Blessés de l’insurrection populaire : Plus de 7 millions et 150 sacs de riz offerts par le CCNOSC

mercredi 5 août 2015 à 06h41min

Une délégation du Cadre de concertation nationale des organisations de la société civile (CCNOSC) avec à sa tête Safiatou Lopez/Zongo, a remis la somme de 7 500 000 FCFA et 150 sacs de riz à l’Association des blessés de l’insurrection populaire du Burkina Faso (ABIP/BF). C’était le lundi 3 août 2015, à Ouagadougou.

Blessés de l’insurrection populaire : Plus de 7 millions et 150 sacs de riz offerts par le CCNOSC

Ils sont 650 dont 150 à Ouagadougou, les blessés de l’insurrection populaire, qui ont été recensés. Parmi eux, nombreux sont ceux qui, sans soutien, souffrent encore dans leur chair : encore des balles dans le corps, des sondes encore placées, semble-t-il. Il y en a qui ne peuvent se déplacer qu’à l’aide de béquilles. Ils sont subséquemment atteints dans leur dignité.

La ‘’photographie’’ de leurs conditions de vie, du moins de celles de certains d’entre eux, a été portée à la connaissance de la présidente de l’Association pour la promotion de la démocratie et participation citoyenne (APDC), Safiatou Lopez née Zongo, par ailleurs membre du CCNOSC. Puis elle a reçu une délégation des membres de l’association que ces blessés ont créée.

« Touchée par leur situation », Mme Lopez décide de leur venir en aide. Les autres membres du CCNOSC sont aussitôt consultés et sensibilisés. Puis la dynamique a été mise en branle. Et les stratégies, mobilisation de ressources financières par cotisation des membres du CCNOSC, recours aux opérateurs économiques.


Un compte à la BOA

D e ces derniers (opérateurs économiques), le PDG de l’entreprise EBOMAF répond favorablement et agit concrètement : un chèque de 7 000 000 FCFA signé pour la cause. Au sein du CCNOSC, 500 000 FCFA réunis et 150 sacs de riz acquis.

Et ce jour 3 août, les blessés, en tout cas ceux de Ouagadougou, ont été invités à venir à la séance de réception de cette aide multiforme. C’est ainsi que devant les 150 blessés, le chèque a été remis au président de l’APIB/BF, Dramane Ouédraogo. Et c’est un représentant de la ‘’Bank of Africa (BOA)’’ qui l’a encaissé séance tenante.

En effet, il a été demandé à la BOA d’ouvrir un compte et d’y inscrire ladite somme qui devra servir de garantie pour l’octroi de crédits aux blessés. C’est du moins, ce qu’a laissé entendre Mme Lopez, avec la précision que ces crédits pourront leur permettre de mener des activités rentables. Mais les sacs de riz leur ont été distribués.

« C’est mieux de regarder là où on a trébuché… »

Ce geste, le président de l’ABIP/BF dit le saluer sincèrement, ne serait-ce que parce qu’il est l’expression d’une attention particulière à l’endroit des blessés. Il a saisi l’occasion pour dénoncer l’attitude du gouvernement à leur égard.

A l’attention de ce gouvernement issu de l’insurrection populaire, Dramane Ouédraogo, a lancé un proverbe lourd de sens : « c’est mieux de regarder là où on a trébuché que là où on est tombé ». Dramane Ouédraogo, c’est aussi le manifestant du 30 octobre 2014, qui a été victime d’une fracture de la boîte crânienne. Ce qui lui a valu 25 jours de coma, et une perte de l’odorat depuis lors. Il a été porté à la tête de l’ABIP/BF, une association désormais membre du CCNOSC.

Pour sa part, Safiatou Lopez dira que la Transition aura échoué, si elle arrive à terme sans que le gouvernement ait agi concrètement et conséquemment en faveur de ces blessés. Elle a saisi l’occasion du jour pour lancer un appel à l’endroit des bonnes volontés à aider ces personnes nécessiteuses ; le compte qui sera ouvert à la BOA pouvant servir de canal à cet effet.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Messages

  • Ce que j’apprécie c’est votre volonté de faire quelque chose de grand pour plaire au peuple .
    Mais ce que je deplore c’est le faite que vous croyez qu’avec du riz on peut rendre hommage à un Martyr ou à un blessé pour l’honneur . C’est à la limite insultant !
    Si vous voulez vraiment rendre service à ce peuple , orientez votre combat vers l’instauration d’une démocratie véritable …….

  • C’est quel pays ou on porte secours a des pillards ?Et les Assimi Kooanda et les Bognissan, vous avez bruler leur maison qui en parle ? Eux, c’est pas des burkinabe ? Ils ont droit les assistances aussi non ? C’est pas juste. Faut pas faire un poids deux mesures.

  • C’est la preuve que les OSC peuvent très bien jouer un rôle social au delà de l’éveil citoyen.cette dame,Lopez,on peut ne pas l’aimer mais il faut reconnaître son sens de la solidarité et le courage de faire bouger les lignes.courage au nouveau cadre de concertation des OSC et agissez toujours dans le sens des aspirations du peuple burkinabé.

  • Merci à vous. Seulement prochainement pensez à offrir du riz produit chez nous qui est de meilleure qualité.

  • indecente, cette photo d’un gars avec ses bequilles devant des sacs de riz ! Et puis c’est pour apater les electeurs afin qu’ils votent MPP. C’est peine perdue Safiatou et Herve car apres avoir incendie les maisons, vole les biens et raquete des operateurs economiques pour constituer votre butin de guerre, il est grand temps pour vous de repondre !

  • un don on se cache pour le faire pour avoir les bénédictions de DIEU le miséricorde, ça la c’est pas don c’est SARAKA tu viens de faire sale pute.

  • Et après ?
    C’est maintenant que vous avez créé une autre coordination que vous vous rappelez de ces blessés ? Coup publicitaire.

  • Bonjour,
    Aider son prochain, c’est bien et même très bien s’il est en difficulté. Mais je trouve tout de même assez curieux ce don de ce soit disant regroupement d’OSC. Les mêmes méthodes pour endormir le peuple. De la comédie. Espérons vivement que les uns et les autres sauront garder leur dignité. Je ne pense pas que c’est de la pitié qu’ils ont besoin.

  • Inutile on vous voit venir.De toutes les façon le mpp et vous perdront.

  • ceux qui ont pris les 25000 f/jour pour aller incendier maisons et piller les biens n’ont qu’a commencer a s’inquiéter. Certains voulaient se faire réintégrer dans l’armée et la police. Vous serez juge d’abord. Ensuite on verra !

  • internaute 3 selon un livre saint il est dit " ne pas parler des choses dont vous n’avez pas la connaissance " et pour donner plus de precision a vous propos il est encore dit " c’est bien de faire ouvertement vos dons mais meilleur si on vous le fait avec Discrétion. pour mon opion quelque soit l’intention du donneur une chose c’est que sa aide tout. si tout les richard du burkina faissaient des dont ouvertement sa reduirait un temps soit peu la misère que nos populations vivent

  • C’est comme ça,non seulement ils ne font rien,mais toujours aptes à critiquer les bonnes volontés.Vous qui critiquez là combien d’entre vous connaissent chez un seul blessé de l’insurrection. Sankara avait raison de dire "il y a beaucoup de révolutionnaires qui ont le verbe à gauche,mais quand au porte-monnaie,il est toujours à droite". Tout au plus vous êtes de ceux là.Merci à LOPEZ et à ses camarades.Il n’ ya que les arbres qui ne portent de fruits à qui on ne jette pas de pierres.

  • Ceux qui font du bruits contre cette générosité là, montrez nous ce que vous avez fait tant pour secourir les Bongnessan que pour les blessés de l’insurrection populaire. Des boites vides qui cassent les tympans des autres. C’est vous qui ne faites rien et vous passez le temps à décourager les autres. Pardon vous aussi ! On est tous Burkinabè, les 30 et 31 octobre sont des dates certes douloureuses, mais historiques et pédagogiques qu’elles suscitent introspection et prise de conscience non démagogique sur ce qui constituait la pomme de discorde entre les Burkinabè. Cela entraine que nous songeons à nous corriger mais surtout a cultiver l’unité, la cohésion et le pardon vrai pour une réconciliation nationale. Personne ne troublera la paix par ses actes d’intolérance de division et de haine. Vous gagnerez à entrer dans les rangs de hommes vraiment intègres que sont les Burkinabès des 30 et 31 octobre 2014.

  • c’est l’argent que zida a volé pour donner à ces osc mppisés

  • ce n’est pas don ça c’est malédiction car c’est l’argent mal acquis,haram, l’argent du sang. Dites nous ou avez eu ce magot pour vivre comme des pachas. Ce n’est pas tant le geste qui est suspect et qui fait nauséabond, c’est la qualité des gens et la source des sous qui ont servi a faire ces dons. Vous avez dissout la FEDAPBC en grande pompe, avec la haine digne de Goebbels le maitre a penser de Hitler ou de Goering. En lieu et place vous créez des structures qui font pire que la FEDAPBC, que beaucoup dont moi même fustigeaient et vouaient aux gémonies.
    La morale commande qu’on se mefie des gars comme Herve Kam et Herve Ouattara, et Safiatou Lopez. Vous incarnez le diable pour beaucoup de Burkinabe et tot ou tard vous comprendrez le sens de ces phrases.

  • Bonjour chers internautes,
    Merci quand même pour ce geste fut il machiavélique avec des agendas cachés selon l’expression d’un de vos principaux financiers qui a été éjecté pour avoir conspire contre l’Etat, et qui sera d’ailleurs poursuivi pour détournement de bien public à votre profit. Où aviez vous eu cet argent, quand on sait qu’avant l’insurrection aucun d’entre vous ne mangeait suffisamment à sa faim, n’en parlons pas offrir des dons à des insurgés ? Qui d’entre vous a déjà fait une oeuvre utile dans son village natale ?
    Vos ambitions que vous croyez dissimuler sont connues de tous. Lopez, elle c’est la passion de se percher à la tête de la chambre économique par tous les moyens, mais hélas, le chagrin et la désolation te seront offerts en pleine figure de guenon. Pour les autres, qui ont empoché 100 millions pour leur cuisant échec devant la cours de justice de la cedeao, ils rendront compte ainsi que leurs protégés qui se servait de fonds prélevés dans des sacs au trésor public, à la sonabel et à la Lonab pour vous entretenir . Cette transition en sera une dans votre vie truffée d’opportunisme, de traîtrise et de duperie. Le peuple republicain burkinabe n’est pas amnésique et saura répondre à vos manigances machiavéliques inspirées par les pires vermines qui ont poussé les innocents à la mort, au vols, aux pillages, aux razzias aux incendies des domiciles et des institutions de la république dans le seul et unique objectif de s’emparer par tous les moyens du pouvoir légitime de Blaise Compaoré.
    Vous allez vous brûler les ailes comme ICARE bientôt ,car le vrai peuple vous attend dans les urnes pour vous faire retourner dans vos cavernes

  • kouadio mon cher, toujours pas guéri de ta maladie ! fais attention, sinon, tu vas trépasser cadeau quand MPP va prendre le pouvoir le 11 octobre !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés