Publicitaires associés : Abdoul Aziz Bamogo succède à Hyacinthe Zouré

mercredi 1er juillet 2015 à 02h07min

L’Association Publicitaires associés a un nouveau président. Abdou Aziz Bamogo a été installé dans ses fonctions ce mardi 30 juin 2015 par Joachim Baky, promoteur du groupe Edifice. Pour l’occasion, le président entrant a dévoilé ses ambitions pour l’association.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Publicitaires associés : Abdoul Aziz Bamogo succède à Hyacinthe Zouré

Aziz Bamogo remplace Hyacinthe Zouré. La passation de charges s’est déroulée ce mardi en présence de patrons d’agences de communication, de représentants du Ministre de la Communication et de la présidente du Conseil supérieur de communication.

Portée sur les fonts baptismaux en 1995, l’Association connait son 5e président dont le mandat va de 2015 à 2017. En passant la main, Hyacinthe Zouré a tenu à remercier les membres de son équipe qui l’ont assisté dans sa fonction. A son actif, plusieurs activités ont été réalisées. Il s’agit notamment de la relecture du Code de la publicité, de la participation aux rencontres Gouvernement-secteur privé, etc.
Homme d’engagement, le président sortant aura porté, par moments, l’Association à bout de bras. « Je tiens à remercier son prédécesseur qui a eu un mandat très difficile. Il a pris fonction dans la crise et l’a terminée dans la transition. Je sais qu’il y a eu des fois où il a fait des pieds et des mains pour l’association. Je le félicite pour cela », a indiqué Aziz Bamogo.

De grands chantiers

Fraichement élu, Aziz Bamogo rêve grand pour les Publicitaires associés. En s’engageant à promouvoir le métier, il entend passer par quatre axes. Il s’agit de la défense des intérêts des membres, de l’autodiscipline, de la confraternité et du fonctionnement du groupe. « Pour le fonctionnement du groupe, il faut que les membres participent activement en cotisant et en étant présents aux activités », a précisé le président entrant.

Et la Com politique…

Particulièrement remonté contre les dérapages de certains hommes politiques dans cette période de pré-campagne, le nouveau président dit vouloir en cela « un symptôme du manque de maitrise de la communication ». Pour y remédier, il entend sensibiliser les politiques à s’attacher les services des agences de communication. « Nous voulons organiser un forum sur la communication politique. Vous avez dû remarquer les critiques qui ont été faites ces derniers jours à l’endroit des leaders de certains partis politiques pour les ratés dans les prises de parole. Pourtant il y a l’expertise au Burkina. Nous allons donc sensibiliser les responsables de la communication des partis politiques afin qu’ils approchent les agences qui vont leur élaborer de véritables stratégies de communication », a-t-il laissé. C’est donc de grands chantiers qui s’ouvrent devant l’Association et qui donneront du grain à moudre à la nouvelle équipe.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés