Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si tu veux aller vite, marche seul mais si tu veux aller loin, marchons ensemble.Proverbe Africain» 

Saran séré Sérémé dans le Bam : « Nous ne sommes pas friands des promesses oisives, fallacieuses et politiciennes »

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 9 juin 2015 à 02h33min
Saran séré Sérémé dans le Bam : « Nous ne sommes pas friands des promesses oisives, fallacieuses et politiciennes »

Le parti du cheval blanc continue sa chevauchée à la rencontre de ses militants de la province du Bam. De Rouko à Kongoussi où a eu lieu le grand meeting, Saran Séré Sérémé et sa délégation ont été fort acclamées par les jeunes et les femmes. A l’instar des provinces précédemment visitées, la Yennenga du pays San est allée porter le message du développement équitable et harmonieux en attendant l’échéance électorale. C’était le dimanche 31 mai 2015.

A un peu plus de quatre mois de la présidentielle et des législatives, les partis politiques passent en revue les troupes. La répétition est pédagogique et nul candidat pour Kossyam ne se lasse de partager son projet de société aux populations. Et comme toujours, celles-ci se mobilisent en attendant d’être grand juge au soir du 11 octobre prochain. Le parti pour le développement et le changement (PDC), lui, était dans le Bam dans la région du Centre-Nord.De la commune de Rouko en passant par celle de Sabcé jusqu’à celle de Kongoussi où a eu lieu le grand meeting, Saran Séré Sérémé et sa délégation ont été une fois de plus très honorées.

L’opération d’inscription sur les listes a pris fin le 18 mai dernier. C’est à présent dans les urnes que le véritable changement tant réclamé par les populations devra s’opérer. Et les structures du PDC, à en croire la présidente du parti, exhortent les militants « à jouer leur rôle citoyen ». Un acte qui sera décisif pour l’avènement du « développement harmonieux et équitable ». Une femme, aussi audacieuse soit-elle, pourra t’elle vaincre des hommes jugés phallocrates sous d’autres cieux ? Pour sûr, les militants de Kongoussi de par leur mobilisation au meeting semblent confiants quant à l’issue des élections d’octobre prochain. Et qui dit présidentielle, dit préoccupations des populations et très souvent beau discours des politiciens. Mais pour Saran Séré Sérémé, le parti pour le développement et le progrès n’est pas « friands des promesses oisives, fallacieuses et politiciennes ». Mais en attendant, les jeunes, les femmes et les anciens ont demandé à la présidente de ne pas les oublier, une fois au pouvoir.

Avant d’arriver à Kongoussi, la délégation du PDC a fait une escale à Rouko où elle a rendu une visite de courtoisie au chef avant d’organiser une Assemblée générale. Peu après, c’était au tour du chef de canton de Sabcé d’accueillir la délégation. Là, une autre assemblée impromptue s’est tenue sur la place du marché, du fait de la fête des mères que célébraient les femmes de la localité. La mobilisation était une fois de plus au rendez-vous.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Paul Kaba Thiéba démissionne après trois ans à la primature
Programme d’urgence pour le Sahel : Une extension dans les régions de l’Est, de la Boucle du Mouhoun et du Centre-Est
Etat major général des armées : En attendant la prise de commandement de Moïse Minoungou...
Situation nationale : « Il faut considérer les évènements de Yirgou comme un piège des terroristes », dixit Moussa Traoré de la majorité présidentielle
Bala Alassane Sakandé à propos du Drame de Yirgou : « Ce qui s’est passé n’honore pas le Burkina. Pas du tout »
Vœux de nouvel an : Le président de l’ADF-RDA communie avec « ses troupes »
Situation sécuritaire : L’état d’urgence prorogé de six mois
Sondage en ligne sur le bilan de l’an 3 du pouvoir MPP : A vos claviers !
Etat-major général des armées : Moïse Minoungou, le nouveau chef
Patrimoine de l’Etat : Des comptables des matières à l’école du guide sur la gestion des bâtiments de l’Etat
Assemblée nationale : La prorogation de l’état d’urgence au menu d’une session extraordinaire
Assemblée nationale : Discours du président Alassane Bala Sakandé à l’ouverture de la session spéciale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés