Conseil national de la transition : L’envoyé spécial de L’Union africaine s’imprègne de l’évolution des « événements »

samedi 28 mars 2015 à 01h37min

Le Président du Conseil national de la transition a reçu en audience, ce 27 mars, l’envoyé spécial de l’Union africaine pour le Burkina Faso. Shérif Sy a échangé avec Edem Kodjo autour des activités de l’Institution, notamment les lois qu’elle a déjà votées. Le visiteur qui s’est dit satisfait, a annoncé que le groupe international de contact pour le Burkina se réunira lundi prochain.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Conseil national de la transition : L’envoyé spécial de L’Union africaine s’imprègne de l’évolution des « événements »

L’envoyé spécial a dit être venu faire un tour d’horizon « approfondi » sur le travail effectué par le Conseil national de transition depuis son installation, en ce qui concerne notamment les lois votées. C’est cela qui permettra de « juger » de l’évolution de la transition depuis qu’elle a débuté.

Cette audience de l’envoyé spécial de l’Union africaine prépare la réunion du groupe international de contact. Il se réunira le lundi prochain(30 mars) à Ouagadougou. « Nous passerons en revue le travail qui a été fait et nous essayerons d’avoir certaines perspectives sur la façon dont les choses vont s’organiser, parce que l’objectif essentiel de cette transition, c’est d’organiser des élections pour que des institutions définitives soient mises en place avant la fin de cette année ».

Mais en attendant, Edem Kodjo a « personnellement » trouvé le bilan de la transition positif. Selon lui, rien ne l’empêche d’aller de l’avant. C’est donc du ressort de la communauté internationale « de faire en sorte qu’en aucun moment, il n’y ait des couacs, mais que tout aille bien, que les moyens internationaux soient mobilisés, que les élections se tiennent dans de meilleures conditions » a-t-il ajouté.
C’est en novembre que Edem Kodjo a été nommé envoyé spécial de l’Union africaine pour le Burkina Faso par la Présidente de l’Union africaine. L’ancien premier ministre togolais coordonne les efforts conjoints de l’Union africaine, de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et des Nations unies, pour une transition apaisée devant aboutir à des élections démocratiques.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés