Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

samedi 4 avril 2015 à 01h01min

« Quelles orientations pour un meilleur encadrement du bail d’habitation privée au Burkina Faso ? », C’est sous ce thème que se tient le vendredi 3 mars dans les locaux des archives nationales, le 1er CASEM 2015 (Coneil d’administration du secteur ministériel) du ministère de l’habitat et de l’urbanisme (MUH) placé sous la présidence de M. René Bagoro.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

Tout le monde a droit à un logement décent. La déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948 le reconnait en son article 25-1, de même que la constitution burkinabè en son article 8. Mais dans la réalité, les faits sont tout autres. Ils sont nombreux ceux qui sont en situation de « location » et ce n’est pas toujours aisé la relation qui les lie avec le bailleur. Et l’une des priorités du département en charge de l’habitat et de l’urbanisme, c’est d’étudier les pistes et tous les paramètres pouvant permettre d’encadrer le loyer d’ici la fin de la transition. C’est pour cette raison que le premier CASEM de l’année 2015, qui est en même temps le premier que préside le ministre Réné Bagoro, a décidé de se consacrer sur la question.

Bientôt le soulagement ?

« Je demande au citoyen d’être patient … il aura son texte sur le prix du loyer », rassure le ministre. Et ce texte, selon lui, devrait permettre « de réguler les baux d’habitations privées et de concilier l’offre de logement ainsi que la capacité financière des populations, tout en préservant la rentabilité des investissements immobiliers ». Conscient donc que les populations et le gouvernement attendent beaucoup des études qui seront menées, le premier responsable du ministère a invité l’ensemble des acteurs à faire preuve de « dévouement et d’un esprit de sacrifice pour l’atteinte des objectifs » et à « agir vite et bien afin que les discours cèdent la place aux actions concrètes ». Outre la question du loyer, le MUH aura d’autres défis à relever.
Il s’agit entre autres de la mise en œuvre des recommandations des états généraux sur les lotissements, du démarrage du projet de construction de 1000 logements sociaux dans le cadre de la coopération avec l’inde, de la prise en charge d’ouvrage déléguée pour la construction des infrastructure du 11 décembre, de l’aménagement du panthéon aux martyrs.
Rappelons que le dernier texte que notre pays avait adopté pour la règlementation des loyers au Burkina Faso remonte en 1989. 26 ans après, espérons que le nouveau texte qui devrait être disponible d’ici la fin de la transition, viendra mettre fin aux envolées incontrôlées des prix des loyers et ainsi mettre fin aux conflits entre bailleurs et locataires.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 avril 2015 à 02:57
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Que ça vienne vite !

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 06:35, par Dramane
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Retirer leur license de commerce aussi !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 06:54, par lekadafiste
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    le peuple vous attend impatiemment.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 07:19, par TONNERRE
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Félicitation M. Réné BAGORO ! Voici un ministre qui connait l’une des préoccupations réelles, essentielles et urgentes du peuple burkinabè après celle de la justice. Du reste, permettre à un pauvre d’avoir un logement décent, c’est lui rendre justice. Une fois de plus, M. BAGORO a montré qu’il n’a pas dit son dernier mot en faisant oeuvre utile pour le bonheur de ses concitoyens : du Tribunal administratif à la Chambre sociale de la Cour d’Appel, il n’a cessé de dire le droit avec courage et détermination. Ministre de la Transition, il vient de concrétiser la mise en oeuvre du slogan ’’plus rien ne sera comme avant’’ dans le secteur des baux privés (location de maison) dans un contexte où les bailleurs véreux ne font qu’augmenter de manière exponentielle les loyers. Que DIEU vous aide à rendre effectif ce projet !

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 07:35
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    On se croirait en Union Soviétique. Ce marché doit être régulé par l’offre et la demande. Tu n’es pas obligé de louer ma maison, si le loyer ne te convient pas.
    On va décourager l’investissement immobilier.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 07:47, par Castille
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Bonjour monsieur le MUH,
    vous n’arriverez à rien avec ces lois là si le problème n’est pas attaqué par ses racines. Les prix des parcelles sont très très chers ainsi que les materiaux de construction qui sont régis par un système de monopole qui ne dit pas sont nom, et je pense que le gros problème reside là. Après avoir traversé tout cela, le bailleur ne peut que raisonner dans la même logique.
    Il faut donc commencer par la base si l’on veut vraiment loger tout le monde à des coût acceptables.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 07:56, par BEN
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Messieurs du MHU, le droit au logement doit être garanti par l’Etat à travers la promotion des logements ( location/vente , financement spéciaux, coût subventionné des matériaux , lotissement à grande échelle ...). Un texte sur le loyer serait une autre violation des droits de ceux qui ont galéré pendant des années ( prêts innapropriês au niveau des banques commerciales) pour se doter de modestes maisons qu’ils mettent en location pour améliorer leurs modestes pensions de retraite. C’est aussi encourager ceux qui ont passé toute leur vie à faire la "BAMBOULA " ( les 3 B) et arrivent même à la retraite sans une case ronde.
    Aussi, sachez que des relations sociales sont tissées entre bailleurs et locataires de sorte que pour 2 ou 4 mois d’arriéré de paiement , il y a toujours un compromis entre les deux . Un texte viendrait anéantir ces rapports sociaux où les burkinabé , au délais des contrats de bail , vivent en parfaite harmonie. Monsieurs, savez qu’une maison construite en dur ( 1 chambre , 1 salon) coûte plus cher à Kantchari qu’à Ouagadougou ? Savez vous que même les matériaux sauvages comme le sable coûtent autant chers à Diapaga qu’à Bobo ou Koudougou ? Malgré ces paramètres de coûts, , les locataires y logent moins cher qu’à Ouagadougou et Bobo.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 08:11, par bsuis@yahoo.fr
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    M le ministre l’une des solutions les plus structurantes concernant le problème de loyer au Faso c’est de parvenir à rendre le matériel de construction plus accessible à tous. je veux dire que le burkinabé doit sentir une baisse sensible des prix de ce matériel à savoir le ciment,la peinture,carreaux chevron tôles .......sinon c’est du beau discours

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 08:33, par Cool
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Tout ceci est beau et attendu depuis longtemps, mais a mon avis ces actions ne contribueront pas à réduire le coût du logement des menages vulnerables tant que les autorités n’y associeront pas des mesures de reduction du coût des matériaux des construction (Ciment et acier ) pour ceux ci. Le ministère de l’habitat devrait engager des reflexions et études allant dans ce sens, car même si tout le monde ne peut pas être propriétaire, on peut aider une grande partie à l’être car c’est ça aussi le rôle de l’état, assurer le droit de propriété au plus grand nombre et surtout aux couches fulnerables qu’on connait bien ici au burkina.
    juste une contribution et appel à plus de rerlexion.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 08:41, par lebon
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Voilà des pistes pour des actions concrètes attendues du gouvernement pour soulager la masse pauvre contre des riches voraces, sans vergogne, égoistes et criminels parfois. Courage à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 09:24, par abdoul
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    bon courage a vous au moins pour une premiere fois au BF que ce ministere consacrera une pensee positive sur le probleme de loyer de l habitat en general.....merci de bien reguler le loyer au BF.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 09:48, par abdou
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    toi, tu es bien dhè !!!!! moi prendre crédit à la banque et sacrifier tous mes loisirs et plaisir pour construire mon célibat afin d’assurer mes vieux jours et celui de mes enfants, toi, ministre venir dis moi à combien je dois louer mes baraques, ça va chauffer dhè. Moi conseille gouvernement et surtout ministre de développer les logements sociaux, c’est la meilleure solution, sinon c’est sur qu’elle base vous aller décider des loyers tout en sachant qu’actuellement ces loyers sont fonction du quartier, de la ville et de standing, réfléchissez bien, n’gawww

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 10:04, par Ib
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Un texte qu’aucun bailleur ne respectera. Vous n’avez pas encore compris que le Burkinabe se fout de la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 10:49, par Romain
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Commencer par vous attaquer au prix des matériaux de construction et des terrains. Sinon je vais pas acheter un terrain à 6 millions y construire une maison de 20 millions et la louer à moins de 200mil( a raison peut être de 40mil*5celibats). Je pense qu’il faut laisser jouer la concurrence l’état ne m’obligera jamais a louer les maisons que j’ai construit a moins de 40mil sauf si l’état subventionne les loyers. je n’oblige personne à louer mes maisons c’est parce que ça les arrange qu’ils les louent.
    Le plus simple est que l’état construise ses logements qu’il met en location à un tarif bas cela va tirer les loyers vers le bas. Dans le cas contraire ce texte ne sera qu’un texte de plus a mettre dans les tirroirs

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 11:04, par BAKIEBO Jacques
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    une loi très attendu, elle va faire baisser la tension social. Loin de nous tout désir de favoriser a tout va les locataires, mais une justice doit être rétabli tout en assurant aux bailleurs leurs usufruits. Nous attendons de cette loi qu’elle mette fin aux pratiques mafieuses et scandaleuses.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 13:49, par Nongba
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Je présents qu’on va revenir aux "celibatorium" avec cours, WC ONEA ; et cuisine communes des quartiers Zangouetin et bilbabili.

    Les prix des loyers ont flambé avec la qualité de l’offre. Les bailleurs offrent de plus en plus des maisons de standing élevé. A ouaga il est maintenant courant de voir des maisons carrelées, avec douche et cuisine internes, brasseurs d’air, cours et devanture pavées. Cette offre répond essentiellement aux besoins de logement de standing acceptable exprimé par les populations notamment la frange jeune et les travailleurs étrangers.

    Si on y prends pas garde dans cette régulation, non seulement la qualité de l’offre va prendre un gros coup, mais aussi la disponibilité. Les gens préféraient épargner ou aller acquérir des immobiliers chez nos voisins que de construire au BF

    Au finish c’est le pays qui perdra en terme d’investissement et aussi le locataire qui perdra en terme de rapport qualité prix. ce sera la CHINETOCSISATION du bail. Si tu as 10 000 f tu auras une maison de 7 000 F.

    Personne n’immobilisera ses sous sans une rentabilité optimale. C’est ce que l’on constate déjà au niveau du projet ZACA. Nos opérateurs économiques préfèrent acquérir des immeubles à Abidjan ou à Bamako que de construire à la ZACA, juste pour une question de rentabilité.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 14:35, par AB
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    C’est bien beau de vouloir reguler le loyer. Quelqu’un peut il m’expliquer pourquoi malgré la creation de nouvelles cimenterie (CIMAF, CIMFASO, CIM BURKINA, DIAMOND CEMENT), le sac de ciment est toujours a 6000Fcfa et plus ? Pour avoir l’aurorisation de construire, je dois debourser environ 1.000.000 FCFA, la realization d’un celibaterium a peut etre un cout 25.000.000 FCFA. Sans compter le prix de la parcelle avec toutes les speculations ? L’Etat gagnerait a promouvoir les logements sociaux et la contruction d’appartement a niveaux. Dans le cas contraire il n’est pas evident de trouver le juste milieu.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 14:55, par ismouid
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    D’accord avec la conclusion de l’internaute 14 (Romain ) !
    Que l’Etat construise des logements sociaux à des loyers jugés normaux et le problème sera réglé ! !!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 16:18, par verité 2
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Monsieur le Ministre,
    je pense que vous avez au moins des conseillers. Quel pays a réussi ce que vous voulez faire. Il semble que ce texte si c’est pour encadrer les loyers fera plus de mal que de bien. La cohésion sociale est déjà fragile. Ce qui me chiffonne c’est que vous n’y arrivez pas mais aurez créer un climat délétère.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 19:09, par eliane
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    je voudrais féliciter le ministre de l’habitat,qui a ma connaissance est l’un des ministre ayant compris le rôle de la transition.En effet discret,assidu,il a dans son ministère éviter les nominations tous azimut,la chasse aux sorcières au détriment de la cohésion et du travail bien fait ;A part 2 ou 3 directions il a opérer peu de changement ,gardant une équipe cadre soudée qui fera a n en pas douter des bons resultats a l’heure du bilan, courage.Avant de finir je vais lancer un cri de cœur concernant le monument aux martyrs de tampoui oui Mr le Ministre la Sonatur dans sa politique d’accaparement des terres projette lotir le domaine qui entoure le monument afin de le vendre ,la demande de prix a été lancé et le cabinet a été choisi pour le lotissement ,Mr le Ministre suspendez,arrêtez ce deal,et faites de ce terrain un aménagement sous forme d’espaces de loisir et de sport d entretien pour les habitants de tampoui ,vous réparerez une injustice de l’ancien Maire et autres qui ont transformer nos espaces verts en de nombreux maquis et jardins de la beuverie.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 20:45, par Figo
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Je précise d’entrée que je n’ai pas de maison à louer, ni en location. Ceci dit, je pense que le rôle régalien de l’Etat est d’assurer l’égalité de chance pour tous au niveau de l’accès à des parcelles d’habitation, de faire jouer la libre concurrence pour que les prix des matériaux soit vendu au prix juste etc. A ce niveau, il y a eu des failles ou même des compromissions de grands responsables de l’Etat. Au lieu de régler ce problème, on amorce une fuite en avant en pensant réguler le prix des loyers comme si on était dans un régime communiste. Et pourquoi pas le prix des plats dans les restaurants, de la consultation dans les cliniques, des frais de scolarités etc. Si l’Etat veut régler le problème, qu’il construise des HLM (Habitations à Loyer Modéré) dans tous les secteurs, ça fera baisser la demande, donc inévitablement le prix des loyers. C’est ça son rôle, plutôt que de vouloir créer des problèmes entre propriétaires et locataires.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2015 à 22:14
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Le problème de logement au Burkina Faso ne réside pas dans l’adoption des textes pour réguler les baux. Du reste, le processus d’adoption de ces textes prend du temps et coute cher. Un texte existait mais il n’a jamais été respecté. Je pense qu’il faudra axer votre politique de logement sur les facilités dans l’acquisition des parcelles, des couts des matériaux de construction et des logements sociaux.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 01:56, par La loupe
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Les populations attendent de cœur cette loi en espérant qu’elle sera à la hauteur des aspirations longtemps étouffées sous l’aire Compaoré. Le Ministre BAGORO est un homme de principe, réputé pour sa droiture et son attachement au droit. Mais croisons les doigts pour qu’il ne cède pas aux pressions des bailleurs injurieusement riches en argent mais pauvre en vertu. Il est inacceptable qu’un loyer de deux ou trois pièces prenne plus que la moitié du salaire des travailleurs burkinabé, fonctionnaires publics en particulier. Courage à BAGORO !

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 07:37, par kiema
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Voir à la baisse les prix des loyers c’est d’abord voir aussi à la baisse les prix des matériaux de construction :ciment ;fer ; tôle ;chargement de sable ;gravillon ;cailloux sauvage etc..Si les prix de tous ces matériaux restent tels faut pas oser parler de baisse de prix de loyer au Faso.Le gouvernement n’a qu’à bien réfléchir pour ne pas créer encore des marchent de protestation

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 09:55, par Le Visionnaire
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Espérons que le MUH ne va pas mettre la poudre au feu avec cette loi !
    Avant de vous attaquer au problème de loyer, attaquez-vous aux multiples agences et sociétés à commencer par la SONATUR, SOCOGIB, CECI, CGE Location, etc)
    Les terrains viabilisés sont excessivement cher, minimum 10500 FCFA le mètre carré ; aussi je trouve inadmissible qu’on parle de logement sociaux à partir de 9 000 000 FCFA. À ce rythme la corruption ne pourra jamais finir.
    Quant au problème de loyer, je suis moi-même locataire et quand on réfléchit bien les coûts excessifs de loyer sont souvent justifier par les coûts très énormes des matériaux de construction.
    La solution au problème de loyer :
    1. Tout simplement revoir les coûts d’acquisition des matériaux de construction à la baisse.
    2. Régler ensuite le problème de lotissement.
    3. Revoir enfin les coûts des parcelles qui ne font que flamber.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 11:41, par RegardCitoyen
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Tout d’abord nous voudrions par ce écrit féliciter l’effort continu du gouvernement de transition en particulier le Ministre de l’habitat et de l’urbanisme pour cette pensée portée sur la question du loyer . Nous attendons impatiemment ce dit texte sur le loyer . Car surtout à Ouagadougou il y a réellement d’énormes problèmes entre bailleurs et locataire. Et pourquoi ? Simplement parce qu’il manque de texte clair sur la fixation du loyer . Et nous croyons que tous ces problèmes renchérissement le mécontentement voir l’envie de se manifester des populations.
    Nous espérons trouver dans le dit texte des prix de loyer raisonnable à tous les niveaux ! " Et s’il avait à proposer :chambre salon( plafonnée et bonne sape)à 15000f , entrée coucher à 7500f ". Le gouvernement pourrait evoquer dans ce texte la gestion de l’eau et d’électricité.
    EN CONCLUSION NOUS AVONS SOIF DE CE TEXTE SUR LE LOYER !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 11:43, par GO
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Oui il faut vite faire cela sinon, c’est une vrais pagaille qui ne dit pas son nom et fait souffrir les locateurs. Souvent il faut voire une famille de 5 personnes dans une chambre salon à un prix de 17 500f. Vous aviez le soutient du peuple et cela va beaucoup soulager vu ce qu"on a comme salaire.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 12:21, par Aziz
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Il faut repenser toute la politique du logement. La Cité AN III et le viel immeuble de la CNSS avoisinant la BCEAO sont les seules expressions d’une véritable politique du logement. Pourquoi continuer à étendre la ville Ouaga avec des logements dits sociaux en périphérie qui ne sont accompagnés d’aucune infrastrure socio éducative. Il faut commencer à habituer les habitants de Ouaga à vivre dans des immeubles communs du type HLM. L’Etat doit les construire et fixer les loyers. Pour les investissements privés là hey ! N’gao. Savez vous combien le bailleur doit il à sa banque. Et puis, il faut instaurer l’obligation d’enregistrement pour tout bail quelqu’en soit le montant. L’Etat y trouvera son compte et les locataires, la sécurité du contrat de bail. Evitons les textes populistes. A bon entendeur, salut.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 17:24, par lamda
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    L’état veut quelque chose et son contraire : QUID de la loi fiscale sur des Frais de mutations.? Faut-il prendre un crédit bancaire pour payer les frais de mutation d’une parcelle ou une maison et la louer à combien ????? C’est injuste !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 18:54, par l’autre
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Des mesures sont utiles certes pour l loyer. Il faudrait aussi voir le coup des matériaux de construction. On dirait qu’entre les industriels du secteur il y a une entente tacite contre le consommateur. On peut pas comprendre que des usines de production de ciment installées depuis au moins 20 ans vendent au même prix que celles qui viennent de voir le jour. N’ont elles pas encore amorti leur investissement pour que cela influent sur le coup de production et entrainer une baisse ? Voila un point sur le quel la transition devait taper du point et non sur ceux qui veulent un mieux être.
    Donner sa maison contre de l’argent n’est ni plus ni moins que du commerce. Alors comme l’étalagiste de mon quartier qui est tout le temps traqué pour taxes et impôts, il faudra demander à ceux qui ont un chiffre d’affaire d’au moins 1 million de se déclarer commerçant avec tout ce qui va avec.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:03, par MAGTIN
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    À Ib et Abdou et autres. Le BF est un pays de droit. Et nul n’est au dessus de la loi. Vous n’allez pas vous enrichir sur le do des honnêtes citoyens. Et c’est le droit et le devoir du gouvernement de le faire. Gouverner, c’est prévoir ! Que le gouvernement ferme les yeux pour que vous vous enrichissez ! C’est malhonnête ! Je comprend que OBOUF n’est pas le seul. Va cultiver ou élever à ta retraite, car le prix des loyer sera revu avec un contrat de bay. Oubien encore, vous pouvez les transformées, les maisons en magasins. OBOUF en à besoin pour ses canettes !

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:55, par lunes
    En réponse à : Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Vers la mise en place d’un texte sur le loyer

    Je ne suis pas obligé de louer ma maison si ça ne m n’arrange pas. Savez combien d’année on peut prendre pour rentabiliser une maison construite seulement à 10 000 000 de francs non compris le prix d’achat de la parcelle. Vous créerez plus de problèmes que de résoudre . Diminuer plutôt les coûts de matériaux de construction pour chaque burkinabé puisse avoir de quoi de loger

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés