Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

mercredi 4 mars 2015 à 00h14min

Sur sa lancée de demande de pardon et de requête de bénédiction, Gilbert Noël Ouédraogo (GNO), le Président de l’Alliance pour la démocratie au Faso/Rassemblement démocratique africain (ADF-RDA) a rendu visite à des autorités coutumières et religieuses de la ville de Bobo-Dioulasso ce mardi 3 mars 2015. De la chefferie des Bobo Mandaré aux représentants des communautés musulmanes, protestantes en passant par le domicile d’El Hadj Héma Djaffar Ouattara, GNO a demandé pardon aux coutumiers et aux leaders religieux.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

Il se voulait discret mais c’était sans compter avec la ferveur des militants du parti de l’Eléphant. Venu « discrètement » pour demander pardon et recueillir la bénédiction des autorités religieuses et coutumières, Gilbert Noël Ouedraogo (GNO), le Président de l’Alliance pour la démocratie au Faso/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) a dû se plier devant la détermination des caciques de son parti. Après avoir parlementé avec ses jeunes militants qui voulaient une entrée bruyante dans la ville, son véhicule a fini par s’éclipser dans un des quartiers périphériques de la ville de Bobo. Et ceci pour éviter le cortège et son lot de klaxons. C’était peine perdue ! Réapparus dans la cour du défunt chef des Bobo Mandaré, Gilbert Noël Ouedraogo et sa délégation ont tenu d’abord à présenter leur condoléance à la famille de feu M’Pa Yacouba Sanou. Là, comme dans tous les points d’arrêts, GNO a livré l’essence de son périple qui l’amènera dans toutes les localités du Burkina Faso. Après avoir présenté ses condoléances à la famille du défunt chef, le président de l’ADF-RDA a mis le cap sur Dioulasso-Ba, pour y rencontrer les notables dans la cour royale. Le temps des salutations d’usages, il va réitérer l’essence de sa visite « Nous sommes venu dans le cadre d’une demande de pardon et de réconciliation. Il y a eu des évènements dans notre pays, le Burkina Faso. Depuis ces évènements, nous avons entamé une série de rencontre auprès des autorités coutumières et religieuses. Nous sommes venu à Bobo-Dioulasso pour vous voir et pour vous remercier de ce que vous avez fait pour la paix dans notre. C’est vrai que les évènements ont été douloureux mais nous savons que c’est par la grâce des uns et des autres, par l’aide de Dieu que nous avons pu traverser cette période-là. Sinon, ça aurait pu être pire… Après ces remerciements, nous allons vous demander d’intervenir au sein de votre communauté pour qu’il y ait la réconciliation entre les fils et les filles du Burkina Faso. Nous sommes tous des fils et des filles du même pays. Et nous ne pouvons pas construire ce pays les uns sans les autres ou les uns contre les autres. C’est ensemble que nous pouvons construire notre pays le Burkina Faso. C’est pour cela, en tant que président de l’ADF-RDA, je viens vous voir pour d’abord transmettre notre demande de pardon en tant que parti politique et transmettre cela à tous les Bobo du Burkina Faso…Ce qui est passé est passé… Si nous restons sur ce qui est passé nous n’allons pas avancer. Alors qu’il faut que le pays avance, il faut que la transition réussisse, il faut que tout le monde puisse participer aux élections. Nous sommes venus vous demander d’intervenir pour qu’il puisse avoir la véritable réconciliation entre les fils et les filles du Burkina Faso. Nous sommes venus aussi vous demander des conseils pour nous-mêmes, demander des bénédictions pour notre pays et pour notre formation politique, l’ADF-RDA. »

Le même message sera repris chez l’Imam Djaffar Hema Ouattara, chez le pasteur Thomas Traoré (président de la fédération des églises évangélistes/région de l’ouest), à la grande mosquée de Dioulasso-Ba…

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 mars 2015 à 00:25, par vérité no1
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Gilbert, on t’a conseillé de ne pas suivre Blaise et François et tu as fait sortir un article pour attaquer les forumistes dans leur 18 mètres en disant que tu n’as pas de leçon à recevoir de qui que ce soit ! Tu as déjà oublié ? COME ON ! Dans la vie l’arrogance conduit toujours dans le décor ! Bonne chance à toi et surtout écoute les aînés !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 07:57, par changeons
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Ce n’est pas en faisant des visites de courtoisie aux autorités coutumières et religieuses qui va te sauver. Gilbert, tu as oublié que c’est à cause de ton entêtement de soutenir Blaise dans sa sordide modification de l’article 37 que le Burkina a été ensanglanté ? Juste à cause de l’argent que tu as fait ça. Le sang des martyrs coule vers toi et justice divine sera dite. Malheur à ceux qui assassinent leur peule.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 08:19, par Neekré
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    J’espère que Djaffar n’a pas manqué de te cracher ses 4 verités. Tu connaissais Djaffar quand ça mangeait fort avec le CDP ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 09:29, par dibi
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Et si on pouvais savoir qui a été dit par DJARFAR comme commentaire ou bénédiction....

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 09:44, par Noonga siida
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Gilbert, ce n’est plus la peine de te fatiguer. Prends ta retraite politique. c’est mieux pour toi. On ne piétine pas les testicules d’un aveugle deux fois.
    Plus jamais, tu ne seras président dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 10:08, par Sidpasata Veritas
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    ADF-RDA et pauvre Gilbert ! Arrêtez enfin la démagogie. Ce ne sont pas les autorités coutumières et religieuses qui vont vous blanchir de l’affront que vous avez infligé au peuple qui ne veut plus vous voir sur la scène politique. Ce qui vous a conduit dans le décor, c’est précisément cette manière que vous avez de vous complaire dans l’illusion qui vous arrange au lieu de regarder la réalité en face. Vous et les gens du CDP, vous vous êtes moqué de nous en croyant qu’il vous suffisait de tenir le discours que convient à vos aspirations égoïstes sans tenir aucun compte des déceptions et des aspirations populaires. C’est encore exactement ce que vous faites en vous baladant de cour en cour chez les religieux coutumiers et religieux, peu importe pour vous, l’exaspération que vous provoquez ainsi dans le peuple. Vous comme le CDP, vous souhaitez tout simplement revivre politiquement, sans avoir de compte à rendre de votre gestion hasardeuse de la politique qui a conduit notre pays au bord du précipice. C’est pour cela que vous comme le CDP, vous souhaitez pour notre pays, un "pardon" et une "réconciliation" aveugle sans Justice. Dès qu’on parle de Justice, on nous dit "attention à la chasse aux sorcières". Pourtant, à moins d’une grave cécité politique, il est évident que ce pays et son peuple à une soir irrépressible de mettre fin à toute forme d’impunité. Même les autorité de la Transition devrait faire très très attention à ce grand désir populaire qui a emporté le régime de Blaise sans pour autant être assouvi, à cause de la tergiversation des autorités actuelles !
    Même en politique, la démagogie doit se fixer une limite à ne pas dépasser.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 11:39
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Mais, ce Monsieur, il prend le peuple burkinabè pour des idiots ! Ce n’est pas de cette façon que l’on demande pardon. A quand la vérité pour t’être "prostitué" avec Compaoré pour modifier l’article 37 ? Tant que tu ne diras pas la vérité, personne ne peut te pardonner car tu es aussi responsable que le régime défunt des morts de fin octobre 2014. Tu devrais rendre visite aux familles défuntes et tu verras comment tu seras reçus. Tu veux reproduire le même schéma que la journée du pardon du 31 mars 2001 où on se pardonne sans savoir qui a fait quoi, pourquoi, etc. Ce monsieur n’a pas de dignité !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 11:56, par Rousman
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Aux chefs coutumieux et religieux ;
    <Soyez> >.
    Epuis ce n’est pas a eux qu’il faut demander pardon. car ce ne sont eux qui ont perdu leurs enfants, leurs boulots....
    Sans justice, ni toi Gilbert ni aucun autre individu de ton genre ne merite notre pardon ni le pardon dinvi d’ailleur.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 12:00, par Rousman
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Gilbert N. OUEDRAOGO rien qu’a voir ta tete les gens s’enervent.
    donc les chefs coutumieux et religieux ne sauveront pas ta peau.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 12:27, par Sage
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    J’espère que ce n’est pas avec l’argent pris avec "l’Homme fort qui a fui" que ces tournées sont financées ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 13:03
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Un peu d,effort de reflexion,si Je suis pour le respect de la tradition Je reste neamoins sceptique sur ces visites de courtoisie ciblee vue l,allure du phenomene.En effet,quels sont les criteres de selection de ces notables communautaires ?La classe politique dans son ensemble a perdu la tete dans ce pays depuis le 30 oct 2014 au risque de diviser pour tjrs l,edentite nationale.Que Dieu garde le Burkina .

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 13:16, par ouedraogo ousmane
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    encore gilbert,keskil veut ?pense til ke se tirera dafer a travers ses bivoacs chez les coutumiers et autres ;tu aurais pu dire à kiiba naba de ne pas sortir des sornettes pour ne pas empirer ton cas et adf rda avec puiskocun membre de ta delegation na eu cette hauteur desprit.souffrer mais le peuple ne vous pardonnera pas bande de mécréants.gilbert on ne se léve pas avec madame pour aller demander pardonner apres s’être prostituer de la sorte pour des broutilles.vraiment ridicule de votre part.pardon oui mais justice dabor.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 14:19
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Impensable !!
    Moins de trois mois après cette légendaire et inqualifiable infamie, l un des principaux responsables a le courage, pardon, l indignité de se montrer au public. Si seulement il pouvait savoir la haine que sa simple vue suscite dans les cœurs !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 15:44, par SIDA
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    J’espère que tu présenteras tes excuses au peuple à la place de révolution

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 17:11, par francoise
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Ce type la commence à m’énerver. On dit que tu es faux et tu insiste . Vraiment un homme sans dignité et vous voyer son véhicule de voyage ? Il faut que le peuple retiré ce véhicule acheté avec l’argent des contribuables

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 17:46, par Yékato
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Une chose est de demander pardon mais la préalable chose est de dire d’abord ce qu’on a fait de mal ou ce qu’on a posé de mauvais avant de demander un véritable pardon. Ne dit-on pas souvent que qui reconnait sa faute est à moitié pardonné ? Nous assimilons cette campagne de monsieur OUEDRAOGO à une scène de cinéma. Comment voulez-vous que le peuple vous pardonne si vous n’êtes pas capable de faire un véritable mea-culpa ? Avez-vous réellement pris la mesure de l’enjeu de votre association avec monsieur Blaise Compaoré qui n’a jamais respecté ses promesses vis-à-vis de son peuple ? Nous n’allons pas vous faire un procès d’intention mais nous préférons vous conseiller à revoir votre stratégie de demande de pardon qui frise un peu l’irrespect. Il serait courageux de votre part de dire que vous avez joué à un jeu dangereux en sacrifiant l’avenir de votre parti dans le décor. Si vous avez les moyens de sillonner le Burkina pour aller voir les chefs afin qu’ils intercèdent auprès de leurs sujets pour vous pardonner, pourquoi ne pas aussi voir la possibilité de saisir un média où vous ferez réellement votre mea-culpa. Nous pensons que cette stratégie pourrait grandement attendrir les cœurs de vos militants trop déçus en particulier et de tous les burkinabés en général. C’est à ce prix que vous pourrez reconquérir vos militants mieux encore, cela vous permettra d’agrandir votre électorat. A bon entendeur, salut. Bon courage.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 17:56, par Abou Savad
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Quelqu’ un a dit un jour ’’Maleur a ceux qui assassinent leur peuple" ,et moi j’ajoute maleur a ceux qui vendent leur peuple comme GNO.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 20:02, par tche de paris
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Monsieur, Gilbert ce que je peux vous donner comme conseils c’est de se retirer dans la politique car vous avez une très mauvaise image pour votre parti et surtout pour le peuple Burkinabe la deuxième personne après Blaise qui a provoqué cette insurrection c’est bien vous en voulant ajouter vos députés à ceux du CDP personne ne vous confiance avec votre système un pied ici l’autre là bas tout ça pour tes propres intérêts prend la retraite anticipée c’est mieux pour vous à bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 20:20, par doubis
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Pardon Gilbert Ouedraogo mieux vaut rester dans ta cacheterie car on ne peut pas pardonner aux assassins à cause de toi il a eu combien de morts et de blessés à cause de toi on ne veut meme plus entendre le nom du parti ADF / RDA un parti dont nos grand parents ont milité avec fidélité et l’honnêteté aujourd’hui nous et nos enfants veulent pas entendre le nom de ce parti tout ça à cause de toi tu nous fais honte by by pour la politique.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 21:11, par Amadoum
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Monsieur Ouedraogo, n’a t-il pas autre chose a faire ? Qu’a t-il fait d’aussi reprehensible pour avoir a parcourir tout le pays pour demander pardon ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 22:04
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Tous ceux qui refusent le pardon sont tout aussi impardonnable dans leur posture d’imposture. Qui êtes-vous pour dénier à Gilbert et à son parti de rendre visite aux autorités coutumières et religieuses pour favoriser le vivre ensemble dans notre pays. On a vraiment l’impression que certains burkinabè sont devenus fous au point de ne plus respecter le minimum d’éducation que nous avons reçue de nos ancêtres : l’intégrité et l’humilité.
    Que celui qui n’a jamais fait une faute lève son petit doigt. Le Sage.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 22:08
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Djafar était même content de recevoir Gilbert et sa délégation et leur a prodigué conseils et bénédictions. Tu veux savoir quoi d’autre, petit curieux. Le Sage.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2015 à 13:00, par Nawell
    En réponse à : Bobo : Gilbert Noël Ouédraogo rend visite aux autorités coutumières et religieuses

    Maitre trace ton chemin tu as la bénédiction de tous les fils et filles du Burkina qui connaissent la valeur du pardon et qui aiment leur pays. Quand aux haineux ils n’en valent pas la peine. Celui qui ne connaît pas le pardon ne connaît pas Dieu. Ils sont même incapable de s’accepter eux même, tu n’es pas responsable de leur misère, ils ne peuvent pas t’empêcher d’atteindre ton objectif.. Personne ne peux construire en insultant en brûlant et en divisant. On est tous Burkinabè et ils vont devoir faire avec. Que la grâce et la paix que tu recherchent en ce moment te soient multipliées.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés