Journées nationales du refus de la corruption : La loi anti-corruption au cœur de la 10e édition

mercredi 2 décembre 2015 à 07h09min

« Engageons nous pour l’application effective de la loi anti-corruption ». C’est sous ce thème que le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) tient du 1er au 9 décembre 2015, la 10e édition des journées nationales du refus de la corruption (JNRC). Le lancement de l’évènement est intervenu ce mardi 1er décembre à Ouagadougou au cours d’une conférence de presse animée par les premiers responsables du réseau.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Journées nationales du refus de la corruption : La loi anti-corruption au cœur de la 10e édition

A l’instar de plusieurs pays du monde, le Burkina Faso célébrera la journée internationale de la lutte contre la corruption le 9 décembre prochain. Et comme il est de coutume au REN-LAC, les journées nationales du refus de la corruption seront célébrées dans le souci de conscientiser les populations et d’interpeller les pouvoirs publics. Pour cette année 2015, le réseau a décidé de porter la réflexion sur la loi anti-corruption ; loi qui comporte 117 articles et qui été adoptée le 3 mars 2015 par le Conseil national de la transition.

Au programme
Plusieurs activités sont prévues au programme. La plus importante, selon Claude Wetta, secrétaire exécutif du REN-LAC, c’est le panel qui se tiendra le 9 décembre au Conseil burkinabè des chargeurs (CBC) sous le thème « Loi anti-corruption : Contenu et rôle des acteurs pour sa mise en œuvre ». L’activité sera animée par des spécialistes de l’Autorité supérieure du contrôle d’Etat (ASCE), du REN-LAC, du Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) et du Parquet général de la Cour d’Appel de Ouagadougou.
Bien avant ce panel, il est prévu également des émissions radio et télé sur le thème général et sur un des sous thèmes « Le rôle des banquiers, experts comptables et avocats dans la lutte contre l’enrichissement illicite ». Toutes les activités se tiendront à Ouagadougou et dans les localités abritant les comités régionaux anti-corruption (CRAC).
Si la loi anti-corruption est au cœur de ces journées, c’est bien parce que le REN-LAC entend en faire « un outil de veille et d’action citoyenne ». Son adoption par le CNT avait été accueillie avec « soulagement et satisfaction » se souvient Claude Wetta. Mais, il pense que la loi « nécessite en certaines dispositions, des textes d’application » ; d’où la nécessité de « fédérer toutes les énergies pour sa mise en œuvre ».

Etat de la corruption
En 2014, le REN-LAC a mené une étude sur l’état de la corruption au Burkina Faso. Selon, Nakanabo Sagado, secrétaire exécutif adjoint du réseau, plus de 94% des Burkinabè estimaient que la corruption était assez répandue dans de nombreux secteurs d’activité. Les marchés publics avaient remporté la palme d’or du secteur le plus corrompu, reléguant ainsi la douane au second rang. Et même si le Burkina Faso n’est pas en tête d’affiche parmi les pays ouest-africains où sévit le plus la corruption, le REN-LAC estime que le fléau est grandissant et espère pouvoir le terrasser un jour.

Appel aux futurs dirigeants
« Nous connaissons Roch depuis l’université. On a été des étudiants en France. On a milité dans la même organisation. Maintenant notre problème, ce n’est pas la connaissance ultérieure. C’est son programme et ce qu’il va faire demain. Et nous, nous sommes sur le terrain de la lutte anti-corruption et nous l’y attendons », a dit Dr Claude Wetta. C’est donc un appel que le Secrétaire exécutif du REN-LAC a lancé à l’endroit de Roch Marc Christian Kaboré, président « provisoire » à l’issue des élections du 29 novembre, afin que celui-ci s’engage résolument à lutter contre la corruption, « obstacle majeur et pieuvre tentaculaire qui freine l’épanouissement de la Nation ».

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés