Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

mardi 24 mars 2015 à 22h49min

Le mouvement du peuple pour le progrès (MPP) poursuit les rencontres avec ses militants de base dans les différentes localités du Burkina. Une délégation de la direction politique nationale était à la rencontre des sympathisants et militants du village de Nedoogo dans la commune de Pabré située à une vingtaine de kilomètres au nord de Ouagadougou. C’était au cours d’une assemblée générale ce samedi, 21 mars 2015. La rencontre a été initiée par Hamado Ouédraogo, un natif de la localité, résidant au Canada, et par ailleurs vice-président de la section du parti dans ce pays d’accueil.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

C’est à 15 heures que la délégation de la direction politique nationale, conduite par le Larlé Naaba a fait son entrée sur l’aire de la rencontre, accueilli par les populations, bien en place. Une délégation composée de plusieurs membres dont le secrétaire général du parti, P. Clément Sawadogo et la présidente des femmes du Kadiogo, Isabelle Ouédraogo. Tour d’honneur, « l’eau de bienvenue », animation de troupes traditionnelles musicales puis, la série des interventions.
A tout seigneur, tout honneur. C’est au responsable des anciens, Sayouba Ouédraogo, qu’est revenu le premier mot de camper le décor, en souhaitant la bienvenue à la délégation avant d’implorer les mannes des ancêtres pour accompagner la tenue de l’activité. Il a également félicité les responsables du parti pour leurs multiples efforts à la quête d’un mieux-être pour les populations. Celui-ci est succédé par Fati Simporé, responsable des femmes qui a demandé à ses « coépouses » de travailler à l’« Unisson » autour des idéaux du parti. Pour Mahamoudou Ouédraogo, représentant des jeunes, la présence de la délégation de haut niveau témoigne de l’engagement du parti aux côtés des populations de Nedoogo. « Soyez rassurés que les jeunes sont avec vous parce que, depuis le changement insufflé par les responsables du parti que vous êtes, l’espoir a refait surface », s’est-il adressé à la délégation.
Les intervenants ont également saisi l’occasion pour poser des doléances dont la principale est relative à l’eau. Sur neuf quartiers, trois seraient sans forages. « Le MPP est un nouvel espoir pour nous. Des gens sont venus nous faire des promesses mais nous avons dit que nous attendons le MPP », ont-ils confié.

Que chacun affûte ses armes !

Pour l’initiateur, Hamado Ouédraogo, vice-président du MPP au Canada, ressortissant de Nedoogo, cette activité entre dans sa dynamique globale de recherche de bien-être des populations de sa localité. Avec lui, Cheik Sawadogo et Claude Sawadogo, tous membres du bureau du Canada, venus apporter leur soutien à leur vice-président. Ceux-ci ont demandé que chaque citoyen puisse posséder sa carte d’électeur pour exercer son droit de vote le 11 octobre prochain et surtout faire le « bon choix : celui du MPP ».
Ils ont expliqué leur présence à la rencontre par la volonté de porter haut le flambeau du MPP. « Si nous sommes quittés au Canada pour venir nous inscrire sur la liste électorale, ce n’est pas vous qui êtes ici qui allez faillir », a motivé Cheick Sawadogo. Pour illustrer leur engagement, les « camarades » de l’initiateur ont mis à défis les deux localités : le Yatenga (d’où ils sont ressortissants) et Nedoogo, au décompte des voix au soir du 11 octobre prochain.
« Au canada, le MPP s’est très bien enraciné. Car, sur douze provinces et trois territoires que compte le pays, et à l’heure actuelle, il y a des bureaux dans dix provinces ; ce qui n’est pas négligeable quand on sait que c’est un pays-continent. Les gens ont trouvé que l’avènement du MPP est le moment tant attendu pour faire de la politique », a présenté le vice-président de la section du Canada, Hamado Ouédraogo. Sur la question de l’ajournement du vote des Burkinabè de l’étranger, M. Ouédraogo dit l’accueillir avec « pincement au cœur » mais souligne également comprendre la décision du gouvernement. « L’organisation des élections n’est pas une question légère ; elle demande beaucoup de temps, d’investissements », soutient-il avant d’ajouter que la décision des autorités n’est pas une négation du droit de vote aux Burkinabè de l’étranger.

Le Larlé Naaba invite les siens à l’humilité

Pour la présidente des femmes MPP du Kadiogo, Isabelle Ouédraogo, « cette mobilisation » coûte le sommeil aux vis-à-vis, notamment au CDP qui, selon elle, n’existe que de nom. Faisant la genèse de sa création, Isabelle Ouédraogo a indiqué que le MPP est la résultante du refus de l’injustice et de la confiscation de la dignité du peuple. A l’en croire, le MPP a été créé pour défendre le peuple. Elle a donc invité les militants et sympathisants à ne donner aucune chance à un autre parti dans la localité, notamment au CDP qui, selon elle, est mort et n’a plus sa place à Nedoogo. « C’est Dieu qui a donné le pouvoir au MPP, ne laissez plus un autre vous ravir cette victoire. Nous ne voulons pas de 2nd tour, nous voulons un coup K.O. », lance-t-elle, ajoutant que le CDP est en train de rendre son dernier souffle.
« Nous avons fait la bataille pour vous, jeunes. Nous avons claqué la porte à Blaise Compaoré pour vous, les jeunes. Le pouvoir du MPP sera le pouvoir des jeunes. (…). Sans oublier que les jeunes ne peuvent gouverner sans les conseils éclairés des anciens et des femmes », s’est adressé le Larlé Naaba aux jeunes de Nedoogo. Pour lui, un homme intègre se sacrifie pour l’honneur et pour sa patrie. « Et Hamado Ouédraogo en est un ». Jetant un regard sur le passé, le Larlé Naaba a affirmé que si Blaise Compaoré se trouve aujourd’hui dans cette situation, c’est par le fait de son petit-frère et de sa belle-famille. « Le MPP a été créé par vous et pour vous. Il a été créé pour répondre à vos aspirations, aux aspirations de vos enfants », a-t-il pousruivit.
Réagissant aux doléances soulevées ci-haut, le Larlé Naaba a promis, « ne serait-ce qu’un forage » d’ici à octobre prochain. « Si le parti est élu, les deux autres quartiers seront dotés d’ici à fin février 2016 », a-t-il promis. Jaugeant le terrain politique, il a déclaré que le CDP s’est humilié et que personne ne le suivra de nouveau.
Il a, en outre, soutenu l’appel de ses prédécesseurs, invitant les populations à prendre leur carte d’électeur.
« Vous devez rester humbles et ne pas verser dans des comportements qui compromettent les chances du parti. Vous devez opter pour un comportement qui peut nous conduire au pouvoir », a-t-il lancé aux militants et sympathisants.
Tout en appelant au soutien à la transition, le Larlé Naaba a galvanisé les siens à serrer les rangs autour des mots d’ordre du parti dans la perspective des échéances électorales à venir.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 mars 2015 à 23:39
    En réponse à : Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

    La seule force capable de rassembler tous les burkinabés est le MPP. L’UPC est soutenu par Blaise Compaoré donc UPC=CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars 2015 à 23:52
    En réponse à : Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

    Mes remerciements à tous ceux et à toutes celles qui m’ont permis de réussir ce pari .

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars 2015 à 23:56
    En réponse à : Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

    Article de belle facture sur une sortie de belle facture d’un parti de belle facture

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2015 à 01:10, par salam gara
    En réponse à : Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

    Alors vous voulez continuer comme aux bon vieux temps .85% . un coup K O ? Merde rien que pour cela je ne voterai jamais pour les anti-démocraties comme vous.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2015 à 08:48, par Laure
    En réponse à : Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

    UPC, le Front Progressiste Sankariste, FasoMetba, PDC de Saran Sérémé et les vrais partis d’opposition sont des partis crédibles à faire confiance. Que la jeunesse Burkinabè sache que le caïman reste caïman même s’il change de marre ou de fleuve ; tel est le MPP. Je demande à la France de se retenir dans ses propos que c’est Rock Marc KABORE qui sera élu président en Octobre 2015 ; car à ce rythme la France met en danger ses ressortissants et de ses intérêts ici au Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2015 à 09:08, par L’ENFANT DU PAYS
    En réponse à : Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

    LE MPP SE CHATOUILLE POUR RIRE !!!QUOI DE PLUS NORMAL QUANT ON N’A PAS IDÉE CONSTRUCTIF. LE VRAIE CHANGEMENT VIENDRA DE L’UPC !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2015 à 09:11, par Tapsoba®(de H)
    En réponse à : Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

    - Primo,une belle manière,chers frères venus du Canada, de couper l herbe sous les pieds de ceux de la porte d à côté (suivez mon regard) qui nous emmerdent avec leur faux désire farouche de participer aux élections d Octobre prochain.Vous avez parcouru plus de 7800 km(à vol d oiseau et à supposer que votre point de départ était Ottawa,capitale fédérale),une dizaine + 8 heures de vol minimum,coût du ticket d avion environ 100 fois supérieur à celui d un ticket de train Abidjan-Ouaga,pour venir vous vous inscrire sur les listes électorales en vue de prendre part aux votes à venir,qu empêche la diaspora de l autre côté de la frontière qui le désire, de faire autant ?
    - Secondo,il faudrait que les militants du MPP,toutes cathégories confondues,simples militants ou membres du bureau politique,s inspirent de la sagesse du Laarlé Naaba qui prone l humilité pour nous éviter des lendemains douloureux au soir du 11 octobre,en modérant leur langage.Vous proclamez partout que vous voulez faire coup KO et supposons que l inverse se produise le jour de l élection avec la victoire de l UPC,ou à tout le moins non qualification au second tour,que se passerait-il ? Vous irez certainement crier à la fraude,peut-être sans preuves de surcroit, tout simplement parce que vous surestimez vos forces,et nous voilà dans des tiraillements sans fin à la guinéenne ou à l ivoirienne.Non,préservez les burkinabè de l abime.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2015 à 09:27, par sami OUATTARA
    En réponse à : Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

    J’avais dis que l’UPC est un parti de traître. Visite de courtoisie en pleine crise du CDP à l’UPC alors qu’il dirigeait le CFOP, aller voir seul le PF(ce que Maître SANKARA même a déploré) sans que les autres formations politiques ne sachent ce qui l’a envoyé la bas.Et pire son programme c’est endetter davantage le pays auprès des banques occidentaux.Quel gachi.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2015 à 09:32, par sami OUATTARA
    En réponse à : Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

    J’avais dis que l’UPC est un parti de traître. Visite de courtoisie en pleine crise du CDP à l’UPC alors qu’il dirigeait le CFOP, aller voir seul le PF(ce que Maître SANKARA même a déploré) sans que les autres formations politiques ne sachent ce qui l’a envoyé la bas.Et pire son programme c’est endetter davantage le pays auprès des banques occidentaux.Quel gachi.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2015 à 10:58
    En réponse à : Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

    ATTENTION A NE PAS METTRE NOTRE PAYS K.O !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2015 à 13:43, par Kalkuto
    En réponse à : Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

    Faudra se mefier d’un parti qui prône un coup K.O, svp du repect aux autres adversaires.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2015 à 14:18
    En réponse à : Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

    Sachez que le toukKili du CDP est fini si vous parlez d’un coup KO j’ai peur alors que je suis votre militant. Puis qu’ils y a des gens aussi valeureux que vous qui sont vos adversaires un peu de respect pour eux qui se sont battus depuis des années pour amener le changement dans ce pays, pendant ce temps vous étiez avec le régime déchu en disant que la limitation du mandat est anti démocratique. Si le peuple vous suit aujourd’hui c’est à cause de votre conversion. Mais vous commencez à dire ces choses ( KO) là y a problème cela veut dire que vous voulez emprunter le même chemin que le régime déchu (fraude) ; si non vous ne devez pas dire ces choses là.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2015 à 16:29, par Sidpasata Veritas
    En réponse à : Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

    - Hier, j’ai posé la question au MPP, comment il compte lutter contre la corruption et traquer les crimes (économiques et de sang) et récupérer les biens mal acquis des dignitaires du régime de Compaoré ? Cela a suffit pour que certains de ses inconditionnels se mettent à m’insulter ! Mais c’est la faiblesse de leurs arguments qui les fait agir ainsi. S’ils sont garçons qu’ils répondent à mes questions qui ne visent que l’intérêt général de tous les burkinabè.
    - Par ailleurs on a appris qu’une militante du MPP, et non des moindre, a été prise la main dans le sac à Ouahigouya, en flagrant délit de fraude électorale : elle voulait faire enrôler des jeunes écoliers qui n’ont pas encore l’age de voter. La gendarmerie l’aurait arrêtée. Qu’est-ce le MPP dit de cette pratique ? Aurait-il formé ses représentant à la fraude électorale, ou est-ce simplement les habitudes que vous avez gardé comme héritage de votre régime précédent ?
    - D’ailleurs, je constate que vous avez gardé bcp d’autres mauvaises habitudes comme héritage du régime Compaoré. Voyez ce que promet le Larlé Naaba, en politique, on appelle ça de la démagogie. Lisez vous-même : « Réagissant aux doléances soulevées ci-haut, le Larlé Naaba a promis, « ne serait-ce qu’un forage » d’ici à octobre prochain. « Si le parti est élu, les deux autres quartiers seront dotés d’ici à fin février 2016 », a-t-il promis. Jaugeant le terrain politique, il a déclaré que le CDP s’est humilié et que personne ne le suivra de nouveau. » Est-ce que cela fait partie du programme politique du MPP en matière d’accès des populations à l’eau potable. Est-ce en promettant (si encore vous tenez parole) à gauche et à droit, en fonction des doléances de foules rencontrées ça et là que vous allez réaliser votre programme politique, si tant est que vous en avez ? Heureusement pour vous que le ridicule ne tue pas.
    - Je suis moaga et j’ai honte pour les chefs coutumiers qui se ridiculisent en prenant la parole publiquement pour dire des bêtises. Cela ne les honore pas et ça ne m’étonnera pas que le Larlé se fasse encore insulté par un politicien farfelu s’il continue à se comporter comme eux. Vivement que la Transition trouve un statut juridique particulier pour les chefs coutumiers qui les oblige à un devoir de réserve parce qu’ils sont censés être chefs pour tous leurs sujets et non pour un parti politique. Cela nous évitera du même coup, la multiplication des conflits pour les chefferies coutumières politisées dans le mauvais sens.
    Ceux qui ne sont pas d’accord avec moi peuvent me contredire et donner leurs arguments. Mais ce n’est pas la peine d’insulter : ça va diminuer la force de vos arguments et ça ne transformera jamais les mensonges en vérité.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2015 à 18:49, par amour
    En réponse à : Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

    intervenant.13,je suis d`avis avec vous.grand courage a vous pour une reaction tres positive.que dieu sauve le burkina

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 10:39, par Une habitante de ouaga
    En réponse à : Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

    Oui évidemment les bonnes vieilles méthodes des CDPistes un coup KO. Vous voyez que vous ne pouvez pas changer vous êtes toujours CDP

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 10:45, par Une habitante de ouaga
    En réponse à : Le MPP à Nedoogo : « Nous ne voulons pas de second tour, nous voulons un coup K.O »

    Je valide entièrement l’argumentation de l’intervenant 13

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés