« La communauté internationale ne tolèrera aucune entrave à la transition », dixit Jeffrey Feltman, Secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des affaires politiques

jeudi 5 février 2015 à 03h34min

Le président du Faso, Michel Kafando, a reçu en audience le Secrétaire général adjoint de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) chargé des affaires politiques, Jeffrey Feltman, dans la soirée du mercredi 4 février 2015 au palais de Kosyam. Une audience d’une trentaine de minutes intervenue quelques heures après un débrayage des éléments du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) qui, semblent-il, exigent la démission du Chef du gouvernement. Cette situation, à tout le moins confuse, a empêché la tenue de l’hebdomadaire Conseil des ministres.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
« La communauté internationale ne tolèrera aucune entrave à la transition », dixit Jeffrey Feltman, Secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des affaires politiques

A sa sortie d’audience, M. Feltman a livré un message fort, relativement à la transition en cours dans notre pays. En effet, précise M. Feltman, « Toutes les transitions sont difficiles, toutes les transitions sont fragiles ». Et d’ajouter, « Il n’y a pas de transition sans problèmes ». D’où l’engagement des Nations-Unies « à fournir au Burkina Faso le soutien requis pour l’organisation d’élections libres, transparentes et démocratiques ». Au même moment, il est attendu des acteurs nationaux qu’ils jouent sérieusement leur partition. A tout le moins, « que les institutions de la transition continuent à respecter les aspirations du peuple burkinabè et qu’elles assurent le plein respect des droits humains, de l’intégrité physique des tous les citoyens ».

En tout état de cause, précise le Secrétaire général adjoint de l’ONU, « la communauté internationale ne tolèrera aucune entrave à la transition ». Assez explicite, s’est voulu M. Feltman : « Ceux qui menacent la transition doivent savoir que la communauté internationale les observe et les tiendra pour responsables ».
A l’en croire, les Nations-Unies à travers les « bons offices » du Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’ouest, Mohammed Ibn Chambas, « continueront à soutenir, en étroite collaboration avec les partenaires régionaux et internationaux, les efforts des autorités nationales pendant la période de transition ». Déjà, M. Feltman dit, non seulement féliciter ces autorités pour leur détermination dans la conduite de la transition, mais aussi les encourager « à tout faire pour mettre en œuvre la Charte de la Transition de façon inclusive et dans un esprit de cohésion nationale ».

Signalons que Jeffrey Feltman était accompagné de M. Ibn Chambas, du Représentant résident du Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) Pascal Karorero, et de deux autres personnalités du système des Nations-Unies.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés