Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

vendredi 3 juillet 2015 à 08h55min

Parrain de la onzième édition du festival ciné droit libre, le journaliste sénégalais et coordinateur du mouvement citoyen Y’en a marre, Fadel Barro , est depuis quelques jours à Ouagadougou. On se rappelle que son mouvement était aux avant postes des actions qui ont pu barrer la route du palais présidentiel à Abdoulaye Wade (il voulait un troisième mandat). Convaincu du nouveau type africain (NTA) qui instaurera un véritable changement sur le continent, le journaliste engagé que nous avons rencontré se prononce dans cette interview sur le financement des mouvements sociaux. Il ne manque pas d’encourager le balai citoyen à poursuivre la lutte.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fadel Barro du mouvement Y’en a marre  du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

Fadel Barro, parrain de la 11ème édition du festival ciné droit libre, qu’est- ce que cela vous inspire ?

Il faut comprendre que ce n’est la personne de Fadel Barro,à qui, on a confié le parrainage de cette 11èmeédition du festival ciné droit libre. C’est plutôt à cette jeunesse africaine qui est en train de s’émanciper, qui est en train d’abattre un travail formidable que le festival rend hommage. A travers donc ma personne, c’est toute la jeunesse africaine qui est dans l’anonymat, hors des spectacles, des médias mais qui est en train de faire un travail remarquable pour un véritable changement en Afrique. Je suis très heureux et satisfait de parrainer cette édition post insurrectionnelle du festival. Et je dédie ce parrainage à toute la jeunesse africaine.

Le mouvement « Y’en a marre » a été d’une grande inspiration de nombre de jeunes africains. Sont de ces jeunes, ceux du Burkina à travers le Balai citoyen. Et on sait quel rôle le Balai citoyen a joué dans la chute de Blaise Compaoré. Vous devez en être fier ?

Je dirai plutôt que le mouvement « Y’en a marre » s’est inspiré du peuple burkinabè. Depuis la mort de feu Président Thomas Sankara, de Norbert Zongo, c’est un peuple qui n’a jamais lâché prise. Il s’est toujours battu. A cela s’ajoute la jeunesse nigérienne qui s’est aussi battue contre la modification de leur Constitution. Y’en a marre s’est donc inspiré de tous ces combats pour dire NON à Abdoulaye Wade lorsque celui-ci voulait briguer un troisième mandat.
Alors si en retour le Balai citoyen s’inspire de notre mouvement, si Filimbi s’inspire de « Y’en a marre » et du « Balai citoyen », si les « jeunes et forts » du Cameroun s’inspirent de toutes ces expériences, cela voudrait bien confirmer qu’il y a un boomerang en Afrique qui est en train de prendre forme. C’est donc une expérience africaine qui se dessine à travers ces mouvements citoyens pour un véritable changement dans nos pays.

Oui, ces mouvements ont certes fait leur preuve en matière de changement politique. Mais de plus en plus, ils sont « vomis » par une certaine frange de la société qui estime qu’ils reçoivent des financements pour troubler l’ordre social. Quels sont justement vos sources de financements ?

Il y a beaucoup de rumeurs sur cette question de financement des mouvements citoyens en Afrique notamment sur « Y’en a marre ». Mais je peux vous assurer que ce sont tout simplement des mensonges, des désinformations et des manipulations parce qu’il y a des gens qui cherchent à nous discréditer. Depuis le début de notre lutte, nous sommes restés indépendants - financièrement - en organisant la vente du tee-shirt de notre mouvement.
De la naissance du mouvement en janvier 2011 jusqu’au départ d’Abdoulaye Wade, on n’avait pas de projet à soumettre aux ONGs. On avait juste organisé des rassemblements, fait de porte-à-porte, organisé des concerts…. Mais cela n’engrangeait pas beaucoup d’argent.
Les moyens financiers que nous avons eus pour continuer le combat a été la vente de nos tee-shirts. Je rappelle que nous les vendons à 7000F parce qu’ils étaient de qualité et pendant toute la campagne, nous avons vendu près de 100 000. Et ce sont des sénégalais qui l’ont acheté, et, qui pouvaient s’unir commander des milliers qu’ils distribuaient à d’autres.

Et ensuite ?

Après le départ d’Abdoulaye Wade, pour maintenir l’existence du mouvement (parce qu’il n’y avait plus de défis, mais aussi, les gens ne s’intéressaient plus aux mouvements sociaux, et on ne pouvait continuer à réclamer), nous avons écrit des projets structurels que nous avons muris. Ces projets consistent à mettre en place des observatoires sur la démocratie et la bonne gouvernance partout dans le pays. Elle a constitué aussi, à avoir un site de monitoring ou les gens peuvent témoigner, à former les jeunes sur les mécanismes de gouvernance, à les familiariser avec les Institutions, à organiser les grands foras qu’on appelle les jurys populaires ou citoyens qui consistent à amener les députés et les élus locaux devant les populations pour rendre compte.
A Y’en a marre, nous avons un programme de société qui s’appelle TabakYelekl (en wolof) qui veut dire CONSTRUIRE l’AVENIR. Et ce sont des projets que nous avons soumis à des ONGs partenaires.
Des ONGs dont nous sommes sûrs que la provenance des fonds est licite, tels qu’Oxfam, Osiwa, la fondation Ford. Ils nous ont effectivement accompagnés dans la mise en œuvre du projet qui a duré un an et demi. Nous discutons actuellement avec la Fondation Ford pour la deuxième phase.

Ils vous ont financé à quelle hauteur ?

Nous avons au total plus de 120 millions FCFA. Cela a servi à financer nos projets et ce sont les cellules de « Y’en a marre » dans les différentes localités du Sénégal qui en ont le plus bénéficié. En effet, le projet les a aidées à avoir des sièges, du matériel, à financer leur formation.
Ce sont des personnes malintentionnées et qui ne pensent pas que les jeunes africains sont capables de s’émanciper, de conceptualiser et d’organiser dans le temps et dans l’espace, qui passent leur temps à croire qu’il y a forcément une main invisible qui soutient nos luttes.
Je tiens alors à préciser que les seules personnes qui sont derrière nous sont les peuples. C’est idem pour le balai citoyen, c’est idem pour Filimbi, idem pour les Sofa….
Je connais la détermination de ces jeunes parce que je travaille avec eux depuis un certain moment et ce qui nous motive, ce n’est pas de l’argent. Si c’était le cas, on aurait travaillé avec les chefs d’Etat que nous combattons parce que non seulement ils sont riches et ils sont prêts à mettre des milliards pour qu’on leur foute la paix. C’est simplement malheureux pour ces personnes qui pensent que l’Occident notamment la France, les USA nous financent. Nous, nous sommes des sankaristes.
Il faut certes poser le débat sur le financement des mouvements, mais des gens sont manipulés pour que nos voix ne soient plus crédibles. Et nous, nous n’avons pas peur des critiques.

Des mouvements citoyens, on en compte des centaines qui ont aujourd’hui des accointances politiques. Vous ne craignez pas une transformation ?

En tout cas, a Y’en a marre, ce n’est pas le cas. Certes, à la rencontre des mouvements citoyens les 29 et 30 juin à Ouagadougou, un militant du mouvement « Jeunes et forts » du Cameroun qui n’a pas engagé ledit mouvement estimant qu’il faut franchir, d’abord une étape en créant un parti politique. Mais ça, c’est au Cameroun. On en a discuté mais cela ne veut pas dire que désormais nos mouvements peuvent devenir des partis politiques. Ce n’est pas notre ambition.

Vos militants ne peuvent donc pas militer dans une formation politique ?

Nous sommes en démocratie. Des gens peuvent adhérer à Y’en a marre, à Filimbi, à Balai citoyen et ensuite faire autre chose après. Je pense qu’il faut accepter les mobilités. Le plus important est de garder l’identité de nos mouvements et d’éviter surtout que des gens l’utilisent à d’autres fins. En tout cas, notre objectif n’est pas d’accéder au pouvoir, encore moins d’aider quelqu’un à accéder au pouvoir.

Il est aussi question de la mise en place d’une plateforme panafricaine pour les mouvements citoyens. Qu’en est-il exactement ?

Il est urgent de mette en place cette plateforme pour qu’on puisse s’informer. La plateforme existe déjà mais elle est informelle puisque, nous, nous sommes connectés avec les autres et ce n’est pas pour rien qu’on a été arrêté au Congo. Ce n’est pas pour rien qu’on vient au Burkina pour rencontrer les cibals (les membres du Balai Citoyen, ndlr). Mais l’idée est de mettre en place un site web qui nous permettra de publier simultanément des informations.

Après cette bataille menée contre Abdoulaye Wade, quel est le bilan que vous pouvez faire de la gestion du nouveau régime ?

Cette question revient très souvent. Mais je pense que les gens ne comprennent pas notre démarche. Avant même la venue de Macky Sall, on n’à jamais pensé qu’un parti politique ou une coalition va apporter un changement dans le pays. On ne le croit pas. Le changement que nous souhaitons viendra des jeunes. J’en suis sûr. Quand on amorcera ce changement de mentalité, de comportement, quand la jeunesse va atteindre cette qualité de citoyenneté qui est un ensemble de valeurs que nous appelons le nouveau type africaine (NTA), nouveau type de Burkina, de sénégalais, le véritable changement pourra s’opérer. C’est pourquoi il faut donc continuer à mettre la pression sur les chefs d’Etat africains.

C’est dire que Macky Sall ne satisfait pas les besoins des sénégalais ?

Non ! C’est non parce que nous sommes toujours pauvres. Il a certes fait de bonnes choses sur certains points, mais sur d’autres, il n’a absolument rien fait de bon. A nous donc, de continuer à exercer la pression afin qu’il prenne en compte la préoccupation des sénégalais.

Beaucoup de burkinabè avaient fondé leur espoir sur le Balai citoyen au regard de certaines actions citoyennes. Mais depuis la chute de Blaise Compaoré, ils sont accusés à tort à ou à raison d’avoir installé les militaires au pouvoir. Avez-vous un message.

C’est faire un mauvais procès au Balai en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir. Ce n’est pas vrai. On a suivi de très près ce qui s’est passé et nous avons échangé avec les camarades. Nous sommes convaincus que ce n’est pas le Balai qui a amené les militaires au pouvoir. C’est l’incapacité des partis politiques à s’organiser qui a amené les militaires au pouvoir. C’est l’inorganisation des partis politiques, qui après avoir achevé un travail se sont mis à vouloir régler des crises de Chapelles.
Aucun d’entre eux n’a voulu s’assumer pleinement. Le Balai, aujourd’hui subit beaucoup de critiques certes ! Mais personne n’a demandé à ces jeunes de créer le mouvement. Ils ont pris leurs responsabilités, ils se sont battus pour mobiliser les jeunes. Maintenant qu’ils sont en train de prendre de l’importance, on veut les faire taire en leur faisant un mauvais procès. Le Balai ne doit pas se laisser distraire par ces critiques. Tout homme à un moment donné passe par cette période d’incompréhension. Mais ce n’est pas parce qu’on ne vous comprend pas, qu’on doit lâcher prise, au moment où vous vous sentez incompris, vous devez rester constant en redoublant d’effort. Tôt ou tard, les masses finiront par comprendre.

Propos recueillis par Bassératou KINDO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 juillet 2015 à 00:24, par soungalo
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Fadel Barro, tu racontes des histoires. Nous avons menés l’insurrection sous la direction des partis politiques de l’opposition.Juste, après la chute du renégat Blaise Compaoré, le Balai Citoyen tel un traître à travers Maître KAM a revendiqué la paternité de l’insurrection sur les chaînes occidentales. Et, effectivement aujourd’hui, ce même Maître tire les avantages en collaborant avec le pouvoir de la transition. Les divisions à Bobo sont- elles une invention des Burkinabè ? Le recul ou le silence de Samk le Jah depuis un certain temps en dit long sur la cohésion du groupe. On ne rentre pas dans l’histoire en trichant, cher Fadel Barro. Quand, on le fait, elle vous rattrape. On est politique ou on ne l’est pas

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 00:33, par soungalo
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Qui finance actuellement les OSC du Burkina, y compris surtout le Balai Citoyen ? Ce sont les militaires au pouvoir.. Rien ne sert d’énoncer des principes généraux sans connaître les pratiques de tes camarades, cher Fadel Barro. Du reste, si tu veux un poste de nomination, informe le Balai Citoyen et le mercredi, ton nom va paraître en conseil de ministres.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 03:16
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    C’est etre intelectuellement malhonnete que de vouloir blanchir le balai citoyen quant à la venue des militaire au pouvoir. Le balai citoyen le reconnait d’ailleurs et affirme avoir demander aux militaires de prendre leurs responsabilités. Alors Fadel de quoi tu parles là ? Tu vis sur quelle planete ????
    Va revoir les archives tu veras Zida en compagnie de Me Guy Kan et Smokey l’accompagant a la place de la revolution pour lui donner la parole.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 04:56, par gangobloh
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Bien dit mais s’ agissant de la chute de Blaise , cela n’ est pas du seul mouvement balai citoyen .Moi j étais sur le terrain pas sur l’appel de ctte OSC.vraiment vous êtes passé à côté. Tous ceux qui étaient dans la rue les 30 et 31 ne l’étaient pas sur l’ invitation du balai citoyen mais pour dire yen a mare aux 27 ans de règne de Blaise. Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 05:09, par et pourtant
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    especes d hypocrytes . c est ceux que vous appelez imperialistes la qui vs finances. eux ils attendent quoi en retour ? j allai avoir du respect pour vs si vos financement venaient de la cuba par exemple . ds la vie il ne suffit pas seulement de critiquer il faut etre pro actif tout en critiquant . a part ca vs faites quoi ? ah j oubliait , " RAP"

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 06:50, par Athos
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Hey Fadel !!!! ça suffit !
    T’étais la quand le célèbre smockée nous rassurait de la bonne foi de Zida ?
    Ce Zida était un inconnu,...c’est les balais citoyens qui nous ont supplie de faire confiance...que c’était un révolutionnaire.
    Aujourd’hui on a tout compris !!! Alors si tu ne veux pas salir l’image de Ya en marre !! Ne défend pas le diable !
    Nous allons créer : ON A TOUT COMPRIS !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 07:24, par de rien
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    mr barro parle bien, mais dire q l balai citoyen n’a rien à voir dans l’installation d l’armée au pouvoir est tt simplement un mensonge. j revois sam’s k l prétendu jah faire encore et encore l tour du camp guillaume pour implorer l’armée d prendre ses responsabilités, ou prendre sa chose.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 07:25, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    - FADEL BARRO, toi tu es en retard d’un siècle ! Tu parles de ’’Balai citoyen’’ encore ? Nous ici on parle désormais de ’’BALAI CHIOTE’’ !

    Gorgui, nangadef ?

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 07:44, par Nabi
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Monsieur Barro, merci pour ce que vous faites au Sénégal et au-delà.

    Pour vos amis du balai citoyen, je pense qu’il vous faut être plus réservé quant à votre ligne défensive en leur faveur. Ce que dit la majorité des jeunes déçus par le comportement des leaders cibals après l’insurrection s’appuie sur des preuves, quand bien même toutes, notamment certaines avancées par la jeunesse de l’ancien parti au pouvoir (le CDP) revancharde, ne sont pas fondées.

    Le changement du train de vie de vos leaders "cibals" est assez brusque et ostentatoire et contraste, malheureusement, avec la misère dans laquelle vit cette jeunesse populaire qui a donné son sang pour cette victoire d’étape du processus révolutionnaire.Il leur est difficile de se dédouaner quand pendant que la vie chère sévit chez les gens du peuple, chez eux prévaut la grâce des puissants du moment.

    Aussi, après l’insurrection, vos amis du Balai Citoyen ne se sont pas empêchés d’appeler le gouvernement de la transition, sous prétexte d’une restauration de l’autorité de l’Etat, à mettre fin aux mouvements populaires des travailleurs des usines, des mines et des orpailleurs qui exigeaient, par des grèves diverses, une amélioration de leurs conditions de vie, base de la chute de Blaise Compaoré, n’en déplaise aux falsificateurs simplistes des causes réelles de l’insurrection ! Cela prouve que l’autorité de l’Etat que veut vos amis est celle des riches patrons, pilleurs et oppresseurs, contre les pauvres qui revendiquent et qui n’aspirent qu’à un mieux-être. Ainsi, Balai citoyen semble avoir quitté le camp des pauvres pour celui des riches !

    La ligne de conduite de vos amis ne pouvait être autrement à partir du moment où, un des leaders du balai citoyen, smokey, a publiquement dit que "si le balai avait voulu le pouvoir, il l’aurai eu" ; mais puisqu’il n’en a pas voulu, pour rester dans la logique de celui-ci, ils (les leaders du Balai Citoyen) y ont placé les militaires et tenez vous bien, du RSP dont on sait le rôle macabre dans l’histoire politique et économique dans notre pays depuis 1987 ! Les images montrant les leaders du Balai Citoyen et d’autres organisations (FOCAL, CAR, Résistance citoyenne,...) faire un balai politique entre les casernes militaires et la place de la Révolution, et de l’escorte que ceux-ci ont donné aux éléments du RSP, pour que celui-ci s’installe au pouvoir, ont fait le tour du monde ! Curieux donc que ceux-ci (les leaders cibals) disent qu’ils sont des "enfants de Thomas Sankara et de Norbert Zongo" ! Mais qui sont ceux qui ont tué ces deux idoles de notre jeunesse ?

    La suite de cette complicité du Balai citoyen dans la réalisation du coup d’Etat (auquel il a appeler du reste) contre la révolution qui était en cours, on la connait aujourd’hui : l’impunité pour les bourreaux des martyrs, 9 mois après l’insurrection, ceux-là à qui nous devons en premier la victoire pour avoir versé leur sang ! On ne connait même pas les tireurs, encore moins les donneurs d’ordre ! Le mutisme actuel du Balai citoyen est donc tout logique : on ne peut pas soutenir le chantre de l’impunité et se battre contre l’impunité.

    Un argument supplémentaire montrant que le Balai Citoyen a cautionné et soutenu le RSP pour la prise du pouvoir : Quand la jeunesse révolutionnaire indignée par le coup d’Etat perpétré le 1er novembre était à la Place de la révolution, Sam’s ka le dja (un autre leader du Balai Citoyen) était sur une des radios de Ouagadougou pour appeler à la démobilisation et au soutien des putschistes.

    Pour vous compléter pour plus de cohérence dans l’analyse à l’avenir, les partis politiques du CFOP ont non seulement été politiquement irresponsables mais aussi et surtout ont-ils appelé, comme l’a fait le Balai Citoyen, les militaires, particulièrement du RSP, à prendre le pouvoir.

    L’histoire n’est pas bête et le temps est généralement un juste juge, comme dirait quelqu’un, et les faits sont têtus.

    Au nom de la liberté d’expression et de la démocratie pour lesquelles nous nous battons, libérons la parole afin que triomphent la vérité et la justice !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 08:03, par Neekré
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Formidable interview. Comme quoi "tout ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisement". On sent la clarté des idées et la conviction dans les reponses. Je ne nie pas que la plupart des OSC (surtout postinsurrectionnelles) sont venues dans l’espoir d’avoir un morceau du gateau. Mais de là à accuser le balai citoyen de tous les pechés d’Israel, tout de même : S’ils voulaient de l’argent, ils en prendraient avec le richissime Blaise Compaoré, François ou Alizeta Gando. Fadel a raison car ils n’ont installé personne au pouvoir, même pas Zida. Pendant que Ouaga etait livré au chaos, pouvait.on attendre ? Je jure que on aurait attend 24 heures de plus que des honnêtes et ordinaires citoyens allaient être pillés et violés dans leurs maisons. Que la critique est facile.
    Qu’on veuille regler ses comptes avec le Balai, ce n’est pas interdit, mais la mauvaise foi, je dis NON. La Patrie ou la Mort, la lutte continue.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 08:54, par Amos
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Le balai citoyen un cancer qu’il faudra absolument extirper Burkina. financement occulte, prise de position partisane. le REN-LAC doit aussi voir du coté de toutes ces milices qui se font appelées OSC.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 08:56, par maxwell2
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    les politiciens ont vendu la lutte au militaires. par leur instint égoïste personne n’a voulu s’assumer. pire, ils ont trahi madame saran la seule courageuse parmi eux. elle l’a même dit à l’émission tapis rouge de la rtb. le chef de file a inventé une maladie pour ne pas accompagner la dame. je ne suis pas cibal mais ils nous ont évité le pire. les politiciens se préoccupent-ils de la transition ? ils luttent tous pour kossyam.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 09:15, par le MENTEUR
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    FIDEL Barro, tu racontes du n’importe quoi !!! Tu connais quoi du Balai Citoyen. Je vais te dire que sous Blaise Compaoré Certains membres du Balai mangeaient à la table de COMPAORE dont KAM qui était avocat ALIZETA Gando ce beaucoup ignore, mieux Blaise leur à donner un récépissé sur le dos de certaines OSC membre du collectif. L’insurrection à surpris plus d’un et le balai a été l’organisation utilisé par le système pour tuer dans l’œil la révolution burkinabé et en maintenant le système de Blaise Compaoré intact sans Blaise. Donc notre pays à régresser à cause de ce maudit torchon de BALAI CHIOTE.

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 09:22, par NELSON
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Fadel va embrouiller les jeunes au Sénégal ici au Burkina c’est pas possible. Nous sommes des acteurs de l’insurrection et personne d’ailleurs ne viendras nous faire l’histoire de cette insurrection. On sait que les mouvements comme le votre et le Balai sont financés par le riche homme d’affaires américain SORROS pour faire des "révolutions colorées" c’est-à-dire des révolutions qui ne changent rien dans les conditions de vie des citoyens. le Balai est aujourd’hui avec les forts du moments et se bat des pieds et des mains pour étouffer les revendications populaires... la jeunesse ne va pas les suivre dans leurs démarches qui risquent de ramener notre pays des années en arrière. Tous des opportunistes

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 09:22, par PAR L’HOMME INTEGRE
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Respect à toi et à tous les mouvements qui oeuvrent pour une AFRIQUE NOUVELLE.C’est l’un des combats de feu Thomas SANKARA le panafricain.Nul doute il aura un ordre nouveau et je crois à l’UNION AFRICAINE avec nos mouvements.Restons constant.LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS !!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 09:37, par Manu
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Bonne analyse M. Barro. La critique est donnée à tout le monde. Mais, c’est ceux qui veulent saboter la transition, en occurrence les arrivistes et surtout les déchus du CDP qui font de la mauvaise foi. Dans le contexte de l’insurrection et le pillages et autres pagailles qui s’annonçaient le Balai citoyen a bien pris les responsabilités qui étaient les siennes. Tout n’est pas parfait dans cette période de transition. Mais peu-on-en avoir mieux ? Ceux qui veulent pas voir la transition aboutir (les anciens du CDP surtout) sont tapis dans l’ombre entrain de torpiller le processus. Cela les arrange que les petits d’esprits mordent. A voir les commentaires, on sait qu’il sont nombreux à critiquer sans faire de proposition intelligente si ce n’est d’exprimer leurs rancunes ou jalousies. Si les choses avaient été meilleures avant,on aurait pas besoin de vous chasser.
    A ceux qui veulent construire, c’est ensemble que nous avancerons et pas dans la division. Faisons l’effort d’aimer notre pays et travailler ensemble, sinon, le chien qui a détallé la queue entre les jambes n’est pas allé loin, il risque fort bien de prendre pour un lion et resurgir.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 09:44, par Charles
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Fadel Barro tu es venu pour prendre tes cfa ou bien c’est pour nous rencontre du n’importe quoi

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 09:46, par karine
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    mon gars ! tes amis ont trahi le peuple burkinabé. ils ont amené un faut et incompetant revolutionnaire qui tente de se camoufler dans le faso dafani. le balai ingrat a oubié que c’est sur les podium du CFOB quils se sont exprimés le plus. maintenant cest le balai qui empeche le peuple a reclamé l’electricité. vivement la fin de cette trahison.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 10:00, par ESPRIT
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    @ INTERNAUTE N°7 NABI

    Monsieur NABI, Vous exceller dans la désinformation. Votre argumentaire long mais très léger.Parce que le train de vie de certains leaders du balai citoyen a changé donc, ils sont corrompus. Si telle était leurs objectifs, ce n’était pas mieux de se laisser corrompre à l’époque par l’ancien régime pour laisser passer la modification de l’article 37 ? Raisonnez un peu.

    Je vous rappelle que ce mouvement a été créée par SMOCKEY et SAMSK le JAH, deux artistes qui bien avant 2014, s’étaient déjà illustrés en disant haut et fort ce que personne n’osait dire au regime. Smockey par expemle, lors de la remise du Kundé d’or a eu l’audace, devant Blaise COMPAORE de dedier son prix de Thomas SANKARA. Rappelez vous aussi de son titre sur la mort de SANKARA Cesnsuré avant la sortie.

    Deuxiement ,Parmis les mouvement qui avait appelé juste après l’insurrection à la fin des protestation anarchique, le balai citoyen ne figurait pas dans la liste. (interrogez Google et vous retrouverez les articles y relatifs sur les sites des journaux en ligne).

    Vous poursuivez encore dans la désinformation en disant que le balai soutien le RSP. Pas plus tard qu’une semaine, ils ont encore renouveler leur exigence de voir la dissolution du RSP. ALORS ???????
    NABI, vous êtes simplement de mauvaise foi. Vous et vos commanditaires avez peur de ce mouvement.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 10:05, par justice
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    FADEL BARRO,on comprends bien ta position...mais de grace sache seulement que l’histoire d’amour entre balaie citoyen et nous le peuple es FINI

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 10:06, par Kerfa
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    A l’attention de l’internaute 7 (Nabi) : il est de votre droit de ne pas apprécier le Balai citoyen, mais de là à faire dans la délation, .....franchement ! étions tous à la place de la revolution les 30, 31 octobre et le 1er novembre. Blaise a capitulé depuis le 31 octobre et depuis, aucun homme politique n’a pris ses responsabilité par pur calcul politique ( disqualification pour les prochaines élection). Pendant ce temps, les pillages et les vols continuaient en ville à la barbe des forces de sécurité. Aucun civil n’a voulu du pouvoir mis à terre par le peuple, même pas vous Nabi ! dès lors, tous sans exeption, ont appeler les militraire à prendre leur responsabilité à travres le Gal LOUGUE. A défaut, ZIDA à occuper le vide. Que vouliez vous finalement ? resté à tergiversé pendant que le pays sombrait dans le K.O ? c’est trop facile de critiquer les autres ! D"ailleurs vous Nabi, qu’avez fait pour nous éviter cette situation ? hein ? dites le nous !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 10:15, par Megd’
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Burkinabè est toujours jaloux de son prochain. C’est la différence entre la jeunesse burkinabè et les autres jeunesses africaines. Vous accusez le Balai citoyen d’enrichissement illicite, il faudrait donner des exemples. Pour vous, nulle personne ne doit évoluer, bande d’hypocrite et de rageur.

    Je ne suis pas un partisan du Balai citoyen, mais il faut reconnaître qu’ils étaient sur le terrain depuis belle lurette à commencer par Smockey et Samska. Samska a vu son véhicule brûlé sous l’ère Compaoré. Il a viré de son poste d’animateur. Smockey a publiquement et cela devant Blaise Compaoré himselft rendu hommage à Thomas Sankara en lui dédiant son trophée. Il fallait avoir les c.... comme le dit pour le faire.

    Maître Kam comme son titre l’indique est un avocat émérite et bien au contraire, il a mis ses moyens au service du Balai citoyen.

    Quand j’entends et lis que les leaders du Balai Citoyen sont des voleurs, cela me révolte. Il faut avoir un minimum de bagage intellectuel pour savoir analyser le rôle des OSC avant et après la chute de Blaise Compaoré. Il faut vraiment avoir de la lucidité dans les idées.

    La seule reproche que je puisse faire au Balai citoyen, c’est le fait de se séparer de la coordination de Bobo.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 10:15, par doudouno le cobra
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Est ce que au Sénégal vous avez bruler voler et piller ?
    Ici le balai incitoyen nous à fait voir toute sorte de pillage.
    Maintenant que le peuple viens de voir la réalité des OSC parasites.
    IL n’y’a que les urnes pour tout véritable changement

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 10:16, par Lui
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Si la transition a des problemes (ce qui est normal apres les 27 ans du systeme Compaoré), c’est ridicule de vouloir attribuer la responsabilité au Balai citoyen. Nous sommes tous responsables y compris ceux qui passent leur temps par jalousie et frustration à attribuer la responsabilté au balai citoyen. C’est le balai citoyen qui a dit aux militaires du RSP d’aller sequestrer le Premier Ministre (du moment ou Zida est reconnu comme premier ministre du Burkiana Faso, il n’est plus leur camarade d’amusement) et interrompre un conseil de ministre ?? Les militaires du RSP etaient ou pour ne pas contester la nomination de Zida comme premier ministre au debut de la transition comme l’on fait les civils pour des ministres nouvellement nommés ???

    Au Burkina ya vraiment des gens qui sont vraiment mechants et jaloux et de surcroit veulent quelque chose et son contraire ! Les memes personnes qui disent que le balai citoyen a donné le pouvoir au militaire ce sont le memes qui disent que le balai citoyen ne vaut rient et ne peux pas mobiliser. Quelle contradiction ?

    Vous etiez ou le 31 octobre pour ne pas venir devant l’etat major des armées et empecher que le balai citoyen donne le pouvoir au militaires ?? Chacun avait peur de Blaise et du RSP et a preferé rester loin de l’etat major. Maintenant que c’est fini et ya plus de risque, on se leve ventre à l’air pour jouer au connaisseur et accabler et etre jaloux de ceux qui ont plus risquer leur vie. Qui vous a empeché de mettre en place aussi une OSC et aller à l’etat major pour eviter que le balai citoyen donne le pouvoir à Zida ?? Je ne savais pas qu’une OSC qu’on dit composés de voyous etait capable de donner le pouvoir à un militaire au Faso ici !

    Une question : Avec le chaos et l’insecurité criarde qui regnait en son temps qui vous auriez voulu porter au pouvoir ?? Les politiciens de l’ex CFOP qui etaient entrain de se quereller comme des ecoliers loin de là ou tout se jouait ?? Quel civil pouvait faire l’unamité pour gerer cette situation de chaos et d’insecurité ? Qui allait accepter que l’autre soit president ? Tout le monde connait les querelles de leaderchip entre les gens au Faso ici (voir ce qui se passe dans les associations et partis politiques)

    Rien qu’avoir quand les civils devaient designer leurs representants pour le CNT pendant que les militaires ont fait leur choix sans bruit. Vous auriez voulu qu’on laisse les civils se quereller pour choisir un president le 31 octocbre pendant que les bandits profitent de la situation de chaos pour voler et tuer les gens ? Combien de temps les gens allaient prendre pour choisir un civil qui allait etre accepté par tous !

    Si vous vous sentés frustrés parce que vous n’avez pas eue d’argent apres l’inssurection, il fallait prendre part à la bagarre à coups de points et meme de couteaux pour le choix des representants du CNT pour le compte de la société civile. Vous n’avez pas voulu risquer votre vie , c’est ca ?? C’est facile de s’assoir dire ce qu’il fallait faire et ne pas faire apres la journée fatidique du 31 octobre !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 10:18, par Africain
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    La chute du richissime COMPAORE a été un combat populaire car elle a mobilisée toutes les composantes du peuple burkinabè au-delà de nos différences économiques et sociales.Nul ne doit s’octroyer la paternité de cette noble lutte qui à endeuillée nos familles et engendré beaucoup de veuves et d’orphelins.

    Le balai citoyen à fait de son mieux pour garantir un minimum de paix et de sécurité après la chute du pouvoir de GWAMA même si la démarche est discutable.Évitons de jeter l’enfant avec l’eau du bain.Reconnaissons que la situation était très confuse et il fallait absolument une solution dans les 72h suivant le départ du président.
    Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 10:26, par sidonie SALEMBERE
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Mr JUSTICE, depuis quand les CDPistes sont amis avec le balaie citoyen ? Tous ceux qui vous ont chassé du pouvoir sont vos ennemis(c’est vous qui le dites lors de vos rencontres secrets et c’est là je dis que l’UPC va apprendre à ses dépens si toute fois le CDP parvient à ses fins).

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 10:29, par tchiantigui
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    dites moi sincèrement qui pouvait prendre le pouvoir après Blaise ? C’est dangereux de dire ce qu’on ne sait pas.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 10:31, par Bob
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    NOUS SOMMES CIBALS PIANH !!! le balai citoyen a été d’un grand apport dans la fuite de

    blaise n’en déplaise aux jaloux de sa notoriété connu et reconnu dans le monde . BRAVO !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 10:31, par wedaga
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Merci à mon frère internaute 7 pour cette analyse pertinente. La priorité des priorités étant aux oubliettes (qui sont les tombeurs de nos martyrs ?) sans qu’il n’y ait murmure au sein du Cibal, on a plus besoin de gaspiller des énergies à rechercher la complicité entre le RSP de Zida et le Cibal

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 11:55, par Nabi
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    A l’attention de ESPRIT et kerfa, internautes 20 et 22.

    Chers amis, vos répliques me semblent très épidermiques et je pense que vous avez été déséquilibrés par la profondeur de la pensée. Je vous demande de bien noter que :

    1) Vous du Balai Citoyen ne pouviez pas ignorer que Zida était numéro deux du RSP ; que soutenir Zida c’est soutenir le RSP ; que c’est au nom du RSP que Zida est venu décoiffer le Général ; que même s’il peut avoir au sein du RSP des "révolutionnaires", les chefs militaires du RSP sont loin d’en faire partie ! Ne pas comprendre cela malgré toute la prétention de maturité politique qu’il nous été donné d’entendre de vous, c’est nous prouver l’opportunisme qui caractérise votre mouvement ;

    Quant au fait que votre mouvement demande la dissolution du RSP, cela ne peut mystifier personne puisque bien avant que vos alliés du RSP ne révèlent leurs contradictions, la CCVC avait réactualisé, à l’occasion du 13 décembre 2014, cette exigence populaire que la commission d’enquête sur Norbert Zongo (1999) avait mentionnée et reprise par le collège des sages. Mais il a fallu que votre aille dans le RSP soit inquiétée le 30 décembre et le 4 février pour que vous sortez du bois ! Ce rappel contextuel est bien à savoir.

    2) En politique, ce qui compte, ce sont les actes et les positions aux moments les plus décisifs. Dire devant Blaise Compaoré qu’on dédit un trophée à Thomas SANKARA est certes un acte de courage mais loin d’être un acte qui puisse conférer une absolution d’un soutien aux hommes de main de Blaise Compaoré, acte qui n’est ni plus ni moins, quand au fond, que soutenir Blaise Compaoré surtout à la lumière de ce que nous vivons aujourd’hui. Cela est peut-être lié à des limites politiques et auquel cas, il faut humblement les reconnaître, condition pour ne plus en commettre. Surtout quand on est jeune !

    3) Il est aussi paradoxal et insultant pour l’intelligence des burkinabé que de demander la dissolution d’un corps qu’on a pourtant aidé à s’emparer injustement et illégitiment du pouvoir, à travers ZIDA son numéro 2 ! Soit vous ne savez pas ce que vous voulez, soit vous narguez le peuple. Si vous avez le droit de ne pas savoir, vous ne pouvez pas, par contre, manquer du respect aux autres.

    3) Pour votre information, sachez, Messieurs, qu’au Burkina, ceux qui se sont toujours battus contre la dictature de Compaoré et dont les retombées sociales de leurs luttes difficiles ont d’ailleurs donné la voix à vos chers artistes, Smockey et Sams Ka, sont bien connus. Ce sont les organisations démocratiques et révolutionnaires qui n’ont pas renoncer à la lutte, convaincues que le départ de Blaise n’était qu’une étape et non la fin. Dire que les chefs du Balai Citoyen parlaient à un moment ou personne n’osait parler, c’est manquer de modestie et d’humilité et abonder dans la falsification de la lutte contre le projet de pouvoir à vie de Blaise Compaoré. Savez-vous que depuis 1991, le mouvement démocratique et révolutionnaire avait déjà pris position contre le projet de pouvoir à vie de Compaoré dont les contours étaient visibles ? Mais il fallait être clairvoyant, chose que je vous demande pas nécessairement, vu que ce n’est permis à tous ! savez-vous qu’en 1997, les syndicats de travailleurs et d’étudiants (CGT-B et UGEB notamment) ont été les seuls à tenir un meeting pour protester contre la première révision de l’article 37 ? savez-vous qu’en 2008, bien avant que ROCH ne dise que la modification de l’article 37 était démocratique, la CCVC a appelé les burkinabé à refuser ce qui se tramait déjà dans ce sens ? Savez-vous que tout au long de la lutte, dont vous pensez qu’elle a commencé en 2012 avec votre naissance (Balai Citoyen), ce sont des campagnes de mobilisation larges pour le refus qui ont été faites par plusieurs organisations dont le produit est l’élévation continue de la conscience de luttes ? Que chacun reconnaisse avec humilité son rôle dans la marche, longue, de notre peuple à cette insurrection.

    4) Chers messieurs, je vous fait remarquer que dire qu’il fallait que les militaires prennent le pouvoir pour que les pillages prennent fin est tout simplement un masque transparent qui cache mal des attitudes putschistes. L’armée n’avait nullement besoin de prendre le pouvoir, avant de reculer sous la pression populaire, pour mettre fin aux pillages qui semblaient vous terrifier ! Cette sécurisation est sa raison d’être, sans qu’elle ne puisse prétendre au pouvoir. Ainsi donc oubliez-vous que les insurgés dans leur grande majorité (en témoigne le meeting du 2 novembre) se battaient contre un pouvoir militaire ?

    5) Quant à la question de s’ils (vos chers artistes) voulaient, ils pouvaient manger chez Blaise, je pense que le plus important n’est pas avec qui on mange, mais qu’est-ce qu’on mange ? Un pain sale est un pain sale indépendamment de la main qui le tient. Surtout que dans votre cas, et je le répète, soutenir le RSP à prendre le pouvoir c’est agir objectivement pour le maintien du système Compaoré.

    6) Pour terminer, chers messieurs, je vous dis que je compte tout naturellement parmi ces jeunes qui dès le départ, à la place de la Révolution, ont dénoncé et combattu votre forfaiture politique. Malheureusement nos étions sans moyens conséquents (contrairement à vous qui aviez les armes du RSP) mais heureusement, le temps nous donne raison que c’était une trahison que d’avoir cautionné et soutenu le coup d’Etat.

    Le débat peut bien se poursuivre car c’est ainsi qu’on fera mieux demain.

    Respectueusement !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 11:57, par Mysogine
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal

    Fadel Baro parle de ce que tu sais, nous avons suivi tout, nous avons combattu, Balai citoyen à écouté sa panse à un moment donné ils ont contribué à mettre l’élément du pouvoir déchu en place à savoir ZIDA & Co, heureusement toute compromission se paie et ils paieront. Wait & see

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 12:06, par blablabla
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    A tous ceux qui disent des méchancetés à l’égard du balai citoyen.étiez vous vraiment à ouaga pour ne dire à la place de la révolution ?c’est très facile de parler maintenant que la cendre n’est plus chaude.où étiez vous en son temps pour ne pas empêcher le balai de donner le pouvoir aux militaires comme vous le dites.vous ferez mieux d’arrêter vos mesquineries et jalousies pour qu’ensemble nous asseinissions notre cher pays.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 12:13, par big
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    je suis CIBAL et je le serai pour toujours, samsk a risqué sa vie dans la lutte il a été intimidé plusieurs fois, même sa voiture a été brûlé, il a été licencié par son patron, il n’a jamais céder, en plus smockey à été menacer par le régime blaise, il à même déléguer quelque vieux pour lui dire d’arrêter de faire des musiques qui dérangent, il na pas céder, combien de fois le régime de blaise à voulu les étouffés, sa musique étais censuré, si Blaise na pas pu les corrompre c’est pas ZIDA l’apprentis de blaise qui arrivera
    je demande au cibal de continuer à se battre, car les jaloux vont maigrir, leurs luttent, et leurs musiques à contribuer d’une maniéré à autre à conscientiser le peuple
    Ceux qui critiques aujourd’hui ou vous étiez quand le pays était au KAO, je pense que vous ete des burkinabé aussi, Même étant femme à eu le courage pour sauver le pays,
    Si nous ne nous démarques de l’hypocrisie, ce pays n’avancera pas

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 12:26, par PACO
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    les revanchards de l’ex régime ont repris de service sur la toile pour de dénigrer le balai citoyen,acteur majeur de leur chute, cela se comprend aisément. leurs raisonnement est pareille depuis des mois et se résume en deux choses :
    - le balai citoyen a donné le pouvoir au militaire.
    - le balai est corrompu.

    Depuis des mois, c’est ce qu’on entend, mais il ny a jamais eu de preuve. Il ne faut pas prendre des gens pour bête. Ceux qui était sur le terrain les 30 et 31 octobre n’ont pas la memoire courte pour se faire berner. Il ne s’agit pas de s’assoir écouter les événement a la radio pendant qu les autres se font tirer dessus pour venir après dire que le balai a vendu la lutte.

    Le balai citoyen ,un faiseur de roi ????? Dans ce cas, je dirai que c’est pas donné a n’importe qui. c’est au prix d’un long travail sur le terrain. Même si tu n’aimes pas le lièvre, il faut reconnaitre qu’il court. Et moi sans être membre de balai citoyen et pour avoir été sur le terrain le 28, le 30 et le 31 octobre, je respecte ce mouvement pour son sens de la discipline et de l’organisation et le courage dont il ont fait preuve. Ils font partie des rares mouvement qui ont donné le top départ de la résistance citoyenne active mais pacifique sans lequel, il n’y aurai eu insurrection. Ceux qui les critique ne peuvent pas le savoir, puisqu’ils n’étaient sur le terrain.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 12:27, par Abidia
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    je voulais juste dire à l’attention de ceux qui s’en prenne aujourd’hui au balai citoyen d’être réaliste. c’est très facile aujourd’hui de pointer du doigt tout ces OSC et particulièrement le balai citoyen. dans les moments fort de l’insurrection ce sont ces OSC qui se sont retrouvé seul ds l’état major pour essayer de trouver un solution quand au devenir du burkina juste après les heures chaude. vous qui vociférer aujourd’hui où étiez vous ? ces enfant ont été courageux en se retrouvant parmi les armes entre les militaires entrain de chercher une porte de sortie afin d’arrêter des aigris comme ceux la même qui les insultent à longueur de journée chaque jour que Dieu fait de piller, voler et que sais-je encore. les OSC notamment le balai citoyen ont été pour beaucoup dans l’éveil de conscience au Burkina. n’en déplaise à leur détraqueurs. Mais ce n’est pas de votre faute, je vous le concède, seulement sachez que même si tu n’aimes pas le lièvre, tu dois quand même reconnaître qu’il court plus vite que toi. c’est dommage que de nos jours il y ait certains Burkinabé qui ne savent toujours pas reconnaître le bienfaits.
    SVP arrêtez de faire du verbiage creux, et apportez votre soutien tant attendu pour le développement effectif du Burkina notre très patrie.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 12:30, par l’ange
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    c’est triste d’entendre de tels propos à l’endroit du balai citoyen. quelle jeunesse maudite ! au moment ou le balai subissait les affres du régime Compaoré, ou étiez vous ? qui de vous à le courage de SMOKEY, SAM’sKA , Hervé et j’en passe. j’oubliais que vous êtes tous des incultes qui sont sous informés. pour comprendre les choses, allez à l’information et la vrai. ce n’est pas autour de l’alcool et de vos thé que vous comprendrez grande chose du combat que mène cette jeunesse consciente regroupée autour du balai citoyen sans oublier les autres structures qui mènent le même combat. quant aux vampires à la solde de Blaise et de ces partisans, allez bruler en enfer car un seul cibal pèse mieux que toute votre bande. BANDE DE JALOUX !!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 12:31, par Le senegalais
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Si Fadel est un garcon qu’il vienne dire a Dakar qu’il a vendu 100.000 tee-shirts et recolter plus de 700 millions FCFA.
    Mais prenez nous au serieux , payer tee-shirt a 7000 FCFA vous revez ou quoi.
    N’importe quoi.
    On aime Sankara mais on refuse pas l’argent des capitalistes.
    Expliquez a vos militants qui est derriere OSIWA, qui est Georges Soros. C’est tous ce que Sankara a combattu.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 12:41, par bouba
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Décidement les CDPistes ont décidé de finir avec le balai citoyen. Y a meme les communistes qui n’ont pas encore digeré leur échec du 02 Novembre. Lisez bien l’internaute N°31 NABI qui parle de la CCVC

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 12:58, par Yabirou
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Vous, mon cher Barro, vous dites ça et pendant ce temps Smockey parcourt le monde pour raconter que c’est lui et "son frère" Sams’k qui ont fait partir, eux seuls, Blaise Compaoré, et qu’ils ont fait le siège de l’Etat Major pour "appeler l’armée à prendre ses responsabilités". Faudrait voir à voir et accorder vos violons ! C’est le balai citoyen qui a bravement et solitairement libéré les Burkinabè ! La belle fable ! Il faut aller raconter vos sornettes aux
    naïfs et aux enfants ! On va résumer "Y en a marre du balai citoyen". Vous comprenez ça ?

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 13:40, par BF
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Ta gueule qui es tu pour te mêler de ce qui te regarde pas ? Le senegal reste le senegal de meme le BF reste le BF. Tes amis nous ont trahi et nous les avons vomi point barre

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 13:42, par Lui
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    A l’internaute Nabi :
    Tous ceux qui vous ont repliqué ne sont pas tous du balai citoyen comme moi par exemple qui ne suis pas membre du balai citoyen !

    Au lieu de passer son temps à critiquer, il faut proposer des solutions concretes par rapport à une situation. Aucune situation de crise ne peut etre gérée de maniere parfaite ! : Qu’est ce qu’il fallait faire dans la situation du chaos du 31 octobre ? Qui devait etre president ?? Donner nous la solution concretement au lieu de critiquer dans le vide par jalousie alors qu’on a passé son temps à suivre les evenements de loin à la radio et sur le Net ! Nul n’est parfait y compris le balai citoyen. C’est seulment ceux qui n’agissent pas qui ne peuvent pas faire d’erreurs. Et comme vous vous n’agissez pas en prenant des risques comme ceux qui etaient sur le terrain devant l’etat major, vous ne pouvez pas evidemment faire des erreurs !

    S’il vous plait repondez à ces questions : A supposer que le balai citoyen ai été pour que le general Naberé prenne le pouvoir ? Qui pouvait empecher le RSP de ne pas prendre le pouvoir ? Vous Nabi ? Est ce le balai citoyen qui a empeché le general Nabéré de ne pas contre-attaquer Zida et le RSP pour reprendre le pouvoir aux mains de Zida ?? Qui vous a empecher de ne pas venir reprendre le pouvoir aux mains de Zida pour le redonner au general Naberé ou à un civil de votre choix qui ne soit pas contesté ?

    Et vous Nabi, qu’est ce que vous avez deja posé comme acte concret qui prouve que vous avez risqué votre vie pour contester le regime de Blaise Compaoré. Pour SamsK le Jah et Somokey, il ya des faits concrets et verifiables que nous connaissions tous ! Et vous, à part les contestations theoriques autour d’une table de bieres dans les maquis ou derniere un ordinateur, qu’avez vous fait concretement et publiquement en risquant votre vie pour contester le regime dechu ??

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 13:47, par Equilibre le débat
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    La critique est trop facile. Quand le pays était dans le chaos, qui a prit les devant. Vous dites que la balai citoyen a vendu la lute. Ou étaient les gens de l’ex CFOP au moment ou le trone de BC était vacant ? Ou étions nous quand on pillait les magaisins ? beaucoup étaient cacher chez eux. Il fallait decider et le plus vite et c’est ce que le balai citoyen a fait. et par la grace de DIEU, le pays a été sauvé. C’est parce que le pays est tjrs en paix que chacun se permet de s’asseoir et parler de la sorte. Allez y demander aux centrafricains ?
    Vous critiquez ZIDA. C’est parce qu’il s’est affranchit de BC qu’il a ses problèmes. Il aurait pu continuer la comédie et on aura plus chaud que cela. De grace, soyez reconnaissant et travaillons tjrs à améliorer la situation. Si le pays chauffe, personne ne s’échappera meme les gens du RSP et leurs familles. Donc, en tant que Burkinabe on a intéret a remuer sa langue deux fois avant de parler.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 14:06
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Fadel, vous venez à la rescousse afin de préserver l’implosion iminente de ce mouvement mais vous ne pourrez rien tant ses methodes sont aux antipodes d’une bonne gouvernance.
    C’est difficile de nier le clientélisme, le népotisme et la corruption dans le balai citoyen si le beau pere de Guy kam est nommé au conseil constitutionnel et son ami Bagoro a été nommé ministre. la lutte de la jeunesse a été bradée au profit des interets purement personnels. Le meme kam a dirigé un syndicat de magistrats mais son bon resultat a ete la division de ce corps. il est devenu avocat et est allé labas aussi contribué a la déchirure de ce corps. au balai citoyen la divion est aussi consommée.le probleme du balai ce sont ses dirigeants et non ses ambitions. De Gaulle

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 14:08, par anka
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Monsieur Barrro , Messieurs du balai citoyen je ne sais pas comment vous re mercier
    VOUS êtes les nouveaux Sankara :(tuez sankara et vous aurez 1000 Sankara ),,,on y e st .vous êtes en train de vous battre ,pour faire du Burkina et l’Afrique

    un pays et un continent où il fait bon de vivre ,au prix de votre vie si précieu se ,avec un courage que le monde entier nous envie .vous faites tout ç a pour tous les enfants de notre beau pays et nôtre magnifique continent . Des gens vont essayer de vous dé

    vier de cet objectif si noble .ils vous saliront en vous calomniant .ne les écoutez pas .
    La patrie ou la mort nous vaincrons !,,,,,
    Anka

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 14:59, par lobseurvateur
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    "Y en a marre du balai citoyen "elle est bonne celle là

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 15:02, par henry
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Pourquoi les gens se lamentent ! Le CDP et NAFA sont entrain d’infiltrer des debats sur le Bali citiyen juste pour ternir leur images ! Cest la division quils recherchent. Vive le Balai citoyen et tout organs qui ont et Luttent pour un BF meilleur ! On sen fou d leur Avis. Vive le BF actual. A bas Francois, Djibril et Blaise Compaore !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 15:26, par NELSON
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Merci NABI ! pour la profondeurs de tes analyses ! je reste convaincu que ces mouvements de jeunes artistes sans aucune culture politique à travers l’Afrique qui prétendent détenir des programme de société comme si c’était des partis politiques, seront les plaies de l’Afrique au 21emme siècle. Ces des gens qui agissent par opportunisme et qui peuvent dans la même journée dire une chose et son contraire en fonction des intérêts du moment.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 16:37, par SAPO
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    FADEL Barro prétend avoir suivi les évènements d’octobre 2014 de bout en bout . Ce qui est faux .Quand le Président Blaise COMPAORE à rendu sa démission , Le Chef d’état major général des armées Honoré TRAORE à pris le pouvoir en tant que Chef suprême des armées . Et le lendemain , il a été destitué par son subalterne, ZIDA qui avait le soutien du balai citoyen. Ces derniers ont joué un rôle dans la prise de pouvoir par ZIDA. C’est ce qui explique d’ailleurs leur silence par rapport à certaines dérives de la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 17:09, par vérité no1
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Que les petits cdpistes se calment ! On va tout racler et tout nettoyer, la maison est toujours sale !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 17:56, par way
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Je pleure pour mon pays. Nous, les burkinabè, sommes méchants. Nous nous haïssons. Nous vivons une situation difficile et au lieu de nous unir pour trouver une solution, chacun jette la faute à l’autre. Qu’on soit société civile, partis politiques, hommes de tenu ou autres, apaisons nos coeurs et unissons nos forces pour construire ensemble notre pays.
    Si nous arrivons à construire un pays prospère, chacun de nous profitera des fruits de cette prospérité.

    Paix et prospérité pour le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 17:59, par ESPRIT
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    NABI, tu ne dis pas la verité. La CCVA, les syndicat n’ont jamais demandé le depart du regime Compaoré. pour eux c’est la vie chère, c’est l’amelioration des consditions des travailleurs. Or depuis 2011, samk le jah et smockey ont le eut les coui....e ppur le faire et publiquement. Vous vous etes moquez en les traitant de plaisantin. Et puis, je vois a travers votre deuxième post que vous encore dans ça ???? cette histoire de lutte des classe, de communiste, de capitalisme. prrrrrrrrrr !!!!!! réveillez vous.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 18:13, par wendyamba
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Jeunesse du Burkina et de l’Afrique ouvrez les yeux car votre éveil et votre organisatio commence à inquiéter les nouveaux dirigeants à venir. Donc que faire il faut monter la jeunesse contre elle_même. Pendant ce temp ils prendron b1 le temp Ns(JEUNESSE) exploiter et faire tout ce qils veulent.Si ces cibals ont pu faire partir un chef qi a raigné 27ans qu’est ce qils ne pouront pas faire pour dresser le comportement d’un nouveau chef. C’est nous jeunes du MPP,UPC,CDP et autres qui sommes entrain dénigré.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 18:15, par Asalfo
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Le Balai citoyen est un organe mur et déterminé qui a apporté bcp de changement de mentalité à la jeunesse burkinabé qui a joué un rôle essentiel à l’insurrection du 30/31 Octobre 2014.
    Mais dire qu’ils ont accompagné les militaires au pouvoir pour mettre fin au kao que subissait le pays est insensé.
    Qui ne sait pas quoi du RSP ?
    Est-ce qu’on peut avoir des idées révolutionnaires être un non partant de l’injustice et reconduire des acteurs qui ont la main tachée de sang des lutteurs contre l’injustice ???
    Je pense qu’il(balai citoyen)pouvait faire un bon choix dans leur choix.
    Sinon à quoi ça serre de mettre fin à un de chaos de trois (03)jours pour en provoquer de pire.
    Mais jouons tous bal à terre car l’avenir de ce pays est entre nos mains.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2015 à 07:03, par bebo
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Au Burkina Faso un grand nombre de jeunes avaient vendu leur conscience aux anciens dignitaires.avec la chutte de leur parrain ils ne croient plus à une possibilité de réussite parcequ’ils savent rien faire que d’être des objets à être utilisés par leur dits parrains.
    Accuser le balai cytoin d’avoir amener les militaires au pouvoir c’est ignorer déjà ce qui s’est passé le 31.tout les jeunes qui pensent de la sorte sont ceux qui étaient à la solde du régime déchu.
    Après la chutte de leur homme incontournable blaise ils sont dans la confusion totale ce qui leur reste à dire c’est insulter et saboter ceux qui,au risque de leur vie ont abattu un grand travail celui d’arracher à main nue un caïcedra de 27 ans enrrachiné avec des buldogaires et garder par 1300 robots commandés par un vampire qui ne fait que actionner leur colère à l’égard du peuple.
    La chutte de blaise a été préparée par le balai depuis des années que même les jaloux leur reconnaissent le mérite.
    Pour ceux qui pensent que les insures et le sabotage vont refroidir les actions du balai,souffrez, car nous sommes debouts.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2015 à 07:22, par Constance
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Ceux qui parle de jalousie peuvent-ils expliquer de quoi et de qui d’autres serraient JALOUX. Qui a gagné QUOI pour estimer que d’autres en sont jaloux. Que ceux qui ne connaissent la lutte du peuple BURKINABE que depuis 2012 fassent un effort : Blaise est au pouvoir depuis 1987, Norbert a été tué et brûlé à SAPOUY en 1998 après DABO, SESSOUMA, OUMAROU CLEMENT, A ceux qui demandent qui s’est battu contre COMPAORE comme SMOKEY et SAMS K je leur demnande de poser cette question à ces dernier qui connaisent la réponse et je crois qu’ils auront l’honneté de repondre. Avez-vous entendu parler du collectif contre l’impunité ? Demandez à M KAM Guy Hervé des infos sur le procès MALOBALY TRAORE contre la direction du CODMPP en 1999, les crânes rasée , les églises attaquées au lacry, les sièges brûlés, les véhicules aussi, le dos de Hamidou, Flavien Nébié (12ans une balle dans le cerveau) avant le juge Nébié et...... ; HEYI !!!!!! en un mot si les jeunes sont honnêtes et ne sont pas juste pressés de manger parce que la vie est devenue courte, ils trouveront le bon chemin et je suis sûr que le balai n’est pas le chemin ; il ne l’a jamais été et il ne pourra pas l’être ; je pense même qu’il ne veut pas l’être.Rapper si vous le voulez "mais attention à ne pas déraper après" c’est Joseph KI ZERBO qui a prononcé ces mots dans la cours de la Bourse du Travail de Ouaga la première fois qu’un rappeur "artiste engagé" intervenait dans un meeting du CODMPP. Patiemment mais sûrement, n’est-ce pas. Allons y !

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2015 à 13:11
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Bravo a NABI !!! Quelle belle lecture et quelle impeccable analyse de situation !!!! Chapeau bas !!!!!!!!!!! Ces escrocs de Citoyens balayeurs sont à combattre. C’est eux qui ont comploté avec le RSP de ZIDA pour confisquer et pervertir la victoire de la jeunesse populaire ! Ils sont à la solde de puissances étrangères. Suivez mon regard !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2015 à 14:43, par Mr. yassia
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    JE SUIS DÉSOLÉ DE TOUS LES DIFFAMATEUR SUR LES RÉSEAU SOCIAUX, LE BALAI CITOYEN EST UN ORGANE MUR ET DÉTERMINÉ QUI A APPORTE BEAUCOUP DE CHANGEMENT DE MENTALITÉ A LA JEUNESSE BURKINABÉ AU L’INSURRECTION DU 30/31 OCTOBRE 2014.
    MAIS DIRE QU’ILS ONT ACCOMPAGNE LES MILITAIRES AU POUVOIR POUR METTRE FIN AU KAO, JE DIT ET JE RÉPÉTÉ QUE C’EST DU FAUX, COMPTE TENU DU 30/31 OCTOBRE 2014 SI L’ARME NE PRENAIT PAS LEUR DISPOSITION, LE PAYS ALLAIT TOMBE EN KAO LE PLUS PIRE.IMAGINONS, BLAISE COMPARE, IL LUI MANQUAIT COMME QUOI POUR RÉSISTE CONTRE LES MANIFESTANT ? (C’EST L’ARME...)MAIS LES MANIFESTANT ONT VU QUE L’ARME ÉTAIT CONTRE ET IL NE VOULAIT PAS TIRE LES BAL RÉELLE ; SI S’ÉTAIT LE CONTRAIRE, LE NOMBRE DES MANIFESTANTS QUI EST SORTIS LE 30 ALLAIT ÊTRE MOINS D’UN 1/4 DE 31OCTOBRE 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 19:53, par Le visionnaire
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    Je suis les échanges et je trouve que les gens gratuitement méchants. Tout de suite déjà on a oublié le travail formidable que les jeunes du Balai Citoyen ont fait. Moi je suis fier de ce mouvement, l’un des rares avec les organisations de gauche d’obédience communiste où on trouve des gens de conviction au Burkina Faso.
    je trouve exagérément méchant de leur faire porter le chapeau de la prise du pouvoir par les militaires après insurrection. Tout le monde a réclamé l’armée au pouvoir, les politiciens étaient même déjà d’accord pour que le chef d’État major de l’Armée prenne le pouvoir. C’est au niveau de l’armée que la décision a été prise de mettre Zida au devant de la scène. Les leaders du balai ne le connaissait ni d’Adan ni d’Eve. C’est lui que l’armée a présente comme porte parole. Et je me souviens lors de la première conférence de presse du Balai Citoyen le 1er novembre, les leaders avaient bien expliqué leur ignorance de ce que Zida était du RSP et je sais que c’est sincère. Sinon pourquoi avoir refusé de rentrer dans le gouvernement ? Pourquoi n’avoir pas participé au CNT ? Et pourquoi garder la ligne de la veille citoyenne ? Les gens ont déjà oublié ! Voilà notre problème dans ce pays.
    Moi je suis désolé mais on n’a pas intérêt à affaiblir le Balai Citoyen ! C’est pas un mouvement qui réfléchi à la prise du pouvoir, donc souffrez qu’il n’ai pas eu la présence d’esprit de contester la prise du pouvoir par les militaires. Ils ont eu au moins le mérite d’avoir couru après les politiciens pour qu’il viennent discuter avec les militaires au soir du 31 octobre 2014 pour arrêter la ligne et même dire qui allait diriger la transition. C’est face au refus et à la démission des leaders politiques que les jeunes du Balai ont aussi quitter le camp militaire vers 1h du matin laissant le champ libre à Zida et c’est effectivement à 3h du matin que Zida a fait sa déclaration où il a signé en tant que Chef de l’Etat.
    Moi je signe et je persiste, c’est le 2 novembre que le pouvoir a été donné à Zida, ceux qui ont organisé cette manifestation et le cafouillage qui s’est suivi ont donné l’opportunité à Zida de réprimer et de vider la place de la révolution en 30 minutes, la même place où deux jours plus tôt le peuple burkinabè s’était rassemblé pour obtenir la démission de Blaise Compaoré. C’est là que Zida a compris qu’il avait la force et qu’il a décidé d’assumer le pouvoir. Et quelques heures après, je voyais défiler tous les politiciens dans le bureau de Zida pour négocier. Voilà les faits et voilà la vérité. c’est trop facile d’accuser le Balai Citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 09:37, par L’anarchiste
    En réponse à : Fadel Barro du mouvement Y’en a marre du Sénégal : « C’est faire un mauvais procès au Balai citoyen en pensant que c’est eux qui ont amené les militaires au pouvoir »

    En lisant bien les commentaires, on se rend bien compte qu’une offensive orchestrée a été mise en exécution pour dénigrer le Balai Citoyen. Aujourd’hui la préoccupation majeure des burkinabè est le sort du RSP. Prononcez-vous sur cette question au lieu de distraire l’opinion. Ce qui paradoxal et inconséquent dans vos commentaires c’est d’accuser le Balai Citoyen d’avoir donné le pouvoir aux militaires et de venir ensuite dire que ce n’est pas le Balai seul qui a mené la lutte. Si ce n’est pas le Balai seul qui mené la lutte, comment est-ce que le Balai a pu à lui tout seul donné le pouvoir aux militaires ? Ne prenez les Burkinabè pour des idiots. L’armée a été appelée à prendre ses responsabilités lors de l’insurrection. Aujourd’hui on vit une crise parce que cette armée vit une crise à cause du tristement célèbre RSP, il faut en finir avec cette milice, c’était la position du Balai bien avant l’insurrection (vous verrez si vous relisez la plate-forme du mouvement) et elle n’a pas changé. C’est l’armée qui a été appelé lors de l’insurrection et pas le RSP. Si le RSP a pu s’imposer à tout le reste de l’armée alors notre est à reconstruire, en commençant par la dissolution du RSP. C’est pas la mort du Balai Citoyen qui va résourdre les problèmes du Burkina Faso. Il faut qu’on reste vigilant. Ces actions de dénigrement ne sont pas fortuites, ce sont des actions concertées pour détourner l’attention des gens sur la questions RSP, c’est cela qui importe actuellement

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés