Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI

jeudi 18 juin 2015 à 23h47min

Toute la louange à Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux qui a prescrit aux croyantsle jeune du mois béni de Ramadan. « Ô croyants ! Le jeûne vous est prescrit comme il a été prescrit aux peuples qui vous ont précédés, afin que vous manifestiez votre piété » S2 V183.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI

A la faveur de l’avènement de cette prescription divine d’une miséricorde inestimable, le CERFI voudrait renouveler sa constante gratitude à Allah, le Maître des circonstances qui par sa volonté nous permet d’entamer Ramadan 2015. Le CERFI accueille ce mois avecgrande satisfaction et beaucoup d’égards, et formule les invocations d’un jeûne agréé à l’intention des musulmans (es) du Burkina Faso et du monde. Puisse Allah accorder à chacun de nous la plénitude des récompenses de ce mois béni. Puisse Allah en faire un mois de piété, de paix, de tolérance et de partage.
Outre les actes d’adoration et de dévotion hautement recommandés pendant ce mois, le CERFI saisit également l’opportunité pour aborder en guise de rappel un aspect de la foi musulmane lié à la question de la solidarité ; Allah ne dit-Il pas dans le Saint Coran « Et rappelle ; car le rappel profite aux croyants ». (S 51-V55). Au sujet de la solidarité, le prophète Mohammad (SAW) dit ceci dans un hadith rapporté par Bukhari et Muslim : « Quiconque se préoccupe du besoin de son frère, Allah se préoccupera de son besoin ; quiconque dissipe, pour un musulman, un seul souci, Allah dissipera, pour lui, un souci parmi les soucis du Jour de la résurrection ; quiconque vient en aide à un homme en difficulté, Allah le mettra à l’aise dans cette vie et dans l’autre. ».
L’évocation de la solidarité devrait interpeller chacun de nous sur notre engagement humain et social vis-à-vis de notre communauté et de notre pays dans le parachèvement harmonieux de notre foi musulmane. Allah signifie cela par le passage suivant « La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, aux Anges, aux Livres et aux prophètes, de donner de son bien, quel qu’amour qu’on en ait, aux proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux voyageurs indigents et à ceux qui demandent l’aide et pour délier les jougs, d’accomplir la Salât et d’acquitter la Zakât » (S2 - V 177).

Cet engagement social du musulman pourrait concerner les domaines cruciaux que sont l’éducation, la santé et les questions de pauvreté. Cela à travers l’érection d’infrastructures socio- sanitaires et éducatives et la formation de ressources humaines. Le CERFI et bien d’autres associations musulmanes essaient solidairement de se frayer un chemin dans la valorisation de ces domaines au sein de notre communauté, non pas sans difficulté. Des acquis existent certes mais chacun de nous devra faire encore beaucoup d’effort aussi bien humainement, matériellement que financièrement.

L’entame de ce mois de Ramadan nous donne également de réels motifs de satisfaction avec la tenue récente du congrès de la Fédération des Associations Islamiques du Burkina. C’est un pas vers l’unité effective des leaders musulmans dans le sens de l’intérêt de leurs coreligionnaires. Puisse Allah éclairer suffisamment les membres du nouveau bureau qui auront la lourde tâche de diriger les affaires de notre communauté.

Aussi, suivons-nous avec beaucoup d’intérêt le déroulement de l’actualité nationale consécutive aux évènements des 30 et 31 octobre 2014. Une nouvelle page de notre histoire est en train d’être écrite depuis cette date. Elle donne lieu à une cristallisation du débat politique au point que nous implorons le Très Haut de conduire sous les meilleurs auspices la transition politique. Nous ne cesserons d’interpeller comme nous l’avons déjà fait par le passé les acteurs politiques à préserver la paix sociale gage de tout développement.
Nous voudrions terminer en adressant nos prières à Allah afin qu’Il nous accorde une bonne saison pluvieuse et d’abondantes récoltes.

Barakallahoufikoum
Wassalamoullahialeikoum
El Hadj Moussa NOMBO

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 juin 2015 à 05:03, par Yirmopoaka
    En réponse à : Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI

    Puisse Allah agréer nos jeûnes, nos prières, notre repentir !
    Ramadan Moubarak !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 05:09, par Ramadan
    En réponse à : Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI

    Amina ya raabi

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 07:34, par CB
    En réponse à : Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI

    Très bel écrit ! Que Dieu vous bénisse !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 08:10
    En réponse à : Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI

    Merci pour cet écrit. Que le tout puissant nous guide sur le droit chemin.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 08:33, par ibra
    En réponse à : Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI

    Salam !
    Merci pour le rappel et les douas. Qu’Allah t’entende.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 08:36, par Le véridique
    En réponse à : Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI

    Bon ramadan à tous les musulmans. Félicitations au CERFI et à ses acteurs. Continuez à vous battre pour améliorer l’organisation de la communauté. Puisse Le Tout Puissant vous soutenir dans vos efforts

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 08:42, par le veridique
    En réponse à : Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI

    Amine ! qu’Allah nous comble des grâces qui se trouve dans ce mois béni de ramadan !
    la tolérance et la consolidations de la solidarités entre les Musulmans !
    et felicitation et beaucoup de courage au CERFI pour son combat au sein de notre comunauté !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 10:03, par Honron
    En réponse à : Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI

    Bon Moi de Ramadan à tous et à toutes.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 10:11, par Gomina/Drabo fatoumata
    En réponse à : Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI

    Louange à Allah Seigneur de l’univers ! Très important rappel. Prions Allah, le TP d’inspirer aux musulmans : hommes ou femes de faire les actes de dévotions qu’Il aime et qui Lui plaisent.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 10:20, par Gomina/Drabo fatoumata
    En réponse à : Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI

    Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI
    Louanges à Allah, Seigneur de l’univers ! Très important rappel. Prions Allah, Le TP ! d’inspirer aux musulmans : hommes ou femmes de faire les actes de dévotion qu’Il aime et qui Lui plaise pour un ramadan réussi.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 11:53, par abdoul
    En réponse à : Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI

    merci et qu’Allah récompense le frère président pour son message.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 14:06, par action
    En réponse à : Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI

    Que Dieu bénisse les musulmans !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 17:14, par kindsey
    En réponse à : Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI

    Amen ! Que Dieu bénisse tous et nous dans le droit chemin !! Salam !!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 05:18, par le peuple debout
    En réponse à : Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI

    Brillant ecris plein d éducation . Qu Allah nous benisse

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 12:16
    En réponse à : Ramadan 2015 : Message du Président du CERFI

    Ma Salam à tous les musulmans du Faso en ce mois béni du RAMADAN !
    Que Allah nous comble de ses grâces abondamment à travers nos salats, nos zikrs, invocations et offrandes de solidarité au travers de ces 30 jours !
    Le sujet qui m’amène est le Hadj c’est à dire le Pèlerinage à La Mecque.
    Cette année encore il fait l’objet d’un traitement aux antipodes des réalités saoudiennes concernant le volet transport aérien des 5500 candidats et candidates.
    Il nous revient que le transporteur saoudien NAS CHARTER AVIATION, une compagnie commerciale privée, cherche à imposer sa volonté au Comité National de Suivi du Pèlerinage à la Mecque en exigeant la moitié du trafic des pèlerins à transporter à un cout extrêmement élevé qui va à coup sûr gangréner le cout total du Hadj en amenant les pèlerins à revenir payer un complément de plus de 200.000 FCFA aux 1810000 FCFA déjà versé.
    Comme quoi, on a encore attelé les bœufs derrière la charrue. En effet au lieu de s’occuper en premier du volet transport aérien afin d’en amenuiser le cout par des négociations précoces, on a priorisé les volets subsidiaires comme chaque année. Un amateurisme extrêmement fatal à nos pèlerins chaque année par le cout exorbitant du billet d’avion qui va crescendo à chaque nouvelle édition.
    Cependant, d’autres compétences nationales peuvent valablement satisfaire au transport de nos pèlerins à des tarifs nettement plus châtiés que ceux en croissance exponentielle de NAS CHARTER AVIATION qui a le toupet en plus d’exiger 50% du trafic en alléguant qu’il s’agit d’une disposition du Royaume saoudien : toute chose fausse pouvant être vérifiée auprès de nos représentations diplomatiques à Riyad et Djeddah voire auprès de l’Autorité de l’Aviation Civile Saoudienne (GACA).
    Tout ceci apparaît à n’en point douter une mascarade d’individus du Burkina et de NAS CHARTER qui depuis deux éditions du Hadj ramassent de colossales sommes d’argent sur le dos à la fois des pèlerins et de l’Etat qui a dû subventionner le transport à 1 Milliard de FCFA en 2014, toute chose que le gouvernement de la transition ne fera certainement pas, confronté qu’il est à beaucoup d’autres préoccupations.
    Encore une fois, pourquoi ne pas prioriser l’expertise nationale dans l’octroi de ce marché au lieu d’aller enrichir des compagnies étrangères qui n’investiront pas un penny de cet argent dans notre pays. C’est ce qu’on appelle le protectionnisme économique.
    Par ailleurs, la gestion de ce pèlerinage de masse (5500 âmes) exige du sérieux dans le choix des personnes à affecter aux taches qui l’étoffent en mettant la personne qu’il faut à la place qu’il faut et en exigeant que chacun ait la maîtrise de la tache qui lui est dévolue.
    Notre 5ème Pilier ne s’en portera que mieux au lieu d’être laissé à la merci de rapaces voraces n’ayant d’objectifs que leurs intérêts pécuniaires individuels.
    Que Dieu sauve notre beau pays et qu’il aide à soulager nos parents candidats de ce Hadj 2015 très mal parti en raison des couacs sur la plateforme d’inscription en ligne mal conçue dans sa programmation et qui ne comporte aucune sécurité dans son exploitation.
    Un groupe de musulmans écœurés !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés