Emploi : Plaintes et explications sur un recrutement de cadre à la SONABEL

mercredi 8 juillet 2015 à 23h20min

Les résultats d’admissibilité du test de recrutement initié par la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL) pour pourvoir à un poste vacant de gestion BAC+4 ne sont pas du goût de nombreux candidats externes. Pendant que certains ont déjà exprimé publiquement leurs mécontentements, d’autres continuent de fulminer dans leurs coins. Mais, pour la SONABEL, il n’y a pas lieu de s’en faire car tout a été fait dans les règles.

Emploi : Plaintes et explications sur un recrutement de cadre à la SONABEL

Le recrutement de cadre de gestion niveau BAC+4 dont il est question ici n’a pas encore livré son résultat définitif, l’entretien oral (la dernière phase) aura lieu le 10 juillet, mais il fait grand bruit depuis quelque temps. En effet, la publication des résultats d’admissibilité en début juin 2015 mentionnant cinq admissibles au niveau des candidats internes et « Néant » au niveau des candidats externes semble avoir choqué bon nombre de candidats externes. Surtout que certains avaient beaucoup misé sur ce test pour rompre avec le chômage.
C’est par exemple le cas de ce candidat (il a requis l’anonymat) qui explique les difficultés endurées : « Nous avons postulé sous un soleil accablant avec un rang interminable. De septembre 2014, ce n’est qu’en mars 2015 que les résultats de la présélection sont sortis, c’est-à-dire sept mois après le dépôt des dossiers. Chaque semaine il fallait appeler pour ne pas être surpris et ces dépenses ne sont pas faciles pour un étudiant-chômeur ».
Pour lui et pour nombre des candidats externes, il y a un flou dans cette affaire.
« C’est vraiment insultant et révoltant car il ne s’agit pas d’un examen. Il fallait juste prendre les meilleurs pour l’entretien », crache-t-il.
Dès lors, ils se disent victimes d’une injustice et veulent comprendre ce qui s’est vraiment passé pour qu’ils soient ainsi tous éliminés de la course à l’accès à un emploi public, alors qu’ils avaient les compétences.
Pour ce test de recrutement, une centaine de candidats externes avaient déposé des dossiers. Plus d’une soixantaine de candidats ont présélectionnés. Au niveau des travailleurs de la SONABEL il y a avait cinq candidats présélectionnés.

La version de la SONABEL

A la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL) où nous avons été reçu ce mercredi par le chef du département recrutement, Chantal Ouattara et des responsables de la direction de la communication et des relations publiques, l’on n’a pas nié les compétences des candidats externes. Mais, si aucun d’entre eux n’a été admis pour la phase de l’entretien, c’est parce que, expliquent-ils, les candidats internes au vu de leurs résultats au test remplissent déjà les conditions d’occuper le poste vacant. Et qu’en pareilles circonstances, l’article 5 du statut du personnel exige que la priorité soit donnée aux candidats internes.
« En cas de vacance de poste, tout le monde doit être informé qu’il y a un poste à pourvoir. C’est pourquoi, on a informé les candidats internes et les candidats externes. Le recrutement est ouvert. Mais, ici nous avons cinq candidats internes admissibles pour un seul poste à pourvoir et que le statut dit que la priorité est accordé aux internes ; la commission de recrutement a estimé qu’il n’y a plus de raison de continuer la procédure externe au vu des résultats. Sinon, ce serait fatigué les candidats externes. Si au niveau interne, personne n’avait la moyenne, on allait, dans ce cas, privilégier les candidatures externes. », explique Chantal Ouattara.
« La SONABEL est une société d’Etat. Ses recrutements sont ouverts à tout le monde. C’est une question de transparence. Les gens auraient pu s’asseoir ici et se contenter de lancer le test en interne. Mais, comme c’est une société d’Etat qui appartient à tout le monde, il faut donner la chance à tout le monde de participer au recrutement. C’est ce qui a été fait, mais en tenant compte aussi des dispositions statutaires de la société », ajoutera pour sa part Cheick Oumar Boni, chargé de communication et de relations publiques.
Et à en croire Mme Ouattara, la plupart des candidats recrutés à la SONABEL sont externes. Et que contrairement à ce que certains candidats externes pensent, rien n’a été fait pour favoriser les candidats internes dans le cadre du présent test de recrutement. La commission de recrutement a juste, dit-elle, appliqué les dispositions du statut du personnel. Et quand on évoque la récurrence des plaintes par rapport aux recrutements, elle laisse entendre : « En matière de recrutement, pour ceux qui ne réussissent pas toujours, il y a toujours matière à redire. Mais, en réalité, c’est le travail des candidats qui paie lors des recrutements et beaucoup d’agents à la SONABEL en ont fait l’expérience ».

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Messages

  • il faut confier le recrutement des agents des sociétés d’État à l’Agence Générale de Recrutement de l’État car il y a trop de copinage ou du favoritisme à ce niveau.

  • La SONABEL aussi ? Ayez pitié de nos jeunes chomeurs, pourquoi les fatiguer pour rien ? Revoyez donc vos tests, si la priorité est donnée aux internes, ce n’est pas normal de faire composer ces internes avec les externes, ça c’est du jamais vu, soyons serieux. La bonne formule si vos internes sont prioritaires, c’est d’organiser d’abord le test en interne, maintenant s’il n’y a pas d’admis en interne, vous lancer le test en externe.

  • C’est ça la difficulté à vouloir mélanger les deux types de recrutement a la fois. Prochainement, lancez le recrutement à l’interne d’abord, et lorsque vous n’avez pas les compétences à l’interne, vous vous tournez vers l’externe. C’est pas plus compliqué que ça. Sinon, on se retrouve dans ces cas de figure. Ce n’est pas professionnel.

  • Ce n’est pas pour jeter l’anathème sur la sonabel mais il y a qu’à la sonabel que le problème se poser avec acuité. Ce genre de statut est à mettre à la poubelle pour en refaire un autre plus adapté. Dans les autres sociétés d’Etat lors des recrutements ce choix de recrutement externe ou externe est banalisé et les postulants sont situés. Dans ces sociétés dites d’Etat, soit tous les candidats sont internes pour un test ou externes pas de mélange de genre comme à la sonabel. Un autre problème peut être l’interprétation du fameux article qui laisse souvent entendre que ’’toutefois la priorité est accordé aux agents internes’’ et si c’est le cas, c’est avant la décision de l’ouverture du test que cela est applicable, c’est-à-dire on donne la priorité au test interne et si aucun candidat n’a la moyenne alors on ouvre un test externe. On ne peut pas ouvre un concours et modifier les réglés en cours de compétition. Le faire c’est remettre en cause le principe qui voudrait que ce soit le meilleur qui soit retenu. Il faudrait que le ou les juristes de l’entreprise donnent d’autres explications car celles données par la chargée de recrutement ne tiennent pas la route. Si c’est ce genre de texte qui régissent le fonctionnement de la sonabel, nous comprenons pourquoi ils (les agents ) nous coupent leur jus(le jus à eux qu’ils donnent selon leur volonté) sans prévenir et sans explication. Quand les clients évoquent le contrat qui leur fait obligation de payer une prime fixe pour la permanence du jus à leur compteur, la sonabel répond que le délestage est indépendant de sa volonté.

  • Oui, mais je pense que la logique n’est pas respectée. Dans le cas où vous faites composer le personnel avec des candidats externes, la priorité n’est applicable qu’en cas d’ex-æquo. Dans un concours on ne parle pas de moyenne d’admissibilité. C’est pas un examen. Vous avez mal interprété les textes. Il aurait fallu tout simplement lancer un test pour une promotion interne d’abord avant de lancer un test externe en cas d’insatisfaction.
    Candidats externes, attaquez la décision et demandez un test public par un cabinet indépendant. Faites valoir vos droits !

  • A la sonabel, sofitex,... n’entre pas qui a les competences, mais qui a un parrain.

  • Pitoyable, lorsqu’on tente d’expliquer l’inexplicable. Ce n’est pas la première fois que cela arrive avec ces Sociétés dites d’état. On relègue les pauvres chômeurs au statut d’AIDE CANDIDAT quand on annule pas carrément les recrutements après leur avoir annoncé qu’ils sont admis.
    Arrêtez de nous pomper l’air. Vous même n’êtes pas convaincus par vos explications, alors vous ne convaincrez personne.

  • Voilà des explications qui ne tiennent pas la route. La procédure de recrutement enseignée dans les grandes écoles est la suivante :
    1) faire d’abord un recrutement en interne quelque soit le niveau de recrutement. Cela permet d’avoir des gens qui connaissent bien la boite et permet de libérer un poste dont le salaire annuel est inférieur au poste à pourvoir. Et l’expérience nous enseigne qu’il y a TOUJOURS des gens pour postuler (dans votre cas, si c’est un bac +2 qui a été retenu, il libère donc son poste que peut être un bac Pro va occuper et ainsi de suite ). Au cas où le résultat interne s’avère infructueux, on passe à la seconde phase ;

    2) recrutement à l’externe avec publication dans la presse et donc plus de dossier à traiter.

    Je me demande ce que dame Ouattara a fait de son cours sur la gestion opérationnelle des RH et les techniques de recrutement.

  • N’importe quoi ! Si les candidats internes ont composé le même sujet que nous, je défi la SONABEL de nous faire la preuve qu’ils ont été meilleurs que les externes. Avons-nous composé le même sujet le même jour ? Le sujet d’analyse financière par exemple montrait déjà même les limites de ceux qui ont composé le sujet. Mais qu’à cela ne tienne nous croyions à la SONABEL par rapport aux autres sociétés d’Etat mais cette fois-ci, il n’y pas eu de sérieux. Personnellement je ne savais pas que les résultats de la présélection était disponibles. Bon Dieu de Bon Sang !!!!

  • Les amis, chaque fois que vous verrez un avis de recrutement ouvert aux candidatures internes à la société qui recrute, n’y postulez pas. C’est perte de temps et de devise.

  • ça, c’est du bordel surtout pour une boîte telle que la SONABEL.
    En se référant à l’article 5 du statut du personnel, Mme OUATTARA, fallait d’abord faire le recrutement en interne et si c’est infructueux vous faites l’appel à candidature en externe tout en mentionnant qu’en interne cela a été infructueux. Si la procédure avait été ainsi pas de palabre aujourd’hui et vous aurez dépenses moins du moment ou les candidats en interne auraient été retenu. excusez moi Mme et tout le Staff de recrutement, est-ce une mafia de recrutement organisé ou c’est votre degré d’incompétence notoire que vous voulez faire part aux un et aux autres. De Grâce en cas d’appel à candidature il faut toujours commencé en interne avant de passer à l’externe surtout quand il y a en interne des salariés qui remplissent les conditions.
    << Vos explications ne tiennent pas la route, et vous avez pris le décors quand on regarde la forme et le fonds de cette procédure de recrutement >>
    METTEZ L’HOMME QU’IL FAUT A LA PLACE QU’IL FAUT.

  • Madame, votre explication ne convainc personne même pas vous-même. La manière dont vous avez procédé est une manière de maquiller les choses. L’application de vos textes devraient être faits en amont, pas en cours de recrutement. Pour être clair, si vous voulez favoriser les candidats internes vous devez commencer par lancer un avis interne de recrutement et si ceci s’avère infructueux, lancer l’avis général. Vous ouvrez le recrutement aux candidats externes d’emblée, vous les fatiguez avec toutes les démarches et dossiers à constituer pour par la suite les exclure en cours de recrutement sous le fallacieux prétexte qu’il faut privilégier les candidats internes ? Si ce n’est pas du cynisme, c’en n’est pas loin. En tout cas c’est un manque de considération envers les compétences externes. Si vos textes sont mal faits il faut les relire. KOUMA BANA !

  • Il m’a parut curieux de comprendre que les agents puissent prendre part au même test avec les candidats externe à la maison. C’est une première car le plus souvent, soit on fait un test à l’interne quand on dispose des agents qui remplissent les conditions exigées ou c’est un test de recrutement ouvert au public et là, les agents ne peuvent prendre part à moins de démissionner pour le faire. Tous çà pour éviter les amalgames car celui qui est hors de la maison ne peut pas comprendre votre explication . Du courage à toute l’équipe et bonne chance aux candidats

  • Si vous savez que vous allez prioriser les candidats internes, pourquoi publier les offres à l’externe. C’est une magouille qui ne dit pas son nom.
    Il ne faut pas donner de faux espoir aux candidats. C’est écœurant de dépenser ses quelques francs pour postuler à un recrutement et à la fin on dit vouloir donner la priorité aux candidats internes.

  • Vous voulez nous faire savoir qu’aucun des candidats externes n’a eu la moyenne nécessaire pour s’intercaler entre vos candidats internes ?.

  • Vous avez raison mais il fallait procéder à 2 étapes, un recrutement interne, si infructueux, on ouvre à l’externe. Comprenez aussi les candidats dans ce pays de chômage. Le moindre espoir est exploité à fond alors fatiguez moins les sans emplois.

  • Je pense que la SONABEL a pêché par rapport à ce recrutement. Pour le poste d’un cadre en gestion,on n’avait pas besoin d’ameuter l’opinion public en lançant le concours en externe.
    Il y a un service chargé du suivi des carrière des agents,et ce service devrait savoir qu’en interne il y a des agents qui possèdent déjà le diplôme demandé. Il y a même des agents qui occupent des postes à niveau supérieur (chef de service ,chef de département) avec un diplôme inférieur.Si ces services et départements marchent bien,c’est que ces agents ont pu a un moment donné augmenté leur niveau.
    Donc pour ce test,il fallait simplement respecter le statut du personnel en lançant en interne avant de voir l’externe.

  • Mais pourquoi vous ne recrutez pas à l’interne d’abord avant de lancer à l’externe. C’est de la magouille

  • Foutaise oui il fallait donc organisé ça en interne et ne pas fatigué les gens à courir de gauche à droite. vous savez combien coute un dossier pour un concours.soyons sérieux la

  • la déclaration de Chantal est fausse, moi même je suis victime de cette magouille en 2012, ou on a retenu 6 fille et 3 garçon pour le recrutement des aides comptables, elle parle de candidats internes, si tu ne connait pas un cadre de la sonabel tu ne p pas avoir un emploi temporaire ou même un stage dans cette structure, après avoir placé son élément comme un stagiaire après comme un agent temporaire on l’intégré par la suit, tout temps quand la SONABEL lance un avis de recrutement ils mentionnent que c’est pour complément de dossiers ( toutes personnes qui doute de sa peut vérifié les journaux ou les annonces de leurs recrutement), pour moi c’est pour la forme et pour aussi faire souffrir les candidats externe ils se cache derrière l’apparence pour tromper les gents,
    pour mon avis c’est très simple ils n’ont cas revisser leur article 5 pour en faire deux recrutement maintenant avis pour recrutement pour sans complément de dossiers, et avis pour recrutement internes des agents temporaire (copine, cousin et cousine, frères et sœurs des cadres de la sonabel) et ne pas les combinées pour faire du faux ou bien l’état na cas prendre ses responsabilités instaurent une structure comme l’ANPE qui sera chargé de faire le recrutement, n’oublie pas aussi que la sonabel passe par l’ANPE pour camouflé sa magouille même a travers l’ANPE c’est pour complément de dossier, on dit non pour tou les recrutement qui se fait pour complément de dossiers

    j’admire l’ONEA quand ils lance leur concours a travers l’ANPE tous le monde par pour faire la présélection il n ya pas un complément de dossiers et voila ils ont des bons résultats.

    et la SONABEL tout temps complément de dossiers pour insérer des parent et etc ce qui fait que leurs résultat aussi est déficitaire tout les ans

  • Sonabel,
    Les candidats externes ont raison de se plaindre. La sonabel a tort sur toute la ligne.
    Vos textes internes donnent la priorité aux candidats internes. Vos textes sont dépassés, il faut les mettre à jour. L’acquisition des ressources ne peut se faire avec de telle plaisanterie. Dans de pareils cas, le test devrait se dérouler en deux étapes.
    Primo, on lance le processus en interne. Si on trouve des candidats, alors on organise le test en interne. Et le processus s’arrête, puis que le poste est pourvu.
    Secondo, si le test interne est infructueux, c’est à dire sans résultats qui laissent toujours le poste vacant, on lance le recrutement en externe.
    Vous ne pouvez pas ouvrir à l’externe pour une compétition interne-externe comme dans un champignon de première division alors que les gens n’évoluent pas dans le même centre et surtout que les autres ont un avantage de terrain.
    C’est ce qui est à mon sens est malhonnête. A moins que le but ne soit de faire croire ce qu’on n’est pas au public.
    Merci

  • Dans ce cas lancer le concours pour les internes s’il n y a pas satisfaction vous faites appel aux candidatures externes au lieu de fatiguer inutilement des gens qui sont à la recherche d’emploi donc très diminués financièrement.

  • Franchement, vous les gens de la SONABEL, avez tort sur toute la ligne, je m’explique : En cas de vacance de poste, on lance d’abord le recrutement en interne. Si les résultats du recrutement interne ne donnent pas satisfaction, c’est en ce moment que l’on passe au recrutement externe. Votre tort a été de lancer les recrutements interne et externe parallèlement pour pourvoir aux mêmes postes, soyons sérieux ! Faites un peu de benchmarking en matière de recrutement, dans d’autres sociétés d’état, pour votre propre gouverne, Madame le chef du département Recrutement

  • pourquoi privilégié les internes même s’il s’agit d’une disposition statutaire, aux externes quand on sait que ces derniers sont pour la plupart à la recherche du premier emploi...
    n’est-il pas mieux d’engager un chômeur compétant que de donner une ’’promotion’’ à un interne déjà salarié ???

  • Mme le chef de département recrutement de la SONABEL vous ne dites pas la vérité. Nous sommes au dehors et nous savons ce qui se passe la bas au sujet de vos recrutements. C’ est votre systeme de camouflage de lancer en meme temps les recrutements en interne et en externe afin de choisir vos proches en externe. C’est parce que les syndicats se sont plaints que vous avez decrete neant ce test de recrutement externe. Il faut en tirer les consequences. Vous avez fait une faut technique. Ou avez vous fait les etudes en gestion des ressources humaines ? C’est une honte pour le societe. qu’attend le DG pour vous debarquer ?

  • Encore la SONABEL pour des problèmes de recrutement. C’était le problème des temporaires qui ont rencontre le premier ministre ZIDA pour leur reintégration, ensuite des rumeurs de vente de sujets. Y en a marre. Le code du travail donne d’abord la priorité aux candidatures internes avant les candidatures en externe et non les deux en mème temps. Vous aviez induit la DG en erreur et voila les problèmes. Nous avons appris que votre mentor ex DRH a été balayée tout dernièrement donc la logique voudrait que vous la suivez car vous ètes incompétente. Vivement du sang neuf. Le pays regorge de grands spécialistes en recrutement pour aider la société a ne plus faire ce genre d’erreur d’amateur.

  • Nous n’avons jamais vu ce problème au faso. Lancer en mème temps des recrutements en externe et en interne. Si le ridicule pouvait tuer. Si on suit la logique il faut que les candidats externes aient également un admis sinon le jeu est fausse. A la place des candidatures externes je vais ester en justice car la SONABEL n’a pas raison.

  • faites un reours en justice c’est trs simple ne vous laissez pas volés car c’est des gens qui ont lancés ce recrutement pour regularisé seulement une situation la sonabel et la cnss en ont l’art

  • Internaute 14, vous avancez des choses dont vous n’avez pas de preuves. Si vous avez échoué en 2012, il faut accepter en toute modestie que d’autres personnes ont été meilleurs que vous et que votre heure n’avait pas sonné. je conçois comme beaucoup d’internautes l’ont dit qu’il fallait faire le test en interne d’abord avant de passer à l’externe ; sinon que la pauvre dame n’a fait que appliquer les textes de la maison. Il faut savoir aussi que des tests internes ont été infructueux et on a recruté des candidats directement à l’externe. C’est une maladresse mais pas une combine pour recruter des agents en interne.

  • Tcheriba, il faut prouver en toute modestie que le recrutement a ete transparent meme si tu es un beneficiaire de cette situation pourrie.

  • mais c est bette de dire que les candidats internes ont eu tous la moyenne.dans un test de recrutement c est meilleur moyenne qu’on prend.donc si je comprend bien les cinq ont eu les meilleurs moyenne et aucun de l externe ne les depasse. il faut nous prendre au serieux.je comprend ils tous des agents formés par SALIF LAMOUSSA KABORE.avec lui il faut toujours voler.sa va finir bientot.le favoritisme fini n jour.2016

  • VOYEZ-ÇA !SONABEL ET SES AGENTS ! NOUS HABITONS UN QUARTIER LOTI DE BOBO NON ELECTRIFIÉ.CEPENDANT ON A UNE COURS ELECTRIFIÉE A L’ENTRÉE DU QUARTIER AU MOTIF QUE C’EST UN AGENT DE LA SONABEL.PLUS GRAVE DANS CETTE SEMAINE ON VOIT DES POTEAUX(23) PLANTÉS A PARTIR DE LA COURS DU 1ER AGENT TRAVERSER LE QUARTIER POUR SE TERMINER DEVANT UNE VILLA.QUAND J’AI DEMANDÉ A SAVOIR SI L’ELECTRICITÉ VENAIT AU QUARTIER ;REPONSE:LE PROPRIÉTAIRE DE LA VILLA EST UN AGENT DE LA SONABEL.ET LES AUTRES HABITANTS ?N’ONT-ILS PAS AUSSI DROIT ?QUEL RECOURS ?PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT.MERCI

  • C’est du faux, le chef du département recrutement, Chantal Ouattara ment. C’est toujours comme ça dans bon nombre de structures. L’appel à candidature est fait juste pour se conformer à la procédure mais les résultats sont connus d’avances.
    Si vous saviez que votre règlement privilégiait les internes, il fallait pas ouvrir la procédure externe pendant que vous saviez qu’aucun ne sera retenu puisque vous mêmes vous n’ignorez pas qu’à l’interne il y a plus d’un candidat. C’est des foutaises.

  • C’est du faux, le chef du département recrutement, Chantal Ouattara ment. C’est toujours comme ça dans bon nombre de structures. L’appel à candidature est fait juste pour se conformer à la procédure mais les résultats sont connus d’avances.
    Si vous saviez que votre règlement privilégiait les internes, il ne fallait pas ouvrir la procédure externe pendant que vous saviez qu’aucun ne sera retenu puisque vous-mêmes vous n’ignorez pas qu’à l’interne il y a plus d’un candidat. C’est des foutaises.

  • je donne vraiment raison aux externes , les textes sont dépassés. la bonne manière serait de le faire en interne d’abord et ensuite à l’externe. la SONABEL comprend son article 5 mais les externes ne le comprennent pas. je pense que les années à venir les choses changeront . les délégués syndicales même ont lutté pour cela que le texte se fait en interne d’abord. je suis entièrement d’accord avec Baobob. beaucoup d’agent sonabel sont diplomés maintenant avec les cours du soir par ci par là. ils sont les hommes de terrain. forcement la compétence y est dans la boite. Tout s’explique par le manque de carrière dans la boite. si des mécaniciens devient des comptables et des électriciens deviennent des gestionnaires comptables. allez y comprendre.
    vous aviez raisons mes amis. mais les choses vont changer car on aime le dire : plus rien ne sera plus comme avant. en cas tout nous luttons toujours.

  • Quel drôle de statut ! lorsqu’on un test de recrutement est ouvert à l’externe , il n’y plus de priorité pour les internes . Tout les candidats sont mis sur le même pied d’égalité. Revoyez votre statut pour faire la part des choses. Interne d’abord et lorsque c’est infructueux , externe pour de nouvelles têtes.

  • il faut arrêter ces conneries. Un pays à 99% de chromeur, il faut que l’État révise les lois sur les recrutements dans les société d’État . Recruter en priorité des externes et pour les internes organiser pour eux des concours professionnel.

  • La situation est claire : soit il y a une volonté manifeste de magouille, soit il y a une incompétence caractérisée des personnes responsables du processus, ou tout simplement les deux à la fois ! soyons sérieux, qui peux gober de telles allégations avancées par ces personnes ????
    FAITES PARDON UN JOUR EN FAISANT LES CHOSES COMME IL SE DOIT !!!!! MERCI

  • A vrai dire il n’y a aucun compartiment de la SONABEL qui marche bien. La dame responsable des recrutements a hérité d’une situation qui la dépasse. Comment pouvez-vous comprendre qu’une société en pleine extension décide de bloquer le renforcement et le renouvellement de son personnel tout en laissant son sort dans les mains des temporaires.
    J’estime qu’avant de travailler à la SONABEL (qui est un métier ) il faut d’abord être très bien formé.Les équipements techniques de production et de distribution coûtent très cher et il faut des hommes de métier pour les exploiter.
    Les recrutements et les formations à la SONABEL ne suivent pas les projets.
    L’Etat investit mais la SONABEL gère mal ces investissements .Prenez par exemple la centrale de Bobo2,Komsilga oû le nombre de temporaires non formés avoisine les permanents. Pour les centrales solaires en projet,aucune compétence en vue pour le moment.etccc
    Conclusion : Recruter et former correctement,c’est la seule voie de notre développement.

  • Emploi il faut parler de ce que tu connais. tu as quelles preuves aussi pour dire que le recrutement n’était pas transparent ? j’ai reconnu que la démarche n’était pas bonne mais de là à conclure que si tu n’as pas de parent à la SONABEL tu ne peux pas réussir à un test c’est archi faux. ce test a été infructueux en interne il n ’ y a pas longtemps et on la société a recruté à l’externe. si c’est ton échec en 2012 qui te ronge toujours, là je n’y peux rien. il faut continuer à bosser ça ira un jour. courage

  • Je m’excuse de reagir à retardement il ya une chose que je deplore dans tout sa .cest l’irrespect que la direction des ressources humaines a pour les agents de la sonabel. A partir du moment que il ya des competences a l’interne il faut donner la priorité a ces derniers car ils ont l’avantage de connaitre déjà la boite. Il ya des sociétés qui vont même plus en reclassant ceux qui le niveau du poste vagant. Mais comme l’expérience n’est pas capitaliser a la sonabel les gens vont ce qu’ils veulent . Pourquoi melanger les internes et les externes tout en sachant qu’il ya de la compétence a l’interne ? Faites confiance aux compétences en internes pour éviter ce amalgame dans le future

  • La sonabel quand es ce que sa va finir en plus de vendre de l’obscurité il ya d’autres problèmes notamment les procedures de recrutement . Il est claire que la procedure de recrutement a ete escamoté. Ils sont sûrs qu’en interne il ya bien des competences. Comment peut on mettre les internes et les externes ensemble ? Ils ne doivent pas etre ensemble pour la bonne et simple raison que les sujets ne doivent pas etre les memes .on ne doit pas des sujets académiques à des gens qui travaillent deja tout comme on ne peut donner des sujets pratiques à ceux qui viennent des écoles. On comprends pourquoi bocou de test en interne ou en externe sont néant. Il faut adapter les sujets a chaque situation. Aucune société privée ou publique ne peut réussir sa mission sans que la gestion des hommes qui la composent ne soit une priorité . Valorisez le capital humain c’est tres important

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés