RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

lundi 9 février 2015 à 12h35min

Le 30 décembre 2014, le Régiment de sécurité présidentielle, logé au sein de la présidence du Faso, enregistrait un premier mouvement d’humeur. Les raisons, la gestion des hommes, la redistribution des postes après l’insurrection des 30 et 31 octobre et les primes de fin d’année. Le Lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida, alors adjoint du colonel-major Boureima Kéré, Chef de corps du RSP, avait pris les rênes du pouvoir, avec l’adoubement de ses frères d’armes du RSP d’abord, et de l’ensemble des forces armées nationales ensuite.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

Devenu l’homme fort de la situation, le lieutenant-colonel Zida a procédé à une redistribution des cartes qui n’a visiblement pas fait l’unanimité dans les rangs. Le commandant Théophile Nikiéma, qui était de fait le numéro trois du RSP a été nommé Chef d’Etat-major particulier du président du Faso, en remplacement du Gal Gilbert Diendéré. C’est désormais à lui que devaient rendre compte de plus gradés comme le colonel-major Kéré, toujours de fait le chef de corps du RSP et le colonel-major Pierre Sanou, chef du bureau militaire, et bien entendu tous les responsables militaires devant répondre de dossiers devant le président du Faso.

Une entorse à la discipline et à la hiérarchie militaires regrettent certains gradés qui soulignent que ce sont ces anomalies qui expliqueraient les remous au sein du corps. Une entorse qui aurait conduit le colonel-major Boureima Kéré, à rompre les rangs et à se mettre de fait de côté, laissant le commandement du RSP entre les mains du capitaine Kouda.

Ce 30 décembre 2014 donc, certains éléments du RSP, à bord de char, seraient allés chercher le lieutenant-colonel Céleste Coulibaly chez lui pour qu’il vienne prendre le commandement du RSP. Celui-ci qui venait de rentrer du Maroc où il avait accompagné le président Compaoré dont il était l’aide de camp, se trouvait dans sa famille à Bobo.

Lors de ce premier mouvement d’umeur, Zida a donc été interpellé en plein conseil des ministres pour venir s’expliquer devant ses frères d’armes. Et promesses auraient été faites ce jour-là que les nominations seraient revues pour que les choses rentrent dans l’ordre. Mais plus d’un mois plus tard, rien n’avait été fait.

Le fauteuil primatorial n’est pas un banc primatorial

Pour paraphraser Laurent Gbagbo, on pourrait dire, avec le premier ministre Zida, que le fauteuil primatorial n’est pas un banc où l’on peut s’asseoir en colonne couvrée. Même s’il est issu des rangs du RSP, Zida est aujourd’hui le Premier ministre du Burkina, qui jouit de toute la plénitude de la fonction, avec toutes les prérogatives que la Constitution et la Charte de la Transition lui donnent comme chef de l’Administration. Mais comme le rappellent certains de ses contempteurs, s’il est le Premier ministre, ce n’est pas par une onction spéciale mais parce qu’il a été « mandaté » par ses frères d’armes du RSP d’abord.

Si le 31 octobre 2014, Yacouba Isaac Zida, lieutenant-colonel de son état a pu brûler la politesse à un général de division, de surcroit chef d’Etat-major général des armées, c’est par la force des choses, précisément le rapport de forces qui penchait en faveur du RSP au sein des forces armées nationales. Conséquence, ses frères d’armes attendaient de Zida, Premier ministre, sans doute beaucoup plus de collégialité dans la gestion du pouvoir. Mais certains lui reprochent un certain népotisme dans les nominations, voire, plus grave, un favoritisme à relent religieux.

Ce qui est constatable par tous en tout cas, même des civils ignorant de la chose militaire, c’est qu’il y a eu quelques nominations contraires à toute logique militaire comme dans le cas du chef d’Etat-major particulier du Président du Faso, qui n’est pas un poste civil, où la fonction pourrait primer sur le grade comme c’est le cas de Zida devant qui les généraux sont bien obligés de serrer les fesses, parce qu’il est le Premier ministre, même lieutenant-colonel.

Avec les nouvelles tractations en cours depuis le 4 février, la discipline semble être revenue dans les rangs. Les officiers à la base des derniers remous se défendent vigoureusement de toute prise en otage ou menace sur la transition. Ils protestent ‘’simplement’’ contre « Certaines décisions inappropriées » au sein de leur corps qui en ont « perturbé le fonctionnement normal ». S’ils réaffirment officiellement leur engagement pour une « issue heureuse de la Transition », des officiers, ‘’hors-micro’’, rappellent que si les civils ont eu le droit de contester des nominations inappropriées et de faire renvoyer des ministres et des Directeurs généraux, pourquoi devrait-on dénier aux hommes en tenue la possibilité de revendiquer des nominations légitimes en leur sein. D’autres cadres du RSP vont même plus loin en affirmant qu’ils sont pour une commission plus élargie que celle qui réfléchissait sur le devenir du RSP et qui était essentiellement composé de quelques personnes autour du Premier ministre Zida ; ils veulent une commission ouverte aux responsables de toutes les unités militaires, comme semble l’avoir validé le président du Faso depuis le 6 février.

Handicapés par leurs passés

La Grande muette, conformément à sa coutume, a sans doute péché par mutisme dans cette affaire, les frondeurs ne prenant pas toujours le soin de bien expliquer les raisons de leur grogne. Sans oublier que certains cadres, « plébiscités » par la troupe pour être les nouveaux responsables ont contre eux leurs passés.

Il est ainsi du colonel-major Boureima Kéré, promu depuis le 6 février Chef d’Etat-major particulier du président du Faso, en remplacement de Théophile Nikiéma, commandant au moment de sa nomination et qui est passé lieutenant-colonel depuis le 1er janvier. Boureima Kéré, originaire de Koumbia dans le Tuy où il est né en 1961, a été pendant longtemps l’aide de camp de Blaise Compaoré à partir de 1989, en remplacement de Nabéré Honoré Traoré, avant de passer la main au colonel Zitiba Sawadogo (aujourd’hui à l’EMTO). Kéré rejoindra ensuite le bureau militaire de la présidence du Faso où l’on ira le chercher lors des mutineries de 2011, pour remplacer le colonel Omer Bationo, alors chef de corps du RSP et aujourd’hui Directeur général de la sécurité intérieure au ministère de l’administration territoriale.
Fidèle collaborateur du président Compaoré depuis le temps du Front populaire, beaucoup d’observateurs, à tort ou à raison, voient derrière celui qui a fait toute sa carrière au sein du RSP, depuis l’époque du CNEC (où il a été muté en 1985), l’ombre de l’ancien chef de l’Etat.

Il en est de même du lieutenant-colonel Céleste Moussa Coulibaly, qui a été le dernier aide-de camp du président Compaoré et l’a accompagné dans son exil ivoirien et même jusqu’au Maroc, avant de revenir au pays et de réintégrer les rangs. Nouvellement promu chef de corps du RSP (depuis le 6 février aussi), il va avoir parmi ses proches collaborateurs le capitaine Dao, porte-parole du RSP qui a lu la déclaration de « clarification » du 6 février et qui a aussi fait partie de l’opération d’exfiltration de Blaise Compaoré le 31 octobre.

Comme le colonel-major Kéré, Moussa Céleste Coulibaly, né en 1971 à Ouagadougou, a fait toute sa carrière au sein du RSP où il a été muté en 1996, à sa sortie de l’Académie Georges Namoano. Au sein du RSP, il sera commandant de la première compagnie d’intervention, Commandant du Groupement des Unités d’intervention, Commandant du Groupement des Unités spéciales, avant d’être nommé Aide de camp du président du Faso à partir de juillet 2008.

Dans cette délicate opération de redistribution des cartes, un autre élément à « manager » avec délicatesse est le Gal Gilbert Diendéré. Bien qu’ayant fait ses adieux à la troupe officiellement, il reste la figure tutélaire du RSP sur laquelle il conserve toute son ascendance ; ce qui l’oblige à jouer de temps en temps au sapeur-pompier, en cas d’éruptions volcaniques dans les rangs. Même si on parle de lui de plus en plus comme probable candidat du CDP à la présidentielle d’octobre 2015, sa fonction et son rôle officiels restent aujourd’hui mal définis. Mais sa connaissance de l’environnement et des hommes, reste essentielle comme le rappelait le 6 février le Gal Pingrenoma Zagré, Chef d’Etat-major général des Armées. Au-delà du RSP, sa connaissance des questions géo-stratégiques de la sous-région ouest-africaine et des hommes qui l’animent (en bien ou en mal) le rendent indispensable aux yeux de certaines puissances internationales, qui, très pragmatiques, seraient prêtes à le récupérer à leur service.

Victime de cette nouvelle redistribution des postes imposée par la troupe, le tout nouveau lieutenant-colonel Théophile Nikièma est recasé au Bureau militaire de la présidence du Faso où il prend la place du colonel-major Pierre Sanou. Le colonel-major Sanou, qui a une longue carrière diplomatique derrière lui (attaché de défense à l’ambassade du Burkina à Paris pendant de longues années, il a été ensuite ambassadeur du Burkina à Accra, avant de remplacer au Bureau militaire le Gal Brice Bayala, admis à la retraite). Le colonel-major Sanou, victime collatérale du dernier jeu de chaises musicales, pourrait être redéployé à l’international.

Tout cela suffira-t-il à ramener rapidement l’ordre dans les rangs et à mettre fin définitivement aux mouvements d’humeur du RSP ? L’on peut rappeler que par la voix de leur porte-parole, le capitaine Abdoulaye Dao, le Régiment de Sécurité Présidentielle a tenu « à rassurer toute la population burkinabè qu’il n’est pas en marge de la transition voulue par le peuple ». Et mieux, « Il est engagé pour une issue heureuse du processus et du calendrier de la transition qui permettrait de mettre en place un pouvoir légitime issu des élections démocratiques ». On en demande qu’à les croire.

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 février 2015 à 23:02, par Ka
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Dans cette cafouillage d’un régiment sans discipline, ni ordre, pouvons-nous croire a une parole donné en l’air pour berner le peuple ? Il est temps de reformer ce régiment sur une dynamite avant qu’il s’explose et mettre le feu au pays que nous aimons. Le scénario de 1983 à 1987 recommence avec ce régiment de malheur.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2015 à 23:03, par BAMASS
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Voila qui est bien dit, que les confusionnistes notoires bourrés rien que d’idéalisme que restent tranquilles pour que le pays avance sinon .................§§§§§§§§§§§§§ !!!!!!!!!! KERE ET COULIBALY SONT LA.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2015 à 23:19
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    On a intérêt à prendre Kossyam en otage. Pourquoi doit-on croire à l’impossible ? Ceux qui ont exfltré BLAISE COMPAORE et ceux qui l’ont accompagné du Burkina-Yamoussokro-Maroc reviennent gallardement occuper les reines du RSP. Sommes-nous tous fous( folles) pour accepter cela ? A moins que nous ne sommes pas des hommes intègres, à moins qu’on n’incarne pas SANKARA. La France n’est-elle pas derrière ce qui se passe ? On ne saurait accepter un tel scénario de Coup d’Etat.Commençons à douter même de notre KAFANDO qui nous appelle au calme. La lutte ne fait que commencer. IL faut la dissolution de ce RSP sinon c’est le retour du fin stratège ou de DIENDERE. C’est des injures au peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2015 à 23:27, par journaliste
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    en tous les cas, on veut la dissolution du RSP. Il n’ y a pas 2 armées dans un pays ! Le tps du RSP est révolu. Ce remaniement devra donc encore être revu du fait qu’il seront tous reversés dans l’armée NORMALE.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2015 à 23:34, par eliane
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    merci pour cet écrit qui nous éclaire contrairement aux mensonges des osc politiques qui accusent le cdp d’être l’instigateur des remous au rsp, honte a ibriga et a sa bande

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2015 à 23:43
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Quel peuple ?????
    Celui qui est sorti pour dire non à la modification de l’article 35 et qu’on a trompé en transformant cela en coup de force, maisons et institutions brûlées ???????
    Des gars brûlent mon père, et c’est eux qu’on dit martyrs ????? PATIENCE !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2015 à 23:45
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Cela vous étonne peut être mais ce cafouillage ne date pas d’aujourd’hui. Les différents Commandants en Chefs ou Chefs d’Etat Major ont connu ses manquements aux textes de l’armée.
    Sous la Révolution, le regretté chef de bataillon Lingani était subordonné au capitaine Sankara, et Diendéré faisait office de plus responsable que Lingani qui a tenu sa dernière réunion dans le bureau de Diendéré le 19 septembre 1989. Il a été exécuté le lendemain.
    Puis ce fut le tour du commandant Yaméogo Louis Joanny, et Diendéré était toujours là, toujours contre les règles de la hiérarchie.
    Puis c’est au tour du colonel Badaye, avec toujours son subordonné de Diendéré à la manœuvre.
    Arrive le tour du colonel Traoré Ibrahima avec le même scénario avec l’éternel Diendéré.
    Puis Lougué Kouamé et Traoré Ali avec le même Diendéré.
    La sagesse de ces officiers a évité des incidents. Mais tout a une fin et il faudra alors, tôt ou tard assumer ses responsabilités, les erreurs ; les fautes et surtout les exactions.
    Admettez que si vous, subordonné, pouvez bafouer les textes, d’autres subordonnés à vous le peuvent aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2015 à 23:50, par moi
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    vive le rsp ! s’il se trouve des gens qui prennent 10millions avec zida pour faire sortir les gens, on verra bien la suite ! dans tout ça c’est zida qui est grillé comme un poulet ! Ibriga sera cuit aussi !

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2015 à 23:55, par Nabiiga
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Calmus, Calmus ! Nous avons compris la raison maintenant. Okay, que tout le monde rende chez lui, le RsP est dissout. Plus de querrel de nominations, de promotion, d’accompagnement. Notre président Kafando n’a pas besoin d’un régiment présidentiel, encore moins un chef d’état particulier de celui-ci. C’est nous, vaillant peuple burkinabè qui l’avons choisi et c’est encore nous qui vous demandons de rentrer chez vous car la fête et la recréation sont finies. Nous ne souhaitons pas que notre président ait un chef d’état particulier encore plus un régiment de 2000 garçons gâtés pour ne pas dire pourris autour de notre président. Si président il faut garder, protéger, allez-vous en CI, le Capitaine Blaise s’y trouve. Vous aurez toute la lattitude qu’ils vous faudrait pour le protéger et devant lui, faites vos bagarres de promotion, pas ici. Rentrez chez vous.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 00:23, par ZIDA LE TRAITRE
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Félicitations à Le Faso . net pour cet éclairage qui nous eloigne de la manipulation et des mensonges. Zida est bel et bien le fouteur de merde. S’il avait géré le dossier avec plus de réalisme, on n’en serait pas là. Il a cherché à régler des comptes personnels au détriment d’une gestion objective qui nous aurait mis à l’abri de cette crise. Il faut saluer ces nouvelles nominations qui sont plus conformes aux règles de l’armée. Maintenant, si les voyous et aigris regroupés au sein des prétendues OSC veulent, ils n’ont qu’à aller casser le RSP on va voir

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 00:40, par paalga
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    vive le RSP vive le respect et surtout ZIDA non a la chasse aux sorcières sinon on te rappelleras ta sorcellerie vive le FASO

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 00:50, par YAFO
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Alors, comme ça Zida a cédé devant le RSP ? Il faut que les IBRIGA, KAM, OUATTARA et autres pagailleurs organisent une marche contre lui. Vite ! Hi hi hi. Qu’est ce qu’on va s’amuser dans ce pays !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 00:56, par Raogo
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    M’ tin da woto ! Ngaw !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 01:44, par Levigilant
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Je demande aux hommes de tenues, qui interviennent pour nous relater les temps anciens qu’on en a pas besoin. La bible dit ( Jésus Christ ) que celui qui n’a jamais pêche jette le premier la pierre à la femme. Je pose un question à l’intervenant 7. Auras tu le courage de devoiler toi même ta personnalité ? Je doute que toi même tu sois honnête. Si on te demandait de te présenter exactement, tu auras des remords. Présentement nous voulons la paix pour le bon déroulement de la transition. Quant à ce que te raconte, garde ça, tu pourras témoigner si tu le désire, en justice le moment venu. Ton identité est connue, on pourras te convoquer pour t’entendre. Je demande à toutes les composantes du pays de resserrer les rends, qui que tu sois, quoi que tu fasses, nous sommes tous utiles au pays. Accompagnons la transition jusqu’au bout. Refusons tout intoxication, toute calomnie, toute haine. Que dialogue soit privilégié. Quant auprobleme de l’armee là, maisons le soin au président de régler ce problème avec eux.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 01:56
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Est-ce que le statut de militaire est compatible avec la manifestation publique de son désaccord vis-à-vis de la hiérarchie ? N’est-ce pas cela que l’on appelle mutinerie ou rebellion ? qui doivent être reprimées/mâtées dans l’un ou l’autre des cas ? Il ne s’agit nullement de priver le pays de corps d’élite. Il est question ici reformer profondement le corps qui a incarné les horreurs de ces dernières décennies.

    Kéré et les autres ne sont pas tenus d’être toujours à la présidence. L’armée est plus large que cela ! Ils être affectés à d’autres fonctions et à l’état major général. Le chef d’État major particulier n’est pas obligé d’être le plus gardé. Sinon Diendéré lui-même de l’aurait jamais été.

    "Appellons un chat un chat ! " C’est bien la contre-révolution qui est en marche ! Peut-être la déflagration tant redoutée devrait finir par se faire voir pour que la révolution soit effective et que le pays soit libéré.

    Diendéré et les autres devront savoir que le rapport de force n’est jamais favorable éternellement !!! Qu’il aille servir les pragmatiques dont il est question.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 02:14, par vérité no1 mon dernier message
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Écoutez chers militaires, même si vous avez rendu Zida président, on s’en fout ! Un militaire ne fait d’ailleurs pas la politique et on vous demande de vous soumettre aux ordres de Zida car c’est le peuple qui a approuvé d’abord le choix de Zida ! S’en prendre à Zida, c’est s’en prendre au peuple avec toutes les conséquences qui s’en suivront. Que ça soit le colonel Mady qui a percé la tête du lieutenant Boureima, ça nous regarde pas, on vous demande de dissoudre le RSP car il est illégal et illégitime !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 02:50, par wonou
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Merci pour cet éclairage. Mais pourquoi exiger la démission d’un premier ministre nommé suite à un consensus dont le RSP se dit partie prenante ? C’est parce que le RSP estime que le premier ministre lui doit sa place, c’est aussi parce que le RSP (le rapport des armes étant en sa faveur) s’estime être au dessus de l’’ensemble de l’armée dont il n’est en principe qu’un des éléments. Dans les démocrraties un corps de l’armée ne peut pas être destinée à la seule protection du Chef de l ’Etat. Cette fonction revient à la gendarmerie et à la police nationale. Le RSP et ses hommes ont été formatés, je dis bien formatés, par l’ancien président pour sa protection ce qui explique qu’ils n’ont jamais hésiter à exercer la violence contre quiconque est perçu comme une menace, jusqu’aux tueries des 30 et 31 octobre dernier. Non le RSP n’a pas sa place dans la nouvelle gouvernance que nous voulons pour notre pays et ne nous leurrons pas, ce corps et ses hommes n’ont pas encore fait la bonne lecture de ce qui survient dans notre pays. Tous ceux qui pensent qu’il suffit que le RSP change de nom, qu’il suffit qu’on lui assigne d’autres missions, par exemple la lutte contre le grand banditisme, font fausse route. Fausse route parce cette unité dit d’élite, avec les moyens dont elle disposent pour s’informer sur tout le monde va devenir rapidement une pieuvre incontrôlable et chacun de nous peut se retrouver dans la peau d’un grand bandit parce que tu auras exercer ton droit à la parole, même sur le net.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 03:39, par Lambert Paolo
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Le seul merdeur dans cette affaire ZIda. Laissez le rsp en paix. Zida a manoeuvré avec le balai citoyen pour creer des troubles. c’est tout. Si des simple rastamen, dj, Rapeur, comédiens et autres brigands... peuvent empêcher un ministre de prendre ses fonctions(ministre Djiguimdé, sagnon) et le pousser à la demission forcé sachez que le RSP aussi peut annuler le conseil de ministre et même le forcer a revenir à l’ordre. Ou bien vous pensez que le RSP ne sont pas aussi les enfants du pays.
    Depuis le 30 octobre, plus rien ne sera comme avant. C’est votre phrase non ???!!!!! Alors, le RSP a tous les droits de faire ce qu’il veut et peut comme tous les citoyens. A chacun ses moyens de luttes.
    Vive le RSP, RSP, viva

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 04:24, par Diana
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Ahhh AHHH ahhh c’est quoi cette qui schysofrenie qui s’est installé dans le pays ? L’opposition nous a vendu fleur soit disant que l’après Blaise sera meilleur ! Niet Niet Dira Nietzsche. C’est dans ses genres de situation que les vrai homme savent quoi faire ! Saurez été Blaise hummmmmmm ! vite reglé ! Bouche ne fait pas pays

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 04:26, par Paix pour le Faso
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    A mon humble avis, toute structure fonctionne suivant une organisation bien definie. Cependant, dans le contexte particulier du Burkina d’aujourd’hui, il va valoir raison garder.

    En outre, comme on le dit, comparaison n’est pas raison. Dire que les civils ont manifesté pour faire changer des Ministres, c’est d’abord se soustraire de la dynamique en cour, car les Militaires qui le disent sont aussi des Burkinabé et il s’agit conc de leur Ministres egalement, a moins qu’ils aient l’impression d’avoir leur republique a part...

    On sait les raisons qui ont poussé les populations a demander les changements des ministres en question. S’agissant de celui de la culture, c’ est son accointance avec le régime passe pour avoir mal géré un dossier brulant qui en est la raison. Si vous voulez faire des comparaison, dans cette même logique, vous devriez vous même refusez la nomination de Kere et surtout de Coulibaly qui vient fraichement d’accompagner Compaore en CI et au Maroc pour ses soins... Vous voyez donc que vous êtes dans une dynamique totalement contraire aux manifestations qui ont abouti aux changements de ministres, alors que vous tentez de justifier votre attitude par cela !!! Alors, ne prenez pas de raccourcis pour berner les gens, au nom d’une soit disant logique continue... A moins que votre logique ne soit la continuité du pouvoir de Compaore...
    Etant Burkinabe vous aussi, devant vos conjoints et vos enfants, ayez des attitudes qui vous permettent de les regarder en face, et qui vous permettront de ne pas etre responsables, devant l’histoire, de situations déplorables pour votre pays.
    Certains brandissent la force des armes pour dire "on a eu çe qu’on voulait, faites ce que vous voulez maintenant", dire cela, c’est refuser de regarder en face la dynamique qui prevaut aujourd’hui, non pas seulement au Burkina, mais partout dans le monde !!! Quel que soit votre arsenal et votre formation militaire acquis par la sueur du peuple (ce que certains semblent oublier), pouvez-vous tirer sur des milliers et des miliers de foules en mouvement, y compris vos cousins, vos neveux, vos tantes, vos voisins, amis... Et après, que se passera t il ? Vous allez continuer a régner ? Sur qui ? Vous semblez oublier que Compaore nest aps parti de gaieté de coeur !!!
    Que chacun fasse preuve de sincérité et de patriotisme, pour l’interet superieur de la Nation.
    PAIX ! PAIX

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 06:04, par Sidzabda
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Voici qui est bien claire. Merci au capitaine DAO de nous rassurer. comment des civiles peuvent avoir le kilo de donner des ordres à l’armée. Si le crapaud ne tombe pas dans de l’eau chaude il ne saura jamais qu’il existe deux sortes d’eaux. les osc confondent manifestation et manier les fesses. Mr IBRIGA respecté viens de honnir. Les raisons de la grogne du RSP ne sont rien d’autre que celles déclarées par leur porte parole. A connait pas, A demander.
    Il y’a un adage mossi qui dit que : << Quand l’hyène se rappelle de ce qu’il a mangé la veille , il rentre dans le village en pleine journée>>. Et c’est en ce moment qu’elle aura des fourmis dans les narines. Si chacun se contentait de ce qui le regarde on accompagnerait tous la transition à bon port pour un Burkina meilleur et paisible. wend na sông ti malgue.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 06:39, par soumpougdou
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Arrêtez maintenant le brouhaha. C’est clair pour tous. Arrêtez de stigmatiser vos frères, vos enfants. .arrêtez l’exclusion , la marginalisation. Quelque soit la religion, appartenance politique, ethnie , nous sommes tous des fils de ce pays. A bas la haine ..vive le burkina faso

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 06:46, par SING
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    il n’ y a rien que l’on ne puisse casser mon frère de toute façon quel honneur le RSP a aujourd’hui ? Personne ne vous respecte au contraire vous êtes perçu comme des mercenaires. Quelle honte.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 06:54, par Madison palace
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Ceux qui sont partis avec Blaise sont des militants de Blaise. S’ils reviennent et qu’on les nomme, c’est qu’on cherche des problèmes. AU lieu de leur demander des comptes devant la justice, on les nomme. Pour quelle raison ceux sortent avec un président chassé par son peuple. Ils avaient dans leur tête que ce Monsieur pouvait revenir et eux allaient être les hommes forts. Ils ont joué, ils ont perdu d’ailleurs comme les gens du CDP. C’est aux vainqueurs (le peuple), s’il savait ce qu’il voulait de les juger. Avez vous vu l’Allemagne à Yalta ? Mais comme nous sommes un peuple mouton, on nous parle d’inclusion et on suit. Peut-on inclure quelqu’un qui a tué ton frère ou ta soeur, ton père ou ta mère sans autre forme de procès ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 06:55, par Burkinaba
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Je suggère une réfonte du RSP pour la transformer en < Forces spéciales>. Trouver un nouveau cadre de travail et le ré localiser de Kossyam, les équiper davantage. Avec une sous région en pleine mutation , surtout avec la secte islamiste Boko haram, le RSP pourrait aider à sécuriser le Pays.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 07:41
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Arretez de raconter des sottises a propos de ces brillants officiers.L.Colonel Moussa Celeste Coulibably est un garcon intelligent et bien eduque altruiste et tres devoue a son travail.D,ou vient donc ces remontrances venant des ignares de la chose militaire ?Dites a votre Zida de chercher davantage des conseils aupres de ces camarades plutot que d,etre a la merci du pasteur "freres en Christ"Martin Luther dans l,Allemagne du XVIIe lui meme etait plus a l,ecoute des princes electeurs(ici au Faso armee XXIe faiseur des rois) ca peut plair ou pas,en afrique le peuple vote certs,mais c,est l,armee qui investit tel ou tel chef car la survie des institutions dépend de la maniere dont elle est traitee.Vouloir dresser la rue contre elle c,est porter la responsabilite d,un eventuel effondrement des institutions de la 4eme republique.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 07:51, par Kirikou
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Peu de gens connaissent ces deux officiers, et il se dit n’importe quoi sur leur compte depuis peu. Au vu de leurs CV, apparement si ils étaient conspirateurs et ambitieux comme d’autres au RSP, il y a longtemps qu’ils ne seraient pas de gros méconnus. Officiers, Reprenez vos hommes en main, insérez-vous dans la logique du cadre de réflexion du Président KAFANDO (qui doit se frotter les mains maintenant qu’il peut "enfin" parler à la hiérarchie militaire, ce que ZIDA l’empêchait de faire) et laissez nous, vos frère d’armes des autres unités faire votre bagarre. Notre Armée devient otage d’une certaine religion dont les gourous décident de toutes les nominations. Si ça pète, nous dirons aussi ce que nous en pensons au Camp Lamizana et au Camp Guillaume. Un frère d’armes frustré.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 08:08, par Rita
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    croisons les doigts nous espérons que le RSP a eu ce qu’il veut et notre transition va continuer normalement maintenant. de grâce mes frères et sœurs c’est vrai nous ne sommes pas content du RSP mais c’est pas mieux de les laisser là où ils sont et attendre le nouveau gouvernement en octobre 2015 qui viendra voir leur cas ? eux même sont conscient de leur situation donc quelques mois t’attente ne nous fera rien. merci à Son Excellence ZIDA de revoir la copie de ses nominations au sein du RSP. bon vent à la transition

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 08:09, par Neekré
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Intervenant 10, moderez votre langage. Vous avez dit au moment de la bataille de l’Article 37 que ceux qui etaient contre etaient des voyous, des drogués. Même les têtes bien faites et bien pleines comme Sidi Sidibé qui intervenaient sur le Fasonet ont été qualifés de fumeurs d’herbes. Souvenz vous que dès 1998, Robert Menard avait qualifié ces gens du RSP de voyous et il avait raison. Ils ne sont pas tous mauvais au RSP, mais c’est leur mode de fonctionnement et leurs missions qui ne collent pas avec les valeurs d’une republique. On ne peut pas avoir 2 armées dans un même pays. Le RSP doit être demantelé. Il apportera son expertise aux autres de l’armée nationale.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 08:10, par Raogo
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Braves gens ! Le loup (Blaise COMPAORE) est bel et bien dans notre transition ! Attendez qu’au lendemain des élections que le RSP de Diendere de Kere et de Coulibaly ne soit pas en phase avec les résultats proclamés par la Ceni.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 08:18, par le conseiller
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Pour être "le traitre", tu en es un vrai. Les OSC du Burkina ont eu leurs lettres de noblesse à travers cette insurrection populaire menée avec les partis de l’opposition. Ce qui signifie que pendant des siècles, on s’intéressera à cette insurrection et aux rôles des partis et de ces OSC ; mais pas à toi.

    Ce qui se passe au Faso s’inscrit dans l’histoire politique de l’Afrique par des lettres d’or. Les réactionnaires de la pire espèce sont en train d’éduquer leurs enfants dans un esprit de forfaiture et de félonie abjecte. Changer pendant qu’il est encore temps.

    Sans doute que cette belle histoire retiendra des noms comme ceux de IBRIGA Luc ; mais jamais du "Le traître" qui a déjà conscience d’être du mauvais côté.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 08:20, par Le justicier
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Voila qui est bien parti pour ne jamais faire la lumière sur les assassinats du capitaine Thomas Sankara et du journaliste Norbert Zongo. comment voulez-vous que des hommes comme le Colonnel Major Kéré et le lieutenant Colonel Sié Coulibaly puisse permettre cela, en étant eux même impliqués. J’ai été découragé au meeting des OSC sur la place de la nation. je pense qu’avant de demandé la dissolution du RSP, on devait demandé d’abord l’annulation immédiat des nominations. Croyez- vous que quelqu’un comme le lieutenant colonel Sié Coulibaly qui a accompagné Blaise Compaoré jusqu’au Maroc, soit la personne indiqué pour être à la tête du RSP ? vraiment ce n’est au Burkina que l’on voit quelqu’un qui a accompagné un ancien président lors de sa fuite revenir prendre les commandes. Nos martyrs sont morts pour rien. Mes Pensés vont à Gaston Karambiri et aux autres victimes de l’insurrection populaire.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 08:33
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Est il interdit d’affection ceux qui étaient plus gradé ailleurs dans l’armée régulière. Par exemple Le fameux De guère était affecté au camp guillaume. Les autre qui se disait plus gradé pouvait être nommé ou envoyé pour d’autre mission. Et d’ailleurs ce que le RSP ne nous dit pas c’est qu’il ont refusé de quitter le camps.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 08:34
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Le rsp(à travers leur message du jeudi 4 Février 2015) veut se maintenir coûte et coûte à Kosyam pour être payé de façon gracieuse. IL VEUT TOUJOURS BÉNÉFICIER DES GROSSES ENVELOPPES FINANCIÈRES DES PRÉSIDENTS A VENIR. COMME L’ÈRE Compaoré. Le BURKINA doit se mobiliser pour le départ événtuel du rsp de Kossyam à travers des meetings mensuels car le rsp reste et restera une Grave Entrave pour la démocratie dès que leurs intérêts(rsp) seront menacés.

    LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ DEMANDE LA DISSOLUTION IMMÉDIATE DU RSP SANS CONDITION.

    LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ DEMANDE LA DISSOLUTION IMMÉDIATE DU RSP SANS CONDITION.

    LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ DEMANDE LA DISSOLUTION IMMÉDIATE DU RSP SANS CONDITION.

    Non aux militaires criminels
    Non aux militaires déstabilisateurs
    Non aux militaires manipulés depuis Yamoussoko
    Oui à la dissolution effective du Rsp
    Oui aux militaires recadrés contre le terrorisme
    Oui aux militaires recadrés contre le grand banditisme
    Oui à une armée indivisible et républicain.

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 08:36, par Wendsongdo
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    De vrais hommes forts. Mais Dieu est plus fort, et il est Grand. C’est lui qui fait notre bagarre

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 08:45, par fasobiga
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Très ravi de ce t’écris . les OSC et le professeur IBRIGA n’ont qu’a réviser leur langage .les éléments du RSP ont leur droit comme les autres . nous savons actuellement que beaucoup d’entre vous mangent dans les mains de ZIDA mais...................................

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 08:45, par Dimathème
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Intervenant n° 10, je crois bien le TRAITRE, ce pseudo ne me surprend guère au regard de votre intervention. CE que l’article ne dit pas, et là il faut faire une analyse pour le comprendre, c’est que par ces nominations Zida prévoyait un redéploiement du RSP. Si les militaires de ce corps ne parlaient pas, tout le régiment allait être muté dans les autres casernes. Ainsi, voyant venir, ils ont exigé que ce soit le président élu qui ait le droit de dissoudre leur corps et non Zida et ça c’était le 30 décembre 2014.

    Pour votre gouverne, dans l’armée c’est une question de génération. Quand on nomme un officier subalterne à un poste de responsabilité, cela voudrait dire que tout le bas sera changé pour qu’en bas de lui il ait des gens moins gradé. Il doit avoir le plus grand grade dans sa chaine de commandement. C’est le cas avec l’armée de terre, l’armée de l’air ou encore la gendarmerie où dans la chaine de commandement ce sont que des colonels alors que ces corps ont des colonels-majors. Conclusion, les Colonels-Majors ne sont plus dans la chaine de commandement mais relèvent directement de l’état major général des armées.
    Ainsi, le chef d’état major qui est colonel et non colonel major sera entouré de :
    - colonel comme lui mais qui ont porté leur galon après lui,
    - lieutenant colonel,
    - commandant ou chef d’escadron
    - capitaine
    - lieutenant
    - et de sous lieutenant pour ce qui est de la chaine de commandement des officiers.

    la chaine de commandement incluant les sous-officiers et les sous-officiers supérieur ne souffre pas car suffisamment fournie.
    Il y a combien de colonel major dans l’armée de terre ou de l’air ? Il y a combien de gendarmes qui ont le grade de colonel major ? Plein. Mais les chef d’état major de ces corps sont des colonels.

    Donc pour me résumer, en tenant compte de la chaine de commandement que Zida voulait mettre en place, la lecture était toute simple, les gradés du RSP quittaient la chaine de commandement donc le corps. Ce qui explique le fait que Kéré ne venait plus au rassemblement quand c’est le numéro 3, un lieutenant colonel qui a été nommé chef d’état major particulier. Il va sans dire que le n° 1 du RSP allait être un commandant au grand maxi, son numéro 2 un capitaine, donc un renouvellement de toute la structure : redéploiement en un sens.

    Donc un frère renseigne toi bien avant d’étaler son ignorance sur le net.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 09:10, par yambia
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    le RSP ne s’intéresse qu’à lui même ; pas aux burkinabè. Ces Officiers qui disent hors micro, qu’eux aussi ont le droit de protester contre les nominations de leurs Chefs comme le font les civils sont la preuve. Ils oublient que les civils protestent contre la nomination de proches de l’ancien régime, alors que eux demandent le contraire. Ces gens sont contre la TRANSITION. Soyez en rassuré

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 09:14, par Zadané
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Voici la difficulté de gouverner un pays. Ceux qui s’y essaient en decouvrent. Que Dieu accorde la hauteur d’esprit à chacun de nous. Que les plus hautes autorités, aient l’esprit d’équité dans leur décision. Ils peuvent faire appelle par moment à des expertises pour des problèmes spécifiques. Ma préoccupation : je ne sens pas trop le rôle des opposants d’antant qui s’octroient le succès de l’insurrection, dans la transition. Peut être qu’ils se preoccupent de faire le maximum de raliement pour prendre le pouvoir le 11 octobre 2015. Mais erreur, c’est le bon deroulement de la transition qui offrira des élections paisibles. Donc, après insurrection fomantée, malsaine, les hommes politiques de toute gabarie doivent s’investir sans calcul dans le succès de la transition. Un élément à ne pas omettre : inclusion.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 09:14, par sarfalao city boy
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    JE CROIS QUE VOUS N’AVEZ TOUJOURS PAS COMPRIS....
    ON S’EN FOUS DE VOS GUÉGUERRE DE FEMMELETTE. ON NE VEUX PLUS DE RSP AU BURKINA .
    VOS HISTOIRES N’ENGAGE QUE VOUS SEULEMENT...

    ON A DIT QUE L’ARTICLE 37 N’ETAIT PAS NÉGOCIABLE.... OU BIEN !
    ON A DIT QUE BLAISE DÉGAGE N’EST PAS NEGOCIABLE . OU BIEN !
    ET BIEN PETIT rsp DISSOLUTION NON NÉGOCIABLE........... VOILA...

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 09:19, par UNE INTEGRE
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Intervenant n°02 , je te demande d’etre plus realiste. Comment des inconnus peuvent sortir de nuls part pour se faire la loi. Ce désordre hierarchique n’a pas commencé avec ZIDA. C’est mieux de demander les comptes à votre cher DIENDERE. Il pourra mieux vous expliquez. Cher RSP ne foutez pas la merde dans notre cher pays ! Demandez à vos heros accompagnateurs et bras droits du boulanger Blaiso, ou ce dernier sy trouve pour aller le garder jusqu’ sa tombe.

    Vous avez raison de vous plaindre puisque le gombo ne tombe plus. ah ah ah plus rien ne sera comme avant.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 09:29
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    je salut le Président de la transition pour son rappel au calme et pour son abnégation à toujours régler les conflits par le dialogue. je pense que le problème du RSP est presque résolut de plus je demande aux citoyens burkinabé de ne pas se laissé dirigé par la colère engendrée par l’ex président blaise ; oui je suis conscient que nous souhaitons tous le changement mais il faut aussi accepter de reconnaitre que tout changement demande du temps surtout pour un régime qui a duré 27 ans. Nous devons plut tôt nous préoccuper d’accompagner la transition à terme en vu d’organiser une élection démocratique libre et transparente et seulement ensuite nous pouvons revenir sur les maux qui minent notre cher BURKINA FASO.soyons prudent car nous courons le risque de déstabiliser nous même la transition qui je pense à été une décision consensuel entre les différents partis et la société civile.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 09:31
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Intervenant numéro 34 vous pouvez aussi intégrer le RSP et BÉNÉFICIER DES GROSSES ENVELOPPES FINANCIÈRES DES PRÉSIDENTS A VENIR et vous nous laisser tranquille.
    Comment des gens peuvent se baser sur des rumeurs, des on dis ou des intoxications bien montées pour pomper l’air à tout un peuple. Vous croyez que c’est un échantillon représentatif du peuple qui était à votre théâtre le samedi là à la place de la nation !? Et ce Ibriga regardez comment il est junché sur le podium ! Il a commencé à bouffer les quelques sous et le naam à l’ASCE il prend des airs ! Attention au retour du bâton quand le peuple mouton va se réveiller !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 09:36, par NulNestIndispensable
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Merci pour ces éclairages. Pour l’avenir de notre cher pays, notre transition doit être forte et courageuse même si leur vie est menacée. Il faut et c’est un devoir ramener le RSP dans notre armée. On ne demande pas de les sanctionner mais de tout faire pour garder une armée unique et opérationnelle. Boko haram n’est pas loin et nous devons nous préparer. J’espère que l’exemple du Mali peut vous inspirer. En un temps deux mouvements nous compris que le Mali n’avait pas d’armée face aux rebelles du nord.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 09:45, par ZIDA LE TRAITRE
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Réponse à Dimatheme (numéro 37). D’abord, respectez mon nom. Je m’appelle ZIDA LE TRAÎTRE et non ZIDA tout court.
    Ensuite, je maintiens que votre ami a géré de façon catastrophique un dossier aussi sensible. On parle maintenant d’une commission pour réfléchir sur cette question. Le bon sens aurait voulu qu’on commence par là, et qu’on se donne le temps de faire les choses. Cela aurait permis de trouver le meilleur chemin pour atteindre l’objectif visé ( dissoudre, reformer ou redeployer le RSP). Au lieu de cela, Zorro prend des décisions irréfléchies sans tenir compte de ceux qui l’ont fait roi. Quel manque de psychologie chez un type qui se dit diplômé de "management international" !
    Enfin, cher Dimatheme, vous avez une connaissance de l’armée que je n’ai probablement pas. Mais pour le moment, je vous ai battu, puisqu’en refusant une démarche rationnelle, votre ami s’est fait chicoter.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 09:47, par mathu
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    félicitations pour cet article très détaillé.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 09:48, par denis
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    C’est maintenant que le RSP connait la valeur des grades et la nécessité du respect de la hiérarchie ! Zida est-il l’officier le plus ancien et le plus gradé pour prendre le pouvoir des mains du Général Traoré ? Un peu de bon sens quand même car les Burkinabè ne sont pas amnésiques. Encore une fois, Blaise vous a crée pour régner à vie et au besoin par la terreur. Aujourd’hui le peuple Burkinabè dit qu’il ne veut pas d’une armée dans l’armée pour la sécurité d’un président. Thomas Sankara ne disait-il pas que "la meilleure sécurité d’un président est d’être aimée pas son peuple" ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 09:54, par L’Evaluateur
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Regardez bien, à la lecture de ce document, il y a pas de changement de régime, mais de personnes : relisez bien les positions de Zida, Kiéré, Coulbaly, Dao, etc. Coulbaly a même accompagné Blaise et revenir sans problème à son emploi ; Dao a participé à l’exfiltration de BC ; Burkinabè, apprenez à lire entre les lignes. Quand BC voudra, il reviendra ! Wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 09:55, par denis
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Messieurs du RSP, il semble que vous êtes un corps d’élite. Jusqu’à présent nous n’avons constaté aucun de vos haut faits en dehors de "si tu fais, on te fait et il n’y a rien". Vous avez actuellement l’occasion de vous racheter auprès du peuple burkinabè en lui montrant que vous avez décidé d’être désormais des militaires républicains. Moi je ne demande pas votre dissolution mais juste la redéfinition de vos missions qui entrainera de facto un changement de dénomination. En terme de mission vous rendrez service au peuple Burkinabè en neutralisant les bandits armés qui sévissent tous les jours au Burkina notamment dans la région de l’Est en plus de la lutte contre le terrorisme, la criminalité transfrontalière, etc. Sinon, bander les muscles face à des civils pour dire qu’on est plus armé et mieux entrainé est complètement absurde.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 09:57, par yayous
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    J’interpele tous le monde sur une chose : Dans quel pays un commandant peut commander un colonel si ce n’est pas en temps de coup d’état ? Donc arrêtons nos comportement qui ne construise pas. Et puis il nous faut une armée d’élite pour eviter certains situation ou Ibraga et compagnons dirons que l’armé n’a pas fait son travail. : exemple le MALI, LE NIGERIA,etc
    Je crois que les OSC risquent à cette allure de remplacer l’article 37 ? vous avez fait de la bagarre pour des postes de député CNT ? vous prenez plus de 1800000F (en 17jours de CNT,meme reduit à 700000 c’est trop car vous n’avez pas d’electeurs) ,justifier cela d’abord.
    Le peuple attend qu’on diminue le prix du carburant voici ce les OSC doivent defendre

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 09:57, par legrand
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Qu’ils règlent leur deal entre eux.Les promesses sont des dettes.Que chacun honorent les promesses qui lui ont permis d’occuper la place actuelle.
    Dans cette affaire on savait sans doute qu’il y’a eu des deals.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 10:04, par Pouknifri
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Il faut que tout le monde (civils et militaires) comprenne : les choses ont changé et plus rien ne sera comme avant. Tous ceux qui ont pactisé avec le diable, qui l’ont aidé à régner pendant 27 ans, qui ont fait des basses besognes pour son compte doivent s’estimer heureux qu’on les laisse vivre au BF après la fuite de leur champion. Ces gens là doivent avoir la décence de la fermer. N’eut été la hauteur d’âme des Burkinabè, ceux qui auraient eu la vie sauve après cet épisode d’Octobre auraient pris la route de l’exil. Au lieu de cela, c’est eux qui menacent la Transition.
    Bonnes gens pensez vous que ces officiers supérieurs du RSP qui ont servi loyalement BC, ont diné avec lui, l’ont accompagné en CI et au Maroc peuvent-ils se dévouer à la Transition ? Non, non et non. Chaque fois qu’ils auront l’occasion, ils vont torpiller la Transition. Aussi, le seul sort qui doit lui être réservé est purement et simplement sa dissolution. Les vaillants soldats seront déployés sur d’autres challenges (ex la lutte contre Boko Haram). Le président n’a pas besoin de 2 milliers de personnes pour sa sécurité. En France, c’est la Gendarmerie qui garde le président, même pas le GIGN ou le RAID.
    Et puis, Diendiere doit avoir le courage de sortir du bois.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 10:08, par Alexio
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Le cote positive de cette crise est la remontee en surface des conflits d interets dans notre Armee nationale. Sa cohesion est mise en doute par cet acte.

    Pourquoi un gouvernement de transtion se precite pour des nominations qui ne lui sont les premiers des priorites de son ame ?

    Pourquoi toujours ces militaires implantent au coeur meme de la Presidence ? La transition devrait etre gere par les civils sans leur intrusion.

    Voila maintenant que notre intru veut nous faire chanter pour assouvir ses interets egoistes. La naivite de l OSC qui nous a amener a cette crise. En choisissant un militaire issu de ce maudit RSP pour devenir President et ensuite Premier Ministre de cette transition a ete une porte d ouverture pour la continuite du regime decu en dehors de la sphere non-controllable de la transition. Les dictats illegaux que le peuple qui lient indirectement sans sa volonte sont tres pertinentes.

    Zida devrait attendre avec les nominations et les legues a la nouvelle equipe gouvernementale en vue.

    Le toiletage de notre Armee est un priorite car une armee republicaine de ne se donne pas des coups a causes des indemnites de Noel.

    Alors comment seront-ils Papa Noel pour leurs fils et filles ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 10:09, par soldat du rsp
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    ce que le faso.net ne dit pas dans son article c’est que au regard du passé de ces 2 officiers tres proches de blaise compaore ZIDA avait signé leurs notes d’affectation en meme temps que celle de Dienderé. du coup NIKIEMA se trouvait etre le plus gradé et c’est pour cela qu’il a été nommé chef d’etat major particulier. mais au lieu de s’executer ils ont mobilisé les hommes pour le 30 decembre pour exiger l’annulation de leur affectation. ce qui constitue un acte d’indicipline. c’est par ce qu’ils ont refusé d’etre affectés qu’ils se sont retrouvés sous la coupe d’un moins gradé. donc le dysfonctionnement dont ils parlent est un faux probleme. croyez moi ces gens veulent rester ensemble et pour des raisons qu’on ignore.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 10:11, par SAWADOGO Seydou
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    pour moi, vouloir changer un système (RSP) qui a été mis en place depuis près de 26 ans, c’est allé vite en besogne. Je pense que le premier Ministre gangnenait à ne pas trop secouer le cocotier pour que notre transition arrive à bon port pour le bien de nous tous. Le Gouvernement à venir pourra redéfinir les missions du RSP avec toute la légitimité possible. Travaillons à ce que la paix et la concorde règnent dans les cœurs des fils et filles au Faso et que Dieu continue à Bénir notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 10:17, par Traore Ibrahim
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Est ce que Blaise ne se trouve pas au pays entre les mains du RSP et en train de diriger le pays ? Verifions bien

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 10:25, par le vigilant
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    IL faut que le RSP communique plus . Les militaires sont au service de la Nation et non pour Blaise. Autant Zida a servi Blaise Compaoré et sert le pays après Blaise , autant Céleste et Boureima ont servi Blaise et vont servir la Nation. Tout le monde sait que depuis que les militaires ont exigé de revoir les nominations au sein du RSP, ZIDA s’est replié sur les OSC qu’il a fait venir de partout , Ouaga et Bobo surtout . Zida a lourdement financé ses OSC pour avoir un contrôle du RSP. On ne demande pas ZIDA de contrôler le RSP mais de d’aller aux élections. ZIDA est un danger pour la nation. Zida doit quitter le PM ministère , il est disqualifié désormais. c’est un trouble fait. croyez vous que ZIDA peut dissoudre le RSP, il n’a ni les capacité encore moins la légitimité. Seul un président véritablement élu peut le faire...

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 10:25, par Alias
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    la solution durable c’est ne pas permettre à un candidat ayant porté la tenue d’être élu (président, député, conseiller). Pas permettre une élection des ex-majorité. Ils ont le droits d’être candidats mais que Dieu nous éclaire suffisamment pour qu’ils ne remportent rien.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 10:28
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    vivement que les hommes intègres se comprennent

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 10:38, par Badson
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    C’est normal que ZIDA fuit ses frères d’armes. Il sait ce qu’il a fait. Tout ceux (balai citoyen et autres) qui gesticulent aujourd’hui parce qu’ils ont un deal avec ZIDA doivent se rendre à l’évidence que plus rien ne sera comme avant. Comprenez que le Burkina Faso ne peut plus être géré selon le bon vouloir de quelques personnes qui font leurs deals ensemble. La vérité dans tout ça est que le peuple veut poursuivre tranquillement sa transition et avoir des élections libres et transparentes. Le problème de la transition s’est que ZIDA s’entête à rester premier ministre. Le président KAFANDO doit prendre ses responsabilités pour que la transition se termine bien. Madame Joséphine OUEDRAOGO peut bien assurer le premier ministère pour une bonne issue de la transition.Vous embarquerez ceux que vous pouvez embarquez dans cette affaire mais pas nous. On vous tient à l’œil. On est tous des enfants de ce pays. On a tous le droit de revendiquer lorsque les choses ne respectent pas une certaine hiérarchie. Vous ne pouvez donc pas intimider qui que ce soit. Mettez un peu d’eau dans votre vin parce vous commencez à déraper. A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 10:39, par le regard
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Si plus rien ne sera comme avant, alors si yavait du désordre au RSP , plus de désordre dans le Respect de la hiérarchie militaire . Zida croyait qu’il est populaire. il a crée son comité de soutien avec le sieur KAM et Ibriga pour vouloir imposé ses propres nominations.. Quel est cet OSC qui était à La place de révolution qui peut lever le doigt pour dire qu’il n’a pas été financé par ZIDA. Zida veut précipiter le pays dans le CHAOS.. Il faut qu’il sache que c’est le RSP qui l’a mandaté et s’il pense qui peut retourner les OSC contre l’échelle par qui il est monté alors on verra.. il ya aura aussi un comité de soutien au maintient des valeureux militaire s qui font le respect du RSP dans la sous région. les soldats sont au service du pays et NON à Blaise COMPAORE. Combien de coup de fils ZIDA reçoit de Blaise COMPAORE. ..ZIDA roule pour un parti politique et tout le monde le sait.. suivez mon regard..regardez ses nominations en conseil de ministre

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 10:46, par Lamby
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Les raisons de la dissolution du rsp tant reclamees par le peuple:assassinats,appartheid du rsp,anticonstitutionnel.Le peuple est decidé,il faut supprimer cette unité.Ah bon ce sont les avantages que vs voyez au detriment de la liberté du peuple.Dissolution dissolution.Tout un regiment pr la securité d’un seule personne,combien en faudra t-il pr proteger le peuple ?Repondez moi

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 10:46, par le penseur libre
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Dans cette affaire, l’homme à saluer reste le Gal Honoré TRAORE qui a permis au pays d’échapper à un bain d sang voire une guerre civile. Je suis d’accord qu’il faut de la discipline mais force est de constater que ceux qui la réclame aujourd’hui ont été à l’origine du désordre actuel lorsqu’ils ont permis à un Ltt-col de déposer un Gal et de surcroît Chef d’Etat-Major général des armées et ce, avec la complicité bien entendu de certaines OSC. Traoré a bien été aide de camp de compaoré à Pô mais je pense que s’il ya des proches de blaise à incriminer il faudrait commencer par le RSP. Pour dire que nous civils avons failli le 31 octobre en disant que l’armée était l’institution la mieux organisée car par cet acte elle venait de démontrer le contraire. Il fallait tout simplement un civil lorsque Honoré a été contesté. Oui, certains diront qu’un communiqué avait confirmé Zida comme issu d’un "consensus au sein de l’armée". Mais il est claire que plus d’un était unanime le Régiment des Super Puissants s’était imposé. Ce qu’il faut retenir, que ce balai des hommes en tenue soit pris en compte désormais dans les grandes décision et qu’au niveau de l’Assemblée des textes soient adoptés afin de recadrer les militaires dans leur rôle dans la vie de la nation à l’image du verrou de l’article 37 toujours attendu. Qu’Allah protège la transition et qu’en novembre, nous soyons sous un VRAI RÉGIME DEMOCRATIQUE !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 10:50, par chicotte
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Eh vous les gars du RSP, faut pas mélanger les revendications dèh. Nous les civiles ont a demandé de remplacer deux ministres qui ne sont pas propres (moralité douteuse). On n’a jamais empêché un conseil de ministre de se tenir et on a passé notre temps à manifester au ministère. Deuxièmement, on n a pas proposé de nom pour remplacer les ministres contestés. C’est le gouvernement qui a choisi ses 2 nouveaux ministres. Par contre vous, vous décidez de qui doit vous diriger.
    En conclusion, si vous voulez revendiquer, faites le mais ne le comparer pas à celles des civiles car les raisons et les méthodes sont carrément opposées.
    A bon entendeur gbichiaaaaaaant !!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 10:51
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    J’ai l’impression qu’on s’amuse avec un sujet qui risque de déclencher un chaos dans ce pays. J’ai même peur pour le président qui sera élu à l’issue des élections. Depuis quand un militaire décide de qui sera son chef en lieu et place de l’autorité compétente ? Si cette affaire du RSP n’est pas résolue, je crains que n’importe quel président élu soit l’otage de ce régiment avec toutes les conséquences que l’on peut imaginer. Que Dieu sauve notre pays !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 10:59, par SAWADOGO Soumaïla
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Prions dieu pour qu’ils respectent leur parole. Avant tout ils sont tous burkinabé et ils doivent agir pour l’interêt supérieur de la nation. Bon vent au Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 11:00
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    DISSOLUTION ABSOLUE DU RSP

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 11:08, par Objectivité
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Je ne sais vraiment pas par quoi et par où commencer, tellement que j’ai beaucoup de choses à dire à la fois. Mais j’ai une question à poser à Emile PARE que j’estimais mais qui ne cesse de me décevoir depuis quelques années. Toi, Emile qui t’es vite excité dès les premiers moment de l’insurrection, réponds à ma question s’il te plaît. As-tu vraiment un idéal de combat ou bien es-tu un opportuniste ? Ce que tu disais sur "radio Omega" hier dimanche 8 Févr me laisse croire que tu es beaucoup plus un opportuniste. Toi et tes camarades du MPP, vous pensez que vous êtes malins mais vous serez surpris désagréablement. Si nous avons chassé Blaise c’est parce qu’on avait marre de tout son système. - Blaise est parti et ce sont ses hommes de mains qui sont entrain d’être nommés à la tête du RSP par force et vous trouvez que c’est ça qui est normal quand vous parlez de respecter les grades dans les nominations ? - Le Gal Djendiéré est le futur candidat du CDP. - Le RSP dirige le pouvoir avec les hommes de Blaise en tête. - Le RSP est incriminé dans la mort de beaucoup de citoyens de ce pays (militaires comme civiles). - On veut ouvrir les dossiers de ces crimes. Rien que ces quelques éléments juxtaposés évoquent des signes annonciateurs d’une réorganisation du RSP pour imposer d’une manière ou d’une autre son futur président qui fera son affaire comme toujours.
    Continuez de dormir, le réveil sera douloureux pour vous. Vous devez au contraire féliciter les OSC pour leur rôle de veille puisque vous vous n’avez pas le courage de dire certaines choses.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 11:13
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    J’ai au moins une certitude : notre ancien président qui a fui a réussi à "foutre le bordel" dans notre armée. Mais vous savez, je crois il le regrettera tôt ou tard. Et beaucoup payeront leur incartade et inconduite.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 11:23, par good biiga
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    S’il vous plait comment voulez-vous chers militaire qu’on ait confiance à des gens qui sont tres tres proche du président déchu. ses fidèles serviteurs.quand même. La véritable solution c’est redéploiement du RSP vers d’autres missions.qu’ils accepte s’ils sont avec le peuple

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 11:25
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Inbtervenant N° 45, ditrt ZIDA LE TRAITRE, dire que vous avez battu Dinathème, je ris puisque vous avez été effacé tout court à cause de aveuglement pour la modification de la Constitution.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 11:27, par Brotteaux des Illettes
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Des gens qui sortent du territoire, laissent vacants leurs unités pendant un certain temps et reviennent après réclamer des responsabilités. On aura tout vu dans ce pays. Et on me dit qu’on a une armée. Et si au moment où ces gens étaient hors du pays, il y avait des circonstances qui exigeaient qu’on avait besoin de leurs services, comment aurait on fait ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 11:29, par SAK-SIDA
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    on pourrait dire à la lecture de ce article que les revendications sont compréhensibles ; cependant, il y a des frontières, lorsqu’on les franchi, il de vient difficile de se rendre crédible. et cette frontière, le RSP l’ a franchi en menaçant l’intégrité physique du premier ministre du BF. ici nous ne parlons du Lnt. col. ZIDA, mais du premier ministre ; simplement parce que vous avez des armes du peuples. et cela m’amène à croire effectivement comme l’autre qu’il y a des voyous dans les rang, même si je ne doute pas qu’il y ait des hommes sages et raisonnés, qui aiment vraiment leur pays au seins de cette unité d’élite.
    on croirait que vous chercher à occuper le terrain en prévision de quoi, vous seuls le savez.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 11:33, par Fatao
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Il faut que l’ONU suspendent le RSP des maintien de paix comme le disait l’autre. Sinon, ce n’ait pas un comportement exemplaire. Il faut que l’ONU suspendent le RSP des maintien de paix comme le disait l’autre. Sinon, ce n’ait pas un comportement exemplaire.Il faut que l’ONU suspendent le RSP des maintien de paix comme le disait l’autre. Sinon, ce n’ait pas un comportement exemplaire.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 11:49, par Dimathème
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Ah ZIDA LE TRAITRE, en voilà un nom, merci de le souligner. Pour votre gouverne, je ne suis point un ami du lt-colonel. Vous dites " je vous ai battu", je n’ai pas un combat à mener avec, contre ou envers vous. Toutefois, je reconnais quelque part que vous marquez un point quand vous dites qu’il fallait assoir une commission au préalable. Je rappelle aussi que la commission FDS a été retiré de la charte de transition et cela aurait, comme le dites si bien permis de régler certaines choses.

    Mais je vous redis ceci : nous autre civil devons faire la part des choses dans l’armée ; la chaine de commandement est différente de ce que nous croyons. Il y a un général dans la gendarmerie mais il n’appartient plus à la chaine de commandement de l’état major de la gendarmerie. Quand vous prenez tous ceux qui ont occupé des fonctions de par le passé, ils sont plus gradés que les jeunes qui sont là aujourd’hui mais est ce qu’il manifeste ? Non. Certains n’ont pas été dans une chaine de commandement mais sont plus anciens dans leur grade que les chefs d’état-major en place actuellement. Est ce qu’il manifestent ? Non. Pourquoi ? Simplement parce qu’ils ne sont plus de la chaine de commandement.

    je le redis encore, les Kéré et coulibaly ont su qu’en nommant quelqu’un de moins gradé qu’eux, ils quittaient le corps et comme ils veulent forcement tout contrôler, ils ont tout fait pour créer cette situation. Voici la vérité. Quand vous prenez la génération de madou Bandit, ils sont pour bon nombre d’entre eux colonel major mais est ce qu’ils manifestent pour être au devant des scènes ? Non, car ils savent qu’ils ne sont plus de la chaine de commandement de leur différente état major mais relèvent désormais de l’Etat Major général ou encore du ministère de la défense.
    Donc ZIDA LE TRAITE, je reste sur ma position ; quand on nomme un moins gradé dans l’armée, cela veut dire qu’on met ceux qui sont plus sont gradés que lui/elle sur la touche et ils ne font plus parti de la chaine de commandement. Ils sont remplacés par des personnes moins gradés que celui qui tient le bâton de commandement.

    Même si, ne me considérant pas en guerre ni en combat contre toi, je reconnais que ta proposition est était aussi une bonne chose mais qui a été retiré de la charte de transition par les militaires eux-mêmes

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 11:53, par Bolonoon
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Excellence Mr le President du Faso,
    Excellence Mr le 1er Ministre,
    Vous avez promis au peuple burkinabé la transparence et la justice dans la gestion de la transition. Hé bien, je suis fonctionnaire de l’Etat et j’emmarge au budget de l’Etat tout comme les militaires du RSP. Alors pourquoi une prime de fin d’année au RSP et pas aux autres salariés de l’Etat ? Je vous invite à la vigilence et au traitement équitable des travailleurs de l’Etat. C’est pourquoi nous saluons l’initiative du Ministère de la fonction publique de vouloir réparer l’injustice qui existait entre fonctionnaire titulaires et fonctionnaires contractuels. Plus rien ne sera comme avant, alors mettons aux mauvaise pratiques du régime Compaoré. Vive le Burkina NOUVEAU !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 11:54
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    C’est curieux comme l’Histoire se répète : dans les années 78/80, un colonel nommé Kouaka Salembéré, qui avait été aide de camp du président Lamizana pendant près de 15 ans. Le Conseil Supérieur des Forces Armées a protesté contre cette situation d’immobilisme à un poste non professionnel pendant un si long moment. Ce colonel a été affecté à Dédougou comme commandant le régiment parachutiste. Evidemment, le pauvre ne savait même plus comment gérer une unité normale. Aujourd’hui le même situation se pose pour les officiers qui sont nés, grandis et attendent leur retraite au CNEC devenu RSP.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 12:00, par jojo
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Enfin la vérité ! les moutons ne doivent se mêlé des histoires de cabris même s’ils partagent tous le même chagrin...! c’est donc dire aux politiciens portant la tunique des OSC de faire attention car ils ne peuvent nous tromper ni endoctriner. on voit voit venir et on connait vos bords ; si vous êtes arrivés à emballer certains membres excités de la transition sachez que le peuple est vigilant et on vous attends. Quant à ceux qui continuent de pousser les gens à la protestations arrêtez maintenant......trop c trop ! de toutes les façons vous constatez de jours en jours que vous n’êtes pas suivi comme auparavant...... aussi il faudrait que ce Bouffon de Ibriga et autres se taisent ! que chaque entité lutte pour sa cause, comme on sortira bientôt pour lutter encore plus ferme et pas sous la houlette des OSC, contre la cherté de la vie...vive le RSP, vive leur lutte....n’est ce pas que plus rien ne sera comme avant ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 12:30, par zou
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    pourquoi cela puisse se passer mes sœur levons vite il y’a un coupe d’état qui est entrain de se préparer je vous jure comment quelqu’un puisse accompagné notre ennemis et revenir être votre amis pardon levons balaie citoyen et autres pardon je vous en-pris il est temps de dissoudre ce corps jusqu’à présent ce corps est sous la commande de votre ennemis Blaise compaore

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 12:30, par YIRMOAGA
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    La donne change avec l’existence ou pas du RSP ? Ce qui est sur, les objectifs et missions doivent évoluer dans la transparence. Aussi, s’agissant du cadre et besoins du moment, il serait nécessaire de revoir les ambitions de l’unité. Et partant des ambitions, un effectif raisonnable de 400 éléments pour une mission transparente de la sécurisation de la présidence. Enfin, une organisation qui tiendra compte d’autres structures de sécurité et de défense ? Un chef militaire et un adjoint pour le commandement et des gradés pour l’exécution des ordres et la discipline. Des structures légères pour la protection, enfin à revoir la forte concentration qui était indispensable à Mr BC, mais inapproprié à nos jours. Ou le RSP va se constituer en force politique militaire, sans attache avec la présidence du Faso ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 13:11, par la droiture de l’homme intègre
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    J’ai aussi beaucoup à dire mais je crois que la chose qu’il importe de faire durant cette transition et dès maintenant, c’est deux choses :
    - Faire assurer la sécurité du président Kafando par la gendarmerie nationale (ce qui est déjà fait)
    - Délocaliser le camp du RSP (ce qui reste à faire)
    Par conséquent, toutes ces choses permettront au président et au gouvernement de travailler dans la sérénité voulue. Et nous pourrons redéfinir les nouvelles missions du RSP, car le RSP est sans objet présentement. Étant sans objet, en gros, il est payé à ne rien faire. Or il peut servir dans la lutte contre le grand banditisme, contre le terrorisme...

    En résumé, j’aimerais dire qu’il faut délocaliser le RSP qui est sans objet présentement, et qu’il faut par là redéfinir sa nouvelle mission.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 13:19, par en verité je vous le dis
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    intervenant N 18 les éléments du RSP sont des enfants du BF mais des enfants impolis .Aucun enfant n’ a osé aller perturber un conseil de ministre . S’ils sont garçons comme on le prétendent qu’ s aillent manifester sans les armes .Bandes d’idiots. Ils nous fait honte .S’ils connaissaient la hiérarchie Zida n allait as surplomber Traoré .Il faut que le RSP soit dissout on ne le veut plus.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 13:21, par SAK-SIDA
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    je comprend que l’indiscipline vient d’en haut ; si des hommes ont refusé de rejoindre leur lieu d’affectation, et se plaignent de travailler sous moins gradé qu’eux, alors quelque chose se cache derrière tout ça. qu’est que vous restez pour couvrir ; ou je dirais qu’est-ce que vous couvez au point de ne pas pouvoir vous levez ???????
    votre départ va-t-il mettre à nu des dossiers puants ???
    ce qu’ils veulent, c’est semer la confusion pendant les élections et profiter d’une soit disant crise post électorale pour récupérer le pouvoir, et nous ramener à la case départ. "il faut que le pouvoir reste dans les mains du RSP" c’est leur slogan.
    et c’est ce qui fait qu’ils ne veulent pas que le système soit dérangé actuellement. i

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 13:27, par Yibriga charognard
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Il ne faut le RSP comme vous le faite ca n’est pas digne d’un dirigeant. Vous avez perdu toute ma consideration Ibriga. La soif du pouvoir rend aveugle mais tout de meme, il faut savoir raison garder. Si les RSP impose une rectification tu va faire quoi Ibriga ? C’est n’est pas la communautéinternationale qui viendra avec des arme te defendre. Regards avec Boko Haram il n’yavait personne jusqu’à l’arrivée de l’armée Tchadienne. Le RSP aura donc largement le temps de vous botter le ql ! Ha Ba !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 13:33
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    ha ba ! Ya boin la woto ?
    C’est par respect que l’éléphant (le RSP) vient la nuit pour piller le champ. S’il vient le jour tu vas faire quoi Ibriga ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 14:14, par Bernard Luther King
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Merci au forumiste 25,Sidzabda, pour son humour : A CONNAIS PAS, A DEMANDER !
    Mon REQUISITOIRE
    Avec tout le respect et l’admiration que je dois aux OSCs (balai Citoyen, M21, CAR, ...), je m’en voudrais de rester sans signaler ce qui suit.
    Nom : Transition, Prenom : Burkinabe
    Date de Naissance : 30et 31 oct 2014.
    Fille de : d’un Mariage de Raison entre les OSCs, Ex-CFOB et l’Armée (RSP).
    Antécedants Medicaux : Enfant problematique, né de la Negociation aux soirs des 30 et 31 oct 2015 entre les OSCs, Ex-CFOB reclamant paternité totale et l’ Armée (RSP). Sous traitement AntiBiotiques OSCs et Antibiotique RSP.
    Periode previsisonnelle de Guerison : vers nov 2015.

    Etre Burkinabè, c’est être intègre. Etre Intègre, c’est être honnête. Et être honnête, c’est aussi avoir de la MEMOIRE. Que c’est dommage cette dislocation de memoire de la part des OSCs et Autres qui reclame la dissolution du RSP comme pour dire que les mains nues, ils pouvaient en decoudre avec Kosyam, avec tout le respect pour Marcel Tankoano et Hervé Ouattara. Je suis etonné que des MEDECINS ATTITRES à travers des manifestations se ravalent au rang de TRADIPRATICIENS en ignorant royalement le dossier medical du grand patient qu’est notre Transition. Vous avez deja oublié les Antecedants Medicaux de votre patient. C’est grave ! Voilà une epouse qui appelle à la dissolution de son epoux.
    Le soir du 30 Oct 2014, un communiqué, que j’ai entendu de mes oreilles, probablement sur Radio Omega, en appelait au Gal Lougué d’arrêter sa marche sur Kosyam et de laisser s’entamer des negociations. Question : Où etaient tous ces extremistes ANTI-RSP, oui, où etiez vous pour ne pas manquer l’occasion de "shrug away" cette invitation venant alors de Kosyam (RSP ?). Où etaient toutes ces bravades "on va terminer notre revolution" ? Where were you (JJ Rawlings) ?
    Soyons conséquent, soyons coherent, donnons-nous un devoir de memoire ! Depuis la defaite de Mesrine, beaucoup de gens se sont decouverts une vocation d’opposants au point qu’il ne serait pas faux de parler des PPSC et non d’OSCs (Partis Politiques de la Societe Civile), avec tout le respect pour Balai Citoyen, Marcel Tank, Hervé Ouattara.
    Devoir de memoire obligeant toujours, qui ne se souvient toujours pas des slogans le 2nov 2014 : "on ne remplace pas un diable par un diablotin", "Zida, c’est Judas Iscariot" comme pour dire on ne veut pas de Zida ce pion du RSP. etc..Comme quoi, c’est A POSTERIORI que le digne fils du FASO a conquis l’unanimité au point d’être honoré de la plus haute distinction du Burkina. Mais avant, il vient de l’armée (RSP). Dommage que des parents accidentellement adoptifs en imposent à la famille consanguine !
    Devoir de memoire toujours faisant, qu’il me plaise de rappeler que c’est NOUS le peuple (OSCs et autres ) qui avons demandé à l’armée de prendre ses responsabilités. Ce n’est pas l’armée qui a demandé au peuple de prendre ses responsabilités.
    Pourquoi cette DISLOCATION MNESIQUE COLLECTIVE ?
    De plus, si Zida etait Ministre des Transports, le RSP aurait-il eu la possibilité d’arrêter un conseil de ministre ? Comme quoi, ce ne fut qu’un moyen de pression toute fortuite.

    Pour terminer, que je partage avec tous l’interpretation qu’en a fait un forumiste de la celèbre photo de l’inspecteur des Impots Sankara bravant main nues des forces de l’ordre. Il l’a appelé "La photo des 3 braves". Nous avons tous contribué aussi bien manifestants que forces dl’ordre. NON aux mesure EXPEDITIVES contre le RSP !

    Du RSP je m’en contrebalance, de la verité, POINT je ne m’en BAFOUE !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 14:39, par
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    MERCI POUR CET ECLAIRCISSEMENT

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 14:45
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    TOUT LE MONDE SAIT QUE CE SONT LES GENS DU MPP QUI SONT entrain de FAIRE DES MANIPULATIONS PENSANT QUE CELA VA LEUR PROFITER À LA FIN. Ils se trompent et vont le payer très cher.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 14:49, par yoro
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Le RSP est une valeur du BURKINA que nombres de pays souhaiteraient avoir. C’est une institution militaire qui n’appartient pas à un individu. La supprimer après les efforts et les moyens déployés pour la formation serait un gâchis. Il faut que chacun surtout les troublions de Osc aient un peu d’intelligence et de loyauté. Ibriga est président de l’Asce. Il a un devoir de réserve comme le président de la cours constitutionnel ou tous les offiers supérieurs de nation. Le fait qu’il se prononce publiquement contre le RSP est un faut lourde qui doit conduire à sa démission. Si ce n’est pas le cas, la pagaille ne prendra fin que si....

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 15:00
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Avons-nous besoin d’un RSP ? Là, est la question. Le peuple du Faso est le meilleur RSP. Soyons sérieux, épargnons le pays de cette dépense inutile. OUT RSP, please !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 15:02, par yacoul
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Pourquoi ne pas faire les états géneraux du RSP. Ce que le RSP nous apporte,quelles sont ces missions réelles.Il faut que les patrons du RSP fassent une conference de presse pour nous détailler des parties du RSP qu’on ne maitrise pas.Parlez ,expliquez gens du RSP ce que vous faites pour le pays.Vous êtes bien entrainé pour faire quoi ? Sinon la population continuera à croire que vous êtes des mercenaires à la solde de quelques personnes,donc parlez pour recadrer le débat sur votre regiment.
    Merci de votre comprehension

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 15:04, par MOLO MOL ALLAH N’ye Kele Massa
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    La paix ce n’est pas un mot, c’est un comportement >
    Lorsque tu tombes, regardes ou tu as trébuché.
    Nous avons vu disparaitre : le RPC de Dédougou , le CNEC et l’EMC de Po , le BIA de Kdg, l’ETIR de Kamboinsin, La Garde Républicain, le GSIG, la CRS, la DCIR, etc. le ciel n’est pas tombé.
    Recrutons une Garde Républicaine sur concours qui sera formée pour la mission de sécurisation du Président, Premier Ministre et membres du Gouvernement.
    Les autres iront completer des effectifs ou ils peuvent. Que DIEU sauve le FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 15:16, par warzat
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Mes frères du RSP, méfiez vous du langage journalistique qui emploie le terme ’’homme fort’’ pour vous qualifier. Un exemple depuis la fin octobre 2014 montre ce que deviennent les hommes forts. Seul le peuple(nous, vos frères, sœurs ...) et de fortes institutions protègent. De plus le droit international a tellement évolué ces dernières années que même si la justice de ton pays ne peut te poursuivre parce que tu es ’’fort’’, un ayant droit peut se plaindre ailleurs et vous ne pouvez plus voyager dans certains pays au risque de vous faire arrêter. La preuve, Amnisty international a publié des informations sur ceux qui ont tiré sur les manifestants. Amnisty , c’est du lourd. Faites vous oublier, soyez discrets. Du reste, je ne comprend la stratégie qui consiste à garder une tenue qui vous distingue des autres soldats.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 15:39, par vrais
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    et si le RSP disent le vrais problème entre eu et PM Zida. a part les nominations .

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 15:46, par fasobiga
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    IBRIGA et les OSC Hééééééééééééééééééééééééééé tout le monde s’est que vous êtes les points de ZIDA mais ................................ merci

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 15:49, par Raogo
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Gilbert DIENDERE libres de ses mouvements faits et gestes, Cerise sur le gâteaux avec la nomination de Kere et coulibaly ! Vivement le retour des frères COMPAORE
    J ai honte d’être Burkinabé ! Nos morts de l’insurrection sont bels et bien morts "CADEAUX" Seul DIEU leur ferras Justice.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 16:17, par Reponse A Internaute 65
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Internaute 65, vous dites " Depuis quand un militaire décide de qui sera son chef en lieu et place de l’autorité compétente ?" et ben la reponse est la suivante : "Depuis l’instauration de la ruecratie ou les badeaux decident qui sera ministre"

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 16:20
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Tout comme le Président Kafando, je me félicite du respect de la hiérarchie au sein du RSP dont est issu Zida quand bien même je suis pour la redéfinition des objectifs de ce corps d’élites militaires. Quoi de plus normal quand on sait que le respect de la hiérarchie militaire est une discipline de l’armée. Sans elle, point d’armée ! Rappelons qu’avant d’être premier ministre Zida a conduit la Transition avec le salut de cette fraction de la société civile affiliée à l’ex-CFOP plus l’ex-CFOP lui-même.
    On se rappelle encore ces images lors de la prise de pouvoir de Zida comme si c’était hier ! Quel paradoxe de voir cette même société civile appuyée par l’ex-CFOP réclamer la dissolution sans condition du RSP après que le Président Kafando ait entériné de grandes décisions impliquant tous les chefs militaires du Burkina Faso. A quoi servent ces manifestations en réalité ? Pour contester les décisions de Kafando ? Ou bien pour rompre le pacte secret entre Zida et la société civile ? Ou bien pour réellement obtenir la dissolution du RSP ? Ou bien enfin pour achever notre révolution des 30 et 31 août 2014 ? au quel cas je suis partant.
    Zida, entre le marteau et l’enclume a intérêt à parler à sa troupe civile (société civile affiliée à l’ex-CFOP) pour, non seulement avoir la vie sauve, mais également, conduire la Transition à BON PORT en ayant toujours à la tête de cette Transition l’inattendu Kanfando.
    Qu’ "on" ne nous dise pas que la Transition a manqué du temps pour mettre en application, entre autre, les articles 17 et 18 de la charte de la Transition ou qu’elle a manqué du temps pour connaitre de la grogne sociale, ou pour juger les grands dossiers tel le dossier Norbert Zongo, Thomas Sankara et j’en passe. Mettons-nous au travail car les défis, après Blaise Compaoré sont grands et ne sauraient se limiter uniquement à l’organisation d’élections transparentes et crédibles. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 16:29
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    j’ai été plusieurs fois censuré mais cela ne m’empeche pas de revenir . la question que moi je me pose c’est de savoir pourquoi cela est arrivé ? voyez vous depuis très longtemps les politiques pensent que nous sommes un "peuple mouton" . en effet nos dirigeants n’ont jamais eu peur de prendre certaines decisions quand bien ils les savent très souvent dangereuses pour tout de suite sortir demander pardon. en toute sincerité je suis contre ce pardon qui frise la foutaise car j’estime qu’avant de prendre la decision ils savaient à l’avance la portée .pour revenir au problème de l’armée je voudrais simplement vous dire que le burkinabé a cette phobie du soldat et ceux qui se disent intellectuel ne prennent pas souvent la peine d’ecouter souvent ces derniers .ils se contentent d’ecouter les officiers qui leur racontent des balivernes.le probleme de l’armée est plus que jamais serieux car depuis 2011 les hommes vivent dans la crainte tout simplement parcequ’ils ont vu beaucoup de leurs camarades perdent leur empli suite à la mutinerie.mais qu’en est -il exactement ? il difficile pour moi de croire que seuls les soldats etaient responsable de cette debacle de l’armée en 2011. a mon grand etonnement ce n’est que eux qui ont été sanctionnés quant aux officiers on a fait que affecter certains à des postes beaucoup plus juteux. le peuple burkinabé àa été complice de cette situation à son temps si bien que les chefs militaires se sont permis de radier des gens qui n’etaient pas au pays pendant la crise sous pretexe qu’ils sont indisciplinés. dans tous les cas chacuns peut continuer à dormir et à croire que le problm de l’armée pourra se resoudre en militaires.vous n’etes pas sans savoir que l

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 16:37, par Fils du Faso
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Il faut affecter les soldats dignes et intègres qui se sont retrouvés au RSP à d’autres missions, des missions nobles et utiles à la patrie. S’il y a des présumés criminels dans ce régiment, ils doivent être mis à la disposition de la justice.
    En tout cas, il faut dissoudre le RSP. Si Kafando reste sourd aux cris de cœur du peuple qui lui a donné le mandat qu’il tient, ou s’il tremble devant des excités, l’histoire retiendra cela contre lui. Le peuple ne veut pas de ce RSP bâtie par Blaise. Dans quelle langue faut-il le dire ?
    Les civils respectent les militaires comme tous les bons militaires respectent les civils. Il n’ y a aucune raison que le peuple ait peur de quelques excités que ce soit parce qu’ils seraient des militaires.
    Kafando n’a qu’à prendre un acte pour dissoudre le RSP en tant qu’entité. Si après la signature dudit acte il se trouve quelqu’un qui n’est pas d’accord, que cette personne aille se plaindre devant les tribunaux. Si un individu ou un groupe d’individus refusent de suivre les voies de droit et tentent quoi que ce soit d’illégal comme de vulgaires barbouzes, il faudra les considérer comme des délinquants et les traiter comme tel.
    La force, c’est le peuple burkinabè. Et celui qui ne l’a pas encore compris court assurément à sa perte. Soyez en convaincus.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 16:37, par L’Evaluateur
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Il faut à débaptiser le RSP, on ne veut plus comme gardiens du Président !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 16:40, par inconiti
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Pour tous ceux qui pense que le RSP appartient a une seul personne (Blaise Compaore), detrompez vous !! Et il n’y a pas une armee dans une armee comme beaucoup pense.

    QUand je vois certaines personnes parler des annees 80, je me demande bien pourquoi il ne parle pas un peu de l’histoire et de la creation du RSP. Le RSP n’a pas commencer avec Blaise Compaore, mais plutot depuis Lamizana.

    Tout a commencer avec le CNEC,Blaise Compaore vient du CNEC, Thomas Sankara vient egalement du CNEC.

    Thomas Sankara a fait venir les soldats du CNEC en 1982-1983 a Ouagadougou et ils assuraient egalement sa securite. Pourquoi personne ne fait allusion a ca ?

    En 1996, apparemment le mot CNEC derangeait certaines personnes, raison pour laquelle a ouaga il a ete rebaptiser RSP.

    Le RSP fait egalement parti de l’etat major des armees depuis 1998.

    Le RSP n’a pas pour seul mission de proteger Blaise Compaore, mais tout les presidents qui succederont se dernier. Le premier president proteger par les commandos n’a pas ete Blaise Compaore et il ne sera certainement pas le dernier.

    Le RSP a aussi pour mission la securite du territoire contre toutes attaques exterieur et meme interieur.

    Dans tous les pays du monde il y a des elites dans l’armee, ainsi que dans toutes les fonctions.

    Pourquoi personne ne se plaint des CRS, ce sont bien des elites au sein de la police (est ce que tout les policiers ont la meme formation) ?? NON !

    ESt ce que tout les medecins ont les memes specialites ? NON

    Donc SVP, arretez de vous laissez instrumentaliser par les personnes mal intentionner, qui cherche a salir et a diviser.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 16:45
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    ce que le faso.net ne dit pas dans son article c’est que au regard du passé de ces 2 officiers tres proches de blaise compaore ZIDA avait signé leurs notes d’affectation en meme temps que celle de Dienderé. du coup NIKIEMA se trouvait etre le plus gradé et c’est pour cela qu’il a été nommé chef d’etat major particulier. mais au lieu de s’executer ils ont mobilisé les hommes pour le 30 decembre pour exiger l’annulation de leur affectation. ce qui constitue un acte d’indicipline. c’est par ce qu’ils ont refusé d’etre affectés qu’ils se sont retrouvés sous la coupe d’un moins gradé. donc le dysfonctionnement dont ils parlent est un faux probleme. croyez moi ces gens veulent rester ensemble et pour des raisons qu’on ignore.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 16:51, par ZIDA LE TRAITRE
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Mon cher frère Dimatheme, je salue le ton que vous adoptez dans votre intervention (numéro 75). J’y vois la preuve que le débat d’idées sain est possible, pour peu qu’on se trouve devant les bonnes personnes. Je vais vous surprendre mais je ne defends pas le RSP. Mon coup de gueule est uniquement dirigé vers la FAÇON dont le PM a traité ce dossier. Venant du RSP,il doit savoir l’état d’esprit qui y règne, et adapter sa démarche en conséquence. Ce truc pouvait être conduit dans une certaine discretion,, et de façon bien planifiée.
    Au lieu de cela, qu’est ce que Zida a fait ?Il a commencé par exécuter publiquement , à la télé, ses anciens camarades, en laissant entendre avec fracas que le RSP ( que lui même n’a pourtant eu aucun était d’âme à diriger) va être dissous. Dans son semblant d’argumentaire, il n’explique pas cette future dissolution par la nécessité de réorganiser l’Armée ( ce qui aurait pu mieux passer) mais par le fait, en substance, que le RSP est mauvais !
    Mon cher frère, que voulez-vous que ses anciens camarades, qui se disent que c’est grâce à eux que Zida est PM, pensent ?
    En outre, même si la dissolution du RSP s’avère nécessaire, ZIDA n’est pas la bonne personne pour la conduire. Les hommes n’accepteront jamais que leurs privilèges soient remis en cause PAR UN DES LEURS. Ça sentira forcément, à tort ou à raison, le règlement de comptes. L’avantage d’une commission, c’est qu’elle ne mettra pas ZIDA en première ligne face au RSP.
    Voilà quelques réflexions sur le sujet. Dans nos désirs de réforme, même quand ils fondés, n’oublions pas d’y mettre la forme.
    Salutations fraternelles, cher Dimatheme

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 17:22, par BLEK LE ROC
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    RSP, il faut faire pardon donner un peu de vos moyens a vos frères policiers et gendarmes qui sont dans les brousses et qui n’ont rien pour travailler...
    Deux véhicules par région administrative, ce qui fait 26 , ne peut pas vous tuer woh !
    Lorsque vous les voyez travailler en province, vous avez pitié d’eux.
    Tout fait partie de l’image du pays et chacun travaille pour une transition apaisée.
    "SOYEZ PITIÉ"

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 18:18
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Intervenant N°99, ne cherchez pas a dérouter les gens, la garde des institutions et des chefs d’État revient aux forces de sécurité ; pas des forces de défense qui ont une autre mission. C’est des erreurs qui doivent être corrigées et au plus vite !
    Voire constitution et recommandations du conseil des Sages.
    Sans rancunes

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 19:04, par le tonneur
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    La recréation est terminée le chat "la jeunesse" n’a pas encore bouger que les souris "petiiiits soldats du RSP tremblent !!!!!!!!!!
    Nous prenons acte sachez que vous êtes les seules à croire à cette garde pléthorique !!!!
    Nous ne vous garantissons même pas que 30% du RSP feront parti des FORCES SPÉCIALES DE L’ARMÉE BURKINABE QUE NOUS PEUPLE ALLONS METTRE EN PLACE
    A BON ENTENDEUR MERCI !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 19:16
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Plus de temps a perdre dans cette affaire,dans n’ aucun pays , une armée au sein de la présidence, sécurisez nos frontières serait la meilleure.qu’il quitte Kossiyam ! RSP milice de Blaise Compaore . La dissolution de ce régiment n’a pas commence aujourd’hui.combien de chef d’Etat ont tente cela et par finisse destituer ? n’ en voulez pas a Zida pour rien

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 19:20
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    UNE TRANSITION EN PANNE !

    Tout comme le Président Kafando, je félicite les acteurs et me réjouis du respect de la hiérarchie au sein du RSP dont est issu Zida quand bien même je suis pour la redéfinition des objectifs de ce corps d’élites militaires. Quoi de plus normal quand on sait que le respect de la hiérarchie militaire est une discipline de l’armée. Sans elle, point d’armée ! Rappelons qu’avant d’être premier ministre Zida a conduit la Transition avec le salut de cette fraction de la société civile affiliée à l’ex-CFOP plus l’ex-CFOP lui-même.
    On se rappelle encore ces images lors de la prise de pouvoir de Zida comme si c’était hier ! Quel paradoxe de voir cette même société civile appuyée par l’ex-CFOP réclamer la dissolution sans condition du RSP après que le Président Kafando ait entériné de grandes décisions impliquant tous les chefs militaires du Burkina Faso. A quoi servent ces manifestations en réalité ? Pour contester les décisions de Kafando ? Ou bien pour rompre le pacte secret entre Zida et la société civile ? Ou bien pour réellement obtenir la dissolution du RSP ? Ou bien enfin pour achever notre révolution des 30 et 31 octobre 2014 ? au quel cas je suis partant.
    Zida, entre le marteau et l’enclume a intérêt à parler à sa troupe civile (société civile affiliée à l’ex-CFOP) pour, non seulement avoir la vie sauve, mais également, conduire la Transition à BON PORT en ayant toujours à la tête de cette Transition l’inattendu Kanfando.
    Qu’ "on" ne nous dise pas que la Transition a manqué du temps pour mettre en application, entre autre, les articles 17 et 18 de la charte de la Transition ou qu’elle a manqué du temps pour connaitre de la grogne sociale, ou pour juger les grands dossiers tel le dossier Norbert Zongo, Thomas Sankara et j’en passe.
    Mettons-nous au travail car les défis, après Blaise Compaoré sont grands et ne sauraient se limiter uniquement à l’organisation d’élections transparentes et crédibles. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 19:33, par Hess
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Numéro 38 : Dimathème
    Merci pour ces détails !

    Et alors ?

    Le démantelèment passe justement par la mobilité de la haute hiérarchie. Que Kéré et compagnies soient affectés ailleurs ou à l’État Major. Il y a plein d’officiers supérieurs qui ne sont pas dans la chaine de commandement !

    Si vous faites partie du RSP, sachez que la force n’est jamais éternellement du même côté. La volonté de changement est là et il faut accompagner le peuple en ce sens... Vous êtes avertis.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 21:56, par Ka
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    A tous ceux qui sont contre la dissolution ou la reforme du RSP sont les ennemis du peuple Burkinabé, comme j’ai crié plus de 700 fois dans la presse écrite et dans les sites des réseaux sociaux en ligne depuis deux ans en disant a Blaise Compaoré et son frère ainsi que les responsables du CDP que vouloir modifier l’article 37 sera un tripatouillage d’un article de loi, ou outre passer la lettre et l’esprit de l’article 37 ou un referendum bidon, provoquera un désaveu populaire qui contraindra le président Blaise Compaoré a démissionner, c’est ce qui est arrivé le 30 et le 31 Octobre 2014. A présent 78% de la population et 98% de sa jeunesse demandent un vrai changement a commencer par un RSP qui n’a plus raison d’exister, ce régiment a été formé pour un individu et sa famille qui ont fui le Burkina. En lisant tous les internautes, une seule personne vienne de donner la bonne solution, et il est très important que tous les internautes et le peuple prennent ce qu’il dit au sérieux pour un Burkina en paix. Il s’agit de l’intervenant No 92 KELE MASSA, je confirme son message, car j’ai vu naître le RSP, un de mes neveux s’y trouve, vos familles s’y trouvent aussi, mais ce régiment n’a aucune lettre ni aucun esprit d’une armée républicaine, qui sont de protéger le peuple et obéir à l’autorité de notre pays. En 2016, qu’il pleuve ou qu’il neige, le RSP sera reformé ou dissout comme ce fut le cas CNEC, l’EMC, le RPC, et l’ETIR. Ceux qui crient vive le RSP, ce sont ceux mêmes qui criaient vive le SENAT, vive le REFERENDUM BIDON, et qui a contraint Blaise Compaoré a démissionner et de fuir son pays. Je suis pour l’alternance politique et économique avec la jeunesse : Mais laisser le RSP avec l’esprit de protéger un individu, et tuer qui ils veulent, là où ils veulent, retarde l’avancer du Burkina et sa paix.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 21:58
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Il y a pas D’hommes fort aux burkina faso...le peuple est forts...la RSP doit etre suprime de tout. Ses racines........

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 22:18, par yac
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    On a vu les hommes forts de ce pays (François et Blaise) fuire devant des Burkinabe à main nue sans un soutien de la communauté donc...Si on n’a pas eu peur des Dieu ce n’est pas les sains qui vont nous faire trambler
    .

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 22:22, par yac
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    On a vu les hommes forts de ce pays (François et Blaise) fuire devant des Burkinabe à main nue sans un soutien de la communauté donc...Si on n’a pas eu peur des Dieu ce n’est pas les sains qui vont nous faire trambler
    .

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2015 à 02:06
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    Merci Madison Palace, des tares demagogues populistes parles de ne pas faire la justice des vainqueurs. or, un vaincu doit toujours subir la justice des vainqueurs. C’est les forts qui ecrivent le droit a appliquer. Embrouilles politiques que vous etes. Voila que blaise est en train de revenir a la vie. Lui saura vous frapper mal comme a ses habitude. Si le redicule pouvait tuer. Comment quelqu’ un qui fuie avec un president, donc il est un militaire en desersion, il revient et c’est lui que vous nommer chef de la securite presidentielle. Ce qui se passe au Burkina me degoutte. Franchement. au depart on a dit que comme c’est le RSP qui est devant, c’est pas clair et net et les gens dans la joie, ont oublie que avec une dictature familiale de 27 ans, il faut faire tres entation parce qu’ ils ont des conections trop meme partout dans la societe. Vous croyer que eux ils vons se laisser faire ? Voila qu’ ils ont comence a s’ organiser. Et vous oublier que il sont amacer le tresor de guere avec nos sous qu’ ils ont voler remplire les cantines.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2015 à 02:39, par Vérité Blesse
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    101 ZIDA LE TRAITRE, Je sais pas si vous prenez les codos du RSP pour des retardés mentaux ou quoi ? Vous avez raté votre analyse. Zida est traite de quoi ? Du peuple ou bien des voyous du RSP ? Ça se voit que vous ne connaissez pas en réalité le RSP. Même si Zida tournait comment comment, ils allaient sentir le danger. Je vous informe que le RSP est mieux renseigné que notre Police Nationale et notre Gendarmerie Nationale. Ça il faut le savoir. C’est pas possible de les feinter, c’ est codos. Si Zida voulait même ruser, avec eux, ils allaient le buter un matin et c’est tout. Maintenant, comme eux même ils ont été trop pressés, ils ont mis du sable dans leur propre plan. Maintenant, même le monde entier a vu le fond de leur caleçon. C’est un caleçon déchiré et sale. Je doute de votre sincérité. Les RSP vous ont promis quelque chose ou bien ? Faut parler clair. Vous pensez que les milliers de personne qui ne gobent pas le RSP, c’est du vide ? Ils sont bêtes, eux ? Maintenant que nous connaissons leurs intentions, bien vrai ils ont les armes mais on les attend. La chance de Zida, c’est de crier au voleur très tôt. Vous croyez que lui Zida est un poussin d’ hivernage ? Le RSP veut ooh, il veut pas ooh, il va être dissous. On a pas besoin de se cacher pour dissoudre cette bande de tueurs. Eux- même ils le savent. On va pas caresser des assasins dans le sens des poils. Dans toutes les FAÇONS, l’ ONU les a dans son oeil mainant.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2015 à 05:50, par Ka
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    A tous ceux qui sont contre la dissolution ou la referme du RSP sont les ennemis du peuple Burkinabé, comme j’ai crié plus de 700 fois dans la presse écrite et dans les sites des réseaux sociaux en ligne depuis deux ans en disant a Blaise Compaoré et son frère ainsi que les responsables du CDP que vouloir modifier l’article 37 sera un tripatouillage d’un article de loi, ou outre passer la lettre et l’esprit de l’article 37 ou un referendum bidon, provoquera un désaveu populaire qui contraindra le président Blais Compaoré a démissionner, c’est ce qui est arrivé le 30 et le 31 Octobre 2014. A présent 78% de la population et 98% de sa jeunesse demande un vrai changement a commencer par un RSP qui n’a plus raison d’exister, ce régiment a été formé pour un individu et sa famille qui ont fui le Burkina. En lisant tous les internautes, une seule personne vienne de donner la bonne solution, et il est très important que tous les internautes et le peuple prennent ce qu’il dit au sérieux pour un Burkina en paix. Il s’agit de l’intervenant No 92 KELE MASSA, je confirme son message, car j’ai vu naître le RSP, un de mes neveu s’y trouve, vos familles s’y trouvent aussi, mais ce régiment n’a aucune lettre ni aucun esprit d’une armée républicaine, qui sont de protéger le peuple et obéir à l’autorité de notre pays. En 2016, qu’il pleuve ou qu’il neige, le RSP sera reformé ou dissout comme ce fut le cas CNEC, l’EMC, le RPC, et l’ETIR. Ceux qui crient vive le RSP, ce sont ceux mêmes qui criaient vive le SENAT, vive le REFERENDUM BIDON, et qui a contraint Blaise Compaoré a démissionner et de fuir son pays. Je suis pour l’alternance politique et économique avec la jeunesse : Mais laisser le RSP avec l’esprit de protéger un individu, et tuer qui ils veulent, là où ils veulent, retarde l’avancer du Burkina et sa paix.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2015 à 15:54, par le RAK
    En réponse à : RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

    RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts
    Mais que disent les autres militaires des autres camps. N’ont-ils pas besoins eux aussi de formations spéciales ? Jai l’impression que les gars du RSP veulent les traiter de faux militaires. Pour moi un militaire doit rester un militaire:courageux, bien formé et apte à toute épreuve : vous pouvez pas nous convaincre que si BOKO nous attaque seuls les 1300 RSP iront au front. nous avons besoin de toute notre armée pour nous protéger. le RSP doit partir. la page doit être tournée pour une vraie démocratie dans notre pays.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés