Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

jeudi 15 octobre 2015 à 07h44min

La coordination des délégués des cités universitaires a animé une conférence de presse ce mercredi 14 octobre 2015 à la cité universitaire de Kossodo. Objectif, éclairer l’opinion publique sur la tension qui existe entre l’administration du Centre national des œuvres universitaires (CENOU) et la coordination des délégués des cités universitaires.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte  et    la démission du DG du CENOU

L’atmosphère est toujours tendue entre les résidents des cités universitaires et l’administration du CENOU. Le mardi 13 octobre 2015, les résidents de la cité universitaire de Kossodo, après avoir manifesté, ont fait cas d’une plateforme revendicative dans laquelle ils réclament :
- le départ du Directeur général du CENOU
- le paiement des loyers selon la capacité des étudiants
- l’éclairage de la cité de Kossodo et celle de la voie principale menant à la cité
- la construction immédiate d’une clôture pour la cité de kossodo
- le renforcement des agents de sécurité au sein de la cité universitaire
- La mise en place de bus spéciaux pour le transport des étudiants
- L’activation du WIFI dans les différentes cités

En rappel, Suite au report de la date du l’ouverture des cités universitaires, les étudiants ont intégré les cités avant l’ouverture officielle après avoir disent-ils, entrepris plusieurs démarches sans succès auprès du Directeur général du CENOU.

Et si l’administration du CENOU avance les mesures sécuritaires pour le report de la date de l’ouverture des cités, les étudiants disent également avoir rejoint les cités pour cette même raison « A la suite du setting du 02 octobre 2015, quelle ne fut pas notre surprise que la solution apportée par nos autorités étaient que les étudiants continuent de dormir à la belle étoile jusqu’à la date du 05 octobre 2015 pour une réouverture des cités » explique Justin Zida ,coordonnateur des délégués des cités universitaires de Ouagadougou.

Il faut que le DG parte

Pour la coordination des délégués des cités universitaires, le dépôt de la plainte est un motif pour exiger la démission du DG du CENOU « Le directeur général du CENOU a montré son incompétence de façon notoire en déposant une plainte contre les étudiants » dixit Ousséni Ilboudou, ex délégué de la cité universitaire de la Patte d’oie.

Zida Justin, quant à lui, précise que « La coordination exige la démission sans délai et sans condition du DG du CENOU .Elle met en garde sur une éventuelle arrestation d’un étudiant relatif à la plainte déposée par le DG ».

En effet, pour les délégués des cités universitaires de la ville de Ouagadougou, il n’est plus question de collaborer avec Balibié Serge Auguste Bayala, directeur général du CENOU car disent-ils, le DG depuis sa nomination, n’est pas ouvert au dialogue et manque de communication « Il n y a jamais eu de rencontre entre le DG du CENOU et la coordination. Le DG a toujours manifesté son manque de temps, nous avons plutôt toujours été écoutés à la direction régionale » selon seidou Legrené, délégué adjoint de la cité universitaire de la Patte d’oie.

Aux dires des étudiants, certains de leurs camarades ont été interpellés et il y’aurait des patrouilles de la gendarmerie dans certaines cités universitaires pour constater les faits. Les résidents quant à eux, disent détenir les clés de l’administration du CENOU et ne pensent à les remettre qu’à un nouveau DG. Aussi, pensent-ils délocaliser les compétences pour que le directeur régional du CENOU puisse assumer les fonctions du DG du CENOU.

Nicole Ouédraogo
(Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 octobre 2015 à 08:07
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Trop bête de votre part. chacun répondra à ses actes on retire rire si c’est bien répondez. pensez à vos frères quels exemples vous donnez à vos frères qui viennent d’avoir leur BAC. Bande irresponsable

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:08, par Sidbala
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Ca me rappelle les beaux temps où on exigeait l’amélioration des conditions de vie sans savoir exactement le contenu. Mes jeunes frères on vous comprend mais la démission du DG ne va pas résoudre vos soucis.
    Ce que vous revendiquer peut être résolu sans que le monsieur ne parte. Admettez néanmoins que parmi vous il y a des voyous qui s’en prennent au matériel ce qui est inadmissible des dirigeants de demain que vous êtes. Donc ils doivent être punis conformément à la loi. Ne vous laisser pas manipuler.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:09, par Joe DALTON
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Bande de vouyous, on en a marre de vous ! Que des sois disant futures cadre se comportent comme des délinquants , c’est vraiment dommage !

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:14, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Donc, les étudiants veulent rendre le DG responsable du coup d’état et de la grève générale au Burkina ? Tout se passe comme si eux n’étaient pas concernés par les évènements du pays et exigeaient que le CENOU fonctionne malgré tout pour leur donner satisfaction ! Rappelons que la reprise était le Lundi 28 et que les résidents voulaient que dès Jeudi 1er les cités soient ouvertes et fonctionnelles, refusant d’attendre quelques jours que les procédures soient respectées, notamment la vérification de ceux qui sont à jour de leurs loyers. D’ailleurs, ils ne veulent même plus en payer, de loyer !

    Casser des portes, agresser et séquestrer des fonctionnaires et menacer de bruler un service sont des actes aussi graves que les mutineries de 2011 ou la rébellion du RSP. Si la transition ne fait pas respecter l’autorité de l’état ici, ce sera vraiment à désespérer et on peut s’attendre à d’autres actions absurdes de ce genre dans tous les secteurs de la société.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:14, par Justice
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Il ne va pas démissionner. C’est vous qui l’aviez nommé ? Regardez moi des enfants gâtés. Comment malgré la situation que le pays connait en pleine crise vous osez demander au CENOU de travailler alors que le mot d’ordre des syndicats n’avait pas été levé. Vous êtes des CDPistes ou c’est des revanchards qui vous manipulent. Personne ne peut vous défendre sur cette affaire même si de par le passé on essayait de vous comprendre. Nous somme dans un pays de droit. En vertu de quoi même vous allez demander le retrait de la plainte ? êtes-vous plus burkinabè que les autres ? Quand on faute on répond à la justice. Vous êtes exactement comme les ex RSPistes. Des gens qui pensent que le pays tourne autour d’eux.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:15, par Justice
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Il ne va pas démissionner. C’est vous qui l’aviez nommé ? Regardez moi des enfants gâtés. Comment malgré la situation que le pays connait en pleine crise vous osez demander au CENOU de travailler alors que le mot d’ordre des syndicats n’avait pas été levé. Vous êtes des CDPistes ou c’est des revanchards qui vous manipulent. Personne ne peut vous défendre sur cette affaire même si de par le passé on essayait de vous comprendre. Nous somme dans un pays de droit. En vertu de quoi même vous allez demander le retrait de la plainte ? êtes-vous plus burkinabè que les autres ? Quand on faute on répond à la justice. Vous êtes exactement comme les ex RSPistes. Des gens qui pensent que le pays tourne autour d’eux.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:16, par Un observateur
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Mes chers étudiants, il faut savoir vous assumer quand vous posez des actes qui sont répréhensibles n ’est- ce pas ? Et pire vous demandez la démission du DG du CENOU, est -lui qui vous a guidé dans vos saccages ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:19
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Mais quels sont ces étudiants d’aujourd’hui. Comment pouvez vous vandaliser des serrures pour occuper de manière anarchique les cités. En plus, votre plateforme est très ridicule. Comment définir la capacité financière de chaque étudiant pour déterminer son loyer ? Comment vous pouvez prendre les clés de toute une administration, c’est impensable. ce n’est que pur banditisme. Écoutez vous n’êtes pas les premiers étudiants à être sur ce campus et vous ne serez pas les derniers. Ces actes de vandalismes doivent être puni et nous attendons le gouvernement qui osera nommer un autre DG à cause de tels vandales.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:20, par alfarid
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Ces gens ne sont pas étudiants mais des voyous. D’ailleurs il suffit de les voir pour le savoir. On n’est étudiant sérieux avec une telle carrure. Depuis quand des étudiants peuvent-ils imposer le retrait d’une plainte en justice. C’est écœurant. Votre cause est peut-être noble (cela reste à vérifier) mais nullement, vous ne devez vous comporter de la sorte. Exiger le départ du DG du CENOU comme si vous l’aviez désigné à ce poste. Sur quoi vous basez-vous pour mesurer son incompétence ? Exiger qu’il retire sa plainte et soutenir qu’aucun étudiant ne devra être arrêté suite à cette plainte, c’est simplement ahurissant voire débile. Dans quel monde êtes-vous ? Pensez-vous que vos parents vous soutiennent dans de telles actions ? Je ne le pense pas. Dans aucun pays civilisé, on ne verrait de telles revendications. Je ne sais pas comment le futur président va régler la question des étudiants mais à mon avis, il faut qu’il accepter de "casser" et de tout reprendre. Il ne devra pas penser à un second mandat s’il veut mettre en place les fondements d’une nouvelle génération de Burkinabè. Chers "étudiants", l’anarchisme n’a jamais une solution. Je vous invite à vous ressaisir et même à demander des excuses pour finir vos études malgré les difficultés et penser à vous d’abord. On devient fou dans ce pays ! Qui êtes-vous ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:20, par Joseph
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Mes chers enfants et frères ils faut en agissant penser au futur. Vous seriez les prochains dirigeants du Burkina, accepterez-vous l’anarchie et l’impunité ? Vous avez sans doute participé activement au renversement de Blaise Compaoré et à la raidis ion du RSP, quels étaient vos slogans : Non à l’impunité ! Justice et bonne gouvernance !
    Appliquez-vous ses mêmes attitudes. Je suis votre défenseur mais je ne saurai cautionner le désordre et l’anarchie dont vous faites preuve. Personne ne voudrait être DG du CENOU dans ses conditions. Soyez sages remettez les clés à la Direction et conformez-vous aux autorités(force doit revenir à la loi), ainsi naissent les étudiants sages futurs dirigeants du Burkina. Si vous constatez les organisations comme l’ANEB et autres ne vous suivent pas, c’est un signe que vous êtes allez loin, bonne réflexion !

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:21
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Mais quels sont ces étudiants d’aujourd’hui. Comment pouvez vous vandaliser des serrures pour occuper de manière anarchique les cités. En plus, votre plateforme est très ridicule. Comment définir la capacité financière de chaque étudiant pour déterminer son loyer ? Comment vous pouvez prendre les clés de toute une administration, c’est impensable. ce n’est que pur banditisme. Écoutez vous n’êtes pas les premiers étudiants à être sur ce campus et vous ne serez pas les derniers. Ces actes de vandalismes doivent être puni et nous attendons le gouvernement qui osera nommer un autre DG à cause de tels vandales.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:22, par alfarid
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Ces gens ne sont pas étudiants mais des voyous. D’ailleurs il suffit de les voir pour le savoir. On n’est étudiant sérieux avec une telle carrure. Depuis quand des étudiants peuvent-ils imposer le retrait d’une plainte en justice. C’est écœurant. Votre cause est peut-être noble (cela reste à vérifier) mais nullement, vous ne devez vous comporter de la sorte. Exiger le départ du DG du CENOU comme si vous l’aviez désigné à ce poste. Sur quoi vous basez-vous pour mesurer son incompétence ? Exiger qu’il retire sa plainte et soutenir qu’aucun étudiant ne devra être arrêté suite à cette plainte, c’est simplement ahurissant voire débile. Dans quel monde êtes-vous ? Pensez-vous que vos parents vous soutiennent dans de telles actions ? Je ne le pense pas. Dans aucun pays civilisé, on ne verrait de telles revendications. Je ne sais pas comment le futur président va régler la question des étudiants mais à mon avis, il faut qu’il accepter de "casser" et de tout reprendre. Il ne devra pas penser à un second mandat s’il veut mettre en place les fondements d’une nouvelle génération de Burkinabè. Chers "étudiants", l’anarchisme n’a jamais une solution. Je vous invite à vous ressaisir et même à demander des excuses pour finir vos études malgré les difficultés et penser à vous d’abord. On devient fou dans ce pays ! Qui êtes-vous ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:23, par Gnama
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Il y a des étudiants qui confondent l’anarchie à la liberté d’expression. Comment vous pouvez avoir le comportement indigne que vous nous aviez livré et venir ventre en l’air pour demander la démission du même DG que vous aviez défié son autorité ? Vraiment ce pays va mal et même très mal.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:24, par Joseph
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Mes chers enfants et frères ils faut en agissant penser au futur. Vous seriez les prochains dirigeants du Burkina, accepterez-vous l’anarchie et l’impunité ? Vous avez sans doute participé activement au renversement de Blaise Compaoré et à la raidis ion du RSP, quels étaient vos slogans : Non à l’impunité ! Justice et bonne gouvernance !
    Appliquez-vous ses mêmes attitudes. Je suis votre défenseur mais je ne saurai cautionner le désordre et l’anarchie dont vous faites preuve. Personne ne voudrait être DG du CENOU dans ses conditions. Soyez sages remettez les clés à la Direction et conformez-vous aux autorités(force doit revenir à la loi), ainsi naissent les étudiants sages futurs dirigeants du Burkina. Si vous constatez les organisations comme l’ANEB et autres ne vous suivent pas, c’est un signe que vous êtes allez loin, bonne réflexion !

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:24, par alfarid
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Ces gens ne sont pas étudiants mais des voyous. D’ailleurs il suffit de les voir pour le savoir. On n’est étudiant sérieux avec une telle carrure. Depuis quand des étudiants peuvent-ils imposer le retrait d’une plainte en justice. C’est écœurant. Votre cause est peut-être noble (cela reste à vérifier) mais nullement, vous ne devez vous comporter de la sorte. Exiger le départ du DG du CENOU comme si vous l’aviez désigné à ce poste. Sur quoi vous basez-vous pour mesurer son incompétence ? Exiger qu’il retire sa plainte et soutenir qu’aucun étudiant ne devra être arrêté suite à cette plainte, c’est simplement ahurissant voire débile. Dans quel monde êtes-vous ? Pensez-vous que vos parents vous soutiennent dans de telles actions ? Je ne le pense pas. Dans aucun pays civilisé, on ne verrait de telles revendications. Je ne sais pas comment le futur président va régler la question des étudiants mais à mon avis, il faut qu’il accepter de "casser" et de tout reprendre. Il ne devra pas penser à un second mandat s’il veut mettre en place les fondements d’une nouvelle génération de Burkinabè. Chers "étudiants", l’anarchisme n’a jamais une solution. Je vous invite à vous ressaisir et même à demander des excuses pour finir vos études malgré les difficultés et penser à vous d’abord. On devient fou dans ce pays ! Qui êtes-vous ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:25
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Chers étudiants, le directeur du CENOU a t il commis une faute ? Laquelle ? Je ne suis responsable de rien, mais je désapprouve entièrement vos actes irresponsables. Ceux qui ont vandalisé les bâtiments , et pris des agents de l’Etat en otages doivent être sanctionnés. Vous avez vu les derniers évènements qui sont intervenus au Faso ? Adaptez vous à la nouvelle philosophie. Et si vous ne pouvez pas comprendre cela, c’est grave. Mais le DG ne doit pas être relevé.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:28, par NEW BURKINA
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Le nouveau Burkina prend difficilement racine. Quand on à tord on exhibe ces muscles pour faire peur à l’autre. Si vous pensez avoir eu raison de poser l’acte pour lequel la plainte à été déposé alors présenté vous devant le tribunal pour vous disculper et vous en sortirez la tête haute. N’oublions pas que la roue de l’histoire tourne et vous aspirez aussi à occuper des postes de responsabilité un jour...

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:29, par Rabiatou COULIBALY
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Ces voyous n’ont pas leur place à l’Université. Je suis étudiante mais il y a des limites que nous étudiants devrions pas franchir. C’est trop et en même temps irresponsable mes chers camarades.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:30, par bobolais
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    je vous soutiens - la patrie ou la mort - nous vaincrons - que les députes du CNT COTISENT POUR LE WIFI ET LA CLOTURE

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:31, par Joseph
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Mes chers enfants et frères ils faut en agissant penser au futur. Vous seriez les prochains dirigeants du Burkina, accepterez-vous l’anarchie et l’impunité ? Vous avez sans doute participé activement au renversement de Blaise Compaoré et à la raidis ion du RSP, quels étaient vos slogans : Non à l’impunité ! Justice et bonne gouvernance !
    Appliquez-vous ses mêmes attitudes. Je suis votre défenseur mais je ne saurai cautionner le désordre et l’anarchie dont vous faites preuve. Personne ne voudrait être DG du CENOU dans ses conditions. Soyez sages remettez les clés à la Direction et conformez-vous aux autorités(force doit revenir à la loi), ainsi naissent les étudiants sages futurs dirigeants du Burkina. Si vous constatez les organisations comme l’ANEB et autres ne vous suivent pas, c’est un signe que vous êtes allez loin, bonne réflexion !

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:34, par Kiaper
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    ça c’est de l’incivisme. Ils ne sont pas des étudiants. C’est des éléments manipulés pour semer le trouble dans le pays. Ce eux les djihadistes. A mater comme tel.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:39, par Vérité
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    De grâce chers étudiants vous êtes hors sujet. Vous venez de comporter comme l’ex RSP. Au lieu de demander la clémence des autorités pour la faute commise vous vous entêté dans l’erreur. C’est d’ailleurs ce qu’ont fait le CDP et les partis satellites qui pendant la crise en septembre avaient exigé le départ du Président de la Transition. Soyez sérieux et repentez vous . c’est mieux pour vous.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:43, par Raoul OUEDRAOGO
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    C’est des voyous. Je sais qu’il y a des politiciens derrière ces gamins qui les incitent à se comporter de la sorte. A bon ! pendant que les gens sont en grève vous demandez à l’administration de venir travailler ? Vous êtes des putschistes parce que vous soutenez DIENDERE. Il n’y a que les CDPistes qui voulaient pas respecter le mot d’ordre de grève. Bande de vauriens.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:44, par NAABA
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Bande de voyous, vous n’aviez rien vu d’abord.on va supprimer l’aide, le RU et c’est là que vous comprendre que des futurs responsables n’agissent pas ainsi. DG CENOU maintenez votre recours en justice.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:50, par mba jo
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    la démocratie n’est pas l’anarchie..
    des bus spéciaux ? vous êtes qui . vous n’êtes pas plus burkinabè que les autres
    et si vous ne pouvez plus quittez les bancs nous sommes 16 millions de burkinabè.
    ce sont les cranes brulés qui instrumentalisent les honnêtes étudiants. des pauvres types !!!
    meme ceux qui sont chez eux ne se comportent pas comme vous qui négociez les locaux payer par notre contribuable . depuis quand au Burkina vous pouvez avoir maison a 1500 f
    si la population sort prochainement ça sera contre vous

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:51
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    bonjour. il y a lieu que nos braves étudiants mettent un peu d’eau dans leur vin. Vos revendications sont souvent en déphasage avec la réalité. Il faut qu’ils sachent que bon nombre d’apprenants des écoles professionnelles et autres du pays n’ont pas ce traitement privilégié qu’ils bénéficient. En exemple, les étudiants de l’ENAREF, l’INJSP, l’ENSP, ENSA, l’ENSK, IDS etc ; n’ont même pas la moitié des privilèges des étudiants. Vos jeunes frères qui sont dans les lycées et les écoles primaires n’ont aucun traitement particulier. Les écoliers qui sont sous paillotes méritent plus de sales de classes que vos réclamations de complaisance. Il faut que chacun de nous soit responsable et avoir un esprit de solidarité envers les plus nécessiteux et non un esprit d’égoïsme. les bruits de la nation doivent profiter a tous les burkinabè même s’ils sont écoliers ou autres.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:54, par sidnaaba
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Desolé, Chers Etudiants !
    Il faut assumer vos responsabilités face à vos actes inutiles. J’avoue que je ne vous comprends absolument pas ! Comment de futurs responsables puissent agir de la sorte ! Franchement tous ceux qui sont à l’origine de ces actes ne sont plus dignes d’intégrer la cité.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:54, par Pataamleukré
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    On doit résoudre le problème de logement des étudiants par le dialogue. Même si l’on reconnait que ceux qui se sont rendu coupables d’infractions doivent répondre de leurs actes.On ne peut rien construire de viable dans le désordre.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:57, par KAZ
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Ce que je vais demander à nos chers étudiants, futurs dirigeants de ce pays,c’est un peu de retenue car tout ce qu’ils font et disent aujourd’hui va les rattrapper demain. Que ça soit en mal ou en bien. Donc qu’ils sachent que le statut d’étudiant a aussi une fin. Sans rancune

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:58, par madou
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    les etudiants vendus qui ne comprennent rien la, taisez-vous svp. nous reclamons le depart du dg parce que nous ne voulons pas d’un responsable qui refuse de nous ecouter et de dialoguer. ceux qui s’acharne à dire que les etudiants ont cassés les portes et sequestrés les agents du CENOU, montre nous les preuves, avez-vous vous les photos des portes defonce ou autre ? les etudiants sont des intellectuels et ne feront pas de telles choses surtout casser les locaux dans lesquelles ils dorment.je vous en supplis, allez a la source de l’information au lieu de vous limite a ecoutez les propos diffamatoires du DG et de la presse.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 08:59, par Sabine
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Vous n’aurez pas de soutien pour cette lutte que je trouve non fondé et irresponsable. Le mieux pour vous c’est de vous excusez et d’intégrer les classes pour au moins rattraper le retard et ne pas mettre en retard les nouveaux bacheliers. Que les responsables des casses et séquestrations se préparent à répondre devant la justice. Pour votre plateforme, je vous rappelle que des enfants prennent actuellement des cours sous paillote et souvent sur des briques qui servent de table banc. C’est là où il est plus urgent d’intervenir.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 09:00, par Farouck OUEDRAOGO
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Nous avons tous été étudiant.
    Etre étudiant ne veut pas dire que tous est permis.
    Ils n’ont aucune revendications a faire, ce n’est pas eux qui ont nommé le responsable du CENOU donc n’ont pas le droit de demander son départ.
    Il es normale que le responsable du CENOU punisse cette indiscipline estudiantine : il n’y a pas de super étudiant. il ya des règles au campus qu’il faut suivre.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 09:02, par Sabine
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Vous n’aurez pas de soutien pour cette lutte que je trouve non fondée et irresponsable. Le mieux pour vous c’est de vous excusez et d’intégrer les classes pour au moins rattraper le retard et ne pas mettre en retard les nouveaux bacheliers. Que les responsables des casses et séquestrations se préparent à répondre devant la justice. Pour votre plateforme, je vous rappelle que des enfants prennent actuellement des cours sous paillote et souvent sur des briques qui servent de table banc. C’est là où il est plus urgent d’intervenir.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 09:05
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    A la longue il faut que l on applique la procedure du President JJ Rollings.Les etudiants du Ghana avaient rendu la vie impossible ,greve anarchie incivicisme.Rolling a fait fermer les universites et chasser tous les universtaires des campus ; a l ouverture toutes les bourses sont supprimees.Et tous ceux qui veulent s inscrire doivent payer et les campus aussi payants . Il faut que nos etudiants sachent que rien ne sera plus comme avant.Bande de diaspos La prochaine insurrection sera contre vous si vous ne vous comportez pas en vrai burkimbi.Ya na mare.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 09:10, par On n’est pas d’accord avec vous cette fois-ci
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    J’ai envie de vous dire bande de voyous. Quelles sont ces manières d’agir, on dirait des terroristes ; on pouvait même vous qualifier de militaires de l’Ex-RSP. Des futurs dirigeants de ce pays qui se comportent comme des hors-la-loi. Je suis complétement enragé de votre attitude, chers soit-disant étudiants. C’est vous qui aviez construit ces logements ? C’est votre bien privé, pour venir défoncer les portes comme des bandits de grands chemins ? La plainte ne sera pas retirée et tous les étudiants voyous condmnés comme il se doit. Je demande au gouvernement de sévir avec la dernière énergie. Il faut juger et chasser ces bandits de nos universités. Vous savez combien ces logements ont coûté à l’Etat et vous venez agir comme des terroristes ? Pas de pitié. Je suis franchement enragé. Message signé : L’Etalon Enragé

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 09:17, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    - JOE DALTON pourquoi cette aigreur envers ces étudianst qui sont des victimes de la mauvaise gouvernance `

    - ETUDIANTS, moi Yamyélé je dis que vous devriez tirer leçon de tout ce qui vous arrive ! Vous êtes des citoyens et vous avez des droits mais aussi des devoirs. Et vous continuez de subir ! Pourquoi vous ne pouvez pas, à travers vos organisations, prendre contact avec un avocat qui va vous aider à réunir les preuves et vous déposez plainte en justice contre l’U.O. et vos enseignants absentéistes ? Pourquoi ? Quelle léthargie de votre part !?

    Voyez comme ils ont fait vos camarades de Koudougou : jugés, renvoyés et interdits de s’inscrire dans une universté au Burkina ! Quelle méchanceté ! Et eux ils peuvent s’absenter aux cours sans subir ! Faire la rétention de vos notes afin de vous retarder sans rien subir en retour !

    - Oui, eux ils peuvent vous traduire en justice pour des casses et vous, vous ne pouvez pas le faire pour vos avenirs qu’ils sont entrain de saccager en vous faisant faire 2 années académiques au lieu d’une (16 ans d’étude pour avoir un doctorat au Burkina !). Continuez à subir et vous prendrez vos retraites en tant qu’étudiants ! Ni la CARFO, ni la CNSS ne s’intéressera à vous et vous pourrirez dans la pauvreté !

    Pourtant, un procès retentissant contre l’U.O. et les enseignants absentéistes allait ramener les choses dans l’ordre ! Réfléchissez bien à ce que je viens de vous dire.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 09:25, par Sawadogo
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Il est temps que force revienne à la loi, l’Etat ne doit pas faiblir. Ce serait vraiment irresponsable pour celui-ci de mettre fin aux fonctions d’un directeur à chaque fois qu’il y a un mouvement d’humeur de quelques individus. Nous sommes aujourd’hui fonctionnaires de l’Etat mais hier, nous étions étudiants. Sans avoir la prétention de comprendre les problèmes de l’étudiant d’aujourd’hui, je me permets quand même de dire que l’université est loin d’être le parent pauvre de la société. Comparée à d’autres secteurs, elle serait même une privilégiée. Il n’y a pas que l’université au Burkina ! Du reste j’invite les jeunes frères étudiants, à savoir raison garder, faire des plate-formes pertinentes et réalistes pour mieux poser leurs problèmes. En attendant toute sortie de crise, la plainte du CENOU contre les fautifs doit être maintenue , fussent-ils des étudiants,nous l’avions aussi été et le le DG doit rester à son poste, sinon c’est le peuple qui demandera des comptes au gouvernement. Pour finir chers étudiants, ce n’est pas parce que vous êtes à l’avant-garde des combats de la société que vous êtes en dehors de celle-ci.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 09:36, par Shalom
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Bonjour,

    Je suis une fois de plus écœuré par les actes irresponsables des étudiants de l’Université de Ouagadougou. Malheureusement, ces évènements récents ne sont que l’illustration de la déconfiture du système de l’enseignement supérieur au Burkina Faso. Il y a longtemps que les étudiants dictent leur loi dans nos universités publiques : ce sont eux qui fixent le nombre et les dates des devoirs, décident du système de contrôle des connaissances etc. Il y a une chose que nos politiques devraient avoir le courage de dire : tous les bacheliers du Burkina Faso ne sont pas tenus de s’inscrire dans une université publique, car tout le budget national ne suffirait pas à régler les problèmes de nos universités. Je souhaite au prochain gouvernement d’avoir le courage politique nécessaire pour traiter ce problème sans démagogie et avec sang froid.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 09:44, par BAKIEBO JACQUES
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Chers frères étudiants résidents de la cité de kossodo ; réorienter votre lutte. car vous vous contredisez et vous comportez comme des "enfants gâtés" En effet vous dites que le DG du CENOU ne vous écoutait pas et que c’était uniquement au niveau de la Direction Régionale que l’on vous écoutait. Franchement n’est ce pas suffisant ? Qui écoutent les étudiants de Koudougou ? n’est ce pas la DR ?
    Et vous nommez qui vous voulez a la direction du CENOU, vous vous prenez pour qui ? si vous continuez à détenir les clés des bureaux du CENOU c’est une violation inacceptable des lois. Rentrez dans les rangs !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 09:45, par relwind
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Mettez ces insoumis au gnouf

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 09:48, par Shalom
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Bonjour Kôrô Yamyélé,

    J’apprécie beaucoup vos interventions sur les réseaux sociaux mais je suis désolé de vous dire que cette fois-ci, vous vous êtes lourdement fourvoyé au sujet des actes posés par les étudiants. Vous n’avez fait que relever certains actes condamnables d’enseignants de l’université, mais je peux vous dire que ce sont des actes d’une minorité d’enseignants. Il faut se dire la vérité. Les études ont un coût et l’Etat ne peut pas continuer à payer pour tous les jeunes qui réussissent le bac. Tout le budget de l’Etat ne suffirait pas pour résoudre les problèmes de nos universités publiques ! Tôt au tard, il faudra que les universités deviennent autonomes financièrement et cela ne pourra se faire qu’à travers entre autres le relèvement du taux d’inscription. Or, les étudiants ne veulent pas en entendre parler. Le prochain gouvernement aura beaucoup de travail sur ces questions.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 09:51
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    bande de clocharts on ne vous voit pas défendre votre pays en cas de besoin, pendant l’insurrection du 30 et 31 octobre ou même récemment le coup de force ou étiez vous ? a t-on vu un groupe des étudiants des cités universitaires ? même si vous êtes confondu aux manifestants détachez vous pour vous faire voir non messieurs les étudiants. quant il s’agit de vos intérêts personnel vous êtes prêts à sortir ventre en l’air pour revendiquer.
    le pays ne s’est même pas remis de ces derniers évènement et c’est vous qui voulez nous rendre encore la vie difficile.
    rappelez vous l’insurrection, le coup de force, les morts à la mècque, l’attaque des gendarmes

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 09:56, par libre pencheur
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Chers étudiant vraiment vous vous croyez au dessus de tous les burkinabè ou quoi car vos revendications sont absurdes bus spéciaux vous avez pensez un instants à d’autres élèves qui sont sous des hangars pour apprendre. Chacun répondra de ses actes devant la justice car le BF est un état de droit

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 10:08, par Mama
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Le DG ne démissionnera pas. Jeunes étudiants, donnez un bon exemple à vos petits frères. Sachez que vous n’êtes pas au dessus de la loi. Nous vous aimons bien, mais vous serez punis à la hauteur de vos actes. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 10:11, par DAY
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Mes frères et soeurs étudiants et étudiantes quand nous critiquons nous premiers responsables il faudra que nous donnions l’exemple. nous tous nous avons été étudiants voyez vous vos revendications ne tiennent pas la route comme on le dit. Il y’a beaucoup de priorité dans ce pays et grâce aux nombreuses luttes de vos aînés l’université est aujourd’hui acceptable il reste bien sur beaucoup à faire. permettez moi de vous rappeler :
    VOUS DEMANDEZ
    - l’éclairage de la cité de Kossodo et celle de la voie principale menant à la cité
    Vos frères en campagne demande des lampes tempêtes regarder le compte rendu du conseil des ministres
    - la construction immédiate d’une clôture pour la cité de kossodo
    Vos frères sont sous des paillotes
    - La mise en place de bus spéciaux pour le transport des étudiants
    Vos frères demande la cantine scolaire eux font plus de 7 km a pied
    - L’activation du WIFI dans les différentes cités
    Vos frères et soeurs demandent des fournitures scolaires.
    Mes frères étudiants le CENOU n"est pas le problème c’est pays qui va mal. Pour soigner le pays il faut que nous acceptions nous soigner nous même. Beaucoup de courage

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 10:20
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Liberté n’est pas à confondre avec anarchie. Vous êtes étudiants : en quoi la démission du DG résoud vos problèmes de logement et autres.
    Et puis nous sommes dans un État de droit, L’Etat a porté plainte pour saccage de ses biens ,ce qui est bien (ou lieu de vous expulser et de fermer la cité comme par le passé). Si vous avez subi des préjudices à votre tour portez plainte à la justice pour montrer que vous êtes responsables au lieu d’organiser des soi disant conférences pour prendre l opinion à témoin.Ne vous moquez pas du peuple.
    Vos actes sont condamnables et vous vous comportez en voyous. Sinon pourquoi demander le retrait d’une plainte, on est où là ! Vous cherchez à faire peur (à qui , je ne sais pas) mais ce temps est révolu. En démocratie,chacun a des droits et des devoirs à assumer en toute responsabilité dans le respect du peuple tout entier.
    Ressaisissez vous et demander pardon sincère au peuple pour vos actes de vandalisme.
    La suite à vos doléances fondées on verra.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 10:23, par CB
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Que de petits voyous ! Il faut chercher à parler à leurs parents !
    On attends des mesures très fortes contre ces voyous !

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 10:34, par Padac
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    C’est un groupuscule d’étudiants qui sont responsables de ces actes de vandalismes ;donc ne généralisons pas. Avant que tout étudiant ne s’inscrive à l’UO ; il signe une close (un engagement). Si ils sont en faute ; qu’on les condamne pour cela et qu’on les suspende d’inscription sur toute l’étendue du territoire pour deux ans ; ça leur servira de leçon. Qu’ils sachent qu’ils n’ont aucun manda de demander le départ du DG du CENOU ; c’est eux qui l’ont installé ? On n’a qu’a se respecter dans ce pays la.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 10:49, par jereve
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    envoyez la police pour donner une leçon a ces anarchistes. ça ne va pas continuer comme cela. il faut que les étudiants sachent ce qu’ils veulent. s’ils continuent dans leurs bêtises sans vouloir reconnaitre leur tort, fermez les cités et arrêtez les prestations du RU. un peu de respect pour l’autorité car on ne vous suit plus mes chers étudiants.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 10:53
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    En tant que ancien ANEBiste, j’ai toujours soutenu les etudiants dans leur lutte pour l’amelioration des condition d’etude etde vie. mais cette lutte actuelle est infondée et imcomprehensible au regard du contexte . Ce retard dans l’ouverture des cités est imputable au cout d’etat du 16. Et ça vous mes chèrs petits frères vous le savez bien. Ce que peut-etre vous ne savez pas c’est même des salariés comme nous ont connu un retard dans le virement des salaire dui mois de septembre (Moi personnellement qui suis du privé, mon salaire a été viré le 5 octobre au lieu du 25 septembre comme habituellement). En temps normal, on allait secouer le cocotier pour se faire entendre mais contexte oblige. Enn toute chose, il faut savoir raison garder car a trop vouloir trop tirer sur la corde, on finit par perdre sa raison et se faire mater. Il y’a des associations des estudiantines bien organisées auprès de qui, il faut poser les revendications pour que les actions soient encadrées et contenues sinon vous risquez de porter la responsabilité d’actes que vous ignoriez.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 10:57, par nabi agogo
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    c’est triste d’extapoler dans vos propos, ils ne demandent que le minimum vital, ce sont nos frères et soeurs, pourquoi tant de haine envers les étudiants ? JE SUIS DESOLE, revoyez vos copies.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 11:03
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    internaute n° 30 voyez vous même les revendications de vos chers camarades. est-ce un étudiant responsable et conscient peuvent faire ces revendications ? Soyons sérieux car nous sommes tous burkinabé. s’ils trouvent que c’est embêtant la vivre en cité qu’ils retournent en famille ou prendre de loyer c’est simple. ils ne sont pas les seuls étudiants ou les seuls burkinabé pour agir de la sorte. quel exemple ils donnent à leurs frères ? Seront -ils de futur responsables ou pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 11:40, par Michel
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Si on retire la plainte, vous supporteriez les charges de vos dégât en contrepartie.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 11:41
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    internaute n° 30 voyez vous même les revendications de vos chers camarades. est-ce un étudiant responsable et conscient peuvent faire ces revendications ? Soyons sérieux car nous sommes tous burkinabé. s’ils trouvent que c’est embêtant la vivre en cité qu’ils retournent en famille ou prendre de loyer c’est simple. ils ne sont pas les seuls étudiants ou les seuls burkinabé pour agir de la sorte. quel exemple ils donnent à leurs frères ? Seront -ils de futur responsables ou pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 11:44, par ZigriRooKooKa
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Nous assistons juste à une bataille rangée entre deux camps qui s’affrontent. Rappelons nous de SERGE BAYALA pas le DG mais cet étudiant qui disait que le RU servait des repas préparé à base d’ingrédient OBOUF ! En son temps ce groupes étudiants demandait la résiliation du contrat de la restauratrice. Les avisés ont compris que la nouvelle équipe du CENOU cherchait à reprendre la part de gâteau (RU) de leur prédécesseurs.
    Ceux à quoi nous assistons est peut être un retour de boomerang du camp d’en face. Et comme d’habitude ce sont les " futurs cadres du pays" qui sont utilisés comme bâtons pour se taper. Mais faut croire que quand on se laisse utilisé comme un bâton on prend des coups et si on est pas très résistant on se casse !

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 11:45, par oui et non
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    vs pensez que les revendications bidon peuvent prospérer dans ce Burkina.vs attaquer des édifices publiques comme si s’étai personnel.il y a des étudiants qui loge ceux eux a ouaga mais pourqoi vs pouvez pa faire autan.on est o couran que tt l monde n sont pa les mm mai pourqoi toi pauvre tu part saccagé.bande de voyou

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 11:50
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    internaute n° 30 voyez vous même les revendications de vos chers camarades. est-ce un étudiant responsable et conscient peuvent faire ces revendications ? Soyons sérieux car nous sommes tous burkinabé. s’ils trouvent que c’est embêtant la vivre en cité qu’ils retournent en famille ou prendre de loyer c’est simple. ils ne sont pas les seuls étudiants ou les seuls burkinabé pour agir de la sorte. quel exemple ils donnent à leurs frères ? Seront -ils de futur responsables ou pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 12:03
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    internaute n° 30 voyez vous même les revendications de vos chers camarades. est-ce un étudiant responsable et conscient peuvent faire ces revendications ? Soyons sérieux car nous sommes tous burkinabé. s’ils trouvent que c’est embêtant la vivre en cité qu’ils retournent en famille ou prendre de loyer c’est simple. ils ne sont pas les seuls étudiants ou les seuls burkinabé pour agir de la sorte. quel exemple ils donnent à leurs frères ? Seront -ils de futur responsables ou pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 12:04, par owub
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Je me disais que l’université était le temple du savoir, mais tout semble me dire plus tôt que c’est le contraire
    Comment pouvez-vous avant la reprise des cours et suite aux événements qui se sont passés, vous adonner à de tels actes ?????
    Avez-vous déposé une plateforme revendicatrice ? Si oui à quel moment cette plateforme a été élaborée puisque le pays était pris en otage et où avez-vous organise l’AG pour l’élaboration de cette feuille de route (vu que les étudiants sont toujours en vacance) ?
    Avez-vous obtenu une date pour en discuter avec les responsables du CENOU ? Et quelle a été leur réponse ?
    Pour simplement vous dire qu’il y a des règles qui régissent la vie en société et particulièrement la vie universitaire et qu’il faut savoir comment et quand poser les problèmes
    Des sanctions s’imposent aux vandales pour sonner la fin de l’incivisme

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 12:07, par pelrawa
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    je condamne avec la dernière energie les actes de vandalismes reprochés aux étudiants si toute fois ils averés. Cependant, les propos de certains internautes appelant à supprimer l’aide ou à augmentér la scolarité, j’en trouve plus irresponsables.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 12:10
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    internaute n° 30 voyez vous même les revendications de vos chers camarades. est-ce un étudiant responsable et conscient peuvent faire ces revendications ? Soyons sérieux car nous sommes tous burkinabé. s’ils trouvent que c’est embêtant la vivre en cité qu’ils retournent en famille ou prendre de loyer c’est simple. ils ne sont pas les seuls étudiants ou les seuls burkinabé pour agir de la sorte. quel exemple ils donnent à leurs frères ? Seront -ils de futur responsables ou pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 12:43, par warzat
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Ces gars sont des voyous. Qu’ils réparent les portes, remettent les clés et ceux qui sont là depuis longtemps cèdent la place aux nouveaux et à ceux dont les dossiers sont conformes.
    Le plus rien ne sera comme avant vous concerne aussi. A cette allure certains prendront femme dans les cités comme ce qui est arrivé en Côte d’Ivoire où les cités étaient devenues des zones de non droit.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 12:43, par charles
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Etes vous vraiment des etudiants ou des putschistes sa ne va pas chez vous ! des ompolies caractrisés vous n’etes pas les premiers ni les derniers etudiants dans ce pays.si j’etais le ministre je metrais tous ces vouyoux hore de campus.d’autres parles comme si ils la lumiere chez eux ou un lit.allez vous faires fautre merrrd

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 12:45, par warzat
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Ces gars sont des voyous. Qu’ils réparent les portes, remettent les clés et ceux qui sont là depuis longtemps cèdent la place aux nouveaux et à ceux dont les dossiers sont conformes.
    Le plus rien ne sera comme avant vous concerne aussi. A cette allure certains prendront femme dans les cités comme ce qui est arrivé en Côte d’Ivoire où les cités étaient devenues des zones de non droit.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 13:07, par Napoko
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Il faut privatiser l’enseignement supérieur comme dans les pays anglo-saxon et ne conserver dans le giron de l’état que les Écoles professionnels ( Enaref, Police, Formation des enseignants, des sage-femmes....etc.) Le système français dont on a hérité ne responsabilise pas les étudiants. Quand ils sauront que l’enseignement supérieur à un coût qu’ils vont supporter ou feront supporter par leur parents il seront plus responsables. Havard la plus prestigieuse université du monde a presque 4 siècles d’âge et est privée. Le développement du Faso ne se fera pas en formant au rabais dans des semblant d’université des étudiants irresponsables. Le modèle de l’enseignement supérieur tel que pratiqué au Faso est un échec et personne n’a le courage de le dénoncer. 80 % des étudiants des Universitė du Faso vont constituer des déchets irrécupérables parce mal formé et formé dans des secteurs non utiles à la société. L’état à le droit de scolariser ses enfants mais l’université n’est pas un droit pour tous. Ne doit y accéder que ceux qui ont les moyens de supporter les coûts.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 13:27, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    - SHALOM mon ami, je suis d’accord avec toi sauf sur un seul point. Et je te le dis. Même dans les instituts affiliés aux UFR, là même où la scolarité va de 500.000 à 1.200.000 FCFA par an, les enseignants s’absentent et les étudiants font presque 2 ans pour une année académique ! Je te le dis et j’en connais des instituts où des enseignants font ces pratiques. Ils reviennent à la veille des vacances et les étudiants font les cours jusqu’à 22 heures parfois !!! Ils ne terminent même pas les programmes. Il y en a aussi qui détiennent les notes des étudiants pendant presque 6 à 8 mois et ainsi les étudiants se trouvent piégés : même s’ils veulent s’inscrire ailleurs, ils ne peuvent pas parce qu’ils n’ont pas les notes. Je connais des enseignants qui font ces pratiques et j’en ai des preuves. Mais je n’en parlerai pas d’abord. Et je t’informe par la même occasion que j’ai un petit-fils qui es dans un de ces instituts relevant de l’U.O., et c’est moi qui paye sa scolarité. Donc je sais exactement de quoi je parle mon ami SHALOM et je ne suis contre aucun enseignant de l’U.O. ! Ce sont leurs pratiques que je condamne parce eux ils n’avaient pas été traités ainsi quand ils étaient étudiants. c’est de l’égoisme !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 13:28, par Sans rancune
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Fermons purement et simplement les citées et qu’on avance. Dans chaque secteur, il y a des maisons à louer.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 13:34
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Les responsables des structures syndicales estudiantines ont intétret à rappeler à l’ordre ces voyous

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 13:49, par ouedraogo abdou rahim
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    alors je salus le courage et la determination de nos camarades etudiants pour l’acte posé quant un homme demande à dialoguer et l’autre refuse la il y’a probleme un DG qui affirme qu’il ya 270 porte cassées et qu"on ne montre pas à la tele camarade il y’a probleme DIEU merci la presse etait ce matin 15/10/2015 à la cité KOSSODO et la presse etait suprise de voir les portes toujours nette alors je pense que cela servira de leçon au DG qui a tend pendu le mensonge

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 13:52, par L’Oeil du peuple
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    En tant que parent et éducateur, je pense que vous avez failli gravement à vos devoirs. Le comportement que vous venez d’adopter est d’une certaine époque, et je crois que vous vous êtes trompés d’époque. Ce comportement ne peut être qualifié que par un comportement de voyous, de délinquants. Certaines personnes peuvent poser ces actes que vous venez de faire mais pas vous qui êtes les bâtisseurs de demain. Nous ne voulons plus des étudiants de cet acabit dans notre cité. Il faut que les fauteurs de trouble soient sanctionnés pour donner l’exemple à, leurs petits frères. On ne peut pas tolérer cela. Les enquêtes doivent être menés pour situer les responsabilités en vue de prendre des mesures de sanction. Ceux qui seront coupables de ces actes de séquestration et vandalisme seront jugés et condamnés à la hauteur de leur forfait. Les vrais meneurs doivent être exclus de l’Université car c’est de la délinquance pure et simple.
    Je suis parfaitement d’accord avec vous pour les quatre derniers points de revendication mais pas pour les deux premiers. Et cela ne vaut pas le coup de poser ces actes juste après une sortie de crise qui a secoué tout le monde.L’ Université est un temple de savoir et non un temple de voyoutisme. Chercher à vous instruire plutôt qu’à vouloir faire le petit malin. Nous sommes tous passés par là. Si les ainés s’étaient mis à casser comme vous ,vous n’allez pas venir trouver ces bâtiments pour prétendre étudier. Les actes de vandalisme ne seront plus toléré dans notre pays qui mettent en retard l’avancée de notre développement. D’ailleurs tous les anciens étudiants qui ont plus ou égal à 3 ans d’ancienneté dans les cités universitaires doivent laisser les places aux nouveaux ; ils doivent libérés les lieux immédiatement. Désormais la loi reste la loi et elle doit être respectées dans son fond et sa forme.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 14:14, par Figo
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Il est temps que les Autorités arrêtent de tergiverser sur les principes de respect de la LOI. Un voyou est un voyou, et une minorité d’étudiants (d’ailleurs des privilégiés) ne va pas continuer à perturber la quiétude de tout le campus. Les étudiants ont besoin de quiétude pour composer leurs examens et essayer de rattraper un peu le retard. Des mesures doivent donc être prises :
    1. Vider tous ceux qui sont concernés par ces actes répréhensibles des cités
    2. Respecter les règles prescrits dans l’attribution des chambres
    3. Prendre des mesures disciplinaires plus drastiques en cas de perturbation du déroulement de l’année académique (Ca nettoiera un peu le campus si ceux qui y sont pour d’autres raisons que les études sont virés).

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 14:15, par el che
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Camarades étudiant ; Halte au actes de vandalisme.
    La casse en cité est purement et simplement du vandalisme et tous les auteurs doivent répondre devant la justice. On ne peut pas juger les casseurs non étudiants et laisser ceux qui ont une carte d’étudiant. Etudiant ne signifie pas qu’on peut tout faire sans être puni.
    Kôrô Yamyélé, quant à vous je pense que sur ce sujet vous êtes HS.
    Respect.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 14:19, par Touyssida
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    SI VOUS CONTINUEZ, VOUS AUREZ EN FACE DE VOUS LA VRAIE JEUNESSE DU BURKINA FASO QUI ASPIRE AU CHANGEMENT RÉEL ET AU BIEN ÊTRE ! VOUS N’ÊTES QUE DES VOYOUS ! HAAA ! C’EST VOUS QUI VOULEZ IMITER LA FESCI ? VS ÊTES EN RETARD. UN ÉTUDIANT EST RAISONNABLE ET VEUT LA JUSTICE

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 14:27, par Figo
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Koro Yamyélé, je te croyais un peu sage, mais je vois que tu donnes des conseils de nature à embrouiller davantage la situation. Il n’ y a aucun rapport entre le CENOU et les activités académiques. Les étudiants se plaignent toujours de la nourriture, des chambres, de l’état de la voie etc. et pose pour cela des actes inciviques que tout citoyen sensé devrait condamner. On doit bien sûr les aider à améliorer leurs conditions d’études, mais en utilisant des méthodes civilisées ; pas des méthodes de voyous. Ayez au moins la lucidité de condamner d’abord cela. En outre, les 2% (peut-être moins) d’étudiants présents dans les cités (certains frauduleusement d’ailleurs) ne doivent pas perturber la quiétude de la majorité. Pour rappel, l’année dernière, le faux problème du restaurant à sérieusement perturbé le déroulement de l’année. Si vous, vous connaissez des enseignants qui n’exécutent pas leur charge horaire, vous avez la possibilité, en tant que citoyen (qui paie ses impôts) ou parent d’étudiant, de déposer une plainte ou de les dénoncer publiquement. Je vous mets même au défi de le faire. Mais arrêtez de donner de mauvais conseils aux étudiants.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 14:31, par Tiendrebeogo
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Châtiez ces bandes de petits voyous et pour toujours .Les mauvaises habitudes doivent changer

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 14:56, par Tiger
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Tout change, tout évolue, seuls les imbéciles ne changent pas ...

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 15:10, par Abu Imrane
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    c`est vraiment bete pour des soit disant etudiants. les eleves du primaires reflechissent mieux que vous. il faut arreter ces betises maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 15:22, par Mibangré
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Regardez bien leurs points de révendication .un seul point me semble refleter l’interêt général du monde estudiantin. il s’agit du point selon lequel le loyer devrait être payé selon la capacité des étudiants. Le reste n’est que de l’égoisme dans les ruines de la morale et de l’éthique. Ressaissez vous pour qu’ensemble nous construisons ce pays. A près la révolution, si nous refusons le sacrifice, on ira nul part. on ne fera même pas le tiers de ce qu’a fait l’ancien régime en terme de réalisation. Calmez vous les gars.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 15:26, par ZOE
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Après avoir défoncé les portes, ils demandent plus de vigiles et qu’on clôture la cité, vous avez commencé à vous dépouiller ? Vous pensez que tout est permis.Vous êtes irresponsable, la situation du pays ne mérite pas cela.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 15:28, par BARKIBIGA
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Il vraiment temps d’ identifié ces délinquants en commençant par ceux qui sont sur cette image et les sanctionnés à la hauteur de leur forfait, vous ne voulez rien respecter et c’est vous qui revendiquez , si le contribuable se comportait comme vous en refusant de payer l’impôt, c’est où on va trouvé l’argent pour les doléances que vous soumettez.soyons sérieux être étudiant n’est pas synonyme d’imbécile ou d’enfant pourri vous n’êtes plus des enfants c’est claire non ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 15:35, par Lera
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Vous êtes qui pour vous comportez de la sorte ? si vous n’avez pas forcé les portes comment vous êtes rentrés ? Dieu est entrain de nous montré que si nous voulons carrement la paix au BFqu’on doit reglerr le problème de l’Université de Ouagadougou, on doit mater ces Etudiants voyoux si nous voulons la paix et instaurer l’autorité de l’Etat au BF. Le peuple a souffert nous ne voulons plus être amerdé par les hors la loi. Pourquoi ils veulent que le DG retire sa plainte ? On a plus besoin de vos pratiques sauvages. En vous regardant manifester en dansant avec vos idées tordies, on se dit qu’on doit vous corriger severerment. Si on vous laisse dans cette cité, les honnêtes étudiants qui veulent respecter la procedure normale pour avoir cette cité vont faire comment ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 15:36
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    J’avais dès les premiers jours posté sur ma page facebook ce comportement irresponsable de ces soit disant étudiants. Beaucoup ont aimé mais naturellement ces "étudiants" comme d’habitude ont cacophonisé sur mes propos. je me réjouis en ce moment que beaucoup d’internautes du fasonet pensent comme moi. Je reste convaincu qu’une personne bien élevée et bien instruite ne posera pas ces actes. Une occasion de plus pour la justice de montrer que tout Burkinabé soit avoir le sens du civisme. Que les vandales répondent de leur acte.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 16:02, par ANALYS
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    LES ÉTUDIANTS N ONT PAS TOTALEMENT TORD LE DG REFUSE DE RENCONTRE LES ÉTUDIANTS POUR LEURS PROBLÈMES DANS LES CITES LES UNIVERSITAIRES ENCORE LE DG A DES PROPOS PAS TROP BON QUANT IL DIT QUE LE WIFI C EST POUR SUIVRE LES PORNO ET DISAIS ENCORE AU JOUR DU 28 SEPTEMBRE QUE ÉTUDIANTS SONT LA SANS CHAMBRE RETOURNENT LA OU ILS ONT QUITTE LES TERMES NE SONT PAS BEAUCOUP RÉFLÉCHIS LES DOIT VEILLEZ POUR LA BONNE MARCHE DU CENOU ET NON PRENDRE LES ÉTUDIANTS POUR DES SANS ABRIS ET DES MENDIANTS. LES ÉTUDIANTS UNE CLÔTURE AU VUE DES ÉVÈNEMENTS C EST UN IMPÉRATIF LES BUS :MÊME LE GOUVERNEMENT LA TRANSITION A PROMIS PAR LA VOIE DU SG DU MESS LORS D UN DÉBAT DANS LA CITE KOSSODO NE VS ACHARNEZ PAS SUR ÉTUDIANTS

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 16:09, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Merci à vous ! Comme il en est ainsi, et comme vous vous en prenez trop aux étudiants, moi aussi je suis entrain de réunir des preuves irréfutables. Bientôt je vais vous brandir sur le net :

    - Quel enseignant ou cadre de l’U.O. a été pistonné pour occuper son poste ?
    - Qui l’a pistonné ?
    - Quel enseignant ou cadre du MESS a favorisé l’octroi indu d’une bourse d’étude extérieure à son rejeton pourri et non méritant ?
    - Qui a favorisé de par ses relations politique l’octroi d’une bourse d’étude extérieure à un rejeton pourri et non méritant d’un parent ou d’un ami ?
    - Quels enseignants traficottent avec les étudiantes (Maris infidèles) ?
    - Quels sont ceux qui donnent des notes sexuellement transmissibles ?

    Ce sera un badaboum dans le ciel serein du Burkina !!!!

    Même si je vais le faire et aller mourrir tranquillement à l’ombre de mon gros arbre dans ma ferme sous le ragrd pitoyable de mes 2 gros chiens (j’espère que Samogo et Gourounga ne salivent pas déjà !?), je suis d’accord.

    - A bientôt donc pour la grande révélation sur les pratiques oncestueuses à l’U.O.

    Par Kôrô YAmyélé

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 16:43
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Personne ne s’acharne contre vous, rassurez vous. Mais, vous ne pouvez pas défoncer des portes et vouloir que l’on vous prenne au sérieux. Vous aussi !

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 16:49, par charles
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Vraiment , pauvres étudiants, si c’était au temps de Blaise Compaoré certains intervenants auraient dit "c’est bien fait" les étudiants ont raison mais comme c’est la transition les étudiants ont tord, c’est la pensée unique et ça c’est très grave pour un pays. Il n’y a plus de vérité dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 16:50, par copa
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Vous savez ses soit disant responsables du CENOU ils ne sont pas sérieux quand on ne les connait pas. Quand on prend une responsabilité c’est parce qu’on se sent en mesures d’assumer ses responsabilités au temps opportun. Les étudiants se sont ses enfants, va t’il porter plaintes contre ses enfants à cause d’un acte du fait qu’ils n’ont nul part où aller dormir, j’aurais préconisé le dialogue avant qu’il prenne cette décision. Savez-vous qu’au Burkina des étudiants élèvent des chèvres ou des poules au village pour pouvoir payer leurs études et quand il arrive du village ils n’ont nul part ou allez ou manger si ce n’est que la cite ou le repas universitaire (soit disant repas oui, du magie blanc oui). Donc améliorer les conditions de vie des étudiants ou bien vous faite de tel sort que toutes les futures autorités payent leurs loyers, leurs essences, leurs voitures, factures d’électricités, d’eau, de bouquets canal SAT et on supprime les salles indemnités qui n’ont pas lue d’être, parce que leur salaires seul suffit à le faire c’est à cause de tout cela que chacun veut être député, ministre, gouverneur , j’en passe si on supprime tout on verra ceux qui veulent réellement travailler pour leurs pays. Là on comprendra que le pays est pauvre et que chacun met du sein parce que le minimum vital n’est pas comparable aux avantages. Soyons sérieux. Moi particulièrement j’ai été étudient à Bobo-Dioulasso a l’UPB. Comment pouvez comprendre qu’un DR qui ne roulait que sur une Djakarta puisse en deux ans avoir deux véhicules et construire une nouvelle maison et il se permet de faire un mariage pompeux, ils ont supprimé le Restaurant Universitaire pendant 45 jours sans raison valable (soit 3000 plats par jours soit 600 francs le soit disant plat et le nombre de bus universitaire est passé de 15 à 8 (soit 100 000 mille francs de location par bus par jour) pendant trois mois. Ils ont fermé la cité de Nasso 2 et les étudiants ont dormit dehors pendant trois semaines et c’est lorsque le DG du CENOU a été séquestré a Nasso lors d’une visite qu’ils ont trouvé une solution. Ils ont créé une sale politique soit disant que pour bénéficier des œuvres universitaire il fallait payer 100 000 f CFA et il y’a tellement d’exemple qui se sont produit et a maintes reprise des lettres leurs ont été adressés et des sit in ont été organisés et lors de la révolte le présidents de l’université se permet de dire qu’il n’est pas au courant du problème et c’est lorsque la porte du gouvernorat a été défoncer qu’ils ont résolu le problème en une journée je le réitère c’est messieurs sont pas sérieux et il ne sont pas du tout tendre.et le comble un jours lorsque des amis et moi étions entrain d’échanger sur les problèmes que nous rencontrions près due la présidence de l’université, le président nous écoutait du balcon et a un moment où nous nous sommes rendu compte qu’il était la haut il nous a fait comprendre clairement que ses enfants son en Europe et que si nous voulons que nous pouvions grever comme nous le voulons car il n’a n’en rien à foutre, ce monsieur claire avec ses verre il sont tous pareil

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 17:01
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    CHERS ETUDIANTS ON EST MAINTENANT FATIGUE DE VOUS. NOUS AVONS TOUS ETUDIES DANS CE FASO AU MOMENT OU LES BOURSES ETAIENT TRES CONTINGENTEES ET AU MOMENT OU IL N Y AVAIT PAS D AIDE . ON PAYAIT LE LOYER ET LE TRANSPORT PLUS CHER QUE VOUS. NOUS N AVONS PAS VERSE DANS L INCIVISME NI LE BANDIDTISME. AU MOMENT OU TOUT UN PEUPLE EST DEBOUT POUR DIRE QUE PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT VOUS COMME DE VULGAIRES BANDITS OSEZ ALLER CASSER LES PORTES DE LA CITE. VOUS N ETES PAS PLUS CITOYENS QUE LES AUTRES BURKINABE. OUI RIEN NE SERA COMME AVANT ; CEUX QUI ONT COMMIS CES ACTES DEVRONT REPONDRE DEVANT LA JUSTE. APPRENEZ A VOUS EDUQUER VOUS MËME CAR ON VOUS PASSERA LA MAIN BIENTOT POUR LA GESTION DU PAYS ET ON VEUT DES JEUNES FRERES RESPONSABLES. APPRENEZ A VOUS BATTRE DE VOUS MËME ET A VOUS LOGER QUE DE VOULOIR REPOSER ETERNELLEMENT SUR DES SUBVENTIONS DE L ETAT.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 17:04
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Foutez le camp oui !!!!!! Personne ne vous défendra sur cette affaire. Le peuple exige au contraire des excuses de votre part pour avoir perturbé les deuils et mots d ’ordre de grève.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 17:19, par jereve
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    vous êtes de grands garçons. un peu de sérieux dans vos actes. et si vous avez fauté, reconnaissez votre erreur. si non à l’allure ou vont les choses, le gouvernement va devoir fermer les cités et le RU aussi. vous allez vous débrouiller avec le FONER (même si on le revoit à la hausse, ça sera de façon légère) et on verra si vous allez pouvoir tenir. au Faso, tout est prioritaire. Le DG serge Bayala n’a pas tort de dire que certaines prestations seront appelées à disparaitre. donc il faut savoir se comporter, surtout que vous êtes des modèles, car tout le monde vous regarde comme des savants, des sages. demandez pardon et ca va finir et ne recommencez plus ce que certains ont fait.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 17:29, par lefouduroi
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Bonjour Kôrô Yamyélé,

    Je suis l’un de vos admirateurs.Et vous nous aviez promis d’ailleurs d’aller cultiver votre champ en tout début de saison pluvieuse. Bref.
    Je trouve personnellement que cette fois -ci vous n’aviez pas eu tout la lucidité d’analyse dans cette affaire du CENOU.
    Et Je ne suis pas du tout d’accord avec votre intervention. Et pire vous pensez que des étudiants qui ont bousculé un enseignant à l’Université de Koudougou, faire un cercle pour le bastonner. Et il a été sauver inéxtremiste. Ces étudiants ne méritent pas une expulsion à vie des Universités. Selon vous c’est de la méchanceté. Non Kôrô, je ne suis pas d’avis avec vous. Vous saviez que l’enseignement est un métier aussi noble que difficile. Un métier qui demande assez d’engagement, de dont de soi et de sacrifice. Donc si ont laissent les étudiants vandaliser le matériel aujourd’hui, demain, ils n’auront pas de pitié pour s’attaquer physiquement a leurs enseignants et d’ailleurs ils l’on fait à l’Université de Koudougou. Donc accepter qu’on les punissent aujourd’hui sinon demain aucun enseignants ne va leurs transmettre le savoir. Je dis bien aucun enseignant. Nous avions tous respecté nos enseignants. C’est pas aujourd’hui que l’on va accepter l’anarchie. Sinon quel genre de Burkinabè voulons nous former ?
    C’etait ma petite contribution.
    Merci
    Bonne réception Kôrô Yamyélé.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 17:52, par le peuple debout
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Ces voyous doivent comprendre qu’ils doivent etre des cytoyrns comme tout le monde . Foutez le camp.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 18:09, par OUAGA la belle.
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    ils sont nombreux qui dorment sur des nattes au village mais une fois en ville ils oublient d’où ils viennent. Si c’est pas pendant les fêtes vous connaissez le riz ? C’est les mêmes qui se plaignent de la qualité du repas au RU. Il y a des célibats et des hôtel flambant neufs allez-y la bas bandes de pauvres types.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 18:10, par OUAGA la belle.
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    ils sont nombreux qui dorment sur des nattes au village mais une fois en ville ils oublient d’où ils viennent. Si c’est pas pendant les fêtes vous connaissez le riz ? C’est les mêmes qui se plaignent de la qualité du repas au RU. Il y a des célibats et des hôtel flambant neufs allez-y la bas bandes de pauvres types.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 18:21, par objectivité
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Vous n’êtes que des voyous à mon sens.
    Il faut arrêter les responsables les juger selon la loi.
    Je ne comprends aussi nos autorités.il y a des dérives qu’il faut empêcher par la force de la loi ou la loi de la force physique même.Donc moi aussi qui ne suis pas content de mon DG ,je peux retirer ses clés de bureau et dire qu’il faut forcement un nouveau DG et séquestrer qui je veux briser une porte fermée comme je veux ? Si c’est faisable messieurs les membres du gouvernement hé bien on se comportera tous ainsi.
    Vous tergiverser sur des choses non discutables et après vous êtes étonné de n’avoir plus d’autorité.N’importe quel rat peut tout ronger,détruire ,vous défier.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 18:30, par vraiment§§§§
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    VOUS ÊTES HORS GAMME LES GARS.LA LIBERTÉ D’EXPRESSION ET DE MANIFESTER N’EST PAS A CONFONDRE A L’ANARCHIE.

    RESSAISISSEZ-VOUS.SI C’EST CA LE NEW BURKINA,C’EST LE CHAOS TOTAL/
    TENEZ-VOUS RÉFLÉCHISSEZ EN BONS ÉTUDIANTS HUMBLES ET ACCEPTEZ VOS TORTS.

    SI LE GOUVERNEMENT DE LA TRANSITION RETIRE CETTE PLAINTE TOUS PEUVENT CRACHER SUR LUI COMME ET QUAND ILS VEULENT ET AUCUN RESPONSABLE N’AURA D’AURA D’AUTORITÉ MINIMALE POUR TRAVAILLER.

    ET BON JOUR UN 2EME MALI OU UN WESTERN.ADOPTONS L’ANARCHIE AU LIEU D’UN ÉTAT DE DROIT.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 18:39, par Alexis
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Il faut une vraie discipline à l’université. Les luttes estudiantines perdent de plus en plus leur valeur compte tenu des orientations politiques de celles-ci. Lutter pour de meilleures conditions d’études, c’est noble. Mais, lutter en cassant, brulant l’existant pour de meilleures études n’a aucun sens pour l’homme sensé.
    Aussi, en quoi la démission d’un directeur apporte un changement positif dans l’amélioration des conditions de vie ?
    Réfléchir à la moelle épinière au détriment de la cervelle, c’est précipiter l’université dans le chaos. Dieu nous en garde !
    Lutter sans assombrir votre avenir et celle de vos frères et soeurs.
    Pour les étudiants qui veulent commencer leur carrière politique à l’université, il vaut mieux quitter ce lieu qui est fait pour le développement des compétences et l’esprit critique.
    Encore Discipline ! Discipline !Discipline !

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 18:40, par bavouma 2015
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Nous allons suivre avec grand intérêt la réaction du Gouvernement. Si ces voyous ne répondent pas de leurs actes inciviques, la résistance va se poursuivre et nous nous opposerons aussi à la poursuite de DIENDERE et des éléments du RSP car un étudiant ne sera jamais au dessus de la loi burkinabé que tout le monde réclame son application à l’endroit de tous ceux qui vont l’enfreindre. La plupart de ces voyous viennent de la RCI. Qu’ils prennent vite conscience car au pays des hommes intègres, RIEN NE SERA PLUS COMME AVANT même si des gens ont cru que cette phrase était une simple chanson ;ils ont l’ont payé cash et suivez mon regard.Virez-les tous car ils ont leurs frères qui attendent dehors. Ces voyous pourront repartir dans les plantations de café,cacao, hévéa etc

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 18:41, par NED YAN YAAMIN
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    SI N’AVEZ PLUS ENVIE ÉTUDIER,CHERCHEZ DES CHAMPS DANS LES VILLAGES ET COLLEZ-NOUS LA PAIX LA PAIX.
    IL DOIT Y AVOIR PARMI VOS DÉLÉGUÉS Là DES CONSTIPES MENTAUX ET VOUS AUTRES DITS ÉTUDIANTS (car je doute si vous méritez encore cette appellation ÉTUDIANT qui sonne et réfléchit bien contrairement aux actes posés) VOUS SUIVEZ Bèe bèe bèe bèe.
    UN GOUVERNEMENT RESPONSABLE NE DOIT JAMAIS RETIRE CETTE PLAINTE ET JUGERA EN BONNE ET DUE FORME CES CASSEURS DE MAISON ET SEQUESTREURS D’AGENTS.
    MAINTIENDRA LE DG.

    KAARI. TOU J’AI Craché Dè

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 19:50, par SIDZABDA
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    ON EST OU LA ?
    JE SUIS PROFONDÉMENT ECOEURE.
    CE N’EST PAS VOUS SEULS QUI SAVEZ LUTTER OU ÉTUDIER.
    NOUS AVONS TOUS ÉTÉ ÉTUDIE ET AVONS LUTTE.DONC MOLO MOLO QUOI

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2015 à 19:53, par Baso
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    J’ai du respect envers Koro Yamyele mais j’attends plus de lui sur cette situation que je condamne fermement. J’ai même été dans une cité d’une école polytechnique avec une plate-forme de revendications suivie de 2 jours de grève de faim et un refus de faire les cours mais une séquestration ni d’acte de vandalisme n’a été observé. tout doit se faire dans un sens de responsabilité !

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2015 à 00:50, par Amour
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    J’ai mal de ces attitudes des "étudiants" disons de mes amis étudiants. J’ai honte de ceux qui se disent défendre la justice et la vérité, qui ne sont même pas capables d’assumer des faits ,dire la vérité a leurs camarades et voire les dénoncer en justice pour servir d’exemple. Quelle est le sens de cette déclaration sans contenu avec des menaces voilées a peine ! mise en " garde sur une éventuelle arrestation d’un étudiant relatif à la plainte déposée par le DG", on est ou ? Que craignez-vous chers amis ? Si comme vous le dites, c’est le DG qui est fautif, ce qui soustend d’ailleurs votre demande de son départ. Si vraiment, vous n’avez rien a vous reprocher, je vous demande sincèrement de vous présenter a la barre et dites rien que la vérité. Et cela pour deux raisons : 1) Vous blanchir et aussi blanchir les milliers d’étudiants qui se sentent couverts de honte par votre agissement, 2) Vous conformer avec votre ligne maitresse a savoir défendre la vérité et la justice. Mes amis, je vous dit, je suis déçu. Je m’attendais a des arguments cohérents et intellectuels qui vous permet de demander le départ du DG. Que nenni ! Voici ce que vous dites"quelle ne fut pas notre surprise que la solution apportée par nos autorités étaient que les étudiants continuent de dormir à la belle étoile jusqu’à la date du 05 octobre 2015 pour une réouverture des cités" Mes amis soyons sincères et dites nous : 1) ou et dans quel rond-point ou quartier ces étudiants dormaient a la belle étoile ? 2) Ces étudiants nous viennent de quelle région du Burkina, aussi éloignée qu’ils ne peuvent plus repartir, mais aussi très perdu au point qu’ils n’ont aucun parent, ami ou connaissant qui puissent les héberger en attendant l’ouverture des cités ? 3) Pourquoi chercher chaque fois a donner ce tableau misérabiliste de l’étudiant burkinabé, de ses parents et même de la société toute entière ? 3) Quelle est la liste de ces étudiants qui dormaient a la belle étoile ? , s’il vous plait publier cette liste et donner des contacts téléphoniques, et je parie que leurs parents vous appellerez et vous direz leur honte et désapprobation !! Vous me rétorquerez que je ne suis pas étudiant et que je connais pas la réalité de l’UO. Non j’ai été et je le suis toujours puisque je compte me réinscrire encore. Je vous demande pardon arrêtez de nous infantiliser par des attitudes et des propos d’un autre age. Si vous ne pouvez pas nous défendre, de grâce ne ternissez pas notre dignité !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2015 à 05:12
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Même si vos revendications sont compréhensible en certains points vos agissements ressemblent à ceux de bandits, des hors la loi. Remettez le clé des bureaux avant que les discussions commencent. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2015 à 07:36, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Les intervenants qui veulent justifier le comportement inqualifiable de ces soit disant étudiants ne font que les enfoncer par leurs "explications" :

    1°) La grève générale de résistance au coup d’état est finie le Lundi 28. Le jeudi 1er Octobre, soit 4 jours après, ces gens estiment qu’ils ont épuisé toutes les voies de dialogue et de demande d’audience, alors qu’ils ont été reçus pas moins de 3 fois par leur directeur régional. Alors même que selon leurs propres dires, le directeur régional leur a proposé d’avancer l’ouverture des cités au 5 Octobre en lieu et place du 8 Octobre. Donc, après avoir tenu deux à trois mois hors de cité universitaires, ils ont estimé que 4 jours de plus étaient intolérables, alors même que tout le monde connait la situation nationale qui explique cela.

    2°) Ils se plaignent de ne pas avoir été reçu par le DG. Sachant qu’il y a des CENOU à Bobo, Koudougou, Ouahigouya et Fada, à quoi servent alors les directeurs régionaux ? Un agent ordinaire de l’état qui a un problème s’adresse d’abord à son chef de service, puis à son directeur, ensuite à son directeur régional, avant de voir le directeur général s’il y a toujours besoin. Cette exigence est d’autant plus absurde que si le DG et ses collaborateurs passent tout leur temps en pourparlers avec les étudiants, à quel moment ils vont travailler à prendre les mesures pour l’ouverture des cités qu’ils demandent ? N’oublions pas qu’il n’y a pas que Ouaga. Et le plus absurde, c’est qu’en empêchant le CENOU de travailler, ils retardent l’ouverture des restaurants pour TOUS les étudiants du pays !

    3°) Ces nouveaux "juristes" disent qu’ils n’ont pas forcé les portes des chambres de cité. C’est l’histoire du voleur qui casse la porte principale pour voler tout ce qu’il y a dans la maison dont une moto, mais qui se défend en disant qu’il n’a pas forcé les portes des chambres, ni forcé la moto car il a pris la clé ! Ridicule ! Quel responsable leur a donné les clés des chambres ?

    Les autorités travaillent à augmenter et améliorer l’hébergement des étudiants à travers le pays. Alors même que certains n’ont pas accès à un logement ou à une aide financière, ceux qui en ont déjà réclament plus, et immédiatement. Et cela au lendemain d’une insurrection et d’un coup d’état sanglant qui ont secoué et appauvri tout le pays, alors même que les victimes, leurs frères, n’étaient même pas enterrées. C’est de l’égoïsme et de l’irresponsabilité.
    Le recours à la violence et à la menace, au moment même ou le peuple Burkinabè venait de montrer au RSP qu’il refusait toute imposition par la force de revendications, montre à quel point ces gens sont hors sujet et veulent se mettre en marge du peuple. Il y a alors lieu d’affirmer l’autorité de l’état, et non faire des compromis qui ne vont faire qu’encourager la répétition de ce genre de choses. Après que chacun aura répondu de ses actes, on pourra discuter de l’amélioration des conditions de vie et d’étude des étudiants.

    PS : Koro Yamyélé, hors sujet c’est hors sujet. Des enseignants sont absentéistes ne saurait justifier que des étudiants fasse du vandalisme. Aucun rapport, même si vous publiez des tonnes de preuves, cela n’innocente pas ceux qui ont forcé les cités et fermé le CENOU.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2015 à 07:46, par RAZO
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Bonjour Koro Yamyélé.
    Cette fois ci vous débloquez carrément .
    Non pas que ce que vous dites contre les enseignants et leurs mauvaises pratiques est faux mais parce qu’à vous lire c’est comme si en agissant ainsi les étudiants feront changer ces pratiques.
    J’aurais été d’accord avec eux s’ils dénonçaient ces pratiques dégradantes de la qualité et l’image de l’enseignement dans nos universités publiques.

    Je vous respecte beaucoup,méritez toujours ce respect par des analyses pertinentes.

    Ces étudiants se doivent de répondre de leurs actes ignobles et indignes d’étudiants qui connaissent le droit et qui doivent diriger plus tard notre nation. Nous ne sommes pas au Farwest. Qu’ils reconnaissent leur forfaiture présentent publiquement leurs plates excuses ou qu’ils répondent à la hauteur de l’ignominie.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2015 à 08:03, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    - LEFOUDUROI, bonjour. Tu as raison. Les étudiants ont effectivement vandalisé. Mais tu sais, chercons l’origine d’abord. Moi j’ai une autre opinion. Pour moi un enseignant qui ne vient pas dispenser ses cours, qui confisque les notes des étudiants, qui courre les étudiantes, ne mérite aucun respect et mérite plutôt d’être agressé par les étudiants ! Je suis de ton avis que l’enseignement est un métier noble, c’est pourquoi celui qui l’incarne, à savoir l’enseignant doit se comporter avec noblesse. Il faut voir à l’U.O. le comportement des enseignants et de certains cadres ! A peine s’ils considèrent les étudiants comme des êtres humains ! Les étudiants sont sur la défensive car ils ont toujours été banalisés, minimisés et peu considérés par leurs encadreurs et enseignants. Alors ils se défendent ! Sinon pourquoi fermer les chambres alors que les étudiants sont là pour la rentrée ? Il faut être imbu de sa personnalité comme ce DG du CENOU pour agir de la sorte !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2015 à 09:35
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Pour tous ceux qui tirent à boulets rouges sur les étudiants, je leur demande d’aller au delà de leurs réactions sur l’acte posé par les prétendus fautifs et s’interroger sur les causes profondes.

    Loin de moi l’idée d’encourager l’indiscipline et le désordre. Pour moi l’attitude des étudiants est une conséquence et non une cause. Une conséquence parce que l’université qui est une institution de la république a manqué d’être à la hauteur sur plusieurs de ses missions. Par exemple, dans toute vraie université il n’y a pas de l’à peu près, or ici au Faso on vous chante partout et toujours le manque de ceci, le pays est cela, si bien que ça ressemble à une voiture "au revoir l’europe".

    Si dans une famille le chef de famille veut son respect, il ne doit pas pousser chaque fois le plat de repas sous sa chaise pour lui seul.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2015 à 09:55, par sountogo
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    juste un peu de civisme pour nos "étudiants".

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2015 à 10:09
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Pour tous ceux qui tirent à boulets rouges sur les étudiants, je leur demande d’aller au delà de leurs réactions sur l’acte posé par les prétendus fautifs et s’interroger sur les causes profondes.

    Loin de moi l’idée d’encourager l’indiscipline et le désordre. Pour moi l’attitude des étudiants est une conséquence et non une cause. Une conséquence parce que l’université qui est une institution de la république a manqué d’être à la hauteur sur plusieurs de ses missions. Par exemple, dans toute vraie université il n’y a pas de l’à peu près, or ici au Faso on vous chante partout et toujours le manque de ceci, le pays est cela, si bien que ça ressemble à une voiture "au revoir l’europe".

    Si dans une famille le chef de famille veut son respect, il ne doit pas pousser chaque fois le plat de repas sous sa chaise pour lui seul.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2015 à 10:40, par vive le changement
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    non mais franchement on es ou la ? dites moi quelle revendication digne de ce nom mérite qu’on séquestre un SG et des secrétaires, qu’on ferme toute une institution qu’on s’installe illégalement dans des citées et qu’ensuite on demande le départ du DG ??? ce n’est pas pour ses comportement que le peuple est sorti contre le RSP ? on a tous été étudiants, on a fait des grèves mais ce n’est pour autant qu’on est allé prendre en otage des gens ou détruit des biens. dites moi en quoi les actes que vous avez posé vont résoudre le problème ?

    il n ya pas si longtemps que ca, vous même étudiant, aviez remercié ce même DG quand l’histoire des produits périmés avait fait écho. Vous aviez même dit en ce temps que c’était le seul qui avait accepté de vous rencontrer pare que son prédecesseur refusait toute discussion. Aujourd’hui ce même DG refuse le dialogue selon vous.

    Mais vous même cher étudiant, dites moi vous êtes des innocents dans cette affaire ??Vous prenez en otage des gens, vous fermez une administration , vous forcez des serrures et ce comportement est normal selon vous ? nous on a été étudiant avant vous et malgré le fait que certains camarades aient perdu la vie, avez entendu que des étudiant ont fait ce que vous avez fait ???nous aussi on a subi le fait des professeurs absents, des notes en retard des années qui ne finissent pas....

    est ce que c’est le DG qui a pris la décision de manière délibérée de fermer le CENOU ? la réponse vous la connaissez. pourquoi vous n’allez pas voir Diendéré pour lui demander pourquoi il a fait ce coup d’état qui nous pourris tous la vie. Vous croyez être les seul a avoir subi les effets du coup d’état ?? même si ce DG démissionne vos problèmes ne seront pas réglés pour autant. Vous ne pouvez pas demandé à un DG de vous ouvrir des portes alors que le conseil des ministres à reporter la rentrée. Allez vous plaindre au conseil des ministres.

    écoutez chers étudiants ce pays a soif de vérité et de justice mais il est temps que chacun comprenne que pour en arriver la, il va falloir que chacun prenne conscience qu’il a des droits mais aussi des devoirs. C’est votre droit d’aller à l’école mais vous devez également assumé les actes que vous posez. vous n’êtes pas au dessus des lois. on n’a pas fait partir le RSP pour que des étudiants viennent encore nous pourrir la vie.

    il va falloir que nous tous burkinabés nous apprenons à régler nos problèmes autrement que par la violence sinon on s’en sortira pas. en bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2015 à 11:08, par Blanc Vanille
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Salut...
    Kôrô Yamyélé cette fois-ci vous n’avez pas été à la hauteur. Admettez-le. De simples excuses redorerait votre blason auprès de vos lecteurs que je suis.

    Manque de discipline de la part des étudiants. S’il y a un problème qu’on attaque le problème à bras le corps et dans les règles de l’art. Parmi ces étudiants il y a des juristes et ils ne sont pas des novices en matière de droit. Donc pas besoin de leur dire ce à quoi ils doivent s’attendre, et quelles sont les procédures à suivre.
    Merci...

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2015 à 11:30, par GNOUMOU
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    BONJOUR CHERS TOUS... MERCI A VOUS QUI SOUTENEZ LE MOUVEMENT DES ETUDIANTS. MERCI AUSSI A VOUS QUI COMME D’HABITUDE RESTEZ FERMé SUR VOUS-MEME ET TENEZ DES PROPOS DISCOURTOIS A L’ENDROIT DE CES PAUVRES GENS. LE DG NE DEMISSIONERA PAS ? MON OEIL. MEME SI CE NE SONT PAS LES ETUDIANT QUI ONT NOMMé CE MONSIEUR ; MAIS REGARDEZ UN PEU VOUS-MEME : NOUS SOMMES ICI DANS UNE SITUATION OU LES GOUVERNéS NE RECONNAISSENT PLUS NI LA LEGITIMITé NI LA LEGALITé DU GOUVERNANT. QUE FAUT IL FAIRE ???
    SI VOUS PENSEZ QU EN TANT QUE PRINCIPAUX CONCERNéS NOUS N’AVONS PAS LE DROIT DE DEMANDER SA DEMISSION,ET BIEN EN TANT QUE BON CITOYEN,VENEZ NOUS L’IMPOSER... LE VOYOU N EST PAS CELUI QUI MARCHE PACIFIQUEMENT POUR DEMANDER LE MINIMUM DE CONDITIONS POUR MIEUX ETUDIER. LE VOYOU ET LE VRAI,C EST CELUI QUI SANS AVOIR PRIS LE TEMPS DE VERIFIER LES INFORMATIONS QU’IL REçOIT JE JETE A L’EAU EN TENANT DES PROPOS MALSAINS ENVERS LE PREMIER : CE DERNIER EST UN VOYOU INTELECTUEL ET LE VRAI... UN ATTARDé MENTAL.SI VOUS N AVEZ PAS DE PROPOSITIONS CONCRèTES A FAIRE SUR LE SUJET,LA HAUTEUR INTELECTUELLE VOUDRAIT QUE VOUS LA FERMIEZ PUREMENT ET SIMPLEMENT... NOUS AVONS SUFFISAMENT PRIS LE TEMPS D’ECLAIRER LA LANTERNE DES GENS SUR LE PROBLEMES.. AUCUNE CASSE N’A ETE JUSQUE ENREGISTREE. MAIS DOMAGE QU’IL Y A ENCORE DES IRRECUPERABLES OU FRERES COUSINS FEMMES MAITRESSES DE MONSIEUR BAYALA QUI N’ARRIVENT PAS A DIGERER SON DEPART DE CETTE PRETIGIEUSE DIRECTION. HELAS,C EST DEJA FAIT ET I FAUDRA FAIRE AVEC. NOUS NE LE VOULONS PLUS ET IL FAUT QUE CE SOIT TRES CLAIRE POUR L’OPINION. DEMANDEZ AUX ETUDIANTS DE L’IDS ILS VOUS EN DIRONS PLUS. BONNE JOURNEE !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2015 à 11:32, par yabsoré
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    chers étudiants, prenez connaissance avec le concept du terrorisme : Est considéré comme acte terroriste « toute menace ou emploi illégal de la force ou de la violence contre les personnes ou des biens afin de contraindre, d’intimider les gouvernements ou les sociétés dans le but d’atteindre des objectifs politiques, religieux ou idéologiques ». prenez garde pour ne pas être considérés comme tels car un problème juste mais mal posé conduit à des solutions inappropriées. n’ignorez pas que toutes expériences en matière de société doivent venir du temple des savoirs. vous devez même parfois vous faire emprisonnés pour vérifier certaines thèses de comportement humain. Me Abdoulaye WADE l’a fait vérifié en 1985 quand in s’est prendre en flagrant délit de contestation de mesures antisociales. En trois de prison, il a occasionné plus de 30 thèses pour le maintien de l’ordre dans un contexte de manifestations populaires.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2015 à 12:24, par SAPO
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Les étudiants doivent comprendre que les temps ont changé et qu’ une nouvelle page de l’histoire du Burkina est entrain d’être écrite. Les désordres et les vandalismes ne seront plus tolérés.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2015 à 12:54, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    @kôrô Yamyélé, vous insistez pour défendre l’indéfendable.
    Apprenez que les cités universitaires sont fermées chaque vacance scolaire depuis que des cités existent au Faso. Cette année, la réouverture était prévue le 25 Septembre, pour une rentrée le 1er octobre. Le coup d’état du général félon étant passé par là, avec la grève générale de résistance, la réouverture n’a pas été possible. La reprise après la grève était le 28 , vous vouliez que les gens du CENOU fassent comment pour satisfaire des gens qui exigeaient l’accès aux chambres le 25 comme si eux n’étaient pas dans ce pays ?

    Quand vous dites que le DG a "fait fermer les chambres", vous montrez juste que vous vous exprimez sur ce sujet sans chercher à vous informer ni comprendre. De plus, à la reprise, les directions régionales du CENOU (pas la direction générale) et les directeurs des cités procèdent à des vérifications de routine avant de réattribuer les chambres, notamment pour savoir si l’étudiant est toujours inscrit et s’il est à jour de ses loyers, ce qui est normal. Or, le CENOU n’a pas pu travailler depuis le 17 pour préparer tout cela, la faute à Diendéré et non au DG. Mais les étudiants refusent même toute cette procédure. Ils veulent que le loyer soit à la tête du client "selon les moyens", autrement dit que certains paient 100% et d’autres 0% du prix fixé, et pas de vérification d’inscription, bref l’anarchie.

    Si on commence à justifier des comportements violents et illégaux, on donne raison au RSP et il n’y pas de raison qu’on soit moins compréhensifs avec ceux qui critiquaient "l’exclusion" qu’avec ceux qui critiquent "la manque de dialogue du DG/CENOU" pour justifier leur comportement répréhensible !

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2015 à 22:49
    En réponse à : Cités universitaires : Les résidents exigent le retrait de la plainte et la démission du DG du CENOU

    Décidément le MPP a mobilisé une horde de mercenaires du web pour défendre son DG BAYALA ! Mais c’est peine perdue, les enfants auront sa peau. Au lieu de se pencher sur les problèmes des étudiants, ce brave monsieur s’octroie des indemnités de transport (carburant) de un million cinquante mille (1.050.000) francs par mois ! C’est tout simplement honteux ! Et l’affaire des denrées périmées qu’il avait soulevée pour racketter les restaurateurs, où en est-il ? Rien, ce monsieur voulait juste récupérer de l’argent frais. Dommage tout simplement.
    De grâce, ne vous acharnez pas sur les étudiants, ils ne vont quand même pas dormir la belle étoile.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés