Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

mardi 5 mai 2015 à 17h55min

Les assises criminelles qui devaient se tenir dans notre pays du 4 mai au 26 juin ont été reportées. Raison invoquée par le secrétaire général du ministère de la justice au cours du point de presse du 30 avril dernier : les avocats qui doivent y participer ont posé comme condition le relèvement de leurs honoraires de 100 000 fcfca à 300 000 fcfa. Faux, rétorque l’ordre des avocats. Pour les hommes en robe noire, la raison est ailleurs qui est d’ordre éthique et déontologique. Les explications ont été données aux hommes de médias ce lundi 4 mai.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

49 minutes pour la déclaration liminaire, presque le même temps pour répondre aux questions des journalistes, le Bâtonnier de l’ordre des avocats Me Mamadou Traoré avait beaucoup à dire. Il en avait même gros sur le cœur. Autour de lui, Me Ali Karambiri, délégué du bâtonnier à Bobo-Dioulasso, Me Dieudonné Bonkoungou, chargé des relations avec le Palais, Me Paulin Salembéré Secrétaire général de l’ordre, mais aussi Me Sylvie Dembémé et Me Bénao Batibié, Secrétaire général du Syndicat national des avocats du Faso (SYNAF). Pour Me Traoré, les conditions de leur participation aux assises ont été rappelées en Assemblée générale le 05 janvier dernier. « Nous avons dit que nous réitérons le fait que nous n’allons pas participer à des assises criminelles tant qu’il n’y a pas premièrement une suite judiciaire, une suite disciplinaire qui soit donnée aux dossiers qui concernent des acteurs de la justice. Le crédit et le sérieux de la justice ne peuvent être entachés par le comportement de certains acteurs. Et lorsque ces comportements deviennent nauséabonds, il faut y mettre fin ! Deuxièmement, nous avons dit à cette Assemblée générale qu’il faut mettre fin à cette situation inacceptable au tribunal correctionnel de Ouagadougou qui est de dire que les dossiers des détenus qui sont assistés par des avocats ne vont pas passer ».

« Pourquoi des magistrats qui sont dans des dossiers ne sont pas poursuivis alors que les dossiers sont prêts ? On a fait les états généraux pourquoi ? » s’est-il demandé. Il aurait rappelé à madame le ministre que les états généraux n’auront de sens que si elle sort les dossiers et commence à sanctionner les brebis galeuses au sein de l’appareil judiciaire. Ce préalable permettrait à la justice de se racheter auprès du justiciable. Me Traoré qui s’est demandé quel l’intérêt la loi anti corruption pouvait avoir si des acteurs de la justice sont corrompus. Au- delà de l’assainissement de l’appareil judiciaire, les avocats dénoncent l’arbitraire que veulent leur imposer les magistrats dans la gestion au quotidien de certaines activités au Palais.

L’avocat n’a pas fait un vœu de pauvreté

Ce sont essentiellement ces deux points qui auraient été rappelés aux autorités de tutelle lorsque les dossiers des assises leur ont été soumis. C’est pourquoi le Bâtonnier dit avoir été surpris en lisant la presse, que les avocats ont pris en otages les assises. « Nous n‘avons pas d’à priori sauf sur les questions éthiques et déontologiques pour redorer le blason de la justice », clame Me Traoré. Sur la question des honoraires qui serait en réalité un problème secondaire, Me Traoré a rappelé que les avocats n’ont pas fait un vœu de pauvreté et vivent les mêmes réalités que les autres burkinabè. Ce problème de rémunération des avocats quoique secondaire aurait été posé depuis 2006.

En décembre 2013 lors des assises militaires les avocats auraient rappelé que les 100 000 fcfa proposés ne couvraient pas les charges. C’est alors qu’à titre de comparaison, ils ont fait savoir qu’au Bénin le montant était de 300 000 fcfa et de 500 000 fcfa au Sénégal. Les autorités en son temps leur auraient demandé de tenir les assises quitte à ce que la question soit discutée après. En février 2014 lors des deuxièmes assises du tribunal militaire, ils auraient encore attiré l’attention des autorités en charge du dossier. Précisant que l’Assemblée Générale tenue à Bobo les 06 et 07 février de la même année a recommandé le montant de 300 000 par avocat au lieu des 750 000 fcfa comme stipulé par leur barème en pareille procédure. Cela pour les assises en question et pour toute autre assise à venir. Le ministre de la justice, le Procureur général, le secrétaire général du ministère de la défense, le premier président de la cour d’appel en auraient été ampliataires. Ils n’auraient encore pas eu de réponse mais le bâtonnier aurait une fois de plus commis des avocats. Et certains avocats lui auraient en son temps dit que c’était la derrière fois.

Un délai trop court pour préparer la défense des clients

Pour les avocats, ce problème également est connu de tous depuis très longtemps. « C’est une mission de service public avec des contraintes majeures et il faut en tenir compte. », plaide le Bâtonnier. Selon lui, les avocats désertent leurs cabinets pour cela, et ne sont plus à la disposition de leurs clients. Certains dans le cadre de ces assises auraient cassé leurs voitures (puisque les assises se tiennent dans plusieurs localités à la fois) sans aucune autre contrepartie. « En matière de citoyenneté et de patriotisme, les avocats n’ont de leçon à recevoir de personne. Pendant longtemps nous avons participé aux assises gratuitement » a lâché Me Traoré.

Autre problème posé par les avocats, le délai pour préparer les assises. De l’avis de Me Mamadou Traoré, c’est pendant que lui et ses confrères attendaient encore la réponse à leurs doléances qu’il reçoit le 28 mai dernier des dossiers d’assises pour le 03 mai. Moins d’une semaine avant. Pour lui, c’est plus que de la foutaise parce qu’il y a des dossiers à enjeu où les gens risquent la peine de mort. « Les assises criminelles c’est là- où on peut prononcer la peine capitale, la réclusion criminelle de 20, 30 ans. C’est la vie des gens que nous devons défendre. Un dossier ça se prépare », proteste t- il. Le bâtonnier qui a fait observer que la presse savait que le dossier Guiro par exemple viendrait aux assises alors qu’eux avocats ne le savaient pas encore. D’où le sentiment selon les avocats, de faire de la figuration. Le délai pour la prescription d’un dossier est de dix ans, c’est pourquoi Me Traoré et ses camarades pensent que rien n’est pressé puisque ces assises peuvent se tenir à tout moment de l’année. Ils se disent disposés à rencontrer les autorités pour échanger sur leurs préoccupations, tout en restant ferme sur certaines questions de principe.

Samuel Somda
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 mai 2015 à 18:52, par Juriston
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    "Deuxièmement, nous avons dit à cette Assemblée générale qu’il faut mettre fin à cette situation inacceptable au tribunal correctionnel de Ouagadougou qui est de dire que les dossiers des détenus qui sont assistés par des avocats ne vont pas passer "

    Ça sent la mauvaise foi quelque part.....

    Soyez plus précis pour que les lecteurs vous comprennent et jugent en toute connaissance de chose. Sur ce point, le Bâtonnier omet (sciemment ??) de dire qu’il veut instituer une hiérarchie entre les détenus assistés d’un avocat et ceux qui ne le sont pas ; qu’ils veulent veulent ainsi que les détenus qui ont un avocat soit à tout point de vu priorisé par rapport aux autres. Ainsi, par exemple, pour si un détenu est à la maison d’arrêt depuis un mois et qu’il se présente enfin devant le Tribunal, il doit attendre que ceux qui ont des avocats (même s’ils sont détenus la veille de l’audience ) passent d’abord ; et si ce détenu non assisté n’a pas la chance de voir son dossier passer ce jour (parce qu’il y a beaucoup d’avocat ce jour), il doit repartir en priant Dieu qu’à la prochaine audience, il n’y ait pas beaucoup de dossier avec avocat.
    Quelle contradiction avec le principe de l’égal accès à a justice !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai 2015 à 18:52, par Tinga
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    ce type se prend pour qui à la fin ?je suis d’accord qu’il faut punir les magistrats corrompus mais il n’appartient pas à un avocat de réclamer des sanctions.Il veut en réalité se venger de ses ennemis qu’on connait à la magistrature puisque des gens avaient demandé à ce que lui même soit jugé.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai 2015 à 18:58, par Colorado
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    D’accord avec vous sur toute la ligne. Merci au barreau d’être le porte-parole des sans voix. Compte-tenu de leurs passés, la plupart des magistrats ne peuvent plus gérer certains dossiers. L’idéal aurait été qu’on puisse les reconvertir dans d’autres secteurs de la vie. Les états généraux ont été globalement inutiles car on sait très bien où le bât blesse. Les médecins et les magistrats se ressemblent : ils tiennent la vie des citoyens entre leurs mains et ce sont les moins sanctionnés en cas de faute grave. Visitez les maisons d’arrêt pour vous en a percevoir.
    Tenez fermes Hommes du barreau et pas de compromis sur les dossiers des magistrats svp. "Tous les hommes naissent libres et égaux en droits, les magistrats les corrompent."

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai 2015 à 19:03, par Tinga
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    c’est bien fait pour nous.Nos textes ne sont pas adaptés à nos réalités.Voila des gens qui ont tué, volé, violé et détourné et qui doivent bénéficier d’une assistance judiciaire(avocats gratos) à coup de millions alors que des honnêtes citoyens tirent le diable par la queue.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai 2015 à 19:21, par Achille OUEDRAOGO
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    Je ne suis pas un avocat, mais je vous soutiens 100% dans vos revendications. En fait, vu le caractère insurrectionnel et révolutionnaire, vos revendications devraient être la préoccupation des autorités de la transition sans même que vous n’ayez à les évoquer.

    Nous Peuple du Burkina Faso, nous avons vu :
    - Des militaires radiés, mis en prison, et même exécuté pour restaurer l’image et la dignité de l’armée
    - Des Avocats suspendus et même radiés pour restaurer l’image et la dignité de l’avocat
    - Des Gouverneurs et des limogés pour restauré l’image et la dignité des gouverneur
    - Des Ministres limogés pour restaurer l’image, la dignité et l’autorité de l’état
    - Des Présidents chassés pour restaurer l’image, la dignité et l’honneur du Peuple Burkinabé
    Alors pourquoi la magistrature protège les magistrats indigne ???????????
    Nous Peuple Burkinabé, interprétons cela comme suit : Au Burkina Faso, un magistrat peut être un criminel, et il peut toujours être magistrat. Ce qui signifie que la magistrature burkinabé admet la mauvaise moralité en son sein. Par conséquent, les magistrats ne sont pas respectés, mais craints (comme des bandits) et détester (comme des dictateurs).

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai 2015 à 19:22, par Achille OUEDRAOGO
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    Le problème de la justice au Burkina Faso, c’est que les magistrats ont trop de pouvoir. Ils en abusent et se retrouvent en faute. Les autorités se servent de leur faute comme moyens de pression( ou de chantage). De ce fait, les magistrats n’ont plus les mains libres. Pour se protéger de la sanction pour faute professionnelle, ils sont souvent amenés à poser des actes qui en eux même sont des fautes professionnels.
    La solution pour une justice libre, indépendante et forte serait que l’on réduise ou recadre les droits des magistrats. Ainsi, ils seront moins exposés à l’abus de pouvoir ou d’autorité.
    Une définition claire, juste et pertinente de la notion d’outrage à magistrat ou à officier est indispensable pour une justice véritable et sans danger pour les burkinabé
    Je propose que l’on recrute dorénavant les magistrat selon les critères suivants :
    - Age minimum 30 ans
    - Avoir au moins une expérience de la vie active ou professionnelle de 5 ans
    - Avoir un niveau minimum de Bac + 4 toutes filières confondues
    - Engagement à suivre une formation théorique de trois ans complets et un stage pratique de deux ans.
    - Obtenir la caution morale de la Gendarmerie, la Police et de la société civile
    Après cela l’on pourrait affecté un garde de corps à tout magistrat qui en exprime le besoin.
    Ce sont là des prémisses de solution au problèmes de la magistrature burkinabé. J’invite tout le monde à poser un diagnostique aux problèmes de la justice et à esquisser des solution que nous mettrons en forme et soumettrons à qui de droit.
    Le problème de la magistrature ne concernent pas que les magistrats, il y va de la paix et de la stabilité du Burkina Faso.
    S’il y a eu insurrection et les conséquences qui s’en sont suivi, c’est par ce que le conseil constitutionnel ne s’est pas auto saisi de la question de modification de l’article 37.
    En temps normal le fait qu’un magistrat s’auto saisisse d’un problème public serait magnifié(applaudi). Mais Il aurait mieux fait de passer par les services de recherche de la gendarmerie ou de la police qui sont mieux outillés en la matière.
    Réagissez sans réserve mais avec la courtoisie.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai 2015 à 20:51, par le juste
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    régler vos bagarres de bas quartier mais de grâce, jugez le dossier avant les vacances judiciaires. je vous en pris

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai 2015 à 21:25, par pazougnam
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    Tout a fait d’accord avec vous pour vos émoluments et les délais trop courts qu’on vous donne pour préparer les défenses, mais SVP citez nous des dossiers impliquant des magistrats. Il n’est pas question que ces dossiers restent dans les tiroirs.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2015 à 00:07, par l’homme situé
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    Juriston ; c’est toi qui est de mauvaise foi. L’égal accès à la justice ne signifie nullement que l’on doive faire attendre les avocats , acteurs de la justice, qui nous aident dans d’autres diligences, sous prétexte que des détenus se plaignent ! En plus, oui ou non le principe de la préséance est un usage dans le milieu judiciaire ? Pourquoi plus de cent ans après, des magistrats zélés le remettent en cause, juste pour régler leurs comptes au bâtonnier qui a dit qu’ils comptent parmi eux des corrompus ? Ce sont les magistrats corrompus qui sont les ennemis du bâtonnier. Ce sont nos ennemis à nous tous. Cette racaille !

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2015 à 00:13, par prince yelkabey
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    Tinga, si les magistrats corrompus doivent être sanctionnés, qui mieux que les avocats qui les côtoient chaque jour doit le revendiquer ? Hein ?
    Soutien indéfectible au barreau burkinabe. S’il fléchit, le justiciable est mort et enterré.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2015 à 09:02
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    cher avocat,le peuple vs soutient.c’est avec vtre determination qu’on pourra discipliner ses juges corrompus qui pensent que tt ceux que eux ils ft est bon.tout de suite c’etait ls opj qui denoncaient votre injustice maintenant c’est ls avocats.felicitation au barreau,juge d’abord ls dossiers des magistrats corrompus.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2015 à 09:29, par Tinga
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    Prince, ce que je veux dire, s’est que les avocats ne doivent pas prendre en otage les assises pour ça.Il doivent accepter participer à ces assises tout en mettant la pression sur les autorités du ministère de la justice pour que les magistrats incriminés soient jugés.Je ne suis pas pour l’impunité au sein de la magistrature car cela terni l’image de toute la maison.Si on devait être rigoureux, le barreau ne compterait plus qu’une infime partie des avocats, les autres ayant leur place ailleurs.Je connais bien ce milieu et je peux le certifier que c’est avec l’arrivée massive des jeunes avocats que les choses commencent à aller au barreau.C’est la même chose à la magistrature car les jeunes veulent maintenant se faire respecter et ne pas être traités de corrompus !

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2015 à 09:32, par alfred Drabo
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    Un Bâtonnier qui refuse d’exécuter des décisions de justice veut s’ériger en donneur de leçons. Mais on est où là ? Pendant votre mandat, vous avez ruiné le climat entre les avocats et les autres personnels et surtout entre les avocats et les citoyens. Nous savons que vous n’avez pas fait "vœu de pauvreté" puisque vous n’avez pas le train de vie d’un catéchiste Si vous êtes si intègre, faites la déclaration de vos biens et revenez nous voir. De grâce, arrêtez ce cinéma et respectez les gens ! Chaque fois qu’il convie les journalistes, c’est pour leur servir des propos guerriers et belliqueux. A quand la fin de son mandat ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2015 à 10:09, par Bakyono Romain
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    Le temps est venu d’ouvrir une enquête sur le Bâtonnier lui-même.
    Il faut qu’il explique à la gendarmerie ce que son nom faisait dans les affaires de François COMPAORE. Est-ce lui qui figurait sur la liste qui a circulé dans toutes les mains des Burkinabè au moment du siège de la maison de Françaois ?
    Toutes ces gesticulations et ce bruit, est-ce pour te camoufler, monsieur le bâtonnier. Explique-toi ! Nous voulons savoir si tu es vraiment saint et tu es bien placé pour dire ce que tu dis.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2015 à 10:16, par lehamas
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    Tinga donc vous connaissez les intéressés sinon comment savoir déjà que ce sont des ennemis du bâtonnier et pour quelles raisons ?? Est ce n’est pas parcequ ils reprochent au Bâtonnier de trop parler de corruption et de sanctions et surtout que lui même a commencé a radié ses confrères indélicats ce qui pourrait inspirer votre hiérarchie , que vous courrez partout ..

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2015 à 10:34, par ouattara seydou
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    Ce bâtonnier est un vrai renard !
    Après la chute de Blaise, il a réussi à se positionner comme un saint avec la complicité des journalistes qui refusent de lui poser les bonnes questions. Pourtant, ce monsieur a réussi à liquider savamment la justice.
    Dites-moi, avez-vous déjà entendu ce monsieur dans la presse si ce n’est pas pour faire la bagarre ? Il a détériorer durablement le climat entre les acteurs de la justice. A la fin de son mandat, je me demande qui pourra solder ce passif qu’il laisse à la postérité. Le Burkina Faso a besoin de bâtisseurs pas de bagarreurs permanents. Avec une communication nulle et surtout désastreuse au cours de laquelle les journalistes ont eu droit à un one man show. Propos démesurés et parfois ridicule. Qui arrêtera enfin ce bâtonnier ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2015 à 11:04, par Dignité
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    Ce sont là des éléments de fond que le barreau évoque !
    Mais j’ai l’impression que ce barreau utilise du vrai pour prêcher du faux !
    Il y a de quoi désespérer pour ce pays ! Que des querelles de clochers !

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2015 à 11:11, par Le juste
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    Bravo au batonnier !!!! Seuls vous les avocats peuvent nous garder de ces magistrats corrompus et zélés, sans oublier les avocats qui sont dans la même situation. Il faut les dénoncer tous. Tu es un vrai révolutionnaire digne. Soutien forever.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2015 à 11:57, par ZigriRooKooKa
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    Monsieur Achille OUEDRAOGO,
    je souscrit pleinement et entièrement à ce que vous venez de proposer (intervention 6). Je m’attendais à de telles propositions dans le pacte signé au sortir des états généraux de la justice. J’ajoute que les magistrats doivent être recrutés dans les rang des OPJ afin qu’ils apportent dans l’appareil judiciaire l’expérience et l’expertise du terrain. La jeunesse, le manque d’expérience et la boulimie de la réussite social amènent nos magistrats à manqué à leur serment et poser des actes qui affaiblisse l’appareil judiciaire dans son ensemble.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2015 à 14:52, par Vérité
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    Le Batonnier est l’ami personnel de Blaise COMPAORE et de François COMPAORE. Le ministre de la justice de Blaise lui avait accorder par lettre l’autorisation de construire une école au palais de justice (sic !). cette autorisation est remise en cause par le gouvernement avant gardiste et populaire de la transition.
    donc pour cela en complicité avec les caciques du régimes déchus, il faut paralyser la transition en prenant en otage ses assises.
    mais le peuple vaincra !
    A bas les forces retrogades !
    vive la transition et sa revolution !
    en avant pour le progrès des méritants !

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2015 à 16:37, par beboila
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    Dégueulasse ! quelle parodie ! je crois sincèrement que personne ne peut s’opposer à ce que quiconque faute, paye. Mais il faut reconnaitre que ces motifs n’ont été connus de personne. Pour sauver sa communication il faut bien lier cela à une question d’impunité : malhonnêteté intellectuelle ! Vous seul savez ce que vous gagnez en dressant magistrats contre avocats et vice versa. L’histoire nous dira beaucoup de choses !

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2015 à 18:34, par LE JUSTE
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    D’acord avec lui ; Il faut enlever la poutre dans son oeil pour voir les bridilles chez les voisins ! ! !

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2015 à 19:59, par HESIRO
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    Mr le bâtonnier je suis tout à fait d’accord avec vous sur le point concernant l’assainissement du milieu de la justice à travers la suite diligente à donner aux dossiers qui incriminent certains magistrats. Il existe une corruption terrible au sein de ce corps qu’il faille combattre corps et âme pour soulager nos pauvres citoyens victime de l’injustice due à ce fléau. Vous savez personnellement j’aime infiniment les magistrats par nécessité et aussi un peu par gout et, un magistrat qu’il soit compétent ou indigent, a toujours le même pouvoir, qu’il soit paresseux ou de haute sureté a toujours le même pouvoir, celui d’arrêter, celui de dire la justice. Mais si ceux qui incarnent l’idéal, certains se compromettent dans des problèmes de corruption, des problèmes d’image, des soucis d’égaux, des caresses de leurs boursouflures intérieures, ceux là ne peuvent pas être des magistrats. Dans ma vision éthérée d’un magistrat, celui-ci aurait dû se libérer des tentations ordinaires ; il doit être un être supérieur ayant pris une certaine hauteur et amorcé un mouvement Montgolfier qui fait qu’il n’a rien d’humain, sauf l’humanité. Toutefois, qu’il est triste de constater que beaucoup de magistrats n’ont pas de qualité et sont très rarement transparents. En effet, j’ai pris connaissance récemment en date du 29 avril 2015 d’une ordonnance de référée du Tribunal de Grande Instance de Banfora qui ordonne un pauvre cultivateur à démolir sa maison de quatre tôles sous peine d’astreinte de cinquante milles francs par jour de retard. A ce que je sache le référé est une procédure d’urgence et prend des mesures conservatoires et ne statue pas sur le fonds du dossier. Et, de surcroit dans cette affaire le tribunal administratif avait était saisie avant l’audience du référée du 22 avril 2015 et cette saisine à été notifiée au président du tribunal pour que celui-ci sursoit à toute prise de décision dans ladite procédure en attendant que le juge du fond statut sur la question. Malgré cela l’ordonnance de référé a été prise. Une ordonnance truffée de faute et d’erreur graves sur les prénoms du pauvre cultivateur condamné aux dépens, tellement saisie dans la précipitation pour faire plaisir au second protagoniste, un riche orpailleur. En tout cas si vous prenez connaissance de ce dossier, ne serais-ce qu’à lire le mémoire en défense produit par le culpabilisé vous vous rendriez compte visiblement de sa condamnation à tort du fait de la corruption. Et, même le contenue de l’ordonnance de référé taillé sur mesure en dit plus.Ce orpailleur a eu à le trimballé à la police, chez un procureur qui n’est plus à Banfora pour que ces derniers le contraint à démolir la maison sous prétexte qu’il détient des papiers de la parcelle qu’il n’a jamais pu montrer au pauvre cultivateur jusqu’à présent. C’est à dire que le principe du contradictoire n’a même pas été respecté. Le pauvre condamné dit avoir fait appel et nous attendons de voir comment la justice va se racheter dans cette affaire. Que les autorités judiciaires sincères et gouvernementales s’impliquent véritablement pour que soit redoré le blason de la justice. J’ai foi et je prie le miséricorde Dieu pour cela. Que Dieu bénisse le Burkina Faso. Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2015 à 22:07, par Somlare
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    Ok, que celui qui doit être jugé soit jugé. Nul n’est au-dessus de la loi. Mais tout citoyen à droit aussi à un avocat qui fasse correctement son travail de défense des droits du client sans clanisme ni conflits d’intérêts. Enfin que celui qui doit être puni le soit dans les limites de la loi. Les fausses polémiques on s’en hun ! La oh fois savez. ..

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2015 à 10:57, par pasteur
    En réponse à : Report des assises criminelles : Les avocats pour un jugement des dossiers impliquant des magistrats d’abord

    soyons raisonnables ! si des magistrats ont fauté et que l’affaire est pendante à la justice, naturellement que cela soit élucidé car il faut que ce milieu soit d’abord sain avant de juger qui que ce soit ! une parodie de justice serait un suicide pour le Burkina et un assassinat des honnêtes citoyens.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés