Inondations à Bissighin : Sinistrés cherchent de l’aide

jeudi 6 août 2015 à 08h57min

La forte pluie, tombée le dimanche 2 Aout sur Ouagadougou, a fait de nombreux malheureux. A Bissighin, quartier périphérique, ce sont des familles entières qui ont été sinistrées : des concessions et biens emportés. Deux jours après cette pluie, nous avons fait un tour sur les sites de relogement des sinistrés. Constat !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Inondations à Bissighin : Sinistrés cherchent de l’aide

Le quartier Bissighin est, en partie, une zone non-lotie située à la sortie nord de Ouagadougou sur la route Ouahigouya, enclavée entre Rimkièta et Bassinko . Ce quartier a été frappé de plein cœur par les inondations consécutives à la forte pluie survenue le dimanche dernier sur la capitale. Après la visite de la délégation ministérielle sur les sites de relogement, nous constatons une prise en charge effective de premiers secours. Des sacs de riz, des bidons d’huile, des nattes apportées par le Comité national de secours d’urgence (CONASUR). Des agents de recensement de l’action sociale repartis en plusieurs groupes afin d’avoir le nombre exact desdits sinistrés pour une meilleure prise en charge.

Une délégation du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès), était sur le site pour apporter son soutien aux sinistrés. Elle a d’abord rendu visite au chef de Bissighin, ensuite, elle a remis une somme de 500 mille francs CFA au nom du bureau politique national pour les deux sites, et 25 mille francs, une cotisation de la section MPP de l’arrondissement n°8. Le chef du village s’est dit satisfait de cette visite du parti, et a remercié la délégation d’être venue en aide aux sinistrés.

Certains sinistrés se plaignent du manque d’eau et d’insuffisance de nattes. « Par exemple, dix nattes pour cent soixante personnes, c’est insuffisant, c’est pourquoi d’autres dorment à même le sol. On achète de l’eau ici pour nos besoins » a expliqué Arouna Kaboré, un sinistré qui dit avoir tout perdu dans les eaux de l’inondation.
Quand nous quittions les lieux ce mardi4août, quelques bonnes volontés continuaient d’apporter des vivres.

Minata Toé (stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 août 2015 à 11:12, par Yilin
    En réponse à : Inondations à Bissighin : Sinistrés cherchent de l’aide

    Je ne suis pas à Ouaga, mais ça m’étonnerait bien que le CONASUR ait donné 10 nattes à pour plus de cent personnes. Cherchons la bonne information svp

    Répondre à ce message

  • Le 6 août 2015 à 11:54
    En réponse à : Inondations à Bissighin : Sinistrés cherchent de l’aide

    C’est bien. Il faudrait que l’état publie encore les zone inondables à la télé et radios. Cela dans le soucis pour prendre à témoin tout le monde et prendre les dispositions pour déguerpir ceux qui se trouvent dans les zones à risque. Communiquer sur certaines situations telles que les parties cotoillant le barrage n° 1, 2 et 3 de Tanghin et autres. Si les propriétaires ont été dédommagés et ils sont toujours là-bas, je pense que c’est nous même population qui allons les déguerpir. A tout moment on utilise l’argent des contribuables or le problème a déjà trouvé solutions plus de 2 ou 5 ans avant. Il y a des bornes déjà scellées mais les gens sont aux lieux comme des misérables citoyens.

    Répondre à ce message

  • Le 6 août 2015 à 12:41, par Yilin
    En réponse à : Inondations à Bissighin : Sinistrés cherchent de l’aide

    CONASUR = Conseil National de Secours d’Urgence et de la Réhabilitation. C’est bien un CCONSEIL, pas un comité.
    Cordialement !

    Répondre à ce message

  • Le 6 août 2015 à 14:11, par TANGA
    En réponse à : Inondations à Bissighin : Sinistrés cherchent de l’aide

    Quand il s’agit de sortir des millions pour envoyer les enfants se faire massacrer, on est prêts.
    Mais cette fois ci c’est un problème concret et personne ne lève le doigt. BRAVO A VOUS BRKINABES et ETRANGERS (Serguéi Bka, Zf et Bachiéghué).

    Répondre à ce message

  • Le 6 août 2015 à 15:57, par Saana
    En réponse à : Inondations à Bissighin : Sinistrés cherchent de l’aide

    Ma chere Minata, l’intention de cet article etait de render publique le don de MPP, c’est tout. sinon pourquoi se limiter a un seul bienfait ? pour ton info la majorite de ces gens sinistres ne lisent pas les infos sur le net, donc vous preche dans le desert pour MPP. Campagne deguise oui.

    Répondre à ce message

  • Le 6 août 2015 à 16:20, par kam
    En réponse à : Inondations à Bissighin : Sinistrés cherchent de l’aide

    MPP pardonne, vous voulez batire votre vie sur ces population qui souffrent, je crois bien que un ou plusieurs des vôtres sont responsable en parti de leur situation. Et aujourd’hui vous voulez jouer les pompiers. Pardonné respecter les gens. Monsieur le président du MPP, visez loin

    Répondre à ce message

  • Le 6 août 2015 à 17:47, par Figo
    En réponse à : Inondations à Bissighin : Sinistrés cherchent de l’aide

    Foutaises. Allez dans la zone, et vous verrez des jeunes en 135 parce-qu’ils ont vendu les parcelles qui leur ont été attribué pour en acheter. Moi je suis a Marcoussis depuis quelques années sur une parcelle lotie. Nous attendons vainement l’électricité et une bonne voie pour rentrer chez nous. Ceux qui ont refusé de nous rejoindre ont vendu leur parcelle pour faire la belle vie, et s’attendent aujourd’hui à ce que l’Etat leur trouve d’autres parcelles viabilisées (à l’image de ceux de l’autre côté). Et vous pensez que nous allons tolérer cela et attendre toujours, en souffrant pour rentrer chez nous ? Tout le monde sait vendre et boire la bibine fraiche. Pensez-vous qu’au moins les nattes ne pouvaient pas être sauvées des eaux ? Beaucoup d’entre eux, n’ont aucune profession connue et auraient pu être utiles ailleurs. Cette technique de victimisation ne peut pas continuer, au risque de donner des idées à d’autres personnes. Webmaster, laisse nous exprimer ce que nous pensons stp

    Répondre à ce message

  • Le 6 août 2015 à 17:56, par Figo
    En réponse à : Inondations à Bissighin : Sinistrés cherchent de l’aide

    Le prochain Président de notre pays a une option claire à faire :
    1. Travailler pour le bien de son pays en réglant tous les problèmes (incivisme, insécurité, gabegie, détournement etc.) AU RISQUE DE NE PAS ETRE RECONDUIS
    2. Agir en politicien égoïste et laisser faire pour plaire à l’électorat et aux groupes de pression AU RISQUE QUE CA SE TERMINE PAR UNE AUTRE REVOLTE OU UNE GUERRE CIVILE.
    Il faut donc expliquer la loi aux populations, et l’appliquer dans toute sa rigueur.
    Nous ne devons pas confondre les victimes de l’incivisme, de l’imprudence et de la gloutonnerie à ceux des cas de force majeure. Si vous regardez dans la zone de Ouidi et de Dapoya, ceux qui ont été soutenus et indemnisés il y a 5 ans sont toujours à leur place.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2015 à 08:06, par jhonlock
    En réponse à : Inondations à Bissighin : Sinistrés cherchent de l’aide

    je suis d’accord avec vous le numéro 7. Il faut signaler que des habitants d’autres quartiers sont aller grossir le nombre de sinistré.j’ai mon voisin de quartier à Yagma qui à déménagé avec toutes sa famille à Bissiguin. Il m’a fait comprendre qu’il souhaite à nouveau avoir une parcelle. Avec cette attitude, je propose que l’Etat vérifie pour voir ceux qui ont effectivement eu des parcelles et qui sont toujours à Bissiguin et même prévoir des sanctions.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés