Hadj 2015 : Les pèlerins burkinabè s’envoleront à partir du 07 septembre

lundi 17 août 2015 à 00h06min

Le Hadj 2015 approche à grands pas. Et les préparatifs vont bon train. Le Comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque a organisé une conférence de presse le 16 août pour faire le point des derniers développements. Au menu de la rencontre avec les Hommes de médias : la mission du comité en terre sainte du 23 juillet au 5 août derniers ; l’état d’avancement des préparatifs et les innovations de cette année. Le programme des vols aller et retour a également été communiqué.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Hadj 2015 : Les pèlerins burkinabè s’envoleront à partir du 07 septembre

Cette conférence de presse visait à informer l’opinion nationale, et particulièrement les candidats au Hadj, des derniers développements de l’organisation du pèlerinage à la Mecque. Ce, dans un souci de transparence, à entendre les membres du comité national de suivi de l’organisation du pèlerinage à la Mecque. Le comité a effectué une mission en Arabie Saoudite du 23 juillet au 05 août derniers. A l’occasion, le président du comité et deux autres membres disent avoir eu une séance de travail au consulat général du Burkina à Djeddah. Ils se sont également rendus à la Banque Saoudi Fransi qui héberge le compte du comité où elle a procédé au paiement de la caution. Toute chose qui a permis d’activer le compte du Burkina pour la mise en œuvre des différents processus.
Faut-il le rappeler, pour le Hadj 2015, 5 500 personnes sont régulièrement inscrites au Burkina. Parmi ces candidats au pèlerinage, 5 200 seront transportés par les vols Charter de Nas Air et les 300 autres pourront prendre des vols réguliers. A ce jour, 4 400 passeports ont été transmis par les agences de voyage au comité de suivi du Hadj pour l’obtention de visas. Le dernier délai pour la réception des passeports est fixé au 19 août. De ce fait, les agences de voyage sont invitées à se hâter.

Aucune agence ne pourra demander directement de visa

Car, cette année, aucune agence ne pourra demander directement de visa pour ses pèlerins. « Pour les visas, l’ambassadeur d’Arabie Saoudite a informé que les passeports des pèlerins doivent être centralisés auprès du comité pour permettre une traçabilité et une sécurisation maximale des visas. Les passeports seront introduits uniquement par le comité de suivi auprès de l’ambassadeur », a précisé Cheick Omar Boni, le président du comité. Ce qui devrait permettre à tout candidat régulièrement inscrit de pouvoir effectuer le hadj. Et du coup, éviter les cacophonies des années dernières où des fidèles musulmans ont payé tous les frais relatifs au Hadj sans pouvoir se rendre en terre sainte.
L’autre innovation, c’est le mode de règlement des taxes aéroportuaires et le coût du transport interne. Par le passé, les agences de voyage payaient à l’arrivée, par Traveler Cheque, les taxes aéroportuaires et les frais de transport inter urbains auprès du syndicat des transporteurs. Cette année, elles doivent verser ce montant auprès du comité qui se chargera de procéder à un virement auprès des bénéficiaires.
La dernière innovation qui réjouira les pèlerins, c’est l’augmentation du personnel médical qui passe de 6 à 12 pour le Hadj 2015. D’ailleurs, la visite médicale et les vaccinations se poursuivent. A ce jour, plus de 4 000 pèlerins ont bénéficié de cette prestation. Les retardataires sont priés de hâter le pas.

Vers une légère baisse du coût du Hadj

L’autre « bonne nouvelle » pour les candidats au Hadj, c’est une probable baisse des frais du Hadj. Actuellement, tous ont déboursé 2 330 000F CFA pour accomplir le 5e pilier de l’islam. Mais, avec les négociations et autres démarches entreprises, certains frais devraient être déduits. Le prix du paquetage de Mina et Arafat a connu une baisse de 7000F CFA. Mieux, le Burkina change de restaurateur. Car, les plaintes étaient récurrentes. Ainsi, la restauration à Mina et à Arafat sera assurée cette année par l’entreprise Mohamed Ghazi Fatani Establishment for trade (MGF).
Le coût de la restauration obligatoire à Médine et à La Mecque devrait, lui aussi, être enlevé du traitement du contrat de Médine. Ce montant s’élève à 150 000F CFA par pèlerin.

« Le comité de suivi a fait un rapport au gouvernement et à la Fédération des associations islamiques du Burkina avec des propositions de réduction du coût du Hadj au regard des dernières informations recueillies lors de la dernière mission en Arabie Saoudite », a souligné Cheick Omar Boni. C’est donc ces derniers qui décideront ou non de la réduction du coût du hadj. Mais, tout porte à croire qu’on devrait aller vers cette option.
Pour le Hadj 2015, les pèlerins burkinabè devraient séjourner 33 jours en terre sainte, contre 42 jours en 2014. Les premiers pèlerins quittent Ouagadougou dans la nuit du 07 au 08 septembre. Le dernier vol aller est programmé le 16 septembre. Quant au retour, il est prévu du 12 au 22 octobre. Et le transporteur n’est autre que Nas Air.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 août 2015 à 08:05
    En réponse à : Hadj 2015 : Les pèlerins burkinabè s’envoleront à partir du 07 septembre

    Il y a toujours anguille sous roche. Malgré les derniers témoignages de l’augmentation injustifiée du coût du pèlerinage aucune réaction publique de la part du comité. J’ai cru savoir que de faux frais ont été introduits. La hawla wa la kuwata illa billah. Hè Dieu . Édifiez nous s’il vous plait. Sont-ce des musulmans véreux qui sucent le sang de leurs coreligionnaires ou le "gouverne et ment" qui brime ses citoyens. De toutes les façons que Dieu nous donne la foi et la bonne conduite avant le jour de la reddition des comptes.

    Répondre à ce message

  • Le 17 août 2015 à 10:36, par Le Sage de la Gnagna
    En réponse à : Hadj 2015 : Les pèlerins burkinabè s’envoleront à partir du 07 septembre

    Chers organisateurs, pouvez m’expliquer pourquoi le coût du billet sur un vol régulier Air France (Ouagadougou Paris Djeddah) coûte moins cher qu’un vol charter Ouagadougou-Djeddah direct ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 août 2015 à 16:15, par fasobiga
    En réponse à : Hadj 2015 : Les pèlerins burkinabè s’envoleront à partir du 07 septembre

    Mr Boni tes propos d’hier a la télé ne sont pas digne d’un responsable nous s’avons tous que nous sommes dans un pays laïcs mais malgré ca si l’Etat décide d’aider une confession ou est le problème.si vous recevez un franc de plus Dieu vous le rendra.

    Répondre à ce message

  • Le 17 août 2015 à 17:46, par zirisaaya
    En réponse à : Hadj 2015 : Les pèlerins burkinabè s’envoleront à partir du 07 septembre

    Vous ne nous dites pas pourquoi c’est le gouvernement et la fédération des associations islamiques qui doivent décider de la réduction du coût du HAJJ. Vs avez expliqué les réductions qui s’annoncent au regard des démarches et des nouvelles données.A quoi à donc servi votre mission. Nous sommes dans un processus de libéralisation du HAJJ puisqu’il n’y a pas de subvention de l’État ni de la Fédération. Pourquoi doivent -ils décider pour des gens qui payent entièrement leurs frais de séjour à la Mecque ? Soyez logiques dans vos propos et démarches.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés