Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

Déclaration • mardi 20 janvier 2015 à 14h08min

Depuis un certain moment, un sujet passionne et fait des gorges chaudes au Burkina ; il s´agit du vote des Burkinabè de l´extérieur. Aussi ayant été depuis 2011 les tout premiers à réclamer ce droit, voilà notre position là-dessus.

Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

S´il est vrai que nous nous sommes battus afin que les Burkinabè de l´extérieur puissent exercer leurs droits civiques, force est de reconnaître qu´aujourd´hui, il serait utopique de réaliser ce vœu. Certaines raisons entre autres expliquent cela.

Premièrement, l´ancien régime, qui n´était pas une vertu de la transparence avait laissé le soin aux différentes ambassades d´établir les cartes consulaires qui devaient servir de documents de vote. Il se trouve que si le régime s´est finalement plié à la volonté populaire d´organiser le scrutin des Burkinabè de l´étranger, il comptait sur certaines représentations diplomatiques pour organiser une fraude massive. L´Ambassade du Burkina en Côte d´Ivoire, qui abrite le plus de ressortissants Burkinabè (dont personne ne connait l´estimation exacte) mais qui s´élèverait à plus de quatre millions, était la pierre angulaire de ce plan machiavélique.

Ils étaient connus de tous, les problèmes qu´ont eus nos ressortissants en Côte d´Ivoire pour entrer en possession de leurs cartes consulaires dont les prix étaient à dessein très élevés.
Ajoute à cela le fait que Monsieur Justin Koutaba, l´ambassadeur du Burkina en Côte d´Ivoire, défendait dans sa représentation diplomatique, plus l´intérêt du président Blaise Compaoré et de sa famille que celui du Burkina. L’on se rend compte alors que les dés sont à l´avance pipés.

Aujourd´hui, même avec la nouvelle donne, les conditions n´ont pas véritablement changé dans ce pays ami et frère pour garantir une transparence dans les élections à venir.

La seconde raison est que le gouvernement de transition ne dispose que de dix mois pour organiser les élections. Ce laps de temps ne permet pas d´organiser sereinement des élections équitables en prenant en compte tous les Burkinabè de l´étranger qu´il faut au préalable recenser.

La proposition la plus censée serait de se donner du temps, de jeter les bases d´une élection future apaisée, que pourra organiser le prochain gouvernement issu des élections de 2015.

Le Burkina Faso revient de loin, nous avons été à travers notre insurrection un exemple pour l´ Afrique et le monde, nous devons travailler à consolider nos acquis et non à les gâcher dans la précipitation.

Un autre vestige du régime Compaoré est le Conseil Supérieur des Burkinabè de l´Etranger (CSBE), qui n´est autre qu´un CDP ou FEDAP/BC bis ; il doit être purement et simplement dissout, car inutile et grand diviseur commun des Burkinabè de l´étranger. Il conviendrait de remplacer cette structure par un ministère des Burkinabè de l´étranger.

Dans la même lancée, nous demandons aussi au gouvernement de transition, en plus d´avoir suspendu le passeport diplomatique de Monsieur Jean René Guion, de geler ses avoirs au Burkina et d´engager des poursuites à son encontre, afin de dissuader d´autres sorciers blancs, bonimenteurs et escrocs de haut vol, qui hantent les palais de nos chefs d´état Africains pour leur chuchoter ce qu´ils aiment entendre.

Burkinabè, le monde entier nous regarde, nous devons rentrer dans l´histoire par notre maturité et notre sens du sacrifice.
L´insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 est à marquer d´une pierre blanche, et cette transition sera celle que l´ensemble des Burkinabè veut qu´elle soit.

Alors soutenons les organes de la transition par des attitudes républicaines tout en n´omettant pas de jouer notre rôle de gardien de notre démocratie. C´est ensemble et en ayant pour objectif l´intérêt supérieur de la nation que nous y arriverons.

Fait à Hambourg, le 14 janvier 2015

Ont signé

Pour le représentant de l’Allemagne de l Est : Bara Boukaré Pour le représentant de l’Allemagne du Nord : Roger Tarnagda Pour le représentant de l’Allemagne du Sud : Hamado Dipama Pour le représentant de l’Allemagne de l’Ouest : Passam Tiendrébéogo
Pour le représentant de l´Allemagne du Sud-ouest Souly N. Stéphane

Vos commentaires

  • Le 20 janvier 2015 à 14:21, par BF En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Voilà ça commence les apprentis sorciers de quelle fraude parlé vous ? Non dites seulement qu’on veut privilégier un parti et le tour est joué. Je vous cite plusieurs pays malgré les insuffisances ont permit à leur compatriotes de voter je cite : CI, Mali, Guinée, Sénégal et j’en passe et pourquoi le BF ? Le plus rien ne sera comme avant je commence à le comprendre on a vraiment commis une erreur et on va le payer très chère

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2015 à 14:25, par l homme integre fache En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Moi j adore ces militants de l Allemagne, ils disent blanc quand c est blanc, et rouge quand leur yeux voient rouge.
    mais c est tard et deja arrete, il n y aura pas de vote des Burkinabe de l etranger cette annee, bien vu

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2015 à 15:01, par Sinya En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Même en pleine crise, le Mali aussi pauvre que Burkina a pu faire voter même ses réfugiés à l’étranger. Héyï MPP. Dans la même dynamique que le régime précédant, quand les calculs politiques nous tiennent. Héyiii nouveau ancien CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2015 à 15:13, par RISTO En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Bien dit. Les Burkinabé de l’extérieur ne voteront pas en 2015.Sinon rappelons nous qu’en 2010 ce n’est pas plus de trois millions de burkinabé qui ont voté Blaise Compaoré. En RCI on ne connait pas le nombre exact de burkinabé. Blaise lui même y séjournant là bas, laisser voter la diasporas, c’est donner l’occasion à Blaise et à ses amis d’organiser leur réélection depuis la RCI.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2015 à 15:37, par ACHILLE DE TAPSOBA En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Merci Mrs du CSBE de l’Allemagne pour votre bonne compréhension et soyez bénis au Nom du Seigneur Tout Puissant . Effectivement, on n’a pas un nombre exact de la diaspora Burkinabé. Le "facilitateur-falsificateur" voulait organiser une grande fraude(Élu à 95% en 2015 au cas où sa pilule de modification l’A37 passait) avec la participation au vote de la diaspora Burkinabé de la CI car il était très impopulaire au Faso. Heureusement le brave Peuple Burkinabé a su lire son jeu(duperie + mensonge) et l’ a contraint à un départ précipité en le chassant en plein midi. C’est logique de surseoir à ce vote de l’étranger car il y va de l’intérêt supérieur de la nation (stabilité + transparence des élections en 2015).

    Il est raisonnable que l’État ait une liste exhaustive des votants des Burkinabés de l’étranger à partir de 2016 en faisant un travail préliminaire de recensement de la diaspora. En 2020, on pourra passer au cap des votes des Burkinabés de l’extérieur dans la transparence.

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QU’ON AIME.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN
    BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2015 BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    ACHILLE TAPSOBA
    Partisan inconditionnel de l’Alternance

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2015 à 15:44, par jeremie En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    vous êtes professionnel et vous êtes courageusement engagé pour construire votre nation.On ne peut que vous félicitez.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2015 à 15:54, par sylvie En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    voilà quelqu’un qui n’a rien compris qui parle de MPP. Ce parti en matière de vote de burkinabè de l’étranger est bien structuré et très bien même en Cote d’Ivoire. Le MPP n’a pas peur du CDP et son front alimentaire à l’étranger. En côte le MPP a démontré au CDP que y a rien en face et nos ressortissants peuvent témoigner. Ce que tout le monde craint c’est votre plan machiavélique de bourrer les urnes. KOUTABA ambassadeur de la famille COMPAORE en cote d’ivoire était la pièce angulaire de cette forfaiture.Maintenant si le réalisme de ROCH a prévalu il est à féliciter car c’est un sacrifice qu’il fait car le vote des burkinabè de l’étranger lui permettrait d’avoir une longueur d’avance sur les autres formations politiques qui s’agitent ici alors qu’ils ne pèsent pas un kilo à l’étranger.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2015 à 15:58, par Alexio En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Ceux la qui reclament les votes des Burkina de la diaspora sont des magouilleurs sans scrupules, qui n ont rien appris de la pseudo- transparence democratique en Afrique dont le deficit etait tres pertinant.

    L issu du scrutin de 2010,Blaise Compaore decroche un score a la Sovietique deplus de 80%.
    Qui d ailleurs sous la crise electorale en Cote D ivoire fut ironiquement commenter par GBagbo Laurent adresse Kossiam. A l epoque.

    Qui est fous de qui ? Chantait le maitre du Makossa Manu Dibango.
    On ne confie pas ses poussins a un epervier. Non moins a un renard.

    La Diapora dite la vraie sans autres lugubres agendas doit emprunter cette voie de la patience qui est de l Or pour nous autres qui vivons a l etranger.

    Notre droit n est pas absolu dans l actuel contexte,tant que les conditions, notre climat politique climat ne le permettent pas de realise ce vote. Surtout en Cote ivoire ou l ancien despote avait supplanter une bastion a la CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2015 à 16:21, par MAIGA En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Celui qui veut voter, qu’il prenne son car ou son avion venir s’inscrire sur la liste électorale en février et revenir en septembre (ou octobre) voter. C’est aussi simple et ça sera une occasion de plus pour se ressourcer.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2015 à 16:29, par Tinguinbiga En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Curieusement, personne (ni les partis de l’opposition ni la CENI) ne soulevaient ces problemes avant. Le regime precedent a utilse l’argument des difficultes techniques et financieres pour refuser le vote des Burkinabes de l’etranger tant qu’il craignait le vote des Burkinabes de Cote d’Ivoire. On a l’impression que c’est le meme probleme qui continue : il se peut qu’une bonne partie des Burkinabes de Cote d’Ivoire vote pour celui qu’on aime pas, alors les Burkinabes de l’etranger ne voteront pas. Bien sur, le nombre, de Burkinabes vivant en Cote d’Ivoire est inconnu, et alors ? Qui connait exactement le nombre de Burkinabe vivant au Burkina ? Le dernier recensement date de 2006, nous ne maitrisons pas les flux migratoires (e.g. ceux qui sont partis en ou sont revenus precisement de la Cote d’Ivoire), donc on est toujours dans les estimations. Si on ne prend garde, ces calculs peuvent a la fin reproduire une situation exactement comme celle d’avant.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2015 à 16:55, par tinbila En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    uand il fallait faire partir blaise il sont tous venue nous solliciter maintenant on nous enlève le droit de vote sous prétexte que c’est dangereux qu’il aura des fraudes mais ceux qui fraudeur sont au burkina et au MPP.on commence par ne pas respecter la charte puis la constitution non les burkinabés de l’étranger doivent voter

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2015 à 17:02, par koro En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Chatouillez vous vous-mêmes dans le forum et riez.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2015 à 17:50, par Tonton En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Je trouve assez curieux que ce soit les partis qui défendaient la modification de l’article 37, qui militent actuellement pour le vote des burkinabé de l’étranger. Que mijotaient-ils en réalité ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2015 à 18:12, par Zongo En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Je suis membre de la diaspora burkinabè et aurais aimé participer aux prochaines élections, dans le but de contribuer aux choix des personnes qu’il faut pour gouverner notre pays avec intégrité, mais si les conditions ne sont pas réunies pour que tous ceux qui sont dans ma situation puissent voter, je suis d’accord pour que l’exercice de ce droit soit reporté à 2020. Je comprends la frustration de certains, mais l’intérêt de la nation prime. Je ne suis pas sympathisant du MPP et ne le serai jamais, mais je trouve que les accusations des certains ne sont pas fondées et relèvent tout simplement de l’affabulation. Ce parti a peut-être intérêt à ce que nos compatriotes en Côte d’Ivoire ne votent pas, mais il est important de savoir qu’il n’est pas le seul à s’être prononcé pour le report du vote de la diaspora aux élections ultérieures. Mettons de côté nos passions et intérêts individuels afin de construire ensemble notre chère patrie. OUI à l’exercice de mon droit de vote, mais NON à la mise en péril du processus de retour à une véritable vie démocratique dans ma patrie !

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2015 à 18:35, par Ka En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    • Bravo a la diaspora Burkinabé en Allemagne qui avait soutenu sans réserve le refus de modifier l’article 37 et le referendum Bidon. Je voudrai que nos compatriotes en Allemagne sache que les responsables de la transition a sa tête Kafando et Zida ont fleuré le danger qui viendra des votes de la diaspora Burkinabé en Cote d’Ivoire dont Koutaba a déjà fait sa campagne avec de achats de conscience, dont un certain Kiema a reçu un budget énorme pour jouer le blé Goudé a la maison du peuple avec des jeunes assoiffé d’emploi et d’un repas par jour. Je félicite l’intelligence et la maturité des responsables de la transition de permettre le CDP de se relever pour que l’opinion internationale ne crie pas a la discrimination. CDP avec la jeunesse et pas les anciens responsables, les assassins de nos enfants morts le 30 et le 31 Octobre 2014. Tous ceux qui veulent savoir pourquoi le CDP est tombé dans les mains de ces assassins lisez ma réponse a l’Analyse de Traoré Loé Adama dans Faso.net :’’’’Rien ne sera plus comme avant, a propos des chantiers laisser par l’ancien régime :
    • ‘’’’Voilà une bonne analyse a prendre au sérieux, et je confirme. En réalité le régime Compaoré au départ en 1998 avait des objectifs concrets avec ces 6 engagements dont les chantiers sont dans les tiroirs, des objectifs inachevés comme Fu une révolution inachevée. La raison est que le frère du président Compaoré, François Compaoré a Bloqué les actions et la bonne action d’une bonne équipe entrepris par l’intermédiaire de son représentant qui était Blaise Compaoré. Adama vous aviez bien vu, car l’équipe qui a mis tous les chantiers que nous voyons et que vous dites, avait un seule objectif :’’’’ Soutenir un pouvoir, ce n’est pas soutenir un individu, mais les actions concrètes et les bonnes actions que ce même pouvoir entreprend par l’intermédiaire de son représentant. En 1997-1998, le mot d’ordre de la première équipe du CDP était ‘’’’soutenir un parti c’est admettre que son action a quelque valeur, poursuit des objectifs louables et obtient certains résultats.’’’’ Les chantiers des 6 engagements ont étés interrompu quand François Compaoré a changer la bonne équipe en mettant a sa place des égoïstes qui ne pensent qu’a leur gosier en oubliant le peuple. Cette équipe était des ASSIMI Kouanda, Alain Yoda, Achille Tapsoba, Anicet Pooda, TIAO, SALIA, qui ont poussé le président Compaoré au pire, Corruption a ciel ouvert, Tripatouillage des articles de loi, des crimes crapuleux, les achats de conscience pour se tenir au pouvoir : leur mot d’ordre était soutenir un parti c’est soutenir un individu et oublier le peuple et les projets.’’’’OUI ! il y a des chantiers du bâtisseur qui est Blaise Compaoré et son ancienne équipe qui sont le feu TOU Ludo, Salif Diallo, Roch Marc Kaboré, Simon Compaoré, Issouf Ouedraogo, Kadré desiré Ouedraogo et d’autres, ces Chantiers ont été Bloqués par la nouvelle équipe aveuglé par le pouvoir, et oubli qu’être représentant d’un peuple c’est de faire ce qui est mieux pour son peuple et non faire ce qui est mieux pour les caprices d’un individu. Je confirme ton analyse et ce n’est pas le peuple qui a vu les réalisations des 6 engagements promis dans le programme de l’élection présidentiel de 1998 par la bonne équipe qui me dira le contraire. ’’’’Accroissement de la production pastorale, Sauvegarde de l’environnement et la lutte contre la densification, Organisation et appui au secteur informelle et a l’artisanat, Développement du réseau des PME-PMI, Soutien très ferme aux activités productrice des femmes, Elévation du niveau générale des connaissances et développement du sport et des activités culturelles.’’’’ Tous ces chantiers sont oubliés par le clan Assimi Kouanda et Alain Yoda, pour se consacré a leurs villas a pissy et Ouaga 2000. Leurs objectifs est la modification de l’article 37 pour continuer a manipuler le peuple et vénérer leur Dieu dont ils tiennent prisonnier le pauvre Blaise Compaoré. Oui ADAMA la jeunesse doive reprendre les objectifs de l’ancienne équipe et leur mot d’ordre qui est : Soutenir un parti ou un pouvoir, ce ne pas soutenir un individu, ni de faire ce qui est mieux pour un individu, mais les actions concrètes et les bonnes actions que ce parti ou ce pouvoir entreprend par l’intermédiaire de son représentant, et ce qui est mieux pour son peuple. Toute l’équipe qui ont flatté le pauvre Blaise Compaoré et l’envoyé a l’enfer doive le suivre. Mon opinion n’a aucune importance, mais Assimi Kouanda, Alain Yoda, Achille Tapsoba, Topan, les Traoré, les Diendéré, les Sougalo doivent rejoindre les cellules de la MACO pour crimes et trahison. Tous les responsables des partis politiques ténors issu du CDP doivent répondre de la corruption et rendre le denier public. Il y a des internautes anonymes qui s’acharnent sur moi, d’autres pensent que C’est Alain Yoda. Que ça soit Alain Yoda ou Assimi, ou MPP ou le diable je m’en tape, j’ai vécu, j’ai des enfants et des petits enfants, c’est leur avenir dans un Burkinabé sans des crimes gratuits, ni l’injustice, ni l’impunité qui compte pour moi. Depuis ce 13 Décembre 1998, dans la presse écrite, et depuis quelques années, dans les sites des réseaux sociaux en ligne, je lutte avec la jeunesse Burkinabé pour une alternance politique et économique qui soit pour les jeunes Burkinabé, l’avenir du pays que nous aimons. ‘’’’’Malgré ma colère contre les responsables du CDP, je me dit que nous sommes dans un pays démocratique, et un état de droit après la chute du régime Compaoré, et tout parti politique qui s’adhère sans réserve au règlement de la charte de transition, doit rentrer dans la danse pour un nouveau Burkina qui se veut solidaire, démocratique émergent avec toutes et tous les Burkinabé. Un conseil le CDP sera dans une tombe si les noms et Photos comme Anicet ollo Pooda, et Salia apparaisse encore dans leur rencontre. La place de ces personnes pour 99% de la population Burkinabé est en prison. Je félicite la maturité du nouveau rassemblement du CDP dont les anciens ténors qui ont causé la mort de nos enfants, et qui devaient croupirent a la MACO n’ont pas pointé leur nez. Si un certain Assimi Kouanda, TIAO, Achille Tapsoba, Sougalo, Alain Yoda étaient présent a cette rencontre, la place sera brulée comme l’assemblée nationale. Que la jeunesse reprenne le volant du CDP et joigne ceux qui veulent l’alternance politique et économique d’un pays souffert pendant 27 ans de la corruption, de l’injustice, et de l’impunité.’’’’’ Tous ceux qui me critiquent c’est leur droit, nous sommes dans un pays de droit. Ce que je sais c’est que la Jeunesse Burkinabè est mûre, et ça m’étonne qu’un ténor du CDP revienne au pouvoir. Le monde change avec son monde, mais qui ne se ressemble pas.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 00:17, par Nessida En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Les burkinabe de l’allemagne ont l’habitude de faire des votes electroniques par oui ou non pour statuer sur les sujets brulants du pays. Pourquoi pas cette fois ? Ces messieurs ont tout simplement ete payes pour faire cette declaration ! Non a la dictature ! Un vote electronique svp !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 09:21, par kiemmok En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Mais décidément ! Avec de telles publications, le Burkina pourra-t-il réussir le défit du renouveau national ? Comment des gens peuvent-ils se laisser manipuler comme ça et après dire que bien qu’étant à l’extérieur nous voulons l’avancée du pays ? Est-ce que c’est l’ancien régime qui organisera les élections en 2015 ? Voulez vous dire que les Burkinabè de l’extérieur sont corrompus ? En principe, quant on aime son pays et quant on a rien à dire on se tait. Trouvez un autre argument. On peut par exemple dire que le pays étant en crise socio-économique n’a pas les moyens de faire voter les frères de l’extérieur.
    J’exige une réponse à toutes ces questions pour comprendre les raisons qui ont motivé une telle publication.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 10:52, par compaore Lassani En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Les signes sont têtus, ceux qui réclamaient à grands cris la vrai démocratie, semble vouloir y renoncer.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 11:51, par Bala Wenceslas SANOU En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    J’aurais bien voulu contribuer, mais je constate que des pseudonymes continuent d’être utilisés. Qui a peur de dire au grand jour son point de vu ? Et Pourquoi ?
    Je suggère fortement que lefason.net restructure sa page pour séparer ceux/celles qui veulent continuer avec des pseudonymes et ceux/celles qui écrivent avec des identités exactes. Cela permettrait pour ceux/celles du second groupe de pouvoir construire des groupes de réflexions constructives en repérant les apports de qualité. Tenter l’expérience et faite le bilan, vous verrez comment ceux/celles qui cherchent à construire avanceront pendant que les spécialistes en délation et invectives inutiles resteront dans le meilleur des cas là où ils/elles sont.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 12:59, par Moi En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Qui a des nouvelles de jean guion, Franklyn nyamsi, Alex Bamba, qu est ce qu ils deviennent,
    Merci de nous les avoir rappele

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 16:19, par kamifi En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Les raisons qui poussaient l’ancien régime au report de ce vote sont-elles d’actualité ?
    Pouvons - nous objectivement faire voter tous les Burkinabè de l’étranger dans les pays du monde ?
    J’ai appris que des gens ont plus de 250 km pour se faire recenser, distance qu’il couvriront certainement pour aller voter.
    Comment réduire dans l’urgence les distances pour ces parents à l’étranger à l’heure actuelle et avec quels moyens ?
    Est-ce le MPP qui dirige la transition pour décréter le report du vote, même si je reconnais que certains voient le forum comme un "ring" ; et c’est leur droit de s’attaquer aux dits "plus forts" du moment ?
    Par l’interrogateur Kamifi

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 22:08, par Doudou En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Voici des burkinabé excités de l’Allemagne tous membres d’un seul parti politique , l’UPC, depuis un certain temps se permettent de faire des déclarations au nom de tous les compatriotes d’Allemagne. Je dois me réjouir que meme sous le régime de Blaise Compaore la liberté d’expression et d’opinion était respectée dans notre cher Faso comme aujourd’hui . Cela dit que les signataires de cette déclaration aient le courage de mentionner leur appartenance politique ou associative car en Allemagne il n’existe aucune Association regroupant tous les compatriotes. Je ne vais pas me lancer dans la polémique si les burkinabé de l’étranger peuvent voter cette année ou pas. Nous serons très contents d’accomplir nos droits et devoirs civiques surtout que depuis plusieurs années des missions et des travaux avaient été faits dans ce sens. C’est vraiment du gâchis tout ça . Nous prendrons seulement acte de la décision qui sera arrêtée par les autorités de la transition tenant compte des conditions objectives et subjectives. Je profite pour remercier certains intervenants du forum pour leur clairvoyance. Nous devons éviter de cultiver les grains de la haine comme si au Faso il n’y a que des Saints maintenant qui y vivent. A bon entendeur je vous remercie

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 22:32, par Doudou En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Voici des burkinabé excités de l’Allemagne tous membres d’un seul parti politique , l’UPC, depuis un certain temps se permettent de faire des déclarations au nom de tous les compatriotes d’Allemagne. Je dois me réjouir que meme sous le régime de Blaise Compaore la liberté d’expression et d’opinion était respectée dans notre cher Faso comme aujourd’hui . Cela dit que les signataires de cette déclaration aient le courage de mentionner leur appartenance politique ou associative car en Allemagne il n’existe aucune Association regroupant tous les compatriotes. Je ne vais pas me lancer dans la polémique si les burkinabé de l’étranger peuvent voter cette année ou pas. Nous serons très contents d’accomplir nos droits et devoirs civiques surtout que depuis plusieurs années des missions et des travaux avaient été faits dans ce sens. C’est vraiment du gâchis tout ça . Nous prendrons seulement acte de la décision qui sera arrêtée par les autorités de la transition tenant compte des conditions objectives et subjectives. Je profite pour remercier certains intervenants du forum pour leur clairvoyance. Nous devons éviter de cultiver les grains de la haine comme si au Faso il n’y a que des Saints maintenant qui y vivent. A bon entendeur je vous remercie

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 22:39, par Doudou En réponse à : Vote des Burkinabè de la diaspora : Les Burkinabè de l´Allemagne mettent en garde contre des fraudes massives

    Voici des burkinabé excités de l’Allemagne tous membres d’un seul parti politique , l’UPC, depuis un certain temps se permettent de faire des déclarations au nom de tous les compatriotes d’Allemagne. Je dois me réjouir que meme sous le régime de Blaise Compaore la liberté d’expression et d’opinion était respectée dans notre cher Faso comme aujourd’hui . Cela dit que les signataires de cette déclaration aient le courage de mentionner leur appartenance politique ou associative car en Allemagne il n’existe aucune Association regroupant tous les compatriotes. Je ne vais pas me lancer dans la polémique si les burkinabé de l’étranger peuvent voter cette année ou pas. Nous serons très contents d’accomplir nos droits et devoirs civiques surtout que depuis plusieurs années des missions et des travaux avaient été faits dans ce sens. C’est vraiment du gâchis tout ça . Nous prendrons seulement acte de la décision qui sera arrêtée par les autorités de la transition tenant compte des conditions objectives et subjectives. Je profite pour remercier certains intervenants du forum pour leur clairvoyance. Nous devons éviter de cultiver les grains de la haine comme si au Faso il n’y a que des Saints maintenant qui y vivent. A bon entendeur je vous remercie

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés