Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

dimanche 24 mai 2015 à 06h10min

Le président du Faso a tenu une rencontre d’informations et d’échanges avec les chefs de missions diplomatiques et les représentants des organisations internationales et interafricaines dans la soirée du 22 mai 2015 à Kosyam. Michel Kafando et ses invités ont échangé autour des « grandes questions » de la transition devant aboutir à l’organisation des élections le 11 octobre. Les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales et interafricaines ont réaffirmé leurs disponibilité à accompagner le Burkina Faso à relever les défis « inhérents à toutes les situations post-révolution ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

La rencontre a duré plus d’une heure. Pour le président du Faso, c’était une occasion unique de rencontrer l’ensemble des ambassadeurs résidents et non, et les représentants des organisations internationales pour aborder les questions d’actualité.
Après six mois aux commandes de l’Etat, le président Kafando et son équipe ont « essayé de faire le maximum » selon le mandant qui leur avait été donné « par le peuple ».

L’hôte du jour a rappelé à ses invités que la feuille de route de la transition consistait à aller à l’essentiel concernant l’organisation d’élections, mais aussi à voir les secteurs dans lesquels les changements pouvaient avoir lieu, selon la volonté populaire.
Sur les arrestations. « Tout ce monde qui est sorti les 30 et 31 octobre 2014, c’était pour exprimer un désir d’avoir au Burkina Faso une justice sociale. On ne peut pas prétendre à l’égalité, c’est une question de nature, mais on peut au moins instaurer une justice sociale, ne serait-ce qu’en faisant comprendre à ceux qui ont commis des malversations avec les deniers publics doivent en répondre devant la Justice », a dit le président aux ambassadeurs et représentants d’organisation internationale et interafricaines.

Il a par ailleurs insisté sur le fait que ces arrestations soient loin d’être politiques et n’ont aucun lien avec le nouveau code électoral. « Si c’était des arrestations politiques, quand nous sommes venus au pouvoir, dès le lendemain, nous allions commencer à arrêter tout le monde. Ce ne sont pas des arrestations politiques, il y a une malheureuse coïncidence avec le vote du code électoral. C’est après des audits, et je vous prie de me croire, que ces arrestations ne sont pas faites dans la légèreté. Les personnes inquiétées ont 45 jours pour se justifier, la transition respectent les normes démocratiques ».
A propos du nouveau code électoral. Une fois de plus, les ambassadeurs et représentants des organisations ont été informés sur la logique qui a prévalu à l’adoption du nouveau code électoral. « Lorsqu’on a affaire à un changement de cette nature, à une rupture insurrectionnelle, il vous est difficile de ne pas tenir compte de la volonté de ce peuple qui s’est mis en insurrection » ainsi donc, selon Michel Kafando, lui et ses équipes pensent avoir eu la sagesse de comprendre qu’il faut mettre de côté des dignitaires de l’ancien régime qui ont poussé à bout l’adoption de ce fameux article 37 qui devait proroger le pouvoir de l’ancien président. « Tous ceux-là qui n’ont pas compris que le peuple, après 5 marches successives à Ouagadougou, la dernière ayant mobilisé plus d’un million et demi de personnes pour dire Non, tous ceux-là qui n’ont pas eu la sagesse de comprendre qu’il faut respecter le peuple, il est difficile que ces personnes reviennent dire allègrement que parce qu’ils sont libres, ils vont encore aller aux élections. Du point de vue logique et de la justice, il faut comprendre ».

Du reste, le président estime que les autorités ont été tolérantes, parce que, l’a-t-il rappelé, contrairement à ce qui se passe ailleurs, l’ancienne majorité continue de mener des activités politiques sans être inquiétée. « Le CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès, Ndlr.), parti de l’ancien régime est libre de ses mouvements, a même tenu un congrès ».
Le président Kafando a aussi informé ses invités des programmes mis en œuvre par le gouvernement pour les jeunes, « fer de lance de l’insurrection » et pour les femmes.

Un tête- à- tête entre le Président du Faso et le Corps diplomatique

Le corps diplomatique par la voie de son représentant a relevé avec satisfaction les efforts que l’ensemble des organes de la transition « ne cessent de déployer afin de relever les défis inhérents à toutes les situations post-révolution ». L’ambassadeur du Tchad, Mbatna Bandjang a ainsi rassuré du « soutien moral, politique et financier » que leurs pays respectifs mettront à la disposition du Burkina pour mener à terme l’organisation des élections, étape ultime de la transition.
Après avoir planté le décor, le président a prié les journalistes de se retirer pour un « tête-à-tête » avec ses invités.

Environ une demi-heure d’échanges. A la fin, le représentant des organisations internationales et sous régionales, Pascal Karorero, a également rassuré du soutien des organisations internationales et sous régionales pour « l’aboutissement heureux de la transition avec l’organisation des élections dans un climat apaisé et la poursuite du développement du pays ». Le représentant résident du système des Nations unies a apprécié la tenue de la rencontre a nom de ses pairs.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2015 à 11:40, par TOUBE
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    Une très belle et intelligible initiative de la part du Président. Mais, je crois qu’il faut que le Peuple décide encore par la voie des urnes de sanctionner les anciens dignitaires. La justice sociale serait mise en mal si on décide de les écarter par un code électoral. On devrait plutôt les écarter par la voie judiciaire. S’ils ont commis des crimes, qu’ils répondent de cela. Parce que dire qu’ils ont soutenu la modification de l’article 37 et que ce soutien a conduit à l’insurrection reste un jugement ou un point de vu subjectif. Qui a soutenu, quel est l’impact de son soutien ou quelle est la part explicative de ce soutien dans les événements des 30 et 31 octobre 2014.
    Dans ce cas de figure, il est plus sage de mettre de côtés nos sentiments. Une exclusion va créer plus de problèmes, certainement plus graves que ce que nous avons vécu en octobre dernier.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2015 à 14:00, par tengen-biga
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    Au nom du droit des Peuples à disposer d’eux-mêmes, nous soutenons l’initiative du Président Kafando. Le CNT, émanation du peuple dans son entièreté, est une entité légitime et légale. Mieux elle est démocratique et consensuelle. Le CNT a fondé sur son action sur l’insurrection populaire que nul ne peut remettre en cause. Le code électoral qu’il a voté répond donc aux meilleurs critères. Mieux le code électoral est un jalon posé pour les générations futures. Enfin , l’intérêt supérieur du pays est au dessus des intérêts de quelques individus, aussi puissants et importants soient-ils. Président, nous te soutenons dans cette initiative.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2015 à 17:32
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    Des qu’il faut rassurer c est que quelque chose ne va pas.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2015 à 18:01
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    Monsieur Kafando, vous insultez le peuple quand vous parlez de ’’peuple’’, non je n’ai pas été a l’école sinon se hasarder a parler du peuple alors que vous savez bien que c’est parce que vous voulez que le peuple vous suive comme du bétail que vous voulez décider a sa place. Ensuite, vous parlez de tolérance, attends, je rêve ou quoi. Les élections, ne vous trompez pas, seront inclusives car si vous pensez que les autres sont vomis (malgré les arrestations et intimidations) laissez le peuple choisir librement au lieu de les obliger a voter MPP. Vous dites qu’ici ceux de l’ancien parti sont libres. En Cote d’Ivoire également ils sont libres et vont participer aux élections ceux qui ont tue plus de 3000 personnes. Au Niger personne n’a ete exclus. Monsieur Kafando, avec humilité, lucidité et discernement, reconnaissez que les arrestations sont liées au code électoral. C’est tout même si on vous sait impuissant devant les instigateurs de ces actes. Dites nous monsieur le président ce que vous faites milliards de vos collaborateurs si vous êtes déterminés a tourner la page en devenant un soldat de la lutte des classes, cette pensee qui vous a fait fuir le Burkina et qui a oppose les burkinabe. Je demande aux responsables de rester lucides car le pays va mal deja et certains qui roulent sur or sont en train de faire le lit du bordel au Burkina. Pour finir il faut preserver les acquis économiques, sociaux et diplomatiques du système Compaore au lieu de vouloir déconstruire tout au risque de créer ce bigbang qui va désagréger notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2015 à 19:49, par Aldo
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    Réponse au deuxième internaute : en RCI, l’ancien président et un de ses ministres sont à la CPI. Une vie humaine, supprimée par l’entêtement d’un groupe assoiffé de pouvoir, est une vie humaine supprimée, peu importe le nombre. Il y a longtemps que le bétail (électoral), parlant du pauvre peuple, a été conçu et vous connaissez les géniteurs. Si vous avez eu la chance de n’avoir perdu aucun de vos proches les 30 et 31 octobre, rendez grâce à Dieu et laissez les parents des victimes faire leur deuil. Vous tombez sous le coup de la loi car vous appelez à la violence.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2015 à 20:21, par lecrapezu
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    La transition n’a fait qu’appliquer les textes de loi de la bonne gouvernance et de la démocratie ratifiés par Blaise Compaore . Où est alors le problème ? Que les chefs d’Etat et de gouvernement reviennent alors sur ces textes de loi et les amendent en supprimant ces articles et tout le monde sera quitte.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2015 à 20:34, par Jeunedame seret
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    Internaute 5 ; Michel Kafando ne t’oblige pas à voter MPP. si tu veux, vote CMRPN. En attendant les arrestations sont nécessaires, même si elles sont liées au code ; elles sont les bienvenues. Si tu n’as pas la paix dans la tête parce que tu te reproches quelque chose, alors, dépêche ton exil en côte d’ivoire à temps. Bonne continuité aux arrestations. Tant pis pour les coupables.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2015 à 21:23, par kid
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    A l internaute 5. Vous parlez pas a votre enfant. Soyez au moins poli dans vos réaction.si vous n étes pas d accord avec le presi dites le de façon poli. Il n est pas votre copain de quartier. En plus vous ne pouvez imposer quoi que ce soit. Le président ne participe a aucune élection. Donc il n a aucun intérêt a exclure qui que CR soit. Seule la volonté du peuple a prévalue au CNT.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2015 à 22:01, par kouadio
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    e CNT legitime ! le seul fait que je retiens de cette clique d ;escrocs c’est le vol de portable par l’un de ces voyous. Il n’a jamais ete inquiete. le CNT n’a aucune legimitie et on court vers la chaos. Dites moi la ministre du Amina Bila qui a accorde une interview au Pays. Est elle ministre ou ministre deleguee ? J ;ai un probleme avec ses explications, puis Elle critique ce que le systeme Compaore a fait mais elle avait une emission budgetivore et clanique car elle gerait tout et s’enrichissait malgre les carences notoires que son emission mettait a nue. Je ne suivais jamais cette emission de courtisans. Donc demandez a Amina Bila combien elle encaissait et l’opportunite d’une telle emission

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2015 à 23:11, par elkabor28(l, original)
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    Internaute n2 je, ai pas de mot pour qualifier de ridicule ton poste. ....franchement tu, es minable .tu sais pas quel impact eu ,insurrection ?apparament t,es toujours nourris hébergé et soigné par tes parents sinon tu saurais l, impact de cette insurrection. .......

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2015 à 01:42, par Noaga
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    Si le peuple Burkinabe a " accepte " le mea-culpa" de certaines personnes qui ont pense,installe et protege les 26 ans de blaise compaore, ce meme peuple peut accepter qu’on attende que les suspects se defendent, et s’ils sont toujour reconnus coupables par la justice burkinabe ,alors qu’ils soient exclus et personne ne pipera mot. On saura que vous etes venu,pas pour vous venger ou venger vos amis politiques mais pour cette meme justice sociale dont vous parliez tant.
    Des qu’un groupe de citoyens quelque soient leurs responsabilites autres que les juges decident d’une sentence contre quelqu’un, un autre citoyen,on ne parle plus de justice sociale monsieur le President.
    On ne repare pas une injustice par une injustice.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2015 à 08:11, par bendatoega
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    Ainsi le Président KAFANDO n’avait jamais voté puisqu’il ne vient que de s’enrôler tout dernièrement en compagnie de sa compagne...

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2015 à 08:59, par Filsdupaysan
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    Félicitations au VIEUX. Voilà un président, il communique avec ses partenaires et son peuple,pas à l’extérieur mais à l’intérieur. Il reconnait la volonté de ceux/celles qui l’ont mis à la tête du pays, il la respecte, il respecte son peuple.
    Vive la coalition des ambassadeurs accrédités au Burkina Faso,
    Vive l’Union Européenne et ses alliés.
    Vive le peuple libre du FASO.
    Vive la transition....... Tin suagi be

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2015 à 09:33, par BOIN-ZEM OUINDE OUEDRAOGO
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    Internaute N°2 et apparentés dans ce tchat : SVP quand l’insurrection populaire est venue, tout le monde, par la voie soit des militaires, des partis politiques, des OSC et des coutumiers et religieux, presenter leur candidature au poste de Président de la Transition, Président du Faso et Chef du Gouvernement. Pourquoi certains d’entre vous qui savent distinguer "insurrection" et "elections urnes" ne sont ^pas presents pour subir les test. Vous manifestez par vos interventions que vous n’etes pas citoyen de ce pays et donc vous ne meritez pas de vous presenter aux elections organisées dans ce pays. Vous n’êtes q’une bande de mouillards qui ont fuit le débat Durant la période chaude de l’insurrection de fin Octobre au 15 novembre 2014. Pourquoi Durant cette période vous vous etes térrés comme des carpes dans vos maisons ou fuient pour vous refugier dans des pays voisins ? si vous ne vous reprochez de rien, pourquoi cette fuite ? N’eut été la tolerance du Président de la transition, du CNT et du gouvernement de transition, auriez-vous eu l’idée de revenir dans ce pays et vous pavaner encore devant ce people tolerant pour parler d’inclusion. Moi à partir d’aujourdhui, je vous informe que mon parti et ses allies vont developer la stratégie de l’exclusion pure et simple suivant la volonté du people tous ceux qui on soutenu ouvertement la modification de l’article 37 qui a conduit à l’insurrection populaire des 30 et 31 Octobre 2014. On ne peut pas permettre aux bourreaux d’hier de se presenter aujourdhui en victims. Le vaillant people du Burkina Faso et sa jeunesse revolutionaiire vous dit non désormais dans la gestion de leurs affaires pendant au moins les 5 prochaines années de la legislature qui débutera après les elections du 11 Octobre 2015. Est-ce que vous nous comprenons une bonne fois pour toute. A bon Entendeur Salut !!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2015 à 09:54, par Sira Gnouman
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    Courage à la transition.Pas de paix sens justice,auqu’un developpement n’est possible sens la justice.Vive l’interêt supérieur de notre nation.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2015 à 10:05, par ousman
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    le même peule qui a chassé les idiots qui disaient que sans Blaise personne ne peut diriger ce pays là ce même peuple est prêt a défendre ce pays contre ceux qu il a chassé en tout temps.Réponse a l internaute n 2

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2015 à 10:12, par SO Pascal
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    En rappel,l’Allemagne et le Japon ne sont pas aujourd’hui membres permanents du Conseil de sécurité. Ils payent toujours le prix de la 2è guerre mondiale. Blaise et ses acolyte ont fait verser le sang de beaucoup de nos compatriotes,ils l’ont d’ailleurs reconnu.Qu’ils aient au moins l’audace de respecter notre peuple en se taisant. J’ai honte à leur place quand ils parlent d’inclusion et vouloir se présenter à l’élection présidentielle !ce qui veut dire qu’ils n’ont aucune morale,seul leur instinct égoïste les guide toujours,comme du temps de Blaise. Nous allons toujours les rappeler quand ils vont vouloir déposer leurs candidatures. Dans tous les cas,nous sommes prêts à défendre notre pays et sa souveraineté.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2015 à 11:00, par Jacob
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    Merci.
    Que Dieu vous bénisse et vous guide dans la bonne gestion des affaires publiques. Amen !

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2015 à 15:06, par merci encore
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    Merci monsieur le président pour cette mise au point on ne peut plus claire. La transition doit travailler pour le peuple et la justice est le seul moyen de réconcilier les burkinabés entre eux. je me demande pourquoi les arrestations ne continuent pas. Si on prend le nouveau bureau du CDP, du premier au neuvième vice président, ils ont des dossiers, pareil pour ceux qui ont quitter le navire de Blaise COMPAORE tôt. Il faudra qu’ils répondent de leurs actes. Aussi, la transition doit continuer son travail et regarder nos hôpitaux régionaux . c’est de la merde car le ministre de la santé ferme et refuse d’ouvrir les yeux sur ces structures sensibles qui croulent. Des Dg continuent de l’utiliser le carburant à des fins personnelles, le matériel minimum manque dans les services, des malades dorment par terre, des produits sont convoyés nuitamment dans des pharmacies privées. Vous avez beaucoup à faire, mais nos hôpitaux ont mal de leurs premiers responsables......... regarder svp

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2015 à 15:54, par AFGANO
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    Les autorités de la transition sont simplement victimes de leur trop grande inexpérience et naïveté pour n’avoir pas arrêter ne serait ce que pour un temps certains dignitaires de l’ancien régime .

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2015 à 11:39, par SANOGO
    En réponse à : Situation politique : Michel Kafando rassure les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales

    Merci mon brave président. Le peuple burkinabè est avec vous et vous soutient.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés