Rentrée politique du PITJ : Soumane Touré ‘’descend’’ la transition

samedi 13 juin 2015 à 00h24min

C’est par un véritable regard critique sur la situation nationale notamment de la transition, que le Parti de l’indépendance, du travail et de la justice (PITJ) a effectué sa rentrée politique ce vendredi, 12 juin 2015 à Ouagadougou à travers une conférence de presse et en présence d’une forte délégation de partis et formations politiques. Pour l’occasion, le premier responsable du parti, Soumane Touré, n’est pas passé par quatre chemins pour faire son diagnostic …

Rentrée politique du PITJ : Soumane Touré  ‘’descend’’ la transition

Et ce, sans rancune, dit-il à la fin de ce regard critique. « S’il y a bien des gens qui ne sont pas amers dans ce pays-là, c’est nous. Nous sommes des démocrates par conviction et nous sommes convaincus que c’est par la démocratie qu’on peut faire de véritables révolutions, c’est-à-dire opérer de réels changements dans la société. On n’accepte pas ceux qui n’ont pas accepté la Constitution », a clarifié le premier responsable du PITJ, le secrétaire général, Soumane Touré. A ses côtés, une forte délégation de partis et formations politiques venus répondre à l’invitation de cette activité au cours de laquelle, ‘’aucun’’ acteur de la vie publique n’a été épargné : des acteurs directs de la transition politique aux organisations de la société civile en passant par les partis politiques. Ainsi, après avoir situé le contexte général de cette activité annuelle, instituée depuis 2007 et qui tient lieu de rentrée politique, M. Touré a fait noter que depuis l’insurrection, la Constitution du 2 juin 1991 est « malmenée » et « bafouée » par des coups d’Etat civilo-militaires. « Il y a urgence car la démission de Blaise COMPAORE le 31 octobre 2014 mettait fin à la crise provoquée par son projet de modification de l’art.37. Le refus de l’Armée et des forces de sécurité de mettre en œuvre l’art.43 de la constitution pour renouer avec l’ordre constitutionnel normal, a ouvert une crise plus grave qui conduit notre pays au bord de la guerre civile avec l’adoption et la promulgation du nouveau code électoral », a déploré Soumane Touré, invitant l’ensemble des composantes du peuple burkinabè à une « réflexion critique de haut niveau », aux fins de ramener le processus démocratique sur les rails et éviter des affrontements plus sanglants que ceux de fin octobre 2014. Abordant l’historique de son parti, dont il relève être le plus ancien des partis politiques sur l’échiquier politique national, Soumane Touré a expliqué que la lecture que son parti sur des évènements et des actions à mener pour la consolidation du processus démocratique a toujours différé radicalement de celle de tous les autres partis. Taxant ces derniers sont des « comités électoraux au service de l’ambition d’individus très souvent grands prédateurs de la république ». Pour mieux mettre en exergue son diagnostic, le président du PITJ a bâti son intervention sur quatre points : « la faillite de la classe politique à l’émergence d’une société civile pléthorique et corrompue », « la trahison de l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014 », « les lourdes responsabilités de l’Armée et des forces de sécurité dans le déraillement de notre processus démocratique » et le « nouveau code électoral qui instaure une crise pré-électorale ».

Une corruption des OSC par le Lieutenant-colonel Isaac Yacouba Zida et « sa clique » !

Sur la « faillite de la classe politique à l’émergence d’une société civile pléthorique et corrompue », M. Touré, après une lecture critique, est parvenu au fait que, pour la réalisation d’une démocratie véritable, il faut des démocrates et des partis et formations politiques démocratiques pour mener la lutte avec esprit de suite. « Or, depuis l’indépendance, comme nous l’avons démontré, seul notre parti, le PAI, est demeuré sur ses fondements idéologiques et organisationnels pour mener cette lutte aux côtés de notre peuple contre le bonapartisme de la couche supérieure de l’Armée », a affirmé Soumane Touré. De l’avis des responsables du PITJ, les partis et formations politiques qui peuplent la scène politique et s’y agitent, après avoir trahi l’insurrection dans son objet et ses attentes, ne sont en rien préoccupés d’une réelle démocratisation du pays. « Ce sont de vulgaires comités électoraux, comme on peut le constater, constitués autour d’individus prétendant disposer de gros moyens matériels et financiers et des carnets d’adresses fournis. Et c’est sur cette base que la foule de mangeurs, d’opportunistes de tout poil et des délinquants à col blanc accourent de toutes parts pour les soutenir et les faire élire. Ce sont les mêmes qui, dans une répartition des rôles, ont soutenu et animé les régimes d’exception depuis 1983 ; ce sont également les mêmes qui ont soutenu et animé le régime de Blaise COMPAORE pendant 27 ans. Ceux qui ont créé le MPP ont reconnu avoir été avec Blaise COMPAORE de 1984 au 04 janvier 2014 », a-t-il soutenu, estimant que les leaders de ces comités électoraux « pompeusement baptisés les poids lourds » de la scène politique sont de grands criminels et des prédateurs de la république qui doivent rendre des comptes au peuple pour leurs gestions conformément à la constitution.

« En claire donc, la classe politique a trahi l’insurrection et a failli au rôle que la constitution lui confère dans la gestion du processus démocratique. Elle a abdiqué ses responsabilités entre les mains de la clique du Lieutenant-Colonel ZIDA et de la société civile en instaurant une transition bâtarde par l’adoption d’une charte. N’ayant installé aucune structure de suivi et de contrôle de la transition, elle a cédé la construction de notre processus démocratique et électoral à la clique du Lieutenant-Colonel ZIDA et à la société civile à laquelle la constitution du 02 juin 1991 ne reconnaît aucun rôle dans ce sens. La société civile, dans une confusion de genre et de rôle, s’est hissée au pouvoir à la grande satisfaction de l’impérialisme et des institutions de Bretton Woods qui pensent avoir ainsi trouvé le moyen d’enlever à notre peuple sa souveraineté », a mentionné le secrétaire général du PITJ, ajoutant que d’importants moyens sont mis à la disposition des organisations de la société civile (OSC) pour organiser la diversion et pour empêcher que les populations n’aient une vue claire et globale de leur pauvreté et de la cause de cette pauvreté. Selon lui, les principaux agents de l’impérialisme sont donc ces OSC et les partis formés à partir des regroupements « autour des criminels et des prédateurs de la république ». Soumane Touré dénonce une corruption des OSC par le Lieutenant-colonel Isaac Yacouba Zida et « sa clique » depuis l’insurrection. « Ils déversent d’énormes sommes d’argent dans les OSC pour étouffer le critiques sur les dérives et les frasques de la transition au point de suspendre les émissions interactives des radios. Ils cherchent par la corruption à organiser un semblant de soutien à la transition bâtarde dont les acteurs ont montré leurs insuffisances et leurs limites. Ils en sont arrivés à corrompre les OSC pour manifester en faveur de la dissolution du RSP, leurs corps d’origine, provoquant une fracture non seulement au sein de ce corps, mais aussi et surtout au sein de l’Armée, certains militaires supportant mal que des leurs attirent de la sorte la colère des populaires civiles contre eux », a expliqué Soumane Touré, soulignant être prêt à apporter les preuves devant les tribunaux. « Quand nous, nous disons que c’est un bouc, c’est qu’on a attrapé les testicules », a-t-il dit, en soutien à son affirmation.

Le parti refuse d’être candidat à la présidentielle

Toujours dans la même dynamique, le PITJ estime que l’organisation des scrutins par les OSC à travers la CENI (Commission électorale nationale indépendante) a été catastrophique et que par conséquent, l’institution et ses démembrements ont été corrompus au point d’accepter d’organiser cinq consultations électorales sans fichiers électoraux. De l’avis des responsables du PITJ, l’absence de tout remaniement à la CENI est la preuve qu’elle a accepté les arrangements que le lieutenant-colonel Isaac Yacouba Zida et les partis qui le soutiennent notamment, le MPP lui ont proposés.
Sur ce qu’il a appelé « la trahison de l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014 », Soumane Touré est remonté à l’origine de la limitation des mandants, les différentes étapes qui ont marqué cette question jusqu’à l’insurrection, en passant par la démission de certains leaders du CDP en janvier 2014. « Notre parti et l’Eglise catholique ont été les premiers, seuls, à s’opposer fermement et sans concession au projet de modification de l’article 37. Le reste de la classe politique et la société civile se perdaient et se dispersaient dans les arguments et des arguties juridiques qu’entretenaient des prétendus éminents professeurs de droit constitutionnel tels que LOADA et IBRIGA. Pourtant, il faut le reconnaître, leurs étudiants, les doctorants, les jeunes juristes, les jeunes avocats prenaient le contre-pied de leurs thèses, une façon de les dénoncer poliment. C’est l’apparition du jeune professeur Séni OUEDRAOGO qui a freiné la corruption intellectuelle. Mais cela n’a pas empêché les professeurs LOADA et IBRIGA de proposer aux journées parlementaires du CDP tenues à peine trois semaine avant l’insurrection, le couplage d’un référendum sur la modification de l’article 37 et la tenue de l’élection présidentielle avant l’échéance du mandat présidentiel », a-t-il retracé avant de conclure : « Il y a des gens qui ne connaissent pas la honte ; ils sont nés avant la honte ». Pour lui, Blaise Compaoré, dans sa démission, a ordonné la mise en œuvre de l’article 43 de la Constitution pour respecter celle-ci et satisfaire ainsi la volonté exprimée par les insurgés de voir respecter la loi fondamentale. « En s’insurgeant, les gens ont demandé au Président du Faso Blaise Compaoré, de respecter la Constitution en ne modifiant pas l’article 37. Il a accepté et en démissionnant, il a indexé la Constitution en demandant à tout le monde de la respecter. Pourquoi les gens ont refusé de la respecter ? Pourquoi les gens n’ont pas respecté la Constitution en mettant en application l’article 43 indexé par Blaise Compaoré. Là où on a coupé le doigt à ceux qui ont voulu modifier la Constitution, on devait couper la tête à ceux qui l’ont mise de côté », a illustré en substance Soumane Touré. Selon lui, « Blaise Compaoré a été très responsable », « à la hauteur de ses fonctions de Président du Faso » aux derniers moments, en respectant la Constitution et en tant que Chef de l’Etat, Chef suprême de l’Armée. L’ordre que Blaise Compaoré a donné, certifie-t-il, est valable et toute personne soucieuse de la démocratie, devrait s’inscrire dans cette logique. D’où le refus de son parti à prendre part à la ‘’forfaiture’’ en entrant dans les organes de la transition comme il lui avait été demandé. « Autant je reconnais l’ordre de Blaise Compaoré, autant je ne reconnais pas ce que M’Ba Michel Kafando est en train de faire », a-t-il avoué avant de conclure ici qu’il « a ainsi été instauré un Etat d’exception bâtard et inacceptable ».

En ce qui concerne les « lourdes responsabilités de l’Armée et des forces de sécurité dans le déraillement de notre processus démocratique », M. Touré confie que l’Armée et les forces de sécurité sont à la base de la « situation confuse » et « périlleuse dans laquelle est plongé le pays ». Il indique également que le 1er novembre 2014, l’Armée et les forces de sécurité ont décidé de désobéir au dernier ordre qui leur a été donné par Blaise Compaoré dans ses fonctions de Président du Faso, Chef suprême des Armées.

Quant au « nouveau code électoral qui instaure une crise pré-électorale », il a d’abord rappelé les actes et décisions sous lesquels sont intervenues son adoption et sa promulgation. De son avis, les récentes déclarations de « M’Ba Michel Kafando » qui dit que Roch Marc Christian Kaboré n’est pas concerné par la nouvelle disposition donne raison à ceux qui disent que la nouvelle disposition est une mesure d’exclusion. Son parti, dit-il, rejette cette proposition d’exclusion parce que contraire à la Constitution. Pour lui, on ne peut pas reconnaître qu’il y a des citoyens qui ont commis le crime d’atteinte à la constitution et ne peut les poursuivre. Pour lui, le code nouveau a aggravé la crise et prépare une crise post-électorale.
D’ailleurs, annonce-t-il que son parti ne sera pas candidat à l’élection présidentielle, dénonçant « des élections frauduleuses en perspectives » avec des lendemains difficiles. Comme prémices, les dispositions du nouveau code électoral pour les échéances électorales à venir. Pour lui, ces dispositions sont du subjectivisme.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

.

Messages

  • Je salue ce digne fils du Faso. Il est écoeourant de voir des osc qui sont devenues de véritables caisses de résonance à la sulfureuse LOPEZ. Fortement enfeuillées, ces osc ont perdu la mesure du bon sens et de la raison et se sont plutôt reconverties en anti chambres électoralistes pour des partis politiques. Véritables artisans de la violence et des mensonges à la Tankoano, les responsables de ces osc après avoir trahi les objectifs de leurs associations sont devenus les nouveaux riches. Fort heureusement les populations ont compris la trahison et elles commencent à s’en démarquer. Par exemple le Premier Ministre et son clic ont été induits en erreur par ces osc criminelles et bornées sur la question du RSP pourtant nécessaire à notre pays. Que de centaines de millions dépensés pour organiser des djenjoba monstrueuses (fêtes avec des ripailles et danses) par les osc qui répondent aux désirata des maîtres de la transition.
    Comment comprendre que des hauts responsables politiques font des sorties calamiteuses à travers des déclarations qui sont dangereuses pour la cohésion sociale et nationale sans être entendus par la Gendarmerie ou la Police sur instruction du Ministère de la Sécurité ? C’est la pauvre Ouattara de la NAFA qui est vite malmenée sans aucune preuve.
    Le peuple Burkinabè voit venir les Autorités de la Transition qui ont déjà mis en marche au frais du Prince la machine de dévolution du Pouvoir d’Etat à un parti politique. Que cherchent elles ? Des subsides ou la protection même si la paix sociale va en pâtir ? Il ne faudrait pas chasser le choléra pour installer la peste !

  • M. On vous avait oublié et on s’en portait bien. Vous pensez avoir le monopole de la malcause alors qu’ en vérité on hésite à répondre vu le doute persistant sur votre santé morale et psychologique. Je rappelle simplement que vous avez contribué à enterrer l’affaire Norbert Zongo en participant au gouvernement du protocole suite au drame de Sapouy. Tout cela a duré environ vingt-un (21) mois. Vous avez incapable pire vous avez été un fossoyeur de la justice. Votre incompétence vous disqualifie. Oubliez nous !

  • Touré Soumane devrait avoir le courage comme Blaise de quitter la scène politique. Il s’est tellement opposé à tout et même à lui même et ses convictions. On est fatigué des gens comme ça qui ont participé et crée la faillite de la classe politique qu,il condamne aujourd’hui.
    si il vraiment démocrate il devrait comprendre qu’il doit laisser la place aux jeunes. s’opposer pour s’opposer n’a plus de sens aujourd’hui. C’est une redite sans fin à tous les régimes le même discours. Pourtant on ne l’attend pas quand il reçoit le gombo.
    Tonton laisser les gens travailler vous devez être dégagé et admis à la retraite d’office.
    Ne vous entêter pas comme Blaise, il faut savoir partir sinon vous serez chassé à votre tour.
    Place à la relève pour un Burkina nouveau.

  • J’ai l’impression que ce mafieux sommeille toujours dans son lit. Il n’entend meme pas les sifflements du train du changement qui est passe pourtant pres de chez lui. Il est vraiment en retard sur les realites du Burkina. Ce vieillot devrait peut-etre chercher a prendre une retraite paisible que vouloir faire encore de la politique car l’epoque du tube digestif est passe. Mr Ousmane reveillez vous.

  • Mon Touré tu es simplement aigri. Même si tu prétends être le 1er à denoncer la modification, constatez vous même que vous êtes le dernier à l’arrivée. Vous avez sans doute abandonné la course alors ou vous etiez fatigué. Avons-t-on besoin du 1er ? Ce qui est pire c’est votre incapacité de comprendre les profs que vous traiter de tout. Pourtant entre eux et vous vous etes le n’importe quoi. Si vous avez été le 1er comme vous le prétendez garder votre rang. Cependant le 1er ne m’a du tout convaincu à rejoindre la rue. Pourtant les derniers m’ont convaincu. On comprend votre accharnement contre les autorités et certains resp politique : vous etes perdus et surtout aigri. Enfin entre nous Ousmane on se connait. Tu as toujours pactisé avec le diable pour l’argent . L’occasion est encore là pour toi mais malheureusement ton disque est rayée toute comme ta voix l’est. Sinon la situation te donne l’opportunité de rechauffer ton ARDC car vous n’etes que ça : un opportuniste !!!!

  • Touré c’est propre les OSC roulent en 4/4 et l’argent à flot à Ouaga et le peuple reste toujours mendiants . vous cette loi d’exclusion ratrapera des gens on ne se venge pas de cette maniére.

  • Candidat ou pas, tu n’as ni la caution de 25 millions, ni l’électorat nécessaire. Si tu es logique, ton parti ne doit participer à aucun scrutin organisé par la transition, y compris les législatives et les municipales. Nous avons tous bonne mémoire et on a vu le rôle que Soumane a joué avec son machin dit ARDC contre la tenue de la Conférence nationale souveraine qui nous aurait évité toute cette gabegie. S’il y a des gens qui doivent aller devant les tribunaux, tu ne seras pas épargné. Dans le désir de faire du faux pour lui donner la présidence du PAI au détriment de Philippe Ouedraogo, le régime Compaoré a même falsifié le journal officiel. Rien que ça. Quand on prend de l’âge, la moindre de la décence c’est de se faire discret. Shame on you !

  • de toute façon vous n’alliez pas avoir un seul élu a ces élections et peut être que vous n’avez pas les 25 millions de caution. Vous vous opposez a tout. Foutez nous la paix

  • Soumane TOURE me fait vraiment rire ! J’ai l’impression que tout ce qui est fait par les autres n’est jamais bon. Si tant est qu’il est capable de faire mieux que les autres, pourquoi n’a-t-il pas pu se faire élire même conseiller municipal ? Cela signifie qu’il ne peut pas convaincre son propre village ! Pourquoi alors casser le tympans des gens ? Comme quoi, "ce sont les tonneaux vides qui font plus de bruit".

  • tiôgôrôba lagalagatô,nanimâ,babiè, gnamôgôden,gauloise milâ .En 1998 lorsque BLAISE t’a remis de l’argent pour casser le PAI tu as oublié ça ?.c’est ça un démocrate ? affamé ! fumeur de gauloise aux dents pourries !.

  • Soumane TOURE me fait vraiment rire ! J’ai l’impression que tout ce qui est fait par les autres n’est jamais bon. Si tant est qu’il est capable de faire mieux que les autres, pourquoi n’a-t-il pas pu se faire élire même conseiller municipal ? Cela signifie qu’il ne peut pas convaincre son propre village ! Pourquoi alors casser le tympans des gens ? Comme quoi, "ce sont les tonneaux vides qui font plus de bruit".

  • Soumane TOURE me fait vraiment rire ! J’ai l’impression que tout ce qui est fait par les autres n’est jamais bon. Si tant est qu’il est capable de faire mieux que les autres, pourquoi n’a-t-il pas pu se faire élire même conseiller municipal ? Cela signifie qu’il ne peut pas convaincre son propre village ! Pourquoi alors casser le tympans des gens ? Comme quoi, "ce sont les tonneaux vides qui font plus de bruit".

  • Tout ce que le Tonton a dit n’est pas faux même s’il tergiverse sur la suite qu’il fallait donner au mouvement insurrectionnel d’octobre 2014 et le respect de la constitution du 02 juin 1991 "dixit Blaise COMPAORE"
    Je suis d’accord avec son analyse sur les OSC et leur connexion avec les Chefs de la transition et le MPP. Mais, aussi faut-il bien comprendre que ces OSC "batardes" ne sont que des clubs d’amis formés autour des opportunistes et des éléments du lumpen prolétariat dits artistes sous les cieux du Burkina Faso. En réalité, ce sont des affamés de la rue, des délinquants, des drogués, des prostitués, des désœuvrés et révoltés sociaux, etc. dont les chefs sont exploités par les chefs de la transition et le MPP à coût de milliards pour des actes de brigandage politique : "après ta révolte, ton vote". Les vrais OSC sont connues dans ce pays mais on aime jouer à la politique de l’autruche. Le mieux que l’on puisse dire c’est que la décantation est bien faite et désormais l’action des masses populaires sera plus incisive et précise en terme d’objectifs à atteindre. Chacun rendra compte des actes qu’il pose. A bon entendeur, salut ! ALLONS SEULEMENT

  • Le plaisantin de Soumane Touré est de retour

  • Je propose que Denise Auguste BARRY entende ce monsieur, comme il parle de guerre civil et il semble avoir un contacte avec Blaise, il se peut qu’il est connaissance de quelque chose de ce genre. N’oublions pas que Blaise a été accusé d’en avoir soutenu dans la sous région. Pour le reste de son discours je le trouve truffé d’incohérence : on ne peut pas parler d’insurrection et dire que Blaise a démissionné. Si tu a honte et peur de le dire, on le dira à ta place : le 30 et 31 octobre, Blaise a énervé le peuple qui s’est levé comme un seul homme et l’a chassé et il a fui par un trou de souris, tellement le BF était devenu très petit pour lui. Si tu es garçon demande lui de te raconte sa journée du 31/10/2014. Et puis comment toi qui n’est pas un insurgé peut connaître les aspirations de l’insurrection, on t’a jamais vu à aucune manif contre la modif de l’art 37. C’est déjà très bien que ton parti ne prenne pas par aux élection présidentielle, ça sera encore meilleur si vous élargissez cette décision pour les autres consultations. Je vous assure que le BF ira mieux sans de tels partis bidons qui n’a de militants que son bureau. Tu dis que Blaise a été responsable ; " Responsable" de la trentaine de morts oui ! Tu vois comment tu te contredit, tu dis avoir été contre la modif de l’art 37, quelqu’un s’entête à le faire jusqu’à ce que plus de trente personnes en perdent la vie avant qu’il ne se ravise, et toi tu trouve qu’il a été responsable. J’ai honte qu’un vieux comme toi trouve cela responsable.

  • S’opposer pour s’opposer !!!! S’opposer à tout même à lui-même !!. Le peuple n’a plus besoin de ce genre d’opposition :

  • Bien dit doyen ! au moins vous etes reste lucide, loin des gombotiques danses et autres contorsions des OSC et partis politiques qui surfent sur la xenophobie (Ablasse) et les intimidations (Yamba Malick) pour arriver au pouvoir

  • « Il indique également que le 1er novembre 2014, l’Armée et les forces de sécurité ont décidé de désobéir au dernier ordre qui leur a été donné par Blaise Compaoré dans ses fonctions de Président du Faso, Chef suprême des Armées »
    « Touré, soulignant être prêt à apporter les preuves devant les tribunaux. « Quand nous, nous disons que c’est un bouc, c’est qu’on a attrapé les testicules », va-t-il dit, en soutien à son affirmation »
    Pouvez-vous alors Mr Touré, nous dire donc quel est ce fameux ordre que Blaise aurait donné à l’Armée ?

  • Depuis quand Mr Toure Soumane a contribué à faire quelque chose de bon dans ce pays ? Pour quelques billets de banque ce monsieur est prêt à jouer tous les mauvais rôles .Blaise COMPAORE qui ne s’y est d’ailleurs pas trompé avait recours à lui chaque fois pour la mal cause .Heureusement que personne ne prend au sérieux Mr Toure ,si bien que même quand il dit quelque chose les gens banalisent en disant " bof ,Toure Soumane ce n’est pas la peine Il ne connaît que injurier ,mal parler". Donc Mr Toure vous ne réussirez pas à arrêter la marche triomphale du peuple burkinabé vers la vraie démocratie ,quelques soient les injures et les insanités que vous profèrerez .

  • Fiers de savoir qu’il y a toujours des hommes intègres au Faso ! Si ce n’est pas encore fait tu devrait écrire un livre pour que les jeunes générations s’en inspirent ! Merci Soumane !

  • Après l’insurrection, lui aussi veut toujours faire la politique ? Tonton maintenant c’est la démocratie du peuple et non celle des palais. Politique de Blaise, politique des militaires, politique des osc ,politique des feuillus,politique de x et y, nous allons y mettre fin le 11 octobre prochain et mettre en place notre politique.

  • Sans commentaire ! Il y a des moments ou la vérité sort de la bouche du fou. Malheureusement elle sera considérée comme parole de fou. Mais l’avenir nous révèlera beaucoup. soyons patients.

  • La démence quand tu nous tiens..
    Voila des aigris sociaux qui ne peuvent pas comprendre comment vous pouvez chasser le dictateur blaise et que le pays se porte mieux sans eux.
    alors que leur parti est le plus ancien (mais le moins connu aussi)...
    Pour un vieux, qui insulte "BATARD" , j’avoue que il n’est pas bien éduqué car au Burkina sauf les dessevrés de la rue profère de insanité de ce genre...
    Un conseil : va te reposer ...
    Webmaster, tu comment a ne plus laisser passer mes poste..han ?

  • LA MESSE EST DITE !

    SOUMANE A DIT TOUT HAUT CE QUE LA HAUTE HIÉRARCHIE DE LA GENDARMERIE, DE L’ARMÉE ET DES FORCES PARAMILITAIRES PENSENT DE CETTE TRANSITION ET DES ORGANISATIONS DE STATION-SERVICES CIVILS CORRONPUES POUR DISTRAIRE LA GALERIE PENDANT QUE L’ARGENT ET L’OR DU PEUPLE EST PLANQUÉ.

    LE MOMENT DE SE DIRE LA VÉRITÉ N’EST PLUS TRÈS LOIN...

  • Vieux Père, tu t’es tristement illustré pour chanter que Blaise est bon que Blaise ne tue plus... Tu es dépassé., laisse la place aux jeunes et repose toi. Si en 40 ans de vie politique tu n’as rien apporté à ce pays en dehors de la malcause et de la trahison, ce n’est pas maintenant que tu pourras.

  • Il me fait pitie ce Mr.
    Jamais d’accord pour quelque chose. Toujours oppose a tout.
    Est il psychologiquement normal ?

  • Le "PITJ le plus ancien des partis politiques sur l’échiquier politique national"... et apparament l’un des derniers à nos jours !!!! Les délégués de partis politiques qui assistent à de telle conférence de presse ont du temps à perdre.

  • Sans parti pris j’ai comme l’impression qu’il y a beaucoup de vérités dans les propos de ce monsieur.
    Moi j’ai participé à l’insurrection populaire, mais je ne pense pas qu’on me doit quelque chose en retour ; le butin de cette lutte a été le départ de Blaise COMPAORE, et de façon équitable, tout le monde a eu sa part. Mais force est de reconnaitre que les autorités de la transition sont entrain de commettre des erreurs graves nourries par le fait qu’elles pensent devoir leur statut à des personnes clés.
    ATTENTION ! Personne ne sait de quoi demain sera fait.
    Quand on est objectif dans ses jugements, on ne craint aucun jugement.

  • Eh Eh mon parent tu divagues trop ! c’est toi qui viens maintenant defendre Blaise qui a tout fait pour te zigouiller comme un poulet ! jusrte pour exister ! Qu’as tu reellement dit ici ? Rien, a part le fait qu’on aurait du revoir cette composition de cette CENI, a part ca tu n’a rien dit
    SOME

  • soumane touré fait parti des politiciens qui ont vendu leur âme à blaise compaoré. il doit maintenant se cacher et se faire oublier s’il reste un peu de dignité en lui. mais hélas.

  • J’ai connu ce monsieur quand je faisais la seconde en 1987. Mais j’ai jamais eu autre qualificatif que de dire qu’il toujours été un trouble fête et décide apparemment de le rester à vie

  • Soumane TOURE est très intelligent et est un VRAI Homme de droit. Ce sont des SAGES comme lui dont nous avons besoin et non pas des malpropres comme Salif Simon et Roch. Blaise COMPAORE vous a tout appris, vous tètes aujourd’hui fortuné grâce à lui. Ce qui est sur sur cette terre libre du Burkina vous ne seriez RIEN, tant vous ne lui demanderez pas pardons. Si vous ne le faite pas vous serez pendu par les pieds. Ce n’est pas un sort c’est la vérité.

  • Quand est-ce que ce vieux con va apprendre a s’ assagir un peu ? Son verbe haut et volontiers injurieux m’ a toujours sonne faux. Toure Soumane, tu es malhomnnete. Heureusement que personne ne t’ ecoute plus depuis avril 1984 avec le TPR de Saye Zerbo ou tu t’ ; es conduit en veritable CDR terroriste. Heureusement aussi que Tom Sank a compris que s ’ il ne mettait pas votre parti epouvantable la a cote, le PAI(Pistolet Automatique Ideologique), le seul parti qui a collabore avec tous les pouvoirs en Haute Volta et au Burkina, la revolution n’ allait pas decoller. La VOLTEC a ete assiegee, la Mairie de Ouaga vandalisee et comble, cet aveugle qui bigle mal voulait meme le secretariat des cdr. Vous voeyz que notre aveugle avait vu deja la route de la Presidence du Faso. Un terroriste comme ca a la tete de ce pays, mais moi j’ allais emigrer au Cambodge.

  • Touré Soumane n’a pas les 25 000 000 FCFA pour la caution. C’est pourquoi il ne veut pas participer à l’élection présidentielle. On a vu aussi comment il a voulu voler le PAI avec le soutien de son ami Blaise Compaoré. Il se croit plus intelligent alors qu’il est plus proche de la sénilité qu’autre chose.

  • Si Soumane ne prend pas le contre pied de la tendance générale comment peut il se faire entendre. C’est une stratégie bien connue chez les extrémistes ! Encore que lui il n’a pas de chances.Même moi qui suis jeune sais la merde qu’il a semé sous la révolution de Thomas sankara. Le licenciement des instituteurs s’est fait par un ministre PAI . Ces gens là ne sont pas loin de Pol pote du Cambodge. Honte à Soumane et son parti moribond

  • Voila un has been !!! Vieux père va te reposer

  • Voila un has been !!! Vieux père va te reposer

  • Je saisis l,occasion pour rendre hommage à Mr T.Soumane pour son courage en ce moment précis de la vie politique tourmentee du Burkina.En effet,Mr Touré petri d,experience denonce les tares de cette nouvelle race des Burkinabè ;des colonels illuminés avec ses obscures officines OCS affidées au service des partis mafieux insensibles au cri de detresse d,un probable nauffrage de notre pays.Quand Soumane anticipe"crise pé-electorle"il ne dit que de la verité pour peu que l,on prenne le temps de reflechir.La demission du président Compaore est a saluer car l,homme s,est plié à la volonté populaire et pourtant rien ne l,obligeait l,aricle 37etant retiré mais c,est avec un sens elévé d,homme d,état qu,il démissionna pour préserver la république or,cette meme république n,a pas survecu à la tentation subversive et de l,armée et de la société civile à cause de l,immaturité de la classe politique.Aussitot l,état d,exception est consommée car,la charte n,engage pas le peuple c,est un arrangement entre copains.pire,elle est au dessus de la constitution.Une situation confuse avec une charte batarde qui, elle meme a été torpiée dès que les organes de la transition sont installés.Conclusion:Au regard de ce que le doyen Soumane vient d,enumerer le mois de septembre et peut etre au dela nous réserve des moments difficiles si on n,anticipe pas les solutions idoines en amont.

  • Monsieur SOUMANE TOURE a t-il contribué à la démocratie au BURKINA ?Voila un sujet de réflexion qui pourrait intéresser les étudiants en manque de sérieux thèmes de recherche de mémoire.
    J’ai eu honte, très très très ............honte de lire cet homme,.Ma honte est grande mais ce monsieur, soit il a un plomb qui est grillé si tel est le cas, il est excusable, soit il a honte de son histoire passée et faite de sordides compromissions bassement matérielles et pour ça on peut le comprendre, soit il a célébré les funérailles de la honte dans sa famille et dans son village et il veut étendre ces funérailles là à l’échelle nationale.J ’ai honte de savoir que Thomas SANKARA , notre héros d’Afrique, a eu un temps soit peu à collaborer avec un tel ga ; j’ai honte de la honte éhontée de tonton SOU...............MA..................ne

  • Monsieur SOUMANE TOURE a t-il contribué à la démocratie au BURKINA ?Voila un sujet de réflexion qui pourrait intéresser les étudiants en manque de sérieux thèmes de recherche de mémoire.
    J’ai eu honte, très très très ............honte de lire cet homme,.Ma honte est grande mais ce monsieur, soit il a un plomb qui est grillé si tel est le cas, il est excusable, soit il a honte de son histoire passée et faite de sordides compromissions bassement matérielles et pour ça on peut le comprendre, soit il a célébré les funérailles de la honte dans sa famille et dans son village et il veut étendre ces funérailles là à l’échelle nationale.J ’ai honte de savoir que Thomas SANKARA , notre héros d’Afrique, a eu un temps soit peu à collaborer avec un tel ga ; j’ai honte de la honte éhontée de tonton SOU...............MA..................ne

  • Merci pour ton éclairage à la jeune génération montante.

  • Koro Toure,il est grand temps que vous soyez animer d une sagesse. A votre age c est pas poli d unsulter la transition de batarde, alors que vous avez animer Durant toute votre longue vie en nous manipulant. Du Lycee Ouezzin Coulibaly a nos jours vous etes rester le meme sans nous apporter la paix , l amour entre les fils du pays tant que vos interets egoistes ne sont pas inassouvis. Les manoeuvres d antan de la CSV(Conferderation Syndicale Voltaique) a l epoque monopoliser pour ensuite instrumentaliser au profit de votre parti d anta lugubre le PAI. Qu eest ce parti a construit au depuis sa creation a nos jours ? Aabsolument rien. Nous pomper l air avec les mots d ordre d interminable greves depuis des generations en generations pour le Califat des Pseu-do intellectuels qui nous gouvernent sans ressoudre les besoins elemnetaires du peuple que vous utilser toujours dans vos Languages doctrinaires.Quel peuple avez vous roulez pour ? Ce n est pas ce peuple que vous avez trahi pendant 27ans en le substituant avec unregime dictatoriale que vous jeter des louanges pour son President. Sankara vous l avez deja oublier vos maneges contre lui ? Vous etes aussi responsables de ce qui passe aujourdhui au Faso.

    Cessez d etre eternel trouble fete qui a fait la pluie et le beau temps dans ce pays ou l analphabetisme est exploiter les memes politicards de grands discours de gala.

    Il est grand temps que vous rengainer vos tirs maladroits a cette traanstion qqui nous a fait echapper le graand carnage de Rome.

  • Eh le vieux ! Tu es encore là ? Dit plutôt que tu n’as pas 25 briques pour ta caution au lieux de dire que tu ne vas pas te présenter ! Bon débarras et bonne mort politique à toi ooh !

  • Voici une realité objective qui au lendemain de l’insurection aurait conduit Mr TOURE sur un poduim pout le luncher par ce que dira t on qu’il nest pas avec le peuple.
    Aujourd’hui force est de reconnaitre que les langues se denouent malgré les menaces de certaines osc...
    La constitution jamais n’a été dissoute, alors pourquoi ne pas suivre les lois de celle-ci ?
    Depuis 1997 la constitution subit des modifications, le peuple est berné, maintenant pour un oui ou un non on fait appel aux ZORRO de tout accabit pour contre dire la verité vraie au profit de ceux qui les payent.
    ce que Mr SOUMANE vient dire n’est pas un fait inconnu. Seulement nous refusons tous d’admettre les faits par ce que c’est le moment d’assouvir sa cupidité que d’accepter conduire le peuple sur la voie du dialogue et du pardon. Taxons SOUMANE de vieux ou de ce que nous voulons mais, la verité est là . fermons les yeux par ce que c’est un lenga que nous voulons et laissons faire, alors on comprendra que le peuple est conscient et sait ce qu’il veut. il a dit : BLAISE NE MODIFIE PAS ET DEHORS, MAIS IL N’A PAS DIT A VOUS AUSSI DE LE FAIRE. DONC LAISSER LA TELLE.
    Je crois que votre rôle c’est la reconcilliation et l’organisation des elections et non des modifications ou des remplacements. Croyez vous vraiment qu’en allant a la 5ème republique il y aura un changement de comportement ? Où est la pluie ? Mon peuple a faim.

  • Voici des gens qui obligent les autres à réagir. Ce monsieur n’a jamais puis convaincre les électeurs encore moins être député. Tant il est discourtois, tant il rêve du pouvoir.

    Les bons démocrates opèrent l’alternance à la tête de leur parti, ce type est inamovible dans son parti.

    La transition a besoin d’être accompagnée jusqu’aux élections d’octobre 2015. Elle n’a pas besoin de trouble-fête ni de fous politiques.
    Si ce type pouvait se garder de l’usage de certains propos d’ailleurs qui le caractérisent et le révèlent timidement à la jeune génération consciente.
    En politique, on ne s’oppose pas indéfiniment, sinon on devient un danger, voire un obstacle pour tout changement.

    Alors, prenez votre retraite politique svp, et peut être vous réussirez cette nouvelle vie, ainsi vos petits enfants la chance d’être moins indexés.

  • Est-ce que Mon Prof. de Philosophie Idrissa Touré , le frère de Soumane est-il toujours la ?
    Merci pour votre aide.

  • mon cher Soumane
    Tout jeune, tu étais notre référence car à la CSV tu étais considéré comme une valeur sûre de notre pays. Devenu politicien, tu est l’homme le plus ridicule de la planète. Rappelle toi qu’en 1991, tu étais le principal responsable de l’ARDC, qui a refusé la conférence nationale qui nous aurait évité le pouvoir à vie que Blaise voulait nous imposer. Si le PAI est dans cette situation à qui la responsabilité ?. Il ya à peine une année , le front républicain a été créé, pourquoi faire, si ce n’est que permettre à Blaise de modifier la constitution ? ON te demande une seule chose accepte que tu as joué et perdu et tire en les conséquences. Sauf ton respect, tu ne plus le genre d’homme à nous donner des leçons. Tu l’as bien compris seuls les analphabètes choisiront ton bulletin

  • Mr Touré comment un personne responsable de surcroit un grand père (aux cheveux blancs et barbe blanche) peut-elle insulter "bâtard" devant la presse ? Quelle leçon de morale cette personne peut-elle donner à son petit fils ?.
    Il y a des personnes qui n’ont aucune morale. Tout homme responsable rempli de sagesse et d’humilité doit avoir de la retenue dans ses propos.

    Mr Touré vous n’êtes pas un modèle pour la jeunesse. Vos impulsions vous guident si bien que vous délirez. Je suis désolé qu’un adulte de votre âge se donne à ce spectacle cynique.

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    ACHILLE TAPSOBA
    Partisan inconditionnel de l’Alternance

  • Soumane TOURE sait qu’il est homme fini politiquement,c’est la raison pour laquelle il se comporte ainsi.De toute façon le changement est intervenu le 31/10/2014 au Burkina Faso.Il est irreversible.Le Burkina avance et les politiciens de la vieille garde comme TOURE ne retrouve plus.C’est normal

  • Voici des pauvres types qui n’ont encore rien compris de la politique. Des gens incapables de mobiliser une seule mouche, mais qui veulent se faire important. Tout le monde au Burkina connait cet hommes, qui de fois, on a à se demander réellement, s’il sait ce lui-même il veut. Tout le Burkina vous connait Mr Soumane, dite nous réellement votre poids dans l’échiquier électoral ? Combien de Burkinabés vous pouvez mobiliser derrière vous ? Si tel était le cas, vous seriez un grand de la scène politique plus que ceux que vous insultez sans aucun respect pour leur personne, comme un enfant qui n’a pas reçu d’éducation. Vous à votre âge vous-vous permettez des comportements et insultes comme ça ??? C’est pitoyable ! Quel exemple voulez-vous donner aux jeunes et à vos enfants ??? Toi qui ne connais pas ce qui veut dire honte, le serviteur de Blaise devant le peuple ! A mon avis, il faut comprendre ce Mr, car c’est tout l’homme Touré comme ça, qui a toujours cherché à attirer les attentions sur lui. Et si on était en périodes d’exceptions, l’homme serait arrêté, et on aurait partout crié « Soumane a été arrêté… Soumane a été arrêté… » Et il en tirait ainsi gloire et honneur. Voilà tout l’homme. C’est minable et pitoyable ! Mr Touré, si vous ne vous présente pas, c’est parce que vous savez ce qui vous attend. Même pas 1% de voix. Et vous êtes un homme Mr Touré, alors relevez le défi !

  • Lorsque blaise voulait tripatouiller cette même constitution, tu l’as encouragé. Acceptes donc les conséquences de ce que votre forfaiture. Vieux Touré repose en paix

  • C’est tout ce que ce monsieur sait faire. Sortir de temps en tant comme un chien enragé, mordre à pleines dents quelques jambes et retourner se coucher en chien de faïence.

  • Mr. Soumane TOURE ne peut pas aujourd’hui tire sur la Transition. Rappellons nous un peu de l’histoire politique de la Haute Volta au Burkina d’aujourd’hui. Quel a ete le role de Soumane TOURE dans les differents gouvernements et regimes. Ce monsieur est en perte de vitesse et devient de plus en plus virulent dans ses propos car il n’a plus les moyens pour faire sa politique. Disons tout bas ce qu’il cahe : il n’est plus consulte. C’est normal car le monde evolue et la jeunesse veut prouver ce dont elle est capable. Soumane TOURE est vieux avec un raisonnement depasse. Qu’il se taise et laisser les jeunes de son parti emerger. les Soumane TOURE ont fait et defait des regimes.Au moment ou eux ils faisaient la politique, il y avait peu de personnes qui s’interessaient a la politique. Aujourd’hui, le paysage politique s’est diversifie avec beaucoup d’acteurs. Un combattant qui tire l’arme lourdre sur une ambulance, n’est pas un bon soldat. C’est un carrant. le droit international humanitaire est enseigne dans les ecoles et centres de formation de notre armee. C’est ce qui a rendu possible l’insurrection des 30 et 31 Octobre 2015.
    ces vieux politiciens doivent jeter l’eponge et laisser la place aux jeunes. je tire mon chapeau a l’honneur du professeur Laurent BADO pour sa clairvoyance. J’ose meme dire que la sortie de Mr. Soumane TOURE est hazardeuse et l’ecartera definitivement de la scene politique.

  • La vérité rougit les yeux mais ne les casse pas. Ce que SOUMANE TOURE a dit est malheureusement la triste réalité. Aujourd’hui, le peuple à compris que les OSC et consorts sont entrain de s’enrichir sauvagement sur son dos et actuellement on ne peut plus le mobiliser pour quoi que ce soit . Et l’exemple le plus palpant a été l’organisation de la journée nationale d’hommage aux martyres , où il y ’a plus d’officiel que de populations.Timide mobilisation également du coté du cimetière de gounghin. Le rapport de force est entrain de s’équilibrer et il faudra en tenir compte. Un homme averti en vaut deux. Prenez en compte les observations de SOUMANE.

  • Malgré ton age tu n’a jamais été utile pour ton pays et au lieu de chercher la paix de l’âme tu continu de t’égarer ! que Dieu te touche le cœur avant ta mort sinon tu fera parti de ceux qui perdrons la terre et le ciel ! Monsieur Soumane , ton parti existe depuis quand ? et pourquoi des parti naissent aujourd’hui grandisse et le tien peine à retrouver l’équilibre ? posez-toi d’abord cette question si tu es vraiment intelligent comme tu le pense ! C’est parce que tu es nul avec un passé sale et lourd, que politiquement tu es mort le jour même de la naissance de ton parti et tous ceux qui cautionne vos analyses sont des aigris comme toi ! Une insurrection trahi , tu n’a pas honte avec ces déclaration ? tu as trahi tous le monde dans ce pays mais on t’accepte toujours sans te traiter de bâtard ! tu es contre la transition simplement parce ce que tu es mauvais mesquin et jaloux mais sache qu’un nul comme toi ne peux stopper la marche du peuple vers un changement réel ! C’est pas la faute à quelqu’un si tu n’a la caution pour te présenter !!! vive la transition ! vive le nouveau code électoral ! a bas les ennemis du peuple !!!!

  • En attendant de revenir dans un article plus détaillé sur la conférence de presse de M. Soumane TOURE, webmaster, laisse passer cet extrait d’un article publié le 04 novembre 2014.
    « Le plus difficile aujourd’hui, c’est comment les différentes composantes des forces vives dont les efforts conjugués ont permis de réaliser cet exploit inédit … vont s’organiser pour la gestion de l’après Compaoré. Mais bien avant cela, il fallait d’abord s’occuper de la question sécuritaire et des risques de chaos total généralisé consécutif au départ précipité, qu’en vérité très peu attendaient de sitôt, du président Compaoré… Le plus urgent donc, assurer la sécurité des personnes et des biens, éviter l’aggravation de la crise pouvant conduire à l’enlisement. C’est ce qui justifie le cri de cœur, l’appel des forces vives à l’armée pour qu’elle prenne ses responsabilités. Cependant, on constate qu’il y a un glissement à présenter les choses comme si l’armée s’était autosaisie de la chose ; ce n’est pas exact. Nous avons tous vu le monde fou qui clamait le nom du Général Lougué à la place de la Nation. Nous n’y avons pas entendu ce monde scander le nom d’un civil. Lougué n’est pas un civil, mais un militaire à la retraite. Par la suite, c’est ce même monde à la place de la Nation qui, à défaut de Lougué, a accueilli avec clameur la proclamation du Lieutenant-colonel Zida. Que le calme et la sérénité semblent revenir et que l’on demande à l’armée de passer la direction de la transition aux civils, soit. Mais de grâce, ne présentons pas les choses comme si l’armée a, de façon opportuniste, fait irruption pour se saisir du pouvoir suite au succès de la révolte populaire. Le communiqué No 5 du 2 novembre 2014 lu par le Colonel Auguste Denise Bambara rétablit les faits dans leur contexte : « Nous voulons rappeler que si les forces vives pensent s’être trompées, il est encore temps de revenir nous voir, pas par la rue, mais plutôt par la voie empruntée antérieurement notamment la concertation ; l’armée se retirerait alors et laisserait ceux qui pensent à cette étape, être à même de faire sortir notre pays de la situation difficile actuelle. Les enjeux actuels dépassent les simples questions d’ego et d’intérêt individuels des uns et des autres ».
    … Dans la situation chaotique ou chaque seconde conduisait le pays vers une totale déflagration, qui d’autre que l’armée pouvait prendre ses responsabilités ? Ne serait-ce que comme mesure conservatoire et de façon temporaire.
    Dans la zone de haute turbulence que nous traversons, une vigilance extrême doit être de mise, pour déjouer les pièges et autres mauvais coups de ’sous-marins’ et autres pêcheurs en eau trouble. J’ai un fort sentiment que les épisodes Sara Sérémé et Kouamé Lougué à la télévision nationale font partie de ces pièges dont l’objectif visé n’est autre que de semer la zizanie, la suspicion et la discorde au sein des politiques et des forces armés. Autrement, d’où vient que pendant que des concertations sont en cours entre les acteurs politiques, et qu’elles sont en vue avec les autres acteurs et l’armée, un groupe de manifestants exige la démission immédiate du colonel Zida et encourage (conduisent de force) Sara Sérémé à a la TNB afin de l’obliger a s’autoproclame présidente de la Transition ? Cette stratégie de semer et d’entretenir la confusion est la même qui est utilisée pour diviser les OSC à travers les reproches et autres accusations à l’encontre de certaines OSC. Autant des bandes de pilleurs organisés écumaient Ouagadougou et les autres villes du pays pendant que les forces vives conscientes étaient préoccupées par la question de la gestion de l’après Blaise Compaoré, autant il y a des groupes organisés (pris de cours par la tournure des évènements eux aussi) pour profiter de la situation volatile pour créer davantage de confusion pour des motifs qu’eux seuls connaissent ». L’interpellation du General Zagre par M. Soumane TOURE me rappelle ce qu’avait fait Me Hermann YAMEOGO a l’endroit du président COMPAORE (en lui rappelant les moyens de répression a sa disposition pour mater les mouvements de protestation)
    ATTENTION ET VIGILANCE NOUS TOUS !

  • Koro Yalmayele a dit la verite. Toure Soumane a perdu sa fille brutalement et il n’a pas verser une goute de larmes. Il a perdu sa jolie femme- la, et il n’ a meme pas fait une grimace de douleur visible. Je ne dis pas que ca ne lui a pas fait mal mais un tel monsieur, il faut se mefier de lui. Le gouvernement qui fait de jeunes diplomes mais sans l’ experience de la lutte va mordre le carreau. C’est suir que Toure Soumane leur a pose un bon piege. Moi je crois qu’ il fallait raidir la nuque et faire comme si on avait rien entendu. Mais ces reactions du tic au tac comme ca, qui gagne dans ca ? C’est Toure Soumane. Vous verrez comment il va faire judo a la transition. Le gars est trop malin. Il a enceinte sa femme alors qu’ il etait dans la clandestinite sous Saye Zerbo/Nezien Badembie. Il venait chez lui a domicile a Wemtenga habille en haillons , faire du halagaribou avec un anapamoore et un baton comme un aveugle. La femme ouvrait la porte, le garibou rentrait manger autre chose que du riz mort hier. C’est quand le ventre de sa femme a commence a etre lisse alors que c’ est une femme dagari qui a la jupe bien attachee que les Nezien- la ont commence a comprendre que le monsieur est toujours au pays et ont du pousser leur recherche fort fort. Quand il a su qu’ on allait l’ epingler, il est parti se rendre dans la famille de l’ Oncle de Nezien. Chez les Gourounsi, si tu te demandes la protection des oncles de ton ennemi, il ne peut plus te toucher. Or Nezien avait jurer de tuer Toure Soumane qui l’ empechait de gouverner. Certains disent que comme il a desobei a ses oncles Noklobi, c’est pourquoi il s’ est maudit aussi. Ce meme monsieur avait dit que sous le CNR il y avait des milliards qu’on detournait. Il avait raison parce que le CNR pompait 2 milliards a la CNSS pour les multiples investissements. Techniquement, c’ etait des detournements puisque l’ argent de la caisse etait pour les travailleurs et Toure Soumane etait membre du Conseil d’ administration de la CNSS. Donc il avait raison. Vous allez voir. Il va judoter les jeunes Zida- la ils vont comprendre.

  • Juste une précision :

    Trouble fête professionnel, oui. Éternel opposant à tout et à tous, oui.

    Mais pas parce qu’ils est fou ou excité ou quoi que ce soit de ce genre. Au contraire, il est très réfléchi et malin et a des capacités d’analyse et d’expression au dessus de la moyenne. Il a toujours su se faire remarquer par ceux au pouvoir en les attaquant et les provoquant pour ensuite se vendre assez cher à ces mêmes personnes. Il devenait alors leur "grenadier-voltigeur" en retournant sa "malcause" contre les opposants à ses nouveaux alliés. Il n’est pas exclu qu’il ait voulu faire le même jeu avec la transition.

    Le plus dangereux chez ce monsieur, c’est sa capacité à masquer ses retournements de veste et d’alliances derrière des analyses politiques et idéologiques qui pourraient convaincre les non avertis tellement sa rhétorique est bien construite. Il n’y a pas à dire, dans ce pays, il n’y a pas meilleurs formateurs syndicaux et politiques que l’ANEB et le PAI de l’époque (le PCRV est sensé ne pas exister !).

    Maintenant, même si ses propos ont clairement et nommément accusé et agressé des gens, et qu’il doit en répondre, il va en profiter pour se poser en victime persécutée. Vraiment dangereux, ce type... Heureusement que son age lui désigne la porte de sortie.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés