Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ôter une mère à son fils, c’est lui ôter plus qu’on ne peut lui rendre.Jean-Jacques Rousseau» 

Forces Armées nationales : L’augmentation de la limite d’âge pour la retraite, une des doléances adressées au Président du Faso

Accueil > Actualités > Politique • • vendredi 6 mars 2015 à 08h59min
Forces Armées nationales : L’augmentation de la limite d’âge pour la retraite, une des doléances adressées au Président du Faso

Le Président du Faso, Michel Kafando a rencontré, dans la matinée de ce jeudi, 5 mars à Kosyam, des délégations de l’ensemble des Forces Armées nationales. Cette rencontre annuelle statutaire a permis à la « grande muette » de porter à la connaissance de l’autorité, l’ensemble de ses doléances, parmi lesquelles, l’augmentation de la limite d’âge pour les départs à la retraite.

Cette rencontre vise à relancer, dynamiser et renforcer le dialogue et la communication entre le commandement et le personnel militaire, toutes catégories confondues. Participent à ce cadre d’échanges annuel, les représentants de toutes les entités des Forces Armées nationales parmi lesquelles on peut retenir, en plus du ministre de la défense nationale et des anciens combattants, le chef d’Etat-major général des Armées, l’inspecteur général des Forces Armées nationales, les chefs d’Etat-major d’Armée de terre, de l’air, de la gendarmerie nationale, du groupement central des Armées, de la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers, les délégués des anciens combattants, la conseillère du personnel militaire féminin.

Le Secrétaire permanent du suivi des résolutions, recommandations et décisions des cadres de concertation, le colonel Idriss Diasso, a salué la tenue de ce cadre qui devrait avoir lieu en fin 2014 mais annulé pour cause des évènements de fin octobre. A l’en croire, ce cadre, « trait d’union entre le commandement et le personnel militaire », a pour but de renforcer la communication et le dialogue.

Une Armée au service du peuple

La présente rencontre Président du Faso-personnel des Forces Armées nationales, se tient après des rencontres au niveau des régions, des directions centrales, etc. Différentes préoccupations exprimées au cours de ces rencontres ont fait l’objet d’examen. Elles ont, selon le colonel Diasso, reçu des réponses appropriées ou sont en cours de traitement. Quatre doléances ont été soumises au Président du Faso au cours de ce rendez-vous. Il s’agit de la majoration des crédits pour l’entretien des infrastructures (bâtiments, électricité, eau, téléphone), de l’augmentation de la limite d’âge pour les départs à la retraite (toutes catégories confondues), de la hausse des droits en poids au kilométrage à l’occasion des déplacements des militaires et, enfin, de l’incitation au départ anticipé à la retraite (par l’octroi d’indemnités y afférentes au prorata du nombre d’années de service).

« Je les prends à mon compte et j’inviterai le gouvernement de les examiner avec la plus grande attention », a réagi le Président du Faso, Michel Kafando, avant d’insister sur la « nécessité » pour l’Armée de demeurer « unie » et « solidaire », « sans clanisme », « élitisme » et surtout « loin des chapelles politiques ».

Il a exhorté l’Armée a toujours être au service du peuple. « Etre au service du peuple signifie d’abord qu’elle doit avoir une claire conscience de son rôle qui est de s’intégrer aux masses et de prendre sa part dans l’élan du développement national », a-t-il souligné, invitant les acteurs de l’institution, à demeurer dans la cohésion, la discipline, avec en ligne de mire, la préservation de la paix et de la stabilité.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Etat major général des armées : En attendant la prise de commandement de Moïse Minoungou...
Situation nationale : « Il faut considérer les évènements de Yirgou comme un piège des terroristes », dixit Moussa Traoré de la majorité présidentielle
Bala Alassane Sakandé à propos du Drame de Yirgou : « Ce qui s’est passé n’honore pas le Burkina. Pas du tout »
Vœux de nouvel an : Le président de l’ADF-RDA communie avec « ses troupes »
Situation sécuritaire : L’état d’urgence prorogé de six mois
Sondage en ligne sur le bilan de l’an 3 du pouvoir MPP : A vos claviers !
Etat-major général des armées : Moïse Minoungou, le nouveau chef
Patrimoine de l’Etat : Des comptables des matières à l’école du guide sur la gestion des bâtiments de l’Etat
Assemblée nationale : La prorogation de l’état d’urgence au menu d’une session extraordinaire
Assemblée nationale : Discours du président Alassane Bala Sakandé à l’ouverture de la session spéciale
Vie politique nationale : L’ex-parti au pouvoir, le CDP, se dote d’un Haut-conseil
Situation nationale : « Il faut engager un dialogue franc, ouvert et responsable, à tous les niveaux » (Lassané Savadogo, secrétaire exécutif du MPP)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés