Journée d’hommage aux martyrs : La place de la nation de Dédougou baptisée « Place des martyrs »

vendredi 30 octobre 2015 à 22h13min

Ce vendredi 30 octobre 2015, la région de la Boucle du Mouhoun a rendu hommage aux martyrs des 30 et 31 octobre 2014 et à ceux de la tentative de putsch du 16 septembre 2015. C’était à Dédougou à la « place de la nation », une place qui a officiellement été pour l’occasion rebaptisée « Place des martyrs ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Journée d’hommage aux martyrs : La place de la nation de Dédougou baptisée « Place des martyrs »

« Consolidation de la paix et de la cohésion sociale ». A l’instar des différentes régions du Burkina Faso, c’est sous ce thème que la région de la Boucle du Mouhoun a commémoré le premier anniversaire de la journée dédiée aux martyrs des 30 et 31 octobre 2014 et à ceux du putsch manqué du 16 septembre 2015. Les artistes ont donné le ton de la journée. En effet tous les artistes qui ont presté ont magnifié la paix. C’est dans cette ambiance que le moment tant entendu est arrivé.
Il est 9h36, tout est momentanément suspendu. Les oreilles sont tournées vers Ouagadougou via la radiotélévision du Burkina qui est captée à la place jusque-là communément appelée place de la nation. Il est 9h40. Le moment attendu est arrivé. La sirène d’alarme signale la minute de silence. L’assistance est débout. Et comme disait Black So man, un silence de deuil d’un martyr envahit toute la place. La région de la Boucle du Mouhoun a ainsi réussi à respecter cette décision gouvernementale qui a voulu que la minute de silence à la mémoire des martyrs soit observée au même moment au plan national. C’était sous l’œil superviseur du Ministre de la jeunesse et de l’emploi, Salifou Dembélé par ailleurs patron de la cérémonie.

« Nous restons débout, vigilants, armés de courage, d’unité pour continuer le combat … »

Les discours ont ensuite suivi qui n’ont pas tari d’éloges à l’endroit de ces hommes et femmes qui sont tombés en martyrs pour leur patrie. « Du haut de cette tribune, je salue le courage et l’esprit de sacrifice dont ils ont fait montrent », a dit le Gouverneur, Justin S. Somé. Et au représentant de la Coalition des organisations de la société civile, Abdine Konaté de renchérir, « Par votre courage, votre détermination, et votre sacrifice, vous avez payé de votre sang afin de libérer notre peuple et écrire une nouvelle histoire de notre pays, le Burkina Faso ». Et de promettre aux martyrs : « nous restons débout, vigilants, armés de courage, d’unité pour continuer le combat dans un esprit de pardon, de fraternité, de tolérance et d’acceptation afin que justice soit rendue aux martyrs et au peuple burkinabé ».

La fin de la cérémonie de la journée d’hommage aux martyrs dans la région de la Boucle du Mouhoun a été marquée par le Baptême de la place qui était jusque-là officieusement appelée place de la nation. Cet espace public s’appelle donc désormais « Place des martyrs ». Une manière pour les autorités de la transition d’immortaliser la mémoire de ces vaillants combattants de la liberté, a signifié le Patron de la cérémonie, Salifou Dembélé.

Ibrahima TRAORE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés