous nous fabriquons nous mêmes nos MEND, nos Boko Haram, nos AQUMI, nos MUJAO et nos MNLA...... Les BISSA sont déjà dans les Ghétos Italiens mais ou logerons nous les gourmanchés mêmes wakmans ? Les mangueraies du Yatenga sont déjà occupées par les samos et les hommes bleus de l’autre coté de Tihou ou de Bahn. Il faut que vous allez craindre le réveil des Yadcés quand ils voudront faire le retour de Gambaga. Haya !!!!! Y a yélé. A vous les expulsés je vous souhaite du courage car vous êtes maintenant chez vous.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 17:34, par Tamou
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Ici au BF on chasse, on massacre des éleveurs, on chasse des agriculteurs, on détruit des forêts et ca marche comme ca, parce que le BF n’appartient à personne c’est ça le "plus rien ne sera comme avant !!!" les gens que vous pleurez ici sont des ORPAILLEURS et des HORS la LOI (ils se tuent même entre eux dans les trous). s’ils peuvent tout faire au Burkina Faso, ailleurs c’est pas comme ça SVP, Pire vous qui les soutenez dites à vos frères qui sont présentement en Cote d’Ivoire de regagner leur patrie et de quitter les forets sinon ils seront des milliers qu’on va chasser dans les moments à venir. Nous vivons actuellement dans la pagaille si ça marche dans notre pays, c’est pas ailleurs. Ouvrez les yeux et dites la vérité à nos compatriotes !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 17:44, par kalonji rock
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    sûrement les Burkinabè sont allés installer un cite d´orpaillage illegal comme ils ont l´habitude de le faire chez eux.je trouve regretable et condanable l´action du gouvernement guinéen mais quand meme comprehensible.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 19:29, par bance
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    hee hee la mort est enimie de les burkinabe sinon le temps de sankara, les guinen von pleure apres ,le nigeria en 1984,ha oui gu’elle garcon, meme s’il faut complete a la bassadeur lui meme merci

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 21:34, par BEN
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    c,est vraiment tres triste de voir des africains et surtout de la meme region.mais quelque soit
    la situation un peu de respect ce sont les hommes.il est vrais certains burkinabes a l,etranger se montrent plus qu,un ane mais ce cas present est a deplorer, ;les leaders
    de guinee ne peuvent pas dire qu,ils sont pas au courant ? je ne suis pas sure qu,un guineen
    puisse venir faire la lois au faso ,mais les mesures a prendre pour resoudre cette question doit
    etre traiter dignement .les burkinabes ont occupes les forets classer chez ns in ci mais meme
    gbagbo le diable tueur comme les burnabes aimait l,accuser aucun burkinabe n,a ete denuder de la sorte, ce n,est pas bien/ je salue MR LE GENZIDA DE PASSAGE si tous les leaders politics pouvais commencer a agir comme toi , notre continent prendrais son ascension tres vite on ne peux pas appeller mouton cabri . quand c,est un cabri appelle le par son nom, il est nee avec son. je prie MR LE PRESIDENT DU FASO que les temps ont changer les mentalitees aussi,meme ton pere a voler qu,on l,a pris sur les faits, c,est lui qui aura chercher sa honte ,on ne peux pas defendre l,indefendable. SALUE LE ZIDA

    BEN

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2015 à 21:58
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    je pense qu’il faudra être bien situé par rapport à la situation avant de se permettre n’importe quel jugement. le Burkina n’a rien à envier de la Guinée. au contraire c’est la Guinée qui envie tout du Burkina. tous les indicateurs de développement social et économique le prouvent, de même que sur plan diplomatique. et je suis sure qu’il y a beaucoup plus de guinéens au Burkina que de burkinabés en Guinée. de là si les autorités guinéennes prennent une telle décision, il doit bien y avoir une justification fondée et irréfutable. mais la sagesse voudrait qu’on soutienne d’abord nos quand ils souffrent avant de chercher à comprendre pourquoi ils souffrent. le Burkina et la Guinée sont des pays frère, et ni des dirigeants et quelques particuliers ne doivent fragilisé cette fraternité. vive le panafricanisme !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 07:20, par POTATO
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    La dernière fois c’était le Gabon,aujourd’hui c’est la guinée.y’a-t’il un problème entre notre pays et ceux ci,il faut que nos autorités nous éclaircissent.Si nous burkinabé,nous respectons les autres peuples, qu’on nous respecte aussi.Nous ne sommes pas xénophobes,loin de là,mais si a tout moment ce sont nos frères qui sont brimés dans d’autres pays,que ces pays sache qu’ils ont des ressortissant chez nous.Si le bruit du fusil est bon à entendre,que la foudre s’abat sur le chasseur on va voir.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 07:55, par jos
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    je suis très choqué par ces actes ignobles. Nous somme très loin de l’Union Africaine.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 08:23, par warba
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    J’invite le nouveau président Rock à travailler à apaiser nos relations avec le pouvoir d’Abidjan notamment avec soro afin de nous éviter un super drame de cette nature.Un rapatriement massif des burkinabè de RCI va plomber durablement notre économie et notre stabilité démocratique. Le prétexte de sans papier ou de banditisme est suffisant pour expulser plus de 100 000 étrangers pour faire mal au pays.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 08:51, par warbita
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Il faut d’abord évaluer les préjudices subis(argent,or,biens divers ;physique....) avant de les organiser,les équiper et les installer sur des sites d’or au Burkina tout en portant plainte contre la guinée pour expulsion irrégulière,pillage et vol sur les Burkinabè.Je crois que Condé veut punir le Burkina pour avoir laisser libre Dadis camara qui est aller soutenir Cellein Diallo son adversaire.J’espère que Blaise n’est pas derrière tout ça pour punir le régime du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 09:21, par Innocent
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Vivement que la lumière soit faite sur cette affaire. Mais faudrait surtout que les nouvelles autorités du pays prennent bien au sérieux cette affaire et organise mieux l’immigration de nos ressortissants.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 10:26, par kongombo
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Je suis à la fois triste et révolté par la situation de nos frères chassés de la Guinée-Conakry. Il n y a pas longtemps des burkinabé ont été rapatriés du Gabon. Nous condamnons tous ces actes des autorités de ces pays. Sachons aussi qu’au fond, nos anciennes autorités sont la cause de ce qui arrive à nos compatriotes. Le manque d’emploi pousse des nombreux jeunes à aller à l’aventure sans connaitre les réalités des pays dans lesquels ils vont. Vivement que les nouvelles autorités travaillent à créer de nombreux pour la jeunesse. Aux autorités guinéennes (Conakry et Equatoriale) et gabonaises, qu’ils sachent qu’à l’avenir les ressortissants de leurs pays pourraient venir chercher du travail ici au Faso. N’est ce pas la découverte du pétrole qui fait de la guinée équatoriale ce qu’elle est aujourd’hui ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 10:32, par TAIRE
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    C’est vrai que le Burkinabè est travailleur en général à l’extérieur et n’épargne rien du tout pour engranger et amasser davantage de profits et de richesse sans compter les désagréments qu’il cause ni à l’environnement ni à la société ni à ses hôtes.
    Le problème de a été causé par les Burkinabè, je ne vais pas rentre dans les détails toujours est-il que c’est nos parents qui ont commencé le lynchage.
    C’est les mêmes Burkinabè qui sont allés s’ installés en plein milieu de la forêt du mont Pokou, une foret classée et protégée et ont dévasté des milliers d’hectares d ’arbres pour créer et installer les maisons et leur champs en soudoyant une certaine complicité.
    Je ne sais pas si les gens ont le documentaire sur les Burkinabè qui sont en train d’exploiter les mines d’or en Guinée, encore ils sont les premiers et les plus riches parce qu’ils connaissent les meilleures techniques pour avoir plus d’or et sont devenus les propriétaires de d’or et ils emploient mêmes les Guinéens, voyez vous mêmes le nombre des Burkinabè sans compter ceux qui ont pu se fondre dans la nature.
    Les Burkinabè une fois encore étaient passés maitres des lieux, chose inadmissible sur une terre étrangère, même ici au Faso nous n’allions jamais accepter que les ressortissants d’un autre pays viennent piller nos richesses minières au nez et à la barbe des Burkinabè sans qu’on ne réagisse.
    Ce que nous ne voulons pas chez nous, ne le cherchons pas ailleurs.
    Je déplore la manière, mais c’est aussi légale pour les Guinéens qui ont passé la communication de ne plus vouloir de Burkinabè sur leurs sites d’orpaillage.
    Prenons-le comme cela.
    Et de toutes les façons il ne manque pas de sites d’orpaillage au Faso, il y en a partout
    et nous devrons commencer rendre chez nous meilleur.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 10:45, par Amy Bicaba
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    C’est choquant de voir ces frères dans ce genre de situation mais n’allons pas vite en besogne il faut faire une analyse avec beaucoup de calme . Le Burkinabé ne respecte rien ici même à bobodioulasso les feux de circulation qui sont mit pour nous éviter des accidents les gens sont incapables de les respecter dans nos provinces trop de palabres parce que les uns ne respecte pas le mettre carré de parcelle qu’il est venu negocié chez l’autre , nous avons encore en mémoire la confiscation des terres ivoiriennes par des burkinabées qui sont devenus des propriétaires térriens avec force dans des villages d’accueil. Je déplore ce qui s’est passé en Guinée, mais je pense qu’ils ont leurs parts de responsabilité dans ce qui à amené ce rapatriement, car sur ce site d’orpaillage ya pas que des Burkinabés pourquoi ce sont eux qui ont été chassé. Si tu respecte ton propre bien alors tu pourras respecter celui d’autrui et les autres aussi te respecteront.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 12:18, par Sidpayétka
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    BONSOIR A TOUS !
    Merci au Gouverneur de la région des Hauts Bassins qui a su actionner rapidement le secours d’urgence afin de réduire le calvaire de ses jeunes et de ces femmes. Le gouvernement du Burkina Faso se devrait d’user de la diplomatie active pour comprendre et circonscrire le phénomène a temps. Certes sur les sites d’orpaillage on trouve du tout : la contre bande, la drogue, la prostitution, l’homosexualité, les" gourmanchés" avec leur Wak, les marabouts sacrificateurs d’organes humains, l’alcool, et puis..... et puis le gangstérisme pour ne pas dire les braquages et les crimes les plus crapuleux. Des burkinabé si sociables et si solidaires et compatissant avec n’importe quel être humain a deux pieds (il faut les suivre en RCI) se sont -ils mutés et mués en vandales et impolis au point d’oublier qu’il ne sont pas en territoire conquis ? Cela m’étonnerais beaucoup car le burkinabe sait ce que çà veut dire être a l’étranger qui rime avec être a l’étroit. Ils ont du faire l’objet d’une accusation fortuite ou ce qui est plus plausible, il faut plutôt rechercher les causes et les raisons ici au Burkina même. Ce qui meut les Guinéens de Conakry, meut également et a déjà mu les burkinabés. Les sites aurifères sont vendus (sols, sous-sols, air, bétail et hommes et leurs habitats (biotopes) a des compagnies et multinationales qui les délogent (ou les relogent sans tenir comptes de leurs habitudes et de leurs mœurs et rites) et les envoient se faire voir ailleurs ; surtout les orpailleurs et les jeunes sans emplois qui y trouvaient leurs pitances. La Guinée Conakry aussi probablement comme le Mali, le Sénégal et bien d’autres pays sur le continent en ont fait de même. Le sol, le sous sol guinéen ont été vendus et il fallait déguerpir mano militari les gros travailleurs que sont les Burkinabé pour laisser place aux autres (les nouveaux propriétaires). L’Afrique refuse d’ouvrir les yeux et de regarder la misère en face. Elle feint d’ignorer le nomadisme des peuples surtout dans sa frange jeune qui ne connait pas de frontières (intérieures ou extérieures, naturelles comme l’océan ou artificielles). L’immigration saisonnière se développe très rapidement et est transfrontalière sinon comment comprendre qu’un jeune de Toulfé vers Titao se retrouve a Bourzanga, a Alga, a Koltanguin dans le Passoré, a Tougan, au Mali vers Kita ou Kaye, au Sénégal vers Thiès et Tambacounda et en Guinée Conakry puis en Guinée Equatoriale au bout de 2 ans. Mes frères, dirigeants d’Afrique, ouvrez l’œil et le bon car le nomadisme prend de l’ampleur de même que les frustrations. Aucune force de l’ordre ne sera très bientôt en mesure de contenir cette fronde humanitaire sans génocide. Nous nous fabriquons nous mêmes nos MEND, nos Boko Haram, nos AQUMI, nos MUJAO et nos MNLA...... Les BISSA sont déjà dans les Ghétos Italiens mais ou logerons nous les gourmanchés mêmes wakmans ? Les mangueraies du Yatenga sont déjà occupées par les samos et les hommes bleus de l’autre coté de Tihou ou de Bahn. Il faut que vous allez craindre le réveil des Yadcés quand ils voudront faire le retour de Gambaga. Haya !!!!! Y a yélé. A vous les expulsés je vous souhaite du courage car vous êtes maintenant chez vous.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 12:21, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    - (23) ANONYME, on est bien d’accord avec toi, mais sache que nos jugements ne sont pas du n’importe quoi ! Je te pose une question : Même si au cas où ces burkinabè auraient commis des fautes, pourquoi les dépouiller de leurs biens avant de les renvoyer ?

    - Les dirigeants de ce pays ont trop tergiversé avec la sécurité de nos compatriotes à l’extérieur et il faut celà prenne fin ! Hier c’était la Côte-d’Ivoire, la Guinée-Equatoriale, le Gabon....et aujourd’hui c’est la Guinée sans oublier les rackets des policiers maliens, togolais ! Y en a marre ! Ces pays ont pleins de leurs ressortissants ici qui étudient, ou font leurs affaires ! Pourquoi devrions-nous les laisser tranquilles alors que dans leurs pays on emmerde les nôtres ? Croyez-vous qu’ils soient tous des saints et des anges ? Il y a bel et bien des voleurs et des escrocs parmi eux également !

    On devrait autoriser nos policiers, Gendarmes et Douaniers a faire le rackets aux camionneurs maliens et togolais. Il faut appliquer la réciprocité pour mettre fin à ces
    foutaises et Mr Abdoulaye WADE l’a déjà expérimenté et je vais vous dire ce qu’il a fait en la matière :

    - Sous la présidence de SARKOZY, la France a refoulé de nombreux sénégalais par avions charters et les a déversé à Dakar. Pendant que les sénégalais criaient au scandale, le Président Gorgui WADE lui était silencieux et nourrissait une riposte. Un beau matin la police sénégalaise a quadrillé tout Dakar et la petite côte à Mbour jusqu’a Saly. Objectif : Contrôle de tous les français au Sénégal ! Biensûr, celà vous étonnera mais il y avaient aussi des français sans-papiers au Sénégal, il y en avaient qui se livraient à des activités louches et pas du tout catholiques, etc.

    WADE les a tous fait embarquer dans un avion militaire sénégalais et les a fait déverser à Paris : Réponse du berger à la bergère et retour à l’envoyeur avec application la loi du Talyon qui recommande ’’oeil pour oeil, dent pour dent’’. Depuis ce jour la France a un grand respect pour le Sénégal et les sénégalais !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 12:28, par SOME
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Comprenez bien. Nous avons chassé Blaise. Dadis CAMARA "s’est rendu". Nous avons organisé des élections PROPRES. Qu’est-ce qu’il reste à faire ? Se venger tristement et honteusement. Hé Allah ! Dans tous les cas, allons seulement !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 12:41, par NABIIGA WEND-TONGO
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Dadis CAMARA est logé, nourri, blanchi et marié ici. Lui même à confier que c’est grâce aux autorités et au peuple Burkinabé qu’il s’n sort. Renvoyons le à Alpha CONDE. Ingratitude quant tu nous tiens.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 13:12
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Et on nous parle d’unité africaine !
    hum

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 13:22, par Souleymane
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Je suis guineen, je deplore et je suis totalement solidaire de mes freres Burkinabe. J’ai vecu en Cote d’Ivoire avec des Burkinabe pour lesquels j’ai une tres haute estime pour leur courage et leur sens du devoir. J’en ai souffert de ce type de comportement quand j’etais en cote d’ivoire. Je demande au peuple Burkinabe de ne pas confondre les acte du gouvernement et ce que pense les guineens. Je vous aime peuple du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 14:45, par panafrika
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Il fo q les otorité d guinée dise c qil ya et porqoi les traiter d la sorte et q aten les guineen de b.f

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 15:30, par TRAORE ISSA
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Si les administrateurs étaient ambitieux ;au lieu de vendre les sites d’or aux multinationales et ne recolter que 10% ,ils pouvaient créer une entreprise nationale d’extraction et acheter avec l’argent de l’état des machines à extraire et à transformer l’or sur place(parures en tout genre ) que les commerçants vont chercher à Doubai.Ce pays ayant des dirigeants ambitieux envoie les indiens spécialisés pour fabriquer les produits aux Emirats.Il faut former les jeunes sur place en faisant venir des compétences comme font les occidentaux pour développer chez eux .Cette stratégie créera des milliers d’emplois ,permettra au pays d’économiser assez pour développer d’autres secteurs. Pour le coton ,il faut faire pareil,ne plus vendre du coton brut ,mais le produit fini et confectionner des tissus à vendre dans le monde entier. Le Burkina est un petit pays riche de sa jeunesse dégourdie,de ses ressources minières et agricoles ,ce qu’il faut c’est la volonté et la détermination des dirigeants à changer de comportement ( bourgeois ) pour s’intéresser à la vraie recherche de stratégies de développement.DIEU bénisse le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 15:32, par princesse
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Je ne comprend pas nos dirigeants faite comme Wade avait fait aux français. rapatrions aussi tous les guinéens la Alpha CONDE va comprendre le mal qu’il a fait aux Burkinabès. Nos frères aussi n ’ont qu’a avoir le courage de rester chez eux même en bricolant ca vaux mieux que d’être traité comme un voleur ou un malpropre et jeté dans une prison.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 15:34
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    " On devrait aussi chasser des guinéens. Le même nombre aussi. Parce qu’ils sont nombreux ici au Burkina Faso à Bobo-Dioulasso, Banfora, etc. On doit absolument rembourser la dette de Alpha CONDÉ !"

    Par Kôrô YamyéléA KORO YAMYELLE

    je pense que tes propos ne sont pas sérieux......koro yam

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 15:36, par cas
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    si je pense que tout le sud-ouest de notre pays est envahi par des orpailleurs guinéens et ceci arrive a nos compatriotes, j’ai des larmes aux yeux. Il faudra que le Burkina commence à appliquer la loi de la réciprocité. Tu accueil mes ressortissants je le fait aussi, dans le cas contraire je les refoule à la frontière. Seul le burkinabè souffre sur le terrain de l’aventure sur le sol africain. Nous nous basons souvent sous l’enclavement de notre pays pour ne rien dire, mais l’heure est arrivée de changer. Il faut faire valoir le travail abattu par nos compatriotes. Ceux qui le font pensent qu’ils peuvent vivre sans nous, essayons une fois de répliquer nous allons avoir une réponse satisfaisante. Ils font semblant de ne pas nous aimer parce que nous sommes assoiffés de travailler pour réussir. Quand nous fuyons ils profitent de nos biens et ils laissent un temps soi peu pour qu’on revienne travailler pour eux encore. Nous sommes tous des africains, si ceci nous arrive ici, que ferons les blancs alors. Nous devons avoir honte de tous ces actes qui déshonores le peuple noir. Il n’y pas longtemps nous parlons de racisme, djaah !!! le racisme mémé c’est entre nous d’abord. D’après un adage ça c’est la honte de l’ONU.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 15:43, par kougri
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    koro yamyelé la reciproque n’est pas pour les sages.j crois k c’est un alerte pour les futur dirigent.Sankara a raison et aura toujour raison.le burkina est une masse d’homme selon le colon. nous avons des bras valides mais delaisser par manque d’idee il sont laisses a eu meme.sankara avait les idees elass.on prefer vendre nos terres et nos sentiers au occidentaux.le nouveau elu pens-y

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 15:59
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    ou son passer tous ces organisme et autre institution qui lute contre les droit humain ,personne ne parle ,alors que le Burkina est t un pays qui accueille des ressortissant de la Guinée,apha condé est près pour assumé une expulsion massive des guinéenne residend au Burkina Faso ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 16:01, par Le petit Fils du Tengsoaba
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Le BF est victime de son succès et de sa notoriété démocratiques. Lorsque les pseudos ennemis regardent le soleil se lever sous la Nation bénie, ça les rongent petit à petit. Maiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis, à qui la faute ! sauf que le peuple ici, très courageux sur tous les fronts naturels ou artificiels.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2015 à 20:14
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Les privés doivent refuser de recruter aussi les guinéens. Avec une telle action ferme la guinée comprendra la leçon. Plus de guinéen dans notre administration privée ou ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2015 à 17:32, par elzaza
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    Pourquoi tant de haine pour les burkinabè sur notre même Afrique ? Même la Guinnée se fout de nous, mais pour nous n’a fait que commencer attendons-voir il y a des pays qui vont chercher à coopérer ou profiter de l’expérience du Burkina. parce que la population est majoritairement jeune que la plupart ne se retrouvaient plus dans le système Blaise (les riches demeureront riches et les pauvres ainsi). Mais avec la volonté de ces nouveaux gouvernants je pense que y aura meilleur que le Burkina béni.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:30, par kallo sidikiba
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le gouverneur accueille 237 Burkinabè rapatriés de Guinée-Conakry

    g crois que dans aucun des pays au monde on peut accepter ce que les burkinabais font chez nous.Ils viennent extraiare notre or sana payer de taxe,ni impot vous croyez que la libre circulation veux dire pillage des ressources.Si vous voulez rapatriez tout les Guineens qui sont chez vous.Avec ebola nous guineens on a su qui est avec nous ou pas , nous n’avons plus besoin de la solidarité africaine si elle existe tout au moins.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés