Excellence scolaire : le Professeur Abdoulaye Soma récompense plus de 140 meilleurs élèves de la Région des Cascades.

mercredi 4 novembre 2015 à 01h00min

Le Lycée Municipal Héma Fadouah Gnambia de Banfora a abrité la quatrième édition du « Prix de l’Excellence Scolaire et académique dans la Région des Cascades »(PESAC), le 19 octobre 2015. Initié par le Professeur Abdoulaye Soma, Conseiller Spécial du Premier Ministre, ce prix a pour objectif de récompenser les meilleurs élèves de chaque niveau afin de booster le goût de l’excellence dans la région. Cette édition était présidée par madame la Gouverneure de la Région des Cascades au nom de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, et parrainée par le Directeur Général de la LONAB, monsieur Lucien Carama.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Excellence scolaire : le Professeur Abdoulaye Soma récompense plus de 140 meilleurs élèves de la Région des Cascades.

« Tout le monde est bon, mais on veut les meilleurs. » A dit la représentante des lauréats, elle-même lauréate de la première édition en 2011.
La Région des Cascades était jadis classée parmi les meilleures du pays en terme de rendement scolaire à travers ses appréciables taux de succès enregistrés aux différents examens tant au primaire qu’au secondaire. Depuis une dizaine d’années, elle a connu malheureusement un véritable recul qui lui a valu d’occuper « les honteux rangs d’avant-dernier au plan national pour ces deux examens », a dit la Gouverneure, madame Léontine Zagré.
Au commencement c’était le Prix de l’Excellence Soma Abdoulaye (PESA). Au fil des éditions, le promoteur a voulu que chaque fils et fille de la région, à quelque niveau qu’il soit, se reconnaisse à travers cette initiative et apporte sa pierre à la construction de l’excellence en milieux scolaire et accadémique, d’où le Prix de l’Excellence Scolaire et Accadémique dans la Région des Cascades (PESA).
Cinq critères ont prévalu à la sélection des lauréats :
- le prix du rendement : la moyenne et l’âge ont été retenus comme critères d’octroi de ce prix. En ce qui concerne la moyenne, le lauréat doit avoir une moyenne supérieure ou égale à 14/20 au premier cycle, et une moyenne supérieure ou égale à 12/20 au second cycle.
En ce qui concerne l’âge, pour le premier cycle, l’âge maximal autorisé en sixième est de 13 ans, en cinquième 14 ans et en quatrième 15 ans.
Pour le second cycle, l’âge maximal légal autorisé pour participer aux épreuves du BEPC et du BEP est fixé à 19 ans. Par conséquent, 19 ans est l’âge maximal retenu pour la classe de troisième, 20 ans pour la classe de seconde, 21 ans pour la classe de première et 22 ans pour la classe de terminale. Par conséquent, même si le rendement est excellent et l’âge légal est dépassé, il n’y a pas de prix.
- le prix de la discipline : au niveau de la discipline, l’excellence ne peut être atteinte sans une certaine discipline. Le PESAC récompense également les élèves les plus disciplinés des établissements secondaires de la région. Ici également, deux critères ont été retenus. Aussi disciplinés qu’ils soient, il ne serait pas pédagogique de récompenser des élèves qui redoublent leur classe ou qui ont dépassé l’âge légal autorisé pour être dans leur classe. Ce qui serait contraire à l’objectif du PESAC qui est de proumouvoir l’excellence. C’est la raison pour laquelle des candidats ont été refusés pour insuffisance de rendement ou pour dépassement de l’âge légal autorisé.
- le prix du meilleur professeur principal : derrière chaque élève méritant se trouve un excellent enseignant. Le PESAC avait voulu récompenser le meilleur professeur principal des établissements secondaires. Mais il est difficile de trouver un critère pour sélectinner ce professeur car il ya plusieurs professeurs dans chaque classe et tous ont contribué au succès des élèves. On ne peut donc attribuer l’excellence des lauréats à un seul enseignant. C’est la raison pour laquelle il a finalement été décidé d’octroyer un prix symbolique au professeur principal dont la classe a obtenu le meilleur taux de réussite au baccalauréat, en attendant de trouver le meilleur critère pour les prochaines éditions.
- le prix du meilleur établissement ayant obtenu le meilleur taux de réussite au BEPC ;
- le prix de l’établissment ayant obtenu le meilleur taux de réussite au Bac.
Ces deux derniers prix visent à encourager les établissements secondaires de la région à continuer à dispenser à leurs élèves un enseignement de qualité, et à les guider dans leur quête de l’excellence.
C’est plus de 140 prix qui ont été distribués pour encourager l’excellence. Comme aux éditions passées, certains lauréats ont obtenu une bourse pour étudier à l’Université Aube Nouvelle. Et c’est une fille qui a crevé l’applaudimètre. En effet, mademoiselle Sagnon Bibata du collège Sainte-Thérèse de Banfora a obtenu les prix suivants :
- major au bac ;
- meilleure moyenne féminine au bac ;
- meilleure de la série D ;
- meilleure de la classe.
Selon madame la Gouverneure, les initiateurs du PESAC peuvent s’en féliciter et s’armer de plus de courage car la tendance est bel et bien en train de s’inverser. A titre illustratif, pour l’année scolaire 2014-2015, notre région, qui occupait la queue depuis une décennie, a été classée deuxième au baccalauréat sur les treize régions du Burkina.
Golleau Isidore Traoré
Lefaso.net

Propos d’acteurs

Pr Abdoulaye Soma : L’objectif du PESAC est de promouvoir l’excellence scolaire dans la région, et par ricochet d’améliorer le rendement scolaire dans la Région des Cascades. C’est une région qui était connue pour être très studieuse, mais qui, entre temps, a faibli dans les résultats au niveau national. Nous avons initié ce prix depuis quatre ans et nous avons constaté qu’il a contribué, avec bien d’autres facteurs, a contribué au rayonnement de l’excellence et du rendement scolaire dans la région. A titre illustratif, la région était classée dernière au bac en 2014, et cette année elle est classée deuxième au plan national. Et nous nous en félicitons et nous encourageons surtout les différents acteurs à tous les niveaux, qui se sont impliqués pour la quête de l’excellence dans cette région.
GIT

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés